Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Hey les gens !

 

J’espère que vous vous portez tous bien. A la base, je voulais rassembler ces Cernes sur VOICE à celles sur Legend of the Blue Sea (btw, j’ai pas oublié de les écrire, j’ai juste décidé que tant qu’à faire j’allais parler des trois derniers épisodes ensemble), mais j’ai changé d’avis… parce que des fois je change d’avis. Parait qu’il n’y a que les pierres et les imbéciles qui ne le font jamais, et comme à priori je ne suis pas faite de granit… voilà. Aujourd’hui, on va donc causer des épisodes 3 et 4 de VOICE, mais d’une façon un peu différente de d’habitude parce que je m’en vais vous expliquer pourquoi j’ai décidé, finalement, de laisser tomber le drama (notre histoire n’aura pas duré longtemps ^^’). C’est donc une sorte d’ajout aux Premières Impressions (lisibles ICI), et je ne vais rien spoiler de l'avancement du fil rouge du drama (en conséquence, j'y vais léger sur les images aussi). Allons-y.

 

VOICE

Episodes 3-4

Ou : pourquoi j’ai décidé de laisser tomber VOICE.

En premier lieu, je précise qu’il y a quand même des choses positives dans ces épisodes (mais elles sont pas mal noyées dans le reste à mes yeux) : Lee Ha Na est très bonne, les couleurs du drama son toujours belles, il y avait un bon suspense dans l’épisode 3, et l’histoire de la mère du gamin ne m’a vraiment pas laissée indifférente. Mais j’ai trois raisons de laisser tomber VOICE :

1/ L’écriture paresseuse et bancale

Au-delà du fait que les capacités de l’héroïne ont semblé atteindre un point Daredevil dans l’épisode 3 (je suis désolée, mais j’ai du mal à avaler qu’elle puisse entendre le gosse comme ça, à travers un mur, une certaine distance, et un talkie-walkie qui reçoit mal… c’est peut-être à cause de la présentation, mais là pour le coup on entre réellement dans les super pouvoirs… par contre apparemment depuis le portable, ça devient trop dur), je trouve juste vraiment l’écriture faible. Par exemple, dans l’épisode 4, le scénariste rend vraiment ses personnages stupides afin de forcer une situation (la façon dont les policiers s’y prennent pour essayer d’arrêter le type, la police qui écarte une piste contre tout bon sens, la poupinette qui retient des infos, le plan débile de l’héroïne, etc), et ça m’agace, parce que devoir baisser le QI de tous les personnages pour faire avancer l’intrigue, c’est rarement bon présage. Le résultat étant, en plus, de mettre l’héroïne hors course. A peine quatre épisode dans le drama, et la voilà déjà en détresse (principalement parce qu’elle a été stupide) à devoir compter sur le héros pour voler à son secours. Eh bah, ça n’a pas pris longtemps, hein. Je sais, je sais, ça veut pas dire forcément qu’elle va progressivement être de plus en plus hors-course (je me demande cela dit pourquoi elle a rien foutu quand elle savait où le meurtrier de son père allait se trouver ? Elle se met hors-course toute seule ?), mais le drama continue également de faire ce qu’il faisait déjà dans les épisodes 1  et 2, à savoir lier TOUTES les enquêtes à son personnage masculin. Dans le 1, sa femme mourrait donc une femme était en danger et prononçait les mêmes mots que la défunte, dans le 2 on nous présentait son gosse et donc c’était un gosse qui était en danger, et dans le 3, la personne enlevée est quelqu’un qu’il connaît. Le pire c’est que cette personne qu’il connaît est liée de façon intime à un membre de la nouvelle équipe, et on pourrait se dire que le drama va en profiter pour parler du membre de cette équipe, mais lol, non. On la voit bien un peu, mais après on revient à Jin Hyuk.

Si encore on pouvait se dire qu’il s’agit d’une conspiration, je dis pas, mais là les deux premières victimes n’avaient rien à voir avec lui (au-delà de la connexion émotionnelle/symbolique), donc ce n’est pas ça, il n’y a pas quelqu’un qui vise son entourage. Non, c’est juste que le drama veut absolument tout connecter à Jin Hyuk, parce que… quoi ? Sinon il n’en aurait rien à battre ? Il n’irait pas les sauver ? Ce serait pas fort glorieux. Et c’est fait de façon tellement bancale en plus. Il n’y a pas de découverte progressive de ces personnages autour de Jin Hyuk, ils sont juste balancés quand le script a besoin d’eux, et après ça, pff. On n’a même pas revu son fils depuis l’épisode 2 ! Pourtant on se dirait que ça occuperait une partie de sa vie, ou de ses pensées ! Même s’il était un père peu présent, il serait de bon ton de parler de ça alors, non ? Mais nope. Le drama s’en fout. C’est juste un prétexte pour humaniser le héros, et pas la peine de nous parler de leur relation, juste de dire « il a un gosse malade, kiffez le ». Bien entendu, l’approfondissement pourrait venir, mais en attendant le drama présente le gosse comme une entité anecdotique. Franchement, en plus, il aurait le temps de nous en parler, au lieu de répéter ses scènes. Sans déconner, est-ce qu’on avait besoin de revoir toute la scène d’ouverture du drama ? Je sais que l’héroïne raconte à Jin Hyuk ce qui s’est passé, mais nous, ce passage-là, on l’a vu hein ! Alors au lieu de gâcher notre temps en répétitions, si on se penchait sur les relations des personnages ? Ou sur l’équipe ? Parce que depuis l’entretien, finalement, on ne les a quasiment pas vus interagir tous ensemble. Et on n’en sait pas grand-chose de plus, sinon que la poupinette regarde apparemment de drôles de films dans son temps libre. Ils font partie d’un département plus grand, mais l’héroïne est allée spécialement les chercher, donc en faisant ça, le drama leur donne de l’importance… mais…. Et oui, oui, encore une fois, ça va sans doute venir, mais je serais plus patiente si en attendant on ne me proposait pas quelque chose d’aussi bancal.  Et puis je m’interroge aussi sur le sens de mots du supérieur de Kwon Joo, qui sort que depuis que l’équipe spéciale a été créée, décidément, il n’y a pas un jour de tranquille. Euh… hein ? Y a des gens qui appellent au secours, ce serait arrivé avec ou sans l’équipe spéciale, et jusque là l’équipe avait plutôt prouvé son utilité, non ? Et sans qu’il y ait vraiment de casse ou de victimes, non ? Et okay, Jin Hyuk a parfois des moments de rage, mais c’était déjà le cas avant l’équipe spéciale, et en fait, à la limite, il est plus productif maintenant, donc wtf dude ? Je sais bien qu’il faut que les supérieurs se plaignent, parce que c’est la règle dans ce genre d’histoire où une équipe doit prouver sa valeur, mais le drama semblait être en avance sur lui-même, c’était chelou. En tout cas, j’espère que Jin Hyuk n’ira pas dire coucou à sa maman souffrant d’Alzheimer (ça aussi, c’est bon pour la compassion du public, alors pourquoi pas, hein), parce que sinon y a sans doute une personne âgée quelque part qui va avoir cruellement besoin d’aide.

Bref : le drama se répète, a des longueurs inutiles, et à côté de ça se désintéresse de ses personnages, même du héros, auquel pourtant il ressent apparemment le besoin de tout rattacher. Beaucoup de stupidité de la part de tout le monde, et en plus, je suis désolée, mais leurs interventions durent 10 minutes seulement au pays des très très longues minutes. J’ai peur que les pouvoirs de l’héroïne ne varient en fonction des besoins du scénario, et clairement le temps, lui s’allonge. Bien entendu, le temps qui s’allonge ce n’est pas nouveau, ni à la télé, ni au cinéma, mais là, toute la résolution de l’affaire du gosse, c’était vraiment pousser le bouchon, et personnellement je suis d’avis qu’il aurait déjà dû être mort d’hémorragie à la fin de l’épisode 2 (et aussi, le gosse se vide de son sang : vous allez pas me dire qu’il n’y a pas des goutes qui tombent par terre, quand même ? C’est le genre de cas où normalement, au bout d’un moment, tout ce que les gens à sa recherche auraient dû avoir à faire, c’est suivre la ligne rouge). Le souci étant qu’au bout d’un moment, ça devient tellement gros que ça sort franchement de l’histoire.

2/ Le montage et la réalisation me dérangent.

Je ne retire pas ce que j’ai dit sur les couleurs du drama, la jolie réalisation, la belle photographie, mais ça veut pas dire que tout est rose sous le soleil, et il y a en particulier deux incidents qui m’ont dérangées dans les épisodes 3 et 4.

. A un moment donné, un personnage fait semblant de se laisser droguer. Bon, j’avais deviné que c’était du pipeau… ce qui est d’autant plus triste que le drama avait vraiment essayé de m’avoir (mais les persos avaient beau pas être toujours super intelligents cette semaine, là cela paraissait trop con). En effet, lorsque le personnage s’effondre, il y a un effet de dédoublement de l’image, et de déformation du son, pour indiquer qu’il a la tête qu’il tourne, et la conscience qui sombre. Sauf qu’il mentait. Donc le drama a essayé de nous tromper via des effets qui n’avaient rien à faire là. Je sais que ça paraît être un détail, mais en fait, pas tant que ça. Au mieux, c’est un choix absurde parce que justifié par rien : il n’y aucun point de vue selon lequel cette perception serait valable. Mais ça signifie aussi que le drama s’est senti obligé d’en rajouter une couche pour tromper le spectateur, se disant peut-être que sans ça le mensonge serait rendu trop évident, trop gros (je confirme, notez bien… mais c’était pas moins gros post-effect). Et surtout, ça veut dire que le drama n’a pas eu de scrupules à déformer sa « réalité », sans justification, juste pour induire le spectateur en erreur. C’aurait été différent s’il avait emprunté le point de vue de quelqu’un à l’esprit effectivement flou, mais là on n’était pas dans ce cas de figure… ce qui signifie qu’à l’avenir, on ne peut pas faire confiance au drama. J’ai l’air de dramatiser, et j’ai du mal à bien expliquer, mais ça signifie vraiment que le drama peut revenir sur tout ce qu’il nous dit. Parce qu’après tout, s’il altère la réalité sans justifications, qu’est-ce qui l’empêcher de recommencer ? Or c’est un drama où on besoin de savoir que ce qu’on voit/entend est bien ce qui se passe, et le drama a tout fait pour qu’on en ait le sentiment jusque-là (notamment au niveau du son, qu’il rend aussi proche du réel que possible), donc c’est vraiment une rupture de confiance spectateur/drama. Bref. Je me doute que ça ne dérangera pas tout le monde, mais ça m’a vraiment agacée, et même sans ça, c’était un choix à la con pour essayer de masquer un retournement qui se voyait venir comme un truck of doom au milieu d’une piste d’atterrissage.

. Ah, cachez ces corps que je ne saurais voir~ ! Okay, si vous regardez des dramas depuis un certain temps, vous avez dû vous rendre compte que dedans, il y a parfois de la censure, des trucs floutés, et que ça n’a pas toujours de sens. Et dans les épisodes 1 et 2 le floutage dans VOICE me faisait sourire, mais dans les épisodes 3 et 4, il a commencé à m’agacer. On nous floute un cadavre tombé au sol, on nous floute les pieds ensanglantés d’un type qui marche sur du verre pour échapper à un tueur, et ça m’a agacée. Déjà parce que c’est super hypocrite. Comment te dire, OCN… ton drama EST violent. Et les règles de floutages sont arbitraires et me paraissent tellement insensées : en quoi est-ce plus difficile de voir un type se couper les pieds qu’un enfant victime de maltraitance se vider de son sang ? Qu’est-ce qui rend plus horrible le crâne éclaté d’un homme que le visage tuméfié d’une femme qui se fait tabasser à mort ? C’est parce qu’il y a plus de sang, qu’on voit plus la plaie, que le crâne est plus défoncé ? Mais moi j’ai le sentiment que le drama a ses priorités un peu dans le désordre. La même semaine, Missing 9 nous a montré un corps écrasé au sol (bon, sur une voiture, okay) et c’était pas une scène évidente, parce que difficile pour les personnages, mais c’était dix fois moins violent à regarder que l’ouverture de VOICE, durant laquelle on ne nous montrait pourtant ni le moment où l’arme frappait la victime, ni le cadavre. Parce que le cadavre, les blessures, ce ne sont *pas* la violence. La violence, ce sont les coups, qu’on les voit ou pas, c’est la traque, c’est la maltraitance, et un cadavre, ce n’est jamais que le résultat. Ce qui ne veut pas dire qu’une image de corps n’est pas choquante, hein, ça l’est, parce que ça nous fait penser à cette violence qui a eu lieu, à la mort, à la douleur, et puis aussi ça provoque des réflexes d’auto-préservation chez nous parfois, parce qu’on s’imagine à la place de la victime…. Mais le drama ne peut pas à la fois mettre la violence autant en scène, et cacher le résultat de cette façon-là. Et j’insiste bien sur le « de cette façon-là ». Parce que je comprends qu’on n’ait pas envie de montrer le corps, ou les pieds en charpie (les couteaux, par contre, je comprends pas), mais dans ce cas : les montrez pas. C’est ce qu’a fait le drama dans son ouverture, et est-ce que quelqu’un s’est plaint ? Non (ou en tout cas, pas moi). Mais le floutage comme sur ces screencaps :

C’est n’importe quoi.

Parce qu’on nous montre le corps ou pas, on sait qu’il y a un mort sous le tas de flou, ou dans l’hors-champ. La différence entre les deux procédés c’est que l’hors-champs nous fait penser à la fois à ce qu’il n’y a pas à l’écran et ce qu’il y a (donc quand dans l’ouverture la victime se fait frapper et qu’on ne voit pas les coups, on pense aux coups parce que la violence de la scène est palpable ; lorsque Jin Hyuk découvre le corps de sa femme et qu’on ne le voit que lui, en pleurs, et une main ou un pied, on ressent sa douleur, on pense à sa perte, etc), alors que le flou sort de la scène, et nous fait juste penser au flou. Cela sort du drama, parce que c’est une manipulation grossière de l’image qui fait « tâche », et ça n’enlève rien à la violence générale du drama, mais en revanche, le temps d’une scène (qui se veut sérieuse), on sort de l’histoire, on regarde les personnages observer gravement un amas de pixels flou, et on rigole. Ce qui n’est pas une bonne chose. Parce que ça casse l’impact de la scène, ce qui n’est pas bon pour l’immersion, et est une forme d’hypocrisie aussi, où on nous montre la violence en dédramatisant la conséquence. Et puis honnêtement, je trouve cela paresseux aussi, parce qu’au lieu de trouver une façon plus créative de contourner le problème tout en gardant le spectateur dans l’intrigue et l’ambiance, à la place, le drama se dit « fuck it », et passe un effet flou. Et après cela, il y a le coup des couteaux, et je suis désolée, mais là c’est juste que je me sens infantilisée. Je sais qu’il y a des lois, et que leur application est sujette à interprétation selon les dramas, si bien que la censure est un peu aléatoire, même au sein de la même série parfois, mais quand je vois un criminel menacer une jeune femme avec un couteau, et que la lame est floutée, je me dis qu’on me prend vraiment pour une conne. C’est dur de prendre au sérieux une série dans ces conditions, parce que j’ai le sentiment que le sujet et le spectateur, eux, ne sont pas pris au sérieux. Et dans la plupart des dramas, je passe par-dessus, parce que c’est plus ponctuel, ou parce qu’il y a de très bonnes choses à côté, mais là, c’est récurrent, c’est dans ma face, et c’est pas rattrapé par quoi que ce soit. La série continue de me faire sortir de l’histoire par des choix à la con, et quand je reviens à l’histoire, c’est pour trouver un scénario bancal. C’est pas la joie donc.

3/ Je n’ai pas le temps.

Enfin, j’aurais le temps si j’avais la motivation, mais il y a des tas de dramas à regarder, j’ai une semaine anniversaire à préparer, donc j’ai pas le temps pour une série qui pourrait s’améliorer mais ne m’agrippe plus. Je sais que je quitte le navire tôt, mais tous les problèmes que j’avais avec les épisodes 1 et 2 se sont creusés, d’autres se sont créés, et de base c’est pas comme si j’avais eu le coup de foudre. Je trouve toujours que Lee Ha Na est charismatique, que les images sont belles quand elles ne sont pas floutées, et que le concept du centre d’appel est intéressant, mais si c’est mal écrit et à moitié mal foutu, tant pis.

Désolée drama :’( C’est expéditif, mais il faut faire des choix. Si j’entends d’excellentes critiques à la fin du drama, je laisserai peut-être sa chance à VOICE à nouveau, mais pour le moment, je déserte~ See you next time, everyone ! (attention, après l'avertissement pour les potentiels spoilers dans les commentaires, y aura des caps du gosse maltraité #TW child abuse, et tout... arrêtez-vous ici si vous voulez éviter ça)

 

 

 

 

 

 

 

L'espace commentaires peut contenir des spoilers, il est à lire à vos risques et périls :) -mais bien sûr si vous me parlez sans spoiler parce que vous n'avez pas lu/vu l'oeuvre, je vous réponds sans spoiler également hein^^ juste faites gaffe aux autres commentaires-


Cette image n'a rien de choquant: le couteau est flouté, voyons !

 

Pas de couteau, pas de problème/violence, pas vrai ?

Tag(s) : #Cernes sur petit et grand écrans, #VOICE

Partager cet article

Repost 0