Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Episodes 1 à 4

 

Diffusé en 2017

Sur MBC

Parti pour faire 16 épisodes

Réalisé par Ashbun (Angry Mom, entre autres)

Ecrit par Han Jung Hoon (Vampire Prosecutor, entre autres)

 

Avec :

Baek Jin Hee (Hair Show, Jeon Woo Chi, Horror Stories II, etc) >>> Ra Bong Hee

Jung Hyung Ho (Smile you, Heartless City, Time  between dog and wolf, etc) >>> Seo Joon Oh

Oh Jung Se (Marry him if you dare, Miss Korea, Maundy Thursday, etc) >> Jung Ki Joon

Choi Tae Joon (The Great Seer, Padam Padam, The girl who sees smells, etc) >>> Choi Tae Ho

Lee Sun Bin (Another Oh Hae Young, entre autres) >>> Ha Ji A

Chanyeol >>> Lee Yeol

Kim SangHo (City Hunter, TEN, Blade and Petal, etc) >>> Hwang Jae Gook

Tae Hang Ho (Age of Feelings, It’s okay it’s love, Uncontrollably Fond, etc) >>> Tae Ho Hang

Ryu Won (Uncontrollably Fond) >>> Yoon So Hee

Yang Dong Geun (Hero, I am Sam, the Three Musketeers, etc)  >>> Yoon Tae Young

Song Ok Suk (Queen Seon Deuk, Fated to love you, Gaksital, etc) >>> Jo Hee Kyung

Min Sung Wok (Arang and the magistrate, Pinocchio, Hello Monster, etc) >>> Det. Oh

 

Dontesque ?

Un jet transportant plusieurs artistes ainsi que des membres du staff et management s’écrase violemment, et les survivants se retrouvent sur une ile déserte. Personne ne sait où ils sont. Quatre mois plus tard, Ra Bong Hee, une des survivantes, est retrouvée sur une plage, ne se souvenant plus du tout de son séjour sur l’île déserte.

 

~oOo~

Bien, bien, une autre nouveauté sur laquelle se pencher~ (au final, au passage, j’ai décidé de laisser Chief Kim de côté finalement, car c’était plus raisonnable ainsi) Et Missing 9, avec Rebel Hong Gil Dong, était le drama que j’étais la plus impatiente de tester. Parce que j’aime beaucoup Jung Kyung Ho (et il se trouve au final qu’il y a des tas d’autres acteurs dedans que j’aime, mais j’avais pas vraiment lu le casting), mais surtout parce que j’étais intriguée par le concept. Je ne sais pas trop pourquoi, mais j’ai un faible pour toutes les histoires de gens qui se retrouvent subitement sur une ile déserte (ou qui semble déserte au début) et doivent essayer d’y survivre, avec ce que ça implique d’apprentissage pratique et/ou de mise en place d’une société qui fonctionne (selon combien il y a de « naufragés »). C’est pour ça que j’adore Lord of the Flies, pour ça qu'enfant j'avais un faible pour l’album L’ïle d’outre-monde dans la série des Natacha, et sans doute pour ça aussi que j’ai autant aimé la première saison de the 100, qui okay ne se déroule pas sur une île déserte, mais il y a quand même des similitudes dans le concept. Après, bien entendu, faut aussi que l’histoire soit bonne, le concept ne suffit pas, mais j’ai un penchant pour ces histoires-là, donc j’avais envie de voir Missing 9, et si en plus je pouvais voir Jung Kyung Ho en idole à la popularité gravement en déclin, c’était encore mieux, parce que j’ai aussi un faible pour ce type de personnages (ce qui explique sans doute en grande partie pourquoi je kiffe autant I took a pill in Ibiza de Mike Posner, qui avec des paroles du genre  « I’m just a singer who already blew his shot. I get along with old timers cause my name’s a reminder of a pop song people forgot » / « Je ne suis qu’un chanteur qui s’est déjà planté. Je m’entends bien avec les anciens, parce que mon nom leur rappelle une chanson pop oubliée. » pourrait limite être la bande-son officiel de ce type de personnages, avec juste plus de drogue que pour le lead de Missing 9 :D). Donc yep, plein d’enthousiasme à l’intérieur de mon moi profond, et bonne nouvelle, j’ai carrément accroché. Dès l’épisode 1, et pour le moment ça ne fait qu’aller en s’accentuant. Donc causons (même si je suis limitée par le fait que ce drama joue forcément beaucoup sur l’exploitation de son mystère, et que je ne peux pas spoiler).

Le drama est construit comme un puzzle. C’est-à-dire que la narration n’est pas vraiment linéaire, avec plusieurs timelines mélangées les unes aux autres : on a le présent dans lequel l’héroïne est revenue à la civilisation et essaie de se souvenir de ce qui s’est passé sur l’île, on a le passé qui se déroule sur l’île, justement, et on a le passé antérieur, ou plutôt les passés antérieurs, qui sont tout ce qui concerne les personnages avant qu’ils ne se retrouvent naufragés sur l’île déserte. Bref, des flash-backs dans les flash-blacks, et ça pourrait être difficile à suivre, mais finalement je trouve que ça se suit bien car le drama rend toujours visuellement très clair à quel moment on se situe, utilisant toujours une palette plus sombre et des bandes-noires pour le passé antérieur (c’est l’esthétique utilisée pour tous les moments où les personnages ont un flash back en fait, ce que je trouve un peu grossier même par moment, pour être honnête, mais ça a lemérite d’être clair), tandis que le passé et le présent ne sont pas difficiles à démêler en se basant purement sur l’endroit où se trouvent les personnages. La seule chose qui n’est finalement pas très claire, c’est l’étendue des souvenirs retrouvés de l’héroine, Ra Bong Hee. Au début, on vit le passé selon son point de vue à elle, mais plus le drama avance plus le passé nous est raconté à nous sans que ce soit fait du point de vue de Bong Hee (ce qui est rendu évident par le fait qu’on nous montre des scènes auxquelles elle n’a pas pu assister, et que personne n’a certainement pris la peine de lui raconter), et au final, il y a des moments où je me suis demandé ce dont elle se souvenait au juste… mais ça va plutôt dans le sens du drama, vu que « de quoi se souvient Bong Hee ? » est effectivement une des grandes questions de la série, et certainement une que se pose tout son entourage. Personnellement, j’aime beaucoup la construction puzzle du drama. Je me demande d’ailleurs s’il ne serait pas plus appréciable en marathon à cause de ça, plutôt que regardé à raison de deux épisodes par semaine. Cela dépendra certainement de la qualité de l’assemblement du puzzle au fur et à mesure, on verra bien, mais en attendant du coup, il y a des tas de questions auxquelles je veux une réponse : qui a survécu à l’île ? à quoi va aboutir l’enquête sur Bong Hee et comment sera-t-elle finalement traitée par les gens e charge ? que va faire le grand-frère de So Hee ? en général, que s’est-il passé sur cette île ? qui a pété les plombs, comment, pourquoi, quand ? (parce que pour le moment, y a un bon mix de personnages qui réagissent exactement comme je m’y attendais, mais d’autres qui m’ont un peu plus surprise pour le coup, parce que je m’attendais à ce qu’ils pètent un cable en premier, et finalement non) comment Bong Hee est-elle revenue à la civilisation ? et puis, niveau passé antérieur, que s’est-il passé au juste avec le hyung mort ? J’ai envie de savoir tout ça, et pour le moment le drama avance suffisamment vite pour qu’il y ait du nouveau tout le temps, mais aussi que les questions subsistent ou qu’il en vienne de nouvelles, ce qui maintient mon intérêt éveillé.

[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)

Je dois dire que j’apprécie également l’ambiance générale du drama, et la façon dont il est en fait un mix de différentes choses. Il est évident que le drama doit se faire sombre de temps en temps, parce que son thème de survivants sur une île déserte est toujours le set-up numéro 1 à explorer la nature humaine, et qu’on sait bien qu’on s’en sort rarement très clean. Il y a forcément des individus qui vont craquer, et révéler ce qu’ils ont de moins reluisant une fois les masques tombés. En l’occurrence, en plus, il n’y a pas que de ce côté-là que la noirceur réside : parce que l’avion disparu était rempli d’idoles, l’affaire du crash, et le retour de Bong Hee se retrouve d’autant plus sous le feu des projecteurs. Ce qui fout encore plus la pression aux autorités chargées d’enquêter sur l’affaire et de retrouver les disparus. Et ainsi, on a un policier qui, lors de leur premier dialogue, semble quasiment reprocher à Bong Hee d’être revenue vivante, parce que du coup ça donne l’impression qu’ils ont mal fait leur boulot. Et la grande patronne chargée de l’enquête, elle, le dit littéralement : son boulot n’est pas de découvrir la vérité, c’est de faire oublier l’affaire au public. D’apaiser les esprits. La compassion, l’honnêteté, l’aide au prochain, sont toutes reléguées au second plan, car le plus important c’est la réputation, l’opinion publique. D’ailleurs, il va sans dire que le drama n’a pas choisi ses personnages par hasard : les idoles sont après tout des personnes portant un masque de façon professionnelle, leur agence façonnant et protégeant (autant que possible) leur image, et même l’héroïne est chargée d’habiller Seo Joon Oh, de créer son style, son apparence, pour renvoyer une certaine image de lui au public. Bref, les apparences et les masques sont au cœur de ce drama, et que ce soit sur l’île ou en dehors, quand la vraie nature des gens ou des institutions se révèle, c’est pas toujours bien plaisant, si bien que le drama a forcément sa part de noirceur. D’autant que les personnages sur l’île n’ont aucune idée de s’ils vont survivre ou pas, et nous non plus, on ne sait pas s’ils vont tous s’en sortir, donc le désespoir et la peur ne sont jamais loin. Mais au milieu de tout ça, le drama peut se montrer très amusant… Par exemple, à la fin de l’épisode 3, il y a un gros orage sur l’île, et c’est un moment très difficile pour le groupe de survivants qui était déjà dans une situation tendue, donc on a peur pour eux, et personnellement j’étais tendue car j’avais peur des décisions que prendraient les uns ou les autres, mais au milieu de tout ça, on a Joon Oh qui vit son flip personnel, et sans que ça n’enlève rien à ce que le reste avait de tendu, toute cette affaire avec Joon Oh m’a beaucoup, beaucoup fait sourire. Je ne veux pas vous spoiler, mais l’image de Jung Kyung Ho debout sous la pluie en mode « fuck my life, seriously » me colle encore le sourire aux lèvres tandis que j’écris (la mise en scène du moment était parfois un peu approximative cela dit, dans le sens où j’ai du mal à croire que la partie « immobilisée » n’ait vraiment pas bougé lors de certains moments). Le drama alterne entre des moments sombres, des moments plus drôles, et même des moments qui réchauffent sincèrement le cœur, parce que si les survivants ont certainement eu leurs heures sombres, ils ont également dû compter les uns sur les autres, et ça créé forcément des liens dont on commence à avoir un aperçu. Et comme j’aime bien ces personnages, j’aimerais élargir cet aperçu, tant qu’à faire.

[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)

Après, bien entendu, j’ai mes favoris : j’aime l’indépendance et le fort caractère de Ji Ah, j’aime la gentillesse de son ancien manager, et forcément si on me balance une poupinette dans le tas, vous savez que j’ai du mal à résister, donc j’ai rapidement décidé qu’il fallait protéger Yeol de tout malheureux accident (ou mort/blessure moins... accidentelle). Et puis, je ne vous spoile pas, mais le drama commence déjà à nous montrer des personnages qui craquent plus que d’autres, et en particulier nous avons un personnage branché « survie personnelle à tout prix », et c’est vrai que j’ai toujours un faible pour ces personnages-là. Pas parce que je les trouve excessivement sympathiques la plupart du temps, mais simplement parce que, pourvu qu’ils soient bien écrits et bien interprétés, j’ai tendance à les trouver intéressants. J’imagine que ça aussi, ça joue dans mon appréciation du concept de l’île déserte : j’ai un intérêt particulier en les personnages qui sont gouvernés par leur instinct de survie, et qu’est-ce qui fait plus ressortir cet instinct de survie que la possibilité de crever sur une ile déserte, hein ? (sans doute d’autres situations difficiles, okay, mais vous me comprenez) En tout cas, j’ai hâte de voir évoluer ce personnage, et de voir la réaction des autres à la chose. Et, oui, parlons en quand même, j’ai beaucoup accroché aux plus principaux de nos personnages principaux, c’est-à-dire Joon Oh et Bong Hee. Du côté de Bong Hee, c’est son intelligence et sa ressource qui me parlent avant tout. La demoiselle enfoncerait tout le monde à Koh Lanta :D Et si quelqu’un maintient les autres en vie au final, ce sera elle. Déjà, si elle avait pas été là Joon Oh serait au fond de l’océan et n’aurait même jamais atteint l’île. Bon, c’est vrai, il lui sauve la vie en retour également, mais uniquement parce qu’elle lui a évité de crever de faim jusqu’à ce qu’il le fasse (faut clairement compter sur lui ni pour choper la bouffe, ni pour la faire cuire, ni pour nager trop loin ou escalader des rochers... à la limite il peut chanter une chanson autour du feu qu'elle allume). Elle est aussi débrouillarde qu’il est inepte, et comme en plus elle a bon cœur et je la trouve adorable, j’ai beau ne pas complètement détester l’idée de devoir peupler une île avec Jung Kyung Ho, à choisir, c’est avec Bong Hee que j’aimerais me retrouver coincée loin de la civilisation. Mais oui, Joon Oh me plait aussi. Comme je le disais, j’ai un faible pour ce genre de personnage qui a déjà ses meilleurs jours derrière lui et n’arrive pas à retrouver la gloire d’antan (l’image de lui pleurant dans les toilettes après le fail de son premier album solo était à la fois drôle et triste, exactement comme ça me plait), et il est pathétique avec un mauvais caractère tendant sur le diva-esque, avec juste ce qu’il faut de lucidité, de dégoût de soi et d’humour de la part du drama pour que ça donne un mix attachant. D’autant que si l’île fait tomber les masques, elle révèle de plus en plus ce qu’on savait déjà (en partie becoz drama oblige, okay, mais pas que), à savoir que Joon Oh n’est pas le monstre d’égocentrisme qu’il semblait parfois être. Bien sûr, on le savait déjà capable de compassion, mais plus le temps passe, plus on le voit mettre le bien-être des autres avant le sien, plus on le voit essayer d’exprimer sa gratitude à l’égard de Bong Hee aussi, et plus il me plait. Je vous avoue qu’en tant que Marshmallow Niveau 5 de l’Ordre Sacré et Puissant des Bisounours Anonymes (OSBPA, une organisation officielle et reconnue, oui…nous avons mêmes nos propres uniformes, et nous vénérons tous la GLME, aka la Grande Licorne Magique de l’Espace), j’ai fondu à regarder ces deux-là se rapprocher de plus en plus, et ai particulièrement aww-é lors du câlin super maladroit que Joon Oh donne à Bong Hee lorsqu’elle revient le chercher, et n’arrête pas de s’excuser de l’avoir laissé tout seul. Trop de « aws » et « omo » dans ma tête. Gimme moar sugar, plize. Ils ont intérêt à survivre *tous les deux* à l’île, sinon je vais pleurer. Et tant qu’à faire, plus on sauve de ces gens, plus je serai contente.

Voilà, je ne peux pas développer beaucoup, parce que ça m’ennuierait de vous spoiler quelque chose, en particulier dans ce drama-là, mais pour le moment ça me parle. J’ai des réserves au niveau de la mise en scène de temps en temps, mais comme je suis intriguée, amusée que j’apprécie les personnages, et de que base Missing 9 coche beaucoup de cases dans la colonne "choses que Mila kiffe de base", je vais regarder le drama, clairement (des fois que ce serait pas évident). En revanche, je ne pense pas écrire de Cernes développées dessus chaque semaine, en raison du format « puzzle ». J’ai le sentiment que de la même façon que ce drama serait certainement mieux apprécié en marathon (mais maintenant c’est foutu, je veux savoir la suite), ce sera plus intéressant d’en parler à la fin, une fois toutes les pièces du puzzle recollées (pour former une bonne image, avec un peu de chance… plize don’t fuck up drama T.T). Donc je lui consacrerai peut-être un petit paragraphe de temps en temps pour vous dire s’il me plait toujours, mais c’est à peu près tout ce que je compte faire, en tout cas pour le moment (car il m’est déjà arrivé de changer d’avis).  

[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Missing 9  미씽나인 (épisodes 1 à 4)
Tag(s) : #TV, #Dramas - séries et animes, #Drama, #Corée du Sud, #Missing Nine, #2010s, #2017, #MBC, #~ 15 épisodes, #Ashbun, #Hang Jung Hoon, #Baek Jin Hee, #Jung Kyung Ho, #Oh Jung Se, #Choi Tae Joon, #Lee Sun Bin, #Chanyeol, #Kim Sang Ho, #Tae Hang Ho, #Ryu Won, #Yang Dong Geun, #Song Ok Suk, #Min Sung Wok, #Amitié, #Comédie, #Survival, #Thriller, #Female crush

Partager cet article

Repost 0