Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Sorti en 2016

Réalisé et écrit par Garth Jennings

 

Avec* :

Matthew McConaughey (True Detective S01, Mud, etc) >>> Buster Moon

Reese Witherspoon (Mud, Legally Blonde, American Psycho, etc) >>> Rosita

Seth MacFarland >>> Mike

Scarlett Johansson (the Jungle Book, et des tas de films du Marvel Cinematic Universe) >>> Ash

Tori Kelly >>> Meena

Taron Egerton (Kingsman : the Secret Service, entre autres) >>> Johnny

Nick Kroll (qui est apparu dans Community, et Parks and Rec, entre autres) >>> Gunther

 

*Les parenthèses ne peuvent contenir que des trucs que j’ai vus, avec article optionnel si j’ai aimé, et article obligatoire si je n’ai pas aimé. D’où les trous~ N’hésitez pas avec les recommandations ^-^

 

 

Dontesque ?

Pour sauver son théâtre délaissé par le public, Buster Moon décide d’organiser un concours de chant, et sélectionne six candidats ayant tous besoin de participer et/ou gagner au concours, pour des raisons personnelles.

 

~oOo~

Que j’ai eu envie de voir ce film ne surprendra certainement personne : j’aime l’animation, j’aime la musique, donc il n’y avait pas beaucoup de questions à me poser, j’allais forcément finir par regarder ce film. D’autant que j’avais vu une des bande-annonces, et bien que le film s’annonçait comme un basique « donnons un spectacle pour sauver le théâtre/cirque/orphelinat/whatever », j’avais envie de voir l’histoire de Rosita, la madame cochon pas appréciée à sa juste valeur par sa famille. Je ne sais pas trop pourquoi, c’était elle qui d’emblée me touchait le plus. En tout cas dans la bande-annonce (mais, spoiler, dans le film aussi). Anyway, j’avais envie de voir le film, et c’est avec enthousiasme que je me suis posée devant, mais à vrai dire, j’ai trouvé ça vraiment médiocre et frustrant. C’est pas que j’ai trouvé ça complètement mauvais, mais j’ai trouvé ça fade, et cynique, dans le sens où je n’ai pas eu une seule seconde le sentiment que le film était sincère, mais plutôt qu’il voulait vraiment mon argent et que du coup, il tapait dans du « feel good » sans véritable cœur.

Comme prévu, le scénario n’avait rien de bien neuf, extraordinaire ou surprenant, et on sait bien entendu comment vont se résoudre tous les axes personnels des personnages (Meena trouvera le courage de monter sur scène, Johnny sera approuvé par son père, etc), de même qu’on sait que le théâtre sera sauvé. Ce qui me conviendrait, notez bien ! Je ne me demande pas à tous les films de me surprendre, et je suis la première à avancer que l’originalité n’est pas indispensable, voire même que ce qu’un film a de cliché peut rendre l’expérience meilleure, mais il faut que le film soit bon, pour ça, et je n’ai juste pas trouvé que le film fasse quoi que ce soit de vraiment bon, le premier souci étant à mes yeux que plusieurs des personnages sont assez désagréables. Pour tout vous dire, mon favori a été la secrétaire de M. Moon, pleine de bonne volonté mais au moins aussi maladroite, mais c’est un personnage assez secondaire. Les participants au concours étaient, pour la plupart, raisonnablement attachants (à l’exception de la souris, qui est détestable du début à la fin… le personnage a une jolie voix, mais c’est un connard), mais comme il y en a quand même pas mal, on ne peut pas non plus se pencher à fond sur eux, et comme je le disais, toutes leurs histoires sonnaient sans sincérité de la part du film de toute façon (en plus de se conclure de manière accélérée et discutable, pour certaines). Bien sûr, c’est difficile de mesurer la sincérité d’un film, c’est une question de ressenti, mais… voilà.

Et enfin, le personnage qu’on suit le plus est clairement M. Moon, le propriétaire du théâtre, et je n’ai rien trouvé chez ce personnage à apprécier ! Très bien, il aime le théâtre, mais c’est pas une raison pour ne pas payer ses employés, arnaquer les gens, voler l’électricité, etc. M. Moon se montre malhonnête à quasiment tous les tournants, et sa rédemption subite (parce qu’il fallait bien) et absolument pas gagnée, méritée ne m’a fait ni chaud ni froid, parce que moi j’étais honnêtement du côté de la dame de la banque. Le personnage ne me tenait absolument pas à cœur, donc sauver le théâtre non plus, ce qui a forcément pas mal diminué l’impact du film sur moi. Parce que c’est vraiment le cœur du film, étant donné qu’au-delà de ça, les personnages n’interagissent même quasiment pas les uns avec les autres. A un moment donné Rosita essaie de consoler Ash, mais sinon, les personnages ne sont vraiment un « groupe » que quand il s’agit de sauver le théâtre…. Ce qui n’aide pas non plus à leur développement et à me faire m’intéresser à eux. Et puis, à vrai dire, je n’ai pas trouvé le film spécialement drôle (une bonne partie des blagues tombent à plat, une autre consiste juste à dire « eh tu reconnais cette chanson ? » -oui, et ?-, et mention spéciale au buffle qui n’arrête pas de péter) au-delà des mésaventures de la secrétaire.

Et vient ensuite un autre souci : je n’ai pas vu l’intérêt de l’animation, ou de faire des animaux des personnages du tout. Ça donne lieu à deux trois blagues, mais sinon ? Qu’on s’entende bien, je ne dis pas que l’animation est mauvaise, ou que les personnages sont mal designés, au contraire c’est très bien fait, et il y a quelques séquences vraiment plaisantes (comme la présentation des personnages au début, avec la caméra qui parcoure la ville en bougeant avec fluidité d’un personnage à l’autre), mais dans l’ensemble, j’ai vraiment eu l’impression qu’il y avait des animaux parce que c’est choupi et que ça fait vendre, point barre. Les animaux ne se comportent pas spécialement comme des animaux, leurs espèces ne veulent rien dire, ça ne mène à aucune véritable créativité au niveau du décor (il y a des détails ici et là, okay, mais dans l'ensemble la ville est une ville comme toutes les autres),… et niveau animation, j’ai même été déçue par les spectacles de fin, parce que, okay, il y a quelques jolies images, mais le film ne tire pas pleinement parti de son support du tout. Dans la catégorie « mettons en scène un spectacle pour sauver xxx », comparez ça avec Madagascar 3 : indépendamment de ce que vous pensez du film (que pour ma part j’aime bien), quand le spectacle a lieu, le film y va franchement, et profite à fond du fait qu’il soit un dessin-animé. Sing aurait quasiment pu être du live-action avec des personnages humains, que ça n’aurait strictement rien changé, et à la fin, pour plusieurs des prestations, y avait pas de quoi sauver un théâtre honnêtement : à l’exception de la performance de Rosita et Gunther qui a un peu plus de mise en scène (mais qui n'était pas non plus OUF), toutes les autres pourraient tout aussi bien être dans the Voice. Et les gens dans the Voice ont un très bon niveau, mais du coup je regardais Sing en me disant que je ne gagnais pas grand-chose à être devant, vu que j’aurais pu simplement regarder la nouvelle saison de the Voice.

Après, me direz-vous, si je peux écouter de la jolie musique, après tout, pourquoi pas ? Indeed. Et la plupart des chansons du film sont des chansons que j’apprécie. En plus, comme je suis super sensible à la musique, j’avoue avoir un peu pleuré sur My Way (je ne sais pas s’il existe une version de cette chanson qui ne me fasse pas pleurer en fait), même (très bien) chantée par un personnage que je n’aimais pas du tout. Mais le film a TROP de musiques (il y a au moins 60 chansons dans le tas, un truc comme ça). Je l’ai trouvé bruyant, il utilise des musiques juste pour les utiliser et nous faire des clins d’œil, et je n’ai rien contre les jukebox musicals, mais là c’est vraiment du niveau karaoke. Pour comparer, quand Trolls (ou Moulin Rouge, si on veut sortir de l’animation) utilise des chansons populaires, il prend la peine de les faire rentrer dans son histoire, soit via les images soit via l’arrangement, voire (soyons fous) les deux. Je suis pas en train de vous dire que Trolls est un chef d’œuvre, ou qu’ils n’ont pas choisi des chansons populaires parce que ça aide à vendre son film, mais n’empêche qu’il y a un effort de fait, et un effort que Sing ne fait pas. Oh, Sing change un mot ou deux histoire de dire, mais c’est tout, et encore une fois, je pourrais écouter toutes ces chansons sur le plateau de the Voice que ça ne changerait rien, parce que rien ne les rattache particulièrement au film, Sing les multipliant seulement pour dire « eh, eh, t’as vu, tu reconnais toutes ces chansons ! Ca doit vouloir dire que le film est bon, non ? :O » (non). On dirait en fait que Sing a exactement la même attitude que son personnage principal…. M. Moon aime le théâtre, nous dit-il, mais en fait il a surtout l’air d’aimer son bâtiment à lui, et quand il s’agit de devoir le sauver, il ne décide pas de monter une comédie musicale qui casse les préjugés des autres, il organise un talent-show générique (en sélectionnant les candidats parfois parce qu’ils sont les meilleurs, et parfois juste parce qu’il a la flemme d’en choisir un autre, c’est vous dire le niveau de sincérité dans la démarche), mettant complètement de côté le théâtre qu’il est censé aimer à ce point (et ça non plus, ça n’aide pas à prendre à cœur ses buts). Eh bien Sing, a l’air d’avoir la même attitude : c’est un film qui a été fait parce que tout dedans peut être vendu. Il ne fait quasiment rien avec ce qu’il a, mais les films d’animation avec des animaux, c’est tendance, les chansons pop aussi, et le feel-good est vendeur, même quand on n’a pas grand-chose à raconter sur ses personnages. Je ne dis pas qu’il ne faut pas penser à vendre son film, parce que bien sûr que c’est important de pouvoir bouffer, mais ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas mettre un minimum de cœur, de créativité ou d’efforts à l’ouvrage : The Lego Movie était quasiment une grande publicité, et pourtant quelqu'un semblait tenir à faire quelque chose de bon au lieu de juste nous vendre ses produits. Sing n’est qu’une longue publicité pour lui-même, et il a décidé que c’était suffisant.

Alors, non, c’est pas mauvais : le film est bien animé, les animaux sont bien dessinés, il y a de jolies couleurs, de bons moments de réalisation, un casting auquel je n’ai vraiment rien à reprocher (à vrai dire, je trouve même dommage qu’ils se soient trouvés dans ce film, parce qu’ils sont tous très bons) et tout le monde chante bien, et des chansons que j’aime pour la plupart, mais je trouve Sing dénué de charme, dénué de personnalité, et dénué d’intérêt, parce qu’on pourrait tous être en train de regarder quelque chose de meilleur, ou en tout cas de plus intéressant, même mauvais. Bref, pour résumé (des fois que ce soit pas clair, haha) : j’ai pas aimé.

Tag(s) : #Cinéma, #Cinéma Occidental, #SING, #USA, #2010s, #2016, #Garth Jennings, #Matthew McConaughey, #Reese Witherspoon, #Seth MacFarland, #Scarlett Johansson, #Tori Kelly, #Taron Egerton, #Nick Kroll, #Animation, #Animaux, #Musical, #Comédie

Partager cet article

Repost 0