Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Diffusé en 2000

Sur TV Asahi

10 épisodes

Réalisé par Tsutsumi Yukihiko, Korenaga Katsuya, One Hitoshi & Kimura Hisashi

Ecrit par Makita Mitsuharu & Hayashi Makoto

 

Avec :

Nakama Yukie >>> Yamada Naoko

Abe Hiroshi >>> Ueda Jiro

Namase Katsuhisa >>> Yabe Kenzo

Nogiwa Yoko >>> yamada Satomi

Etc

 

Dontesque ?

Lorsque Yamada Naoko est virée de son travail de magicienne, elle décide de répondre à l’annonce d’Ueda Jiro, un universitaire qui offre une récompense à quiconque pourra le convaincre qu’il a réellement des pouvoirs surnaturels. Rapidement, ils se retrouveront tous deux à enquêter et devoir démasquer différents arnaqueurs prétendant être dotés de pouvoirs et commettant divers crimes.

 

~oOo~

Je ne suis aucun drama en cours de diffusion en ce moment. J’ai même mis Rebel Hong Gil Dong en pause, pour attendre que le drama soit fini, parce que, tout simplement, c’est trop contraignant niveau emploi du temps de faire autrement, pour le moment. Mais je regarde des dramas sur le côté ! Des Jdramas, en fait. Parce qu’ils sont plus courts et que j’ai peu de temps, c’est vrai, mais aussi parce qu’en ce moment, je suis d’humeur à entendre du japonais, il faut croire. En l’occurrence, je voulais quelque chose de divertissant et de facile à regarder, donc Trick m’a semblé être une bonne idée, d’autant que cette série était sur liste de choses à voir depuis une éternité. On me l’avait en effet beaucoup conseillé, mais j’avais toujours été arrêtée par le fait que ça semblait être un Jdrama de type « une enquête policière par épisode » (un style que je ne déteste pas, et qui contient des séries que j’aime beaucoup, mais pas le style vers lequel je gravite le plus) et qu’un des deux rôles principaux était tenu par Nakama Yukie, une actrice que je ne trouve absolument pas mauvaise, mais vers laquelle je ne gravite pas non plus, parce que trop de Gokusen tue Gokusen, et aussi Nakama Yukie. Mais il était temps. Puis bon, y avait aussi Abe Hiroshi en face, donc ça joue en la faveur du drama. Cela dit, je suis rentrée un peu dubitative… tout ça pour avoir une très bonne surprise, et maintenant, je pense même regarder la saison 2, et après ça, la 3 et les films (qui ont tous le même casting principal, et ça c’est cool !), à moins qu’il y ait une erreur de parcours. Yep, j’ai vraiment bien aimé ce drama.

Parce qu’il s’intéresse beaucoup à l’entrejambe de son lead masculin.

Or je pense qu’on sera tous d’accord pour dire que la taille du pénis d’Abe Hiroshi est un sujet encore trop peu soulevé par Dramaland #breakthesilence… … okay, plus sérieusement, j’ai d’autres raisons d’aimer ce drama, mais je vais pas mentir, la blague récurrente m’a fait rire. Mais, oh, on est sur un blog sérieux (plus ou moins)(d’accord, surtout moins) donc parlons de choses un peu moins puériles.

Une chose à laquelle je ne m’attendais pas, et qui m’a très agréablement surprise : j’ai été carrément intéressée par les enquêtes. La plupart du temps, dans les jdramas policiers, c’est vrai que la résolution des enquêtes m’intéresse généralement moins que les enquêteurs, la façon dont ils évoluent, ce qu’ils vivent en dehors, l’humour et le dramatique qui peuvent ressortir de telles ou telles situations. Je m’intéresse aux personnages et à la progression générale plus qu’aux intrigues ponctuelles, on va dire. En l’occurrence, j’ai été surprise de constater que j’avais toujours très envie de savoir comment les coupables avaient commis leur affaire. La question n’était jamais de savoir qui avait fait quoi, car on savait toujours le qui et le quoi, mais plutôt de savoir comment, et c’était amusant pour moi d’essayer de deviner, et de me sentir parfois très bête quand la réponse était quasi évidente (parfois elle l’était un peu moins… et certes, c’était moins facile à deviner pour moi que pour les gens dans le drama, parce que bien sûr, je n’avais pas le même loisir d’observation… mais quand même). Je pense aussi que mon intérêt venait du thème des pouvoirs surnaturels… de base, c’est un thème qui m’intéresse juste plus, la magie, les pouvoir psychiques, et donc j’avais envie de savoir ce qui se cachait dessous. Et me jugez pas, mais en découvrant les techniques derrière certaines affaires, ça m’a limite donné envie d’essayer… de voir si moi aussi, je pourrais convaincre quelqu’un que je suis voyante. C’est pas que je veuille manipuler ou tromper les gens (je vous assure !) mais les techniques utilisées demande un bon esprit d’observation, de déduction, de la finesse, etc, et… bref, ça me fascine tout ça (promis, je n’essaierai pas d’arnaquer qui que ce soit). Même les mini-mystères présentant des cas historiques en introduction de chaque enquête m’intéressaient. Et au passage, puisqu’on parle des enquêtes : elles ne durent pas qu’un épisode. J’étais partie avec l’idée que chaque épisode aurait droit à son enquête, et qu’il y aurait à côté de ça un fil rouge auquel serait certainement consacré l’épisode final, voire les deux derniers, parce que c’est le « schéma type », mais si j’avais effectivement raison niveau « fil rouge », qui occupe bien les deux derniers épisodes, sinon, la première enquête en prend trois, et après ça, la plupart des cas en prennent deux, à l’exception de l’épisode 8, qui a une affaire à lui tout seul. Ce qui signifie également que les épisodes sont moins formulaïques que je l’avais craint, puisque chaque mystère est développé sur le temps qu’il faut, et pas agencé de façon à tenir dans un seul épisode, en passant par des paliers définis. Ça aussi, ça a aidé à maintenir mon intérêt, et si je n’ai pas enchainé toute la série d’un coup (même si je l’ai regardé assez rapidement) j’ai au moins regardé chaque affaire d’une traite, parce que j’aurais été frustrée de ne pas avoir la résolution tout de suite.

[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック
[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック
[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック

Par ailleurs, j’ai apprécié l’ambiance du drama, qui baigne dans une atmosphère… étrange. Même l’opening et l’ending sont étranges, sans parler de la réalisation, ainsi que du montage qui a parfois des moments de « multiplications de plans » venant renforcer l’ambiance cheloue. En général, je ne suis pas une grande fan des montages qui « sautent », avec des tas de plans pour une seule action, ou un dialogue, parce que je trouve souvent qu’ils ne sont que de la poudre aux yeux, soit pour faire sembler une scène plus intéressante qu’elle ne l’est, soit pour masquer quelque chose, mais en l’occurrence, dans Trick, j’ai trouvé les choix de montage (avec les successions de plans généralement synchronisés à la musique) justifiés, parce qu’ils renforcent ce que les situations ont de troublantes pour des personnages qui ne se sentent pas à l’aise. Le drama baigne dans le bizarre, et c’est très bien comme ça. Et je crois aussi que ce n’était pas trop fatiguant pour les yeux, parce que les plans, eux, étaient sobres. C’est-à-dire qu’il y a des angles chelous, mais pas de couleurs dans tous les sens, les décors étaient généralement « sages », et même les prestations des acteurs, dans des rôles certainement excentriques, sont finalement assez calmes, si bien que je ne suis pas sentie assaillie de tous les côtés. A vrai dire, si on ignore le montage, les angles, les plans choisis, bref ce qui relève du point de vue, le monde de Trick a quelque chose de terre à terre et c’est le contraste avec ce terre à terre qui fait ressortir le décalage des personnages, et leur étrangeté, parce qu’ils ne sont pas dans un monde qui semble à cent lieues de la réalité. Je ne sais pas bien comment le dire, mais si vous prenez quelque chose comme Ouran High School Host Club (que j’aime énormément), par exemple, c’est chelou, oui, mais d’une façon différente parce que ça paraît tellement retiré de toute réalité, qu’il n’y a pas de sentiment de trouble, on est juste transporté dans un monde différent. Trick, dans son univers, retient juste suffisamment ce qu’il faut de réalité pour créer ce trouble. Par ailleurs, il y a des tas de petites choses que j’ai appréciées : des moments où le montage avait le rythme parfait pour souligner une punchline, ou des moments où les plans exprimaient de façon précise, mais aussi drôle, les sentiments des personnages, comme celui-ci où les deux inspecteurs débiles se retrouvent comme des gamins face à Ueda…

[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック

En fait, en général, j’ai trouvé ce drama vraiment drôle, et ça aussi, c’était une chose à laquelle je ne m’attendais pas vraiment. Au-delà des blagues sur le pénis gigantesque d’Ueda, le drama est plein de petits moments qui m’ont fait non seulement sourire, mais également éclater de rire à plusieurs reprises, et j’ai vraiment apprécié les personnages et leurs interactions. Pas juste les deux personnages principaux, mais également certains des antagonistes, et puis surtout les deux policiers complètement incompétents. Dans les dramas, l’incompétence de la police est souvent frustrante, mais en l’occurrence, le fait qu’ils soient nuls est une blague récurrente, pas un problème d’écriture, et à vrai dire, même dans le contexte du drama, leurs supérieurs les trouve nuls et les mettent généralement sur des affaires dont ils veulent simplement se débarrasser… donc, comme ils sont nuls à dessein, et dans un drama à l’ambiance suffisamment cheloue pour qu’on ne se pose pas trop de question sur le réalisme du fait qu’ils n’aient pas encore été virés, tout va bien. Et parce qu’ils sont drôles (j’ai trouvé… l’humour, c’est super subjectif, après tout), tout va mieux. Mais oui, c’est vrai, ce sont quand même les deux personnages principaux qui m’ont surtout plu. Je pense que je n’avais encore jamais autant apprécié Nakama Yukie que dans ce rôle, à vrai dire. Elle y est adorablement excentrique, dans le rôle de cette jeune femme à laquelle on reproche de ne pas être assez extravertie, ce qui est pris comme un manque de personnalité (au début du drama, elle est virée de son travail de prestidigitatrice au profit d’un lézard, considéré plus divertissant qu’elle). A tort. Parce que de la personnalité, elle en a, et le personnage est loin d’être ennuyeux ! Au contraire, elle a clairement de l’humour, un humour qu’elle emploie généralement aux dépends (mais pas trop méchamment, hein) d’Ueda, qui a tendance à se voir un peu plus impressionnant qu’il ne n’est.  Car certes, Ueda a un pénis dantesque (aussi dantesque que la poitrine de de Yamada est petite, et aucun des deux n’est pleinement satisfait), mais au-delà de ça, il se croit très intelligent mais se fait avoir sans arrêt, est certes doué au combat, mais s’évanouit dès qu’il y a signe de danger, et il est de manière générale bien plus naïf qu’il ne le souhaiterait/s’en rend compte. Ce dont elle ne manque pas de se moquer, ponctuant le tout d’un rire assez particulier, et bien entendu, il lui rend les moqueries sur ses bizarreries à elle, mais au final, c’est une relation de confiance, d’affection et d’amitié (sans trace de romance, ce qui est tout à fait agréable) qui se créé entre les deux. Abe Hiroshi et Nakama Yukie font tous deux preuve d’un excellent sens du timing comique, ont une très bonne dynamique, et ne vont jamais trop loin dans l’interprétation, rendant leurs personnages excentriques, oui, mais pas ridicules, et parfois carrément adorables.

En raison de la nature du drama, je n’ai guère plus à vous dire. Le seul vrai défaut que j’ai trouvé à Trick, au-delà de quelques blagues moins drôles que d’autre (mais encore une fois, l’humour est subjectif, et la grande majorité des gags ont fonctionné sur moi), c’est que la résolution de fil rouge n’est pas bien extraordinaire, et que la fin qui aurait dû être le point culminant du drama n’est finalement pas plus spectaculaire que le reste… mais ça ne m’a pas dérangée plus que ça, parce que j’ai aimé le reste du drama. C’est sûr que j’aurais aimé que le point final soit un peu plus percutant, mais il y a des choses que j’aime beaucoup dans ce derniers cas comme dans les précédents, alors tout va bien.

Vous pouvez le constater, Trick, ça m’a beaucoup plu. Et ça me fait plaisir, parce que ces derniers temps, j’ai l’impression d’avoir été assez rabat-joie (mais en même temps, c’est pas ma faute si je suis tombée sur des trucs moyens, quand bien même il y en a certains que j’ai beaucoup aimés dans le tas, du genre de Missing Nine), donc yay.  Trick est une série super sympa, drôle, et engageante, qui propose des personnages attachants, de bons acteurs et des mystères qui m’ont plu…. Et bah… c’est cool quoi o.o Ca m’a pas profondément chamboulée dans les tréfonds de mon être, et ça m’a pas appris de grandes vérités sur la nature humaine, mais ça m’a amusée et fait rire de bon cœur (ce qui n’est pas si simple : je souris beaucoup, j’éclate rarement de rire), j’ai envie de voir la suite, et comme je suis quelqu’un de sympa dans la vie (pourvu que vous fassiez partie des dix personnes au monde que j’apprécie, c’est-à-dire), je vous recommande ce drama, histoire que vous passiez aussi un bon moment, et appreniez des choses sur l’anatomie d’Abe Hiroshi (okay une chose).

[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック
[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック
[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック
[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック[Magie, arnaques et anatomie] TRICK  トリック
Tag(s) : #TV, #Dramas - séries et animes, #Drama, #Japon, #Trick, #2000s, #2000, #TV Asahi, #~ 10 épisodes, #Tsutsumi Yukihiko, #Korenaga Katsuya, #One Hitoshi, #Kimura Hisashi, #Makita Mitsuharu, #Hayashi Makoto, #Nakama Yukie, #Abe Hiroshi, #Namase Katsuhisa, #Nogiwa Yoko, #Comédie, #Policier, #Surnaturel

Partager cet article

Repost 0