Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Diffusé en 2017

Sur Dragon TV, Zhejiang TV

55 épisodes

 

Réalisé par Zhang Kai Zhou, Jian Chuan He

Écrit par Yuan Zi Dan

D’après le roman éponyme de Ah Nai

 

 

Avec :

Liu Tao >>> An Di (Andy)

Jiang Xin >>> Fan Sheng Mei (Fan Jie)

Wang Zi Wen >>> Qu Xiao Xiao

Yang Zi >>> Qiu Ying Ying

Qiao Xin >>> Guan Ju’er (Guan Guan)

Wang Kai >>> Zhao Qi Ping

Yang Shuo >>> Bao Yi Fan

Zhang Lu >>> Wang Bai Chuan

Wu Hao Chen >>> Ying Qin

Deng Lun >>> Xie Tong

Jin Dong >>> Tan Zong Ming (guest)

 

 

 

Dontesque ?

 

On retrouve les cinq voisines du 22ème étage de Ode To Joy, leurs carrières et leurs peines de cœur.

 

 

Fiche Ecrans d’Asie : ici

 

 

.oOo.

Cet article s’annonce un peu moins long que celui sur la première saison. Navrée de ruiner toutes vos attentes, mais je pense avoir tout donné dans mon précédent article. Il y a pleins de choses à dire sur Ode To Joy 2, mais l’absence totale de Wei fut un certain apaisement sur mes nerfs. [spoiler]Il apparaît cela dit à deux reprises : un cauchemar de Andy (je répète, un cauchemar, si c’est pas un signe que quelque chose n’allait pas dans leur relation, même si ce drama refuse de le reconnaître) et un autre cameo plus tard. Mais c’est déjà trop. [/spoiler] Dans l’ensemble, j’ai moins aimé cette saison que la précédente. Il y avait certes, moins de contenu problématique, mais je l’ai trouvée plus molle et longuette. De plus, il y avait pas mal de recyclage d’intrigues passées, ce qui n’aidait pas à maintenir mon intérêt. Je vais être honnête et avouer tout de suite que je faisais avance-rapide sur certains passages vraiment pénibles (famille de Fan Jie, je te regarde).

 

Je vais commencer par ce que j’ai aimé.

 

Déjà, Xiao Xiao conserve sa place de personnage favori de ce drama et de très très loin. Sa relation avec Qi Ping était encore plus adorable que dans la saison précédente. J’adore Wang Ziwen et Wang Kai ensemble. Ils sont parfaits, je pourrais les regarder être amoureux dans n’importe quel drama sans me lasser je crois. Ils ont une alchimie du tonnerre. Xiao Xiao reste la résidente de Ode To Joy la plus réaliste, moderne et aux avis les plus pertinents. Je reste incroyablement frustrée que ses amies ne retiennent d’elle que son côté mesquin et rentre-dedans. [spoiler] Ok, elle a cassé le couple de Ying Ying au début de la saison 1. Mais elle a fait ça pour rendre service à une voisine qui allait droit dans le mur avec un fuckboy infidèle et tout le monde le sait. [/spoiler] Elle n’a jamais réitéré l’expérience, bien qu’elle continue de taquiner Ying Ying à ce propos, mais juste parce qu’elle adore troller les gens et passer pour une harpie. Le fait qu’on la mette de côté systématiquement par peur qu’elle mette la zone est juste exaspérant. Xiao Xiao passe son temps à leur sauver la mise parce qu’elle a du pouvoir et qu’elle est sûre d’elle et badass. Sauf qu’elle n’en tire aucune gloire (elle est étonnamment très humble quand elle rend service) et qu’en retour elle est face à un mur d’ingratitude assez frustrant. Je ne suis pas du tout fan du dernier conflit qu’on lui a écrit. C’est à croire que l’équipe s’est réunie en fin de drama, s’apercevant qu’en fait il ne lui était pas arrivé grand-chose dans cette saison, à Xiao Xiao, et qu’il restait 5 épisodes à combler, donc ok rajoutons du mélo familial totalement out of character concernant le père de Xiao Xiao (je précise que sa famille est genre la plus cool et la plus stable du drama). Surtout que cette histoire est réglée aussi vite qu’elle est arrivée, quel était l’intérêt ? Mais Xiao Xiao reste la meilleure parmi les héroïnes. J’apprécie par-dessus tout qu’elle reste fidèle à elle-même en toutes circonstances. Elle assume qui elle est et ne laisse personne la changer. Je l’aime, et mon amour est assez fort pour supporter tout le reste du drama, ce qui ne fut pas toujours une mince affaire.

[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2
[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2
[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2
[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2

Ensuite, on a Guan Guan qui a enfin droit à un peu d’attention de la part de la scénariste, bien qu’on passe la moitié du drama sur son crush secret sur Qi Ping, ce qui est pénible, et on tourne vite en rond. Surtout que c’est la partie du drama où elle est le plus insupportable par son snobisme, son complexe d’infériorité et sa jalousie qui la transforment en quelqu’un de très prompt à critiquer les autres. Une fois passé ce cap et que la scénariste lui donne autre chose à faire qu’assister à des rendez-vous arrangés et faire les yeux doux au Dr Zhao, elle devient un peu plus intéressante. Elle rencontre un jeune musicien et passe enfin à autre chose. Leur histoire est toute choupinette. [spoiler] Mais je regrette qu’il lui faille un relooking pour trouver quelqu’un. Comme s’il fallait qu’elle se conforme aux standards de beauté pour qu’on la remarque. [/spoiler]

 

C’est là qu’on entre dans la partie où je vais un peu rager, passez directement à la conclusion si vous voulez éviter le carnage. Sinon, attrapez votre pop-corn, car Fleya va s’énerver et spoiler. Ça va aller crescendo, on commence par le plus soft :

 

Ying Ying a le droit à un odieux traitement de la part de ce drama. Après toute une saison à lui apprendre à être plus adulte et réfléchie, on repart à zéro avec jérémiades à tout va et pleurnicheries non-stop : pourquoi, drama, pourquoi ? *pleure* Surtout qu’ils lui ont collé un sacré tocard comme petit ami. Moi qui les trouvais chou tout plein à la fin de la saison 1, tout s’est effondré lorsque [spoiler] ce petit con la quitte parce qu’elle n’est pas vierge ? WTF ??? Mon amour pour Xiao Xiao a triplé lorsqu’elle est allée casser la figure à cette enflure (sauf que personne n’en sera reconnaissant). Preuve de plus que c’est la meilleure, et en plus c’est la seule qui campera sur ses positions : Ying Qin est une raclure, Ying Ying n’a rien à se reprocher. Les autres résidentes trouveront moyen de dire que bon, il est gentil quand même, faut lui pardonner. [/spoiler] Après une très longue période pour guérir et passer à autre chose, ce drama propose de nous cracher à la face [spoiler] en réintroduisant Ying Qin et lui offrant un arc de rédemption tellement artificiel et cliché, argh ! Le mec quitte Ying Ying comme une malpropre parce qu’elle est « impure », se fiance quasi immédiatement pour revenir voir Ying Ying dès qu’elle tourne la page pour qu’elle le conseille sur sa vie amoureuse… tout en flirtant avec elle, parce qu’il est né avant la honte... Mais bon, en vrai il l’aime, donc il va la sauver d’une agression fomentée par sa jalouse fiancée, et les deux amoureux finiront à l’hôpital et se réconcilieront et se fianceront. [/spoiler] *hurle dans un coussin*.

[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2
[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2
[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2

Andy, Ô Andy… après le roi des tordus la saison précédente, on lui refourgue encore un gros mascu forceur. Certes, il est une centaine de cran au-dessous du niveau de malaise de Wei Wei, mais oulalala, dès la première interaction entre Bao et Andy, j’ai su que j’aurai du mal avec leur couple. [spoiler] Il s’invite dans sa chambre d’hôtel, fait du chantage affectif pour qu’elle le garde dans son espace et n’en a rien à faire de ses refus. [/spoiler] Je rappelle que Andy souffre de lourds traumatismes et que c’est compliqué de l’approcher. Mais c’est tellement chou et drôle de voir ce petit chiot de 40 ans sautiller comme ça et réclamer des câlins, non ? Elle va finir par succomber, parce que c’est connu, quand une femme dit non ça veut dire oui tout ça… *long soupir*

 

Passé le cap malaisant de Bao qui la courtise, le mec devient décent et ils finissent par devenir attendrissants. Au moins, Bao respecte entièrement les limites de Andy et ne cherche pas à l’obliger de force à lui révéler ses secrets. Là où, quand elle était en couple avec Wei, elle irradiait l’inconfort et le stress, ici Andy semble beaucoup plus à l’aise, heureuse et apaisée. Comme ça ne pouvait pas durer, finit par venir l’instant où tout a basculé : une intrigue mélodramatique et exagérée au possible, saupoudrée de virilisme bien crade : [spoiler] Xiao Ming, le demi-frère autiste de Andy est caché dans un centre, et la famille de son père l’ont récupéré de force. Pendant ce temps, la mère de Bao fouine dans la vie de Andy pour trouver des raisons de séparer le couple, parce que c’est une mère de drama, donc elle n’aime pas quand sa progéniture est heureuse, la préférant misérable et sous son contrôle.

L’existence de Xiao Ming est un secret que Andy refuse de voir dévoilé (pour des raisons de honte et parce que leur mère leur a potentiellement transmis ses troubles mentaux et il ne faut surtout pas que ça se sache) et elle demande conseil à son meilleur ami Lao Tan (Jin Dong, toujours trop rare), et là Bao est pas content et jaloux. Donc il part à la rescousse de Xiao Ming, contre l’avis de Andy sa responsable légale. Heureusement, il a bien fait parce que le petit était en danger et maltraité. Sauf qu’il manipule l’enfant sans aucun respect pour son handicap et va jusqu’à le ligoter et bâillonner pour pas qu’on l’entende. Donc oui, sauvons Xiao Ming de la maltraitance de ses parents en… le maltraitant ? Bao va ensuite plus ou moins enlever l’enfant pour le mettre dans un autre centre que celui recommandé à Andy par Lao Tan. Parce que Bao se sent menacé et que ce n’est pas bien d’attenter à la fierté masculine. Tout le monde va se retrouver, se réconcilier et voilà. [/spoiler]

 

 Je n’ai pas les mots pour dire combien cette partie de l’histoire est stupide, tordue et me met en colère. Encore plus sachant qu’après toutes ces aventures tout le monde se réconcilie, et le drama continue comme si de rien n’était, comme si ce n’était pas grave ce qu’il s’était passé. Preuve s’il en est que :

 

1.       Les auteurs n’y connaissent rien au sujet de l’autisme.

2.       Tout ce qui concerne Xiao Ming n’est qu’un prétexte pour mettre Andy en avant et n’est à ressortir que quand elle est au centre de l’intrigue et que celle-ci a besoin d’un peu de larmes.

 

On finit par le personnage qui m’aura le plus exaspéré de toute la saison : Fan Sheng Mei. Déjà, parce qu’on se tape encore la présence de sa famille et leurs magouilles grotesques.

 

[spoiler] Son frère connard ira jusqu’à déposer leur père (semi-conscient depuis son malaise la saison précédente) chez les parents du petit ami de Sheng Mei. Juste pour l’embêter parce qu’il a besoin de fric et qu’elle refuse de lui en donner. Sachant que la mère de Bai Chuan hait Sheng Mei à cause de sa famille de parasites… [/spoiler] *re-long soupir*Si en dehors de ça c’était un personnage pour lequel je ressentais de l’empathie, peut-être que j’aurais mieux digéré ce honteux re-mâchage d’intrigue de saison 1. Mais non, je hais Sheng Mei. De toute la saison, elle n’aura de cesse de faire du chantage affectif à son mec pour qu’il sauve sa famille, qu’il bosse toujours plus pour la sortir de sa situation financière, qu’il lui achète une maison…Elle passe la majeure partie de cette saison à pleurer sur son sort et à remettre en question en permanence la sincérité des sentiments de Bai Chuan dès qu’il ne répond pas à ses exigences. Alors que le mec travaille comme un forcené pour faire réussir son entreprise et répondre aux caprices de Sheng Mei, qu’il est toujours là pour l’aider et la soutenir, venir à son secours et à celui de sa famille. C’est une spirale interminable fonctionnant sur le schéma suivant : Sheng Mei réclame un truc ahurissant -> Bai Chuan est pas très chaud à l’idée de le faire -> « Ouin, de toute façon, tu ne m’aimes pas » -> « Bon, ok -___- » -> « Merci, tu es un saint » -> retour à la première étape. Elle ne se rend absolument pas compte qu’elle est aussi horrible que sa famille. [spoiler] Pour mon plus grand bonheur, ils se séparent à la fin de cette saison. Trop c’est trop. [/spoiler]

 

Cette saison était très inégale et avec des intrigues d’un intérêt que j’ai trouvé très moyen. Sans la présence de la géniale Qu Xiao Xiao, je pense que j’aurais abandonné. Les acteurs sont toujours aussi bons, c’est toujours aussi bien réalisé. Là où j’ai haï des parties de la saison 1 que je pouvais facilement zapper pour me concentrer sur d’autres personnages avec des intrigues moins problématiques, ici nous sommes confrontés à des intrigues parfois moins épouvantables, mais qui concernent presque tous les personnages. Seules Xiao Xiao et Guan Guan sont plus ou moins épargnées. Mais Xiao Xiao compte pour mille personnes en valeur totale dans ce drama, donc je ne regrette aucunement d’avoir vu cette seconde saison. Mais il a fallu s’accrocher quand même.

 

 

Suivez gaiement Fleya sur twitter en cliquant: ici

Retrouvez tous ses articles: ici

Ou sur son hashtag: ici

[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2
[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2
[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2
[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2
[Entre choupitude et gros malaise] Ode To Joy 2 欢乐颂 2
Tag(s) : #TV, #Dramas - séries et animes, #Drama, #Chine, #Fleya proudly presents, #Ode to Joy, #Ode to Joy 2, #2010s, #2017, #Dragon TV, #Zhejiang TV, #> 30 épisodes, #Zhang Kai Zhou, #Jian Chuan He, #Yuan Zi Dan, #Ah Nai, #Liu Tao, #Jiang Xin, #Wang Zi Wen, #Yang Zi, #Qiao Xin, #Wang Kai, #Yang Shuo, #Zhang Lu, #Wu Hao Chen, #Deng Lun, #Jin Dong, #Sismance, #Amitié, #Romance, #Comédie, #Tranche de vie

Partager cet article

Repost 0