Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Diffusé en 2016-17

Sur MBC

16 épisodes

 

Réalisé par Oh Hyun Jong

Ecrit par Yang Hee Seung

 

Avec:

Lee Sung Kyung >>> Kim Bok Joo

Nam Joo Hyuk >>> Jung Joon Hyung

Kyung Soo Jin >>> Song Shi Ho

Lee Jae Yoon >>> Jung Jae Yi

Lee Joo Young >>> Lee Sun Ok

Cho Hye Jung >>> Jung Nan Hee

Ji Il Joo >>> Jo Tae Kwon

Choi Moo Sung >>> Yoon Duk Man

Kang Young Nam >>> Choi Sung Eun

Ahn Kil Kang >>> Kim Chang Gul

Kang ‘Byung’ Ki Young >>> Kim Dae Ho

etc

 

 

Dontesque ?

Kim Bok Joo pratique l’haltérophilie et, dans l’établissement où elle s’entraîne, elle retrouve Jung Joon Hyung, un ancien camarade de classe, devenu nageur professionnel. Malheureusement, aussi bon soit-il, il n’arrive à rien en compétitions. Par ailleurs, Bok Joo tombe sous le charme de Jae Yi, un médecin spécialisé dans les régimes… qui se trouve également être le grand-frère de Joon Hyung.

 

Fiche Ecrans d'Asie: ici

 

 

.oOo.

Quand je laisse de côté un drama, et dis « j’y reviendrai plus tard », souvent, le « plus tard » se fait vraiment attendre. Et plus j’ai vu d’épisodes, plus il se fait attendre, indépendamment d’à quel point j’ai apprécié la série… mais je suis revenue à Weightlifting Fairy Kim Bok Joo, dans les quelques jours qui ont précédé la SA2017, parce que j’avais besoin d’un drama léger, mignon, qui ne me fatigue pas trop (vu que j’étais déjà épuisée) et qui me fasse du bien au cœur. Fairy semblait tout indiqué. J’en avais vu les deux premiers épisodes lors de leur diffusion, et me l’étais mis de côté (justement parce que les préparations de SA ne me laissait pas assez de temps), et l’impression que j’en avais eue était que le drama était maladroit sur ses thèmes plus sérieux, mais que l’OTP s’annonçait absolument adorable. Oh, et aussi que le drama avait les bonnes références, invitant notamment la poupinette Lee Jong Suk dans son second épisode, ce qui booste pas mal l’adorabilitude (oui) de la série. Et vous savez quoi… ça arrive rarement, mais je dois dire que pour une fois, ma première impression était assez « dans le mille ». Bon, bien entendu, il y a aussi des choses à propos des quelles j’avais tort, mais dans l’ensemble j’avais la bonne idée, ce qui fait que le drama a répondu à mes attentes. Il  avait effectivement un OTP ridiculement adorable, il avait effectivement les bonnes références (dans l’épisode 9, Si Ho regarde Shopping King Louie à la télé ♥ ça aussi c’est un sacré boost d’adorabilitude), et il avait effectivement du mal avec ses thèmes plus sérieux. Ca a d’ailleurs été un de mes deux plus gros soucis avec ce drama.

 

C’est bizarre, vraiment, la façon dont ce drama est foutu, parce que le scénario a l’air très conscient de certains problèmes, mais semble également parfaitement aveugle aux siens. Par exemple, le grand-frère de notre héros, médecin spécialisé dans la diététique et les régimes, insiste bien auprès de notre héroïne Kim Bok Joo que le poids c’est une chose, mais qu’il faut différencier la graisse du muscle, et que peser plus qu’un autre ne signifie pas nécessairement qu’on est moins en forme que lui (indeed ! bien, petit drama, bien). Il précise également que le poids, ça doit se perdre de façon saine, et le drama reconnait aussi que la pression à maigrir peut entrainer des troubles de l’alimentation (cf. le personnage de Si Ho, notre rivale amoureuse à Bok Joo) aux conséquences graves. Et à côté de ça, on a un coach qui apprend à ses élèves qu’il faut se faire plaisir quitte à bouffer n’importe comment quand on a du diabète, et qui les gave comme des oies, de pizza, poulet, burgers, etc, et si ça c’est pas du régime « n’importe quoi » ! Y a pas que maigrir n'importe comment qui fait des dégats, hein… (au passage je me suis demandée pendant tout le drama comment le restaurant du père de Bok Joo tenait debout… tu m’étonnes qu’il soit dans la merde financière le paternel : son restaurant est quasiment toujours vide, et le gérant passe son temps à offrir des tonnes de poulet à toute l’équipe de sa fille). Par ailleurs, dans les premiers épisodes, on a aussi droit au gros passage « haha, moquons nous de notre coéquipier, parce qu’il est GROS ». Venant de gens qui sont au centre des moqueries parce qu’ils ne correspondent pas aux normes de beauté. Mmh. Le truc c’est que, ha, l’héroïne n’est pas *vraiment* grosse vous comprenez, mais son coéquipier, lui, oui, donc on peut se moquer, c’est drôle. La grossophobie c'est mal, mais seulement quand ça touche les gens qui sont pas gros ♥ Vous les sentez les signaux contraires ? Le pire c’est que, via Jae Yi (le grand-frère du héros, toujours), le drama reconnait que la télé, les idoles, ont une influence sur les spectateurs, mais surtout les spectatrices, du coup on se dirait quand même qu’il ferait plus attention à ce qu’il raconte, mais pas vraiment, en fait. J’ai eu le sentiment que la scénariste avait surtout des notions floues de trucs « qui font bien », mais n’avait pas réfléchi trop loin.

[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주

Bon, mais en mettant ceci de côté, en mettant les messages contraires que le dama offrent à son public, il y a aussi vraiment quelque chose d’agaçant dans la façon dont les personnages, eux, gèrent la chose. Parce que ce sont deux choses différentes: une œuvre peut présenter une vision du monde, ou faire passer un message (ou des messages) maladroits/auxquels je n’adhère pas, sans pour autant que les personnages véhiculant ces choses-là me soient nécessairement antipathiques. Ici… urgh. Enfin. C’est pas comme si j’avais détesté tous les personnages du tout, mais j’ai eu énormément de mal avec les coachs de l’héroïne, et avec son père, ce qui m’a attristée, parce qu’au début, je m’attendais vraiment à ce qu’ils me touchent, ces personnages. Et d’ailleurs, il y a des scènes où ce n’est pas passé loin, mais à ce stade ils m’avaient déjà perdue. Bon, dans la famille de l’héroïne Byung passait plutôt bien (Byung = Kang Ki Young, qui joue l’oncle de Kim Bok Joo), mais le père, mon Dieu. Il arrive en effet un stade du drama où le père et les coachs, complètement sans consulter Bok Joo, décident entre eux qu’il faut qu’elle prenne du poids. Ils font ensuite pression sur elle pour qu’elle accepte, et là commence un véritable gavage avec la coach féminine restant à côté de Bok Joo pendant les repas pour la fliquer et la faire bouffer plus. Lorsque le père et les coachs réalisent qu’à côté de ça Bok Joo allait à la clinique de régime de Jae Yi, ils pètent un câble, et là c’est la grande fête du n’importe quoi. Déjà, il y a quand même un principe de base qu’ils n’ont pas l’air de capter, et c’est que Bok Joo est propriétaire de son corps. Alors, d’accord, je comprends que dans les circonstances, elle aurait dû en parler, et je comprends le mécontentement vis-à-vis du mensonge par omission, mais une fois sa volonté établie, y a pas à discuter : c’est son corps, elle en fait ce qu’elle veut. Sauf que non. Non à la place le père et la coach menacent de la battre (le père menace de la frapper avec un balais, et la coach explique bien que « s’il faut en venir aux punitions physiques, alors on y viendra »… et autant Byung et le coach arrêtent le père, autant la coach finit effectivement par fouetter Bok Joo pour la punir/la faire parler), et la mettent sous surveillance totale pour la forcer à bouffer. Euh. Non ?

 

Alors, à la décharge du père, il semble quand même un peu apprendre sa leçon, et plus tard, reconnaissant que la vie de sa fille appartient à celle-ci, il accepte sans broncher une décision de Bok Joo à laquelle je pensais sincèrement qu’il résisterait (faut dire aussi que dans cette scène, Bok Joo m’a brisé le cœur à pleurer [spoiler] « je ne veux en plus faire (l’haltérophilie) » [/spoiler]… niveau jeu, c’est une de mes scènes favorites pour cette actrice). Mais à ce stade, lui et les coachs étaient plus ou moins morts à mes yeux, et vu qu’ils ont droit à leur partie de l’intrigue, ça veut dire qu’une partie du drama ne m’a pas atteinte.

 

Ca a vraiment été mon problème numéro 1 avec ce drama. Le second, c’était le déséquilibre dans l’écriture des leads, mais on en reparlera plus tard. Sinon, il y a juste quelques petites choses mineures qui m’ont agacée on va dire. Notamment les deux amies de l’héroïne. Enfin, une en fait : Nan-Hee. Sur le papier (et dans les deux premiers épisodes), j’aimais bien ces personnages. Je suis toujours partante pour une amitié entre personnages féminins, et Nan Hee, en particulier, avait quelque chose de plaisant en théorie parce qu’elle est très « traditionnellement féminine », avec sa coquetterie, ses couettes, et son esprit très branché garçons, or j’aimais bien l’avoir dans la team des haltérophiles histoire qu’on ait un personnage très féminin qui soulève des poids, et qu’on évite de nous dire que la discipline est réservée aux filles plus « masculines » ou un peu cheloues. Sauf que ça c’est sur le papier, mais à l’écran, l’actrice a fini par me sortir par les yeux. Elle en fait des caisses, c’est de l’aegyo complètement survolté, et au bout d’un moment, déjà que j’ai du mal avec les personnages trop bruyants, j’en pouvais juste plus. Et quand on réunissait les trois amies, elles avaient aussi tendance à en faire beaucoup, d’ailleurs. Je m’en voulais un peu de ne pas accrocher, mais si la plupart du temps ça allait, bien souvent, j’avais hâte de passer à autre chose (bon mais surtout j’avais hâte que Nan Hee sorte de l’écran… pardon T.T)

[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주

Heureusement, il y a aussi des choses que j’ai aimées dans ce drama ! Je veux dire : je l’ai regardé en 4-5 jours, et vu le temps que je n’avais vraiment pas à ce stade de ma vie, vous vous doutez que c’est bien que j’y ai accroché. Alors, il y a de petites choses que j’ai aimées : Jae Yi et son histoire avec sa copine docteur par exemple, et même la façon dont les choses se terminent avec Si Ho (même s’il y a un moment du drama où, tout en ayant de la peine pour elle, j’avais du mal à la supporter parce que le drama la faisait virer vraiment « rivale classique de Kdrama »). Mais surtout, j’ai kiffé l’OTP, Joon Hyung et Bok Joo parce qu’il y a beaucoup trop de choupisme entre eux. Ils sont adorables, tout bonnement adorables, et ils ont une excellente dynamique. On sent l’affection entre eux, on sent qu’ils s’amusent quand ils sont ensemble, et Joon Hyung est particulièrement mignon. A vrai dire, dans les premiers épisodes, ce qui m’avait vraiment fait me dire « je regarderai la suite un jour », c’était lui. Pas tellement la complexité du personnage ou le jeu de Nam Joo Hyuk (qui est tout à fait recevable, plus à la fin qu’au début, mais n’a rien de renversant), mais plus la façon dont il semblait tellement ravi de voir Bok Joo. En la reconnaissant à la fin de l’épisode 2, il semblait si émerveillé de retrouver Bok Joo que j’avais été conquise, et ça a continué à être un des grands arguments de cet OTP pendant un long moment à mes yeux. Bok Joo est plus réticente à l’avoir à ses côtés au début (pour des raisons valables) mais Joon Hyung (comme on l’apprend via un flash-back tout choupi) a toujours eu énormément d’affection pour Bok Joo, et chaque fois qu’il la voit, son visage s’éclaire complètement. Je suis faible face à ça. Alors après, je dis pas que Joon Hyung est un type parfait : je suis pas fan du tout de la façon dont il continue de lui donner un surnom qu’elle n’aime visiblement pas (parce qu’il lui rappelle ses complexes, et ouais elle finit par s'y faire, mais à la base insister à donner un surnom à quelqu'un qui n'en veut pas, ben non, je suis désolée, c'est nul, et si en plus y a de vrais complexes derrière, on tombe pas loin du harcèlement, en fait), et sa jalousie va parfois bien trop loin par exemple (le mec il lui tire les cheveux grave à un moment donné, quand même o.o), donc non, ce n’est pas comme s’il était parfait, et il aurait eu bien besoin que quelqu’un le remette à sa place de temps en temps, mais dans l’ensemble, le jeune homme est quand même choupi comme tout, et je dois admettre que mon affection n’était pas vraiment rétablie de façon égale entre lui et Bok Joo : la balance penchait en faveur de Jonn Hyung. A cause de la façon dont le drama était écrit, je pense.

[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주

Avant d’y venir, je précise tout de même que j’ai aimé Bok Joo, hein. Je vais pas vous mentir, même si en général je la trouvais attachante dans sa maladresse, il y a des moments où je trouvais que ça devenait un chouïa caricatural (faute au jeu de l'actrice, je pense)… mais dans l’ensemble, j’ai quand même aimé le personnage. La façon dont elle ne se laissait pas faire par Si Ho, par exemple, mais j’ai aussi trouvé son crush sur Jae Yi mignon, et elle m’a plusieurs fois émue, je comprenais ses complexes, je trouvais ça intéressant à explorer. Et bien qu’avec Jae Yi, elle aie peur de se dévoiler et se laissait donc arrêter par ses insécurités, avec Joon Hyung, elle est du genre directe et non seulement ça m’a fait apprécier le personnage, mais c’était également un point en faveur de l’OTP : les sentiments de Bok Joo et Joon Hyun se lisent toujours sur leur visage quand ils sont ensemble. Ils ont une relation très franche à ce niveau-là, et c’est ce qui leur permet, je pense, de devenir amis en premier lieu, ce qui m’a beaucoup plu : ils étaient attachants et adorables ensemble bien avant que la notion de romance s’en mêle.

 

Maintenant, c’est vrai, comme je le disais, la balance penchait en faveur de Joon Hyung niveau affection pour moi. Ben entendu, c’était en partie parce que je suis plus susceptible de développer un crush sur un monsieur plutôt qu’une madame, mais aussi il y a le fait que pendant une grande partie du drama, on a droit à la même dynamique : Bok Joo ne va pas super bien, Joon Hyung essaie de lui remonter le moral. La demoiselle a droit à beaucoup de soutien de la part de Joon Hyung, et ce n’est pas très réciproque, vu que pendant une grande partie du drama, finalement, elle ignore quasi tout de sa situation à lui (elle sait qu’il a un traumatisme et plus tard il lui parle de sa famille, mais pendant la majeure partie du drama, le soutien se fait majoritairement dans un sens). Le résultat c’est que Joon Hyung, malgré qu’il ait ses défauts, finit par relever limite du fantasme, et je me suis retrouvée à souhaiter avoir mon propre Joon Hyung, d’où le crush sur lui en particulier. Et en même temps, son écriture à lui était un peu frustrante parce que moi j’aurais bien aimé le voir travailler plus sur son trauma et suivre plus ses compétitions, le voir plus dépasser tout ça, au lieu que ce soit principalement relégué (maladroitement) à la fin de la série. Bon, c’est jamais rageant, le drama ne met pas le tout complètement de côté, mais c’est vrai que j’aurais pas dit non à ce que l’affaire Jae Yi soit réglée un peu plus vite, afin qu’on puisse développer plus les deux leads en même temps. D’autant que la dynamique un peu répétitive, et ce bien qu’il y ait des scènes à en fondre absolument (celle où Bok Joo finit par admettre qu’elle kiffe Joon Hyung aussi m’a envoyé dans les fin fonds du couinement de fangirl, j’ai adoré les voir s’éclater en boite, le voir l’aider à lutter contre le froid alors même qu’il était fâché contre elle, etc) a fait que sur la fin j’ai trouvé le temps un chouïa long, et j’ai été moins passionnée par les quatre derniers épisodes, même si la conclusion du drama m’a plus émue que j’aurais cru, les dernières minutes m'ayant mis la larme à l’œil.

 

En conclusion, on m’avait dit, à plusieurs reprises, que Weighlifting Fairy Kim Bok Joo avait beaucoup en commun avec Shopping King Louie (je soupçonne que certaines personnes ne m’ont dit ça que parce qu’elles savent que je suis amoureuse de SKL et voulaient que je regarde WFKBJ cela dit :P), mais pour moi, il y a une différence majeure entre les deux (enfin en vrai y en a des tas, mais) :  SKL (et ça veut pas dire du tout que le drama était parfait) réussissait à devenir une véritable série d’ensemble, de communauté, là où WFKBJ, à mes yeux, ne tient quasiment que sur son OTP. WFKBJ a une dynamique centrale qui prend à fond, mais il est à côté de ça éclaté, et inégal, étant maladroit sur ses messages, et n’ayant pas réussi à m’intéresser à tous ses personnages (et encore moins à me faire m’attacher à tous). Et même au sein de l’OTP, bien que j’adore la base, je trouve qu’il y a une inégalité dans le traitement des deux personnages, et une certaine répétition dans leur dynamique, qui fait du mal au drama. Tout de même, en général, j’étais heureuse chaque fois que Joon Hyung et Bok Joo était à l’écran et me laissaient profiter de leurs interactions toutes choupesques. Donc oui, il y a des moments que j’aurais volontiers sautés si c’était mon genre, mais même si j’ai trouvé les quatre derniers épisodes moins excitants, j’ai quand même aimé le drama, et j’ai une tendresse particulière pour cet OTP qui restera parmi les plus adorables de Dramaland. C'est un drama très feel-good, et c'était pile ce dont j'avais besoin pour m'encourager à affronter la Semaine Anniversaire à venir, donc merci pour la poudre de fée

[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주

Bon pis pardon, j'ai pas su trancher pour les screencaps, car j'aime vraiment cet OTP, et je voulais mettre tout leur choupisme sur l'article :

[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주[La fée du dieu de l'eau] Weightlifting Fairy Kim Bok Joo 역도요정 김복주
Tag(s) : #TV, #Dramas - séries et animes, #Drama, #Corée du Sud, #2010s, #2016, #2017, #MBC, #~ 15 épisodes, #Oh Hyun Jong, #Yang Hee Seung, #Lee Sung Kyung, #Nam Joo Hyuk, #Kyung soo Jin, #Lee JAe Yoon, #Lee Joo Young, #Cho Hye Jung, #Ji Il Joo, #Choi Moo Sung, #Kang Young Nam, #Ahn Kil Kang, #Kang Ki Young, #School drama, #Sport, #Romance, #Comédie, #Amitié, #Famille, #From friendship to love, #Weightlifting Fairy Kim Bok Joo

Partager cet article

Repost 0