[I will always brove you] Man to man 맨투맨

Publié le 16 Octobre 2017

 

Diffusé en 2017

Sur JTBC/Netflix

16 épisodes

 

Réalisé par Lee Chang Min

Ecrit par Kim Won Suk

 

 

Avec :

Park Hae Jin >>> Kim Sul Woo

Park Sung Woong >>> Yeo Woon Gwang

Kim Min Jung >>> Cha Do Ha

Yeon Jeong Hun >>> Mo Seung Jae

Chae Jung Ah >>> Song Mi Eun

Jeon Man Sik >>> Lee Dong Hyun

 

 

Dontesque ?

Pour une mission importante, un espion de haut-vol se retrouve à devoir jouer le rôle de garde du corps/nounou d’un acteur difficile, et à devoir séduire sa manager.

 

Fiche Ecrans d’Asie : ici

 

 

.oOo.

A l’avance, je vous préviens, ça va être un article assez court, car j’ai regardé ce drama de façon très… « légère », on va dire (j’avoue, j’écris en grande partie pour partager mes screencaps… okay quasiment que pour ça…). Pas que je regarde généralement mes dramas avec gravité, assise toute droite et sourcils froncés, mais la plupart du temps j’essaie de me concentrer un peu dessus, je prends quelques notes aussi (simplement parce que c’est comme ça que j’en profite le mieux), alors que là, il m’est arrivé de me déconnecter un peu de la série pendant que je la regardais, et j’étais vraiment en mode « détente de la cervelle » total. En tout cas dans la seconde moitié. Dans la première aussi j’étais en mode détente, mais j’avais moins l’esprit qui s’égarait, parce que j’étais plus à fond dans la série. A vrai dire, après une introduction qui traine en longueur, Man to man m’a vraiment happée, et le temps de 6-7 épisodes, je me suis retrouvée complètement sous le charme de la série. Après cela, ça s’est gâté. Il y avait des sursauts encore, mais j’étais de moins en moins intéressée. Le truc, voyez-vous, c’est qu’à la base j’avais commencé cette série parce qu’elle se présentait clairement comme une comédie, avait l’air rigolote, et que j’avais besoin de rire un peu (et aussi parce que bromance, certes), or effectivement, Man to Man s’en tirait très bien sur ce plan-là, mais il arrive un moment où il commence à se prendre un peu plus au sérieux, et là il n’excelle vraiment plus du tout.

 

Je vais le dire directement et simplement : l’intrigue du drama ne m’intéressait absolument pas. Du tout. J’étais à un degré 0 d’intérêt pour toutes leurs affaires d’espions. Du moins quand elles étaient sérieuses (quand ils les tournaient en ridicule, y avait zéro souci), parce que je les trouvais impossibles à prendre au sérieux, justement. Le scénario est très gros, et les espions ne m’ont pas franchement impressionnée. Par exemple, à un moment donné, notre lead, K, doit entrer chez un monsieur russe et voler quelque chose, et il se fait voir par des TAS de gens, et le drama, apparemment, veut me faire croire que malgré tout, il n’est pas reconnu par ces gens-là qui l’ont bien, bien vu ? Toute la trame d’espionnage m’a paru tellement grosse, que chaque fois que le drama voulait la prendre au sérieux, je décrochais complètement. Et ça n’aidait pas que j’ai trouvé les antagonistes vraiment fades. Chaque fois qu’ils étaient à l’écran, mon esprit s’évadait tout seul. Je ne sais même pas pourquoi ils me sont passés au dessus de la tête à ce point, je pense que je les trouvais surtout bien banals… A la limite, j’aurais pu être plus intéressée par la femme de l’antagoniste principal, parce qu’elle a une position difficile et se débat comme elle peut, mais tout ce côté-là de l’affaire était lourd dans un drama qui, clairement, gérait mal le lourd, le rendant sans saveur plutôt qu’intense. Tout me semblait tellement générique dès qu’on s’éloignait de la comédie, qu’au tournant du drama où il veut subitement appuyer plus sur les côtés dramatiques de l’histoire (parce que Kdramaland oblige, je suppose) ça s’est cassé la gueule à mes yeux.

 

Et c’est dommage, parce qu’il y a des choses que j’adorais dans ce drama ! Surtout une à vrai dire (l’autre, l’humour, étant également centrée autour de celle-là) : les protagonistes, et le sentiment de « petite famille » qu’ils donnent. Tous les protagonistes, mais en particulier nos trois personnages principaux, Do Ha, Woon Kwang et K (avec quand même une petite mention au supérieur de K, les deux vivant une amitié teintée de rivalité amusante). Cela n’a jamais changé d’ailleurs. Dès que le drama se recentrait sur les relations entre ces trois-là, y avait pas de souci, car je les aimais à trois, comme à deux, quelle que soit la combinaison. Au début, pourtant, j’ai eu les doutes, parce que Woon Kwang semble être une vraie diva qui abuse de son staff, tandis que Do Ha a une réaction vraiment violente lorsqu’elle découvre que son acteur risque le scandale avec une co-actrice, mais plus on passe de temps avec eux, plus je les ai aimés, particulièrement les uns avec les autres. Ils me réchauffaient le cœur.

[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨

Woon Kang est adorable avec Do Ha, la couvrant régulièrement d’affection comme le ferait un véritable grand-frère (pourvu qu’on en ait un bon, certes), et il est également terriblement loyal à son « Kim guard », comme il l’appelle. On ne peut pas parler de triangle amoureux dans le cas de ces trois-là, mais K se retrouve quand même au cœur d’une sorte de triangle affectif, avec les deux autres se disputant quasiment son attention. C’est assez drôle de voir que lorsque le drama prend son tournant et que le trio se trouve éclaté, par exemple, Woon Kwang vient parler de « la séparation difficile » à K, et K pense qu’il parle de lui et Do Ha, mais du tout : Woon Kwang pense à son duo avec K. Il est à fond dans cette relation, et j’admets avoir été touchée et avoir beaucoup ri à entendre l’acteur appeler son garde du corps « brother » et le couvrir d’affection, au grand damn de K qui ne sait pas comment s’en sortir… mais qui progressivement commence à vraiment apprécier Woon Kwang, surtout dans un contexte où il ne sait à qui se fier, mais où la loyauté de l’acteur ne laisse jamais le moindre doute, même le plus minuscule. Ah, ils ont bien évolué depuis leurs débuts où K improvisait des (fausses) (probablement) bombes dans la chambre de Woon Kwang pour l’obliger à se lever :’)

 

Do Ha est un personnage que j’ai apprécié également. Elle est intelligente, rapide, elle a de la personnalité, elle est une des rares membres du staff à renifler que K cache quelque chose, ne se laissant pas prendre à son numéro de charme. Auquel elle finira par succomber, bien entendu, parce qu’il faut qu’il y ait romance, mais ça va dans les deux sens, et j’ai aimé qu’elle ne perde pas son mordant au fil de l’histoire. C’est un personnage très actif, et j’ai trouvé beaucoup de douceur dans sa relation non seulement à K, mais également à Woon Kwang. J’étais ravie de la voir reprocher à K ses mensonges au lieu de s’écraser, et ravie aussi de voir qu’elle identifiait et acceptait ses sentiments rapidement, et était proactive, à la grande surprise de K parfois. C’est un personnage dont j’avais entendu énormément de gens se plaindre, elle a apparemment peiné à convaincre une partie du public au début, mais j’admets que je n’ai pas bien saisi pourquoi (enfin beaucoup de gens taclaient sa tête, ne la trouvant pas assez belle pour Park Hae Jin... mais y avait sans doute aussi des gens qui avaient des raisons plus valables qu'un pitoyable "bouhou, la madame elle est pas assez jolie pour oppa")(pardon, mais ça m'agace, sérieusement), car première scène de débordement exceptée, elle m’a très vite mise dans sa poche (mais bien entendu, on n’a pas tous les mêmes ressentis).   

 

K reste néanmoins mon favori. Au-delà du fait que Park Hae Jin est fort joli et porte très bien ses costumes, au-delà du fait que c’était mignon de le voir, malgré tous ses efforts, s’attacher aux gens dont il est censé se servir, et qui le laissent si perplexe au début… c’est surtout que j’ai beaucoup apprécié la performance comique de Park Hae Jin. Park Sung Woong et Kim Min Jung, dans les deux autres rôles, sont largement plus exubérants. Et très drôles tous les deux aussi, hein ! Mais à côté de l’attitude de diva de Woon Kwang et du caractère emporté de Do Ha, K joue le personnage réservé et guindé, qui vient d’un autre monde total, et regarde les mics macs des deux autres d’un air souvent dépassé. J’ai un faible pour le « straight man » dans les comédies. A vrai dire, si j’ai bien aimé Park Hae Jin dans Bad Guys et dans My love from another star, je crois que sa performance dans Man to Man est ma favorite que j’aie vu de lui jusque là, et j’espère le revoir dans des comédies. Il maitrise bien l’art de la réaction guindée et du regard qui juge. Je vous le disais tout à l’heure : je n’arrivais pas à prendre le drama au sérieux, et c’est parce qu’au début on n’était pas censés le prendre au sérieux (et c’est pour ça que quand subitement on vire du rire aux larmes, en l’occurrence, ça marche pas), et j’aimais donc vraiment mieux quand le drama jouait sur une note légère, le ton allant avec le contenu. Mais encore plus que ça, j’adorais quand non seulement le drama se savait absurde, mais les personnages s’en rendaient compte également. Et ça, c’était la grande spécialité de K. En tant qu’espion, il a une occupation sérieuse, où souvent il joue avec sa vie, et le voir propulsé dans le monde de Woon Kwang, dans une situation que lui-même trouve de plus en plus ridicule, ça me faisait beaucoup rire, car Park Hae Jin maitrise apparemment très bien l’art du regard blasé. K n’était pas amusé :

[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨

Je vais pas vous mentir, je m’en suis donnée à cœur joie niveau screencaps avec ces expressions (d’où cet article), et j’ai rigolé en les triant.

 

Chaque fois que le drama en revenait à ça, ou se penchait sur les relations adorables entre ses personnages, lui et moi n’avions vraiment aucun problème. Le souci étant que ces moments finissent par se raréfier, et se perdre dans une trame à laquelle je ne trouvais aucun intérêt, tout ça pour mener à une conclusion qui… okay, je sais pas encore bien ce que je pense de cette conclusion. Je crois que je suis surtout déçue, mais en même temps je suppose qu’elle cadre avec le drama à ce stade. Enfin, je suis quand même majoritairement déçue. J’aurais voulu prendre ces personnages exacts, avec ces relations, ces interprètes, et ces premiers épisodes, et les mettre dans un autre drama.

 

Donc je ne sais pas si je le recommande vraiment. Ce que j’ai aimé, j’ai adoré : ça m’a fait rire et réchauffé le cœur, et m’a rendue heureuse… mais ça représentait 30-40% du drama, en concentré au début, et puis drôlement dilué dans le fade ensuite. Je regrette pas de m’être lancée, mais pour être honnête, j’aimerais être moins réticente à utiliser le bouton « avance rapide », parce que ça m’aurait évité de longs moments d’ennuis.

[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨

Plus de screencaps, parce que ces gens me font du bien au cœur :

[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨

Et plus de screencaps d’expressions de Park Hae Jin, parce qu’elles me font rire :

[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨

… pour la route :

[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨
[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨[I will always brove you] Man to man 맨투맨

Voilà, j’arrête.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :