[Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼

Publié le 9 Décembre 2017

 

Sorti en 2002

Réalisé par Marco Mark

Ecrit par Bat Si Heui Yan (sous le pseudonyme "not a woman")

Dure 1h29

 

Avec :

Karen Mok : Pat

Stephen Fung : Ken

Shu Qi : Shan

Jordan Chan : Richard

Etc

 

Dontesque ?

Au sein d’un même bâtiment à la sombre réputation, plusieurs employés se retrouvent aux prises avec des apparitions horrifiques.

 

Fiches Ecran d’Asie: ici

 

 

.oOo.

Yay, toujours plus de Shu Qi ! Je suis tellement contente que (quasiment) tout le monde ait déjà joué dans un film d’horreur :’) Je ne vous le cache pas, durant mes préparations de Semaine Anniversaire, alors que je m’appliquais à regarder tous les films et dramas des acteurs et actrices que j’avais choisis, les films d’horreur sont ce que j’ai regardé en premier. Ce qui ne vous étonnera certainement pas, vous me connaissez après tout. Et celui-là était… intéressant. Je ne dirais pas que c’était un bon film, mais c’était un film intéressant. Et surprenant, par moments, aussi, selon les histoires. Car oui, c’est un seul film, et ce n’est pas présenté vraiment comme une anthologie, mais il y a quand même trois histoires dans le tas. Quatre personnages principaux, trois histoires, et elles se passent toutes dans le même endroit, le même bâtiment (le fameux building hanté). Elles sont liées les unes aux autres, mais les personnages des différentes histoires, eux, n’interagissent pas. Au début, deux d’entre eux échangent une phrase, mais après ça, chacun est dans son segment, et puis c’est tout. C’est juste qu’ils bossent tous dans le même bâtiment où, chaque année, neuf personnes meurent inévitablement. Ce qui soulève vraiment la question de « mais pourquoi les gens continuent-ils à bosser ici ? », oui. Le film est plein de ce genre de questions, à vrai dire.  Comme « Pourquoi resterais-tu travailler après la tombée de la nuit dans un bureau dépeuplé alors que tu as vu deux personnes se suicider après avoir été clairement influencées par un fantôme ? ». Perso, si j’avais vu deux personnes se suicider, déjà, je serais suffisamment perturbée pour prendre quelques jours de repos, mais si en plus j’étais à 90% certaine que mon bâtiment est hanté, je ne resterais certainement pas la nuit, après les heures de bureau (après bien sûr, chacun son kif, hein.)

 

Il y a, en fait, un souci de personnages dans Haunted Office. C’est très difficile de les comprendre tout à fait, et encore plus de s’y identifier : le personnage de Karen Mok, l’héroïne de notre première histoire, est la demoiselle dont je vous parlais dans l’intro, et a des réactions difficiles à cerner, le personnage principal de la seconde (interprété par Jordan Chan) est simplement déplaisant (encore que divertissant dans sa bêtise, par moments) et dans la troisième histoire, celle réunissant Stephen Fung et Shu Qi, c’est la relation entre les deux personnages qui est trop rapide et rend les personnages difficiles à avaler. Au final, c’est juste vraiment difficile de ressentir quoi que ce soit pour qui que ce soit, ce qui signifie qu’on a du mal à avoir peur pour eux, et ce n’est pas comme si le film allait juste nous faire peur à nous (dans le sens où il y a des films où je me moque que les personnages vivent ou meurent, mais certaines images me donnent des cauchemars quand même… ben là non). En partie parce que les personnages, en partie parce que les acteurs, en partie parce que la réal, et en partie aussi à cause du rythme. En effet, peut-être parce que le film est assez court et tâche de nous raconter trois histoires dans ce petit temps, il y a un manque assez dommage de build-up, de montée de l’angoisse, tout semble aller très vite. Surtout dans la première histoire où tout se met vraiment à déconner d’un coup. Il y a quand même un crescendo, mais on ne part pas de rien, d'une situation "normale", qu'on puisse reconnaître, et je n’ai pas vraiment eu le temps de sentir monter un quelconque stress.

[Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼 [Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼
[Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼 [Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼 [Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼
[Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼 [Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼

Pourtant, j’aime bien les idées, et certaines sont même assez inquiétantes. Par exemple, je pense sincèrement que la première histoire avait du potentiel. L’idée de ces gens qui rient face au vide (qui n’est peut-être pas si vide que ça), les pieds à moitié sortis des chaussures parce qu’ils sont déjà à moitié mort, je pense que ça aurait pu donner quelque chose. Encore qu’à mes yeux, l’histoire la plus flippante soit la seconde (dans l’idée, pas l’exécution) [spoiler] parce que je trouve qu’il y a quelque chose de particulièrement ‘creepy’ à se savoir entouré de fantôme et à devoir faire comme si de rien n’était [/spoiler], et que la dernière soit la plus surprenante. J’ai vraiment le sentiment que dans d’autres mains, tout ceci aurait pu donner quelque chose, si l’écriture nous avait donné des personnages plus engageants, plus compréhensibles, et bien sûr si la forme avait suivi, parce que les idées n’étaient pas mauvaises. Le scénariste (je ne connais pas son nom, mais il est crédité en tant que « Pas une femme » donc respectons sa volonté) semblait même vouloir nous parler de quelque chose de moins fantastique entre les lignes (enfin pas si entre, c’est quand même assez évident), c’est-à-dire la position féminine en entreprise. Dans chaque histoire, on a un supérieur profitant de sa position pour poursuivre de manière insistante une subordonnée de ses ardeurs, le harcèlement est partout. Dans la troisième histoire, c’est même le héros lui-même qui en est un peu coupable, bien qu’il ne soit pas aussi relou que les autres, sans doute en partie parce qu’il est moins en position de le faire, venant tout juste d’entrer dans la compagnie, si bien qu'il a moins de pouvoir sur sa "victime". [spoiler] Et du coup, c’est le plus sévèrement puni ...:D [/spoiler]

 

C’est vraiment dommage tout ça, parce qu’en plus des idées, le film a un bon casting ! Enfin, je ne les connais pas tous mais Karen Mok et Shu Qi sont toutes deux capables d’être très bonnes, et au lieu de ça, personne ne brille vraiment dans ce film. La plupart ne sont pas mauvais, mais ils n’ont juste pas l’air bien convaincus non plus, et c’est Jordan Chan qui semble y mettre le plus du sien, mais bon, ce n’est pas comme si ça allait sauver le film, qui, à côté de ça, prête également souvent à sourire. Il y a quelque chose de presque « gros » à la présentation, en fait, avec les drôles d’angles de la caméra, et la fumée verte qui se répand lors de certaines scènes. En fait, plutôt que d’être dans un film d’horreur, j’ai parfois eu le sentiment de me trouver dans un train fantôme, ou une maison hantée de carnaval plutôt. Un bureau hanté de carnaval, du coup ? Bref, quelque chose sonnait trop faux, trop grossier. C’aurait été sympathique et aurait eu toute sa place dans un film qui se serait voulu plus comique (par exemple, dans l’histoire 2, qui est largement plus axé sur la comédie, justement, ça passe mieux) mais en l’occurrence, cela ne fonctionne pas avec les objectifs du film.

 

Mmh. C’est triste, j’aimerais bien développer plus, mais en raison du format du film, j’ai peur de vous en dire trop sur chaque histoire si je commence à discuter détails, et ce serait un peu dommage, des fois que vous ayez l’intention de regarder le film. Car personnellement, je n’ai pas regretté mon visionnage. Le film n’est pas présenté comme une anthologie, mais c’est tout comme, et dans ma tête, je le classe donc dans une catégorie similaire à 4bia (qui est super), Trick’r treat (qui est fort cool aussi) ou encore Dark Tales of Japan et Tales of Terror from Tokyo (qui sont inégaux, mais que j’aime bien). Or, je sais que dans les anthologies, il y a forcément des histoires qui vont être moins bonnes que d’autres, mais je les regarde souvent en grande partie pour les concepts, et les vois comme des collections d’idées. Bien sûr, au final, la façon dont les idées sont exécutées déterminent la qualité du film, mais même si tout se plante, si j’ai pu découvrir des idées originales, des concepts inquiétants, je suis contente. Haunted Office avait des idées que j’ai trouvées intéressantes. Si vous ne voulez pas juste ajouter à votre collection intérieure d’histoires, je ne pense pas vous recommander ce film, car il est faiblement écrit, joué et réalisé, mais pour ma part, je n’ai pas le sentiment d’avoir perdu mon temps, on va dire :)

[Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼 [Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼
[Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼 [Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼 [Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼
[Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼 [Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼 [Il est temps de démissionner] Haunted Office - Office有鬼
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :