[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family 21세기 가족

Publié le 20 Novembre 2017

 

Diffusé en 2012

Sur tvN

8 épisodes

 

Réalisé par Lee Min Chul

Ecrit par Kim Hyun Hee

 

Avec :

Lee Deok Hwa >>> Lee Deok Hwa

Oh Seun Hyeon >>> Oh Eun Mi

Lee Hun >>> Lee Sung Gi

Oh Yoon Ah >>> Lee Geum Pyo

Kang Won >>> Lee Dong Pyo

Lee Mi Do >>> Lee Eun Pyo

Kim Soo Jin >>> Lee Ha Na

Kim Tae Yoon >>> Na Bong Soo

Jo Min Ah >>> Lee Se Na

Kim Seul Gi >>> Kim Seul Gi

 

Dontesque ?

Le drama suit le quotidien de trois générations de membres d'une famille vivant (presque tous) sous le même toit, et essayant de communiquer entre eux.

 

Fiche Ecrans d’Asie: ici

 

 

.oOo.

Bien entendu, vous vous en doutez si vous avez suivi mon blog ces derniers temps, si j’ai regardé 21st Century Family, c’est parce que Kim Seul Gi est dedans. Mais j’avais aussi envie de voir ce que cela allait donner, parce que ça se présente comme une sitcom (quelque chose dont je n’ai pas l’habitude dans les dramas coréens), parce que la série ne fait que huit épisodes (oui, c’est une motivation quand t’as pas le temps ><), et parce que son ambition était de parler de la famille coréenne moderne, et que j’étais plutôt curieuse de voir comment le drama allait la dépeindre. Et… bordayl, heureusement que le drama ne faisait que huit épisodes, parce que sinon, j’aurais jeté l’éponge, et après j’aurais marché sur l’éponge, avant d’éviscérer l’éponge (je ne sais pas comment on éviscère une éponge, mais j’aurais trouvé un moyen). En plus clair : j’ai pas aimé. Vraiment pas. Parce que ce drama, il pue. Mais comme vous savez que j’aime bien commencer par le positif, on va une fois de plus commencer par ça, et croyez-moi, ça va pas nous prendre beaucoup de temps.

 

Faisons la liste des choses que j’ai aimées dans ce drama :

 

. c’était court (mais pas assez)

. la reprise de la chanson Me & you, parce que j’aime bien cette chanson

. dans un petit rôle, il y a Kangnam des M.I.B. (note de moi : du coup, plus maintenant, mais l’article a été écrit il y a un moment), et il est joli à regarder. Et son personnage n’est certes pas délicat, mais il a la particularité d’être un des rares personnages sympathiques et pas agaçants de ce drama (le fait qu’il apparaisse au total 5 minutes sur l’entièreté de la série pourrait avoir quelque chose avec la question…)

. Kim Seul Gi… oui, coup de pot, Kim Seul Gi fait également partie des personnages plutôt sympa de la série ! En fait ma théorie c’est que tant que tu fais pas partie de la famille principale du drama, t’as des chances d’être supportable. Seul Gi ne signe pas là son meilleur rôle, mais comme à son habitude, elle est drôle, avec un petit côté décalé et sec qui me plait.  

 

Voilà.

 

Ok, dans la famille principale, de temps en temps, il y a des personnages que j’aimais bien. Et histoire de vous y retrouver :

 

Gen1 :

Lee Deok Hwa = le patriarche.

Oh Eun Mi = sa nouvelle femme, beaucoup plus jeune que lui.

 

Gen2 :

Lee Eun Pyo = la fille ainée de Lee Deok Hwa, qui a quitté la maison.

Lee Geum Pyo = la fille cadette de Lee Deok Hwa, qui vit dans la maison principale.

Lee Dong Pyo = le fils le plus jeune de Lee Deok Hwa qui étudie pour devenir policier

 

Lee Sung Gi = le mari de Lee Geum Pyo, qui vit avec sa femme et ses enfants dans la maison principale.

 

Gen3 :

Lee Ha Na, Na Bong Soo et Lee Se Na, les trois enfants de Lee Geum Pyo et Lee Sung Gi

 

Et vite fait, dans le tas, il m’est arrivé d’apprécier la plus âgée de la fratrie adulte, parce que la vie s’acharnait sur elle alors qu’elle avait l’air d’être quelqu’un de décent, et il m’arrivait d’avoir de la sympathie pour la nouvelle femme du patriarche, Oh Eun Mi (lorsqu’elle me tapait pas sur les nerfs avec sa façon supra maniérée de parler), parce qu’elle avait souvent l’air de vouloir bien faire, mais se heurtait à sa belle-fille, Geum Pyo, qui avait vraiment l’air de la détester (pour une fois que ça va dans ce sens !). Et les enfants n’étaient pas trop graves. Mais honnêtement j’appréciais ces personnages comme un type dans une fosse à serpents venimeux apprécie une couleuvre : c’est pas non plus le méga coup de foudre, mais par rapport au reste, c’est moins pire. Non, vraiment, je n’ai pas beaucoup de louanges à faire à ce drama, si ce n’est que Kim Seul Gi, à un moment donné insulte un type en chanson, guitare à la main, et que je vous avoue que cela m’a fait beaucoup rire.

 

Donc tout de suite, on va parler de pourquoi je n’aime pas ce drama, et la première raison c’est que la plupart des personnages me déplaisaient.

 

Pour certains c’était juste de l’agacement (genre le fils qui mange tout le temps la bouche ouverte, ou la belle-mère qui est supra maniérée) et pour d’autres c’était une véritable aversion. Par exemple, j’ai détesté Geum Pyo et son mari. Leur couple est malheureux, et je comprends bien leur frustration de ne pas être seuls dans leur propre maison, ainsi que de voir le couple des grands-parents aussi heureux ensemble alors qu’eux-mêmes n’y arrivent pas… mais la solution à ça, c’est de travailler sur son couple, voire (soyons fou) de déménager ! Pas de chercher à détruire le couple heureux en se réjouissant que l’un soit peut-être infidèle et envoyant l’autre être témoin de ça, pour les détruire. Mais Geum Pyo et Seung Gi sont petits, mesquins, et ils aiment bien rejeter la faute sur les autres. Seung Gi a reluqué les jambes d’Oh Eun Mi ? Bien entendu, le problème ce ne sont pas les yeux baladeurs de Seung Gi mais les jambes dénudées d’Eun Mi, et voilà que Geum Pyo va donner (encore une fois) son avis sur la longueur des bas de sa belle-mère, parce qu’il n’y a rien de tel que l’odeur du slutshaming le matin. J’ai eu encore plus de mal avec Geum Pyo qu’avec son mari d’ailleurs. Déjà parce qu’elle est plus bruyante que lui, donc elle me cassait la tête, et ensuite parce que je n’en pouvais plus de sa guerre avec sa belle-mère. Ah oui, mais voilà : c’est une femme, et les femmes sont naturellement enclines à être plus mesquines que les hommes. Comment ça, « non » ? Mais si, mais si. Ou en tout cas, c’est le point de vue du drama.

[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족
[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족
[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족

Pour une série qui a « 21st century » dans son titre et affiche son intention de parler de gens modernes, le drama fait un étalage assez fou de stéréotypes qu’on aimerait vraiment voir morts dans ce 21ème siècle. Ainsi, parmi les histoires follement rigolotes auxquelles vous aurez droit dans ce drama, vous pourrez voir Geum Pyo essayer de conduire sa fille quelque part en voiture, mais faire absolument n’importe quoi, parce que, of course, les femmes ne savent pas conduire, ou encore Geum Pyo et Eun Mi être amies le temps d’un épisode parce qu’Eun Mi lui a offert un sac à la mode, or les femmes sont folles de sac à la mode. Enfin, cela dit, ça ne dure pas, car elles se disputent pour savoir qui des deux un homme regardait (car les femmes sont forcément en compétition pour le regard des hommes), mais heureusement tout est résolu en achetant un autre sac à Geum Pyo et en lui faisant croire qu’il est meilleur que celui d’Eun Mi parce qu’encore une fois les femmes sont en compétition, à grands coups de sacs, leur grande passion dans la vie. On pourra noter aussi que le seul personnage féminin à avoir une carrière est considéré comme laide par son entourage, et désespère de se trouver un copain (on en reparlera) tandis que toutes les femmes considérées jolies sont mariées, et soit s’occupent de leur famille, soit dépensent gaiement l’argent de leur mari, mais bien entendu, elles ne travaillent pas. Et bien entendu, la seule femme présentée comme particulièrement intelligente est censée être laide, frustrée, n’avoir jamais eu de copain (son équivalent masculin est présenté comme très séduisant, en revanche) et donc passer son temps à mâter du yaoi derrière ses grosses lunettes d’intello. Je ne dis absolument pas que c’est mal d’être femme au foyer, ou d’avoir de grosses lunettes, ni d’aimer les sacs à la mode ou le yaoi, etc, mais le souci c'est l'accumulation (sans les critiquer) des stéréotypes, le fait que le drama ne propose aucune alternative. Tout le monde est à sa « place bien traditionnelle », et là je vous parle des femmes parce qu’une grosse partie du drama tourne autour de la petite guerre à la con que se mènent les deux femmes de la maison Lee (becoz deux femmes dans une même maison = catfight !), mais le fils gros est bien entendu présenté comme un peu con-con et tout le temps en train de bouffer (la bouche ouverte T.T parce qu’il est sale) ou réclamer qu’on le nourrisse, ofc, faut pas déconner non plus.

 

Alors, oui, en effet, de temps en temps, 21st Century Family a une petite originalité (par exemple, on a affaire à une famille recomposée, ce qui n’est pas si courant à Dramaland à part dans les drames affreux où c’est la source de tous les malheurs) ou essaie d’aborder un sujet qui n’est pas forcément courant à Kdramaland.  Mais c’est toujours survolé. Notamment, le drama aborde plusieurs fois la question de la sexualité : celle du fils qui commence à se découvrir un intérêt pour le sexe opposé (c’est un des sujets sur lesquels le drama s’attarde le plus, encore que je n’ai pas l’impression qu’il m’ait dit grand-chose sur la question), celle du couple marié qui ne couche plus ensemble (il y a en gros deux phrases sur le sujet avant qu’on passe à autre chose) et celle d’Ha Na, dans le sac de laquelle sa mère retrouve une boite de préservatifs, OMG. Sur ce s’affrontent deux visions de la chose : celle de Geum Pyo qui ne peut pas croire que sa fille couche avec son petit-ami, et celle d’Eun Mi qui trouve très bien qu’Ha Na sache se protéger. Sauf qu’au final (on le sait depuis le début de l’épisode nous), haha, en fait c’était une amie qui avait mis les préservatifs dans le sac d’Ha Na, donc tout va bien, Ha Na est toujours innocente et pure, et pas la peine d’avoir une vraie conversation sur la question. Le sujet est abordé entre les adultes, et il n’y a évidemment rien de mal à ce qu’Ha Na ne soit pas intéressée par les relations sexuelles pour le moment/en général, mais est-ce que ça n’aurait pas été plus intéressant, quand même, d’aller un chouïa plus loin que le quiproquo pour la comédie, et de discuter avec l’ado en question (ou au moins essayer) pour avoir aussi son point de vue à elle sur la question ?

 

Donc pour le moment on a :

 

- des personnages agaçants et/ou antipathiques

- une saturation de clichés et stéréotypes usés

- quelques sujets intéressants, malheureusement pas assez développés par le drama

 

Bien bien bien.

 

On va ajouter à ça que je n’ai pas trouvé ce drama (qui est censé être comique, n’oublions pas) drôle. Faut dire qu’on me demandait de rire à des gros stéréotypes sexistes ou grossophobes, que les deux personnages féminins de milieu me pétaient les oreilles, et que je ne suis pas fan de voir des gens petits et mesquins être petits et mesquins entre eux (bon, ça dépend un peu de la présentation, et de si on me demande de les apprécier ou pas), mais en plus, il y a des moments où je trouvais la comédie du drama vraiment… ben… triste (et je suis bien d'accord qu'on peut trouver de l'humour dans la tragédie, tout est question de trouver le bon point de vue et la bonne distance avec lesquels aborder le sujet, mais comme ici c'était mal foutu à mes yeux, il n'y avait que l'aspect tristesse qui ressortait.)

 

Je vous parlais d’Eun Pyo qui n’arrive pas à se trouver un copain : elle tombe toujours sur des connards, ou plus exactement, elle les recherche inconsciemment, à cause d’un traumatisme dans son enfance que je ne vous révèle pas. Du coup, cela ne dure jamais, ça se finit toujours mal, et généralement, ils se cassent en empochant une partie de son pognon durement gagné. Au bout d’un moment, un type potable tombe amoureux d’elle, et en apprenant ça, son père et son beau-frère, déjà, commencent par ne pas y croire (faut dire que, haha, elle est laide, donc c’est impensable et inespéré, ofc ! Geun Pyo, Eun Pyo et Eun Mi ont exactement la même réaction en entendant Seul Gi s’envoyer en l’air avec un type dans sa chambre, parce que seul un détraqué pourrait vouloir d’elle… bien entendu… les personnages de ce drama me sortent par les yeux, oui), et ensuite ils sont tellement enthousiasmés, et limite reconnaissants au type, qu’ils décident d’essayer de le caser avec Eun Pyo. La jeune femme n’est clairement pas intéressée, elle n’arrête pas de le répéter, mais déjà, son avis, on s’en fout : faudrait pas demander à sa famille de l’écouter elle, plutôt que le monsieur dont ils ne savent rien sinon qu’il a une position sociale respectable (ce qui en fait forcément un type bien, vu qu’un homme avec une bonne position sociale ne saurait mal agir…) Et en plus, vraiment, elle est laide, donc elle n’aura jamais d’autre chance, donc c’est pour son bien à elle aussi, ils lui font une faveur en vrai. Déjà, là, je grimace. Mais ce qu’il y a de vraiment déprimant, c’est sans doute la fin de cette affaire qui, sans vous spoiler, réaffirme qu’Eun Pyo n’est intéressée que par les hommes qui lui font du mal, ce qui est apparemment comique…  sauf que trop pas, en fait… c’est carrément triste, même… et plutôt que de vouloir absolument la caser avec quelqu’un, parce que la fin du célibat = la clé du bonheur, peut-être qu’il vaudrait mieux lui suggérer de travailler sur ce souci intérieur qui l’empêche d’être heureuse.

 

Mais haha, non. Parce que la solution n’est clairement pas de vraiment travailler sur soi, ou d’évoluer, mais simplement de réaliser que la famille, c’est trop cool, parce que c’est la famille, et on finit donc le drama presque exactement là où on l’a commencé, après un dernier retournement à l’artificialité forcée plutôt balèze. J’ai donc eu le terrible sentiment d’avoir fait un chemin désagréable vers absolument nulle part… y a mieux. Je ne sais pas les gens, apparemment il y a des gens qui ont beaucoup aimé et auraient voulu que le drama soit plus long, mais pour ma part je l’aurais volontiers raccourci de moitié, il m’a tapé sur les nerfs, je ne le reverrai certainement pas, et je vous le déconseille.

[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족
[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족
[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족
[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족[L'Enfer c'est les autres... Enfin, la famille Lee] 21st Century Family  21세기 가족
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :