Bilan 2017: Dramas pt. 3/3 : Le top of le fav~

Publié le 12 Janvier 2018

 

Mila: Pour en finir sur les dramas, nous vous avons préparé chacune un top des séries que nous avons vues cette année. Le mien, malheureusement, est assez court: c’est un top5, et je n’ai même pas triché -ce qui est un peu un évènement en soi, alors appréciez, siouplait. J’ai vu des bons trucs cette année, mais… comme dans le top je n’ai pas compté mes revisionnages, j’ai manqué de matière, car avec le recul, j’ai eu peu d’énormes coups de coeur dans mes découvertes. Même dans le top5, il y a des dramas que j’ai vraiment bien aimés, mais je ne parlerais pas de coups de coeur à vie. C’est un peu triste. C’est pas grave, c’est juste que j’ai eu plus de coups de coeur dans les films, dans les séries occidentales, dans mes redécouvertes, mais… voilà, c’est un top5 avec moins de grands élans que d’habitude, on va dire. Heureusement, Fleya est là pour rattraper la donne :)

 

Fleya: Attachez-vos ceintures et préparez-vous au top 60 de mes dramas favoris de l’année ! \o/ (ou c’était top moins ?) J’avais trop mal au coeur de ne pas inclure plusieurs excellents dramas vus cette année, j’ai donc été un peu gourmande avec mon top ^^


 

Oh, et comme d’hab, je classe en fonction de ce que je suis ravie d’avoir vu. C’est aussi lié à la qualité du drama, forcément, mais ce n’est pas du tout synonyme ^^ Let’s go!

 

 

 

5- Surplus Princess: Si on m’avait dit qu’un jour je mettrais ce drama dans un top ! Bon, c’est vrai, c’est un petit top, dans une année avec peu de nouveaux coups de coeur, mais quand même, j’ai véritablement aimé Surplus Princess, et vu à quel point je n’avais pas supporté d’aller plus loin qu’1.5 épisodes la première fois… c’était pas gagné. Mais allez savoir. Cette fois-ci, c’est passé comme un charme, et justement, j’ai été absolument charmée. Alors, j’ai toujours des regrets: je trouve toujours que l’épisode 1 a beaucoup de défauts et est bien trop bruyant (mais après ça se calme, niveau voix-off heureusement), et la fin est clairement frustrante car le drama a été raccourci au dernier moment, si bien que l’équipe n’a pas eu beaucoup de temps pour retomber sur ses pattes… Donc non, c’est absolument pas parfait, et surtout j’ai été triste de voir que l’héroïne était arrêtée au milieu de son trajet personnel… mais il y a aussi des choses que j’adore dans ce drama, et par “des choses”, je veux dire “des personnages”. Or les personnages sont toujours ma priorité. Ici, j’aime énormément la bande de colocataires. Et aussi le chef narcissique mais plus gentil qu’on ne le penserait. Mais surtout les colocataires, d’âges divers, qui semblent tous paumés dans la vie, et auprès de qui notre héroïne nouvellement humaine n’a aucun mal à trouver sa place, parce que s’il y a bien une bande capable de comprendre ce que c’est d’être en marge de la société et de ses normes, ce sont bien eux. J’ai beaucoup aimé voir leur amitié se développer, en particulier entre les deux personnages féminins principaux (elles sont extra, et s’il y a une véritable histoire d’amour dans ce drama, pour moi, c’est celle-là), et si le drama fait preuve de beaucoup d’humour, il y a quelque chose de très sincère chez ses personnages qui a résonné chez moi, et a fait que je les ai trouvés extrêmement touchants. Cela me réchauffait le coeur de les regarder, et donc Surplus Princess n’a pas volé sa place~

 

4- TRICK : Il y a une partie de moi qui est presque surprise de trouver ce drama dans cette liste, probablement la même part qui avait été surprise d’accrocher autant à ce drama “policier/  un épisode = une enquête”, tellement ça semblait pas tomber dans mon genre de prédilection… mais quand je me suis posée et me suis demandé “Alors, quel drama m’a le plus faire sourire cette année ? Quel drama étais-je vraiment ravie de regarder, épisode après épisode ?”, TRICK s’est imposé à moi. Et c’est en partie grâce au sujet (des enquêtes sur des choses surnaturelles oeuvres de charlatans) qui m’intéressait plus qu’un meurtre moyen et a fait que j’étais véritablement intriguée par les enquêtes, mais c’est quand même surtout grâce au duo central, formé par Abe Hiroshi et Nakama Yukie. Abe Hiroshi est un acteur que j’aime beaucoup, particulièrement en comédie (mais ailleurs aussi), car je l’y trouve très à l’aise et le voir en poltron persuadé de son propre génie, mais aisément berné, c’était un grand plaisir pour moi. Et si Gokusen m’a laissé une sorte d’appréhension (tout à fait injustifiée, mais malheureusement instinctive) à entamer tout projet de Nakama Yukie, je l’ai trouvée drôle, et très attachante dans ce drama. A vrai dire, elle y tient probablement mon rôle favori d’elle à ce jour. Ils ont une dynamique impeccable dans cette série, et m’ont beaucoup fait rire. J’ai aussi souri à les voir commencer à s’apprécier, et se rapprocher, sans qu’il soit question de romance du tout. C’est un très bon drama, et j’ai bien l’intention d’en voir la saison 2 un de ces jours, probablement cette année.

 

 

3- REVERSE: J’avais beaucoup d’attentes pour ce drama, adapté d’un roman de Minato Kanae par une équipe ayant déjà fait ses preuves avec N no Tame Ni (l’équipe n’était pas parfaitement identique, mais quasiment) et je n’ai pas été déçue du tout. J’y ai retrouve beaucoup de choses que j’avais aimées dans N no Tame Ni, justement, et si le coup de coeur n’a pas été aussi énorme, j’ai beaucoup apprécié le puzzle de REVERSE, qui intrigue, certes, mais surtout touche, parce que l’accent est bien moins mis sur le “mais qu’est-il arrivé à ce pauvre Koike Teppei/au coeur de Mila” que sur les conséquences de cette mort, et sur la culpabilité de ses amis qui ont eu bien du mal à poursuivre leur vie après ça, à degrés variables. Au final, la réponse est bien moins importante que sa recherche et ce drama le souligne joliment, malgré quelques petits accrocs ici et là, quelques maladresses dans l’écriture (notamment du côté du personnage d’Erika Toda… )(au passage, il y a Erika Toda dans ce drama, ça compte pour un plus )  Jai senti mon coeur se briser en milles morceaux chaque fois quon me parlait du fait que Koike Teppei était mort (KILLING A KOIKE TEPPEI CHARACTER SHOULD BE ILLEGAL OKAY) mais jai beaucoup aimé suivre ce drama, et je profite de ce top pour vous reconseiller l’article de ladyteruki sur le sujet, car il a trois avantages: 1/ ça risque pas de vous spoiler, même un peu, parce que c’est sur l’épisode 1; 2/ elle a super bien cerné le drama; 3/ c’est très bien écrit, comme toujours.

 

2- WataKoi: Drama SP d’un seul épisode, WataKoi m’a fait beaucoup de bien au coeur, et je pense que ça vaut bien une seconde place. C’est une romance classique qui ne présente pas véritablement de surprises, mais c’est bien fait, avec des personnages attachants, des acteurs adorables, et une ambiance cocon que j’ai adorée. Pour moi, ce SP est assez parfait, en fait, dans le sens où il tire vraiment parti de ce qu’il a. Il a le bon format pour la bonne histoire; il est familier et ça le rend réconfortant, mais il n’est pas fade de réchauffé; il est léger mais il n’est pas creux… le drama ne vise pas les étoiles, mais il vise de raconter une jolie romance adorable qui fasse sourire son spectateur et le pousse à croire aux happy-ends, et c’est exactement ce qu’il a fait avec moi. Aussi, Tabe Mikako est absolument adorable et elle n’a d’égale que Takahashi Issei, que j’aime toujours autant.

 

1- Juhan Shuttai: Les dramas peuvent être une merveilleuse expérience en commun. C’est aussi pour ça, je pense, que certaines personnes se tournent vers les dramas en cours, que d’autres gens suivent: ça permet d’échanger sur le sujet avec les autres, et ça peut donner de très bonnes expériences (de mauvaises aussi, mais restons dans le positif). Cette année, j’ai regardé Juhan Shuttai, et ce faisant, j’ai complètement spammé mon amie Ara sur twitter… et je crois bien que c’est ce qui a été décisif, quand j’ai fait ce top. Sans ça, WataKoi serait certainement numéro 1, et Juhan Shuttai probablement numéro 4 ou 5 mais discuter avec Ara, et Max’s Opa aussi, a été un vrai plaisir, et c’est cette expérience qui propulse Juhan Shuttai en tête de liste.

 

Mais aussi, c’est un bon drama. Il propose une galerie de personnages vraiment attachants, à commencer par une héroïne adorable, vive, intelligente, drôle; il a un super casting (OdaJoe *O* Nagayama Kento Kuroki Haru Sakappy Kohinata Fumiyo ); il est drôle, et propose de regarder les coulisses de lindustrie du manga de façon qui nest certes pas celle dun documentaire, mais ma quand même appris des choses; et j’ai aimé la façon dont il parlait de la littérature en général, et plus précisément des mangas. Bref, il est franchement sympa ce drama, et donc je suis ravie de l’avoir vu, et encore plus ravie d’avoir pu partager ça avec des gens que j’aime beaucoup~

 

 

 

 

 

15 - Age of Youth : Plus ou moins ce que j’attendais de Ode to Joy niveau amitié, mais avec du mystère, moins de relation creepy et mieux écrit surtout. J’ai été frustrée qu’ils n’aient pas développé ma résidente favorite (ce qui semble avoir été fait dans la saison 2 que je n’ai pas encore vue), mais à part ça, je n’ai pas de gros reproche à faire à ce drama. J’ai passé un excellent moment devant, les personnages sont cools et super bien écrits (à l’exception de Ye Eun, elle est dans ma shitlist). C’est très facile de s’identifier à ces jeunes femmes et leurs déboires. Ce drama n’hésite pas à aborder des thématiques très sombres. Je suis assez curieuse de voir les retombées de certains événements dans la deuxième saison.

 

14 - Angry Mom : Je nourris depuis des années un crush sur Kim Hee Sun. Je la trouve tellement belle *o* Angry Mom est l’une des premières fictions sur lesquelles je me suis jetée quand j’ai repris les dramas. Il est sorti pile quand ma passion pour ce média s’estompait, mais j’ai gardé un oeil sur lui, à distance, me jurant de le voir à la première occasion. Parce que j’aime Kim Hee Sun, que les critiques étaient dithyrambiques et que ma curiosité de voir le drama qui a valu à cette actrice autant d’acclamations était grande. Je n’ai pas du tout été déçue. Comme tout le monde, j’ai eu un peu de mal à avaler que cette Ahjumma passe pour une lycéenne, quand bien même Kim Hee Sun semble avoir trouvé le secret de la jeunesse éternelle. Mais le reste de l’intrigue est mené avec beaucoup de maîtrise et surtout de coeur. Difficile de ne pas se ranger du côté de cette mère en quête de justice. Et ce qu’elle est kickass !!! ♥♥♥ Cette histoire est peuplée de tant de personnages intéressants, amusants et/ou flippants, j’en garde un souvenir très positif.

 

13 - Signal : M’ayant été recommandé par Silve et Min Soo Tae, je me suis lancée dans ce drama en n’ayant aucune info sur son contenu (donc j’étais entièrement surprise par son concept, ce qui était vachement excitant) Et j’en ai savouré chaque minute, chaque seconde. J’ai rarement autant aimé un thriller, l’intrigue est rythmée, sans temps mort et pleine de surprises. J’avais souvent les nerfs en pelote, tant le destin des personnages me mettait dans un état de stress pas possible. Tout était si beau, si parfait… mais on en parle de cette fin, ou… ? Parce que c’est de l’arnaque, on est d’accord ? Je compte beaucoup sur cette éventuelle saison 2 (si elle voit le jour) pour ne pas rester sur “ça”. Ce drama aurait été beaucoup mieux placé dans ce classement sans ce faux-pas (mais contrairement à un When a Snails Falls in Love où la fin pourrie gâche tout, ici ça va parce qu’on sent que ça va quelque part, même si on reste sur sa faim assez violemment. C’est comme si la saison 2 était confirmée alors que non, pas à la diffusion du moins)

 

 

12 - Save Me : Dans la série des fictions que je n’attendais pas du tout, mais qui ont fini par ravir mon coeur, Save Me se place peut-être en tête. Je n’ai appris son existence que quelques jours avant sa diffusion et, voyant Taecyeon à l’affiche, je n’avais pas des masses envie de le voir. Le pire, c’est que j’aime bien Taecyeon, il dégage beaucoup de sympathie malgré son talent très limité pour la comédie. Mais je redoute toujours de le voir quand même, surtout dans des productions sérieuses (et savoir que pendant ce temps, certains de mes favoris sont coincés dans des seconds rôles alors qu’ils savent jouer… une dose d’aigreur face à cette injustice se mêle à tout ça). Et surprise ! Les commentaires dithyrambiques à propos de ce drama n’ont pas tardé à inonder mon feed Twitter et je n’ai pas non plus trop tardé à rejoindre le mouvement. Tellement de choses m’ont prise par surprise dans ce drama : l’ambiance si malaisante, le talent fou de ses jeunes interprètes (Seo Ye Ji et Woo Do Hwan en tête), le thème très original pour un drama, ce drama va souvent très loin dans la noirceur et le choquant. Je n’avais jamais vu un tel drama. Ce n’est pas une fiction toujours très facile à regarder, elle aborde des sujets très durs et on est souvent envahi de désespoir devant, tant cette histoire aime jouer avec nos attentes. Et puis bon, Save Me est quand même peuplé d’une bonne dose de personnages ignobles, mais genre, vraiment horribles. L’Apôtre Jo par exemple… mais lui, quelle crevure !!!! >.< Sûrement le personnage que j’ai le plus détesté cette année. Le trio de Guseonwon est de toute façon un concentré de malaise et générateur de rage pour le·a spectateur·ice. Je cherche dans ma mémoire un seul personnage parmi les adultes qui ne soit pas immonde, c’est dire xD Heureusement pour nous, il reste une lueur d’espoir pour l’humanité avec les plus jeunes. Parmi mes personnages féminins favoris de l’année, nous avons Im Sang Mi (Seo Ye Ji), une jeune fille courageuse, au mental d’acier. Malgré le titre du drama qui laisse penser qu’elle pourrait être en position de demoiselle en détresse, elle est en fait super badass et passe la majeure partie du drama à se débrouiller et se sauver toute seule. J’ai beaucoup d’admiration pour sa ténacité. Et sur une note un peu plus superficielle : je suis tellement jalouse de ses cheveux *o* Je n’avais pas autant été fascinée par une chevelure féminine depuis Moon Geun Young au début de Cinderella’s Sister (c’te scène où Chun Jung Myung lui court après et que le stylo qui retient ses longs cheveux tombe et que ces derniers se détachent en cascade ♥♥♥) Bref, je m’égare. Save Me fut un grand succès parmi la communauté dramavore, à raison. J’ai trouvé que l’épisode final était un peu trop “over the top”, mais dans sa globalité, c’est un drama que j’ai beaucoup aimé. Une excellente surprise et l’un des meilleurs kdramas de 2017 que j’ai vu cette année.

 

11 - Liar Game : Il y a quelques années, ma grande amie Jodie m’a conseillé le jdrama avec beaucoup d’enthousiasme. Et elle avait eu raison. Je me suis éclatée devant et si certains passages respiraient la gêne (tout ce qui entoure le personnage de Fukunaga est juste… ugh !) et que la naïveté de l’héroïne était borderline horripilante, c’est une histoire que j’ai trouvé fun et surtout très maline. J’aime les puzzles et le mystère, j’ai donc adoré Liar Game. Quand le remake coréen est sorti, j’étais déjà en pleine pause de Dramaland, j’ai donc soigneusement évité cette version. Surtout que les remakes, c’est tout l’un ou tout l’autre quand on a aimé la version antérieure. Le plus souvent, on trouve des tas de défauts (c’est mon cas, malheureusement ^^’) Sauf que les review de ce Liar Game étaient excellentes, ceci piqua vivement mon intérêt. En début d’année, j’ai donc lancé ce drama et ♥♥♥ Je laime, je ladore. Sur bien des points, je lai même préféré à ladaptation japonaise (pas de Fukunaga, celui-ci étant remplacé par Lee El, nettement plus intéressante et moins caricaturale, ou le fait que l’héroïne soit moins un modèle de pureté) L’attraction principale de ce drama étant son vilain interprété avec beaucoup de talent par Shin Sung Rok. Les auteurs ont fait un boulot remarquable avec ce personnage qui est à la fois inquiétant, un esprit brillant, une énigme. Le fond du drama n’est pas en reste : toute la partie pièges et mindgames est purement jouissive, peine de surprises et de suspense. Ce drama est juste, super cool. Le seul élément qui m’a un peu déçue, c’est le personnage principal. Je l’aimais bien, mais l’acteur… je sais pas… je l’ai trouvé très “plat”. Mais c’est vraiment tout ce que j’ai à reprocher. Et même ça, c’est très loin de m’avoir gâché ce drama. Franchement, si vous ne l’avez pas vu, allez-y ! Si vous aimez les énigmes, les jeux et le suspense : ce drama est fait pour vous. De plus, il est très court :)

 

10 - Circle : C’est un peu compliqué pour moi de parler de Circle, je ne sais pas pourquoi. J’ai adoré ce drama, mais je n’arrive pas à en parler. C’est étrange et frustrant. On a un rare exemple de fiction SF dans le paysage dramatesque coréen et c’est une réussite. Je ne suis pas forcément une grande amatrice du genre, donc je n’avais pas d’attentes particulières à son égard. J’ai simplement suivi les avis très positif qui tournaient. Et j’ai passé un excellent moment devant. L’histoire est riche, très prenante et servie par un casting très réussi (enfin un drama avec Kim Kang Woo que j’aime ! \o/ c’était pas arrivé depuis Story of a Man, je désespérais T_T Et WOW ! Yeo Jin Goo a grandi en mon absence ! O___O) J’ai trouvé très intéressant le découpage narratif des épisodes, le fait qu’une moitié se passe dans le passé et l’autre le futur. Du coup, on se demande quel est le lien entre les deux histoires parallèles. Circle aborde des thèmes passionnants comme le transhumanisme, l’éthique et la science, et des tas de trucs que je spoilerais pas. L’univers est tellement riche qu’on peut être frustré à la fin de savoir qu’il n’y a pas de suite (pas encore ?). Il y a tant de choses exploitables, d’intrigues potentielles à créer et qui auraient leur place dans cette histoire. C’est un rare drama qui aurait assez de matériel pour plusieurs saisons je pense.

 

 

9 - The Advisors Alliance (part.1) : Je ne sais pas si j’ai le droit de le mettre ici (tant pis sinon xD) (tout est permis... y a pas vraiment de règle, et s'il y en avait, ce serait pour mieux les briser \O/) parce que : premièrement, seule la première moitié a été diffusée cette année, on attend la seconde. Et deuxièmement, je n’ai même pas terminé cette première partie (je n’ai vu “que” 20 épisodes sur 32 sortis). Mais je pense en avoir assez vu pour déterminer que ce drama est génial. Si jamais la seconde moitié se vautre lamentablement, je viendrais me repentir l’an prochain. Mais j’en doute fort, car ce drama possède une telle maîtrise de son rythme et de sa narration. Je n’avais pas été aussi confiante sur la qualité d’un drama depuis Nirvana in Fire. Certes, mon attachement émotionnel à ce dernier est bien plus fort, mais je ressens le même genre d’absence totale d’inquiétude que le drama se ramasse. Tout est fait avec minutie et soin. La photographie est juste magnifique. Les adjectifs ne rendent pas hommages à la qualité visuelle de la réalisation. C’est un régal de tous les instants, magique. L’intrigue est tout aussi prenante et suit la vie du célèbre stratège Sima Yi. On suit plein de personnages à l’esprit vif, qui se battent avec leur verbe, leurs idées. Je suis particulièrement intriguée par le personnage de Cao Cao, qui est montré ici comme étant aussi ingénieux que cruel, aussi aimant que manipulateur. Il aime tester les gens qui l’entoure en permanence pour s’assurer de leur allégeance. Il se méfie de tout le monde, est vu comme un grand homme, tout en étant considéré comme un tyran en même temps. L’acteur qui l’incarne est très charismatique. Je ne sais pas si je recommanderais à tout le monde ce drama, cela dit. Si les récits historiques, ce n’est pas votre tasse de thé, je doute que celui-ci soit à votre goût. Mais si vous êtes amateur·ices du genre, il est fort possible que The Advisors Alliance vous plaise.

 

8 - The First Half of My Life : Excellent drama sur la maturité, le fait de prendre un nouveau départ après 35 ans. C’est brillamment joué et on assiste à une des transformation de personnage les plus spectaculaires et touchante que j’ai vu. Zijun est une héroïne qui inspire de prime abord énormément de mépris et on finit par l’aimer de tout son coeur. Quelle fierté pour son parcours, son courage et sa détermination ! Et on a aussi la best sismance que j’ai vu cette année, avec elle et sa BFF Tang Jing Ce drama est un réel concentré de messages assez progressistes sur la place des femmes dans la société. Franchement, je suis ressortie de ce drama sans aucune déception à ce niveau (sachant que j’avais pas mal d’appréhension à ce sujet) Si ce n’était pour quelques intrigues secondaires pas terribles et un personnage en particulier qui m’a donné de l’urticaire, ce drama aurait peut-être été plus haut dans le classement. Mais il reste très bien dans ses meilleurs moments.

 

7 - Pied Piper : Je place donc Pied Piper en tête des thrillers policiers que j’ai vus cette année \o/ Il se trouve que je n’ai absolument aucun reproche à lui faire. Je l’ai adoré de la première seconde à la dernière. C’est un drama efficace, malheureusement peu connu (et j’espère donner envie à quelques personnes ou rien qu’une seule de le voir, car il vaut vraiment le coup d’oeil), servi par un casting haut de gamme (SHIN HA KYUN, les gens ! ♥♥♥ YOO JOON SANG \O/), avec une réalisation rythmée, pleins de rebondissements et de mystère. J’avoue qu’au départ, l’idée de suivre une histoire autour de négociateurs, ça me semblait pas super sexy. Comme je me trompais ! La tension dans ce drama est à couper au couteau. On ne s'ennuie pas une minute, ce drama est passionnant. Regardez-le.

 

6 - Battle of Changsha : Oh, Battle of Changsha, comme je t’aime ! Jai toujours un peu peur de regarder des fictions quand je sais davance quelles vont me déchirer le coeur. Du coup, les récits de guerre, jy vais souvent à reculons. Je suis tiraillée entre ma passion pour l’Histoire et ma fragilité de spectatrice. Battle of Changsha est l’un des premiers dramas qui a éveillé mon intérêt lors du projet collaboratif de Silve & Sam, sur les recommandations de drama (ou l'événement qui m’a menée à vous \o/ - je digresse encore). Poussée par l’excitation et l’enthousiasme que l’on ressent quand on vient d’intégrer un groupe, je n’ai pas trop écouté mes voix intérieures réticentes à la souffrance et me suis décidée à voir Battle of Changsha (Nirvana in Fire et Ten Miles of Peach Blossoms, vus quelques mois auparavant, avaient également pas mal préparé le terrain pour que je continue mon incursion dans les fictions chinoises). La première chose m’ayant frappé, c’est le fait qu’il y ait autant d’humour et de légèreté dans ce drama. Évidemment, c’est aussi d’une tristesse sans nom parfois, mais Battle of Changsha réussit le tour de force d’équilibrer parfaitement son côté joyeux et son côté dévastateur. On peut passer d’une scène de mort déchirante à une scène ultra shippy et mignonne un peu plus tard et c’est pas du tout déstabilisant. Je ne sais pas trop comment décrire ça. Et ce n’est pas du tout fait au détriment de l’émotion que l’on peut ressentir aux instants de douleur (ou de bonheur). Jamais je n’ai eu l’impression qu’on passait d’un moment à l’autre sans prendre le temps de digérer les événements. C’est assez incroyable cette balance parfaite dans le ton. J’ai aussi beaucoup aimé les personnages qui peuplent ce drama. On suit le quotidien d’une famille bourgeoise de la ville de Changsha et surtout, comment la guerre va peu à peu perturber leur quotidien. Le personnage central étant l’une des filles de cette famille, interprété avec beaucoup de talent par Yang Zi. Elle est FANTASTIQUE dans ce drama. Déjà son jeu est parfait et très nuancé pour une actrice aussi jeune, mais son personnage Xiang Xiang est lune de mes héroïnes favorites de lannée. Au début de lhistoire, cest une jeune fille immature, insolente et attachante en même temps. Elle a une évolution vraiment sympa et Yang Zi lui donne beaucoup de profondeur et de charme. Elle et Wallace Huo formaient l’un des couples les plus adorable que j’ai vu cette année. On dirait presque qu’ils sont tirés d’un shoujo manga parfois, on sent l’attirance immédiate et l’alchimie entre les deux personnages et c’est couplé avec des scènes romantiques qui sont très romanesques, mais en même temps ♥♥♥ Ils sont justes adorablement parfaits. Jen ai un peu parlé durant le calendrier, mais Rei Chengwei est une autre gemme que contient ce drama. C’est un acteur de grand talent, très charismatique et sûrement la pièce maîtresse de Battle of Changsha. C’est un magouilleur de première, tirant les ficelles qui manipulent les événements pour parvenir à ses fins. C’est quelqu’un de très magnétique, qu’on a du mal à détester totalement. Il y a des moments où il se montre infâme, tout comme il y en a où il est aimant et dévoué envers les siens. C’est un personnage très complexe, parfois difficile à cerner. Les autres protagonistes du drama ne sont pas en reste, ce fut un grand plaisir que de suivre leurs histoires, le bon comme le mauvais. Battle of Changsha est un drama de qualité, qui pourra vous faire rire aux larmes, vous faire pleurer toutes les larmes de votre corps et fondre de bonheur. Parfois dans le même épisode ^^

 

5 - Misaeng : Je garde un souvenir très ému de Misaeng. Tout d’abord parce que c’est un drama de très grande qualité, mais aussi parce que sa review est le second article que j’ai écrit ici, le premier positif, et que j’ai pris un plaisir immense à le rédiger (surtout que je débute dans la rédaction de critique, parler en bien de quelque chose que j’ai adoré était un vrai challenge… ça l’est toujours en fait xD). Du coup, il appartient désormais à une partie “valeur sentimentale” de mon cerveau et j’y pense avec beaucoup d’affection. Je ne vais pas revenir en détail sur pourquoi j’ai aimé Misaeng, je l’ai fait dans l’article en question. Je me contenterais juste de souligner une nouvelle fois combien il était reposant de suivre la vie de vrais gens, pas des caricatures ou des personnes inaccessibles. Ce drama parle du quotidien et de ses galères, de difficultés du monde du travail assez universelles. L'exécution est sobre et réaliste. Misaeng mérite toutes les éloges qu’il a pu recevoir. J’aimerais voir plus de dramas de ce genre *a déjà noté Awl pour quand elle aura du temps*

 

4 - Secret Forest : Aucun changement. Tout comme je l’avais annoncé dans ma review, Secret Forest est mon kdrama de 2017 favori \o/ Que n’ai-je pas déjà dit sur cette petite merveille de fiction ? On commence à attaquer la partie des dramas dont je n’ai pas arrêté de parler à chaque occasion, renouveler le discours est difficile ^^” Secret Forest est un thriller de très bonne facture, qui a la particularité de mettre en scène des personnages et des situations très réalistes. Ce terme est parfois galvaudé en fiction, mais ici, il y a une vraie volonté de laisser les gens faire leur boulot, respecter les procédures, ne pas transformer ses personnages en super-héros en manque de sensations fortes. Le tout, en tenant un rythme constant, sans relâchement. Ce drama prouve que faire un polar qui nous tient en haleine du début à la fin, sans se reposer à outrance sur les codes du genre ou servir des clichés à la pelle. Le casting est une vraie tuerie et composé d’acteurs confirmés et de grand talent. Pas un seul maillon faible dans la chaîne, c’est le bonheur. Bae Doo Na et Jo Seung Woo forme le duo d’enquêteurs le plus cool et complémentaire de l’année et je suis persuadée qu’un seul sourire de Shi Mok peut sauver le monde Ça ou les divines boucles soyeuses qui composent sa chevelure et qui mériteraient un poème à leur gloire, mais je nen ai pas le talent T^T

 

 

3 - Six Flying Dragons : De très loin le meilleur sageuk (ever!) que j’ai vu cette année (vu sa place au classement, vous l’aurez compris ^^) par une équipe de scénaristes dont j’adore les productions historiques (Queen Seon Duk, A Tree With Deep Roots) et ce drama fut à la hauteur de mes espérances (quoi que j’avais quelques appréhensions : “Un préquel à Tree With Deep Roots ? Et si c’était moins bien ?”) et qui les a même dépassées. Je sais pas si c’est leur écriture qui fait ça, mais ils semblent toujours réussir à tirer le meilleur de Shin Se Kyung. Déjà, dans Tree With Deep Roots, je l’avais beaucoup aimée, mais dans Six Flying Dragons, elle m’a pas mal bluffée. Elle avait un personnage intéressant, indépendant et très fort. Je sais que je le dis beaucoup, mais je trouve qu’elle s’en prend pas mal plein la tronche, ça me fait de la peine et du coup j’ai envie de la défendre. A ses côtés, on retrouve le légendaire, l’unique, le génial Kim Myung Min et je dois dire que je l’ai adoré d’emblée. J’ai une faiblesse pour les histoires qui parlent de changer le système, renverser le pouvoir détenu par des élites corrompues, etc. Je trouve très grisant le fait de suivre les nouvelles générations dans leur lutte pour un monde meilleur. Inspirant, même. Et donc, Kim Myung Min incarne cette figure du mentor et il excelle dans ce rôle. C’est un acteur qui a toujours beaucoup de présence Cela faisait aussi longtemps que je navais pas vu Yoo Ah In sur mon petit écran et comme beaucoup de personnes, je laime beaucoup (Sungkyunkwan Scandal fut un tournant dans ma vie de dramavore ^^) Dans ce drama, il est vraiment intéressant à suivre, la métamorphose progressive de son personnage est fantastique et brillamment interprétée. Ayant vu Tree With Deep Roots, je savais ce qu’allait arriver à Lee Bang Won et c’est avec curiosité et fascination que j’ai assisté à [ce qui va lui arriver]. J’ai eu beau le haïr de toutes mes forces dans le dernier arc de cette série, je l’aimais énormément d’un point de vue purement écriture et interprétation du personnage. Yoo Ah In est épatant dans ce drama Lun de mes personnages favoris de Tree With Deep Roots étant Moo Hyul, imaginez mon bonheur à l’idée de suivre sa jeunesse ! Il est tellement adooooooraaaaaaaaaable ici !!! Sa bromance avec Lee Bang Won est vraiment différente de celle qu’il aura avec Lee Do. Il m’a pas mal brisé le coeur sur la fin, il idéalise tellement son rôle de protecteur, est si loyal… Sans parler de Lee Bang Ji, ou mes retrouvailles avec Byun Yo Han après Misaeng et oulalala ♥♥♥ Que de talents dans ce drama, que de beaux personnages ! Je pourrais aussi vous parler des antagonistes ou alliés selon les moments, une telle galerie d’individus aux motivations diverses, qui ont à la fois bénéficié d’une écriture intelligente leur donnant profondeur et complexité, et des acteur·ices parfaits pour leur donner vie. Tellement de choses à dire sur Six Flying Dragons, mais autant vous laisser un peu de surprises. Je vous renvoie évidemment à l’excellente review de Mila, tout en vous encourageant grandement à voir cette pépite.

 

2 - Three Lives, Three Worlds, Ten Miles of Peach Blossoms : J’ai tellement l’impression d’avoir saoulé tout le monde avec ce drama xD S’il y a bien un sujet de conversation où je me demande ce que je pourrais bien dire de neuf, c’est Ten Miles of Peach Blossoms. Ce drama aura été un coup de coeur monumental et j’en aurai parlé à chaque occasion. Désolée si je vous ai dégoûté de le voir par contre, c’était pas volontaire T^T Ai-je vu de meilleurs dramas cette année ? Assurément. Mais ont-il eu un millième du degré d’impact que Peach a eu sur moi ? Oh que non. Je m’explique pas pourquoi ce drama ne m’a pas quitté, même si longtemps après sa fin. Enfin si, un peu quand même. Ce qui tient ce drama c’est l’écriture de la romance, épique et dévastatrice à souhait. Mais ce qui l’élève au dessus de toutes les autres love-stories, ce sont ses acteurs. Yang Mi et Mark Chao sont juste parfaits dans ce drama. Parfaits. Alors oui, il y a des passages un peu chiants (genre, post-second arc quand l’OTP passe un peu second plan pendant 5-6 épisodes), mais quand ce couple est devant nos yeux, ils illuminent l’écran par leur alchimie torride et leur romance est un rouleau compresseur émotionnel. Mais que c’est bon ! Et visuellement, ce drama est un festin pour les yeux. Que ce soit les décors, les costumes… c’est enchanteur (quand les effets spéciaux trop complexes ne sont pas proprement risibles, faute de budget. Mais on s’y fait). Et la musique ! Cette OST qui hante mon esprit et refuse de me quitter (je ne m’en plaindrais pas, mais parfois… T^T) Pour toutes ces raisons, Ten Miles of Peach Blossoms est pour moi le meilleur drama de 2017. Il a ses failles, mais sa puissance émotionnelle est redoutable.

 

1 - Nirvana in Fire : Et dans un twist final que personne n’a vu venir, mon top drama vu en 2017 est Nirvana in Fire \o/ (I IZ SO SHOCKED) *foule en délire devant ce retournement de situation improbable* Plus sérieusement, si un drama a bouleversé mon année c’est celui-ci. J’ai recommencé à revoir des dramas en décembre 2016, avec Goblin. Et si c’est ce dernier qui m’a relancé sur les rails (j’ai continué après à binge-watch des fictions ratées durant ma pause), mon premier coup de coeur suite à ce comeback fut Nirvana in Fire. Dire qu’il a mis la barre très haute pour mes futurs visionnages de dramas historiques est à peine exagéré. L’intelligence et la richesse de l’histoire, le rythme si parfaitement maîtrisé de l’intrigue (les créateurs savent où ils vont, donnent les réponses quand il faut les donner, c’est fait avec une telle justesse, c’est du grand art), tous ces personnages (je dis bien tous) dont tous les liens complexes qui les lient les uns aux autres ont été magistralement brodés et qui sont si bien écrits. La production de ce drama est tout bonnement divine. C’est à la fois un vrai régal visuel et sonore, mais aussi une vraie mine de performances d’acteur·ices fabuleux·ses. J’aime ce drama de chaque fibre de mon âme, il fut l’une de mes plus belles expériences télévisuelles. Je rêve de le revisiter, maintenant que tous les noeuds de l’intrigue ont été démêlés. L’exercice risque d’être fort intéressant (en vrai, je m’inventerais n’importe quelle excuse pour revoir ce chef-d’oeuvre )

 

 

Next (et fin): Bilan Bloguesque

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :