[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu 突然ですが、明日結婚します

Publié le 3 Mars 2018

 

9 épisodes

Diffusés en 2017

Sur Fuji TV

Réalisé par Namiki Michiko

Ecrit par Yamamuro Yukiko, & Kuramitsu Yasuko

D’après le manga de Miyazono Izumi

 

Avec :

Nishiuchi Mariya : Takanashi Asuka

Yamamura Ryuta : Nanami Ryu

Yamazaki Ikusaburo : Kimiya Akihito

Nakamura Anne : Kiriyama Rio

Kishii Yukino : Makise Momoko

 Morita Kanro : Ono Hiroki

 

 

Dontesque ?

Asuka rêve de se marier et de devenir femme au foyer, depuis toute petite. Mais ses espoirs s’effondrent lorsque son petit-ami de longue date décide de rompre avec elle. Désespérée, elle fait la rencontre de Nanami Ryu, un présentateur télé populaire qui a une vision du mariage largement moins positive.

 

Fiche Ecrans d'Asie: ici

 

 

.oOo.

… cette année, j’ai décidé de participer au challenge de Luthien, qui consiste à regarder le plus de dramas possible d’une année (pour le moment ça se passe moyen, car je ne suis pas du tout d’humeur « dramas »). Perso, j’ai choisi 2017 parce que j’ai loupé des tas de dramas qui me tentaient cette année-là, mais je sais pas si j’ai fait le bon choix, et c’est Totsuzen Kekkon qui me fait me poser la question. Parce qu’au moment de choisir un drama, j’ai réalisé que je n’étais atirré QUE par les séries dont je n’avais pas entendu parler. Il y en a des tas qu’on m’a beaucoup conseillées, dont j’ai énormément entendu parler, et je sais pas, je n’avais envie d’en voir aucune, pas avant d’avoir oublié tout ce qu’on m’en a dit. Et c’est comme ça que j’ai décidé de regarder Totsuzen Kekkon, parce qu’à vrai dire, je ne savais même pas de quoi ça causait (au titre, qui signifie « c’est soudain, mais on se marie demain », je pensais que ça allait être une histoire de…ben… gens qui se marient du jour au lendemai: en fait non). Le souci ? Si les gens n’en ont pas parlé, c’était pas pour rien o.o C’est parce que ce n’était même pas terriblement mauvais, mais juste carrément médiocre, et très, très oubliable. Et pourtant, au début, j’aimais bien ! Pendant en gros la moitié du drama, j’ai été véritablement embarquée. Puis ça a commencé à devenir moins bon. Et à la fin, c’était à peine supportable, j’ai dû me forcer à finir.

 

C’est con, parce que vraiment, au début, j’étais « dedans ». Et parce qu’en plus, je pense que ça aurait pu être intéressant. En effet, on entre dans le drama avec une héroïne qui nous explique qu’elle veut se marier, et devenir femme au foyer à plein temps, alors que la nouvelle génération, elle, n’est plus trop branchée mariage, enfants, et encore moins femmes aux foyer. L’héroïne est placée dans une situation où vouloir se marier et se consacrer à sa famille, c’est aller à contre-courant. Et je ne sais pas si la situation est véritablement comme ça au Japon, mais je trouvais l’idée intéressante. Elle parle de télé, et de ce qu’on y voit, et c’est vrai que dans les dramas, le mariage est encore présenté comme un happy-end, mais déjà, on en voit moins j'ai l'impression, et ensuite c’est rare qu’il s’accompagne d’une fin de carrière pour les héroïnes, et il est généralement présenté comme quelque chose de toujours souhaitable, et soutenu voire même fortement encouragé par la société autour. Devenir femme au foyer devient de plus en plus rare pour une héroïne de drama, et ce n’est certainement pas présenté comme un acte de « rébellion ». Mais moi, je trouvais ça intéressant de l’envisager comme ça justement.

 

Comment dire… Je ne veux pas trop me prononcer sur le Japon, car j’ai peur de dire des bêtises, mais on voit souvent cette idée qu’une « femme forte »  en fiction (le fameux « strong female character » qu’on lit beaucoup) ne vit pas pour la romance, ne vit pas pour la famille, qu’elle doit vivre pour elle-même, être indépendante dans son boulot, botter des culs, et ne certainement pas abandonner une carrière florissante pour se consacrer à son foyer, etc. Dans la vraie vie, je suppose que comme pendant longtemps on a imposé certaines choses aux femmes, le fait qu’elles puissent choisir ces choses-là à présent est vu par certaines personnes comme anti-libération de la femme, anti-féministe, alors qu’en vérité, l’idée est de donner aux femmes le droit de choisir, pas de leur imposer de nouvelles choses. C’est pour ça que je trouvais ça intéressant ici d’avoir une héroïne qui rêve de devenir femme au foyer, et que ce soit présenté comme un véritable choix, une envie qui ne lui a pas été imposé puisqu'au contraire elle va contre une nouvelle norme. Asuka est une jeune femme intelligente, qui a du caractère, et exprime ses opinions, affirme ses positions. Elle est excellente à son travail, et elle aime son travail. Elle est motivée, elle aime apprendre, prendre part à des projets. Son rêve n’est ni présenté comme un choix par défaut, ni comme quelque chose qui lui a été dicté, mais quelque chose qui va lui demander du boulot. En fait elle a toutes les caractéristiques de la « femme forte », sauf que son but n’est plus quelque chose qui est généralement associé à celle-ci de cette façon-là. Alors on pourrait se demander si le drama essaie de dire « Il faut se battre pour le retour des traditions ! Qu'est il arrivé à nos valeurs ?! », mais ce n'est pas l'impression qu'il m'a faite, et je trouvais l'héroïne intéressante.

 

… mais si comme moi vous vous dites « oh cool » : vous enthousiasmez pas trop vite, parce qu’en vrai j’ai trouvé que le drama ne disait pas grand-chose. Ou bien, simplement que la présentation n’était pas suffisamment percutante pour qu’on ait envie de fouiller ? A la fin j’étais tellement occupée à prier pour que ça se termine plus vite, que ça occupait vraiment toutes mes pensées. J’en pouvais plus.

 

Ce qui m’a gardée devant l’écran a été le couple princpal, l’OTP, que j’aimais vraiment bien, ce qui dans une comédie romantique est toujours cool, comme vous vous en doutez. A vrai dire, il y avait même un petit couple secondaire qui me plaisait bien, et j’aimais en particulier Ono, le meilleur ami de notre héro, parce qu’Ono est adorable et généreux (faut dire qu’il est riche, donc il peut donner, mais il a vraiment le cœur sur la main). Par contre, c’était assez terrible de voir que c’était le seul personnage gros du drama, et que ses amis se moquaient de son physique derrière son dos. « Pas méchamment » (à leur yeux) mais… arf. [spoiler]  Au moins, il y a une certaine satisfaction à finir par le voir conquérir le cœur de la jeune femme qu’il aime –et a un physique plus mannequin qui lui vaut pas mal d’attention- sans avoir à perdre de poids pour ça… il essaie bien, mais il n’en perd jamais, et il est très heureux comme ça, c’est une petite consolation. [/spoiler]

[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します
[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します
[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します
[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します

Pour revenir à notre OTP, au début du drama, ils ne s’apprécient pas beaucoup, ils ont plutôt tendance à se rentrer dedans. Ou plutôt, NanaRyu a tendance à rentrer dans Asuka, parce qu’il trouve ridicule sa vision du mariage, et qu’il sent apparemment que c’est son job de le lui faire savoir. Alors, à chaque fois, il finit par s’excuser, mais dans le premier épisode, il n’est pas exactement agréable. En revanche, j’admets avoir rapidement développé un gros faible pour l’acteur… J’aimais bien sa tête, mais surtout, j’ai craqué pour sa voix, et j’ai regardé tout le drama avec un casque sur les oreilles pour en profiter le mieux possible ^^’ Et puis, bien entendu, il arrive un moment où les deux personnages commencent à s’entendre, et à vrai dire, ça arrive bien plus vite qu’on ne pourrait le croire, avec une attirance exprimée dès l’épisode 1, de façon très directe. Cela ne signifie pas que leurs plans de vie deviennent les mêmes, mais leur couple est lancé très vite par le drama, et c’est là que j’ai commencé à les apprécier. Ils sont directs l’un avec l’autre, il y a une chaleur confortable et une complicité qui s’installe, et j’aimais beaucoup leurs scènes ensemble. J’avais envie de les voir se trouver un happy end, et c’est ce qui me faisait continuer à regarder : je voulais les voir ensemble. Le souci, c’est qu’en effet, ils n’avaient pas le même plan de vie, et comparé à certains trucs qu’on voit dans des dramas, ça me parait être une raison très solide de rompre. Donc je redoutais la fin, j’avais de la peine à l’avance. Heureusement le drama a volé à mon secours en faisant faire n’importe quoi à tous ses personnages, donc j’ai complètement cessé d’en avoir quoi que ce soit à faire, et à la fin j’étais juste contente que le drama soit terminé. Yay \O/

 

Mon voyage vers l’indifférence s’est fait en plusieurs stades. Okay, deux en fait. Cela ne fait pas beaucoup de stades mais… allons-y quand même.

 

Le premier stade a été de rendre les personnages secondaires progressivement de plus en plus agaçants. D’abord, ça a été l’ex de NanaRyu, qui vient mettre le bordel dans la relation des personnages principaux en créant exprès quelques quiproquos. Ensuite, c’est au tour du second rôle masculin, et ce type est un vrai poème. Après avoir demandé l’héroïne en mariage complètement de nulle part (et ils sortaient pas ensemble, hein, donc je veux dire vraiment nulle part), et s’être fait rejeté, il continue d’insister, ignorant absolument toutes ses protestations (et je trouve ça cool que l’héroïne exprime toujours ses pensées, d’ailleurs), l’embrassant par surprise en sachant pertinemment qu’elle n’en a pas envie, ou se permettant d’aller chez elle alors qu’elle lui a demandé de la laisser tranquille. Mais le plus beau c’est quand même qu’il arrive à faire la morale au héro en lui disant « MOI je respecte ce qu’elle veut, je n’ignore pas ses décisions/envies » PENDANT qu’elle lui demande de sortir de chez elle, parce qu’elle veut qu’il la laisse tranquille. Le level de de délire et d’arrogance est énorme, à un point où c’était assez drôle. Mais juste pendant cette scène-là. Le reste du temps, c’était juste agaçant. Puis, c’est le petit frère de l’héroïne qui s’y met. De façon assez incroyable, les seuls personnages secondaires qui font pleinement confiance aux deux intéressés pour gérer leurs affaires, ce sont les parents… THAT IZ NOT WHAT U TAUGHT ME DRAMALAND ! Mais au moins, jusque là, même si je commençais à en avoir ras la casquette des personnages secondaires, les deux personnages principaux faisaient leur petit bonhomme de chemin en traitant les nuisances avec l’agacement qu’elles méritaient.

 

Et puis est arrivé le second stade, où on tombe dans le « je te quitte pour ton bien sans rien te dire », et où même les deux personnages principaux (en vrai, surtout un…) commencent à faire n’importe quoi, et j’en avais tellement, mais tellement marre. Le drama devient très lent. Pas qu’il avait un rythme effréné jusque là, mais il ralentit et s’alourdit grandement, j’ai eu l’impression de perdre mon temps, et je me suis sentie progressivement de plus en plus irritée, jusqu’à ce que je doive me forcer pour finir chaque épisode, et lancer le suivant.

 

Vous vous en doutez, je ne peux pas vous recommander ce drama, parce que je vous aime bien. Ce n’est pas le pire drama que j’ai vu, loin de là, et au début il m’a embarquée, me faisant tomber sous le charme de son acteur (il a une aura très posée que j’appréciais beaucoup, en plus de sa voix), de son personnage féminin, du couple principal et de leur groupe d’amis. Pendant environ sa moitié, il m’a fait avoir des étoiles dans les yeux, et même si ce n’était pas le chef d’œuvre de ma vie, j’y trouvais bien mon compte, le drama satisfaisant la partie de moi qui avait vraiment envie de romance. Et puis, la dégringolade, et le drama m’a paru super long (et il fait que 9 x 45 minutes, donc imaginez le saoulage). Donc non, je ne vous le conseille pas.

[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します
[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します
[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します
[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します[Mariage, envers et contre tout] Totsuzen desu ga, ashita kekkon shimasu  突然ですが、明日結婚します

Et sur ce, d'autres histoires diverses de mariage, qui sont plus ou moins vrais, et marchent plus ou moins bien:

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :