[Point dramas & Fin des Cernes] The Good Witch, That Man Oh Soo, Grand Prince, The Great Seducer, My Husband Oh Jak Doo

Publié le 6 Avril 2018

 

Salut les gens !!!

 

Alors, comme le titre a dû vous le faire comprendre, j’ai décidé de mettre fin aux Cernes. C’est un peu nul, parce que j’ai fait juste deux semaines, mais le fait est que ça me prend beaucoup de temps, et que comme je l’avais anticipé, je n’en ai pas beaucoup, et j’aimerais bien pouvoir continuer à mener mes autres projets, sans compter que je regarde vraiment des tas de séries. Comme les dramas que je regarde et sur lesquels j’écris n’ont pas l’air d’intéresser grand-monde de toute façon (ce que je comprends fort bien, parce que déjà c'est le jeu, et ensuite parce que j'ai choisi les dramas au fur et à mesure qu'ils commençaient, mais honnêtement, les premiers arrivés et premiers servis n'étaient pas les plus intéressants), je me suis dit que ce ne serait pas une grosse perte, et donc je vais me contenter de prendre et organiser mes notes de mon côté ^-^ J’ai hésité à me forcer un peu parce que je trouvais ça naze de faire deux semaines et d’arrêter (j’ai un côté un peu complétiste, en fait), mais je m’étais promis d’arrêter dès que ce que ça a de fun pèserait moins lourd dans la balance que ce que ça a de contraignant, or ces Cernes me font regarder les dramas à un rythme soutenu, et écrire 15 pages par semaine (je peux pas m’en empêcher T.T) sans que ça créé spécialement de dialogue. Comme je reprends tout juste les dramas en cours de diffusion, en plus, je n’ai pas envie de me mettre la pression et de me dégoûter, ce serait dommage. Donc… voilà :)

 

Juste histoire de pas juste arrêter « comme ça », sans conclusion du tout, parce que j’aime pas l’idée, je m’en vais faire un petit point sur les dramas sur lesquels j’avais commencé à écrire. Le tout rapidement pour chacun, et sans spoiler. C’est parti :) –notez que pour certains, je vais un peu me répéter par rapport aux Cernes précédentes, mais j’y peux rien si les dramas avancent de façon constante ><)

 

 

The Good Witch (épisode 20/40) : Ce drama est devenu un vrai plaisir à regarder pour moi. Je n’avais pas parié dessus, mais j’ai été contente de regarder chaque semaine, finalement, et cette semaine dernière, j’ai beaucoup bouffé devant mon écran. Ca ne signifie pas qu’il est parfait, loin de là. Par rapport à mes Premières Impressions, beaucoup de ce que j’avais noté tient toujours, à savoir que le drama continue de ne pas exactement m’agripper le cœur, parce qu’il donne assez peu de poids aux conséquences des actions de ses personnages, présentes ou futures. Il est très détaché de toute réalité, et n’essaie pas de faire semblant du contraire, ce qui en fait un divertissement plutôt superficiel. Mais c’est pour ça que je prends plaisir à le regarder, je pense.

 

Par rapport à ses débuts, certaines choses se sont arrangées : je disais ne pas être trop fan de Lee Da Hae dans cette série, et Ryu Soo Young en général (sans ne pas l’aimer, j’étais juste pas particulièrement sous le charme). Finalement, après quelques épisodes, j’ai fini par me prendre au jeu un peu maniéré de Lee Da Hae, et Ryu Soo Young m’a complètement conquise. Son personnage, le pilote Woo Jin, est mon grand coup de cœur du drama, et la raison pour laquelle je n’ai pas cessé de pouffer devant mon écran cette semaine. Il est absolument adorable, et ça ne va qu’en s’accentuant. Il me rend de plus en plus heureuse ce monsieur, et je suis vendue à la cause de Ryu Soo Young dans cette série. Et Sun Hee a entamé son voyage vers plus de self-assurance, ça aussi, c’est sympa. Parfois elle ne peut pas s’exprimer directement, mais elle utilise son masque de Cha Do Hee pour se venger, et ça me donne une certaine satisfaction aussi.

 

La Poupinette Tae Yang a pris la direction stalker qui m’inquiétait, et la belle-famille de l’héroïne est toujours agaçante, avec un mari de plus en plus pathétique et nul (je ne comprends PAS son charme du tout), et les affaires d’entreprise ne m’intéressent absolument pas, mais ce n’est rien qui m’empêche de profiter du drama, et puis de toute façon, entre Woo Jin et moi, c’est à la vie à la mort maintenant. Le drama n’a rien d’extraordinaire mais il me procure deux heures de divertissement léger par semaine, et j’apprécie :)

 

 

That Man Oh Soo (épisode 10/16): … beaucoup de constance dans les points forts et les points faibles de ce drama. Donc vous savez quoi, je vais jouer la flemasse de base (j’estime que j’ai le droit, parce que j’ai pas chômer ces derniers temps, voilà >o<) et carrément réécrire ce que j’écrivais la semaine dernière, en ajoutant juste quelques trucs vite fait :

 

. ce qui marche (pour moi) = les deux personnages principaux sont sympathiques et je trouve leur rapprochement progressif mignon; le sourire de Jonghyun est adorable ; les épisodes se laissent facilement regarder et présentent peu de temps morts (en grande partie grâce au format court des épisodes) ; j’aime de plus en plus Ga Na (le frangin d’Oh Soo) et ses interactions avec son frère (qu’il a l’air de complètement shipper avec Yoo Ri, ce que j’apprécie)... en fait à ce stade, et pour le moment, c'est quasiment mon personnage favori ; Jin Woo (le second rôle masculin) est sympathique ; même si parfois la réalisation fait de drôles de choix, j’aime bien la gueule de ce drama, qui a quelque chose de vraiment chaleureux dans certaines scènes.

 

. ce qui ne marche pas (pour moi) = le drama ne va nulle part, introduit des éléments et n’en fait rien du tout (qu’il s’agisse de concepts ou de personnages, même sympathiques), et manque cruellement d’une direction, même vague, passant trop de temps sur de l’anecdotique sans développer des choses au cœur de ses personnages principaux ; Jonghyun tend à être meilleur quand son personnage est moins renfermé mais reste un acteur faible.

 

Honnêtement, je ne trouve pas ce drama très bien écrit du tout. Ca ne me gâche néanmoins pas le plaisir. Par rapport à quelque chose comme Grand Prince (on en parle dans cinq minutes) qui m’a vraiment agacée cette semaine parce que la série avait beaucoup de potentiel à la base, les problèmes de That Man Oh Soo sont les mêmes depuis le début. Certains se sont un peu améliorés, d’autres non, mais je ne suis pas prise par surprise, du coup je crois simplement que j’ai ajusté mes attentes, et profite juste de ce qui me plait sans me laisser atteindre par le reste. Ce n’est pas un drama que je recommanderais vivement, mais je prends plaisir à le regarder.

 

 

Grand Prince (épisode 9/20) – DRAMA ABANDONNE: Alors, pour le coup, c’est un abandon probablement définitif. Autant j’avais commencé le drama très enthousiaste, autant l’épisode 8 m’avait vraiment inquiétée, et l’épisode 9 m’a sérieusement énervée, au point que je décide « nope, il y a un moment donné, trop c’est trop ».

 

Histoire de récapituler, ce qui fonctionne sont les interprètes que je trouve, pour la plupart bons et charismatiques, et j’aime aussi les bases des personnages bien que le drama ne semble pas pressé de construire quoi que ce soit de bien intéressant dessus Pour vous expliquer un peu ce qui m’a énervée à ce point : le drama commence par un flash-forward qui nous montre un lead fatigué, et apparemment endurci par la vie, ce qui tranche avec l’image qu’on nous en donne ensuite, où (malgré qu’il ait ses traumatismes et difficultés) il a une attitude bien plus libre et enjouée. Tout naturellement, je me demandais ce qui lui était arrivé. Et le fait que le drama s’ouvre sur ce flash-forward donne de l’importance à ce changement : après tout, tout l’intérêt de commencer un drama par un aperçu du futur est de nous faire nous poser la question « comment en est-on arrivés là ? ». Sauf que le drama, ensuite, prend bien son temps, et dans l’épisode 8 en particulier, a commencé à bien bâcler la progression du personnage, le processus menant à ce flash-forward, tout ça pour enchainer avec un épisode 9 que j’ai trouvé insultant. Insultant parce qu’on nous laisse dans une situation tendue à la fin du 8 et l’épisode 9 ne juge apparemment pas nécessaire de nous dire comment les personnages s’en sont sortis, donc même niveau continuité, c’est un gros fuck you à la face du spectateur. Alors, ouais, je doute pas qu’on va nous expliquer par la suite ce qui s’est passé (j’en doute d’autant moins que j’ai rapidement jeté un œil à l’épisode 10 et qu’effectivement on nous explique), et j’aurais pu pardonner au drama s’il n’avait pas passé 40 minutes de l’épisode 9 à… nous montrer des trucs qu’on avait déjà vus. Je ne déconne pas : les 40 premières minutes de l’épisode 9 reprennent la fin du 8 et le début du 1, et à l’exception de peut-être cinq minutes dans le tas, on avait déjà TOUT vu. Ce qui serait largement plus pardonnable si dans l’épisode 8 le drama n’avait pas bâclé deux personnages en passant très rapidement dessus. Apparemment, développer le début d’une relation essentielle à la survie du personnage principal était moins important que de nous faire revoir 40 minutes de trucs qu’on avait déjà vus. Ca m’a saoulée, j’ai décidé de rage-quitter.

 

Et franchement, ça m’ennuie. Parce qu’il y a des personnages, et interprètes que j’aime bien vraiment bien dedans, et que pour être 100% honnête, j’ai toujours un peu envie de voir l’épisode 10 et la suite, pour savoir ce qu’il adviendra de Hwi, Ja Hyun, Kang, Roo Shi Gae, Yo Kyung (*O*), tout ça. Mais post-épisode 6 le drama a géré son rythme n’importe comment, et maintenant je suis vraiment trop méfiante (et agacée). Donc je vais laisser les autres gens le terminer à ma place, et on verra bien lorsque le drama sera terminés ce qu’ils en disent. Si sur l’ensemble les gens ont l’air satisfaits, je le relancerai peut-être. En attendant, je le laisse de côté, d’autant que j’ai beaucoup de trucs à voir à côté^^

 

 

The Great Seducer (épisode 14/32): Oui, j’ai deux épisodes de retard sur ce drama. Ces derniers temps ont été un peu chauds : j’ai sorti beaucoup de Premières Impressions, j’ai quasiment écrit un article par jour, et pas que des articles courts (cf. les Cernes), donc j’ai un peu manqué de temps, d’autant que les Premières Impressions, c’est pas fini (il me reste Rich Family’s Son et Switch à traiter).

 

The Great Seducer, à mes yeux, est meilleur dans ses éléments que dans son tout. C’est-à-dire que j’aime toujours beaucoup l’esthétique du drama (qui me donne toujours un sentiment très clipesque Kpopien) ; je trouve que la plupart des acteurs font vraiment du bon boulot et je découvre réellement, grâce à ce drama, le charme et charisme de Woo Do Hwan, mais aussi Kim Min Jae, Moon Ga Young, sans compter l’adorabilitude de Jung Ha Dam (et je n’ai toujours rien contre Joy) ; certains personnages me touchent sincèrement (mon grand favori restant Se Joo, et ce de plus en plus) ; je fonds complètement devant certaines scènes. Etc. Il y a beaucoup de choses que j’apprécie dans ce drama, et je trouve dommage que le tout n’arrive pas à être aussi bon que les « détails ».

 

Faut dire qu’il y a aussi des « détails » qui ne fonctionnent pas pour moi, et comme je le répète depuis plusieurs semaines, les histoires des adultes ne m’intéressent pas, et plus le drama avance et complique sa trame, plus je lève les yeux au ciel et m’endors devant mon écran. Les affaires entre nos adolescents ne sont pas exactement simples non plus, mais au moins on ne nous a pas balancés une maladie incurable et des passés cachés dans le tas (et puis c’est bizarre la façon dont on essaie de me faire m’apitoyer sur le sort de certains… genre le père de Shi Hyun, je… tu espères quoi, drama, à ce stade ?). Je ne dis pas qu’il faut se débarasser de tous les personnages ayant plus de trente ans (d’autant qu’on en a besoin dans l’histoire pour faire pression), mais le drama n’arrête pas de surenchir, et déjà que ça me prenait pas des masses au début… ben ça s’arrange pas.

 

The Great Seducer est inégal. Ce que j’aime, je trouve très bon, mais ça veut pas nécessairement dire que tout est parfaitement utilisé non plus, ou que tout s’imbrique parfaitement. Néanmoins, j’aime quand même ce que j’aime, et il y en a bien suffisamment pour me donner envie de regarder la suite.

 

 

• My husband Oh Jak Doo (épisode 10/24) : Lorsque j’ai commmencé ce drama, mes Premières Impressions étaient plus que mitigées, car je trouvais beauucoup de défauts à ce drama qui, dans l’ensemble, me semblait médiocre. Rapidement, j’aimais Oh Jak Doo lui-même, et le fait que les deux personnages principaux s’apprécient, et je craignais que le drama devienne lourd, que le carré amoureux soit agaçant, qu’il y ait trop de balles avec lesquelles jongler, et j’étais agacée par beaucoup de personnages. Presque à mi-chemin… Ben, je pense toujours certaines choses, notamment que le drama a du mal à gérer tout ce qu’il essaie de faire, mais c’est pas tellement parce qu’il essaie de tout faire à la fois, et plutôt qu’il fait tout passer « en dessous » de l’OTP, donc les considérations professionnelles de Seung Joo ne prennent pas beaucoup de place, la façon dont elle soigne son syndrôme post-traumatique non plus (au-delà du bien que lui fait Jak Doo) et même l’affaire de meurtre est un peu traitée n’importe comment. A mes yeux tout est traité comme un prétexte pour rassembler l’OTP, et dans un sens je comprends parce que l’OTP est ce que le drama a de meilleur, mais d’un autre côté, c’est peut-être justement parce que le drama le fait passer en priorité avant tout le reste (bon y a les acteurs aussi, ok). Il y a du bâclage dans ce drama, et c’est pas que je ne m’y attendais pas, mais c’est dommage.

 

En revanche, une chose à laquelle je ne m’attendais pas : finalement le carré amoureux n’est pas si relou que ça, parce que… ben… il n’y en a pas. C’est-à-dire que la configuration qui se faisait sentir était Eric Jo kiffe => Seung Joo qui kiffe => Jak Doo qui kiffe => Eun Jo (son ancien amour qu’il a été contraint de quitter) qui aurait en fait aussi kiffé Jak Doo, sauf que lui n’aurait pas pu être avec à cause de sa culpabilité. En vérité, Eric Jo a bien le béguin pour Seung Joo (et c’est assez drôle et adorable, finalement), mais Jak Doo semble avoir mis Eun Jo complètement derrière lui, donc on a deux personnages secondaires extérieurs (l’un drôle, l’autre moins mais facile à ignorer) avec un béguin qui n’a (pour le moment) que très peu d’incidence sur les personnages principaux, ce qui évite la reloutittude.

 

Ne vous inquiétez pas (car je vous sens inquiets), néanmoins, on a tout le relou (et le bruit) qu’on veut dans d’autres personnages secondaires (et oui, la mère de Seung Joo est toujours horrible).

 

En clair, il y a deux choses, surtout, que j’aime dans ce drama : l’OTP (même si parfois j’ai des choses à redire à son écriture) et Eric Jo. Je ne pense pas que ce soit assez solide pour vous pousser à vous lancer, mais c’est assez pour me faire regarder la suite.

 

 

Comme vous pouvez le constater, c’est pas un bilan supra positif :s En vrai je suis enthousiaste par rapport à beaucoup de choses que je regarde, mais dans ce que je Cernais, même dans ce qui m’enthousiasme le plus (genre the Good Witch) je n’ai pas des TONNES de choses intéressantes à dire, et je suppose que c’est pour ça aussi que les Cernes ne me paraissent pas être très intéressantes ^-^ Donc voilà où j’en suis~

 

 

Bonne fin de semaine, et bon week-end, les gens !

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :