[Premières Impressions] Switch : Change the World 스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)

Publié le 9 Avril 2018

 

(Episodes 1 à 8)

 

Diffusé en 2018

Sur SBS

Parti pour faire 16 épisodes, divisés en deux parties chacun

Réalisé par Nam Tae Jin

Ecrit par Baek Won Chul

 

Avec :

Jang « Arbri » Geun Seok : Sa Do Chan / Baek Joon Soo

Han Ye Ri : Oh Ha Ra

Jung Woong In : Geum Tae Woong / Grizzly

Jo Hee Bong : Dir. Bong

Etc

 

Dontesque ?

Baek Joon Soo, un procureur bossant secrètement sur une enquête sensible, est mis dans le coma par ceux qui aimeraient bien le faire taire. Son équipe se retrouve bloquée car leur témoin ne veut remettre les preuves qu’il possède qu’à ce procureur en personne. La procureure Oh Ha Ra décide donc de faire appel à Sa Do Chan, véritable doppelganger de Baek Joon Soo, et génie de l’arnaque, dont il a fait son métier.

 

.oOo.

AR-B….RI I ! AR-BRI ! AR-BRI ! ARBRI1 ! Je voulais absolument regarder ce drama, au moins son début en tout cas, parce que comme certain•e•s d’entre vous le savent, j’aime énorément Arbri. Et ça faisait longtemps que je ne l’avais pas vu dans un drama (en dehors des scènes de You’re Beautiful et Mary Stayed Out All Night que je revois parfois) ! Faut dire qu’en 2013, il a tourné dans Bel Ami, puis il a disparu de nos écrans pendant trois ans, et lorsqu’il est revenu en 2016 avec Daebak/The Royal Gamer (que j’ai l’intention de voir un jour), j’étais en plein hiatus dramatesque, puis il y a eu les préparatifs de la Semaine Anniversaire 2017, etc, et bref je n’ai pas rattrapé. Mais là, j’ai envie de regarder des Kdramas en cours, et je suis absolument ravie qu’Arbri ait justement un drama passant en ce moment. Et puis, c’est vrai aussi que j’aimais bien l’idée centrale. Sans m’être trop renseignée sur le drama, je savais au moins qu’Arbri aurait un double rôle et jouerait à la fois un procureur et un arnaqueur de génie, ce qui m’enthousiasmait pas mal. Je suis d’ailleurs toujours plutôt enthousiaste. Le drama ne me parait pas extraordinaire, et je lui trouve des défauts, mais pour le moment je prends plaisir à le regarder, même si c’est quand même vrai que c’est en majeure partie dû à Arbri.

 

En partie, je suis simplement biaisée, parce que j’aime regarder cet acteur, et parce que j’adore tout particulièrement sa voix aussi, qui me rend un peu faible dans les genoux, je vous avoue. Cela fait plaisir de le retrouver. Mais j’aime aussi bien le personnage. Je ne le trouve pas (encore ?) fascinant, mais il est engageant. De base, c’est vrai, j’ai un faible pour les personnages qui vivent d’arnaques (j’insiste sur le « personnages », parce que dans la vraie vie, bien entendu, c’est une autre question), et en plus le drama nous facilite un peu la vie en faisant de Do Chan un type qui vole surtout à des gens pas cools. Ce n’est pas un Robin des Bois : il ne rend pas l’argent aux victimes de ces types, mais (pour ce qu’on en a vu en tous cas) il ne s’en prend pas à des gens qui galèrent à se nourrir, mais plutôt à des gens vivant eux aussi en dehors de la loi. On pourrait se dire que c’est purement pratique : c’est clair que plus la cible est riche, plus il y a d’argent à se faire, et si sa fortune s’est faite de façon illégale, c’est plus dur pour elle de porter plainte. Mais Do Chan est présenté comme quelqu’un qui a malgré tout bon cœur, et par exemple, va se laisser volontairement arnaquer par une vieille femme, par charité. Son équipe le suit parce qu’il est bon, mais aussi simplement parce qu’ils l’apprécient, et il nous est présenté sous un jour sympathique. Et donc, oui, j’ai un faible pour les arnaques, parce que pour moi, quand c’est bien orchestré, ça s’apparente presque à des tours de magie : après tout, il s’agit bien de détourner l’attention des victimes/spectateurs, et de les illusioner, ce qui m'amuse.

 

Et j’ai l’impression qu’Oh Ha Ra aussi, ça l’amuse, en fait. J’aime bien notre héroïne pour le moment. Han Ye Ri a beaucoup de charme, elle est drôle, et à la fois gère les moments bad-ass de son personnage (son intro = *O*)(si elle n’a pas l’occasion de botter plus de culs dans la série, je vais être triste), elle est aussi intelligente si on écarte un peu son plan avec Do Chan qui est… discutable. Et ce que j’aime le plus chez elle, je pense, c’est la façon dont elle s’enthousiasme. Do Chan et Ha Ra se disputent un peu, et c’est compréhensible qu’elle soit frustrée quand il l’arnaque elle, et lui fait perdre son temps, mais elle s’en fait déjà pour lui (et vice-versa), elle est désolée de l’avoir mis en danger, et quand ils oublient un peu qu’ils sont de côtés différents de la loi, ils semblent bien s’entendre, ils ont des personnalités « compatibles ». Lui, est un arnaqueur qui voulait devenir procureur, et elle, une procureure qui semble trouver les arnaques aussi fun que moi, malgré ses objections morales. J’ai envie de les voir plus interagir du coup, parce qu'ils forment un duo agréable.

[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)

Je dois admettre que cette affaire de « double visage » m’inquiétait un peu. Oh Hara (comme le fait remarquer Do Chan) a clairement des sentiments pour son sunbae, Baek Joon Soo, et voilà qu’arrive ce type qui a exactement le même visage, et dans les bras duquel je n’ai nul doute que le drama va la jeter (et je ne peux pas exactement dire que l’idée me déplait… c'est mon côté shippeuse en folie, et Arbri-biased, sorry). Bien entendu, avoir le même visage que quelqu’un ne veut pas dire qu’on est la même personne (malgré ce que certains dramas veulent nous faire croire avec leurs fins-réincarnations ><), et d’ailleurs, Joon Soo est très différent de Do Chan, à cheval qu’il est sur la loi, avec son attitude rigide et très loin de la légèreté (parfois feinte) de Do Chan.  Mais imaginez quand même : vous vous réveillez d’un coma et la femme que vous aimez est tombée amoureuse de votre doppelganger. Dur. Ou bien, du point de vue de Do Chan : vous vous mettez en couple avec quelqu’un qui était amoureuse de votre double… est-ce qu’il n’y a pas une part de vous qui se demanderait toujours si elle vous aime pour vous ou votre visage ? surtout qu’à la base, elle est justement venue vous trouver pour remplacer le double en question. Donc… j’avais un peu peur que le drama se lance dans une romance bizarre et lourde en mélodrame, mais heureusement, il semble qu’il essaie d’esquiver la chose. [spoiler] En ayant fait se réveiller Joon Soo. Parce que du coup, ils vont tous interagir ensemble, et ça permet de vraiment séparer les deux, pas juste de faire de l’un un « autre temporaire ». Au début, je n’étais pas fan de voir Joon Soo se réveiller aussi tôt dans le drama, et ça fragilise encore plus les justifications de la farce, mais niveau romance-qui-va-très-certainement-arriver-inutile-de-lutter, finalement c’est peut-être pour le mieux, d’autant que pour être honnête, ma raison principale était que [/spoiler] je veux voir Do Chan continuer à marcher sur la corde fine en se faisant passer pour Joon Soo, et c’est justement ce qu’il fait… Même si…

 

Okay, c’est un peu gros, quand même, cette affaire : je ne comprendspas pourquoi Do Chan doit continuer à se faire passer pour Joon Soo ? Je comprends pourquoi Do Chan, lui, veut rester dans cette position, parce que ça lui permet d’utiliser les ressources du gouvernement pour retrouver Grizzly, l’antagoniste (qui est intimidant parce que Jung Woong-In sait toujours comment être intimidant… par contre, son sous-fifre incapable il est vraiment nul, et il devrait vraiment s’en débarasser)(son manager Kim est fort joli, en revanche). Mais je ne saisis plus l’intérêt réel des procureurs ? Au début, ils n’avaient pas le choix vu que le témoin n’acceptait de parler qu’à Joon Soo, mais les justifications me paraissent de plus en plus fines, quand même. Enfin, pour le moment, je laisse couler, parce que la situation m’amuse, et que m’amuser est ma priorité dans la vie.

 

Le drama surfe néanmoins sur un thème moyennement fun, à savor celui de la corruption dans les instances gouvernementales. A vrai dire, même les procureurs non-corrompus sont décrits comme égoïstes et arrivistes, se souciant plus de leurs promotions que d’aider le peuple, si bien qu’ils ne s’intéressent qu’aux grands cas, et qu’il y a de la rivalité mesquine dans les effectifs. Mais oui, aussi, il y a de la corruption partout : dans la police, chez les procureurs, dans les membres du gouvernements… Il y a très peu de gens décents en fait dans cette affaire (et ça ne date pas d'hier !) >< Juste notre noyau central de protagonistes (mais qui tordent un peu la loi quand même, hein… mais bon, c’est pour la bonne cause ?), dont Joon Soo (qui est tellement pas corrompu qu’il a été mis dans un coma, du coup), Ha Ra, et l’équipe autour à priori (au passage, j’ai un gros faible pour Cha Yub dans le rôle de l’inspecteur Go, et c’était adorable/triste de le voir avoir les larmes aux yeux de recevoir le respect d’un procureur… je veux plus de ce personnage !). Bref le gouvernement est corrompu, mais le drama n’a pas l’air de vouloir explorer sérieusement la question, ça semble surtout être une façon de mettre nos personnages principaux dans la position d’underdogs et… ok, cool :D J’aime beaucoup les histoires d’underdogs, moi, alors ! Faut dire que « Ils étaient au sommet, ils ont remarqué que des gens étaient corrompus, donc ils les ont virés », c’est moins fun et ça fait pas 16h de télévision, à moins de suivre ça par « puis ils décidèrent d’apprendre l’art de faire des crêpes bretonnes ». En attendant, je suis enthousiaste à l’idée de suivre ces underdogs ramer contre le courant.

[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)

Maintenant, si jusque là je pense que j’ai été positive à l’égard du drama, j’ai quand même mes soucis avec. Surtout un, en vrai. Bon, c’est vrai aussi que de temps en temps le réalisateur fout des ralentis et de la musique un peu bad-ass sur des moments qui ne semblent pas vraiment le mériter, que le tout reste pour le moment très superficiel pour moi, et que j’ai eu quelques soucis avec le rythme des derniers épisodes, en particulier les deux derniers, qui n’avançaient pas énormément le schmilblick. Et je pense que ce sentiment a été renforcé par le découpage en deux des épisodes. Ce serait intéressant, je pense, de se pencher sur la façon dont le nouveau découpage de certains dramas peut impacter notre ressenti selon la nature du drama, mais pour le moment je vais laisser ça de côté, parce que je n’ai pas assez fait l’expérience de la chose, et que même dans Switch, ça se cantonne avant tout aux deux derniers épisodes, et cen’est pas assez pour en tirer une généralité.

 

Mon principal souci avec Switch pour le moment, donc, c’est le manque cruel de surprises de ces épisodes. Je ne demande pas à tous les dramas de me surprendre à tous les tournants à tout prix (W a essayé, et on voit ce que ça a donné o.o), et à vrai dire la surprise pure (bien qu’agréable quand elle est bien écrite) n’est pas une de mes préoccupations majeures dans la fiction, mais vu que Switch joue clairement sur ses twists, ce serait bien qu’ils soient réussis. Le problème n’est donc pas tant, dans l'absolu, que je ne suis pas surprise, mais plutôt que Switch essaie de faire quelque chose mais n’y arrive pas. Là, les seuls à se faire avoir se sont vraiment les personnages, et même si bien entendu je n’avais pas anticipé tous les détails, j’avais vu venir tous les retournements, en gros : [spoiler] je savais que Joon Soo n’était pas Joon Soo au début (parce que je me doutais que le drama n’allait pas se priver essentiellement), je savais qu’il ne s’était pas vraiment fait poignarder dans le musée, j’avais deviné que les gangsters étaient après lui et qu’il était tombé dans un piège lors de l’épisode « femme enceinte », il était évident qu’il était allé aux toilettes pour passer l’épreuve des empreintes digitales, et j’avais même deviné comment, et même lorsqu’on nous révèle qu’en fait, Joon Soo a pris sa place lors du repas de la compagnie, j’avais déjà deviné la chose… (faut dire qu’en l’occurrence, la preview de l’épisode d’après nous spoile la chose donc si la chaine « sabote » les effets de son drama, forcément) [/spoiler] Peu de surprises quant aux résultats, donc. Mais après c’est pas forcément bien grave, parce que ça peut être fun de simplement apprécier le processus. Par exemple, je sais bien entendu qu’à la fin d’Ocean’s Eleven, la bande à Danny Ocean va arriver à voler le casino, mais c’est divertissant de voir comment ils s’y prennent. Si on prend l’arnaque comme un tour de magie, même en sachant comment va se terminer le tour, c’est amusant de se demander comment il a été réalisé, puis d’avoir l’explication. Le souci, c’est que les arnaques qui forment les twists de Switch ne sont simplement pas très impressionantes. Elles ne se basent pas sur un sens précis du timing, ou sur des scénarios complexes et joliment calibrés, mais sur 1/une capacité de Do Chan à anticiper ce qui va lui tomber dessus (et certes, il est très doué, mais d’un point de vue dramatique, avoir juste un personnage qui dit « je savais que ça allait arriver », c’est pas particulièrement intéressant si le processus de prédiction, ou celui de réaction n’est pas mieux développé) 2/ des ressources. Do Chan a l’équipe et les moyens de mettre ses arnaques en place, et ses « tours » ne sont pas très complexes, finalement, c’est juste qu’il peut créer des mises en scène parce qu’il a l’argent et la main d’œuvre.

 

Et c’est un problème, car le génie de Do Chan est censé être une part importante de son personnage, et que les diverses arnaques sont énormément utilisées pour rythmer le drama, donc je pense que ça joue beaucoup dans mon impression de longueur : la série se repose sur des twists pour se rythmer et maintenir le spectateur en haleine, ce qui ne peut forcément pas fonctionner si les twists ne sont ni surprenants ni vraiment impressionants. Pour le moment, je vous avoue que finalement "l’arnaque" que j’ai préférée, c’est celle où Do Chan doit convaincre une bande de gangsters qu’il est Joon Soo, le tout sans préparation, et y va donc complètement à l’improvisation, et beaucoup au culot. Ce que j’aime dans toute cette partie-là, c’est que comme il n’est pas préparé, son aplomb et son sang-froid, pour le coup, forcent plus le respect, et on sent à quel point le mensonge et la comédie lui viennent naturellement, donc ça construit le personnage.

 

Comme je l’écrivais plus haut, dans ce drama, ma priorité est de m’amuser (bon, ça et Arbri, okay), et le rythme c’est super important, donc j’ai un peu peur de ce côté-là. Peur que les twists continuent de tomber à l’eau, que le drama se répète et devienne lourdaud. Mais pour le moment, c’est quand même surtout divertissant pour moi, et puis j’apprécie bien les personnages, et les interprètes, alors je veux savoir où tout ça va aller. Et je ne résiste ni à Arbri ni aux promesses de bonnes arnaques, encore une fois. Donc… peut-être que c’est moi qui me ferai arnaquer au final, mais on verra bien :)

[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] Switch : Change the World  스위치 - 세상을 바꿔라 (épisodes 1 à 8)

1 Oui, alors, normalement, j’appelle Jang Geun Seuk « Arbi » (et si vous voulez savoir pourquoi, il y a toute une explication ICI), sauf que j’ai récemment découvert que le mot « Arbi » était un terme péjoratif  pouvant désigner les personnes arabes… Du coup, ça la fout quand même drôlement mal. Donc à partir de maintenant, j’appelerai Arbi, Arbri. C’est pas si éloigné, et puis en plus, le surnom venait du mot « Arboricole » donc c’est comme si j’écrivais « Arb(o)ri(cole) » et le mot « arbri » fait penser à « arbre », c’est complètement dans le thème. Voilà, voilà.

 

Les dramas de Mars 2018 que j'ai testés:

 

 

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :