Ma semi-pause bloguesque : semaine 2 - jour 7

Publié le 26 Août 2018

Ma semi-pause bloguesque

Semaine 2

 

Je suis en semi-pause de blog (pour tous les détails, vous pouvez cliquer ici, et les mystères de l’univers vous seront révélés)(plus ou moins), mais en attendant mon grand retour, je vous conseille chaque jour quelque chose à écouter, lire, ou regarder, et vous donne cinq bonnes (je trouve) raisons de le faire.

 

Au passage je suis ravie de vous annoncer que la pause me fait du bien, et fonctionne: j'ai écrit plus la semaine dernière que pendant les quatre semaines précédentes (pas un exploit, certes) et le tout bien plus sereinement :') j'ai bouclé des articles qui trainaient dans ma liste de choses à écrire depuis début Juin :') Bref: yay !

 

 

Lundi

 

 

Vous pourriez regarder The Faculty, parce que :

 

1. Il y a plein de beau monde au casting, déjà. Elijah Wood, Robert Patrick, Piper Laurie, Salma Hayek (dans un petit rôle), Josh Hartnett (qui n’est pas toujours bon, mais que j’aime bien là-dedans), Famke Janssen, etc, sont tous de la partie. Et pour mon plus grand plaisir, un des rôles principaux est interprété par Laura Harris, aka « Daisy, Daisy Adair » de l’excellente série Dead like me (regardez la, c’est super).

 

2. Il y a quelque chose d’amusant au simple concept des profs possédés par des extraterrestres en ayant après leurs élèves (mais pas seulement), et le film s’en donne à cœur joie, faisant un très bon mix d’aventure, d’action, de comédie, d’hommage SF, de clins d’œil et de teenmovie où des ados appartenant tous à des groupes différents doivent se serrer les coudes et faire preuve de solidarité pour faire face à la menace.

 

3. Au milieu de tout ça, je dirais pas que the Faculty est terrifiant, mais honnêtement, la section angoisse tient tout à fait la route, et il y a des moments inquiétants, avec du body-horror bien foutu, et des effets convaincants, même 20 ans plus tard.

 

4. Robert Rodriguez a des hauts et des bas, mais pour moi the Faculty fait partie des hauts, et à vrai dire, c’est mon second film favori de lui après Sin City. Et encore, j’aime beaucoup Sin City, mais je revois the Faculty plus facilement.

 

5. C’est une bonne façon de vous dire qu’au moins, au lycée, votre prof de sport n’était pas un ex-terminator, et qu’aucun extra-terrestre n’a essayé de voler votre corps ? (oui, je sais, c’est pas une super consolation)

 

 

 

Mardi

 

 

Vous pourriez écouter l’album Hits and exit wounds du groupe Alabama3, parce que…

 

1. L’album regroupe des morceaux sortis d’albums précédents du groupe (+ 2), sous des versions différentes. Personellement, c’est le premier que j’ai entendu d’eux, et j’ai tout de suite adoré. Je trouve qu’il fait une très bonne introduction au reste de la discographie du groupe :)

 

2. En parlant d’introduction, Hypo full of love – the 12 step plan en est une excellente, je trouve. Ca commence en parlant, puis la musique et le chant viennent petit à petit. L’ambiance se pose progressivement, la chanson prend de l’ampleur, c’est un bon morceau et une excellente porte d’entrée dans l’album.

3. Ce qu’il y a de sympa, sur cet album, c’est qu’il combine les genres, si bien qu’on y trouve du rock, de la country, du blues, mêlés à de l’électronique. Et c’est comme ça que vous vous retrouvez avec à la fois Mao Tse Tung Said et Hello… I’m Johnny Cash (qui me donne envie de pleurer, j’avoue… quand la musique commence à prendre de la vitesse, j’ai le cœur qui devient tout faible).


4. Comme toujours, mes arguments principaux sont simplement qu’il y a des morceaux que j’aime sur l’album >.< Parmi ces morceaux : Too Sick to pray. C’est la première chanson d’eux que j’ai entendue, dans la série Being Human UK (qui utilise plein de bonnes chansons et que vous devriez regarder, parce que c’est une super série), et la raison pour laquelle j’ai tapé leur nom dans Spotify, donc merci Being Human UK !

5. D’autres chansons que j’aime : Woke Up this morning, U don’t danse to tekno anymore, Aint Goin’ to Goa, Amos Moses, et en fait 90% de l’album donc bon…

 

 

 

Mercredi

 

 

Vous pourriez regarder Justified. Parce que...

 

1. La série a une super bande-son. C’est peut-être pas ce qu’on recherche avant tout dans une série, mais eh, ça fait pas de mal !

2. Ses méthodes un peu trop « western » n’étant pas appréciées, le personnage principal, Rayland Givens, est transféré au début de la série, revenant dans la petite ville dont il avait réussi à se tirer. Le résultat c’est qu’il se retrouve à devoir surveiller et arrêter des gens qu’il connait, des gens avec lesquels il a même été amis à un certain stade (son propre père, qu’il déteste pour le coup, est un criminel, étroitement lié à tout le bordel ambiant). Ca créé une ambiance particulière à la série, parce que les choses sont rarement aussi claires que « lui vs eux », et Justified tient beaucoup du drame, avec des familles qui se déchirent dans un endroit où tout le monde connait tout le monde. Du coup, plus la série avance, plus il y a des moments où je ne savais pas trop quoi ressentir.

 

3. J’adore l’ambiance de Justified, et pour la porter, la série peut compter sur un casting vraiment solide. Timothy Olyphant est déjà très bon dans le rôle principal, mais je suis vraiment contente que Walton Goggins (dans le rôle de Boyd Crowder, ex-ami de Rayland, devenu criminel, et antagoniste selon les moments) ait rejoint le casting principal (alors qu’il ne devait apparaître qu’un épisode), Joelle Carter est également très bonne, et Margo Martindale (dans le rôle de Mags Bennett) n’a pas volé ses accolades, parce qu’elle contribue grandement à la qualité de la saison 2. En général, cela dit, le casting est vraiment excellent de tous les côtés.

 

4. Un truc que, pour ma part, j’apprécie, est que je m’attendais à une série plus « épisodique » avec à chaque épisode son affaire, et peut-être un schéma particulier. Ce qui aurait fonctionné, et ne m’aurait sans doute pas empêchée d’apprécier la série, mais le fait qu’à la place on ait droit à des sortes de sagas familiales marche vraiment en faveur de Justified, qui a des tas de personnages marquants à proposer, et me donnait envie d'enchainer les épisodes, pour voir sur quoi toutes les tensions allaient déboucher.

 

5. Timothy Olyphant est ridiculement attirant, et je vais être honnête, il y a des moments où je ne sais pas où finit la qualité de la série et où commence mon appréciation de son visage (et du reste de sa personne). Je soupçonne Justified d’essayer de m’hypnotiser. Et ça marche. Le costume de cow-boy n’aide pas >o<

 

 

 

Jeudi

 

 

Vous pourriez regarder the Hunt (la série documentaire de la BBC). Parce que…

 

1. Déjà, c’est une série documentaire, donc vous apprendrez des choses, et c’est sympa d’apprendre des choses :D Surtout si vous aimez les animaux, vu que c'est une série documentaire sur les animaux~

 

2. Les images qu’il y a dans cette série, venues des quatre coins du monde, sont absolument superbes, et vraiment impressionantes. Si vous voulez vous prendre toute la beauté de la nature dans la face, the Hunt est un excellent choix !

Ma semi-pause bloguesque : semaine 2 - jour 7Ma semi-pause bloguesque : semaine 2 - jour 7Ma semi-pause bloguesque : semaine 2 - jour 7

3. Un truc que j’aime beaucoup : à la fin de chaque épisode, on a droit à des moments « Behind the Scenes ». Dans ce genre de documentaires, la question que je me pose toujours c’est « mais bordayl, comment ils ont fait pour filmer ça ?!! », et dans cette série-là, on nous donne des réponses ! Pas sur tout, ce n’est pas un making-of entier, mais on nous montre certaines choses, et c’est très intéressant.

 

4. David Attenborough est un excellent narrateur. Il est parfait, et c’est un plaisir de l’écouter.

Ma semi-pause bloguesque : semaine 2 - jour 7Ma semi-pause bloguesque : semaine 2 - jour 7Ma semi-pause bloguesque : semaine 2 - jour 7

5. L’idée de the Hunt est de nous montrer divers prédateurs en action. La série n’est absolument pas sensationaliste : l’idée n’est pas du tout de nous montrer des animaux se faisant bouffer/tuer pour faire frémir dans les foyers. A la place, la série se concentre sur la notion de stratégie, et les plans, parfois élaborés que les prédateurs doivent mettre en place pour se nourrir. Il y a des moments, c’est franchement impressionant, à vrai dire. Et en général, j’ai adoré cette série documentaire, et je vous la conseille à fond !

Trouvez l'intrus :D

Trouvez l'intrus :D

 

 

 

Vendredi

 

 

Vous pourriez écouter l’album When the Street Calls, des White Birches ! Parce que…

 

1. Cet album, aux pistes très pesantes (la première piste commence carrément par des coups), ont un effet d’attirance sur moi. C’est difficile à expliquer vu que je ne maitrise aucune notion de musique, mais c’est comme si la musique de cet album, avec sa lourdeur (positive), m’appelait. J’ai le sentiment d’être comme aspirée par ces morceaux. Et j’adore ça :D

 

2. Par ailleurs, les clips ont un effet hypnotisant sur moi… L’animation est particulière, et pas forcément mon style favori, mais combinée à la musique, les mouvements lents des personnages m’hypnotisent un peu.

 

3. Comme d’hab, l’argument principal reste simplement qu’il y a des tas de chansons que j’aime sur cet album, donc, en voici une :

4. Et puis une autre :

5. Et … encore une. Ouais, je sais, c’est pas très élaboré comme texte, mais eh, c’est le principe de ces articles de semi-pause, et franchement pour dire « écoutez cet album », y a pas de meilleur argument que « il y a de la bonne musique dessus », quand même.

 

 

 

Samedi

 

Vous pourriez lire 20th Century Ghost, le recueil de nouvelles de Joe Hill. Parce que :

 

1. C’est joliment écrit (du moins, je trouve), ce qui est déjà une bonne nouvelle.

 

2. Personnellement, j’aime faire collection d’idées. Sans même parler d’exécution, j’aime juste ajouter des concepts à ma « banque de données ». C’est pour ça que j’adore les anthologies d’horreur : même quand ils ne sont pas bien foutus, j’aime avoir de nouvelles choses à considérer, et je peux en faire ce que je veux dans ma tête. En l’occurrence, j’aime aussi l’exécution, mais si comme moi vous aimez collectionner les idées, il y en a de bonnes dans ce recueil :D

 

3. Honnêtement, le livre vaut le coup ne serait-ce que pour la nouvelle Pop Art, que j’ai trouvée magnifique. Mon seul souci avec cette nouvelle est qu’il y avait des gens autour de moi quand je l’ai lu, et que j’ai dû me faire violence pour ne pas pleurer… avant de m’enfuir vers ma chambre, parce que c’était juste plus gérable. C'est une des deux nouvelles à m'avoir le plus affectée de toute ma vie, à vrai dire. Certes, je lis peu de nouvelles, mais... lisez la.

 

4. C’est une bonne petite introduction à Joe Hill. Et si le recueil vous plait, alors vous pouvez vous diriger vers ses autres romans ! Pour le moment, je n’ai lu que Nos4atu, mais ça m’a beaucoup plu (et ça fout les boules par moments !) et j’ai bien l’intention de lire ses autres livres.

 

5. Je vous avoue qu’une partie de moi prend plaisir à comparer l’écriture du fils à celle du père (Stephen King). Pas pour en déclarer un meilleur que l’autre (j’aime beaucoup les deux), et je me sens un peu désolée vis-à-vis de Joe Hill qui doit sans doute utiliser un pseudonyme pour éviter la comparaison, mais je ne peux pas m’en empêcher, et pour moi, c’est un petit plaisir en plus.

 

 

 

Dimanche

 

 

Vous pourriez regarder Miss Fisher’s Murder Mysteries ! Parce que…

 

1. Déjà, ça fera plaisir à SALT, et je pense qu’on est tous d’accord pour dire que c’est un gros plus.

 

2. Essie Davies est une actrice bourrée de charme et de talent, que vous devriez regarder dans des tas de trucs, et elle vous fera inévitablement tomber amoureux ou amoureuse d’elle dans cette série. Non seulement parce qu’elle est excellente, mais aussi parce que le personnage de Miss Fisher est également une véritable joie à avoir à l’écran. Elle est charismatique, elle a de l’esprit, de la ressource, de l’intelligence, toujours la bonne réplique. Elle profite à fond de sa vie, de sa sexualité, et elle est très protectrice de son indépendance, tout en ayant grand cœur, et prenant sous son aile ceux et celles qui en ont besoin. L’actrice et le personnage sont irrésisitibles.

 

 

3. A l’image de son personnage central, la série est dynamique, drôle, et follement divertissante. C’est une excellente série à regarder pour vous booster un peu le moral et finir/commencer/continuer une journée sur une note de bonne humeur.

 

4. Si vous êtes comme moi, et que vous aimez les jolies robes rétro, vous allez être gravement servis. Miss Fisher aime être bien habillée et faire tourner les têtes, donc elle enchanine les habits plus beaux les uns que les autres (pas juste des robes, du reste, et pour moi qui kiffe les chapeaux…)

 

source : bookriot.com/2015/10/05/guide-ultimate-phryne-fisher-halloween-costume/

 

5. Il y a des tas de personnages secondaires attachants dans cette série, notamment Dot, la domestique de Miss Fisher, qui, au contact de son employeuse et amie, s’épanouit et devient une jeune femme de plus en plus affirmée.  Le majordome de Miss Fisher fait aussi partie de mes personnages favoris. Il est amusant, et sa présence est chaleureuse. J’aime particulièrement le fait que lorsqu’il arrive chez Miss Fisher, elle n’est ni ce qu’il attendait, ni ce qu’il voulait (car elle n’a que très peu de respect pour les convenances), mais qu’il s’adapte à elle, s’y attache, et soit aussi serviable et gentil sans être moralisateur. Et puis bien entendu, je n’allais pas oublier le très séduisant Nathan Page dans le rôle de Jack, l’inspecteur qui, au début, est agacé de voir Miss Fisher se mêler de toutes ses affaires, puis s’y fait, puis s’y attache, puis… mettons que si vous êtes du genre à shipper en folie comme moi, vous allez vous en donner à cœur joie avec ces deux-là : ils flirtent BEAUCOUP.  

En clair : regardez Miss Fisher’s Murder Mysteries !

Ma semi-pause bloguesque : semaine 2 - jour 7Ma semi-pause bloguesque : semaine 2 - jour 7

 

 

 

 

Lundi

 

CLIQUEZ ICI~

 

 

Cliquez sur l'image pour accéder à la semaine précédente:

 

 

Rédigé par Milady

Publié dans #Blablas, #Pause bloguesque, #Off Weeks

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :