[Premières Impressions] Romance is a bonus book 로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)

Publié le 6 Février 2019

 

Episodes 1 à 4

 

 

Diffusé en 2019

Sur tvN

Parti pour faire 16 épisodes

Réalisé par Lee Jung Hyo

Ecrit par Jung Hyun Jung

 

Avec :

Lee Na Young : Kang Dan-I

Lee Jong Suk: Cha Eun Ho

Jung Eugene: Song Hae Rin

Wi Ha Joon: Ji Seo Joon

Kim Tae Woo: Kim Jae Min

Kim Yu Mi: Go Yoo Sun

Jo Han Chul: Bong Ji Hong

Kim Sun Young: Seo Young A

Kang Ki Doong: Park Hoon

Park Gyu Young: Oh Ji Yul

etc

 

Dontesque ?

Divorcée d’un mari infidèle, avec une petite fille à charge, Kang Dan-I mène, depuis un an, une vie vraiment précaire, et n’arrive pas à retrouver du travail. Elle finit par emménager (un peu à son insu au début) chez un ami d’enfance dont elle est très proche, et se fait également embaucher (un peu à son insu aussi) dans sa maison d’édition, en mentant sur son CV.

 

 

.oOo.

Comme souvent, je n’avais aucune idée de quoi le drama allait parler. Tout ce que j’avais, c’était un poster sur lequel apparaissaient la Poupinette Jong Suk et Lee Na Young (dont la coupe de cheveux fait qu’elle n’arrête pas de me rappeler Shibasaki Kou, bizarrement), et un commentaire sur twitter soulignant que la scénariste était celle de la série I Need Romance (et Discovery of Romance). Vu que j’adore la Poupinette, Lee Na Young, I Need Romance 1 et I Need Romance 2 (et Discovery of Romance)(mais pas INR3), il n’y avait pas beaucoup de questions à se poser. En plus, le timing était bon. Et pour le moment, je dois dire que j’apprécie bien le drama ! Jong Suk est aussi charmant que toujours (à mes yeux), Lee Na Young me touche énormément, et Wi Ha Joon est un bonus esthétique non-négligeable, malgré un personnage encore en surface. Lors de ces quatre premiers épisodes, j’ai ri, me suis émue, et, par ailleurs, l’ambiance générale du drama me correspond, et me parle vraiment bien, parce qu’elle est calme.

 

L’introduction du drama, c'est-à-dire le mariage de Dan-I (l’héroïne), est très lumineuse, paisible avec une pointe d’amertume et de regrets (et aussi une publicité pour Volvo qui ne perd vraiment pas de temps, haha… je n’ai rien contre les placements de produits en soi, mais celui-là m’a fait rire).

[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)

La série a un parfum doux-amer en général, et ses personnages ont beaucoup de regrets (dès l’introduction, Dan-I pointe du doigt le moment où sa vie aurait pu prendre une direction différente, et se demande ce qui se serait passé si elle avait fait un autre choix). Le drama n’est pas exactement silencieux, mais il est calme, et la musique ne m’a pas (encore ?) semblé trop intrusive, comme elle l’est parfois dans les kdramas. Le seul moment musical à m’avoir tiré hors d’une scène se situe dans l’épisode 1, mais c’est juste que je ne m’attendais pas à entendre du Gérard de Palmas (Une seule vie). Sinon, je trouve le drama paisible. Il a ses passages décalés et plus « exubérants », qui, pour moi, fonctionnent plus (notamment, dans l’épisode 1, il y a une scène de danse et chant qui m’a beaucoup plu) ou moins bien, mais la série reste généralement tranquille, et j’aime bien son ambiance d’introspection, avec des personnages qui se fouillent, et regardent beaucoup en arrière, dans leur passé. Littéralement. Enfin pas littéralement dans le sens où ils ne voyagent pas physiquement dans le temps, mais il y a plusieurs scènes où le drama les fait "regarder leur flash-backs". Par exemple, Eun Ho (le personnage masculin principal) se rend chez Dan-I, et « regarde » toutes les fois où il s’est trouvé là par le passé (épisode 3) :

[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)

Ou bien, dans une scène que j’aime particulièrement, Dan-I joue avec une lampe de poche, et hypnotisée par la lumière qu’elle allume et éteint, elle commence à revoir les débuts, puis la fin de son mariage (épisode 1)….

[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)

Ce sont de jolis moments. Par ailleurs, chaque épisode se termine sur des sortes de « citations », résumant l’épisode qu’on vient de voir, et qui viennent souvent des personnages eux-mêmes, exprimant un sentiment qu’ils ont eu lors des différentes scènes. L’idée de résumer chaque épisode comme ça, comme si on récapitulait un chapitre, suit à la fois le thème du livre, présent dans tout le drama, et continue de nous donner de petits aperçus de l’intérieur des personnages, qui apprennent eux-mêmes à mieux se comprendre. Quelque part ces petites citations me font penser aux moments où les personnages s’adressaient à la caméra, en mode mockumentary, dans Discovery of Romance (de la même scénariste, donc).

 

Au-delà de l’ambiance générale, j’ai surtout envie de voir comment va se dérouler le voyage de l’héroïne.

 

Dans l’épisode 4, Eun Ho amène les nouvelles recrues de la maison d’édition dans la décharge où se retrouvent les livres jetés. Et oui, ça fait mal au cœur, et les nouvelles recrues, dont Dan-I, sont un peu secouées.

 

 

En douce, elle glisse dans son sac une copie abîmée de « Les joies et les peines du travail » (un titre très approprié pour elle), et s’adressant à la fois à elle-même et, semble-t-il, aux livres jetés, elle lance un « Courage ! On peut le faire ! ». Puis Eun Ho prononce ces mots :

Ces livres ne meurent pas vraiment. Une fois déchirés de toutes parts, ils redeviennent simplement du papier. Puis, grâce à nous, ils renaissent, et deviennent de nouveaux livres.

Ce qui s’applique à Dan-I, qui a vraiment touché le fond, a vu sa vie s’effondrer, et cherche à renaître, se construire une nouvelle vie (et va y arriver -j'espère-, entre autres en passant par la même maison d’édition offrant une nouvelle vie aux livres). Son mariage a été un tournant dans sa vie, et il s’est soldé par un échec. Qu’elle aurait sans doute dû voir venir, du reste, mais en même temps, c’est toujours plus facile de prendre du recul une fois qu’on a vécu les choses (ou quand on est derrière un écran, comme moi) et si les gens en étaient capables, ils prendraient toujours les bonnes décisions, et on sait bien que ce n’est pas très humain. En tous cas, reprendre sa vie en main n’est pas simple, parce qu’elle doit surtout retrouver du travail et que le marché de l'emploi est dur pour tout le monde. Il y a beaucoup de compétiteurs, peu de postes, et elle a un trou dans son CV qui ne plait pas aux employeurs. Son expérience en tant que femme au foyer ne vaut apparemment rien. Elle souligne que, pourtant, s’occuper de la maison, c’est du travail, mais les employeurs n’y voient aucune valeur, et l’accusent d’avoir été « fainéante » pendant sept ans. Pire : la « vraie » expérience qu’elle a est carrément un frein, parce qu’elle est trop qualifiée pour les employeurs qui cherchent des débutants, et trop « hors du coup » pour les employeurs qui cherchent des gens avec de l’expérience. Bref, c’est pas simple, ni pour elle ni pour les tas d’autres femmes dans des situations similaires qui essaient de trouver du travail, en se motivant/soutenant les unes les autres (la joie solidaire quand elle obtient son travail = ♥). Sans compter que, si elle avait une carrière prometteuse et était au top de sa filière, les choses ont pas mal bougé en son absence, et que reprendre le travail lui demande aussi pas mal de mises à jour. Et elle est immédiatement confrontée à des supérieurs pas simples, et du vol d’idées. Yep, pas facile le boulot.

 

Mais le livre qu’elle glisse dans son sac ne s’intitule pas juste « Les peines du travail » : il y a aussi le mot « joies » dedans, et heureusement. Travailler, pour Dan-I, ça veut dire non seulement retrouver un salaire pour la tirer de sa situation précaire, mais aussi retrouver un peu d’identité, d’individualité. Quand on pense à travailler pour une grosse entreprise, le mot « individualité » n’est pas forcément ce qui vient tout de suite à l’esprit, mais dans l’épisode 3, Dan-I s’émerveille que les gens l’appellent à nouveau par son nom, et pour cause : ça faisait des années qu’elle ne l’avait pas entendu. Depuis son mariage, elle était désignée (comme c’est l’usage) comme « ma femme », « la mère de », etc. Plus personne n’utilisait son nom, comme si son identité avait été aspirée par sa vie mariée, mais voilà qu’on l’utilise à nouveau, et qu’elle a une chance de reconstruire « Dan-I ». D’apprendre à connaître « Dan-I » à nouveau. Dans l’épisode 2, elle s’adresse une lettre à elle-même, et de la même façon que cette lettre lui vaut un poste, c’est également elle qui m’a fait me dire « ah, je vais continuer ce drama. »

Chère Kang Dan-I,

Nous avons déjà passé 37 ans ensemble. Mais finalement, je ne te connais pas très bien, alors maintenant, je veux apprendre à mieux te connaître. Tu as vraiment fait de ton mieux, Dan-I. Je suis désolée de ne pas t’avoir chérie comme j’aurais dû. Je suis désolée de t’avoir maltraitée. Et… je suis désolée de t’avoir laissée être rabaissée. Je suis vraiment désolée. Je t’ai fait travailler si dur. Ca a dû être difficile pour toi. Tu devais avoir tellement envie de pleurer. Mais tu as fait face, avec le sourire. Merci d’avoir été forte, Dan-I. Maintenant, je veux que tu sois heureuse. Oublie hier, profite d’aujourd’hui. Chaque jour, ne pense qu’à ton avenir. Qu’est-ce que tu veux faire ? Qu’est-ce qui te plait ? Trouve ces réponses à nouveau. Il le faut, d’accord ? Tu en es capable à nouveau. Tu vas y arriver, tu peux le faire ! Sois forte jusqu’au bout !

Oh, ce drama m’a prise par les sentiments, les gens.

 

Les histoires de personnages qui se sont négligés et prennent un nouveau départ, qui doivent apprendre à mieux se traiter, ça me parle énormément. J’ai regardé Dan-I dormir dans sa maison en ruines, perdre sa seule paire de chaussures, être trempée par la pluie, craquer à un arrêt de bus, et j’avais envie de pleurer avec elle (Lee Na Young est excellente, ça aide). Donc je suis 100% derrière elle, et je n’ai qu’une hâte : la voir se reconstruire. GO DAN-I ! *agite les poms poms*

[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)

Maintenant, j’admets que, parfois, le personnage m’a fait un peu peur, parce qu’il y a des moments où je la trouve très limite. Un personnage n’a évidemment pas besoin d’être parfait (en fait c'est mieux si ce n'est pas le cas), et je n’ai pas besoin de l’apprécier tout le temps, mais si j’ai eu peur c’est que : j’aime beaucoup cette scénariste, mais I Need Romance 3 avait été une expérience douloureuse pour moi, à cause du gros décalage entre les intentions évidentes de l’autrice, et le résultat. L’indépendance de l’héroïne était un égoïsme monstre, les « douces attentions » du héros étaient un viol total de la vie privée de celle qui aimait (je sais que beaucoup de gens le trouvaient adorable, mais sérieusement, il était grave), etc. Beaucoup des défauts des personnages n’étaient pas écrits pour en être, ou, pire, étaient présentés comme des qualités censées nous les faire apprécier, ce qui était extrêmement frustrant. Et il y a des moments dans les quatre premiers épisodes de Romance is a bonus book qui semblaient prendre cette direction, dans la façon dont Dan-I gère sa relation avec Eun Ho. Et encore, que je n’approuve pas les choix de Dan-I, finalement, ce n’est pas très important. Le vrai souci, c’est que des fois je ne les comprends pas, surtout, parce que ça me semble contredire un peu ce que le drama nous dit des personnages.

 

Je comprends qu’elle lui ait caché sa situation : ils sont proches, certes, (même s’ils se sont moins vus suite à son mariage) mais elle ne voulait pas l’inquiéter, sans compter qu’il y avait sans doute une forme de fierté en jeu (sans oublier que le mari de Dan-I avait emprunté de l’argent à Eun Ho). Qu’elle ne lui ait pas dit qu’elle avait divorcé, et ne lui ait pas fait part de la gravité de sa situation, ça, je comprends. C’est dommage, mais compréhensible.  Qu’elle fasse le ménage chez lui en secret (pour gagner de l'argent), utilise sa maison derrière son dos, ça devient moralement très limite, parce qu’elle envahit son intimité (et clairement, ça lui plait pas : il le lui fait savoir, même s’il n’est pas au courant de la situation entière), mais c’est dans la logique du personnage, très fier, qui a parfois du mal à accepter l’aide d’autrui (sans oublier qu’elle le voit comme un « petit frère »). Là où ça devient chelou, pour moi, c’est que même une fois qu’il est au courant qu’elle est divorcée et dans la merde, niveau finances et logement, elle essaie quand même de le manipuler. Elle squatte son étage sans le lui dire, elle essaie de le culpabiliser en mentant, et quand elle n’obtient pas (ou ne semble pas obtenir) ce qu’elle veut, elle balance des trucs du genre « c’est ta faute si mon père est mort du cancer » (parce qu’Eun Ho l’aurait épuisé). Euh. Déjà, c’est juste pas des choses qu’on fait/dit à un ami (ou aux gens en général, la plupart du temps), et au-delà du fait que ça la présente pas exactement sous son meilleur jour, je trouve surtout ça étrange. Car le drama nous propose deux personnages proches, qui s’aiment beaucoup, et se connaissent depuis longtemps. Ils semblent se comprendre un minimum (même s’il y a des défauts de communication, clairement, parce que leurs fiertés et leur peur de perdre leur relation –pour Eun Ho- font que des fois ils ont du mal à se dire les choses) du coup : à quel moment elle a cru qu’elle avait besoin de le manipuler !?

[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)

C’est l’inutilité de la chose qui me semble étrange. Avec elle, le type est un ange de patience (avec une tendance à la passivité parfois, certes), et il l’aime clairement plus que tout au monde. Ouais, d’accord, des fois il fait semblant de rechigner, mais il ne peut juste pas s’empêcher de l’aider au travail, et est très prompt à la laisser vivre chez lui, lui aménager une chambre, lui faire à manger, etc. On peut lui reprocher certaines choses, mais certainement pas d’aller souvent contre les souhaits de l’héroïne. Jamais. Limite, peut-être pas assez, selon les points de vue. Faut qu’elle le connaisse drôlement mal pour s’imaginer qu’il ne la laisserait pas squatter chez lui tranquillement, et qu’elle choisisse à la place d’essayer de le tromper/manipuler/culpabiliser alors qu’elle n’avait qu’à demander. Le drama utilise en fait beaucoup tout ça pour des ressorts comiques, créer de la tension, ou jouer sur notre corde romantique sensible, en mode « oooh, elle croyait qu’il faisait pas attention, mais en fait il l’aime troooop ;A; ». Sauf qu’à mes yeux ça se fait au détriment des personnages. Ça entame une sympathie que le drama veut clairement m’inspirer, et ça fragilise la crédibilité du lien qu’il essaie de me vendre.

 

Néanmoins, pas assez (encore ?) pour que je n’aie pas envie de continuer.

 

Et si c’est principalement le voyage de l’héroïne qui m’intéresse, je mentirais si je disais qu’Eun Ho ne retient pas mon attention. Ou, surtout, mon affection. On nous tease qu’il a potentiellement causé une tragédie (mais bon, dans la tradition des leads de kdramas, il y a des chances qu’il se rende juste responsable d’un truc qu’il n’a pas causé), et il n’est clairement pas très bon en relations amoureuses, étant du genre bien détaché. Alors ça veut dire qu’il n’est pas rancunier et peut rester ami avec une ex l’ayant trompé, mais son détachement a tendance à blesser, sinon. En dehors de cela, je le trouve, la plupart du temps, adorable. Encore que, par moments, frustrant dans son manque de prise de position (de toute façon, le personnage, dans le thème du drama, est plein de regrets, de choses qu’il aurait sans doute dû faire mais n’a pas fait… mais eh, j’en reviens à ce que je disais : si on avait toujours le courage et le recul de faire ce qu’il faut, on ne serait plus « humains ») . Il est détendu et charmant, avec une tendance à vouloir aider, et les gens l’apprécient en général. Il a une bonne relation avec son patron (c’est assez mignon à regarder d’ailleurs, particulièrement dans l’épisode 4 où chacun a un petit moment de fanboyisme sur l’autre), avec ses collègues, avec ses subordonnés, avec ses élèves (même s’ils râlent de la charge de devoirs) a priori, et toutes les jeunes femmes semblent avoir le béguin.

[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)

C’est un professeur d’université, et un auteur célèbre, mais il retient les yeux humides et la délicatesse habituelle de Lee Jong Suk (en plus on est en pleine noona-romance, donc bon), donc je ne suis pas dépaysée, et si je comprends que ça pourrait agacer certaines personnes (c'est vrai que y a pas de changement bien radical d'un rôle à l'autre), c’est vrai que sur moi, ça a tendance à toujours marcher (#faiblessequandtunoustiens). Et puis, malgré ce que je racontais il y a deux paragraphes, j’aime bien ses scènes avec l’héroïne. Et je n’en suis même pas spécialement à « shipper » les personnages.

 

Certes, clairement, Eun Ho a un crush énorme sur Dan-I et l’a eu toute sa vie. Du moins toute sa nouvelle vie.

 

Parce qu’il y a un parallèle, là : quand ils étaient enfants, Dan-I a sauvé la vie d’Eun Ho, puis l’a transformé en lui inspirant l’amour de la littérature. Elle l’a lancé sur un tout autre trajet (lui se voyait plutôt sportif, jusque là). Et à présent, c’est lui qui l’aide à recommencer (et les livres sont de la partie à nouveau :D). Gérard de Palmas n’a peut-être qu’une seule vie, et « il faut que quelqu’un (l’)aide », mais Eun Ho et Dan-I, grâce à l’aide l’un de l’autre, en ont plusieurs : Eun Ho est dans sa nouvelle depuis un moment, Dan-I est à l’aube de la sienne. Et j’aime bien cette idée d’entraide, et le côté « famille » de leur relation. Lorsque Eun-Ho boit trop d’alcool, il se rend toujours instinctivement chez Dan-I, et si, la fois où elle lui demande où il est allé, il répond qu’il est allé « chez la fille qu’il aime », sur le moment, alors qu’il était encore sous l’influence de l’alcool, il disait retourner « à la maison ». Parce que pour lui qui n’a pas de famille « du sang », elle est effectivement sa famille et son foyer. Et maintenant il a la chance de les avoir effectivement à domicile (faut voir comme il s’émerveille qu’elle soit à la maison quand il rentre). Et là on a la « faiblesse de Mila numéro je-sais-plus-combien » : l’idée de foyer, et de famille choisie (oh et j'ai aussi un faible pour les affaires de cohabitations entre OTP, et qu'on s'y trompe pas: Eun Ho et Dan-I sont l'OTP). Ça tire sur ma corde sensible, grave. Du coup c’est vrai que je ne « shippe » même pas particulièrement les personnages, mais que j’aime bien les voir ensemble. Du moins je ne les shippe pas plus loin qu’eux-mêmes se shippent. C’est-à-dire que lui, clairement, il est très amoureux, et comme je lui souhaite du bien… voilà. Mais c’est plus un général « je veux qu’il soit heureux » (elle aussi, donc elle je lui souhaite de la réussite professionnelle, puisque c’est son objectif...) et s’il se voyait avec quelqu’un d’autre ou tout seul, je lui souhaiterais ça. Pour le moment, j’aime juste les voir interagir et fonder leur petit foyer.

[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)

De façon générale, j’aime bien les personnages de cette histoire. Le second rôle masculin a eu peu de temps d’écran pour le moment, mais il m’est sympathique. On a eu un aperçu d’un côté plus rentre-dedans de sa personnalité lorsqu’il s’entretient avec Eun Ho et son supérieur, mais sinon, pour les quelques apparitions qu’il fait, il a tout du chevalier en armure auquel Dan-I ne croit pas. En cela il me fait penser aux seconds rôles masculins que la scénariste écrivait dans I Need Romance, et I Need Romance 2. En général (et elle nous refait le coup ici), dans ses triangles amoureux, elle aime bien opposer une relation ancienne (romantique ou pas, qu’elle ait marché ou pas), à une relation plus « neuve ». Et dans ses deux premiers INR il y avait un thème clair de réalité vs fantasme, avec des personnages masculins pleins de défauts qu’on opposait à des fantasmes de personnages peu définis mais parfaits, qui correspondaient à des clichés de dramaland (genre le type qui s’avère être un fils de chaebol). Avec INR3, ça a commencé à être un peu différent, car l’archétype dramatesque, le fantasme, était le même personnage que la relation de longue date, avec un personnage masculin principal entrant dans la case de « l’amour pur de jeunesse qui est resté amoureux pendant dix ans malgré que lui et l’héroïne se soient complètement perdus de vue ». Ici, les deux personnages masculins relèvent complètement du fantasme. D’un côté on a la poupinette in love de l’héroïne depuis des années et qui finit par se plier à tous ses désirs et est prêt à tout pour elle (et qui est aussi un auteur célèbre et riche, tant qu'à faire), et de l’autre on a le type semblant parfait (il est beau, il est charmant, il est gentil, et il designe des livres en plus... et il est aussi célèbre et riche, tant qu'à faire) et droit sorti d’un conte de fées (il vient à son secours, lui passe les chaussures aux pieds, et il n’a pas de cheval blanc, okay, mais il a un chien blanc, ça compte, d'autant que ce chien est aussi adorable que lui) dont l’héroïne ne sait pas grand-chose (même pas le nom) sinon que le hasard (destin ? :o) semble bien souvent les réunir. Nous non plus, on n’en sait pas encore grand-chose, d’ailleurs, sinon qu’il a un sourire à m'arrêter le palpitant. Le personnage est donc encore un peu creux, mais nul doute que ça sera comblé peu à peu. Je retrouve des éléments connus de Dramaland, et de cette scénariste, et je me demande où elle va emmener tout ça. En tous cas, pour le moment les personnages me sont sympathiques.

[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)

 

Eux, et puis aussi l’équipe de la maison d’édition (sauf Mme Go, pour l’instant), particulièrement les nouvelles recrues. Le jeune homme un peu trop maladroit m’amuse, mais surtout, j’ai un faible pour Ji Yul, la jeune femme très immature, qui a fortement besoin de se libérer de sa relation avec sa mère et d’apprendre le sens des responsabilités. Elle est gâtée, et infantile, certes, mais drôle, et ne recèle pas une once de méchanceté (comme ça pourrait être le cas pour ce genre de personnage type « princesse »), et elle aussi (comme son pote masculin, avec lequel j’aime bien ce début d’amitié) a besoin d’un nouveau départ, d’échapper au contrôle de sa mère, etc. J’ai envie de la voir grandir, elle me plait.

 

Bref, vous pouvez le constater, j’ai bien aimé ce début de drama : l’ambiance calme (dans l’ensemble) et introspective me parle, j’aime le thème du foyer et de la famille choisie, j’ai une faiblesse pour les comeback personnels, les personnages me sont sympathiques, j’aime Lee Na Young, Wi Ha Joon est très joli, j’aime la poupinette Jong Suk. Et puis ça fait un moment que j'ai pas regardé un drama, aussi, donc je suis juste contente d'être enthousiaste (je sais pas si ça a du sens, mais). Donc j’attends de voir la suite :)

[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)
[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)[Premières Impressions] Romance is a bonus book  로맨스는 별책부록 (épisodes 1 à 4)

 

Mes Premières Impressions des dramas de Février 2019 (et Janvier 2019, un peu):

Tous mes dramas de 2019 (PIs, Bilans, etc): ICI