[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다

Publié le 3 Avril 2019

 

Diffusé en 2019

Sur tvN

16 épisodes

Réalisé par Park Joon Hwa

Ecrit par Lee Myung Sook et Choi Bo Rim

D’après le roman en ligne de Yegeo

 

Avec :

Yoo In Na : Oh Yeon Seo / Oh Jin Sim

Lee Dong Wook : Kwon Jung Rok

Oh Jung Se : Yeon Joon Kyu

Shim Hyung Tak : Choi Yoon Hyuk

Park Kyung Hye : Dan Moon Hee

Jang So Yeon : Yang Eun Ji

Park Ji Hwan : Lee Doo Seob

Kim Hee Jung : Kim Hae Young

Son Sung Yoon : Yoo Yeo Reum

Lee Sang Wook : Kim Se Won

Oh Eui Sik : Kong Hyuk Joon

Etc

 

Dontesque ?

Cinq ans après un gros scandale, Oh Yun Seo, autrefois super populaire, est au point mort de sa carrière d’actrice. Son dernier espoir : se faire engager pour jouer le rôle principal d’un drama écrit par une scénariste en vogue. Mais il y a une condition à cela : comme Yun Seo est mauvaise actrice, elle devra d’abord passer trois mois dans un cabinet d’avocats afin de se préparer à son rôle. Elle se retrouve donc secrétaire de Kwon Jung Rok, un avocat brillant, qui n’a pas l’air ravi de cet arrangement.

 

Fiche Ecrans d'Asie: ICI

Tous mes dramas de 2019 (PIs, Bilans, etc): ICI

 

oOo

Touch your heart, c’est fini, les gens… et pour tout vous dire, je suis un peu triste. Mais bon, il fallait bien que ça finisse : le drama n’était clairement pas extensible, et j’aurais sans doute fini par m’en lasser. Mais malgré tout, je suis un peu triste de devoir le quitter, car s’il n’était pas parfait il était pile ce dont j’avais envie et besoin au moment où il est apparu. Faut dire que je trouve que j’avais plutôt bien cerné le drama à son début, donc je savais dans quoi je m’embarquais. Bon, je n’avais pas mis à 100% dans le mille, mais… dans l’ensemble, quand même, j’étais pas trop à côté de la plaque, et j’aimerais donc réitérer quelque chose que j’avais déjà dit : clairement, si vous n’aimez pas les romances, ce drama n’est pas pour vous. Et j’ajouterais que le drama n’est sans doute pas pour vous non plus si vous cherchez un scénario complexe et/ou innovant, ou si vous regardez les deux premiers épisodes et vous n’aimez pas les deux acteurs principaux, ou l’OTP. Parce que le drama se termine en gros sur le monde entier célébrant le couple central, et c’est un assez bon résumé de la série. Touch your heart est concentré sur son OTP, de façon très rose bonbon, et il contient pas mal de fluff. Pensez à quelque chose du genre de 1% of anything, mais avec un lead masculin non-toxique, et plus de rose. Bref, sachez dans quoi vous vous embarquez. Et en même temps, le drama ne triche pas : ce qu’on voit au début, est ce qu’on voit encore plus par la suite.

 

Enfin. Presque.

 

Okay, il y a quelques petites choses qui m’ont déçue. Et la principale est la gestion de tous les personnages secondaires. Pas parce que je ne les aimais pas ! Oh, non, au contraire : je les ai quasiment tous appréciés.

[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다

… l’ensemble

 

J’ai aimé le patron fanboy au manque de perspicacité incroyable et son affection plus profonde qu’il y parait pour le lead masculin (même si on nous développe ça plus tard que j’aurais voulu). J’ai aussi aimé la gentille et mature Mlle Yang, l’exubérante Dan Mon Hee, et puis Mlle Kim qui semblait percer tout à jour instinctivement (étant ainsi l’exacte opposé du patron…), ainsi que l’amitié qu’elles commencent à former avec Oh Yun Seo (même si j’aurais aimé qu’on en voit plus… vous commencez à sentir un thème récurrent, là ?). J’ai aussi été attendrie par le pauvre Lee Du Seop, ses ambitions de poète, et son crush patient et tout doux sur Mlle Yang. Le fils-à-maman de service, Yun Hyuk, me faisait rire parce qu’il semblait constamment se croire dans son propre drama, qu’il pose dans une sandwicherie, ou bien aille broyer ses idées noires sur le toit de l’immeuble avec une bonne touche de dramatique. En sortant du cabinet d’avocats, même s’ils m’ont parfois fait grincer légèrement des dents, j’ai apprécié le directeur de l’agence d’Oh Yun Seo qui n’est pas foutu de tenir une position, et puis le manager clairement très attaché à son actrice. Et enfin, malgré des débuts mitigés entre eux et moi, j’ai fini par apprécier les deux amis procureurs de Jung Rok : Yeo Reum et Se Won. Au début ils m’ennuyaient un peu, mais finalement, j’avais envie de soutenir Yeo Reum, et Se Won a commencé à me plaire lorsqu’il devient une sorte de coach sentimental pour Jung Rok (à qui il est obligé d’expliquer les relations en termes de procès et tribunaux, haha) pour qui il s’avère être un ami attentionné. Il m’a fait sourire, j’ai fini par attendre ses scènes, et même par être embarquée dans la sa romance renaissante avec Yeo Reum, à partir de l’épisode 10.

 

Individuellement, ils me plaisaient bien. Leurs petites romances secondaires m’ont parlé. Et puis surtout, j’aimais les voir interagir tous ensemble, et avec les personnages principaux. La façon dont Se Won fanboyise complètement sur Oh Yun Seo et dont tous les nouveaux collègues de la jeune femme ne peuvent s’empêcher de commencer à l’apprécier, ça m’a réchauffé le cœur. J’ai aimé voir notre héroïne tisser des liens avec ces gens, et j’étais toujours toute heureuse de les entendre complimenter sa gentillesse, sa présence, son sérieux, son travail. J’avoue que j’ai un faible pour les dramas où des gens différents, mais bien, s’entendent, et se serrent les coudes, malgré des personnalités différentes, et quelques préjugés à dépasser, peut-être. J’étais contente de les regarder faire.

 

Alors, me direz-vous : il est où est le problème ?

 

Ben, le souci, c’est qu’à mon goût, ces personnages secondaires n’ont pas eu droit à tout le temps d’écran qu’ils auraient pu(/dû ?)/que j’aurais voulu. Encore une fois, Touch your heart est très centré autour de son OTP, et je pense que le drama aurait gagné à avoir plus de moments de groupe, et à passer plus de temps sur ses personnages secondaires qui, à la fin, m’ont semblé être un peu arnaqués par la conclusion.

[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다

En plus de la grande romance principale, le drama propose trois petites romances secondaires (ah bah ouais, hein, je vous avais prévenus que ce drama n’était pas pour les allergiques à la romance, hein !), et j’ai eu le sentiment qu’il avait du mal à jongler entre les quatre, donc si la romance principale est, évidemment, développée sur l’ensemble du drama, les autres sont plus ou moins mises en avant selon les portions de la série, de même que certains personnages sont mis plus ou moins en valeur selon les épisodes. En fait, je n’ai pas eu le sentiment que tout était vraiment développé de façon continue, et progressive, mais plutôt par à-coups. Cela m’attriste car je pense que le drama avait un bon ensemble, à la fois de personnages et d’acteurs, et qu’il aurait pu en faire plus. Soit en coupant quelques scènes de « fluff » par forcément utiles, soit en ne partant pas forcément sur des romances et en se concentrant plus sur le groupe en général. Quand on arrive à la fin du drama, en conséquence, tout m’a semblé très accéléré et abrupt. Les conclusions aux histoires des différents personnages ne sont pas nécessairement insensées ou « irréalistes », mais j’ai eu le sentiment que le drama venait de réaliser « ah, merde, c’est vrai qu’il faut qu’on conclue l’histoire de ce personnage-là aussi ! » (et une des conclusions était un peu triste, et détonait pas mal avec le reste, d’ailleurs).

 

En général, je pense que le dernier épisode était un peu faible. Bien que j’aie aimé regarder les épisodes 13 et 14, avec le recul, du temps a été gâché dans un passage pas franchement utile, et dont on pourrait également avancer qu’il ne correspondait plus aux personnages*. L’épisode 15 retrouve de la forme, mais la conclusion elle-même m’a laissée sur ma faim.

 

De toute façon, je pense que le charme de Touch your heart tient plus sur des scènes, des lignes, des moments, sans oublier le charme de ses personnages et interprètes, plutôt que sur sa construction globale, que j’ai trouvé un peu bancale.

[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다

Un exemple qui m’a fait sourire (et m’a un peu frustrée, aussi) c’est l’utilisation de Lee Kang Joon. Lee Kang Joon, pour vous situer, c’est le type riche qui stalkait Oh Yun Seo et a ruiné sa carrière suite à un scandale dans lequel il l’a impliquée. Au début du drama, il est à l’étranger, mais dans l’épisode 4, on nous tease son retour, donnant l’impression qu’il va être le grand antagoniste de la série, puis… on n’en parle pas jusqu’à l’épisode 8. Où on nous le tease à nouveau, tout ça pour qu’il apparaisse juste une seconde à la fin du 9 (sans même interagir avec les personnages principaux). Et rebelote à la fin du 10. Au début de l’épisode 12, l’affaire est bouclée. Donc en clair, on nous a bien teasé ce personnage, tout cela pour qu’il soit réellement actif pendant un seul épisode. Le drama n’avait pas besoin d’un grand antagoniste, et on pourrait avancer que simplement en montrer des aperçus reflète la façon dont il est loin d’Oh Yun Seo mais reste une ombre sur sa vie (rien d’insensé là), qu’elle finira par dissiper une fois suffisamment forte pour… mais il y avait forcément un meilleur moyen de faire cela. Un moyen moins ridicule. Et peut-être aussi un moyen de régler l’affaire sans donner le dernier mot à Jung Rok, mais ça, on y reviendra plus tard. Parce que cela fait partie des quelques soucis que j’ai eu avec l’OTP, mais d’abord, j’aimerais parler un peu de

 

 

… pourquoi ce drama a vraiment bien fonctionné sur moi

 

Essentiellement, j’ai isolé deux grandes raisons.

 

1/ Le fantasme

(ouais, je pars en mode « petit 1, petit 2 »… et les points vont suivre… désolée, sinon ce serait bien trop long)(enfin… encore plus « bien trop long », plutôt)

 

J’apprécie les romances pour des tas de raisons, évidemment. Ne serait-ce que parce qu’il y en a des genres différents. Face à une romance telle que Touch your heart, pour le coup, il y a une grande part « d’assouvissement de fantasme ». De romance par procuration, en fait. Je cherche les sentiments que je n’ai pas dans la vie réelle, parce que je ne suis pas assez à l’aise avec moi-même, et aussi parce que si j’ai envie de tomber amoureuse, je n’ai aucune envie d’être en couple. Moi ce que je veux, ce sont les hésitations, les papillons dans le ventre, puis l’euphorie lorsque qu’on se découvre aimé en retour par la personne qu’on aime. Après ça, bien entendu, une histoire et des personnages peuvent continuer d’être intéressants (fort heureusement !), mais on quitte le domaine de ce sur quoi je fantasme, et du « wish fulfillment ». Touch your heart, lui, tombe en plein dedans, et continue même après que les personnages soient en couple. Les sentiments évoluent vite, et l’OTP se rapide rapidement en couple, mais parce qu’ils sont tous deux débutants en relations, et parce qu’ils ont des tempéraments et des vitesses différentes (elle est rapide et ses sentiments débordent d’elle, il est plus lent à comprendre et exprimer les choses), on reste toujours dans l’hésitation, le tâtonnement, et les papillons tandis qu’ils essaient ensemble de gérer chaque nouvelle étape de leur relation**.

 

Au passage cette différence de vitesse nous donne droit à ce qui est une des plus jolies lignes du drama, et peut-être une de mes lignes romantiques favorites, tout court :

Je suis plutôt lent, alors je risque de ne pas pouvoir suivre ton rythme. Mais je continuerai à me rapprocher de toi… à mon propre rythme. Lentement, mais pour longtemps.

Jung Rok à Yun Seo, E7

J’aime beaucoup ces mots. Et ce moment. Et il y a des tas de moments que j’aime dans ce drama. Des tas de moments qui me font papillonner le ventre (ce qui pourrait être le début d’un film d’horreur pour moi, vu ma peur des insectes et des papillons en particulier, mais en l’occurrence, c’est une bonne chose). Généralement, à cause d’une action ou de paroles de Jung Rok, d’ailleurs, parce que Jung Rok fait complètement partie du fantasme. Il est construit pour ça : il est quasiment parfait.

[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다

Jung Rok…

 

• excelle à son travail

• est moralement droit, reconnait ses erreurs, et prend ses responsabilités

• est carrément joli à regarder (c’est Lee Dong Wook, après tout ! … post-couple, je crois que le seul moment où Yun Seo reproche quelque chose à Jung Rok c’est d’être trop séduisant, et que c’est un gâchis qu’il ne soit même pas une célébrité, haha)

• a bon cœur


Pour être honnête, je pensais que les gens logiques et froids faisaient les meilleurs avocats. Mais à présent, je pense que c’est plus un métier pour les gens qui ont bon cœur. Comme toi. Malgré ce que pensent beaucoup de gens, tu as vraiment bon cœur… A une époque, je me sentais si seule au monde. Personne ne voulait me soutenir. La vie semblait trop dure. J’aurais aimé avoir quelqu’un comme toi à mes côtés.

Yun Seo à Jung Rok, E5

• est lent au début, mais est franc, et une fois lancé, n’hésite plus à exprimer ses sentiments et multiplie les marques d’affection

• respecte Yun Seo physiquement

• peut se montrer jaloux, mais n’est pas maladivement possessif, et fait confiance à Yun Seo (lorsqu’éclate un scandale « Yun Seo est en couple avec un autre acteur », il n’y croit pas une seconde, et à la place se chagrine qu’elle ait l’air si fatiguée sur la photo paparazzi)

• soutient Yun Seo, et célèbre ses réussites et qualités. Il la complimente souvent, il reste avec elle quand elle a peur (ep11) sans qu’elle ait besoin de demander, il est furieux quand elle reçoit des commentaires haineux. Quand elle lui montre des vidéos puis un photobook d’elle (tout en se couvrant elle-même de compliments), là où certains pourraient trouve rça vaniteux et ennuyeux, il s’y intéresse, et regarde avec enthousiasme. Etc.

- Ca s’est passé il y a un moment. Tu t’en souviens encore ?

- J’ai une très bonne mémoire. Les réalisateurs ne me complimentaient jamais sur mon jeu, mais on m’a souvent félicité de si bien mémoriser toutes mes lignes. Mais je ne voulais pas me vanter.

- Il y a de quoi, pourtant.

Yun Seo/Jung Rok/Yun Seo, E2

Être populaire veut dire que beaucoup de gens t’aiment. Personnellement, je trouve ça difficile à faire. Je suis vraiment impressionné.

Jung Rok à Yun Seo, E10

• est clairement fou amoureux. Il fanboyise complètement sur Yun Seo, souriant comme un idiot en regardant ses dramas et publicités

• fait des efforts. Il prend à cœur ce qui lui tient à cœur à elle, donc quand elle perd quelque chose d’important, il passe des heures à chercher la chose en question. Pour lui remonter le moral, il essaie de jouer les leads de dramas romantiques (et échoue adorablement) (enfin techniquement, il en est un quand même). Il se renseigne sur ce qui lui plairait, et essaie très fort d’agir en fonction (sa lettre de déclaration, dans l’épisode 7 = win).

• est apparemment bon cuisinier, en plus

• etc

 

Jung Rok est un prince charmant total, en clair. Même moi, qui ne veux pas vivre en couple, je serais prête à revoir ma position si on m’en offre un comme ça… Et puis Lee Dong Wook n’est certes pas un acteur très expressif, mais le drama s’en sert, et ça fait contraste avec tous les autres personnages, bien plus extravagants. Je l’ai trouvé charmant et drôle tout le long. Et la meilleure partie dans tout ça, c’est que s’il sort de sa carapace, Yun Seo n’a pas besoin de le transformer pour obtenir ce résultat. Pour le coup, la trope du « type froid qui est en fait incompris » n’est pas l’histoire d’un type abject avec un traumatisme passé qui, petit à petit, devient plus ou moins buvable grâce à l’intervention de la Choupette de service : Jung Rok a véritablement du mal à se faire comprendre, et a effectivement des préjugés (compréhensibles, mais faux), mais il est clair dès le début de drama que c’est un type plutôt bien, et on réalise juste à quel point au fur et à mesure.

 

Donc en clair, yep : fantasme total.

[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다

2/ Refuge

 

Les gens, il faut qu’on se rende à l’évidence : le monde est pourri.

 

Bon, okay, y a des choses cools, quand même, mais y aussi des tas de trucs qui craignent. On nique les animaux, le climat fait n’importe quoi, des tas de gens s’en prennent plein la gueule pour des questions de genre, d’orientation sexuelle, de couleur, etc, et puis moi, j’arrive pas à dormir dans le noir depuis des plombes, et je suis fatiguée, et j’ai les yeux pétés, etc. En plus, vers le moment où j’ai commencé Touch your heart, je regardais aussi encore Light in your eyes qui m’explosait le cœur quarante fois par épisode. Alors je vous avoue que Touch your heart était le drama sur lequel je sautais le plus vite chaque semaine, parce que c’était sympa de regarder un drama où des gens cools s’entendaient avec d’autres gens cools, et sans gros drames.

 

… Enfin… presque…

 

A vrai dire, non seulement l’héroïne a subi un évènement traumatisant qui a ruiné sa carrière, mais en plus les cas dont s’occupent Jung Rok et Yun Seo ont souvent des thèmes durs : une jeune fille négligée, une affaire de harcèlement scolaire, de la violence domestique… Le pire étant le cas qui revient à la fin de la série (un truc dont on aurait pu se passer, du reste). Parfois on se demande même un peu pourquoi le drama a des affaires judiciaires si sombres alors que, dans le ton, il est généralement si léger et si heureux. On se dirait que les deux ne vont pas ensemble et que l’un va gâcher l’autre… mais en fait, pas vraiment. Malgré tout, c’est le côté bonbon qui l’emporte, et je pense que l’idée c’est que oui, le monde craint, mais les personnages trouvent refuge dans leur relation, entre eux deux et avec les autres, donc ils sont prêts à affronter et surmonter le reste. Et ça a marché un peu pareil sur moi. Ce drama, c’était mon petit coin de joie.

 

Évidemment, un drama ne peut pas devenir un coin de joie *juste* parce qu’il est généralement heureux et rose. Il faut que l’alchimie passe. Et bien sûr, c’est arrivé. Parce que, certes, j’aurais voulu voir les personnages secondaires mieux développés, mais je vais pas non plus trop me plaindre du fait que le drama se soit centré sur cet OTP... vu que j’ai adoré cet OTP.

[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다

… OTP is good

 

On a déjà causé un peu de Jung Rok (et par « on », je veux dire « je ») dans la catégorie « fantasme », mais quelque part, je fantasmerais un peu d’être Oh Yun Seo. Pour le moment, le seul truc que nous avons en commun est que nous aimons toutes les deux le rose (dans l’épisode 5, elle dit « Le rose est toujours le bon choix » et je ne peux qu’approuver), mais j’ai décidément trouvé le personnage vraiment attachant, et j’ai aimé qu’elle soit à la fois intelligente, et forte, et résiliente, tout en étant hyper féminine, et émotionnellement à fleur de peau. Et comme Jung Rok a eu droit à sa liste, il n’y a pas de raison que Yun Seo n’ait pas droit à la sienne !

 

Yun Seo…

 

• travaille dur, a envie d’apprendre, de faire les choses bien, et elle est fière de son travail

• est forte face à la critique, et résiliente face à l’échec.

• apprend à faire face à son passé, et finit par confronter son stlaker, avec aplomb

• est curieuse et enthousiasmée par les choses nouvelles, ce qui la rend de très agréable compagnie

• est pleine de compassion, est gentille, et écoute les autres. Elle a tellement bon cœur qu’elle n’a même pas pu se résoudre à poursuivre en justice les gens lui laissant des commentaires franchement violents.

• peut se montrer parfois immature, mais jamais méchante

• est sincère et entière, exprimant ses sentiments librement… (d’ailleurs, son véritable nom, Jin Sim 진심, -que seul Jung Rok utilise, marque d’intimité et tout- signifie, pour simplifier, « sincérité »… le titre du drama original 진심이 닿다 contient son nom, et signifie -si je dis pas de conneries, corrigez moi si je me trompe- « touché par la sincérité/Jin Sim »… un titre approprié puisque c’est la sincérité et la façon dont elle s’implique qui font que Yun Seo/Jin Sim conquiert effectivement le cœur de tous ceux qui l’entourent, dont Jung Rok)

• est une petite-amie toujours prête à soutenir Jung Rok, à la fois au travail et sentimentalement

• est interprétée par l’être le plus adorable au monde, aka Yoo In Na (okay il est possible que je dise ça de certaines autres personnes, dont, par exemple, Shin Min Ah… mais Yoo In Na est précieuse et doit être protégée)

• a une imagination drôlement développée, et se fait des tas de petits films qui m’ont pas mal fait sourire

• etc

 

Bref, c’est un personnage adorable, et drôle, et Yoo In Na fait partie des raisons pour lesquelles le monde n’est pas complètement pourri.

[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다

On prend donc un personnage que j’aime beaucoup, et on le met avec un autre personnage que j’aime beaucoup, et certes, ça aurait pu foirer quand même, mais pouf, en l’occurrence, ça donne un OTP qui fonctionne, à la fois comme machine à kyaah, et comme couple heureux et sain. Jung Rok et Yun Seo voient chacun le meilleur chez l’autre. Ils se soutiennent, via des tas de petites attentions (préparer un repas, choisir un restaurant adapté à l’autre, laisser des post-its d’encouragement, etc), ils communiquent leur affection, ils se font sourire, ils sourient aussi simplement en pensant à l’autre, ils se font confiance, et en général, chacun rend meilleure la vie de l’autre. Ils ne se transforment pas du tout au tout, mais ils s’influencent pour le meilleur. Et même s’ils n’ont aucune expérience si bien qu’ils tâtonnent un peu, et semblent souvent gênés, ils sont quand même bien ensemble. Bien que l’aspect physique ne soit pas nécessaire à tous les couples, Jung Rok et Yun Seo sont clairement attirés l’un par l’autre, ce qui se sent dès le début de la série, et ne se dément pas par la suite (pour les amateurs de baisers, vous allez avoir de quoi faire !). Ils sont différents, mais ils fonctionnent ensemble, ils sont heureux de se côtoyer.

- Appelle moi s’il se passe quelque chose.

- Je t’appellerai même s’il ne se passe rien. Je ne peux pas dormir sans entendre ta voix.

Sung Rok / Yun Seo E11

Ils apprécient l’autre avant et après d’être devenu un couple, et puis, voilà, je les kiffe quoi. S’il y a des choses qui me dérangent dans cet OTP, ce n’est pas vraiment au niveau des personnages, mais plus de la construction, et des situations dans lesquelles les met le drama.

 

 

… des soucis

 

Ce sont en fait des continuations de ce qui me dérangeait déjà dans mes Premières Impressions (je vous avais dit que j’étais plutôt d’accord avec moi-même :D ! des fois, je fais des 180°, mais pour le coup, non). Il y en a deux. Et vu que j’en suis à faire des listes, et des petits 1 et 2 : pourquoi s’arrêter là, hein ?

 

1/ Histoires de carrières

A la base, mon souci était que si le but de Yun Seo est de rétablir sa carrière, le drama ne se déroule pas du tout dans son monde, mais dans une parenthèse professionnelle. On ne la voit pas progressivement revenir au top de son domaine, mais plutôt être progressivement reconnue comme une bonne secrétaire par Jung Rok. A vrai dire, je me suis réconciliée avec ça. C’est un peu triste qu’on n’ait pas passé plus de temps dans le monde du divertissement parce que ç’aurait été amusant, mais Jung Rok reconnait finalement rapidement que Yun Seo fait bien son boulot, et à partir de là, il y a moins le sentiment de devoir le convaincre, et ils travaillent simplement ensemble. Cela dit, je n’ai pas été satisfaite de la façon dont le drama traitait des carrières de ses personnages féminins en général. On a deux personnages féminins qui font vraiment de leur carrière une priorité, et les deux finissent par réaliser que ce n’est pas si important que ça, comparé à l’être aimé. Le seul personnage qui finit en couple sans risquer sa carrière ou la sacrifier un peu était de toute façon médiocre à son boulot, donc c’est plus qu’il n’y avait rien à sacrifier de toute façon. En soi, choisir de prioriser son couple plutôt que sa carrière, c’est un choix parfaitement valable, surtout quand le couple est synonyme de bien-être (comme c’est le cas ici) et quand, pour l’un des deux personnages féminins, la carrière était une source de stress. Je trouve juste dommage que tout ça arrive dans un drama qui partait explicitement de « héroïne veut relancer sa carrière. »

 

2/Soutien vs sauvetage

Je notais également dans mes Premières Impressions que Jung Rok avait tendance à souvent devoir voler au secours de l’héroïne, là où elle était plus un soutien. Et je maintiens. Au début du drama, Jung Rok a plusieurs scènes de sauvetage le présentant sous un bon jour (certainement pour qu’elle le voie autrement, justement), puis ça se calme, mais le cas qui m’est resté en travers de la gorge est celui du stalker de Yun Seo. Parce qu’encore une fois, Jung Rok a son moment « chevalier en armure ». Bien entendu, il n’allait clairement pas laisser sa copine en danger, et donc il a très bien fait de balancer un coup de poing dans la figure de l’agresseur, et on ne l’en aime pas moins. Mais le drama aurait pu ne pas le mettre dans cette position, tout simplement. Cette affaire de stalker, c’est le gros poids sur la vie de Yun Seo, et si récupérer sa carrière devait apparemment passer par obtenir l’approbation de Jung Rok, j’aurais aimé qu’elle puisse au moins avoir le dernier mot dans l’affaire qui a fait de l’ombre à sa vie tout ce temps. Mais non, il faut que Jung Rok ait le dernier geste, et le dernier mot. Oh Yeon Su soutient et aide Jung Rok. Elle le pousse, par exemple, à communiquer mieux avec son père. Mais elle ne communique pas à sa place: elle lui donne juste les clés, la motivation, et après c’est lui qui fait le boulot. Et rendons à César ce qui lui appartient (parce qu’on n’est pas des voleurs, sur ce blog) : grâce au soutien de Jung Rok, Yun Seo a effectivement trouvé le courage de tenir tête à son stalker. C’est juste dommage qu’elle n’ait pas pu être sa propre chevalière au final (si vous voulez un bon exemple de ça, il y a That Fool :D)

 

 

Voilà. Ce sont mes regrets.

 

Mais honnêtement, ça ne m’a absolument pas gâché le drama malgré tout. J’aurais peut-être été plus dérangée si j’avais pris le drama plus au sérieux, mais j’étais très occupée à rouler dans ma couette (I am ze human burrito, guyz !) en poussant des couinements (I am ze hamster burrito, guyz !).

 

 

.. en conclusion, donc…

 

Ca a été un drama heureux et amusant pour moi. Touch your heart avait un casting très agréable, des personnages attachants, un OTP choupesque à souhait, et plein de placements de produits tellement pas subtils que ça m’a fait beaucoup rire (sérieusement, je n’ai jamais vu un drama faire ça avec d’aussi gros sabots, et à une telle fréquence). C’était un drama divertissant et mignon. Il me parait évident qu’il ennuiera/finira par ennuyer/ne satisfera pas certaines personnes, parce qu’il ne donne clairement pas dans la complexité ou l’innovation, et passe pas mal de temps sur du fanservice romantique qui en lassera certainement certains… mais c’était pile ce qu’il me fallait, pile au bon moment, alors il a touché mon cœur, et il l’a fait se sentir léger et rose (« rose » est un sentiment, j’ai décidé). Donc, yay. Et je ne manquerai pas de rendre à nouveau visite à Jung Rok et Yun Seo, un autre jour, si j’ai le cafard (en attendant je me suis refait des bouts de Queen In Hyun's Man, parce que Yoo In Na, c'est le bien )

[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다
[All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다 [All you get is love] Touch your heart 진심이 닿다

* Je veux bien entendu parler [spoiler] du fameux « je te quitte pour ton bien ». Jung Rok décide de rompre avec Yun Seo pour ne pas mettre en danger sa carrière d’actrice qui redémarre à peine. Alors, Jung Rok prend très à cœur les rêves de Yun Seo, et ce n’est pas la première fois qu’il fait un sacrifice pour : cf. la scène du pique nique où il a super froid, mais ne rentre pas, car Yun Seo a toujours rêvé de cette situation. Bien sûr, c’est une toute petite chose, mais c’est aussi au début de la série, et avant qu’ils soient ensemble. Cette fois, Jung Rok a plus à perdre, mais le bonheur de Yun Seo lui tient encore plus à cœur, et on approche de la conclusion donc tout prend en intensité. Jung Rok est aussi un personnage qui avait du mal à s’exprimer, surtout niveau sentiments. Sauf que, justement : « avait ». On a atteint un stade où il s’exprime bien plus librement. En plus, il est du genre franc, en général (cf. sa franchise quant à sa relation avec Yeo Reum). Et Yun Seo a rendu très clair qu’elle est heureuse avec lui et grâce à lui, donc même si le drama essaie de nous faire croire que la « noble idiotie » est quelque chose de naturel chez lui (cf. sa tentative de démission qui sert de parallèle, et dont la bêtise est soulignée) j’ai beaucoup de mal à croire que Jung Rok choisirait, à ce moment-là, de quitter Yun Seo de cette façon, SURTOUT sans lui faire part de ses raisons. Cela ne correspond pas du tout au personnage. Et même si j’ai beaucoup aimé l’idée que Jung Rok prenne le bus juste pour voir le grand écran où est diffusée la publicité de Yun Seo, ainsi que le moment où il finit par craquer et fondre en larmes, sans compter la réconciliation (avec déclaration et baiser qui tue à la clé)… je me dis qu’on a quand même passé pas mal de temps sur quelque chose de ni nécessaire ni en accord avec le personnage, alors que d’autres choses auraient mérité un peu plus d’attention. [/spoiler] => retour à l’article

 

** En ce sens, [spoiler] la rupture temporaire a peut-être un sens. Jung Rok et Yun Seo font l’expérience ensemble des premières fois au sein d’un couple : la première déclaration, le premier jour, le premier rendez-vous, le premier baiser, la première rencontre du parent de l’autre, la première nuit… et la première rupture, la première tentative de se « remettre » de quelqu’un. Puis la première remise en couple avec un ex, parce qu’on n’a pas envie de les voir séparés. Ca reste n’empêche très rose bonbon : leur première rupture se fait « par amour », ne dure pas, et ils n’ont jamais vraiment leur première dispute de couple. Bon, et puis la noble idiotie reste idiote, mais voilà, je n’ai pas pu m’empêcher de me faire la réflexion. [/spoiler] => retour à l’article

 

 

Et sur ce, plus de romances et de fluff:

 

Tous mes dramas de 2019 (PIs, Bilans, etc): ICI