[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분

Publié le 9 Août 2019

 

Diffusé en 2019

Sur KBS2

36 demi-épisodes (de 30mins, aka 18 épisodes d’1h)

Réalisé par Kim Jung Hyun

Ecrit par Han Jung Hoon

 

Avec :

Choi Siwon : Yang Jung Gook

Lee Yoo Young : Kim Mi Young

Kim Min Jung : Park Hoo Ja

Tae In Ho : Han Sang Jin

Kim Eui Sung : Kim Joo Myung

Woo Hyun : Yang Si Cheol

Park Kyung Hye : Yang Mi Jin

Yang Dong Geun : Charles

Lee Joo Myoung : Han Seung Yi

Gil Hae Yeon : Kim Kyung Ae

etc

 

Dontesque ?

Suite, chacun, à une rupture difficile, Jung Gook et Mi Young se rencontrent, se plaisent, se réconfortent… ils finissent par s’épouser, sans savoir que l’une est flic, et que l’autre vit d’arnaques. Deux ans plus tard, leur mariage bat de l’aile et une jeune femme en quête de vengeance fait chanter Jung Gook, le poussant à entrer dans la politique et à essayer se faire élire à l’assemblée.

 

Tous mes dramas de 2019 (PIs, Bilans, etc): ICI

Fiche Ecrans d’Asie : ICI

 

 

oOo

J’ai terminé ce drama récemment, et je suis contente de l’avoir repris, comme je l’avais décidé. Les premiers épisodes étaient un avant-goût plutôt juste de ce qui m’attendait, j’ai donc pu prendre une décision informée (contrairement à l’héroïne de ce drama)(hum)(on en reparle bientôt), et je ne la regrette pas. Ma meilleure décision, cela dit, a été d’attendre pour le regarder, et de ne pas le suivre en même temps que les autres dramas que j’avais en cours à ce moment-là, en particulier Special Labor Inspector Jo. The Fiery Priest et My Fellow Citizens ont également des points communs, mais ils me semblent plus distincts l’un de l’autre. Alors qu’Inspector Jo et My Fellow Citizens , je vais pas vous mentir, parfois, en planifiant cet article, il a fallu que je prenne deux secondes pour me rappeler à l’ordre parce que j’étais en train de mélanger un peu les deux dramas. Si je les avais regardés ensemble pendant leur diffusion, je n’ose même pas imaginer ce que ça aurait donné.

 

Pour vous donner une idée :

 

• Les deux dramas ont pour personnage principal un underdog ayant un secret qu’ils ne veulent pas dévoiler au public (un scandale/une occupation illégale), et un passé qu’ils doivent affronter.

 

• Les deux underdogs se retrouvent à des postes gouvernementaux, ou les visent.

 

• Les deux underdogs ont une capacité spéciale que ne soupçonnent pas leurs ennemis (un talent au judo/un talent d’arnaqueur)

 

• Les deux se battent pour plus de justice sociale dans un monde de puissants corrompus (rien d’original, certes), et les dramas contiennent donc des thèmes de justice sociale, d’entraide, et toutes ces bonnes choses.

 

• Les deux underdogs ont une équipe de hors-la-loi avec lesquels ils montent des coups et arnaques pour piéger leurs ennemis, avec un ton humoristique malgré les sujets sérieux. Au passage, ces équipes de hors-la-loi sont également plus loyales et plus décentes que bien des représentants de l’état.

 

• Les deux personnages ont une ex-femme/une femme avec laquelle ils veulent se réconcilier, et ces deux personnages féminins travaillent pour la police, n’ayant aucune idée des agissements de leur mari.

 

Ca n’a peut-être l’air de rien, tout ça, mais je vous assure que des fois, dans ma tête, ça se fusionnait un peu, et il fallait que je me reprenne. Par ailleurs, les deux dramas souffrent tous deux de schémas répétitifs, même si du côté d’Inspector Jo c’est surtout agaçant, alors que pour Fellow Citizens, c’est plus dommageable. De façon générale, je pense d’ailleurs que, sans être parfait, Inspector Jo était meilleur, car il réussit sur plus de fronts que Fellow Citizens… Il avait aussi une conclusion très satisfaisante, une différence majeure entre les deux dramas o.o

 

Quelque part, cela dit, je me dis que j’aurais dû m’attendre à ce que la conclusion de Fellow Citizens me laisse sur ma faim, parce que c’est un peu une constante avec les dramas de ce scénariste. Alors, pour Bad Guys et Vampire Prosecutor, c’est simplement qu’on attend la saison d’après, mais Missing Nine avait une conclusion très proche de celle de Fellow Citizens, dans le sens où dans Missing Nine aussi, le drama se terminait sur un épilogue ne correspondant pas du tout à la situation dans laquelle on avait laissé les personnages. Bon, dans Missing Nine c’était plus extrême, car pour le coup l’épilogue était absurde, alors que l’épilogue de Fellow Citizens est dans la suite logique de l’évolution des personnages, mais on a l’impression que le drama, après nous avoir développé A, B, C, D, E, F, G, H, I, J, K, L, et M, est passé de M à Z, sans passer par N, O, P, Q, R, S, T, U, V, W, X et Y (alors que Missing Nine passait de Y à 43, lui). Il y a aussi beaucoup de questions qui ne trouvent aucune réponse, et bref, c’est frustrant. Néanmoins, j’ai apprécié le drama, et je m’en vais donc vous en causer avec bonne humeur~

 

 

…du fun

 

Pour commencer, Fellow Citizens est largement centré autour de Siwon, et Siwon est un acteur très divertissant. Il est juste très bon en comédie, que voulez-vous que je vous dise. Il a du charme, de l’énergie, un excellent timing, et il arrive à grimacer sans que ça me tape sur les nerfs, donc oui, Siwon est toujours un bon point pour moi. Par ailleurs, le personnage lui-même est divertissant, et quelqu’un qu’on a envie de soutenir. En tous cas dans le monde de la politique. Pour ce qui est de son mariage, on en reparlera un peu plus tard, mais en politique, j’ai tout de suite eu envie de le suivre, et espéré qu’il irait le plus loin possible.

[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분

Bien sûr, dans la vraie vie de la réalité véritable, il ne se ferait probablement jamais élire : il ne connait strictement rien au monde dans lequel il se voit forcé d’entrer. Il n’a aucune culture du sujet, il est même obligé de googler comment on propose une loi. Mais un drama, ce n’est bien entendu pas la réalité, et en l’occurrence, Fellow Citizens ne prétend même pas l’imiter du tout. C’est une comédie, et une fantaisie feel-good. On prend un citoyen lambda (suffisamment dégourdi quand même), et on le balance dans le jeu politique pour qu’il y mette un peu le boxon, qu’il souligne tous les problèmes, et bouleverse ce monde frustrant. C’est pas réaliste, mais c’est frais, et c’est divertissant. J’adorais particulièrement l’audace de Jung Gook (le héros, donc…), et plus il balançait tout ce qu’il avait dans la tête, plus il fracassait les conventions, plus il m’amusait. Tout le débat télévisé où il décide d’abandonner tout semblant fait partie de mes moments favoris du drama. Il y a quelque chose dans la franchise et l’assurance de Jung Gook qui me parlaient. Ce n’est même pas qu’elles étaient toujours bien placées, mais rien que voir ses interlocuteurs complètement dépassés me faisait sourire. Bon, et puis des fois, il touchait en plein dans le mille, aussi.

 

 

- A propos de ce que j’ai dit pendant le débat…

- Laisse tomber, je m’en moque. Tous les politiciens sont pareils.

- C’est une insulte ?

- Tu y vois un compliment ? C’est vrai, quoi. Vous êtes tous tellement éduqués. Tous les politiciens sont allés dans les meilleures universités, et pourtant ils ne « se souviennent pas », et ils ne savent jamais rien. Avec une aussi mauvaise mémoire, et en ne sachant rien, comment faites vous pour réussir vos études ? J’ai tort ?

- Je ne suis pas là pour m’excuser ou chercher ton pardon. Ce n’est pas ça. Ce que je voulais dire, c’est que… Même si je t’ai déçu en tant que politicien, j’espère que cette déception ne s’étendra pas à moi en tant que personne. C’est ça que je voulais dire.

- Tout ce que j’entends, moi, c’est « je vais continuer à te décevoir à l’avenir ». Ce sont les gens qui ont créé et exercent la politique. Alors, comment ne pas être déçu par ces gens ?

Han Sang Jin & Jung Gook,Ep18

 

 

Voilà le ton de Jung Gook : il est déçu par les gens qui dirigent le pays, il ne supporte plus la malhonnêteté, les mensonges, ce qui est bien entendu ironique, puisqu’il est lui-même arnaqueur professionnel. Mais, justement, entrer dans le cercle politique fait office de miroir en quelque sorte, et de piqûre de réveil. Indigné, il commence à vouloir faire les choses bien, à se rendre utile de façon honnête, et c’est un changement que je ne pouvais qu’approuver, me donnant une raison supplémentaire de le soutenir.

 

Au passage, ne vous attendez pas à une réflexion trop poussée sur la politique. Ou bien, s’il y en a une, je ne l’ai pas vue (ce qui est toujours possible, bien entendu), mais en tous cas, moi, le drama m’a semblé assez basique vis-à-vis de la politique : les politiciens sont comme des arnaqueurs, ils servent leurs propres intérêts, réfléchissent en termes de profits, et pas pour les citoyens. Y en a quand même quelques-uns de bien, mais la plupart diraient n’importe quoi pour se faire élire, puis reviennent sur leur parole, et même certains qui paraissaient décents risquent de te décevoir. Ce n’est pas très nouveau ou poussé comme commentaire politique. Et au début, j’ai été un peu déçue que le portrait ne m’apporte pas plus de réflexion ou de précisions sur comment se passent les choses en Corée du Sud, mais je me suis réconciliée avec la chose, simplement parce que ce n’est pas le but du drama. Fellow Citizens vise vraiment plus à mettre de bonne humeur et créer une fantaisie pour ses spectateurs qu’à disserter en profondeur sur la politique… et puis qu’il réussit effectivement l’objectif qu’il s’est apparemment fixé, c’est allé pour moi.

 

Bon, bon, mais c’est bien beau d’avoir un protagoniste engageant et divertissant, mais… que ce serait un protagoniste sans un bon antagoniste en face ? Et bonne nouvelle : j’ai adoré l’antagoniste de ce drama.

 

En vérité, je suppose qu’il y a plusieurs antagonistes, mais l’antagoniste principale est Hoo Ja, et J’ADORE Hoo Ja. Je l’adorais déjà dans les premiers épisodes, et ça n’a fait que se confirmer le long de la série. Hoo Ja est ambitieuse, et intelligente, elle est imposante et effrayante, menaçante, mais aussi parfois un peu ridicule, et le personnage n’est pas traité sans humour, même quand ça se fait (comme pour les autres personnages) à ses dépens. lleE n’est pas un robot sans émotions. Elle peut être sans pitié, et ne pas hésiter à menacer les gens. Elle peut être intense au point de se couper la main pour intimider quelqu’un, mais elle prend aussi à cœur sa famille. Elle a une relation compliquée avec son père comateux, a une rivalité teintée de haine avec une de ses grandes sœurs, et un respect et une affection sincères pour sa petite sœur. Elle fait preuve de vulnérabilité émotionnelle, de solitude, et est blessée dans son orgueil quand on la trahit. Bref, elle a plusieurs facettes, qui ne se gênent pas les unes les autres, et elle fait une antagoniste convaincante tout en ayant une présence attachante. Ca aide aussi que l’actrice (Kim Min Jung) soit charismatique et que je l’aime beaucoup. Elle fait une très bonne antagoniste, et j’aimais beaucoup sa relation avec Jung Gook.

[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분

Ils sont clairement ennemis, mais elle a beau le tenir par les parties intimes, ils ont tellement de gros egos tous les deux que malgré tout, il ne peut pas s’empêcher de souvent faire preuve d’insolence avec elle. Parfois il se moque carrément d’elle, comme lorsqu’il éclate de rire en voyant qu’elle fait des efforts pour être civile et même accommodante avec lui, quelque chose qui ne lui ressemble pas du tout. Ils ont une dynamique que j’aime beaucoup, et je vous avoue qu’une partie de moi espérait vraiment qu’à la fin du drama, ils deviendraient véritablement partenaires (sans aucune connotation romantique, je précise). Je ne savais pas comment ça pourrait arriver, vu leur relation, mais je voulais que ça arrive, tellement j’aimais leurs scènes ensemble. Je voulais qu’ils forment une équipe et continuent de se disputer mais de tuer le jeu politique en même temps. Et je sais qu’Hoo Ja n’était pas quelqu’un de recommandable, mais argh, j’avais à la fois envie de la voir échouer et d’accomplir ses objectifs, parce que j’aimais son ambition, et sa poigne.

 

Ces deux personnages, séparément et ensemble, sont en grande partie ce qui rendait le drama divertissant pour moi. Mais bien sûr, il n’y a pas qu’eux, et le drama propose d’autres personnages drôles, et des scènes amusantes, comme une course poursuite particulièrement lente ou les efforts pas subtils du beau-frère de Jung Gook pour gagner un politicien à sa cause (au moins, lui, contrairement à Jung Gook, il ne cause pas d’infarctus à la personne qu’il essaie de convaincre o.o)… J’ai aussi beaucoup aimé la petite sœur de Jung Gook et la rapidité avec laquelle elle passe en mode survie (qu’il s’agisse de trahir tout le monde, ou de juste littéralement faire la morte). Cette actrice (Park Kyung Hye), récemment vue dans Touch your heart, m’amuse beaucoup et j’espère que l’avenir lui réserve de bons premiers rôles. Le sous-fifre de Hoo Ja, Choi Pil Joo (Heo Jae Ho), était également amusant, et je ne manquais jamais de sourire en voyant à quel point il avait peur de Mi Young (Lee Yoo Young, l’épouse du héros). Il y a une scène d’interrogation, notamment, qui m’a fait beaucoup rire, et j’aime aussi énormément le passage où il va de personne en personne pour s’enquérir d’où est Jung Gook, et est très menaçant avec tout le monde, mais hyper poli avec Mi Young tellement il flippe, et finit carrément par descendre ses poubelles.

 

Le drama bénéficie d’une bande-son enjouée, dont quelques morceaux me sont restés en tête, et il a quelques bons retournements de situation (mais aussi des moins bons), le tout donnant une série enlevée et divertissant que j’ai regardée avec facilité et entrain.

[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분

 

 

…du cœur et des soucis

 

…le cœur

 

Je ne peux pas dire que ce drama m’ait émue outre-mesure (à part dans ses premiers épisodes où il m’a serré le cœur) car il a un peu gâché ses meilleures chances de me toucher, mais, néanmoins, il y a plusieurs relations que j’ai prises à cœur (oui, par contre, l’angle politique ne m’a jamais profondément émue, parce qu’il est trop retiré d’une « réalité pratique » ? Je sais pas comment le dire, mais ça me semblait trop abstrait, je suppose).

 

Les relations entre les personnages, de façon générale, étaient engageantes à mes yeux, qu’il s’agisse de Jung Gook et son père, Mi Young et sa mère, Hoo Ja et sa petite sœur, Jung Gook et son beau-frère (pendant une partie du drama, en tous cas), ou, bien entendu, Hoo Ja et Jung Gook. Néanmoins, une de mes relations favorites a été celle entre Jung Gook et le député Kim. C’était amusant et à la fois émouvant de les voir peu à peu créer un réel lien, d’alliés forcés et récalcitrants à véritables amis, partageant leurs chagrins, et s’inspirant l’un l’autre. Malgré tout, il est clair que le véritable cœur du drama, c’est le mariage de Jung Gook et Mi Young, sur le point de casser parce que si l’amour est toujours là, niveau communication, ce n’est clairement plus la joie depuis qu’ils se sont dit « oui » devant l’autel. C’est ce mariage qu’Hoo Ja utilise contre Jung Gook, et c’est la peur que Mi Young découvre le pot aux roses et le quitte qui pousse Jung Gook à faire ce qu’il fait.

[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분

Mi Young, de base, est un personnage que j’apprécie. Elle est vulnérable et fatiguée, mais bad-ass et fière. Elle fait peur aux gens qui lui veulent du mal, mais n’est pas au-dessus d’être blessée par ces gens-là, et bref, c’est un personnage qui me plait, et le drama m’a rapidement vendue sa relation avec Jung Gook. Elle commence vite, et je me suis tout de suite sentie investie. J’avais envie qu’ils la réparent et qu’ils la protègent. Ils pouvaient aussi former une très bonne équipe, parce qu’ils sont complémentaires (elle est intelligente, et capable d’assurer le côté « musclé » de n’importe quelle opération, et lui est rusé, sait retomber sur ses pieds, et à une bonne connaissance de tout ce qui est en dehors de la loi dans laquelle elle officie), et se soutiennent l’un l’autre, mais surtout, c’était important pour moi qu’ils fassent marcher leur mariage à nouveau, bordayl.  Ils cachent tous deux leur véritable identité à l’autre au début, et c’est vrai que ça craint ce niveau de mensonge dans un couple, mais comme c’est la base de l’histoire et que c’était présenté de façon très farcesque, c’est passé pour moi, et il est clair qu’ils s’aiment énormément tous les deux, donc… j’étais embarquée, et mon cœur aussi.

 

Au fur et à mesure que Jung Gook se lance dans la politique, et aspire à plus d’honnêteté, son mariage semble retrouver un nouveau souffle de vie, parce que les cartes sont enfin sur la table, et… j’aurais été ravie, parce que superficiellement, chaque scène du couple était pleine d’une émotion qui m’atteignait, mais le souci c’est que les cartes sur la table n’étaient jamais les véritables cartes, du moins pas du côté de Jung Gook, donc leur progrès était toujours du faux progrès, je savais qu’il ne durerait pas, et c’était compliqué de m’impliquer à 100% en sachant que c’était du vent et que tout allait se recasser la gueule bientôt. Comment célébrer une victoire en ayant conscience que ce n’est pas une vraie victoire, après tout ? Et c’est là que les problèmes ont commencé : le drama avait un cœur émotionnel, et à mes yeux, c’est ce qu’il a le plus gâché, en gérant particulièrement mal son rythme.

 

 

…les soucis

 

Le drama ne m’a jamais semblé long, du moins jamais vraiment, mais il a clairement un souci de rythme, et une tendance à traîner. Par exemple : on commence avec un flash-forward de Jung Gook en plein débat politique, et ça prend 16 épisodes pour revenir à ce moment-là ! 16 épisodes sur 36, ça fait quasiment la moitié. Dans un autre drama, ça ne serait pas nécessairement un problème, puisqu’il y en a bien qui flash-forwardent carrément à leur conclusion, mais en l’occurrence, ça a créé une impatience chez moi, car je savais où le drama allait, et il n’y avait pas vraiment de mystère, pas de « omg comment en est-on arrivés là ? » : je savais comment on allait en arriver là, et j’avais juste envie qu’on y arrive, déjà parce que ça avait l’air fun comme moment, mais aussi pour pouvoir aller au-delà et voir la suite. Mais surtout, ça faisait partie d’un tout : je pense que ce moment aurait dû arriver avant, pour accélérer la machine, puis que certains rebondissements répétitifs et inutiles auraient dû être évités, pour permettre au drama d’arriver à son point M plus tôt (souvenez vous de l’intro) et ne pas sauter directement à Z sans passer par toutes les étapes entre. Ca aurait rendu la conclusion bien plus satisfaisante, et ça aurait surtout évité au drama de gâcher le plus gros de son potentiel émotion. Parce que ce qui saute, dans le drama tel quel, c’est la majeure partie du vrai travail émotionnel de Mi Young et Jung Gook pour sauver leur mariage.

 

Je pense que le drama s’est vraiment tiré une balle dans le pied en voulant garder Mi Young dans l’ignorance aussi longtemps. Et au passage je trouve ça aussi un peu bizarre qu’elle n’ait pas déduit la vérité, parce qu’elle est une bonne détective ! Elle est intelligente ! J’ai dit que j’aimais la relation entre Hoo Ja et Jung, mais le jeu du chat de la souris entre Mi Young et Hoo Ja me plaisait également, et je suis d’ailleurs attristée qu’il ait été mis de côté pendant quelques épisodes. Là encore, si Mi Young avait été mise au courant de la situation plus vite, je pense qu’elle aurait pu être plus efficace, à la fois dans son enquête et pour le drama. Mais bon, pour ce qui est de déduire la vérité, je suppose que même avec des indices, c’est plus difficile de voir une vérité indésirable quand on aime quelqu’un. Toujours est-il qu’à mon sens, le drama aurait vraiment gagné à ce que Mi Young apprenne la vérité plus tôt.

[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분

Mais voilà : Mi Young découvrant la vérité, c’est l’épée de Damoclès suspendue au-dessus de Jung Gook. Certes il n’y a pas que cela, car il cache la vérité au monde entier, et que si elle venait à être découverte, il risquerait la prison, mais lui, véritablement, c’est Mi Young qui l’inquiète, et le drama tient à garder cette épée au-dessus de sa tête parce que c’est ce qui motive son entrée en politique, parce que c’est ce qui maintient sa relation avec Hoo Ja, et parce que ça donne plein de « bonnes » opportunités de créer de la tension, des quiproquos comiques et des twists. Et ce drama il les kiffe, ses twists, oh là là. Mais il ne devrait pas.

 

Pour commencer, après plusieurs twists, c’est simple : ils cessent de fonctionner. Je suis désolée, mais après plusieurs entourloupes, je ne faisais simplement plus confiance au drama. Comme disent nos copains anglophones « Si tu me trompes une fois, tu crains, mais si tu me trompes deux fois, c’est moi qui suis nul » (traduit très approximativement), et je ne suis certainement pas nulle (NON D’ABORD), donc le drama a cessé de m’avoir. Il n’y avait plus de surprise, plus de tension, et les quiproquos comiques n’étaient même plus si comiques que ça, je les trouvais fatigants. Mais le pire c’était que de toute façon, à chaque « omg, Mi Young va-t-elle apprendre la vérité ? », de toute façon, il n’y avait jamais eu de tension mais toujours de l’espoir, si bien que ce qui suivait n’était jamais du soulagement mais de la déception. Clairement le drama voulait que j’aie peur que Jung Gook soit découvert, mais moi, depuis l’épisode 10, je n’espérais que cela, parce que ça nous permettrait enfin d’avancer, et donc je n’étais pas surprise mais toujours terriblement déçue quand ça n’arrivait pas. De la déception à répétition… wouhou ?

 

Et plus le drama repoussait l’instant de vérité, moins le drama aurait de temps à consacrer au véritable nouveau départ du couple, avec les véritables cartes sur la véritable table (la véritatable si vous préférez)(…). Au final, il n’est quasiment pas resté de temps du tout, et quel gâchis. Vous savez ce que toutes les relations qui ont le mieux fonctionné et se sont terminés de façon plus satisfaisante que les autres avaient en commun ? Les personnages impliqués étaient au courant de l’occupation réelle de Jung Gook, et la connexion était donc plus vraie.

[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분

Si Mi Young avait appris la vérité plus tôt, le travail sur sa relation avec Jung Gook aurait été tellement plus satisfaisant, et sa conclusion tellement mieux amenée. Non seulement ça, mais ça leur aurait permis de réellement travailler ensemble ! Si elle avait été au courant, et qu’ils ne l’avaient pas dit à Hoo Ja, alors sans le savoir, Hoo Ja n’aurait plus eu le moyen de pression qu’elle pensait avoir sur Jung Gook, et il aurait pu se lâcher encore plus ! (au moins pendant une partie du drama, car Hoo Ja aurait fini par comprendre, il ne faudrait pas que le drama la rende inoffensive non plus). Et puis, aussi, ça aurait évité d’entamer l’affection que j’avais pour Jung Gook.

 

J’aime bien, Jung Gook, vraiment. Il n’est clairement pas sans défaut ou sans faute, mais je le trouvais divertissant, engageant, et attachant malgré tout. Mais dans l’épisode 10, Mi Young (qui, elle aussi, a caché des informations importantes à son mari) a une remarque que j’aime beaucoup sur le fait que, parfois, on manque l’opportunité d’avouer quelque chose à quelqu’un, et qu’après ça, cela devient de plus en plus difficile à avouer, jusqu’à ce que ça gangrène et que la relation soit détruite (et je pense que cela vaut pour toutes les relations, du reste, pas juste les couples).

 

 

Avant de me marier, je me demandais pourquoi les gens en couple avaient des secrets. Je les jugeais et disais toujours qu’ils feraient mieux d’être franc et honnête l’un avec l’autre. Mais je n’avais pas compris. On ne fait pas exprès d’avoir des secrets. On rate l’occasion de dire la vérité. On rate sa chance, et on perd la personne.

Mi Young, ep10

 

 

Le truc c’est qu’au milieu de tous ces twists et fausses révélations, Jung Gook a eu des tas d’opportunités ! Et a chaque fois qu’il ne les saisissait pas, je perdais un peu de ma compassion et de mon affection pour lui. Pas juste pour lui, du reste : plusieurs personnes ont l’occasion et la possibilité de dire la vérité à Mi Young le long du drama, et bien que je comprenne pourquoi certaines ne le font pas, pour d’autres je ne comprenais pas, et ça me faisait les aimer bien moins, d’une façon non-voulue par le drama (parce que, bien sûr, si ça avait été intentionnel, il n’y aurait pas eu de souci).

 

[spoiler] Pour le frère de Mi Young, à la limite, on pourrait se dire que cacher la vérité à sa sœur faisait partie de son évolution générale, parce qu’il essaie de l’utiliser pour faire pression sur Jung Gook pour gagner son élection, aka exactement les méthodes de Hoo Ja. Or le frère, qui semblait incorruptible au début, a tout un passage où on réalise qu’il n’est finalement pas infaillible, et où il finit justement par se mettre à travailler avec Hoo Ja. Donc on pourrait se dire que, okay, utiliser sa sœur comme ça est l’illustration de sa corruption, et que le fait de ne finalement pas aller jusqu’au bout est le signe de sa rédemption, mais même après cela, il ne dit rien à Mi Young, et je ne comprends juste pas POURQUOI, bordayl. [/spoiler]

 

Ces personnages disent qu’ils veulent protéger Mi Young, mais ça n’a aucun sens à mes yeux. Même en admettant que son mariage s’arrange, et que Jung Gook cesse complètement l’arnaque (et là ça implique déjà de faire confiance à un type qui a menti toute sa vie et qui n’a pas révélé la vérité lui-même : il a juste été découvert par les personnages en question), il sera FORCEMENT découvert à un moment donné ou un autre. Ca pourra arriver dans un mois ou dans des années, mais ça arrivera, et alors qu’est-ce qui vaut mieux : que Mi Young l’apprenne de quelqu’un qui l’aime, ou qu’elle l’apprenne à la télé, ou dans un journal, et se retrouve impliquée dans un scandale qui, en plus, menace son travail (vu qu’elle est dans la police) ? Est-ce qu’il ne vaudrait pas mieux qu’elle soit au courant, fasse un choix en connaissance de cause ? Quitte à ne pas divorcer, mais à au moins être préparée ? En y réfléchissant deux secondes, ça ne tient pas debout leur raisonnement, pas s’ils ont le bien de Mi Young effectivement à l’esprit. Ce qui m’amène donc à trois conclusions possibles :

 

(1) Ils ne sont pas très intelligents

(2) Ils ne se soucient pas tant du bien de Mi Young qu’ils le disent et cherchent surtout à s’éviter une conversation difficile.

 

Or les personnages sont présentés comme intelligents par le drama, et je pense sincèrement qu’ils sont aussi écrits pour réellement s’en faire pour Mi Young, donc ça me laisse avec la troisième possibilité :

 

(3) Le scénariste rend les personnages artificiellement plus bêtes qu’ils ne sont censés l’être afin de pouvoir maintenir sa « tension », et ses foutus twists et quiproquos.

 

Et les gens, bêtifier des personnages pour créer une tension qui, de toute façon, (1) n’existe pas vraiment (pas dans mon cas en tous cas, puisque j’espérais qu’il allait se faire choper) et (2) ne joue pas en faveur du drama… c’est pas bon o.o (des fois que vous en douteriez). Et vous avez là mes plus gros soucis avec ce drama, ma plus grande déception (vu que le sort du mariage de Jung Gook et Mi Young avait été mon accroche initiale) et le plus gros gâchis de potentiel de Fellow Citizens.

 

Est-ce que, pour autant, ça fout tout le drama à l’eau ?

 

 

 

…conclusion

 

Non.

 

(En même temps, l’intro vous avez spoilés sur la question).

 

Non, ça ne fout certainement pas le drama à l’eau. La conclusion m’a laissée sur ma faim, et j’ai des questions sur le devenir de certains personnages, ou l’importance/l’intérêt de certains éléments. Et j’ai mes regrets. Mais commencer et continuer le drama n’en fait pas partie. C’était un bon moment malgré tout. Ca aurait pu être plus, et ça n’a pas touché mon cœur comme je l’espérais, mais je me suis beaucoup amusée, et parce que je m’amusais, pendant que je regardais, je n’étais pas tant concentrée par les défauts du drama que ça. Je trouve donc que My Fellow Citizens fait un bon divertissement, du moment qu’on n’en attend pas trop autre chose :)

 

[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분
[Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분 [Un escroc de plus à l'assemblée] My Fellow Citizens 국민 여러분

Sur ce, d'autres dramas funs et légers:

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :