[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Publié le 22 Octobre 2019

 

Semaine du 14 au 20 octobre 2019

 

 

 

 

SOMMAIRE

 

Introduction

 

The Tale of Nokdu – épisodes 9 & 10

(version courte sans spoils + version longue)

 

Extraordinary You – épisodes 9 à 12

(version courte sans spoils + version longue)

 

Vagabond – épisodes 9 & 10

(version courte sans spoils + version longue)

 

Conclusion

(et chanson de la semaine)

 

 

On est repartis pour plus de Cernes ! Et cette fois, wouhou, le sommaire va nous servir à quelque chose ! Bon, au moment où je vous tape cette introduction, l’article ne cause encore que de Tale of Nokdu, mais à la fin de son « cycle », mardi prochain, quand j’écrirai ma conclusion, il devrait contenir tout ce qui est mentionné dans le sommaire. Yay ! Plein de dramas ! Enfin, trois, quoi. Mais c’est déjà pas mal ! Je ne sais pas si je serais encore capable de « Cerner » neuf séries par semaine comme je l’ai fait à une époque. Même pas particulièrement d’un point de vue « volume d’écriture » parce qu’à l’époque, même si les articles finissaient longs, j’écrivais moins sur chaque série, donc finalement, c’était un peu équivalent, mais parce que les Cernes m’obligent (c’est une obligation self-imposée, bien sûr)  à être à jour dans chaque série, et être à jour dans neuf séries, et écrire sur neuf séries « à temps » (encore une fois, obligation self-imposée, bien entendu), ça devient chaud, surtout si je veux continuer de regarder et écrire d’autres trucs à côté. Ah, fougue et énergie de ma jeunesse :’)

 

Donc là, je reste sur trois dramas en cours~

 

Et à côté de cela, en ce moment, j’en regarde deux autres : Kingdom of the Wind (que je lutte un peu à finir) et puis j’ai relancé Flower Boys Next Door (que j'ai déjà vu une fois en entier, je précise) parce que ça faisait un moment que je voulais lui redonner sa chance. Mais pour le moment, je ne sais pas encore trop quoi penser de Flower Boys Next Door, parce que j’ai un gros gros souci avec le personnage d’Enrique… qui avait pourtant été mon personnage favori la première fois. A l’époque, sa vitalité et la façon dont il force Go Dok Mi à sortir de sa coquille m’avaient séduite, je les avais même trouvées rafraichissantes, mais maintenant que j’ai côtoyé plus de gens atteint d’anxiétés, voire phobies, sociales, je réalise à quel point son comportement « bulldozzer » est violent. Le drama l’en récompense, et fait de son mépris pour les limites de l’héroïne précisément ce dont elle avait besoin au final, mais il n’a aucune idée de la situation dans laquelle elle est, et en le regardant faire, je n’ai pas pu m’empêcher d’imaginer certaines de mes amies dans la situation de l’héroïne, et savoir le stress, les crises de panique, voire les rechutes dans certains comportements dangereux pour elles-mêmes, que pourrait engendrer un Enrique à leur porte, ça m’a fait voir tout le drama, et la façon dont il encourage cette attitude, d’une toute autre façon.

 

Bon, bon, mais on reparlera de Flower Boys Next Door plus tard.

 

Parce que j’ai l’intention de le re-finir quand même… mon opinion est en train de faire un tel 180° que je suis intriguée. Je veux savoir si le drama me réserve d’autres surprises (je n’en suis qu’à l’épisode 4), et surtout… c’est comme si, à travers lui, je reconstatais à quel point j’ai changé, aussi ? J’avais une opinion si marquée sur ce drama et ses personnages, que m’en voir en former une nouvelle, tout aussi  marquée, ça m’intéresse. On en reparlera donc un jour, et en attendant, Cernons~

 

(=> retour au sommaire)

 

 

 

 

Mes précédents articles sur ce drama : eps 1-8 

 

Quelques paragraphes qui ne spoilent rien :

 

Cette semaine, parce qu’il y a des évènements sportifs en ce moment apparemment, on n’a eu droit qu’à deux demi-épisodes, ou un épisode d’une heure, et… je proteste ! C’est pas assez ! Rien à péter du sport, je voulais plus de Nokdu et Dong Joo, moi T.T D’autant que les épisodes de cette semaine ne m’ont pas laissé le temps de souffler, le drama continuant d’évoluer vite. Cela ne parait pas précipité, c’est simplement que le rythme est soutenu, et qu’il se passe plein de choses. La situation de Nokdu est sans arrêt remise en question et l’épisode 10 nous laisse sur un nouveau bouleversement qui m’a vraiment fait rager de ne pas pouvoir découvrir la suite tout de suite.

 

Pour le moment, je maintiens tout ce que je racontais dans mes Premières Impressions : le drama est toujours super divertissant, jonglant entre son duo principal adorable, sa conspiration et ses mystères à résoudre, ses moments de comédie, et les drames. L’équilibre est maintenu,  je continue de m’amuser, m’émouvoir et me laisser intriguer, et je continue surtout d’en vouloir toujours plus, d’où mon indignation : wae u not give me all my episodes, KBS ? T.T (en plus j’ai surtout regardé des dramas terminés ces derniers temps, donc attendre une semaine entière, je sais plus ce que c’est, moi !)(okay, j’exagère un peu, c’était il y a pas si longtemps, mon dernier drama en cours de diffusion).

 

Cela dit, j’ai noté un truc, qui n’a rien à voir avec Tale of Nokdu en soi, mais : au début, je ne savais trop que penser de la façon dont les chaines coupent les épisodes en deux, créant des séries de « 32 épisodes » au lieu de 16. Je suis passée par différentes réactions, pour finalement atterrir sur de l’agacement en général, parce que ce serait différent si les séries étaient réellement pensées en 32 épisodes, mais les 32 demi-épisodes ne sont véritablement que ça, des demi-épisodes, d’une série pensée en 16. Du coup, ça créé juste de la confusion, surtout que selon les plateformes, les drama sont parfois quand même diffusés en 16 épisodes, bref, c’est le bordel. Mais cette semaine, j’ai découvert un truc ! En général, quand un drama décale sa diffusion d’un épisode, on se retrouve avec des semaines se terminant sur un épisode impair. Donc au lieu de diffuser 1-2, puis 3-4, puis 5-6, etc, on va avoir 1-2, 3, puis 4-5, 6-7, etc. Et ça a l’air de rien, mais ça me perturbe, parce que du coup, chaque semaine, je me demande si j’ai oublié un épisode… Mais là, parce que chaque épisode est découpé en deux moitiés, on continue de finir sur un chiffre pair, wouhou ! Pas de perturbation pour Mila ! …

 

… On a les victoires qu’on peut, hein >< Bref : The Tale of Nokdu c’est toujours super cool.

 

(=> retour au sommaire)

(=> sauter la partie spoilers)

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

 

Plus de paragraphes, mais qui spoilent cette fois :

 

AAAAAAAHHHHHH >________________<

 

Comment peux-tu me laisser là-dessus, drama ? Et sur une si petite dose ! J’en veux plus, bordayl !  Je veux savoir ce que va faire Yul Mu ! Comment va réagir Dong Joo ! Allez, quoi !

 

Il s’est passé beaucoup de choses cette semaine, j’ai l’impression. En particulier, la relation entre nos deux personnages principaux a pas mal évolué. Et ça pourrait sembler rapide, mais au contraire, je trouve ça très naturel et très en accord avec qui ils sont. Et ils continuent de remplir mon petit cœur d’amour et de joie. Ils sont tellement adorables, c’est terrible. Ils se tiennent la main une fois, et ils en sont gênés pendant des heures, haha. Ils m’attendrissent et m’amusent tellement. Toute la dynamique « triangle amoureux » de cette semaine m’a beaucoup fait rire. L’amertume mesquine de Nokdu, en particulier, m’a pas mal divertie. Je sais que dans un autre drama, chez un autre personnage, ça pourrait m’agacer, mais dans ce drama… je sais pas, ça passe, c’est drôle. Voir Nokdu faire exprès de tomber de son cheval pour monter derrière Yul Mu et le séparer de Dong Joo m’a fait éclater de rire. Et je pense que ça passe à cause du ton sur lequel c’est fait, parce que, aussi, Nokdu ne force Dong Joo à rien, parce qu’il a déjà accumulé pas mal de bons points, et puis parce que Dong Joo n’est absolument pas dupe, et le regarde un peu en mode « dude, sérieusement ? =_= ».

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Et Nokdu est tellement transparent avec ses sentiments, je trouve ça désarmant, aussi. Yul Mu lui dit bien que l’amour, c’est comme la toux, ça ne se retient pas, on finit toujours par craquer, et Nokdu, à partir du moment où il est certain de ses sentiments, il a tenu deux secondes. Ou plutôt, il n’a même pas essayé de se retenir, pour mon plus grand bonheur. Bon, par contre, même si j’ai poussé un cri de joie intérieur et ai eu des étoiles plein les yeux en l’entendant faire sa déclaration, il devrait peut-être se calmer un peu sur embrasser les gens qui ne l’y invitent pas du tout, surtout qu’il a bien vu que  ça avait pas mal retourné Yul Mu, pauvre lui. Argh.

 

Les gens, je suis dans une situation délicate.

 

Il y a un instinct en moi qui me dit que Yul Mu fuyant Nokdu ne devrait pas autant me fait rire, parce que le pauvre est traumatisé d’avoir été embrassé par la « mère » de la femme qu’il aime (même si pour Nokdu c’était purement une stratégie d’urgence pour éviter d’être mis à jour), mais… arf, je ne sais pas, les gens, peut-être que c’est juste que je suis irrémédiablement sous le charme du drama, et complètement vendue à ses personnages, mais tout ce qu’ils font me fait rire, ou m’attendrit. Je crois que je suis une cause perdue. Ils ont remplacé mon cerveau par de la barbapapa, je crois bien, et tout ce que j’ai envie de faire, c’est lister tous les moments qui m’ont fait fondre, et tous ceux qui m’ont donné envie de faire des câlins aux personnage à travers mon écran.

 

Promis, la semaine prochaine, j’essaierai de rebrancher mon cerveau, ou au moins de déterminer exactement ce qui fait qu’il est fait de sucre chaque fois que je me pose devant ce drama, mais pour cette semaine, laissez moi  avoir la matière grise complètement rose, s’il vous plait.

 

Néanmoins, j’ai beau être faite de sucre rose, j’ai eu véritablement un peu peur pour Yul Mu. Et ce n’est pas vraiment parce qu’il s’est retrouvé à jouer les entremetteurs pour l’OTP sans le savoir (et j’en suis ravie), ni parce qu’il est destiné à ne jamais voir son amour pour Dong Joo lui être rendu (je pense que c’est clair pour tout le monde). Ca, je pense qu’il s’en remettra, même si c’est vrai qu’il traine ces sentiments depuis un moment. Je pense que toutes les gisaeng du gibang (qui ont une dent contre Nokdu à présent, haha) se porteront volontaire pour le consoler, en plus, donc il ne sera pas en manque de soutien. Et je ne pense pas non plus qu’il soit du genre à se retourner contre Dong Joo par amertume, en mode « nice guy », parce qu’il a vraiment l’air d’être quelqu’un de bien et d’avoir le bien-être de notre héroïne à cœur (et puis dans la preview de la semaine prochaine on voit que Nokdu est toujours dans son rôle de femme, donc je suppose que ça signifie que Yul Mu n’a pas vendu la mèche). Donc il ne devrait pas perdre mon affection non plus. Non, si j’ai eu un peu peur pour lui, c’est parce qu’il s’est retrouvé au milieu de Dong Joo et Nokdu, chacun l’utilisant pour ne pas que leur secret soit découvert : Nokdu s’est servi de lui pour éviter qu’on découvre qu’il est un homme, et Dong Joo s’est servi de lui pour que Nokdu ne découvre pas ses sentiments.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Heureusement, elle est grillée, et ça me soulage pas mal, car ce pauvre Yul Mu ne mérite pas d’être utilisé.

 

Cela dit, c’est très en accord avec le personnage de Dong Joo de nier ses sentiments pour Nokdu, alors même qu’elle en est parfaitement consciente. C’est l’affaire « poussins » à nouveau. Dong Joo est un personnage qui s’interdit beaucoup de choses. Elle s’interdit ce qui lui rappelle son enfance, parce qu’elle a peur que ce soit une faiblesse alors qu’elle a besoin d’être forte, elle s’interdit les distractions parce qu’elle a besoin d’être concentrée sur son but (d’assassiner le roi, donc pas une mince affaire), et elle s’interdit aussi de trop s’attacher, parce que ce serait une distraction, mais aussi, je pense, parce qu’elle sait qu’elle emprunte un chemin dangereux (surtout quand on laisse trainer ses plans d’assassinats en pleine nature sans prendre la peine trouver une vraie planque =_=), et qu’elle a peur d’impliquer d’autres gens, ou que ça émousse sa résolution, ou peut-être qu’elle a peur de finir en prison et exécutée et de laisser des gens derrière elle. Ou, peut-être tout simplement que comme elle a déjà vécu l’horreur de perdre tout ceux qu’elle aime, elle a peur de perdre les gens en général, si bien que ça stratégie est de ne pas trop s’attacher. Je ne sais pas exactement ce qui est vrai là-dedans (peut-être bien tout), mais dans l’épisode 8 quand Nokdu lui demande si elle veut des poussins, elle répond « Non. Je finirai par m’y attacher, et ce sera un problème ». Ce qui est valable pour les poussins est valable aussi pour Nokdu (qui est bien plus choupi que les poussins… pardon poussins BUT VOUS-MEMES VOUS SAVEZ QUE C’EST VRAI), même si elle risque de ne pas résister longtemps, et pas juste parce qu’il est super joli (surtout les cheveux détachés, je trouve), et a des abdos de rêve, mais parce qu’il continue de prendre constamment soin d’elle (il a allumé la lumière pour qu’elle n’ait pas peur du noir, les gens ;A; #barbamila), comme il l’a toujours fait, et elle a le cœur aussi mou que le mien, donc elle est foutue, et c’est très bien, parce que je veux que cet otp soit un otp, et qu’ils soient choupis et heureux ensemble, et élèvent des poussins en se partageant les tâches ménagères et en se chamaillant pour savoir qui est le plus joli en robe. Plize.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Enfin, d’abord, je suppose qu’il faut qu’ils

 

1/ surmontent leur passé

2/ assassinent le roi (ou que Dong Joo décide d’oublier sa vengeance)

3/ découvrent qui est vraiment Nokdu (prince caché ? ou frère d’un prince caché ? that is la question)

4/ percent à jour une conspiration

5/ fassent en sorte qu’on arrête d’essayer d’assassiner Nokdu (parce que bon, pour vivre une vie heureuse, être la cible d’un squad assassin, c’est pas idéal)

 

Sacré to-do list, donc.

 

Et je suis partante à fond. Comme vous n’en doutiez pas. Surtout pour le point 5. J’aime bien quand les gens n’assassinent pas Nokdu, que voulez-vous.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

 

Quelques trucs :

 

• Nokdu s’est infiltré parmi nos assassines, wouhou ! Je continue de vouloir les voir être toutes amies, et j’ai l’impression que c’est possible, voire même que (on peut toujours espérer) le drama est effectivement en train de prendre cette direction. Si c’est bien le cas, mon cœur n’est que joie et félicité. Again, drama : plize.

 

• Les choses virent au cauchemar à la cour royale, dites donc ! En soi, le personnage du roi ne me passionne pas, ou, du moins, pas au-delà de ce qu’il peut signifier pour Nokdu et Dong Joo, via ses propres actions ou la conspiration dont il est la cible, et je dois bien admettre que la politique me passe un chouïa au-dessus de la tête, mais voir la reine et le prince être arrêtés, ça m’a un peu retourné le cœur néanmoins. La scène était violente, je trouve, et très dans la continuité du drama qui ne plaisante pas avec les moments difficiles (cf. Dong Joo ensevelie sous une pile de cadavres et la mère de Nokdu mourant en blâmant celui-ci de tous les malheurs de la famille). J’ai vraiment envie que les deux s’en sortent, mais je ne sais pas si c’est possible.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

• Le père et le frère de Nokdu sont en cavale à nouveau, et j’ai des questions sur ce qui s’est exactement passé… pour le moment je ne développe rien, mais j’attends avec impatience de voir ce que nous raconteront les épisodes suivants. J’ai envie de voir cette famille réunie à nouveau.

 

• Ca m’a fait plaisir de voir Nokdu donner suite à sa ruse sur l’homme masqué ! C’était quelque chose que le drama n’était pas obligé de ramener sur le tapis, mais le fait qu’il y revienne, que Nokdu pense à  utiliser l’occasion de rendre son stratagème plus convaincant, ça m’a fait plaisir. Nokdu est intelligent et consciencieux, et ça me plait

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

• Je ne pensais vraiment pas que Hwang Jang Goon (Lee Moon Sik, yay ) et Aeng Du retrouveraient  Nokdu si rapidement (sérieusement, ce drama bouge vite), mais je suis ravie. La petite fille va faire tourner en bourrique notre OTP, y a pas de de doute (et elle a déjà précipité la découverte de Yul Mu que Nokdu n’est pas une femme), mais elle me fait sourire, et j’ai un faible pour les dynamiques de familles en patchwork, alors…

 

• Et donc : Yul Mu ! Il est au courant ! … !!! Je veux voir la suite ! Comment il va réagir ! Le bordel supplémentaire que ça va créer ! More ! Plize ! Now !

 

Bon résumé, d’ailleurs, de ce que je répète depuis le début de ces Cernes sur Nokdu : More ! Plize ! Now ! Ca synthétise parfaitement mes sentiments, et vivement la suite !

 

(=> retour au sommaire)

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

 

 

 

 

Mes précédents articles sur ce drama : eps 1-8 /

 

Texte court qui ne spoile personne :

 

Bien, bien bien…

 

Une autre semaine super inspirée et inspirante pour Extraordinary You, qui continue de m’enchanter ! Et je vais partir dans les détails dans la partie spoilers (même si je vais forcément oublier des trucs, et même en mettre de côté, parce que j’ai un kilomètre de notes sur ces deux épisodes) mais ce drama est un vrai petit coup de cœur pour le moment, et aussi un coup « de tête »… dans le sens où il me parle intellectuellement mais aussi me cogne contre le crâne… ou plus exactement : c’est moi qui me cogne contre le crâne, parce que je tourne et retourne tout dans ma tête pendant les jours qui suivent sa diffusion.

 

Pour résumer, le drama a en fait cinq effets principaux sur moi :

 

• il me fait rire

• il me fait pousser des « awwww » très prononcés

• il me fait douter de tout et tout le monde, et voir des conspirations partout

• il me fait mal au cœur

• il me fait mal à la tête, surtout quand j’essaie d’écrire dessus

 

Et j’apprécie absolument tout ça

 

Par contre, haha, c’est pas hypra charitable, mais j’avoue que je suis contente qu’il soit suivi de Vagabond, qui pousse bien moins au surmenage cérébral… (ou au… « menage » cérébral…) Néanmoins, Extraordinary You continue de m’enchanter, avec ses personnages attachants, sa comédie, ses retournements et mystères, et tous les questionnements qu’il me pousse à avoir sur notre rapport à la fiction, et à nos vies. Pour le moment, pour moi, c’est le grand amour.

 

Par ailleurs, si vous voulez, vous pouvez lire la dernière partie de la version longue de ces Cernes sur Extraordinary You. J’en ai retiré les spoilers sur ces épisodes, ai fait en sorte que les images qui la suivent ne spoilent pas non plus, et je pense que cette dernière partie (intitulée « Divertissantes douleurs et leçon en empathie »), aussi maladroitement écrite soit-elle, est un excellent exemple de pourquoi j’apprécie autant ce drama.

 

Voilà :)

 

(=> retour au sommaire)

(=> sauter les spoils et lire la dernière partie)

(=> tout sauter et passer aux Cernes sur Vagabond)

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Texte plus long avec des spoilers dedans :

 

Une autre excellente semaine ! Et ce drama m’inspirant plein de choses, j’ai beaucoup de choses à dire, donc j’ai divisé ça en plusieurs parties, en suivant à peu près ce que je racontais dans ma partie sans spoilers. Par ailleurs, comme je suis quelqu’un de très intelligent, j’ai donné des titres très intelligents à mes parties :

 

 

1. Haha

2. *regard suspicieux (et oblique)*

3. Aw :’)

4. Mon cœur ;A;

5. Je veux de l’aspirine

6. Trucs

7. Divertissantes douleurs et leçon en empathie

 

(oui sur le dernier, jme suis faite sérieuse, genre d’un coup, comme ça)

 

Causons~

 

 

 

Haha

 

Le drama continue de beaucoup m’amuser. D’un côté, on a simplement le fait que les personnages sont divertissants (j’adore voir notre petite équipe de gens éveillés en mode « mission impossible : il faut changer le destin »), et puis le drama continue de s’amuser de particularités du monde du manhwa. Par exemple, dans l’épisode 9, Kyung et Dan Oh ont une scène un peu intense, donc il y a de la pluie pour bien souligner ça, mais pour le reste de l’école, il fait beau, donc Kyung est tout seul à être mouillé.

 

Un de mes running gags favoris, cela dit, c’est celui de Do Hwa et son violon. La frustration du personnage à se retrouver avec ce violon dans les mains alors qu’il aimerait pouvoir exprimer ses sentiments au lieu de poser en mode « mélancolie » ne manque jamais de me faire rire. De façon générale, d’ailleurs, Do Hwa m’amuse particulièrement. Je n’en avais pas trop parlé dans mes Premières Impressions, mais j’apprécie beaucoup l’acteur, et le ton sur lequel il joue Do Hwa. Le jeune homme est adorable et drôle, je me délecte de tous ses petits commentaires, verbaux ou silencieux, sur ce qui se passe autour de lui (ou sur ce qu’il est forcé à faire lui-même), et j’aime beaucoup le voir interagir avec l’héroïne (sa réaction quand il apprend qu’elle a peu de temps à vivre était tellement mignonne), avec Haru, ou avec ses amis encore endormis. Je crois bien que cette semaine c’est le personnage qui m’a le plus fait rire. Et à la fois, je compatis à sa situation. Contrairement à Dan Oh qui, en dehors de ce que lui écrit l’auteur, n’a aucun sentiment pour Kyung, Do Hwa a des sentiments sincères pour Ju Da (ça aide que Ju Da, bien que je la trouve un peu fade, soit quelqu’un de bien, traitant Do Hwa correctement, alors que Kyung ne peut clairement pas en dire autant) et est a priori destiné à ne jamais pouvoir les exprimer. Qu’il doive rester l’ami de la jeune femme, ça, c’est une chose (après tout, elle lui doit rien), mais c’est le fait de ne jamais pouvoir tenter sa chance (ou de ne jamais pouvoir s’éloigner d’elle, même s’il se résignait, vu que l’auteur continue de leur écrire des scènes ensemble) qui me rend triste pour lui.

 

Mais on parlait de choses légères, oh !

 

Et on n’en a pas manqué cette semaine. Parmi mes favorites : Dan Oh se moquant de son amie découvrant l’existence d’Haru encore et encore, et puis, surtout la blague méta sur Lee Tae Ri. Lorsque Dan Oh va voir Mi Chae pour faire la paix avec lui, elle lui offre des assiettes venues d’Italie. « I-té-r/li », lui dit-elle en articulant bien, et il se tourne vers elle en mode « hein ? ». Parce que l’acteur s’appelle « Lee Tae Ri », qui se prononce de façon très similaire. Dans n’importe quel drama ce serait juste une petite blague mimi, mais dans un drama aussi méta que celui-là, c’est particulièrement dans le thème, et en plus ils n’ont pas choisi n’importe quel personnage : Mi Chae est de loin (pour le moment, en tous cas) le personnage qui semble en savoir le plus sur le monde dans lequel se trouvent nos protagonistes. S’il y a quelqu’un qui a les réponses, c’est lui. Et ça me fait sourire qu’il pourrait aussi savoir que nos protagonistes éveillés dans leur monde du manhwa sont en fait des acteurs dans un drama (et c’est pour ça qu’il réagirait à son nom d’acteur). Dan Oh voit le manhwa dans le drama qu’elle pense être le monde réel, mais Mi Chae verrait le manhwa, dans le drama, dans le monde réel.

 

Bref, la blague méta est amusante, et le fait qu’elle soit attribuée à ce personnage la fait encore mieux marcher, invoquant une possibilité amusante… Enfin… en vrai je sais pas si je suis super confortable avec l’idée que Mi Chae en sache encore plus que ce qu’on pensait, parce que… il me fait un chouïa flipper ce personnage, en fait o.o

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

 

 

 

*regard suspicieux (et oblique)*

 

Il était déjà inquiétant dans les premiers épisodes, bien sûr, mais ça ne va décidément pas en s’arrangeant. Même Do Hwa fait la remarque qu’il fait peur ! Il a l’air d’en savoir beaucoup, mais il ne tient visiblement pas à tout dire aux autres, préférant essayer de les dissuader de changer quoi que ce soit, menacer Haru (et lui faire mal… je n’ai pas apprécié du tout), etc. Le fossé entre son masque enjoué et choupi de B1A4 (il m’évoque un B1A4) et son visage plus sérieux et menaçant est… creepy. Malaisant. Flippant. Honnêtement, je ne savais pas que Lee Tae Ri avait ça en lui, mais je suis agréablement surprise !

 

Et j’ai tellement de questions à son sujet, et sur ce qu’il sait.

 

Déjà, il a un second manhwa (lui aussi sans nom d’auteur sur la couverture, donc ça pourrait être le même, d’autant que les dessins ont l’air proches ?) sous la main, Flower, où apparait, semble-t-il, Haru, et ça ouvre tellement de possibilités. Est-ce que lui aussi vient de Flower ? Est-ce que c’est pour ça qu’il sait des choses sur Haru ? Ou bien est-ce qu’il a accès à encore des tas d’autres livres/manhwas ? Est-ce que tous les manhwas peuvent communiquer entre eux ? Est-ce que Mi Chae appartient à un de ces manhwas, ou serait-il plutôt une sorte de gardien des livres ? Un grand Bibliothécaire en charge d’une Bibliothèque contenant des ouvrages comme autant de petits univers ? Ce qui, au passage, est une idée que j’aime beaucoup. Dans le contexte du drama, c’est assez sombre, parce que chaque univers contiendrait des personnages prisonniers d’une histoire,  mais j’adore l’idée d’une bibliothèque comme passage vers une myriade d’univers, dont, qui sait, peut-être le nôtre, celui où Mi Chae s’appelle Lee Tae Ri. Après tout, qui nous dit que nous ne vivons pas dans un autre ouvrage, et ne sommes simplement pas encore réveillés ? Et peut-être qu’il y a une version de Lee Tae Ri/Mi Chae dans chaque univers ! …

 

OK, je me calme.

 

Mais c’est ça que je veux dire quand j’écris que le drama me fait douter de tout : en fait c’est surtout qu’il me fait me demander si chaque détail a une signification, et me fait partie dans les théories les plus folles. Je me sens telle Charlie pétant un câble dans la pièce du courrier :

 

 

Par exemple : le titre du manhwa dans le drama.

 

Dans l’épisode 12, Do Hwa fait une remarque qui m’a frappée :

 

C’est flippant, non ? Que ce soit un manhwa... Selon l’intention de l’auteur, le manhwa pourrait passer de romantique à horrifique. Le genre peut changer en un clin d’œil, comme les personnages principaux peuvent subitement devenir des figurants

Do Hwa, ep12

 

Déjà, oui, il a raison : c’est flippant. Le monde et leur destin n’obéissent pas à des règles qu’ils peuvent anticiper, tout est entre les mains (a priori) d’un être supérieur tout puissant qui peut prendre toutes les décisions parfaitement arbitraires qu’il veut. L’auteur a tous les pouvoirs. S’il veut qu’il pleuve dans un coin de l’école juste pour une scène alors que partout ailleurs il fait beau, il peut le faire. S’il veut balancer une apocalypse zombie sortie de nulle part à la gueule des personnages, il peut. Tout ce qui gouverne l’auteur, à la limite, ce sont les demandes de l’éditeur et de son public, et encore, c’est pas évident vu qu’on ne sait pas quelles sont les circonstances de l’auteur (genre s’il écrit ça pour lui dans sa chambre en n’en ayant rien à péter de si on le lit ou pas). Donc oui, c’est flippant.

 

Mais aussi, au fond, qu’est-ce qui nous prouve que, justement, ce n’est pas précisément ce que prépare l’auteur ? « Secret » est un titre assez vague, qui pourrait tout à fait être le titre d’un manhwa romantique, mais… et si depuis le début l’histoire de ce manhwa romantique était si peu inspirée parce qu’en fait, ce n’est pas l’histoire du tout ? Et si l’auteur plongeait tout le monde en terrain familier pour mieux leur tirer le tapis de sous les pieds ? *repart dans ses délires* ET SI DAN OH ETAIT UN FANTOME DEPUIS LE DEBUT ?!... wait.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Tout de même, je me demande pourquoi le manhwa s’appelle Secret. C’est quoi, le secret ? Est-ce qu’on va découvrir ce qui rend le visage d'Haru si joli  ?

 

 

Parce que si c’est ça, ça justifie carrément le titre. Il y a forcément quelque chose de magique là-dessous, ce visage est bien trop joli pour faire partie de notre monde (enfin je suppose que, du coup, il n’en fait pas partie puisqu’il sort d’un manhwa, mais bon). Raconte-moi tout, drama~

 

 

 

Aw :’)

 

J’adore Haru.

 

Dan Oh est irrémédiablement sous son charme, ce que je ne peux que comprendre, et ils sont adorabilissimes ensemble. Elle est super sensible à sa présence et à ses gestes, il est super sensible à sa présence et à ses gestes, mais l’un comme l’autre n’ont absolument pas conscience de l’effet sur l’autre que leurs gestes vont avoir. Elle parce qu’elle fonctionne beaucoup trop vite et sans forcément réfléchir, et lui parce qu’il est une poupinette qui apprend tout juste à interagir avec des êtres humains. Du coup, ils n’arrêtent pas de se rapprocher subitement de l’autre, le toucher, etc, sans réaliser leur propre effet. C’est un peu un jeu de qui donnera une crise cardiaque à l’autre en premier. Pour le moment, je parie sur Haru, parce que Dan Oh, de base, n’a pas le cœur très accroché, donc son palpitant risque de lâcher en premier si Haru continue de lui sortir des trucs du genre « Tout ne va pas si mal pour Do Hwa. Il est avec Ju Da [/la fille qu’il aime] tout le temps. Moi, à chaque fois [que je voulais te voir] j’ai dû te chercher d’abord. » (ep10).

 

Et argh, il est tellement joli que j’ai envie de pleurer quand je vois son visage. Bon, c’est aussi parce qu’il me fait souvent de la peine, un peu, mais c’est au moins en partie parce qu’il est trop joli et précieux pour ce monde. Je sais que ça n’aurait eu aucun sens, mais dans l’épisode 10, Kyung se retrouve le visage très proche de lui de Haru et je maintiens qu’il aurait dû l’embrasser, parce que moi je ne peux pas, alors il faut que quelqu’un le fasse.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Il est tellement adorable, je craque. Qu’il veuille enlever sa chemise pour la donner à Dan Oh quand elle a froid, l’applaudisse quand elle arrive à se frayer un chemin pour acheter à manger, soit tout déstabilisé qu’elle essuie la crème qu’il avait sur la bouche (un truc plus réservé aux leads masculins, d’habitude), soit jaloux de Do Hwa et sa complicité avec Dan Oh, ou ait l’expression la plus choupie au monde quand on lui explique ce que sont la Scène (ce qui est écrit par l’auteur), et l’Ombre (le reste), je fonds, je fonds tellement.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Dans l’épisode 11, il y a d’ailleurs un échange que j’ai trouvé joli, même si ce n’est en vérité que dans la traduction anglaise, donc pas quelque chose d’intentionnel de la part du drama. En coréen, Haru dit à Dan Oh qu’il veut essayer de faire ce qu’il a envie de faire (et pas juste ce que l’auteur a écrit pour lui) et elle lui répond avec enthousiasme de faire ça, de lui faire confiance, et de la suivre. Dans les sous-titres anglophones néanmoins, il dit qu’il va « suivre son cœur (quel qu’en soit le coût) » et elle lui répond « (fais moi confiance et) suis moi » et j’avais envie de répondre « mais c’est pareil ;A;… toi, son cœur, c’est la même chose ;A; ») … Mais bon, c’est pas dans le véritable texte, c’est juste que je suis un marshmallow.

 

Mais c’est sa faute, aussi ! Ca a beau le mettre en danger, il ne peut pas s’empêcher d’aider et rester aux côtés de Dan Oh,  alors même qu’il sait (parce qu’il a une photo à la Retour vers le Futur sur laquelle son image commence à s’effacer) que ça menace jusqu’à son existence. Mais c’est la première personne qu’il a connue, la première personne à l’avoir connu. Son nom, « Dan Oh », est le premier mot qu’il a prononcé, entendant sa voix pour la première fois, vu qu’effectivement, dans Secret au moins, l’auteur ne lui avait jamais écrit la moindre ligne (cette scène, argh).

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Splourch (<= c’est le son de mon cœur mou quand il tombe en flaque sur le sol.)

 

Hum.

 

*reprend contenance*

 

Bien sûr, ce n’est pas juste pour elle qu’il décide de ne pas se plier à ce que l’auteur a écrit pour lui (et/ou ce que Mi Chae lui dit que l’auteur a écrit pour lui). C’est aussi pour lui-même qui, comme il dit, a commencé à vouloir quelque chose de différent à son histoire. S’il ne peut pas savoir pourquoi il existe, il se fera sa propre réponse (ep11), et j’adore voir la façon dont Dan Oh a « infecté » tous les gens autour d’elle. Non seulement elle semble avoir lancé une chaine de réveils dans le manhwa (Do Hwa, puis Kyung), mais en plus, elle les inspire. En la regardant se débattre, et arriver à changer les choses, Haru a commencé à vouloir prendre son destin en main, et c’est aussi elle qui encourage Do Hwa à avouer ses sentiments (dans l’Ombre) à Ju Da, alors qu’il commençait à flancher. Je trouve beaucoup de Dan Oh dans Do Hwa. La façon dont il déclare ses sentiments à Ju Da, encore et encore, alors qu’elle oublie, encore et encore, me rappelle l’acharnement de Dan Oh à retrouver le « dos » de Haru, et sa ténacité à se présenter à lui, encore et encore, en espérant qu’un jour il la reconnaitrait.

 

En clair : j’adore Dan Oh, j’adore Do Hwa, et j’adore Haru, et ils doivent tous être protégés.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

 

 

 

Mon cœur ;A;

 

IL N’EST PAS QUESTION QUE HARU DISPARAISSE, OKAY ?!  Mon cœur va lâcher avant celui de Dan Oh si tu nous fais ça, drama ! Déjà, là, mon cœur s’est méchamment serré, quand j’ai compris qu’il s’était volatilisé, et qu’on a vu qu’un autre figurant avait pris sa place. Le siège 13, c’est celui d’Haru, c’est compris ?! Bon, bien sûr, là, je sais qu’Haru va revenir, c’est pour ça que vous n’avez pas à me ramasser à la petite cuillère. C’est le personnage masculin principal du drama, son nom est dans le titre, et il y a encore trop de réponses à donner. Je ne sais pas sous quelle forme il va revenir exactement (est-ce qu’il aura été rebooté, par exemple ?) mais il va clairement revenir. Sauf que moi je le sais mais pas Dan Oh, donc déjà mon cœur se serre pour Dan Oh, mais en plus sa disparition temporaire ressemble un peu trop à un avertissement à mon goût, parce que les choses commençaient apparemment à trop changer au goût de l’auteur.

 

Kyung et Dan Oh se sont « approprié » les répliques de Nam Ju et Ju Da, Haru a volé la place d’un autre figurant (d’ailleurs, au début, j’ai cru que c’était lui qui avait volé sa place à Haru en retour, mais les deux n’ont pas les mêmes lunettes), et bien sûr, il y a toute l’affaire « Kyung », qui semble avoir été réécrit. Kyung commence à franchement s’énerver que Dan Oh regarde un peu trop Haru (cf. ep10), il va la voir à l’infirmerie et semblait sur le point de lui faire une déclaration, il est allé la rejoindre au cinéma alors qu’il lui avait posé un lapin, il semble affecté par l’attitude de Dan Oh alors qu’il y était bien plus indifférent avant (faut dire que n’importe qui aurait le tournis vu les changements d’attitude de Dan Oh d’une seconde à l’autre), etc. On peut voir ça de diverses façons. Peut-être que c’étaient des signes que Kyung était en train de se réveiller (et maintenant, il semble qu’il le soit tout à fait… ou, en tous cas, il est tombé sur Secret, et on en saura plus la semaine prochaine), mais peut-être aussi que l’auteur était en train de repenser le personnage, le réécrire.

 

Même quand ils sont dans l’Ombre, les personnages endormis continuent de se comporter comme ils ont été programmés. Donc, par exemple, dans l’Ombre, Nam Ju continue d’être amoureux de Ju Da et d’en vouloir à Do Hwa de se rapprocher trop d’elle. Au début du manhwa, Kyung était écrit comme indifférent à Dan Oh, mais peut-être que les agissements de Dan Oh ont suffisamment changé le scénario pour qu’à présent Kyung soit écrit comme amoureux de Dan Oh, ou tombant amoureux de Dan Oh, mais sans le savoir. Peut-être que l’auteur est en train de réfléchir à une nouvelle direction pour lui, et que dans l’Ombre, ces sentiments que Kyung ne se reconnait pas encore s’expriment d’autant plus qu’ils sont exacerbés par l’attitude de Dan Oh et la présence de Haru, qui ne se trouvent pas sur Scène, où ils ne peuvent donc pas avoir d’effet. Peut-être que Kyung agissait donc parfaitement selon son personnage, mais simplement son personnage a été modifié. Ou peut-être que c’était vraiment juste les symptômes de son réveil imminent. Ou peut-être qu’on était dans un autre entre-deux, ou peut-être que c’était encore autre chose. Mais une chose était certaine : quoi qu’il arrivait à Kyung, c’était une conséquence des changements opérés par Dan Oh et compagnie sur le manhwa.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Une autre conséquence étant que Kyung semblait remarquer plus souvent Haru, même quand il n’attisait pas sa jalousie. Sans vraiment le reconnaître, il percevait plus sa présence parce qu’Haru, en général, devenait plus tangible aux yeux des autres.

 

Il a même eu droit à son propre fanclub l’espace d’un instant ! Cela n’a pas duré longtemps, mais dès que ses camarades ont vraiment pris conscience de son existence, ça s’est traduit par une horde de fans. Et…

 

1/ j’étais là en premier et je refuse de le céder à qui que ce soit sinon Dan Oh donc BACK OFF, et

 

2/ … les gens ont vraiment rien de mieux à foutre dans cette école ? o.o Cela m’a particulièrement frappée pendant la scène où Dan Oh enseigne à Haru comment être un bon figurant s’extasiant sur l’arrivée de la mère de Nam Ju : la « foule en délire » suivant, notamment, les idoles de l’école, c’est un classique des fictions à la Hana Yori Dango, mais c’est quand même particulièrement chelou. Bien sûr, c’est rien de nouveau, j’ai toujours trouvé ça chelou et exagéré (et ça ne prétend pas être réaliste, de toute façon, je pense), mais comme Extraordinary You, au lieu de filmer cette foule en tant que « foule », s’attarde sur des individus, l’une jouant le délire, et l’autre essayant de le comprendre, ça met malgré tout les choses en perspective et souligne l’absurdité de la chose.

 

Mais donc, disais-je, Haru était en train de devenir plus tangible. Il a même eu un nom sur son badge de lycéen, l’espace d’un instant !! Mais ce faisant, il a perdu sa cape d’invisibilité, son super pouvoir (cf. Premières Impressions) et a été effacé… ou remplacé… ou déplacé… c’est pas clair. On verra à son retour. Bientôt. J’ai le hamster de la scénariste en otage et je n’hésiterai pas à faire semblant de le tuer ! (mais juste semblant, parce que je ne pourrais jamais tuer un pauvre hamster de la sorte)(en plus, les gens, menacer des auteurs parce qu’ils ne font pas ce que nous voulons, c’est nul)(don’t do it)(mais je sais que vous êtes des gens bien donc ça ne vous serait sans doute même jamais passé par la tête )

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Bref, oui, il va revenir, mais il reste ce sentiment que c’est un avertissement, à la fois pour nous (« tu risques d’avoir besoin d’une tonne de mouchoirs, sait-on jamais ») et bien sûr pour les personnages : « Si vous continuez de foutre le bordel dans mon histoire, voilà ce qui pourrait se passer ». D’autant qu’apparemment Haru a fait d’autant plus n’importe quoi qu’il existe… pour contrer Dan Oh ? L’arrêter ? Mmh.

 

 

 

Je veux de l’aspirine

 

Je me demande vraiment quel est le rôle d’Haru dans tout ce bordel, car finalement, il semble qu’il ne soit pas tant un figurant que ça, mais sorte carrément d’un autre manhwa : le fameux Flower, dans lequel on retrouve ses lignes de dialogue…

 

Et ses savoir-faire semblent aller dans ce sens : il est doué en littérature classique mais est nul en anglais, il sait jouer des airs traditionnels à la flute, maitrise la peinture classique… ses camarades en viennent même à lui demander s’il sort de l’ère Joseon, ce qui semble s’accorder avec le fait que Flower est un manhwa historique. Alors… quoi ? Est-ce qu’il est effectivement sorti d’un autre manhwa, mais aurait perdu ses souvenirs en passant de l’un à l’autre ? On serait donc dans un cas d’amnésie où il aurait pris la place d’un figurant sans visage (donc qui ne manquerait à personne… pardon bb), mais n’appartiendrait pas à Secret de base ? Ca expliquerait pourquoi il a un visage alors qu’il n’a pas été dessiné dans ce manhwa-là. Et ça expliquerait aussi potentiellement sa cicatrice à la main, même si je ne sais pas encore comment : la cicatrice pourrait faire partie de son design de personnage dans Flower, elle pourrait lui avoir été infligée par une épée (vu qu’il y en a dans ce monde-là, et qu’un autre personnage -Mi Chae version Flower ?- l’en menace effectivement  dans la seule scène qu’on a vue) lors d’une confrontation. Ou peut-être qu’il s’est fait mal en traversant d’un manhwa à l’autre. Ou peut-être qu’il s’est fait ça tout seul ! La cicatrice au creux de la main, ça fait penser aux lignes de chance/vie/destinée, etc, et peut-être que c’était un acte de rébellion. Après tout, dans Flower, déjà,  dans la scène qu’on en voit, Haru (si c’est bien lui, on n’est jamais à l’abris d’un twist) disait « je vais créer ma propre réponse/raison à mon existence » et peut-être que l’idée était « rien à battre de mon destin, je vais me graver ma propre ligne de vie ». Y a des gens qui se coupent les cheveux, peut-être que lui s’est coupé la main, hein. Ou peut-être qu’il coupait des oignons et s’est foiré, je sais pas.

 

En tous cas, si Haru était le personnage principal de Flower (« si », vu qu’on peut être sûrs de rien), c’est réconfortant, quelque part, de savoir qu’effectivement, il est peut-être juste in figurant dans Secret (mais finalement non, puisqu’il aurait un rôle à jouer), mais qu’il était personnage principal de sa propre histoire, ailleurs, comme nous le sommes tous, cf. Premières Impressions.

 

Ce qui est certain c’est qu’Haru n’est pas éveillé dans Secret depuis aussi longtemps que je l’avais soupçonné, et on a même pu assister à son arrivée dans son « nouveau milieu », plein de questions sur son existence (au passage, dans cette petite intro à l’épisode 9 on entend la voix intérieure d’Haru, et j’ai eu peur que ça devienne permanent, mais je suis contente que ce ne soit finalement pas le cas… c’est pas que j’aime pas l’entendre, et je suis contente qu’on ait eu cet aperçu dans sa tête, mais j’aime tellement notre Haru tout doux et silencieux que…). Et à peine arrivé, il a aussitôt flashé sur Dan Oh, semble-t-il. Comme s’il la reconnaissait instinctivement. Alors… est-ce qu’il la connaissait effectivement ? (il y a plusieurs « pourquoi a-t-il fallu que ce soit toi ? » assez cryptiques, et il dit également, dans l’épisode 11, « Elle a su mon nom avant que je le connaisse » et je me demande si c’est juste une façon de dire qu’elle lui a donné son identité, ou si ça signifie réellement -qu’Haru le réalise ou pas- qu’elle a trouvé son véritable nom, d’instinct, parce qu’elle le connaissait déjà) Est-ce qu’elle sort de Flower, d’une façon ou d’une autre ? Parce que les fleurs qu’Haru reconnait n’apparaissent qu’autour d’elle… Mais peut-être que c’est juste une façon de l’univers/auteur d’attirer son attention ? Puisque d’après Mi Chae, le rôle d’Haru serait d’arrêter Eun Oh… Mais peut-on faire réellement confiance à Mi Chae ? Encore que la cicatrice d’Haru semble d’accord avec lui… Peut-être (moins probablement) que Dan Oh est juste dessinée comme un personnage de Flower (en mode réincarnation) ?

 

J’ai des TAS de questions, et des TAS de théories, plus ou moins convaincantes, dont des tas dont je ne vous parle pas (l’une d’entre elle supposant qu’Haru existe en fait dans la réalité, en dehors des manhwas), parce que la vérité c’est que je sais que tout sera sans doute obsolète la semaine prochaine, car on aura sans doute des éléments neufs. Et ce n’est pas une mauvaise chose ! J’adore la façon dont le drama n’arrête pas de changer la donne, en livrant de nouvelles informations, et posant de nouvelles questions. Je n’ai pas l’impression qu’il balance n’importe quoi juste pour balancer quelque chose, je suis simplement de plus en plus intriguée.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

 

 

 

                Trucs

 

• Je me demande ce que donne le manhwa vu de l’extérieur… Déjà, est-ce qu’il est toujours en cours ? Est-ce que c’est un manhwa publié de façon hebdomadaire, par exemple ? Ou bien est-ce qu’on regarde vraiment le dessinateur le dessiner/le scénariste l’écrire petit à petit (oui parce qu’après tout, je parle d’ « un auteur » depuis le début, mais ils sont peut-être même quinze sur le coup), essayer des trucs, faire des storyboards puis changer d’avis ? Je me demande vraiment comment les changements apportés par l’héroïne apparaissent à l’auteur (ça donne un tout nouveau sens à ce sentiment que les auteurs expriment parfois qu’ils créent des personnages et que ces personnages « prennent vie » et contrent leurs plans). Et aussi à quoi ressemble le manhwa final aux yeux du public, s’il y en a un ? Est-ce qu’ils sont surpris des retournements ? Et même sans parler de ça, il y a des scènes que je trouve cheloues, d’un point de vue « lectorat ». Genre la scène où Kyung joue au tennis contre Haru. Dans le manhwa, elle dure deux pages et ne semble rien apporter du tout, non ?

 

• J’adore la façon dont chaque fois qu’on passe de l’Ombre à la Scène, l’image se fait un peu plus froide. Les couleurs changent, il y a une sorte de filtre bleu, et déjà, c’est bien qu’on puisse sentir la transition, et j’aime que ça exprime le fait que les personnages sont subitement figés, glacés. C’est presque une sueur froide, et ils sont dépossédés de leur corps.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

• Lorsque la mère de Nam Ju arrive à l’école et qu’Haru se mêle à la foule et la regarde passer, il y a un drôle de moment que je n’ai pas réussi à cerner. Il la regarde d’une façon étrange, et je ne sais pas si c’est parce qu’il trouve la situation absurde, si c’est à cause de la lumière qui la suit (mais il a déjà vu ça avec Nam Ju et Ju Da, alors ce n’est pas exactement nouveau), si c’est autre chose, ou si c’est qu’il… la reconnait ? Mais parce qu’elle est célèbre, ou… parce qu’il la connait ? D’une autre vie peut-être ?  Du reste, à cause du montage, je ne suis pas sûre qu’il ne regardait pas plutôt l’homme à côté d’elle ? TROP DE QUESTIONS.

 

• Je savais pas où le caser, mais le frère de Kyung a l’air tout gentil (MAIS L’EST-IL VRAIMENT ?... MUST !DOUTER !DE !TOUT !)(okay, il l’est probablement) et j’espère qu’on le verra plus, et tant qu’à faire, que la situation familiale de Kyung s’arrangera.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

ET EN PARLANT DE KYUNG ! (I am queen of la transition)

 

(et après, je vous jure, c’est fini, je vous laisse tranquille)

 

 

 

Divertissantes douleurs et leçon en empathie

 

Dans mes Premières Impressions, je vous parlais un peu de Kyung, et d’à quel point ça allait être affreux pour lui de se réveiller, s’il se réveillait. Plus précisément, j’écrivais :

 

 

La simple possibilité qu’il puisse se réveiller m’a fait froid dans le dos. Dans Secret, Kyung est un franc (pardon pour l’injure) connard, mais c’est difficile de réellement le détester dans le contexte d’Extraordinary You, puisque, comme on le voit avec Dan Oh, un personnage peut s’avérer très différent de ce qu’il est dans Secret. Et s’il se réveillait, et s’avérait être quelqu’un de bien, il serait en proie avec une forme de torture particulièrement cruelle… Haru doit vivre dans l’isolation totale de son personnage, Dan Oh avec la frustration de devoir participer à une histoire qui ne se finira pas bien pour elle et qui ne correspond pas à ses sentiments… Kyung a un personnage abusif et également maltraité par son père violent. Et on a déterminé que quand un personnage est frappé, « l’acteur » ressent la douleur. Imaginer un innocent être forcé par le marionnettiste à maltraiter régulièrement quelqu’un, puis à être frappé lui-même, c’est glaçant. Ce concept est franchement flippant, et le jour où Kyung va se réveiller, ce sera peut-être lui, finalement, le personnage masculin le plus triste que j’ai vu depuis longtemps…

 

 

(ouais parce que j’ai bien senti que j’avais pas encore assez écrit sur Extraordinary You dans cet article, donc en plus, je vous ressors ce que j’ai écrit la semaine dernière… je n’ai aucune pitié, ni pour vos yeux, ni pour les miens, non).

 

Dans ces Premières Impressions, je vous parlais aussi de la façon dont Extraordinary You poussait ses spectateurs à empathir (j’invente des verbes, ouais, tu vas faire quoi ?!) avec les autres, et avec les personnages secondaires de fiction, ce qui finalement, revient également à entrainer notre muscle empathique, la fiction étant un excellent moyen d’entrer en contact avec des êtres humains différents de nous, et de nous apprendre à les comprendre/comprendre les autres.

 

Revenons à Kyung.

 

Kyung est dans une situation de merde : il a un père violent, il est persuadé que tous les gens qu’il aime finiront par le quitter, et il est clairement traumatisé par la mort de sa mère dans des circonstances difficiles. La semaine dernière, je réfléchissais au cauchemar que ce serait de se réveiller et se réaliser bloqué dans un rôle pareil, et ça m’avait même fait penser à ce que peuvent ressentir certains acteurs qui se sentent piégés par un rôle leur collant un peu trop à la peau. Mais cette semaine, je me suis surtout questionnée sur l’auteur et le public.

 

Encore une fois : se réveiller dans un personnage avec une telle situation serait un cauchemar. Peut-être que le Kyung éveillé serait différent du Kyung endormi, peut-être pas, mais ça ne changerait rien au fait que l’auteur lui a écrit une situation affreuse… Imaginez maintenant son réveil. Imaginez: vous réalisez subitement que vous êtes coincés dans cette situation terrible, et on vous apprend que ce n’est pas du hasard, mais que quelqu’un (l’auteur) vous a volontairement mis dans cette position. Et pourquoi ? Pour le divertissement d’un public.

 

Dans la saison 4 de la série Supernatural, Sam et Dean Winchester, les deux personnages principaux de la série, découvrent qu’ils sont les personnages principaux d’une série de romans racontant leur vie entière, écrits par un auteur qui ne savait pas qu’il écrivait sur des gens réels. La série a ses fans, qui se délectent des aventures des frères Winchester. Bien sûr, les fans ne savent pas que les personnages, abîmés et traumatisés par les choses affreuses et les tragédies qui leur tombent dessus, sont des personnes réelles. Dans l’épisode 9 de la saison 5, Sam et Dean se rendent (sans le savoir) à une convention Supernatural, rencontrent deux grands fans des livres, et Dean finit par péter un câble, et leur dire :

 

 

- Non, je ne suis pas un fan [des livres]. Clairement pas. A vrai dire, je trouve que l’histoire de Dean et Sam craint. Elle n’est pas « excitante », elle n’est pas « divertissante ». C’est un amas de merdes qui rendrait la plupart des gens complètement dingues. Alors écoutez moi bien : leur douleur n’est pas faite pour être votre divertissement. Vous croyez qu’ils aiment ça, d’être traités en bête de foire ?

- Euh… je pense qu’ils s’en moquent… parce que ce sont des personnages fictifs ? 

Supernatural, S05E09

 

 

Si Kyung se trouvait face à des fans de Secret, c’est une réaction que je pourrais l’imaginer avoir. « J’ai été frappé par mon père, j’ai vu mourir ma mère dans la souffrance, et pour QUOI ? pour votre divertissement ? parce que le public kiffe ses leads masculins ‘un peu abimés’ ? ». C’est affreux, non ? Est-ce que ce ne serait pas terrible que les personnages torturés des fictions que nous aimons se réveillent et réalisent qu’ils ont dû traverser toute cette merde pour nous ? Parce que nous aimons ce que leur douleur apporte à nos fictions ?  Parce que certains auteurs torturent des gens pour notre amusement ?

 

Bon.

 

Sauf que, bien sûr, les personnages de fiction ne sont pas de vrais gens, avec de vrais sentiments (enfin… o.o a priori quoi o.o #youneverknow #thetruthisoutthere).

 

Mais il y a de vrais gens avec de vrais sentiments qui vivent ou ont vécu la même chose que ces personnages, pas vrai ? Chaque fois qu’un auteur utilise quelque chose comme une agression sexuelle ou un parent abusif dans une fiction, et « inflige » ça à un personnage comme Kyung, il y a des gens qui le vivent réellement. Des gens à qui on dit « vos épreuves, votre douleur, sont nos sources de divertissement ». Et si on peut empathir avec Kyung dans cette situation, ou Sam et Dean dans cette situation, on devrait aussi pouvoir empathir avec ces gens réels (je m’en fous, je continue d’utiliser mon verbe fictif si je veux).

 

BIEN SUR

 

Les sujets graves ont leur place à l’écran, que ce soit la violence, la discrimination, la maltraitance, la maladie, les relations abusives, etc. Pour des tas de raisons. Déjà parce que ce sont des sujets qui méritent d’être explorés, pour mieux les appréhender, les comprendre, pour voir les expériences des autres (pour les non-concernés), parce que les gens qui vivent ces choses ont le droit de se voir représentés à l’écran, parce qu’ils ont le droit de les porter eux-mêmes à l’écran, parce que ces choses existent dans notre paysage réel, et c’est naturel qu’on les retrouve dans notre paysage fictif, etc. Donc je dis pas qu’il faut arrêter de parler de tout ça, ou que ça doit forcément être le sujet exclusif de toutes les fictions qui y touchent. Simplement qu’il faut en parler bien, ou en tous cas aussi bien que possible, avec un minimum de respect.

 

J’en reviens finalement un peu à la question que je me posais devant Higashino Keigo Mysteries, à savoir la fameuse question de « parler d’un sujet grave » vs « exploiter un sujet grave ». Si un auteur veut traiter d’un sujet grave, qui fait souffrir beaucoup de gens, il y a un certain soin à lui apporter. S’il le fait n’importe comment, sans au moins lui donner la gravité nécessaire, et juste pour en tirer du divertissement facile, c’est là qu’il dit aux gens victimes de la chose (quelle qu’elle soit) « votre douleur est notre divertissement ». Et si, nous, en tant que public, nous ensençons la pratique et en redemandons, alors c’est ce que nous disons aussi.

 

C’est pas un sujet facile, surtout quand on n’est pas concernés par les thèmes abordés par une fiction si bien qu’on peut avoir du mal à déterminer si cette œuvre traite correctement du sujet ou pas (d’où l’intérêt et l’importance que les concernés aient une plateforme et qu’on les écoute), et je suis certaine que moi-même, je ne réfléchis pas toujours assez, laisse passer des trucs, etc, mais l’auteur et le public ont, je pense, une responsabilité de devoir au moins s’interroger sur la question, et je ne sais pas si Extraordinary You cherchait spécialement à me faire réfléchir à tout ça, mais en tous cas, c’est ce qu’il a fait. Parce que son concept est ce qu’il est, Extraordinary You pousse tout particulièrement le spectateur à considérer ses personnages comme des personnes, et à réfléchir à la relation entre la fiction, son auteur et son public… et c’est en grande partie pour ça qu’il me plait autant, et que je viens de vous pondre tout ce texte indigeste et probablement super maladroit. Yay :')

 

Bon, ça et le visage de Haru.

 

 

Aussi.

 

Et le fait que le drama soit drôle, et touchant, et intriguant, et fasse battre mon palpitant autant qu’il le brise.

 

 

 

Mais surtout le visage de Haru.

 

 

 

Parce que faut pas déconner.

 

 

 

IT IZ MAGIC I TELL YOU.

 

 

(=> retour au sommaire)

 

 

Mes précédents articles sur ce drama : eps 1-4 / eps 5-6 / eps7-8

 

Des paragraphes qui ne spoilent rien :

 

Ecoutez, le drama continue son bonhomme de petit chemin. C’est de plus en plus ridicule, niveau logique et écriture, mais ça continue de me divertir, et je continue d’aimer les personnages principaux (et leurs interprètes… il est possible que je me sois refait quelques scènes de Gu Family Book…), alors ça me convient bien. D’autant que je vous avoue qu’Extraordinary You s’avère assez éprouvant pour moi, donc suivre ça de quelque chose comme Vagabond, que je ne prends pas très au sérieux, et qui bouge bien sans être très profond, quelque part, c’est reposant pour moi. Je ne me pose pas beaucoup de questions devant ce drama, et je ne sais pas si c’est exactement un compliment (sans doute pas, ok) mais je ne peux pas nier que j’apprécie. Après, quand même, il y a des moments de creux quand on s’éloigne des protagonistes, et c’est vrai que la première moitié de l’épisode 9 m’a semblé longue, mais j’étais quand même contente de le regarder puis de lancer l’épisode 10. Le drama est foutu un peu n'importe comment, mais écoutez, je m’amuse et les gens à l’écran sont attachants (pour les protagonistes, en tous cas) et jolis… des fois, je n’en demande pas beaucoup plus.

 

Encore que ça fait longtemps qu’on n’a pas vu Dal Gun courir et qu’il y a eu très peu de capuches cette semaine donc : peut mieux faire, drama, peut mieux faire. Aboule les gens qui courent en capuche, plize ! (si un jour je me mets à Assassin's Creed vous saurez pourquoi)

 

(=> retour au sommaire)

(=> sauter tout ce qui spoile)

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Plus de paragraphes, avec des spoilers dedans :

La semaine a été inégale donc, mais dans l’ensemble, je continue de beaucoup m’amuser, mes éléments favoris restant les deux personnages principaux, pour qui l’aventure continue de ne pas être de trop repos. Et autant Dal Gun a l’air de prendre étonnamment « bien » (je dis pas qu’il est extatique non plus) la trahison de son pays et tous les cadavres qui s’accumulent, autant Hae Ri a bien plus de mal à encaisser. Notez, c’est pas complètement anormal non plus : elle est peut-être plus entraînée, mais les traitres sont des gens avec qui elle travaillait, le gouvernement corrompu est celui qu’elle servait et en lequel elle croyait, et les personnes qui ont perdu la vie cette semaine sont des gens qu’elle connaissait. Donc c’est pas étonnant que ça la chamboule particulièrement, et j’apprécie que le drama s’attarde un peu sur la question, parce que, rappelons le encore, Hae Ri n’a pas l’habitude du terrain, et tuer des gens, les pertes humaines, tout ça, c’est nouveau pour elle, et ce n’est pas le genre de choses qui glissent sur une personne sans laisser de trace. Donc, oui, j’apprécie que, même si le drama ne s’appesantit pas non plus énormément sur la question (à sa décharge, Hae Ri a peu de temps pour se remettre, les choses sont généralement pressées), il ne l’éclipse pas non plus. Maintenant s’il pouvait faire un peu pareil pour Dal Gun, ce serait pas mal non plus o.o

 

J’ai été triste que Tae Woong interrompe Dal Gun dans son élan, lorsqu’il s’apprête à rejoindre Hae Ri, en pleurs dans la cuisine. La scène n’était pas sans rappeler celle où Hae Ri avait surpris Dal Gun en train de pleurer la mort de son neveu dans la salle de bain de l’hôtel marocain. A l’époque, Hae Ri et Dal Gun se connaissaient à peine, et Hae Ri n’était pas entrée dans la salle de bain, par pudeur, laissant son intimité à Dal Gun. Ce serait une réaction tout à fait compréhensible et respectueuse même à présent, mais que Dal Gun veuille rentrer dans la cuisine pour épauler Hae Ri, pour moi, c’était le signe que leur relation a évolué. Ils se sont déjà vus dans des moments difficiles, et j’aimais l’idée qu’à présent ils soient suffisamment proches pour partager leur chagrin. Du coup, j’aurais bien aimé que Tae Woong n’intervienne pas, d’autant que son « laisse la gérer ça seule, ça la rendra plus forte »… meh. C’est juste pas une chose à laquelle j’adhère, je suppose. L’idée est qu’en faisant face à la difficulté, on apprend à gérer cette difficulté, et elle parait moins difficile la fois d’après, et il y a des domaines dans lesquels je suppose que ça s’applique, mais je ne vois pas en quoi Hae Ri aurait été moins forte si Dal Gun était entré dans la pièce pour lui prêter une épaule sur laquelle pleurer.

 

Après, j’admets que j’ai aussi été déçue parce que, moi, plus ces deux personnages sont à l’écran ensemble, plus je me sens impliquée dans le drama. Là, ils sont embarqués sur le même cargo pour un long voyage, et je ne pourrais pas imaginer meilleure situation. Quasiment toutes mes scènes favorites sont leurs scènes à eux, qu’ils se donnent à manger ou se fassent un high-five (plus facile sans les barreaux d’une prison) après qu’Hae Ri  ait décliné l’offre de Dal Gun de le laisser se dépatouiller seul avec le gouvernement. Au passage, j’aime bien cette scène (oui, en même temps, si elle fait partie de mes favorites de la semaine, quelque part, vous vous en doutez)(vous êtes tellement intelligents ) parce que même si je trouve Dal Gun bien arrogant de se dire « yep, carrément, je vais régler cette affaire tout seul » (mais soyons honnête, il en serait sans doute capable vu ce que le drama fait du personnage… je suis sûre que, au pire, il pourrait tuer le gouvernement entier sans s’essouffler), c’était un joli retournement que cette fois il ne demande rien à Hae Ri, s’inquiète au contraire de tous les risques qu’elle lui soulignait dans l’épisode 5, et qu’elle réaffirme qu’à présent, elle est impliquée et n’a pas l’intention de le lâcher maintenant. J’aime aussi que, dans cette scène, l’un comme l’autre se pense le seul à réaliser l’ampleur de la conspiration à laquelle ils font face (parce qu’ils ont reçu la même info de sources différentes, chacun de leur côté), et qu’ils essaient tous deux d’informer l’autre avec exactement la même crainte de faire peur/choquer, voire blesser. Sans se cacher des informations, ils essaient tous deux de préserver l’autre, et franchement, on a fait du chemin depuis le début du drama. 

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

C’est rigolo, d’ailleurs, parce que l’évolution de leur relation ne m’a jamais semblée précipitée, et à la fois cette semaine je me suis dit « ils ont vite évolué », tout ça pour me rendre compte qu’on est déjà à l’épisode 10… sur 16. Ils viennent à peine de comprendre que le gouvernement entier est pourri, et il leur reste six épisodes pour régler la question… Mais surtout, je n’avais pas réalisé du tout que ça faisait déjà cinq semaines que je regardais ce drama. De façon générale, j’ai souvent ce genre de moment « attends, il y a déjà autant d’épisodes qui sont passés ? » quand je regarde un drama en cours de diffusion, et c’est encore plus le cas, bizarrement, quand j’écris dessus en plus. Je ne sais pas du tout à quoi cela tient (peut-être parce que je suis tellement occupée, à cause du volume d’écriture entre tous les épisodes que je regarde et sur lesquels j’écris, que je ne vois pas les jours passer ? le temps que j'aie fini d'écrire, d'autres épisodes sortent), mais cela m’a fait sourire d’avoir cette réflexion à propos de Vagabond cette semaine. Un jour il faudra que je réfléchisse à ça.

 

Pour revenir à nos épisodes de cette semaine, je dois dire que, par contre, la première moitié de l’épisode 9, je l’ai sentie passée, pour le coup. En fait, c’est sans doute un peu triste pour Vagabond, mais pour moi, un des grands moments de cette semaine a été de voir Tae Woong et Dal Gun se battre pour faire manger un œuf à Hae Ri. C’était plus intéressant à mes yeux que tout ce que le drama voulait me raconter sur tous ses officiels corrompus. Tous les retournements « omg, lui aussi il est pourri ! » ne m’ont fait ni chaud ni froid (pas plus que celui « omg, Gang est vivant ! » qui était couru d’avance), d’autant qu’à ce stade je pars du principe que tout le monde est pourri à l’exception d’une poignée de personnages principaux, donc il n’y a plus vraiment de « omg », c’est plus « lui aussi il est pourri, meh, okay ». Il y aurait du potentiel à l’affrontement Jessica / Edward (même si le « go burn in Hell, *quelque chose* de puta » m’a fait éclater de rire, tellement c’était pas naturel), mais meh, je n’arrive pas vraiment à m’investir, parce que même si techniquement nos antagonistes font des dégâts (il y a des gens qui meurent et tout), ils deviennent tellement incompétents dès qu’on en vient à nos protagonistes principaux que j’ai du mal à les prendre au sérieux. C’est pour ça que toute cette partie du drama me passe au-dessus de la tête, et que pendant la première moitié de l’épisode 9 (qui met énormément de temps à vraiment revenir aux protagonistes principaux, et à leur situation de siège), je me suis un peu ennuyée.

 

Après, je ne veux pas juste regarder Dal Gun et Hae Ri.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Non, il y a Shin Sung Rok, aussi :D

 

Et je dis « Shin Sung Rok » parce que, honnêtement, je pense que mon amour pour cet acteur (et son visage, aussi… #muchsmoochable) joue pas mal. Bon, mais ça ne se limite pas complètement à ça quand même, car même s’il m’agace par moments, c’est vrai que j’ai un faible pour les personnages stoïques qui ne causent pas trop, et voir le rigide Tae Woong être dérangé par les attentions d’Hae Ri pour Dal Gun, ou décider de rejoindre le bon côté de la Force quitte à briser les règles auxquelles il tient tant, devenant un « traître », ça m’a parlé au fond de moi (et oui, ces deux choses sont d’importance égale… vouloir qu’Hae Ri mange son œuf à lui, trahir son pays* = également puissant)(* de toute façon, c’est le gouvernement qui a trahi le peuple en premier, or le peuple = le pays, donc Tae Woong n’est pas vraiment un traitre, tout va bien). Je suis contente qu’il ait pris la décision d’épauler nos deux protagonistes principaux, parce que s’il avait décidé de les tuer, c’est peut-être le seul personnage qui aurait eu une chance. Il est efficace et pas impressionnable, le petit ! (sauf que Shin Sung Rok n’est pas petit du tout) Il fait son taff, bordayl, et achève les blessés, sans ciller face à une explosion ou flancher quand quelqu’un lui tire à la gueule. MANLY MALE MAN, YES SIR, VERY MACHO !

 

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

 

Mais est-ce qu’on pourrait quand même avoir plus de chamailleries catégorie « œufs », s’il vous plait ? Je sais que c’est pas très sérieux de ma part, mais en même temps, à l’exception des sentiments des personnages principaux (pas nécessairement l’un pour l’autre, juste en général), je ne prends pas grand-chose au sérieux dans ce drama, c’est pour ça que les choses sérieuses soit me font rire (quand le drama est dans la démesure -ou le n'importe quoi- totale) ou m’ennuient. Donc, moi, je dis : plus d’œufs ! (les œufs étant bien sûr une métaphore).   

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

(je sais que sur les screencaps là, c'est pas un oeuf qu'on voit en gros plan, mais ils sont là et si vous regardiez le drama, vous-mêmes, vous sauriez les Oeufs)

 

 

Sur ce, des trucs :

 

• Donner son sang a fatigué Dal Gun ! Il est peut-être humain, finalement ! Bon, il récupère et se remet à la muscu en un temps record (pour mon plus grand plaisir)(plus d’œufs ET de Lee Seung Gi en sueur, plize), cela dit, comme ne manque pas de le faire remarquer Woo Gi…  tu m’étonnes que Hoon voulait devenir son oncle en grandissant ! Quel enfant n’a pas rêvé de devenir un surhomme/une surfemme ? Bon, en vrai, je plaisante, mais c’était une jolie scène de flash-back/rêve. C’était un peu facile comme tir sur la corde sensible, mais je ne vais pas prétendre que ça n’a pas fonctionné : dès que le drama me ressort Hoon, j’ai le palpitant qui se ramollit et se serre méchamment.

 

• On n’a pas beaucoup vu Kwang Deok cette semaine, mais on l’a vu quand même, et aw, sa foi en Dal Gun aussi me ramollit le cœur. J’étais contente de le voir protester et refuser d’avaler les mensonges de Tae Woong. You go, Kwang Deok !

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

• HA ! On sait enfin à quoi se réfère le titre du drama ! Enfin, en vrai, je ne posais pas trop la question, parce que dans ma tête ça se référait à Dal Gun qui ne peut se poser nulle part, et n’arrête pas de courir dans tous les sens, un peu seul (mais pas trop) et sans trop de ressources pour mener son combat, mais maintenant on sait que le mot a une signification dans le drama également, et je dois dire que j’aime bien l’idée du restaurant comme contact secret entre Tae Woong, Gang, et maintenant Hae Ri et Dal Gun.

 

• Haha, quand le directeur Min cause à son squad en leur disant qu’il faut qu’ils tuent Dal Gun et Woo Gi, je vous jure, je n’ai pas pu m’empêcher de rire, parce que dans ma tête, il n’y avait qu’une question : comment et à quel point cette équipe de gens super entraînés allaient-ils se planter ? Dès que Dal Gun est impliqué, il n’y a aucune tension à l’action, c’est terrible. Au moins quand il essaie d’infiltrer la Maison Bleue, on peut imaginer qu’il échoue, mais dans la bataille "squad de soldats endurcis et armés vs cascadeur sans arme", on sait tous que le squad n’a aucune chance. En même temps, c’est pas étonnant, il faut bien que le héros survive jusqu’à la fin de la série, mais la série multiplie tellement ses scènes de bad-asserie improbable que je suis incapable de trouver les antagonistes menaçants, je leur ris à la face avant même qu’ils aient tenté leur chance. Mais eh : je ris. Et en soi, la scène où le squad et nos protagonistes s’affrontent n’était pas particulièrement drôle, juste mal foutue, mais elle a quand même des moments magnifiques, mon passage favori étant celui où le leader du squad se met à siffloter comme un méchant cliché de film pourri. Et on pourrait croire que je me moque, mais… okay, oui, je me moque, mais du coup ça me fait rire, et ça me divertit, sincèrement, et au final bah, écoutez… je passe un bon moment.

 

•… okay : plus de capuches, plus de course, plus de sueur,, plus d’œufs... et plus de Lilly et Kim Do Soo, aussi. A vrai dire, si on pouvait prendre ces deux personnages et les mettre dans leur propre série, ce serait parfait. Je vois ça comme une sitcom où deux assassins forment un duo récalcitrant et vont de pays en pays, traquant leurs cibles et échouant constamment à les tuer. I WANT IT. Leurs petites interactions font sincèrement partie de mes grands plaisirs de la série.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

En général, je continue de passer un très bon moment devant Vagabond. Il y a des moments de creux, et je ris souvent de la série, mais, écoutez, elle me fait rire ¯\_(ツ)_/¯   Et on n’est même pas dans du « hate-watch » : je suis sincèrement attachée aux personnages, je m’amuse vraiment. J’ai envie de voir la suite. Tout l’aspect politique, c’est là que le drama me perd parce que ça se prend au sérieux sans être bon ou involontairement drôle, mais dès qu’on en revient au reste, je suis embarquée. Donc, écoutez… vivement vendredi.

 

(=> retour au sommaire)

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

 

 

 

Waouh, ça faisait longtemps que je n’avais pas tapé autant de pages en une seule semaine o.o Vous vous souvenez, au début quand je vous disais « même si les articles finissaient longs, j’écrivais moins sur chaque série, donc finalement, c’était un peu équivalent » ? … Je retire ce que j’ai dit. Ces Cernes font 20 pages au total, dont 10 juste sur Extraordinary You ! J’ai écrit plus sur deux épisodes de ce drama que sur certains dramas entiers… Oui, bah, j’étais inspirée, hein, voilà.

 

Je suis contente, n’empêche. J’ai tenu tout mon programme (avec la difficulté supplémentaire que ma sœur était à la maison ce week-end, donc j’ai eu moins de temps à consacrer aux dramas et au blog), et ça s’est plutôt bien passé ! Je vous avoue que, des fois, pfiou, c’était quand même un peu fatiguant, mais j’étais heureuse de le faire, et ça faisait si longtemps que je n’avais pas écrit de vraies Cernes (un peu plus d’un an) que, quelque part, j’étais juste contente de réaliser que « waah, j’en suis encore capable, dis donc ! ».

 

Donc merci à toutes les personnes qui ont lu tout ce bordel (la semaine prochaine, pour mon propre bien, je vais essayer de me contrôler sur Extraordinary You, mais selon ce que proposera le drama, je ne promets rien), et je vous retrouve bientôt pour plus d’épisodes dramatesques !

 

 

 

(mettez pas le casque trop fort, la première note de violon surprend… après c’est bon^^)

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :