[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Publié le 29 Octobre 2019

Semaine du 21 au 27 octobre 2019

.

 

 

SOMMAIRE

 

Introduction

 

The Tale of Nokdu – épisodes 11 à 14

(version courte sans spoils + version longue)

 

Extraordinary You – épisodes 13 à 16

(version courte sans spoils + version longue)

 

Vagabond – épisodes 11 & 12

(version courte sans spoils + version longue)

 

Conclusion

(et chanson de la semaine)

 

 

 

Cette semaine, le mot d’ordre va être : raisonnable. Je vais essayer d’être raisonnable. On ne va pas taper vingt pages. Je peux le faire.

 

I CAN TOTALLY DO IT OKAY.

(edit-spoiler : totally couldn’t)

 

Sinon, comment allez-vous ?

 

Vos vies se passent bien ? Vos dramas se passent bien ?

 

De mon côté, je suis surtout fatiguée, parce que je n’arrête pas de me coucher super tard, pour diverses raisons. Entre autres : j’ai passé beaucoup trop de temps à regarder des vidéos BTS (moi qui en regarde généralement si peu, voire quasiment jamais) de Lee Seung Gi et Suzy en rapport avec Vagabond, et puis j’ai avalé huit épisodes de Suspicious Partner d’un coup, parce que j’étais frustrée de pas accrocher à Melting me softly, alors il me fallait une dose de Ji Chang Wook, d’une façon ou d’une autre. J’aime bien, d’ailleurs. Ca rassemble des tas d’acteurs qui me plaisent (Nam Ji Hyun   et puis Choi Tae Joon et Dong Ha aussi) dans des tas de rôles qui me plaisent, donc.. voilà. Et puis, à côté de ça, je continue lentement Kingdom of the Wind (j’en suis à l’épisode 31 sur 36, et c’est triste, mais j’ai qu’une envie : le terminer et passer à autre chose… en général, j’abandonnerais le drama, mais là, il fait partie d’un projet particulier, et il reste deux trois trucs que je veux voir donc…) et j’avance aussi dans Flower Boys Next Door qui continue de me laisser tiraillée entre des émotions contradictoires, (ok, et est-ce que j’ai les yeux vraiment pas en face des trous ou est-ce que Mizuta Kouki ressemble un peu à Nam Goong Min dans ce drama ? … c’est juste mon obsession sur Nam Goong Min qui parle, ou…?) (en tous les cas, il est fort joli à regarder, et j’apprécie).

 

Quant aux dramas en cours de diffusion, au moment où je tape cette introduction, je n’ai encore regardé que les épisodes de Tale of Nokdu, mais je suis enchantée par le drama (détruite, un peu, mais néanmoins enchantée), et les épisodes de tous les dramas de la semaine d’avant m’ont plu, donc dans l’ensemble, je pense qu’on peut dire que… ça se passe plutôt bien :D J’avais l’intention de lancer Catch the ghost !, mais on m’a appris que le drama n’avait rien de surnaturel du tout, pas un fantôme à l’horizon, donc finalement, j’ai décidé d’être raisonnable et de ne pas ajouter le drama à ma liste de visionnage, même si je suis ravie du retour à l’écran de Moon Geun Young, qui est une actrice que j’apprécie. Mais : raisonnable. Je vais être raisonnable.

 

Causons.

 

(=> retour au sommaire)

 

 

 

 

Mes précédents articles sur ce drama : eps 1-8 / eps 9-10

 

Causons rapidement sans spoiler :

 

Voui, voui, voui. Le drama a certainement pris un nouvel élan, et ça me plait, je crois, mais je ne suis pas certaine que j’étais bien prête… C’était trop intense pour moi, haha. Mais c’était bien. Et non, je ne sais pas quoi dire de plus, parce que j’ai beaucoup de sentiments sur les épisodes de cette semaine, mais je ne veux spoiler personne, vous comprenez. Ce que je peux dire c’est ceci : cette semaine, le drama m’a encore fait sourire (pas mal), attendrie (un peu), serré le cœur (beaucoup), fait stresser la pompe à sang (un peu trop ?), et je suis plus que jamais en suspense de savoir ce qui va arriver à tous nos personnages principaux. Je suis aussi plus que jamais ravie de la performance de Jang Dong Yoon, et du visuel du drama.

 

Oh, et aussi, regarder Nokdu revêtir ses habits de femme et se coiffer en live, même à la va vite, c’est un grand kiff pour moi, et je vote pour qu’on ait droit à toute une scène de ça. Cette semaine, on l’a découvert en habit de gisaeng (pas assez longtemps, et trop caché derrière son chapeau à mon goût), et je veux une scène de Nokdu s’habillant, se maquillant, se coiffant en gisaeng. Je veux un vlog beauté, en fait. Make it happen, drama.

 

(=> retour au sommaire)

(=> sauter la partie spoilers)

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Causons plus longuement, avec spoilers :

 

Quand j’ai repris les Cernes, c’était entre autres raisons, parce que ce sont des articles que je prends toujours beaucoup de plaisir à relire plus tard, quand je repense à un drama, ou suis en train de le revoir. J’aime bien me relire, me dire « haha, qu’est-ce que tu racontais comme conneries, dis-donc » (des fois, selon les conneries, ça me fait même un peu grimacer, mais bon, ça fait partie du jeu, je suppose), ou parfois « waouh j’avais tout juste ». J’aime bien voir comment mon opinion a changé, et à quel point mes pressentiments étaient bons ou mauvais.

 

Bref.

 

Vous vous souvenez la semaine dernière quand je vous ai dit que je ne m’en faisais pas trop pour Yul Mu, que ça m’étonnerait qu’il tourne mal, que je pensais pouvoir garder mon affection pour lui tout le long de la série ? LOL. Personne n’a jamais eu aussi tort de toute l’histoire d’avoir tort. Et je dis « lol » parce que je suis une sale milléniale ( ?) et parce que mieux vaut en rire qu’en pleurer, mais la vérité, c’est que pendant les épisodes de cette semaine, je me sentais pas supra lol dans ma tête. A vrai dire, après avoir terminé l’épisode 14, j’ai même méchamment sangloté pendant une bonne demi-heure. Avec le recul (de 48 heures), la réaction était sans doute excessive, mais déjà, j’étais fatiguée, et ensuite, l’épisode était dur, et je n’étais pas préparée du tout. C’est vrai, le drama a toujours eu sa part d’ombre, ne l’a jamais édulcorée, et les épisodes 11 à 13 ont déjà des moments affreusement tristes, mais la destruction du village, c’était la goutte d’eau (salée) qui a niqué les vannes, et libéré un torrent de larmes. Le drama avait passé tellement de temps à me faire aimer ce petit refuge, que dans ma tête, même si je me doutais que les personnages allaient traverser des temps difficiles, à la fin, quand tout se calmerait et qu’ils auraient droit à leur happy-end (parce que clairement, ce drama aura une happy-end, PARCE QUE JE LE VEUX), ils reviendraient à ce village. Certes, ça n’a pas trop de sens, vu que Nokdu ne va pas passer sa vie à se travestir, je suppose, et que le village est réservé aux femmes, mais bon, c’était pas une image rationnelle, c’est juste que je ne pensais pas que le drama toucherait au village. Dans ma tête, il était protégé du monde extérieur, parce que, justement, il semblait tellement protégé du monde extérieur (c’était tout son principe, après tout). Le regarder brûler, voir ses habitantes (qui sont déjà passées par des épreuves affreuses, comme le rappelle Kim Ssook à Nokdu lorsqu’elle lui monte sa brûlure à la jambe) être massacrées, c’était trop pour moi, le drama, fidèle à lui-même, n’hésitant pas à être brutal (sans être sur-démonstratif ou gore non plus, on n’est pas dans Braveheart). Bref, c’était dur, et surtout, inattendu pour moi, même avec des épisodes qui étaient déjà plus sombres que la moyenne cette semaine.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Avant le gros retournement de Yul Mu, ma plus grande préoccupation était de savoir si Dong Joo et Nokdu allaient réussir à communiquer, moi ! Ah, comme le monde était simple. Bon, et ça me préoccupe toujours un peu… même si j’admets que là tout de suite, ce n’est pas exactement le plus urgent à traiter… mais quand même.

 

Avant que les choses ne basculent, on était toujours à choupiland, et je m’amusais beaucoup. La transparence de Nokdu était adorable, et je me suis beaucoup amusée de ses tentatives de suivre les leçons de son mentor en amour. Le conseil était d’être à la fois gentil et indifférent, pour créer le bordel dans le cœur de Dong Joo (qui est déjà bien suffisamment en bordel, cela dit), et Nokdu a fait n’importe quoi avec. Lui, prendre soin de Dong Joo, ça lui vient naturellement depuis le début de drama, donc c’est plutôt le côté « indifférent/froid » qu’il doit bosser, et il est nul, il n’a aucune idée de comment s’y prendre, et elle voit tellement clair dans son jeu que c’est juste drôle. Puis bon, il est transparent mais en vrai, elle aussi, à ne même pas pouvoir dormir quand il ne rentre pas à la maison. Nokdu est un débutant en amour, il ne sait pas comment s’y prendre, mais il a parfaitement compris la façon dont elle le regarde. Il a beau l’avoir entendue dire (en mentant) qu’il n’est rien pour elle, qu’elle n’a fait que l’utiliser, il y a des signes qui ne trompent pas (genre sa panique quand elle pense qu’il est tombé à l’eau et est en train de se noyer) et pour louper le fait qu’elle le kiffe il faudrait être plus aveugle qu’une taupe endormie dans un trou noir. Donc vraiment, ils sont transparents tous les deux, c’est juste qu’ils ont des soucis de communication, ce qu’Aeng Du ne manque pas de leur fait remarquer. D’ailleurs, j’avais aussi tort à propos d’Aeng Du : je pensais qu’elle allait leur mettre des bâtons entre les roues, mais elle a retourné sa veste super vite, et elle est à deux doigts de devenir leur entremetteuse, haha. La pauvre, par contre, je comprends qu’elle soit tombée sous le charme de Yul Mu parce qu’il semblait parfait, et qu’en plus il la nourrit (c’est pour ça qu’il est parfait), mais elle va tomber de très haut quand elle va réaliser que son nouvel « orabeoni » n’est clairement pas meilleur que l’ancien, loin de là. Mais en attendant, la voir « rompre » avec Nokdu puis le manipuler en usant de sa jalousie contre lui, et réprimander notre OTP quand ils se comportaient comme des gamins, c’était juste drôle. J’aimerais bien qu’ils l’écoutent, même si maintenant, ils vont avoir de nouvelles priorités.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Le truc c’est que…

 

OK, ça me rendait triste de voir qu’ils n’arrivaient pas à « se mettre ensemble ». Mon cœur s’est serré à chaque expression triste de Nokdu, ça m’a fait mal de le voir la supplier à moitié de ne pas disparaître, de ne pas partir sans lui dire au revoir, et aussi de voir à quel point elle est déchirée, a envie de rester à ses côtés, mais ne peut pas, à cause de la vengeance qu’elle s’est promis d’assouvir. Vraiment, ça me faisait de la peine… mais à la fois, je comprends. Quand Dong Joo explique (sincèrement, cette fois) à Yul Mu qu’elle refuse de laisser libre court à ses sentiments pour Nokdu, parce qu’elle a trop peur du mal que ça pourrait lui faire si elle venait à mourir, de sa vengeance, ça pourrait ressembler à la fameuse « Noble Idiotie » qu’on déteste tant retrouver dans autant de drama, mais déjà, elle a subi un sacré traumatisme niveau « perte d’êtres chers » donc on peut comprendre qu’elle ait beaucoup de mal à l’idée d’infliger ça à quelqu’un d’autre, et ensuite les deux personnages ont chacun de très bonnes raisons de s’empêcher de pleinement communiquer avec l’autre. Ils essaient de protéger l’autre en ne lui disant pas tout, et en l’occurrence, quand on commence à causer de conspirations contre le roi, ça se comprend, parce que c’est le genre de truc qui peut facilement causer la mort de quiconque est impliqué : la famille de Nokdu a passé sa vie à se cacher et à vivre dans la misère, celle de Dong Joo a été massacrée, pour des raisons similaires. Donc tu m’étonnes qu’ils n’ont pas envie d’impliquer l’autre. Tu m’étonnes qu’ils ont envie de régler ça de leur côté (d’autant que « hey, je compte tuer le roi ! » et « hé, tu vis dans un village rempli d’assassines qui veulent me tuer » ne sont pas des sujets évidents à aborder). Et la différence entre Nokdu et Dong Joo est que lui se voit vivre normalement après ça (il pensait encore pouvoir juste récupérer son père et son frère et aller vivre ailleurs), parce qu’il est plus optimiste, peut-être moins « abîmé » par la vie, et aussi parce qu’il ne réalisait pas encore à quel point il était impliqué dans une conspiration qu’il pensait encore pouvoir laisser derrière lui, alors que Dong Joo est, de base, plus pessimiste, et, de façon compréhensible, ne s’imagine pas revenir vivante d’un attentat contre le roi. Chacun veut protéger l’autre, donc, mais Dong Joo est persuadée aussi que « régler les choses de son côté » finira forcément sur un adieu, alors que Nokdu voit (enfin « voyait ») ça comme quelque chose de plus temporaire, dont il lui parlerait plus tard.

 

Bien sûr, le « plus tard » n’est pas que pour la protéger, ça fait aussi partie de sa façon de lui dire que, justement, il y aura un « plus tard ». Cette semaine, le drama répond d’ailleurs à une question que je me posais depuis quelques semaines : je n’arrivais plus à me souvenir si Nokdu avait déjà donné son véritablement nom à Dong Joo, il me semblait bien que non, et le drama confirme effectivement que Dong Joo ne le connaissait pas.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

C’était intéressant, cette histoire de nom, d’ailleurs. Nokdu lui répond qu’il le lui dira plus tard, quand les poussins seront devenus grands, et c’est encore une autre façon de lui demander de ne pas partir, mais il ajoute aussi qu’après tout, ce sont ses poussins, qu’elle est leur maitresse. Bref, elle a une responsabilité. Ces histoires de nom et de responsabilités, ça m’a fait penser à Extraordinary You, et au Petit Prince.

 

Un nom, c’est quelque chose de puissant. Ca touche à l’identité d’une personne. Avoir du pouvoir sur quelqu’un parce qu’on a trouvé son nom, c’est une idée qui revient dans beaucoup de cultures, qu’il s’agisse d’exorciser un démon, de se débarrasser de Rumpelstiltskin, de voir l’âme d’une personne dans Elfquest, ou de libérer Haku dans le Voyage de Chihiro, où la sorcière prive tout le monde de son nom pour mieux les asservir. Donner un nom à quelqu’un, c’est aussi se l’approprier, une idée qu’on retrouve pareillement un peu partout : dans la floppée d’œuvres où des personnages se voient conseillés de ne pas nommer un animal afin de ne pas s’y attacher, dans Birdbox où l’héroïne ne veut pas nommer ses enfants dans ce contexte post-apocalyptique, dans Kimi wa Petto où Sumire donne un nouveau nom à Momo,  et puis dans Extraordinary You où l’héroïne donne son nom à Haru, lui offrant une identité, et créant un lien puissant entre eux deux (le nom de l’héroïne est aussi le premier mot que prononce Haru, et tout le drama prête une grande importance aux noms des personnages). Connaître le nom de quelqu’un, le vrai nom de quelqu’un, ou le lui donner, ça a du poids, et ça tisse un lien. Et créer des liens, apprivoiser quelqu’un, comme Dong Joo et Nokdu ont commencé à s’apprivoiser, c’est une responsabilité. On est responsable de ce qu’on apprivoise. Quand Nokdu promet de révéler son nom à Dong Joo plus tard, il lui promet de se montrer à nu, et d’entamer quelque chose avec elle. Quand Dong Joo veut au moins connaître son nom avant de le quitter pour toujours, c’est parce qu’elle veut garder une part de lui avant de partir. Et quand elle refuse de confirmer ses sentiments pour/son lien à Nokdu (ou d’adopter les poussins, d’ailleurs nommés par Nokdu et pas par elle), c’est qu’elle a peur de la responsabilité qui va avec.

 

 

Ainsi le petit prince apprivoisa le renard. Et quand l'heure du départ fut proche:

- Ah! dit le renard... Je pleurerai.

- C'est ta faute, dit le petit prince, je ne te souhaitais point de mal, mais tu as voulu que je t'apprivoise...

- Bien sûr, dit le renard.

- Mais tu vas pleurer ! dit le petit prince.

- Bien sûr, dit le renard.

- Alors tu n'y gagnes rien !

Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry, chapitre 21


 

En clair, Dong Joo, elle, elle en est restée là, et elle ne veut pas trop apprivoiser son renard… mais nous, on sait bien que le renard y gagne, et aussi  qu’à la fin, en vrai, le Petit Prince va retrouver le renard et vivre heureux pour toujours dans un village de veuves à élever des poules. Ne brisez pas mes rêves, ok.

 

Bref, voilà quelles étaient mes considérations principales jusqu’à ce que les choses commencent à sérieusement déraper. J’avais le cœur un peu serré, parce qu’en plus je n’aime pas voir Nokdu pleurer (même si, bizarrement, j’aime bien la façon dont il pleure quand Dong Joo le rejette ? je sais pas, je crois que c’est parce qu’il ne pose pas en mode « mâle torturé » mais a juste l’air d’avoir un gros chagrin, haha), mais ça allait quand même plutôt bien.

 

Enfin, le nom de Nokdu, elle a fini par le connaître, grâce à Aeng Du (c’est la première chose à laquelle j’ai pensé quand Nokdu a refusé de le lui donner : « mais elle peut demander à Aeng Du, pas vrai ? » et je suis contente qu’elle ait pensé comme moi), et même le prononcer… mais dans quelles circonstances :(

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Lorsque le vrai visage de Yul Mu nous a été révélé, j’ai été sur le cul, je vous le cache pas. Je savais qu’il avait plus de pouvoir qu’il ne le laissait paraître, ça, c’était évident (il était trop libre, trop insouciant pour ne pas pouvoir se le permettre, justement, et puis dans un épisode précédent il joue de son influence pour aider les protagonistes, et apparemment, elle était pas petite cette influence) mais je ne m’attendais pas à ce qu’il soit mauvais. Et pas juste un peu. Un vrai monstre, en mode « tuer les gens qui me sont inutiles = une évidence ». J’aurais dû m’en douter, il était trop parfait pour être réel, mais être « trop parfait » pour un second rôle romantique, ce n’est pas si suspect, ça va avec le job, c’est pour qu’on se dise « raaah, mais la pauvre poupette, pourquoi personne ne l’aime » (cf. tous les SLS de ta vie, toi-même tu sais). Et quand on voit s’opérer le changement, j’ai été super enthousiaste ! Je trouve que l’acteur (que j’avais déjà vu dans That Man Oh Soo ! Mais le perso était si peu marquant que je l’avais complètement oublié) joue ça très bien, je suis toujours partante pour un bon méchant, ça rajoutait une sacrée dose de tension (maintenant chaque fois qu’il est jaloux de Nokdu, c’est devenu flippant, en fait), et puis en plus : plus besoin de me sentir triste pour lui, wouhou ! Quand les choses ont basculé, j’ai donc accueilli ça avec plaisir, même si j’étais très triste pour le pauvre petit prince (pas le blond avec l’écharpe, celui qui a été évacué du palais sans pouvoir dire au revoir à sa mère… T__T). Mais, après, les choses ont continué de basculer.

 

Déjà, il s’est avéré que le frère de Nokdu est dans le camp de Yul Mu (que je vais continuer à appeler comme ça, pour le moment), et ça, ça m’a fait mal. Enfin, qu’il soit copain avec Yul Mu, je comprends, parce qu’il lui a sauvé la vie et on aurait pu se dire que Hyung n’est pas au courant de toute la situation, et bla, et bla, et bla bla bla. Mais c’est le voir jeter à Nokdu (comme sa mère avant lui) que tout est de sa faute, que c’est à cause de lui si leur famille a dû vivre comme ça, qui m’a fait du mal… ou, plutôt, qui a fait énormément de mal à Nokdu, et donc à moi. J’attendais mieux de Hyung, à vrai dire. Parce qu’en plus : qu’est-ce que tu voulais qu’il fasse Nokdu ?! C’était un bébé ! Il était au courant de rien ! A la limite, si Hyung veut vraiment blâmer quelqu’un, autant qu’il blâme son père qui a « imposé » Nokdu à sa famille, ou Heo Yoon qui a trahi le roi et les a épargnés. Nokdu, il y est pour rien, c’est une victime dans l’affaire. Et je sais que Hyung n’est pas dans le rationnel, qu’il a accumulé trop de colère, et je suis contente qu’au moins il ne veuille pas tuer Nokdu, qu’il l’aime quand même juste suffisamment pour ne pas souhaiter sa mort (pas tout de suite, en tous cas), mais, urgh, regarder Nokdu le supplier de ne pas l’abandonner, c’était horriblement triste. C’est la première scène de cette semaine où j’ai vraiment eu envie de pleurer, j’en pouvais plus de voir Nokdu voir tous les gens qu’il aime s’éloigner de lui/le rejeter.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

STOP!BREAKING!THE!PUPPY!DAMN!IT!

 

Et puis il y a eu le village.

 

En voyant les bandits dans les bois, avec Yul Mu, j’ai compris ce qui allait se passer, mais… je n’étais pas encore convaincue que ça allait vraiment se passer. Peut-être que le village serait prévenu à temps ! Peut-être que nos guerrières bad-ass seraient encore là et protègeraient tout le monde ! Peut-être que la cheffe des gisaengs arriverait à faire changer Yul Mu d’avis ! Peut-être… mais rien du tout. Le drama a passé du temps à me faire aimer ce visage, me faire apprécier son fonctionnement, le refuge qu’il est pour ses habitantes, refuge qui, c’est vrai, a toujours été une « anomalie » tenant sur un équilibre fragile… et en une fin terrible d’épisode, le drama a tout rasé. Alors, il va rester des survivantes, et peut-être que le village sera reconstruit, peut-être ailleurs ou peut-être au même endroit, mais ça été le vrai tournant, le basculement du drama dans un équilibre comédie/drame inversé. Et maintenant… j’ai un peu peur, je ne vous le cache pas. Le passage aux choses sérieuses en seconde partie, c’est un classique des kdramas (et ici, c’est bien opéré, pour le moment, et c’est efficace), et au vu de la preview, on entre aussi dans quelque chose de plus classique pour un sageuk, mais… mon cœur… il est pas prêt du tout… argh.

 

Bon, mais, euh… ok, les gens, « I fucked up » comme dirait l’autre : j’ai déjà beaucoup trop écrit. Pardon. Je voulais être raisonnable mais les Cernes ont leur raison que la raison ignore, je suppose. Je vais donc rapidement terminer cette partie sur Nokdu avec :

 

 

Quelques trucs en vrac

 

• J’adore que quand Nokdu apprend qu’il y a un « prince perdu », il pense tout de suite que c’est Hyung, alors que ça parait tellement plus logique que ce soit lui. Mais je crois qu’il n’arrive pas du tout à s’imaginer être quelqu’un d’important, en fait…

 

• Nokdu a recroisé le chemin du roi sans le savoir !!!

 

• Le pauvre gestionnaire du village des veuves m’a fait sourire quand il doit faire face au roi. Lui est affreusement stressé, et j’avais quand même un peu peur pour lui, mais je vous avoue que le personnage m’amuse et que cette scène n’a pas fait exception.

 

• J’avais déjà repéré le garde du corps de Yul Mu lors de la scène où il coupe je ne sais plus quoi pour les gisaengs (en même temps : joli guerrier bad-ass qui ne parle pas = YES !GIMME !) mais il a plus que jamais mon attention, voui, voui. Enfin j’aimerais autant qu’il évite de tuer des gens que j’aime bien, mais néanmoins…

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

• On comprend enfin clairement ce qui s’est passé par le passé et est en train de se passer maintenant, donc yay pour cela. Mais si Yul Mu est en fait le futur roi Injo… eh bien ça veut justement dire qu’il devient roi ! (le roi qui faisait la misère à Park Gyu et William dans Tamna the Island, souvenez vous !) Donc déjà… pas cool. Et ensuite, j’espère que ça implique pas du drame pour nos deux personnages principaux, parce que sinon je vais pleurer (encore) T.T

 

• J’aime beaucoup cette image :

 

 

J’aime le contraste entre le côté cassé, sombre et triste de Nokdu qui vient de se faire piétiner le cœur, dans son habit de veuve/deuil, et celui fleuri, verdoyant, coloré et doux du bonheur/Dong Joo qui lui est refusé. Ainsi que le fait que Nokdu soit en pleine vue, parce qu’il a mis tous ses sentiments sur la table, alors que Dong Joo est cachée par la verdure, parce qu’elle se cache, elle aussi. Bref, c’est une jolie image, « racontée » du point de vue de Nokdu

 

Sur ce, voilà. Une semaine éprouvante mais une bonne semaine néanmoins, qui me fait attendre et redouter la suite à la fois :)

 

(=> retour au sommaire)

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

 

 

 

 

Mes précédents articles sur ce drama : eps 1-8 / 9-12 /

 

Un petit texte court qui spoile queudale :

 

… J’ai tellement hâte de retrouver Vagabond, les gens. J’ai besoin de fun et simple dans ma vie, vous avez pas idée. Parce que là, je regarde mon plan pour la partie qui spoile d’Extraordinary You, et… « raisonnable » n’est pas le mot qui me vient à l’esprit (à la place c’est plutôt « ABORT !ABORT !ABORT NOW ! »). Mais bon, je ne vais pas trop me plaindre non plus, parce que j’adore qu’Extraordinary You m’inspire autant de réflexion (à mon niveau, quoi) et me fasse relire du Shakespeare. C’est juste que, pfiou, ça fait travailler ma tête et mes doigts, sans oublier mon cœur qui s’en est pris plein la gueule, cette semaine. Je vous jure, y a des gens sur twitter qui regardent ce drama pour se détendre et profiter de choses mignonnes et légères et je sais pas comment ils font, il va falloir qu’ils m’apprennent, parce que moi je me sens super malmenée. Et j’aime être malmenée comme ça, parce qu’il n’y a rien de pire que l’indifférence, et que rien n’est plus éloigné de l’indifférence que l’avalanche de sentiments sous laquelle m’enfouit Extraordinary You, mais… bref, ça n’a pas été de tout repos.

 

Mais, ah, les personnages nagent dans l’incertitude, et moi-même j’ai des tas de questions (genre dans quel univers, même manhwatesque, la phrase « Haru n’est pas aussi beau que Nam Ju » a-t-elle du sens ?), mais s’il y a une chose dont je suis certaine, c’est que ce drama me parle toujours énormément. Et puis BON, c’est vrai qu’il me met dans un état de mélancolie avancé, mais d’un autre côté, c’est un peu ma faute aussi, parce que suivre les épisodes d’une session « Nell/Epik High » ça met pas exactement l’humeur au beau fixe. L’essentiel est là : j’aime toujours autant Extraordinary You.

 

Cette semaine est venue avec son lot de révélations, d’interrogations, la donne change sans arrêt, et ma curiosité n’en tarit pas. Je suis toujours aussi attachée aux personnages principaux, toujours aussi impliquée dans leur lutte contre le destin, toujours aussi émue de leurs déboires, et le drama me pousse toujours autant à réfléchir aux autres, à leurs vies, à leurs sentiments. Bref, notre histoire d’amour, à Extraordinary Haru You et moi, continue d’être justement ça : une histoire d’amour (et de prise de tête, un peu).

 

(=> retour au sommaire)

(=> sauter la partie qui spoile)

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Le texte carrément moins court qui spoile :

 

Mon Dieu que cette semaine était triste… tout était triste… trop de tristesse…

 

Bon, ok, tout n’était pas triste. A un moment donné, Do Hwa porte un t-shirt avec un poussin dessus. Ca, ce n’était pas triste. Mais Do Hwa lui-même, on ne peut pas dire que c’était le beau fixe dans sa tête, quand même. Ce qui prouve bien ce que je savais déjà, à savoir que la vie sans Haru, c’est nul pour tout le monde.

 

Le premier épisode de la semaine, en particulier, a été douloureux. Après la disparition subite de Haru, Dan Oh n’était plus que l’ombre d’elle-même, se trainant comme un fantôme, accablée de culpabilité (alors qu’elle ne pouvait pas non plus savoir qu’il risquait de disparaître, et lui a fait le choix conscient de l’aider malgré ce risque… bien sûr, je comprends néanmoins qu’elle s’en veuille). Elle a même pris la décision de cesser de se rebeller, ce qui, pour elle, est quasiment une sentence de mort, sans compter que tout le personnage s’est défini autour de son esprit combatif, et son insistance à décider de son propre avenir, donc lorsqu’elle décide d’arrêter, elle renonce véritablement à elle-même. C’est vous dire l’impact de la disparition de Haru (mais aussi du sous-entendu que si elle continue, elle pourrait causer d’autres torts). Elle voyait Haru partout, sentait sa présence tout autour d’elle, hantant les endroits où il avait été (la bibliothèque, son bureau,…). Même Kyung semblait parfois désolé pour elle… Bref, oui, c’était drôlement triste à regarder.

 

Et après… c’est devenu presque pire ?

 

Mettons que c’est à débattre. Qu’est-ce qui vaut mieux : pas de Haru ou un faux Haru ? Se dire qu’il existe encore une version de Haru quelque part, c’est une consolation, mais l’avoir sous les yeux tous les jours, sans qu’il se souvienne de Dan Oh du tout, c’est particulièrement cruel. Haru nous revient tout rebooté, sans cicatrice puisque remis à neuf, personnage mineur du manhwa cette fois, avec des lignes et un set-up : c’est un ami loyal de Kyung, Ô ironie du sort. C’était comme une insulte à nos souvenirs de Haru. Et ma première pensée en découvrant le personnage a été « ce n’est pas mon Haru » (ouais, jme suis appropriée Haru comme ça). Même ses cheveux n’étaient pas bons, même son visage ne semblait pas tout à fait aussi joli (tout en l’étant toujours énormément, faut pas déconner, Ro Woon est toujours superbe)… c’était un Haru, mais pas le mien, pas celui de Dan Oh. Un passant ordinaire aurait pu trouver qu’il lui ressemblait, mais ce n’était pas le Haru que Dan Oh avait apprivoisé (y a pas de raison que seul Tale of Nokdu ait droit à sa référence au Petit Prince, NA).

 

Bien sûr, c’était juste au tout début. Après, j’ai rapidement retrouvé mon Haru sous le faux Haru, parce qu’à un niveau instinctif il était toujours lui-même, et il est redevenu tout aussi beau à mes yeux. Puis il a retrouvé ses souvenirs (et sa cicatrice à la main, cette fois effectivement auto-infligée, que ma théorie de la semaine dernière soit valable ou pas) et là, on était bon, tout allait bien à nouveau.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

La question qu’on pourrait se poser, c’est : pourquoi ? Pourquoi faire disparaître Haru, puis le faire revenir sous une autre « forme », puis le faire se réveiller sans se souvenir de Dan Oh, puis le faire se souvenir de tout, tout cela en l’espace de deux épisodes ? Si c’était pour que cela dure si peu de temps (Dieu merci… pardon, son absence était trop dure T.T), est-ce qu’il y avait vraiment un intérêt ?

 

Personnellement, j’ai trouvé quatre conséquences intéressantes à cette expérience. Et j’ai donc organisé ça en quatre points (parce que le faire en dix ça paraissait chelou, du coup).

 

 

1. The E word

2. Avertissement

3. Défaite ou victoire ?

4. It’s Kyung time !

 

 

Gaiement, causons.

 

 

1. The E word

 

… et le « E word » c’est bien sûr « Empathie », un mot que vous allez encore entendre souvent, je pense, parce que, que le drama cherche réellement à appuyer dessus ou pas, c’est le sujet sur lequel il me fait le plus réfléchir, et c’est pour cela que je l’aime autant.

 

Comme je disais, en découvrant le nouvel Haru, ma toute première réaction a été « ce n’est pas mon Haru », mais en voyant Dan Oh lui répéter « tu n’es pas Haru », j’ai commencé à me sentir super mal pour lui. Parce que ce n’était plus tout à fait le même Haru, mais on pouvait voir le vrai Haru sous le nouvel Haru (est-ce que je répète le mot Haru pour le plaisir de le prononcer intérieurement chaque fois que je le tape ? … maybe), et il avait l’air tellement perdu, et même blessé, parce qu’à un niveau instinctif, ses sentiments pour Dan Oh étaient toujours là, sous la surface, donc chaque fois qu’elle avait de la peine ou le rejetait, on sentait que ça le blessait. J’avais envie de pleurer « arrêter de faire du mal au Haru, bordayl T.T ». Certes, c’était plus tout à fait le même, et (au début du moins) il ne se rappellerait pas ce qui s’était passé, mais ça me faisait mal de le voir avoir mal.

 

Alors j’ai repensé à ce que dit Do Hwa à Nam Ju dans l’épisode 16, lorsqu’il décide d’officiellement renoncer à ses sentiments pour Ju Da, et de réparer sa relation avec Nam Ju à la place. En partie, c’est parce qu’il se sent responsable de ce que sa rébellion à lui aussi a eue sur Haru, mais c’est également en partie qu’il se sent mal d’avoir fait dérailler l’histoire d’amour de son ami. Et il lui dit donc « J’avais oublié… que tu es un ami précieux pour moi, éveillé ou pas ».

 

Et après encore, j’ai réfléchi à la colère de Kyung, à cause de toutes les fois où Haru et Dan Oh, en particulier, l’ont traité de manière complètement désinvolte parce que de toute façon, il ne se souviendrait de rien lors de la prochaine Scène.

 

Et c’est vrai que depuis le début du drama, de temps en temps, je me suis dit « pauvre personne non-éveillé », le plus souvent simplement quand les personnages éveillés font des tas de remarques que leurs interlocuteurs endormis ne peuvent pas comprendre. Alors, je comprends leur frustration, et puis c’est peut-être bien ce qui précipite le réveil de leurs interlocuteurs sur le long terme, mais dans l’Ombre, les personnages se permettent des choses qu’ils ne se permettraient pas autrement, parce que (et c’est quelque chose de souvent répété) « il/elle ne se souviendra pas de toute façon ». Jusque-là, j’avais relevé sans vraiment me pencher dessus, mais c’est fou ce que quand ça arrive à Haru, subitement, je le vis mal, parce que c’est quelqu’un qui me tient à cœur. Et non seulement ce n’est pas forcément vrai que les personnages ne se souviendront pas (cf. Kyung) si bien que leurs actions peuvent avoir des conséquences, mais en plus, le fait qu’une personne « ne se souviendra pas », n’est pas un passe-droit pour lui faire ce qu’on veut.

 

En vrai, je ne dis pas que les personnages ont toujours eu tort d’avoir les réactions qu’ils ont eu. Que Dan Oh soit bouleversée par le nouvel Haru est compréhensible, qu’elle ait renvoyé paître Kyung dans l’Ombre était carrément appréciable vu comment il est avec elle, que les personnages veuillent évacuer leur frustration c’est naturel (et quand ils parlent d’Ombre et Scène aux personnages encore endormis, c’est pas comme si ils les blessaient, ils les laissent juste perplexes), et que Kyung veuille se rebeller contre son père TRES BIEN DO IT YES.

 

En fait, j’ai juste réalisé que nos protagonistes traitaient parfois les personnages endormis comme des personnages justement, ne prenant pas nécessairement leurs émotions au sérieux, et que moi aussi, c’est un peu ce que j’avais fait jusqu’à ce que le drama mette Haru à leur place et que je voie donc les choses de leur point de vue. Je ne sais pas si c’est hypra clair, mais en gros, le drama, une fois de plus, m’a forcée à tout repenser du point de vue de tout le monde, et surtout des personnages qui étaient devenus secondaires. Je ne sais pas si c’était vraiment voulu, mais c’était intéressant pour moi. Je passe le drama à reprendre constamment les évènements et me demander comment untel ou unetelle les ont ressentis. Et comme en plus, et là on touche à quelque chose de personnel, je suis quelqu’un de constamment inquiète de ne pas être suffisamment empathique avec les autres, je vous avoue que ça me parle particulièrement, j’aime l’ « exercice ».

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

 

2. Avertissement

 

Comme j’en parlais la semaine dernière, la disparition d’Haru sert d’avertissement, à la fois pour le spectateur et pour les personnages. L’auteur pourrait faire disparaître Haru. Il peut aussi manipuler Haru, en faire ce qu’il veut. Il peut même en faire un compagnon loyal de la personne qu’il déteste le plus, si tel est son bon vouloir. Les évènements de cette semaine ressemblaient à une démonstration de force, un « regardez ce que je pourrais vous faire si vous n’êtes pas sages. »

 

Bien sûr, c’est s’il y a véritablement un auteur qui répond aux actions des personnages, ce qui n’est pas non plus certain, parce que pour le moment on n’a pas vraiment eu d’aperçu de cet auteur ou du « monde réel » en dehors de celui du manhwa. Tout ce qu’on a, c’est ce qu’on nous a dit, et qu’on croit, mais c’est plus de la foi qu’une certitude.

 

Néanmoins, la disparition d’Haru, puis son retour, et la façon dont l’histoire est retombée sur ses pieds (Nam Ju finissant par délivrer la réplique que Kyung lui avait dérobée la semaine précédente), avaient vraiment des airs de « c’est moi qui ai le contrôle, vous ne pouvez rien faire, et voilà ce qui vous attend si vous essayez à nouveau ».

 

Et ça a marché, au moins temporairement ! Dan Oh a cédé, elle a baissé les bras, allant même jusqu’à laisser tomber ses médicaments du haut du pont. Elle finit par accepter de les prendre, pour son père, mais c’est vraiment pour lui, pas pour elle. Elle, ce n’est pas qu’elle veut mourir (elle veut toujours vivre, au contraire) mais plus qu’elle a accepté que ses médicaments ne servaient à rien, se soigner ne servait à rien, tout est entre les mains de l’auteur de toute façon. Se soigner ou pas, à quoi bon, puisque la décision reviendra à l’auteur. La maladie incurable de Dan Oh a toujours été un parallèle à l’idée même du destin : c’est quelque chose qui lui est tombé dessus, indépendamment de sa volonté, et elle peut décider de lutter contre, et penser qu’elle peut prendre le contrôle, ou bien se résigner et se dire qu’elle vivra aussi longtemps que sa maladie/son destin le lui permettra. C’est quelque chose que j’ai vu dans ma famille (où on a un peu trop tendance à avoir le cancer à mon goût), et mon entourage proche ou moins proche : des gens qui décident de lutter contre la maladie, et d’autres qui préfèrent s’épargner une lutte douloureuse et vivre le temps qui leur est imparti, voire miraculeusement guérir, sait-on jamais. Le destin écrit par l’auteur, dans ce drama, est vu comme une maladie, en quelque sorte, et Dan Oh avait décidé de lutter contre, mais dans ces épisodes, elle décide que la lutte est trop perdue et trop douloureuse, donc elle se plie à l’auteur.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Et en ça, la menace de l’auteur a fonctionné. Oui, mais.

 

 

3. Défaite ou victoire ?

 

Dans cette défaite temporaire des personnages, il y a un espoir que je ne suis pas certaine qu’ils ressentent encore. Ou peut-être que je me fais des films, c’est possible aussi. Ce n’est pas clair. Parce que rien n’est clair dans ce drama, je passe mon temps à douter de tout, haha.

 

La fleur qui apparait partout autour de Haru et Dan Oh, cette fleur qui semble les lier depuis (au moins) leur première vie dans le manhwa Flower, dans le monde du drama semble signifier « le monde peut s’effondrer, et le sol se fendre, je t’attendrai toujours ». Bon, comme toujours avec les fleurs (et comme me le faisait remarquer SALT, qui a trouvé de quelle fleur il s’agit), celle-ci (Bignone de Chine, a priori) a des tas de significations différentes selon à qui on demande, mais finalement, la signification la plus importante est celle que lui donnent le drama et ses personnages, donc dans le contexte, ça veut dire « je ne cesserai jamais de t’attendre ». L’idée d’attendre quelqu’un pour toujours a quelque chose de triste, mais Haru et Dan Oh finissent visiblement toujours par se retrouver. Dan Oh était effectivement dans Flower aussi, et tous les deux ont perdu leurs souvenirs de Flower en entrant dans Secret, mais ils se sont retrouvés, puis Haru a reperdu ses souvenirs, mais finit par retrouver Dan Oh quand même. Pour ce qu’on en sait, il y avait peut-être un autre manhwa avant Flower (Dan Oh aborde la question de la réincarnation avec son père, et c’est bien à cela que ça ressemble), ou peut-être qu’il y a eu d’autres reboots qu’on n’a pas vus, allez savoir… en tous cas, Haru et Dan Oh se retrouvent constamment, et même un peu toujours de la même façon : Haru tombe en arrière, et percute le dos de Haru. La répétition donne une impression de destinée. Or si on croit ce qui nous a été dit (et on n’est pas obligés, parce que le drama n’est pas exactement transparent) les deux « contacts dorsaux », au moins dans Secret, se sont faits indépendamment de la volonté de l’auteur. Dans Flower ce n’est pas certain, mais dans Secret, la première fois, Haru est allé contre le storyboard, et la seconde, ça s’est passé dans l’Ombre, pas pendant une Scène. C’est comme si les personnages avaient une destinée en dehors du Destin, celui écrit par l’auteur. Une destinée qui serait née de leurs sentiments à eux, de leur volonté de se trouver encore et encore. Et c’est un peu une victoire, non ?

 

Par ailleurs, post-reboot, instinctivement, Haru semble avoir rapidement commencé à reconnaître Dan Oh. Ca ne s’est pas fait sans moments douloureux, mais il a très vite retrouvé ses souvenirs, et avec même quelques flash-backs de Flower supplémentaires dans la foulée ! Ils ont (peut-être) reçu un avertissement de l’auteur, mais finalement, ils sont tous les deux éveillés à nouveau, et Haru a même plus d’infos qu’avant.

 

Et puis ces épisodes m’ont fait repenser à une scène de Buffy contre les Vampires (oui, la semaine dernière c’était Supernatural, maintenant c’est Buffy… on est très « trilogie du samedi » sur ce blog). C’est une scène de l’épisode 12 de la saison 5. Dedans, Buffy renvoie paître le Conseil des Observateurs qui entendait la tester et la contrôler, leur signifiant bien que c’est elle qui a le pouvoir. Dans ce discours, elle aborde Gloria, la déesse qui sert d’antagoniste principale à la saison, et elle dit ceci :

 

 

Beaucoup de gens sont venus me parler, ces derniers jours, tenant tous à me dire à quel point je suis insignifiante. Et j’ai enfin compris pourquoi. Le pouvoir. C’est moi qui l’ai, pas eux. Et ça les dérange. Glory… est venue chez moi, aujourd’hui. Elle voulait juste parler. Elle m’a dit que j’étais un insecte, qu’elle pourrait m’écraser d’un geste. Mais… elle ne l’a pas fait. Elle est venue chez moi, et on a parlé. Nous avons eu ce qui, pour elle, devait s’apparenter à une discussion civilisée. Pourquoi ? Parce que j’ai quelque chose dont elle a besoin. Parce que j’ai du pouvoir sur elle.

Buffy the vampire slayer, s12, ep5

 


L’auteur a (peut-être) donné un avertissement aux personnages, mais au final… il n’a pas supprimé Haru. Il n’a même pas pu le garder endormi bien longtemps. Alors, peut-être que, finalement, ce n’était pas du tout une démonstration de force, peut-être qu’il y a complètement autre chose, mais moi, il me semble que dans leur défaite, les personnages ont peut-être remporté une victoire quand même. Peut-être que l’auteur ne peut pas se débarrasser d’Haru comme ça. Peut-être que l’auteur n’a pas autant de contrôle qu’il voudrait. Peut-être que les personnages ont une emprise sur lui aussi. Les épisodes de cette semaine étaient terribles et je crains plus que jamais ce qui pourrait arriver à nos deux protagonistes, mais je suis aussi plus que jamais convaincue que quoi qu’il advienne, ils se retrouveront encore, se reconnaîtront encore, s’aimeront encore, se battront encore, et que l’auteur n’y pourra jamais rien.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

 

4. It’s Kyung time !

 

Avoir Haru en retrait par rapport à Dan Oh, était également, je pense, une façon pour le drama de s’attarder sur Kyung, en général et sur sa relation avec Dan Oh en particulier. Haru a carrément été rebooté pour être proche de Kyung, donc il y a eu pas mal de scènes entre eux, mais aussi, quand Haru et Dan Oh étaient ensemble, Haru ne laissait jamais vraiment à Kyung la possibilité de parler avec Dan Oh. Et il avait raison, hein ! Parce que la version Kyung d’une discussion était essentiellement de s’énerver après Dan Oh, la présence d’Haru n’aidant pas à le calmer. Donc intervenir était la bonne chose à faire (et quand il n’intervenait pas, c’était juste que Dan Oh plantait Kyung pour courir retrouver Haru), mais c’était bien aussi de pouvoir découvrir autre chose, et d’en savoir un peu plus sur le passé commun de Kyung et Dan Oh notamment, de comment leur relation s’est développée jusqu’ici, et de quoi elle est née : de Kyung imitant la bonne fée de Cendrillon.

 

Ce moment du « bibidi bobidi bou » était adorablement drôle. Le souvenir est mignon, et confirme ce que je (et la plupart des gens, j’imagine) supposais à savoir qu’à une époque, sans doute avant toutes les responsabilités, avant la merde que son père lui met sur le dos, et avant la mort de sa mère, Kyung était quelqu’un de meilleur, qui a été un vrai soutien pour Dan Oh, un ami précieux, et c’est pour ça qu’elle est tombée amoureuse de lui. Mais la façon dont Lee Jae Wook sort ça subitement dans la conversation est encore plus mignonne, et j’ai éclaté de rire.

 

A la fois, je trouve ça intéressant, comme référence.

 

Cendrillon est bien sûr une référence citée par le drama, notamment par Ju Da, car son histoire avec Nam Ju est une « Cinderella story » moderne réinventée, comme l’était Hana Yori Dango. C’est le schéma classique de la jeune femme pauvre et résiliente qui se trouve un jeune homme riche, finira par l’épouser, et se sortir de sa condition. Mais Dan Oh est également une Cendrillon, dans Extraordinary You, et je pense que ce n’est jamais plus évident que lors de la scène où elle perd sa chaussure pendant la course avec Kyung, et Haru ramasse le soulier pour la lui ramener. Sur la Scène, elle a perdu sa chaussure en voulant courir avec son prince, Kyung, mais Haru est son véritable prince, même si dans la scène elle-même, il lui rend la chaussure de façon froide, parce qu’il n’est pas encore reréveillé. Sur Scène, Kyung était sa bonne fée, dans son enfance, devenu prince, et maintenant, dans l’Ombre, c’est Haru qui joue ce rôle (que Kyung voudrait retrouver, insistant qu’il peut aider Dan Oh) de prince et bonne fée puisque c’est lui qui détient la clé (a priori), la magie, qui permettra à Dan Oh de sortir de sa condition, de ne plus être une figurante/souillon contrôlée par un auteur/une marâtre mais devenir une personne libre/princesse. A noter aussi, que dans le dessin-animé de Disney, ici spécifiquement cité, l’accent n’est pas tant mis sur le prince (qui n’est pas la motivation de Cendrillon pour se rendre au bal, et n’est finalement qu’un outil lui permettant de se libérer) que sur sa résilience, et l’aide que lui valent son bon cœur et tous les amis qu’elle s’est faits en leur venant en aide. Cendrillon doit son évasion avant tout à elle-même et à l’entourage qu’elle s’est créé, et ici, c’est bien un effort de groupe aussi, Do Hwa faisant partie de la bande de petites souris.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Le conte de fées n’est pas loin donc, et d’ailleurs, on a même notre fée du drama : Mi Chae. Par contre, bonne ou mauvaise fée, ça c’est pas hypra clair, parce qu’il ne semble vraiment pas vouloir que nos personnages échappent à leur destin, mais en même temps il a l’air sincèrement désolé pour Dan Oh et touchée de la voir pleurer qu’elle veut vivre. Ce personnage continue d’être ambigu, et ça me plait.

 

Pour revenir à ce que je disias : en écartant Haru, le drama a pu s’attarder plus sur Kyung, donc, et c’est un personnage qui me fascine pas mal, pour tout vous dire, d’autant que j’aime beaucoup Lee Jae Wook dans ce rôle (en même temps, j’aime tous les acteurs dans tous leurs rôles dans ce drama, de toute façon…) Je ne sais pas si je le trouve attachant, dans le sens où il déconne sévère et c’est pas quelqu’un que j’aimerais côtoyer dans la vie de tous les jours, mais j’aime le personnage, et sa place dans l’histoire, et, oui, il me fait quand même de la peine par moments. Je n’arrive pas à croire que personne ne s’inquiète de sa situation, en fait ! Il a fallu que ce soit Haru, HARU, qui lui demande pourquoi il avait une blessure au visage ! Bon, Haru rebooté, d’accord, mais… quand Haru lui demande si tout va bien, Kyung a l’air choqué, en partie parce que c’est Haru qui a posé la question, mais en partie aussi parce qu’apparemment, on ne lui avait juste… jamais posé la question ? Ce n’est pourtant pas la première fois que son père le frappe, et ce n’était même sans doute pas la pire. Ca ne peut juste pas être la première fois que Kyung a des marques de coups. Que les gens qui le voient comme un persécuteur ne s’inquiètent pas de son sort, ok, mais Do Hwa ? Nam Ju ? Ce sont ses amis, non ? Do Hwa le réitère carrément dans les épisodes de cette semaine ! Pourquoi personne ne s’alarme ? Pourquoi il faut attendre qu’Haru soit rebooté pour que quelqu’un remarque que quelque chose ne va pas et s’en inquiète ?

 

Bref.

 

Dans les épisodes de cette semaine, le sentiment principal de Kyung, comme toujours, a été : la colère. Kyung est énervé. Et… ça se comprend.

 

J’ai détesté la façon dont il torturait Haru et Dan Oh dans ces épisodes (ou dans les épisodes précédents, du reste), et au début, lorsqu’il révèle que lui aussi est au courant pour Secret, j’ai cru qu’il allait sérieusement devenir purement le méchant du drama, à rire des « figurants », le tout sur fond d’éclairs orageux bien placés. Je n’aime pas la façon dont sa colère s’exprime, je n’aime pas le mal qu’il fait aux personnages que j’aime, mais la colère elle-même ne m’étonne pas.

 

Pour commencer il a des raisons d’être en colère : son père abusif, l’auteur qui le coince dans cette situation et l’empêche de se rebeller ou se défendre, tous les moments où on l’a pris pour un con parce qu’on le croyait complètement endormi, etc. Et puis, surtout, il est perdu, et ça se traduit en colère. C’est pas forcément ce qu’il y a de plus sain, mais la confusion est compréhensible, parce que son monde entier est remis en question. Pour commencer : il pensait que Dan Oh était amoureuse de lui, et elle est très claire quant au fait que ce n’est pas le cas, et que ça n’a jamais été le cas, que ses sentiments ont toujours été décidés pour elle contre son gré. Et GO DAN OH ! Il aurait dû mieux la traiter/devrait mieux la traiter s’il voulait son affection. Mais je comprends qu’il soit perdu, et que ça remette en question sa vie entière. Rappelez-vous, dans mes Premières Impressions, je vous disais :

 

 

Dan Oh ne peut avoir aucune certitude sur ses souvenirs ou sur ses relations, parce que chaque personnage participant au manhwa n’est justement qu’un personnage, un rôle interprété par un acteur endormi, utilisé comme une marionnette, voire par un acteur éveillé qui dit les lignes en pensant le contraire. Toutes les relations de l’héroïne se retrouvent donc potentiellement fausses. Et autant la partie sur les trous entre ses moments d’existence semble éloignée de notre réalité, autant celle sur les relations l’est bien moins, car, après tout, nous ne pouvons pas lire dans les pensées des autres, les gens revêtent différents masques, plus ou moins transparents, selon les situations sociales, et qui peut réellement évaluer la transparence du masque auquel ils ont à faire. C’est une idée angoissante, ici poussée à l’extrême par le concept du drama, même s’il le tourne souvent à la comédie, mettant en opposition ce que pense Dan Oh (l’héroïne, donc) et ce que le manhwa la force à faire.

 

 

Et personne n’a été plus brutalement confronté à cette réalisation que Kyung. Pour les autres, c’est une possibilité à considérer, mais Do Hwa et Dan Oh n’ont pas l’air de remettre en question l’amour de leur famille ou de leurs amis pour le moment. Pour Kyung, on n’est pas dans une possibilité, mais dans une réalité que Dan Oh lui crache au visage. Et parce qu’il n’y avait sans doute rien de plus constant dans son existence que les sentiments inébranlables de Dan Oh pour lui, si tout ça n’était que du vent, ses souvenirs n’étaient qu’un vaste mensonge, et il ne peut être sûr de rien ni de personne. Le monde de tous les personnages a été entièrement et violemment retourné, mais Kyung (qui, de base, n’a pas l’amour de sa famille, et n’a visiblement personne qui s’inquiète de son sort, même dans ses amis) est peut-être bien le plus isolé de tous.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

En même temps, encore une fois, au bout d’un moment, même sans parler de faux souvenirs et de masques, à force de traiter les gens comme de la merde, faut pas s’étonner de se retrouver tout seul, et c’est pas que je reproche à Dan Oh d’envoyer bouler Kyung, qui en version éveillée n’est pas un ange non plus.

 

Faut dire que, quelque part, c’est logique. Si nous sommes la somme de nos souvenirs et nos expériences, même si à présent les souvenirs entiers de Kyung sont remis en question, c’est ce qu’il a d’enregistré, et ce n’est pas étonnant qu’il retienne la personnalité qu’il avait quand il était endormi. Après tout, c’est le cas de tous les personnages éveillés. Même Dan Oh, à vrai dire. Elle est différente face à Kyung, et la coupure entre avant le réveil/après le réveil est plus marquée que pour Do Hwa ou Kyung, mais dans sa version endormie, elle était quelqu’un d’extrêmement décidé et résilient (c’est juste qu’elle mettait ça dans ses sentiments pour Kyung, pas sa lutte contre la destinée/l’auteur), des qualités qu’elle retient dans sa version éveillée. Donc Kyung étant la somme de ses souvenirs et expériences, c’est normal qu’il ne devienne pas subitement un ange à son réveil. Ce qui est triste c’est que, comme les autres, il n’a choisi aucune de ses expériences, même pas ses propres actions, donc il est la somme d’expériences et choix sur lesquels il n’avait strictement aucun contrôle.

 

Et si chez Dan Oh le « destin forcé » est mis en parallèle avec sa maladie, chez Kyung, il est mis en parallèle avec son père abusif, bien entendu. Kyung est esclave de l’auteur qui le rend esclave de son père. On entre un peu dans le territoire Chi Hyun (cf. Legend of the Blue Sea) où la question se pose de : même sans parler d’auteur et de destin, à quel point Kyung pouvait-il échapper aux circonstances lesquelles il a grandi ? (et bien sûr, dans la vraie vie, ça dépend de tas de choses, et chaque personne vivant des choses difficiles aura des possibilités et réactions qui lui sont propres) Et maintenant que le voilà éveillé, et pleinement maitre de ses actions, on dirait qu’il emprunte quand même une voie plus « douce ». Entre guillemets parce que le type n’est pas un agneau, faut pas déconner, et je ne sais pas ce qu’il fera la semaine prochaine, mais il y a plusieurs scènes entre lui et Dan Oh où il sèche ses larmes, lui apporte quelque chose à boire pour la réconforter, ou lui parle plus posément, et ils peuvent échanger un sourire. Il semble aussi commencer à comprendre pourquoi elle tient tant à changer le scénario qui a été écrit pour elle. Bref, c’est pas qu’il soit subitement devenu fréquentable, mais maintenant que ses choix et expériences ne sont pas tous décidés par l’auteur, et qu’il est forcé de remettre sa vie et son identité en question, il semble qu’il y ait quand même plus d’espoir.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Pour résumer ; Kyung, comme le drama, continue de m’intéresser énormément. La semaine dernière déjà il m’avait fait réfléchir aux notions d’empathie et d’exploitation de sujets graves au détriment des gens concernés par ces sujets, et cette fois encore, la partie qui touche à lui est la plus longue… en même temps, faut dire que cette semaine il était particulièrement à l’honneur dans le drama ! Donc c’est pas ma faute si j’en tape des kilomètres de texte, okay T.T

 

Sur ce

 

 

Des questions et observations en vrac :

 

• Haha, j’adore que Mi Chae se demande quand les élèves de cette école étudient au juste, parce que c’est une question qu’on se pose souvent dans certains dramas scolaires, hein ? Cela dit, moi la question que je me pose c’est pourquoi diable il laisse trainer son exemplaire de Flower n’importe où ?! Le truc a l’air quand même un peu important… alors soit Mi Chae est étonnamment inconscient (mais ça lui ressemble pas ?), soit le livre a une sorte de volonté à lui, ou peut-être que des exemplaires sortent « régulièrement » des différents portaux.

 

• C’est confirmé : Haru et Dan Oh étaient tous deux dans Flower. Et maintenant je me demande qui d’autre était dedans… Kyung ? Ou peut-être la mère de Nam Ju ? Parce que clairement, Mi Chae a eu une drôle de réaction en la croisant (ce qui confirme a priori que c’était bien à elle que réagissait également Haru la semaine dernière), et elle a aussi regardé Kyung très bizarrement quand elle le croise dans le centre commercial avec sa famille. Peut-être que, finalement, TOUT LE MONDE était dans Flower ?

 

• Est-ce que Ju Da est éveillée ?! C’est clairement ce que sous-entend le drama, pas vrai ? Elle est filmée comme les gens éveillés lors d’une Scène (son pied qui ne veut pas bouger, le petit flou à côté de sa tête), et son petit sourire triomphant lorsque Nam Ju prend sa défense ne cadrait pas avec ce qu’on sait du personnage jusque-là. Lorsque Kyung cherche Secret, impossible de trouver le manhwa, et je soupçonne qu’il est entre les mains de Ju Da, qui joue le jeu, parce qu’elle sait qu’au final, comme elle est le personnage principal, elle ressort « gagnante » de l’histoire. Au moins financièrement, et l’argent et l’influence de la famille de Nam Ju sont des choses dont elle a besoin pour sauver sa grand-mère malade (or les personnages retenant leur affection pour leur entourage…) Lorsqu’elle soupire que c’est dur, elle parle sans doute de la comédie qu’elle doit jouer, et son rôle. Ce ne serait pas si étonnant qu’elle soit réveillée, d’ailleurs : les précédents réveils (les premiers d’Haru et Dan Oh exceptés a priori, en tous cas pour ce qu’on en sait pour le moment) semblent toujours avoir été la conséquence d’interactions répétées dans l’Ombre avec des personnages éveillés. Do Hwa s’est réveillé parce que Dan Oh n’a pas cessé de lui parler dans l’Ombre, Haru s’est reréveillé à cause de ses interactions avec Dan Oh, Kyung c’était à cause de toutes les remarques des trois autres, et Ju Da s’est peut-être réveillée à cause des déclarations à répétition de Do Hwa, dans ce cas. Et j’ai l’impression aussi qu’elle lui rend plus ses sentiments qu’il ne le pense.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

• Les gens, c’est terrible, je me sens même mal pour Nam Ju. Jusque-là ce n’est pas un personnage qui m’a passionné, parce que je le trouvais plutôt fade et qu’il a le rôle du Domyouji local, mais ses répétitions d’excuses m’ont fait sourire et surtout, pendant l’évènement sportif, j’ai subitement eu cette pensée déprimante que c’est le genre de personnage à qui tout réussit, et qui, s’il se réveille, devra réaliser qu’il n’a strictement rien mérité, que toute l’admiration qu’il reçoit est factice et absurde, voire même qu’il n’est plus « l’élu » et qu’on lui a monté la tête toute sa vie pour rien. Je sais pas… ça me fait de la peine, quelque part, même si pour le moment c’est surtout « potentiel ». ARGH. Je vous jure ce drama pour moi c’est comme un challenge « à quel point et pour combien de personnages Mila peut elle avoir de la peine à la fois ? ». Pour le moment : beaucoup, et quasi tout le monde.

 

• Je veux plus de scènes entre Kyung et Mi Chae. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais celles qu’on a eues cette semaine m’ont énormément plu. Les personnages éveillés n’ont pas toujours écouté Mi Chae (c’est peu de le dire), mais Kyung a ce quelque chose d’agressif, qui ne se laisse pas impressionner du tout, en plus. J’ai l’impression qu’il peut être un challenge complètement différent pour Mi Chae, et que c’est là que Kyung pourrait même briller, parce qu’il est carrément plus rentre-dedans et n’en à rien à péter. Le visage de Mi Chae était particulièrement crispé lors de la scène dans la cuisine, et je veux en voir plus.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

• Do Hwa, pour la première fois depuis son réveil, a joué de son violon simplement pour lui-même, parce que ça le réconfortait… Le pauvre a eu du mal à encaisser la disparition d’Haru aussi, et j’ai même eu d’autant plus de peine pour lui qu’il s’en est beaucoup voulu et que j’ai eu le sentiment que Dan Oh le zappait un peu cette semaine ? Genre elle remercie Kyung de se souvenir d’Haru parce que sinon elle serait seule à savoir qu’il a existé, mais euh… Do Hwa ? Do Hwa aussi se souvient ! Et s’en veut terriblement, au point de lui aussi baisser les bras dans sa lutte contre l’auteur. C’était un drôle de sentiment de le voir se réfugier dans sa musique… Jusque-là la façon dont il peste contre son violon était un de mes running gags favoris, et le fait que cette fois il joue de lui-même avait quelque chose de significatif. Dans un sens, c’était triste parce que c’était l’acceptation de ce que l’auteur a écrit pour lui, mais bizarrement et sans que j’aie encore bien déterminé pourquoi, ça m’a aussi… réchauffé le cœur. C’était comme voir quelqu’un se réconcilier avec un vieil ami ? J’ai du mal à l’expliquer. Ca faisait écho à la scène où il dit à Nam Ju qu’éveillé ou pas, c’est quand même un ami précieux. Bref. J’aime Do Hwa. Je veux plus de Do Hwa.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

• Dans l’épisode 15, Haru lit l’Odyssée de Pi/Life of Pi.

 

 

Et ça parait pas anodin, vu que Life of Pi (entre autres choses), parle de foi, de Dieu, de sa présence dans nos vies, et aussi de la vie en tant qu’histoire. Dans le livre, le personnage principal raconte un naufrage et le voyage qui a suivi. Il en donne deux versions, aucune ne pouvant être prouvée, et c’est à ses interlocuteurs (et au lecteur) de choisir la version qu’ils préfèrent croire. Et tout ça m’a fait avoir des pensées affreusement déprimantes du reste, parce que dans les deux versions de l’histoire de Pi, l’une d’entre elle est terriblement triste et on peut se dire que l’autre plus belle est sa façon de se détacher de la réalité et gérer un traumatisme incroyable. Du coup, je n’ai pas pu m’empêcher de me dire : et si l’auteur de Secret et Flower (voire d’autres manhwas) était juste en train d’écrire encore et encore la même histoire, sous des formes différentes, pour encaisser quelque chose qu’il n’arrive pas à accepter sous une forme plus réelle ? Et si dans la vraie vie Haru était mort, les gens ? ;A; J’ai aucune idée de comment ça marcherait, ça n’a aucun sens même, et je ne sais même plus s’il y a vraiment un auteur et un monde réel à ce stade, mais ce drama entier me rend triste (mais j’aime bien, hein) alors mon cœur ne peut s’empêcher de craindre que ça le devienne encore plus, haha.

 

 

Voilà.

 

Je pense que j’ai assez déblatéré. Et cette fois, je n’ai tapé que neuf pages, pas dix, donc finalement, j’ai été super raisonnable, pas vrai ? Mais si. 

 

Merci à toutes les personnes qui ont eu le courage de tout lire, et je vous dis à la semaine prochaine pour plus de « Mila se sent mal pour tout le monde »

 

 

(=> retour au sommaire)

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

 

 

 

 

Merécédents articles sur ce drama : eps 1-4 / 5-6 / 7-8 / 9-10 /

 

Rapidement et en ne spoilant rien :

 

Un truc que fait beaucoup Vagabond, c’est terminer un épisode sur un cliffhanger (rien de bien surprenant à ça) et lancer le suivant loin de l’action. Par exemple : on termine sur nos protagonistes en situation dangereuse, assiégés par l’ennemi, et on reprend sur le président qui gère ses histoires de votes et de budget. L’idée, je suppose, est de préserver un peu le suspense, de nous garder informés sur la situation générale aussi, ce genre de trucs, mais chaque fois que le drama fait ça, ou bien retourne brièvement à l’action mais continue de l’entrecouper du reste, je vous avoue que moi, ça me frustre surtout, parce qu’honnêtement, toute la conspiration et les manipulations des types en haut de l’échelle, dans ce drama en particulier, je ne trouve pas ça passionnant, et ça l’est encore moins quand je sais qu’il est en train de se passer un truc de ouf pendant ce temps, auquel je n’ai qu’une hâte : qu’on y revienne. Parfois, ce n’est pas si dérangeant, parfois, comme la semaine dernière, ça fait que je m’ennuie quasiment pendant toute une moitié d’épisode.

 

Cette semaine… je ne me suis clairement pas ennuyée. C’était une semaine drôlement tendue, et l’épisode 12, en particulier, était extra. Les enjeux étaient énormes, le rythme effréné, la tension jamais relâchée, et tous les personnages que j’aime étaient impliqués dans la même confrontation. Je crois bien que l’épisode 12 est mon favori du drama depuis son début, je n'ai pas décroché de mon écran ou vu le temps passer. Et je sais que je répète souvent que l’action de Vagabond n’est pas ouf (et je maintiens que le montage fait cache-misère), et que l’écriture prête souvent à sourire, mais quand je dis que je m’amuse devant, c’est très sincère, et avec affection pour la série et ses personnages (même si à cause du drama j’ai sacrifié des heures de sommeil à regarder Lee Seung Gi et Suzy jouer au jenga sur youtube, et ai eu de littérales cernes de ouf le lendemain, arf). Je suis même un peu triste qu’il ne reste que quatre épisodes. Enfin, en tous cas, c’était une bonne semaine, et j’ai hâte de voir quelle merde va encore tomber sur nos héros la semaine prochaine.

 

(=> retour au sommaire)

(=> sauter la partie qui spoile)

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Et moins rapidement, avec des spoilers :

 

Il y a plusieurs choses, déjà citées dans ma partie sans spoils, qui font que j’ai particulièrement apprécié cette semaine. Déjà, l’enjeu était simple, mais énorme : il fallait emmener Kim Woo Gi dans cette cour de justice, et ça n’allait pas être simple. C’était une vraie course contre la montre, en plus, et tout le monde était impliqué. Du côté de nos héros, on retrouve bien sûr l’équipe centrale, secondée ici par les cracks du restaurant de poulet, le directeur Gang qui s’avère excellent sniper, les familles endeuillées qui finissent par réagir (je vous avoue qu’en voyant tous ces gens couvrir Kim Woo Gi, j’avais l’œil un chouïa humide, quand même), Kwang Duk que je suis toujours absolument ravie de voir, et puis le juge, qu’on ne connaissait pas encore et qui ne deviendra certainement pas un personnage principal, mais qui nous offre le meilleur twist du drama : wouhou, quelqu’un dont on pensait qu’il serait corrompu mais qui ne l’est en fait pas ! Et puis j’étais d’autant plus contente que j’avais vraiment besoin, après toute cette course, que les protagonistes remportent une petite victoire, que tout ne s’achève pas sur rien de gagné. Bien sûr, il reste quatre épisodes à combler, donc je me doute que la présence de Kim Woo Gi (dont le témoignage n’est même pas assuré) ne suffira pas, et qu’il faudra se mettre en quête de la vidéo qu’il a évoquée, mais quand même : victory, yay !

 

Et côté antagonistes aussi, tout le monde se rejoint : les types en haut de l’échelle donnent les ordres, et sur le terrain, le directeur Min, Do Soo et Lilly sont tous présents, et échouent tous ensemble à tuer qui que ce soit C’est triste qu’ils soient nuls comme ça, mais au moins, ils sont nuls ensemble, et c’est ça qui est beau En plus, je suis un peu injuste, parce que cette semaine, les deux côtés se sont donné pas mal de fil à retordre, et c’est aussi  pour ça que les épisodes étaient funs. Tae Woong avait monté un plan pour la faire à l’envers à Min Jae Sik, mais Min Jae Sik, avec son œil de faucon, a repéré que quelque chose n’allait pas. Malgré tout, Tae Woong a réussi à l’induire en erreur, mais Min Jae Sik a retourné la situation, et ils se sont vraiment talonnés l’un l’autre, d’où le suspense. L’utilisation des réseaux sociaux était carrément inspirée.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Maintenant, oui, quand même, il y a des occasions de sourire. Et c’est bien. Honnêtement, à ce stade, pour moi ça fait partie de l’identité de la série, et je serais très déçue de ne pas en avoir mon compte dans chaque épisode. Cette semaine, en particulier, j’ai beaucoup souri lorsque Lilly, dans l’épisode 12, se plaint que Jessica lui fait mal à l’ego en sous-entendant qu’elle puisse faire une erreur et se planter : poupette, te planter, tu ne fais que ça depuis le début du drama. Et d’ailleurs, elle n’arrive effectivement pas à tuer sa cible. De même, dans l’épisode 11, Min Jae Sik sort à Yun Han Ki : « Je vous garantis qu’il (Kim Woo Gi) ne mettra jamais le pied dans ce pays », et j’ai rigolé intérieurement à l’idée que Min Jae Sik se pense capable de garantir quoi que ce soit, vu son historique. D’ailleurs, devinez qui a mis le pied dans le pays, et même dans la salle de procès ? :D Tous ces gens me font rire. De base, je comprends pas non plus pourquoi Min Jae Sik a continué d’employer autant de gens ayant bossé pour le directeur Gang, honnêtement. Les surveiller, oui, mais les garder au cœur des opérations, je sais pas à quel point c’était judicieux.

 

Et puis un truc qui continue de me faire rire, c’est à quel point le drama se casse vraiment le cul pour faire briller son héros…et un peu Hae Ri aussi, mais moins... Par exemple : dans le bateau ramenant Micky, Dal Gun, Hae Ri et Kim Woo Gi en Corée du Sud, Kim Woo Gi s’échappe, à un moment donné, et Micky sort aux deux autres « ne bougez pas, je vais le chercher », l’air tout bad-ass. Au final, on ne la voit même pas le chercher, et dans la scène d’après ce sont direct les deux autres qui le trouvent, et c’est Hae Ri qui le met à terre, usant d’une technique que Dal Gun lui a enseignée. Lors de la fusillade sur les quais, il chope l’arme de Hae Ri, pour tirer à sa place (alors qu’on s’imaginerait quand même qu’elle a plus d’entraînement que lui ? je sais que certains cascadeurs/acteurs ont de l’entraînement en tir, genre Keanu Reeves que je conseillerais de ne pas trop faire chier s’il n’était pas un type a priori adorable, mais le truc de Dal Gun ça a plus l’air d’être les arts martiaux, et on a vu Hae Ri s’entraîner au tir -et tirer-, mais pas lui), il court plus vite que Tae Woong, alors c’est lui qui fonce dans l’action, et puis il conduit mieux que tous les autres aussi, donc c’est lui qui conduit… Est-ce que ça n’irait pas plus vite de simplement le filmer constamment entouré d’un halo de lumière à la Extraordinharu You ?

 

Bon, bon, en vrai, pour ce qui est de la conduite, là, au moins, dans ma tête ça avait un minimum de sens, parce que conduire dans des situations périlleuses c’était ce qu’il faisait en tant que cascadeur. Et puis, il s’en est tellement bien sorti que même Tae Woong a souri, m’inspirant la note la plus importante de la semaine : « Je devrais épouser le visage de Shin Sung Rok ». Parce que je n’en ai pas assez parlé dans mes Cernes sur Vagabond, mais j’aime le visage de Shin Sung Rok, et aussi Shin Sung Rok en général, et je pense que passer ma vie avec est un excellent choix d’orientation. Par ailleurs, Tae Woong sourit, mais après, il veut reprendre le volant, et on a droit à un petit moment de compétition où Tae Woong veut conduire, mais Dal Gun répond qu’il est meilleur conducteur, puis s’adresse à Hae Ri en mode « toi, tu veux que ce soit qui qui conduise ? ». C’est la scène des œufs à nouveau !!!! Et vous savez à quel point je n’attendais que ça :’) J’approuve.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Et puis je continue de beaucoup aimer nos deux personnages principaux, et leurs interactions à l’écran. Quand ils retrouvent Kim Woo Gi, ils arrivent à renverser la situation en faisant mine de se chamailler, et la facilité avec laquelle ils se lancent là-dedans, et comprennent ce que l’autre est en train de faire, est une preuve de leur complicité, je trouve (est-ce que mon esprit est tout de suite parti en mode Route d’El Dorado ? oui). Sur twitter, j’ai eu une petite discussion avec une amie qui a du mal avec la romance que le drama force dans son scénario, mais personnellement, c’est un aspect de la série que j’apprécie. D’abord parce que je ne la trouve finalement pas si développée que ça. Je comprends tout à fait que l’automatisme « oh on a un joli monsieur et une jolie madame en têtes d’affiche ? MUST!INSERT!ROMANCE! » agace, parce qu’effectivement, c’est agaçant que ce soit un automatisme (surtout quand le héros finit par « remporter » l’héroïne objectifiée) et j’apprécie quand un drama décide de faire autre chose (j’en profite donc pour caser The Fiery Priest qu’on devrait tous regarder). Ici, je trouve néanmoins que l’aspect romantique ne prend pas le pas sur le reste, voire n’est même pas excessivement romantique : on n’est pas dans de grands élans mais plus dans un respect, appréciation et soutien mutuels grandissants, qui sont accompagnés d’attirance physique (enfin, surtout pour lui, en fait… mais c’est Suzy aussi ;A; HOW TO NOT BE ATTRACTED TO SUZY ?!), dont ils ne font pour le moment rien, parce qu’ils sont occupés à autre chose. On va pas se mentir quand même : les scènes que nous sert le drama sont des classiques des romcoms (le « je soigne tes blessures et oh là là, que tu es jolie vue de près », « argh, elle s’étale sur moi quand j’essaie de dormir », etc… sans oublier les Œufs et leurs variantes), dont on sait ce qu’elles impliquent, et dont la légèreté détonne parfois avec le contenu sinon sombre du drama (enfants morts \O/ gouvernement corrompu \O/ wouhou \O/). Mais parce que je ne peux pas prendre le contenu « sérieux » au sérieux du tout, faute à l’écriture, la légèreté est la bienvenue pour moi. La relation entre Hae Ri et Dal Gun, quel que soit le degré de romance qu’on veuille y voir/espérer, est ce qui me rend la plus heureuse dans ce drama (avec celle entre Dal Gun et Kwang Duk), parce que bordayl, dans ces moments difficiles, il faut bien qu’ils puissent se reposer sur quelqu’un, aussi bien dans leur quête qu’émotionnellement, donc je suis contente qu’ils puissent que chacun trouve ce « quelqu’un » dans l’autre.

 

Bon puis soyons honnête deux secondes aussi : je suis une shippeuse dans l’âme.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Néanmoins, quand je trouve qu’une romance parasite un drama qui aurait des trucs plus intéressants à raconter, je le dis (cf. Tamna the island, Haechi, ou l’article que je n’ai pas encore écrit sur Kingdom of the Wind)… Ici, déjà qu’elle ne prend pas beaucoup de place, je ne pense pas que la romance dans Vagabond aurait grand-chose à parasiter de toute façon. J’aime les deux personnages, les deux interprètes, leurs interactions, et il n’y a rien, à mon sens, qui serait mieux développé dans Vagabond si on n’avait pas ces scènes de « oh là là, que cette proximité corporelle soudaine est perturbante », donc… *shippe gaiement*

 

 

Sur ce, deux dernières notes :

 

• Pour tout ce que je raille, le drama a parfois des moments/éléments qui me surprennent. Par exemple, dans mes premières Cernes, je vous parlais de mon appréciation (non démentie par la suite) de la façon dont le drama se faisait sobre sur l’accompagnement musical et utilisait ses couleurs et ses cadrages pour créer une véritable intimité entre ses personnages (c’est aussi en grande partie ce qui m’a fait aimer Hae ri et Dal Gun ensemble, car le procédé est beaucoup utilisé lors de leurs scènes). J’appréciais aussi la façon dont le drama se penchait un minimum sur l’effet des développements sur Hae Ri, en particulier. Dans certaines fictions d’action, des personnages tuent pour la première fois sans qu’on s’attarde jamais sur les conséquences de cet acte pourtant significatif a sur ces personnages. Ici, Hae Ri est visiblement secouée quand elle doit tirer sur quelqu’un pour la première fois.

 

Dans mes Cernes sur les épisodes 7-8, en rapport avec la scène où Dal Gun interroge Kim Woo Gi, j’écrivais ceci :

 

 

La semaine dernière, il a disposé d’un cadavre (d’un assassin envoyé pour le tuer, et tué par Hae Ri), et cette semaine il regarde un type presque mourir et se tordre de douleur, et profite de cette douleur pour mener son interrogation, sans réellement se poser de questions. Honnêtement, Woo Gi est un personnage qui mérite de souffrir et mourir dans l’univers d’un drama, mais bien que le monde de Dal Gun obéisse clairement à une logique différente du nôtre (sinon Dal Gun serait mort quarante fois o.o), pour lui, ça reste le monde réel, et moins il hésite face à certaines actions de plus en plus graves, plus je me demande ce qu’il n’hésitera pas à faire la prochaine fois.

 

Même si, pour être honnête, je ne sais pas trop où se situe le drama par rapport à ça, et à quel point je suis censée frémir des actions de Dal Gun, ou à quel point je suis censée les trouver justes et ne pas y penser tant que ça (encore une fois, le drama n'est pas exactement une expérience que je qualifierais d'intellectuelle, pour le moment). On verra bien.

 

 

Cette semaine, lors de sa tentative de s’échapper, Kim Woo Gi jette ceci à Dal Gun :


 

Méprisable ? Moi ? Mais qui n’est pas méprisable dans cette histoire ? La Maison Bleue ? Le NIS ? Tu es pareil ! Tu es tellement obsédé par ta vengeance que tu ne cilles même plus en voyant des gens mourir !

Kim Woo Gi à Cha Dal Gun, ep 11

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

La phrase sort de la bouche d’un antagoniste, certes, mais d’un autre côté, il a pas tort sur la Maison Bleue et le NIS, donc on peut raisonnablement penser que son observation sur Dal Gun n’est pas présentée comme infondée par le drama (et dans l’épisode d’après Dal Gun chope effectivement l’arme d’Hae Ri et n’hésite pas à tirer comme s’il avait fait ça toute sa vie). La série ne rentre pas dans le sujet en profondeur, donc je maintiens que je ne sais pas à quel point on est censés réfléchir à la question puisque jusque-là le drama a récompensé toutes les actions violentes de Dal Gun sans jamais faire mine de le rendre moins attachant, mais je serais malhonnête de ne pas relever que le sujet a été soulevé, même en passant. Alors, qui sait, peut-être qu’il sera abordé à nouveau quand les choses se seront calmées et que Dal Gun aura bien besoin d’une thérapie.

 

• Lilly et Do Soo continuent de m’apporter beaucoup de bonheur :’) Le voir tout vexé qu’elle soit cent fois meilleure tireuse que lui, m’a fait sourire, et quand il lui propose à moitié de bosser ensemble (« tu ne pourrais pas faire ce que je fais, tu ne parles pas anglais », lui dit-elle, et il répond « tu n’aurais qu’à t’en charger ») dans ma tête, c’était l’euphorie. Wouhou ! Do it, yes ! Je m’en veux un peu, vu ce qu’ils font dans la vie, mais quand Lilly est sur le toit et manque de se faire tuer par le sniper, j’ai retenu mon souffle. Je veux qu’elle survive, et je veux ma sitcom ! Je l’appellerai « Naturally bad killers ».

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Voilà.

 

Sur ce, j’attends la semaine prochaine avec impatience~

 

 

(=> retour au sommaire)

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

 

 

 

Et voilà, les gens, ce sont toutes les Cernes de cette semaine du 21 au 27 octobre~ Somme toute, c’était une bonne semaine, encore que difficile pour mon cœur. Au moins Vagabond l’a fait battre d’excitation, et pas se replier sur lui-même pour échapper aux coups. Et vu que j’ai écrit une page de moins que la semaine dernière, on va dire que j’ai tenu ma résolution d’être raisonnable~ Célébrez moi ! (mais sérieusement, la semaine prochaine va falloir que j’essaie plus fort, parce que sur Extraordinharu, à la fin, j’avais les yeux comme ceux du Aye-Aye moyen)(et oui, j’écris Aye-Aye avec deux majuscules parce que les Aye-Ayes méritent le respect, okay)

 

 

En général, de toute façon, célébrez moi.

 

Faites une statue à mon effigie, plize.

 

En chocolat au lait, si possible.

 

 

Et à bientôt pour plus de Cernes

 

 

(=> retour au sommaire)

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :