[Premières Impressions] Vagabond 배가본드 (Eps 1 à 4)

Publié le 2 Octobre 2019

 

 

Episodes 1 à 4

 

Diffusé en 2019

Sur SBS

Parti pour faire 16 épisodes d’1h

Réalisé par Yu In Sik

Ecrit par Jang Young Chul & Jung Kyung Soon

 

Avec :

Lee Seung Gi : Cha Dal Gun

Bae Suzy : Go Hae Ri

Shin Sung Rok : Ki Tae Woong

Moon Jeong Hee : Jessica Lee

Baek Yoon Sik : Jung Goog Pyo

Moon Sung Geun : Hong Soon Jo

Lee Kyoung Young : Edward Park

Lee Ki Young : Kang Joo Chul

Jeong Man Sik : Min Jae Sik

Kim Min Jong : Yoon Han Ki

etc

 

 

Dontesque ?

Lorsque Cha Dal Gun perd son neveu dans un crash d’avion tragique n’épargnant (presque) aucun de ses passagers, il est effondré de chagrin, mais ce chagrin se teinte rapidement de rage et soif de justice lorsqu’il comprend que le crash n’était pas un accident mais bel et bien un acte terroriste. En voulant découvrir et révéler la vérité, lui et Go Hae Ri, une agente du NIS, vont mettre le doigt sur une conspiration qui les dépasse.

 

Tous mes dramas de 2019 (PIs, Bilans, etc): ICI

 

 

oOo

Etant à nouveau dans une période où j’ai envie de commencer puis suivre des dramas en cours de diffusion, j’ai un peu étudié ce que Dramaland avait à proposer fin septembre-début octobre, et Vagabond a aussitôt retenu mon attention, parce que 1/ j’ai eu plusieurs bonnes expériences avec ce combo de scénaristes et réalisateur (GIANT, History of the Salaryman, et Incarnation of Money) 2/ j’étais d’humeur pour quelque chose avec de l’action sans grosse déprime (rapport à une série de dramas doux-amers, à la météo automnale, et à une période personnelle fatigante) 3/ j’aime bien le casting : Suzy n’est pas exactement une grande actrice mais j’ai de l’affection pour elle, j’aime généralement beaucoup Lee Seung Gi, et surtout j’avais envie de revoir Shin Sung Rok à l’écran. Je me suis donc lancée dans Vagabond, et quatre épisodes plus tard ma conclusion est : je suis divertie. Pas impressionnée, mais divertie, et le drama joue bien la carte de l’adrénaline, à défaut de me plonger dans beaucoup de réflexion. Honnêtement, c’est ce que je lui demandais… donc, ça me convient.

 

Vagabond ne réinvente clairement pas la roue, et l’histoire n’est pas neuve : des gens sans pouvoir réalisent que quelque chose ne tourne pas rond, et affrontent des gens plus puissants qu’eux, levant le voile sur une vaste conspiration, les dépassant complètement, mais qu’ils arriveront certainement à démanteler néanmoins, becoz el powaa of das underdog, yeah (le dama est très international alors je prends exemple). Les puissants sont corrompus et pas portés sur l’empathie/la compassion, il ne faut pas trop compter sur les institutions censées protéger les citoyens, on connait le refrain. Pas que ce soit un mauvais refrain, et vous savez que j’aime toujours une bonne histoire d’underdog se soulevant contre les puissants de ce/leur monde (#fightthepower!), je souligne donc simplement qu’on est en terrain connu. Et en l’occurrence, je n’ai pas le sentiment que Vagabond creuse très loin : je ne me sens pas poussée à réfléchir sur un problème de société ou sur notre rapport à nous-mêmes ou aux autres, ou que sais-je, et en gros, ce n’est pas un drama que je qualifierais, pour le moment, de bien profond ou nuancé (bien sûr, c’est peut-être juste moi qui ne vois pas la profondeur ou les nuances), mais ça me convient, d’autant que j’aime bien les joueurs sur le terrain.

[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)

Vous connaissez peut-être mon appréciation des personnages féminins ambitieux, donc j’en ai forcément pour Jessica, notre antagoniste principale. Clairement, elle n’est pas sympathique : elle sourit et joue les protectrices d’enfants pour les caméras, participant à des œuvres de charité en feignant ne pas vouloir en être remerciée/admirée, mais ne s'émeut pas de la mort d’enfants innocents quand ça arrange ses affaires. Donc, non, c’est pas quelqu’un de sympathique, elle est même plutôt glaçante, mais l’actrice a du charisme, le personnage de la présence, et elle semble rusée, donc je sens que je peux prendre plaisir à voir nos personnages principaux l’affronter, et détruire son empire. De même, je ne sais pas si la tueuse à gages, Lilly, sera présente toute la série (probablement pas ?), mais je l’espère, car elle me plait également. Au début, ce qu’elle avait de caricaturesque dans le super-assassine/femme fatale avait plutôt tendance à m’agacer, mais depuis que je l’ai vue foncer dans des voitures avec un plaisir évident, j’ai décidé que je l’aimais bien (encore une fois = en tant que personnage… je dis pas que j’ai envie de côtoyer et payer un café à la meurtrière assoiffée de sang). J’aimerais faire mon travail avec autant d’enthousiasme qu’elle ! Les personnages masculins du côté obscur me parlent pour le moment moins, mais il reste de la place au drama, sans compter plusieurs figures encore dans l’ombre, donc on verra bien ce que ça donnera.

[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)

La série, par ailleurs, m’a rapidement mise dans la poche de son héros, parce que souvent, c’est ce qui arrive quand une série tue des gosses : c’est dur de rester insensible, surtout que le crash d’avion qui coûte la vie, entre autres, au neveu de notre héros, est joliment mis en scène avec toute la panique et le dramatique qu’il faut, sans pour autant nous en montrer trop. Ca fait un sacré coup au cœur, et j’étais pas fière devant mon écran (rappel : j’avais commencé ce drama pour ne pas trop souffrir, et oui, c’est là que ma technique de ne pas lire les synopsis me revient dans la gueule), d’autant que Vagabond avait très vite réussi à me faire m’attacher au duo Dal Gun/Hoon, via un simple montage et quelques interactions bien choisies. Bref : Cha Dal Gun réclame justice et moi aussi, la série s’étant assuré un élément déclencheur fort. [spoiler vite fait, je suppose] Un élément déclencheur qui, du reste, démonte complètement un des « faux twists » du drama, qui essaie vaguement de nous faire nous demander, dans l’épisode 1, si Hae Ri (le personnage de Suzy) est impliquée dans l’affaire, mais faut pas déconner, il n’y avait pas une chance pour que le drama laisse son héroïne avoir aidé à tuer une bande de gosses (et autres passagers tout aussi innocents), et le drama ne tarde pas à révéler que, évidemment, elle n’avait rien à voir là-dedans (WHAT A SHOCK). Et puis tant mieux, de toute façon, parce que ça signifie qu’elle et Dal Gun vont pouvoir continuer à bosser ensemble, or il se trouve que j’apprécie le duo qu’ils forment [/spoiler] .

 

Les deux protagonistes principaux ont au moins deux choses en commun : la perte d’un être cher a impacté/impacte radicalement leur vie (pour Hae Ri c’est son père, pour Dal Gun c’est d’abord son grand-frère puis son neveu), et ils sont tous deux en quête de crédibilité. Dal-Gun doit convaincre le monde qu’il n’est pas fou, qu’il n’a pas inventé son histoire de terroristes, et Hae Ri espère prouver sa valeur en tant qu’agente pour être rapatriée en Corée du Sud et pouvoir bosser derrière un bureau, son point fort étant plus les déductions et l’investigation que d’être sur le terrain en pleine action. Ils vont donc tous les deux lutter pour qu’on les écoute, et ce n’est pas gagné, mais au moins ils commencent à s’écouter l’un l’autre, donc c’est déjà ça, et j’ai apprécié, lors de ces quatre premiers épisodes, voir leurs interactions évoluer. Pas qu’ils soient hypra fans l’un de l’autre mais j’aime les regarder apprendre à apprécier l’autre, à la fois en tant qu’allié et qu’individu. Ca n’a pas été de tout repos, mais ils commencent à se faire confiance, et même à se comprendre. J’ai aimé les petits moments d’appréciation, de soutien, ou simplement de discrétion respectueuse, comme lorsque Hae Ri surprend Dal Gun en train de pleurer la mort de son neveu dans la salle de bain et referme la porte en silence pour ne pas l’empêcher d’exprimer son chagrin en l’interrompant ou le mettant mal à l’aise. Ils n’en sont encore qu’à s’apprivoiser (un processus qui sera peut-être rendu plus rapide par le fait que, pour des raisons de sécurité, les voilà obligés de cohabiter pour un temps…), mais de façon générale, j’apprécie leur dynamique, qui m’a par moments attendrie, et par d’autres fait sourire, parce que le combo parano/exaspéré m’amuse.

[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)

Dal Gun voit des terroristes et conspirateurs partout (et franchement, il a pas tort), et est un sanguin, ce qui ne manque pas d’agacer Hae Ri, qui se moque souvent de lui (à tort, elle, du coup). Cela dit… certes, j’aime bien que l’intensité de l’un soit contrebalancée par la « détente » de l’autre, parce que ça m’amuse et parce que si tout le monde était 100% intense tout le temps ça deviendrait vite épuisant (et puis c’est vrai aussi que Suzy n’est pas une actrice que je qualifierais d’intense, donc le rôle ne tape pas dans ses faiblesses comme ça), mais… je vous avoue qu’une partie de moi est un peu déçue, parce que je comprends que Dal Gun ne soit pas le type le plus prudent au monde, mais elle, en tant qu’agente du NIS (National Intelligent Service), est-ce qu’elle ne devrait pas être plus préparée ? Plus réfléchie, plus prudente ? Ne pas laisser trainer ses badges d’agente à des endroits évidents, par exemple, ou bien être plus sur ses gardes quand elle sait qu’elle a mis le doigt sur une conspiration terroriste ? En même temps, encore une fois : c’est une bleue, et pas une agente de terrain. Elle fait des erreurs, mais nul doute qu’elle apprendra, et ce qui me rend triste, c’est surtout, comme souvent, pas le personnage en tant que « personne », mais la place qui lui a été écrite, et son rapport au lead masculin, parce qu’elle a beau être l’agente entraînée (c’est une jeune, oui, mais elle est entrainée quand même), le drama s’est trouvé une raison pour que ce soit lui le plus apte physiquement, le plus sur ses gardes, le plus « en avance » : il découvre les choses, et elle les vérifie. Parce que c’est son histoire à lui avant tout (au moins pour le moment), il mène, et elle contribue.

 

Des regrets de ce côté-là, donc, mais j’aime malgré tout bien les deux personnages principaux, et les contributions d’Hae Ri sont précieuses, et le seront d’autant plus à l’avenir si elle arrive à freiner Dal Gun dont la tendance à foncer dans le tas sans réfléchir me fait déjà le juger un peu, et pourrait devenir carrément reloue s’il continue de récidiver. Je comprends fort bien qu’il n’est pas entraîné à ce genre de situations, et qu’il est dans l’émotion (perdre le dernier membre de ta famille peut avoir ce genre de conséquence, oui), mais le voir péter des câbles à tout va, en plus de desservir ses intérêts, devient répétitif, et j’espère qu’il va apprendre de ses erreurs, parce que jusque-là, ça ne lui a pas franchement réussi. Mais on a vu, dans sa relation avec Hoon (même si Dal Gun n’était pas un parent parfait), que le personnage était capable de grandir, donc… je présume que nous verrons Hae Ri et Dal Gun évoluer ensemble, et devenir un véritable duo de choc, petit à petit. Du moins, j’espère.

[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)

Parce que pour le moment, je vais pas vous mentir, je suis pas hypra impressionnée, ni par nos agents, ni par nos terroristes, ou nos assassins. Non parce que ça me parait quand même miraculeux que Dal Gun et Hae Ri ne soient pas encore morts… Ils ont aucun vrai pro les terroristes ? Et Lilly, là, qui est censée être le top du top, je l’aime bien aussi, hein, mais elle a clairement du mal avec les consignes, parce qu’on lui a demandé de tuer discrètement, et je suis pas sûre qu’une course poursuite en voiture à travers des rues bondées ce soit le truc le plus discret au monde. Du reste, essayer de tuer un cascadeur en voulant le forcer à crasher une voiture, c’est quand même chelou… D’après Lilly, il s’en sort parce qu’il a du pot, mais en vrai, c’était surtout comme tâcher de noyer un champion de natation dans une piscine : elle a tablé sur ses points forts ! Dude ! Il serait prêt à suivre absolument n’importe qui prétendant avoir des infos sur le crash : invite-le à boire un café et fous du poison dans le café, je sais pas. Après, je les trouve peu efficaces nos méchants, mais je me plains pas trop, parce qu’encore une fois, l’enthousiasme de Lilly pendant la course en voiture et son dédain total pour les règles sont précisément ce qui m’a fait l’apprécier, et aussi parce que « zop, boisson empoisonnée, problème réglé, fin du drama après quatre épisodes », c’est pas ouf comme conclusion. La poursuite en voiture était quand même bien plus divertissante, et moi je voulais de l’action, pas un clip de Nell (même si j'adore Nell, ne vous méprenez pas). Et de l’action, il y en a (pas mal inspirée par les James Bond récents, on dirait) !

 

Au début, j’ai été inquiète, je dois bien l’admettre. La première course-poursuite, dans les rues de Lisbonne, m’a parue tellement poussive (et une autre preuve de l’incompétence des « méchants » qui n'arrivent pas à rattraper un type qui se traine à moitié dans des rues désertes : VOUS POUVEZ COURIR SINON LES GARS !... à ce stade, c’est purement de la mauvaise volonté, quand même) que je me suis dit « oh là là, si c’est comme ça tout le long, ça va être chaud ». Heureusement, ce n’est pas le cas, même si je n’ai pas été soufflée par l’action du drama. Bon, à la décharge de Vagabond, force m’est d’admettre qu’il a été un peu victime de ma tendance à suivre mes impulsions : la course poursuite à Lisbonne passe par une boite de nuit, donc je me suis aussitôt dit « oh, tu sais qui avait une bonne séquence d’action/poursuite dans une boite de nuit ? John Wick ! » (cf. ici), et ce soir-là, j’ai regardé John Wick. Puis une scène dans John Wick m’a fait penser à The Raid, alors j’ai regardé des scènes de The Raid (entre autres celle-là), et après, je me suis remise à Vagabond dans la foulée, et… comment dire… C’est un peu comme si je faisais un dessin sympa et l’exposait à côté du toit de la chapelle Sixtine : mon dessin serait sans doute très joli, hein, mais… Et là, Vagabond, qui, de base, ne m’avait pas estomaquée dans son épisode 1, a forcément souffert de la comparaison, parce que les deux autres sont des modèles de chorégraphies complexes exécutées avec des caméras stables, et des plans tenu, et suffisamment larges pour qu’on distingue bien les mouvements (John Wick le personnage est aussi un modèle d’efficacité, tout ce que les tueurs de Vagabond ne sont pas o.o). Alors que déjà dans l’épisode 1 (l'observation ne vient donc pas de la comparaison, la comparaison a juste accentué un sentiment pré-existant), j’avais été frappée par la tendance de Vagabond à faire précisément le contraire : quand on vire dans l’action, le montage se fait frénétique*, il y a beaucoup de plans serrés ne permettant pas une vision d’ensemble de l’action, et la caméra a la tremblote.

[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)

Alors, histoire d’être juste, quand la caméra tremble, et que le montage se précipite pendant les scènes de combat, on peut y lire une traduction de l’urgence de la situation et/ou de sa vitesse chaotique (par exemple pendant la course en voiture où 1/ les personnages ont peu de contrôle 2/ les voitures, ça va vite), mais surtout de la panique du personnage principal. On est plongés dans sa perspective où il faut qu’il réagisse vite, sous le coup de l’adrénaline, la colère, le stress, autant d’émotions qui ne sont pas du domaine du posé. Dal Gun est certes très bon en arts martiaux et en cascades, mais il n’est pas habitué à se battre pour sa vie, et ce n’est pas une machine à tuer méthodique et préparée, bien que j’hésiterais également à le qualifier de M. Tout le monde/Homme ordinaire, vu ce à quoi il survit/ce dont il se remet miraculeusement. Ce n’est pas un terminator, ok, mais c’est clairement un action hero avec toute la bad-assitude, la résistance et la vitesse de récupération fantastique que ça implique. Et j’aime bien Lee Seung Gi en action hero, du reste (en plus, aw, je me dis que Dae Woong, son personnage de My Girlfriend is a Gumiho, serait fier ♥). Par ailleurs, malgré le montage rapide, et la caméra pas toujours bien stable, les scènes d’action restent très compréhensibles. Si les chorégraphies elles-mêmes (dépouillées du montage, donc) étaient plus complexes, le tout serait peut-être difficile à démêler, mais là, le corps à corps est simple, et le reste du temps, il s’agit beaucoup d’avancer en ligne à peu près droite (en sautant de toit en toit, ou en fonçant dans la rue en voiture) donc là aussi, ça se suit bien (même si je suis certaine que les monteurs de Taken 3 auraient réussi à rendre ça imbitable, mais là on part dans des extrêmes). Pour ma part, j’ai surtout aimé les courses-poursuites, surtout celle sur les toits dans l’épisode 1. J’aime bien voir Lee Seung Gi courir, qu’il course ou fuie quelque chose, et je veux bien continuer à le voir fuir et courser, et se muscler pour pouvoir fuir et courser (et taper), aussi (on remercie le service militaire). Encore une fois, on tombe dans le : pas ébahie, mais assurément divertie (en plus, j'aime bien la musique).

 

Ce drama, en fait, je le trouve fun. On voyage à plein d’endroits, certains réels (comme le Portugal ou le Maroc), certains fictifs (le flashforward du début se déroule dans un certain « Royaume de Kiria » qui, a priori, n’existe pas), et les décors sont très joliments mis en valeur et utilisés. La Grande Conspiration laisse du terrain pour plein de retournements et aventures à venir: il y a des réponses à trouver, des taupes à déterrer, et un flashforward à expliquer... sans compter des personnages à découvrir. Moi, il y en a surtout deux que j’ai envie de voir plus : Kwang Deok et Tae Woong. Kwang Deok fait partie des gens ayant perdu quelqu’un dans le crash d’avion (sa compagne enceinte), et, c’est vrai, j’avoue, j’ai une sympathie particulière pour l’acteur parce que je l’ai vu et aimé dans le très excellent The Fiery Priest. Mais ici aussi, il joue un personnage touchant, et en plus c’est un expert en judo, donc qui sait, lui et Dal Gun pourraient former une bonne équipe !

[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)

Quant à Tae Woong, j’ai juste hâte de voir ce que le drama va faire de Shin Sung Rok. Pour le moment, on l’a peu vu, et on ne sait quasi rien de lui sinon que sa famille est riche et qu’il est très pointilleux sur les règles et procédures depuis la mort bête d’un ami. A priori il semble être parti pour rejoindre le camp des gentils, tout frustré qu’il est qu’on ne le laisse pas enquêter sur la vérité, mais qui sait, il nous réserve peut-être des surprises. En tous les cas, c’est Shin Sung Rok, donc il a toute mon attention (enfin pas toute, parce que des fois Lee Seung Gi court, ou fait des pompes et tout)(hé, si Lilly a le droit de s’en délecter depuis la fenêtre en face, alors moi aussi).

 

Pour conclure… j’ai l’intention de continuer à regarder ce drama. Passé son premier épisode (et un peu le second aussi), il ne m’abîme pas le cœur, et s’il ne s’en prend pas non plus trop à mes cellules grises, je n’y vois pas le temps passer, et j’aime bien ses interprètes, que ce soit Suzy, Lee Seung Gi, Shin Sung Rok, Go Gyu Pil ou Moon Jeong Hee. J’aime bien les histoires d’espion, j’ai envie d’un drama qui bouge un peu, et donc je ne m’attends pas à monts et merveilles, mais tant que le drama ne baisse pas de niveau, lui et moi devrions passer un bon moment.  Alors… cours Dal Gun, cours ! [pour lire mes impressions sur la suite, cliquez => ICI]

[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)
[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)

 

* Parce que je n’ai rien de mieux à faire de ma vie, j’ai d’ailleurs compté le temps entre les coupures pendant les scènes d’action… Pendant le corps à corps de l’épisode 1, il y a environ 0.76 seconde entre chaque coupure, 0.85s et 1.16s pour deux scènes de fusillade, 1.5s pour la course-poursuite sur les toits, et 1.05s pour celle en voiture. En clair, en moyenne, on passe rarement bien plus d’une seconde sur chaque plan d’une scène d’action. En comparaison, sur trois scènes de corps à corps/coups de feu en rapproché, j’ai compté 3.2s, 3.5s et 3.8s entre chaque coupure pour John Wick + 1.7s pendant une course de voitures. The Raid est plus rapide, ses scènes de corps à corps (il n’y a quasiment que ça) coupant toutes les 1.83s, 2.8s, 2s, et 2.5s sur les quatre scènes où j'ai compté. Ce qui signifie que les scènes avec les cuts les plus rapides de John Wick et the Raid sont quand même moins saccadées que les scènes les plus « lentes » de Vagabond. Notez que la comparaison est injuste et superficielle, c’est juste que j’ai du temps à perdre, et que, cet article ayant pour sujet mes impressions, je voulais vous donner une idée de ce que j’ai ressenti : c’était comme quand on écoute une chanson à vitesse normale, et subitement on appuie sur « avance rapide » sans s’en rendre compte (par contre, après ça a dérapé, et j’ai continué à compter… du coup vous serez ravis de savoir que sur trois scènes de Fury Road, j’ai trouvé des cuts tous les 1.8s, 1.49s et 1.62s en moyenne… comment ça, ça vous fait une belle jambe ? OUAIS BAH LES JAMBES C’EST IMPORTANT OKAY) Bref, tout ce qu'il faut vraiment retenir, c'est que Vagabond a le montage rapide. => reprendre la lecture

[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)[Premières Impressions] Vagabond  배가본드 (Eps 1 à 4)

-yep... you and me, Lilly... same-

 

Mes Premières Impressions des dramas de Septembre et Octobre 2019:

 

Tous mes dramas de 2019 (PIs, Bilans, etc): ICI