[Calendrier dramas de l'avent 2019] Jour 24: Le drama qui mérite une suite

Publié le 24 Décembre 2019

 

Hey, les gens :D

 

L’année dernière, j’avais vu si peu de dramas dans l’année que je n’avais pas participé, mais cette année, c’est avec beaucoup de plaisir que je prends part à nouveau au calendrier de l’avent dramatesque, organisé par mon amie (parce que j’ai une chance de ouf comme ça ) Luthien, dont vous pouvez trouver le blog : ici. Et comme d’habitude, je ne me limite pas aux dramas de 2019, mais vais piocher mes réponses dans tous les dramas que j’ai vus en 2019. Parce que sinon, ça me laisserait assez peu de dramas parmi lesquels choisir, haha. Mais aussi parce que, comme ça, c’est potentiellement l’occasion de revenir sur des dramas moins d’actualité, et ça ne fait jamais de mal ~ La seule règle que je me suis imposée c’est de ne piocher que dans des dramas soit que j’ai vus pour la première fois cette année (intégralement ou pas), soit que j’ai revus cette année mais, dans ce cas, intégralement. En les redécouvrant réellement. Par exemple, City Hunter, ça compte, mais mon revisionnage accéléré de GIANT non ^^

 

J’ai aussi décidé de ne créer qu’un seul article, et je le mettrai à jour chaque jour :) Et en général, je créé de petites « vignettes » pour chaque jour, mais cette année… j’ai un peu manqué de temps, je vous l’avoue. Donc tant pis. Ça allègera la page, il n’y a qu’à le voir comme ça ^-^

 

Ecoutez, c’est parti !

 

 

-24-

Le drama auquel j’aimerais donner une suite

 

 

THE FIERY PRIEST !!!

 

Zéro hésitation.

 

C’est un drama qui s’est fait meilleur d’épisode en épisode. J’avais déjà aimé le début, mais clairement, la qualité montait au fil du drama, qui a la fin, était plus intense, plus émouvant, plus drôle… parce qu’il construisait sur ce qui était venu avant, mais aussi parce que les personnages, au début séparés, commençaient à se serrer les coudes. Plus ils formaient une équipe et plus le drama était bon, plus il me réchauffait le cœur, plus il me faisait éclater de rire. Et à la fin du drama, c’est bon, l’équipe est bien formée, et j’ai juste envie de voir quel genre d’aventures ils vont vivre, comment ils vont affronter les injustices du monde, etc. Et le drama se termine sur un teaser de saison 2 ! Dans le sens où un texte à l’écran nous dit « on reviendra », pas dans le sens où le drama ne se termine pas, à la Vagabond : les personnages ont tous évolué, le conflit principal de la série est résolu, et la conclusion est satisfaisante. MAIS J’EN VEUX PLUS. Et du moment que le casting et l’équipe réal/scénario sont les mêmes, je pense que ça pourrait être extra. Après tout, la tendance du drama était de se faire meilleur avec le temps donc~

 

C’est quasiment la question la plus facile de ce calendrier pour moi : The Fiery Priest, saison 2, GIMME NAOW !!!

 

Et puisque c’est la dernière question du calendrier, les gens, je vous souhaite une bonne veille de Noël Passez de bonnes fêtes, merci à toutes les personnes qui ont lu mes réponses, merci à toutes les participantes à ce projet de Luthien (), et prenez soin de vous

 

 

 

-23-

Mon personnage favori de l’année

 

Lol

 

*gif de l’esquive*

 

 

(c’est super facile, le calendrier de l’avent, en fait !)

 

 

 

 

-22-

La scène de lit la plus surprenante

 

J'ai failli ne pas répondre à cette question, parce que, étant la personne très positive que je suis (si, si), j'ai tout de suite cherché une *bonne* surprise, et honnêtement...  Les dramas sont de moins en moins prudes de toute façon, donc je ne peux pas dire que voir une scène de lit (ou des baisers avec des lèvres qui bougent) me surprenne encore. A la limite, c’est plus en revoyant d’anciens dramas que je suis surprise de me rappeler qu’à une époque les grossesses se faisaient par opération du Saint Esprit, et les gens se transformaient en pierre dès qu’ils s’embrassaient (sauf exceptions, bien entendu). Mais après tout, une surprise n'a pas à être bonne, finalement, donc : TharnType, la première agression de Tharn sur Type. Et tous les attouchements non consentis dans Addicted, aussi. Perso, on m’avait vendu des couples adorables, et des personnages attachants et mignons, alors je ne m’attendais pas à toutes les agressions sexuelles (et viols, plus tard, dans les deux), parce que pour moi, ça rentre pas trop dans ces descriptions. On ne m’avait pas du tout préparée, et donc j’ai été (désagréablement) surprise. Du coup, maintenant, je vous avoue que quand on me recommande un BL, je commence par taper « titre + viol » dans google pour vérifier dans quoi je m’embarque, parce que je n’ai plus confiance (et heureusement, google ne trouve parfois rien^^). 

 

 

 

-21-

Ma chanson favorite dans un OST de drama cette année

 

Forcément, j’ai aimé des tas de chansons dans des tas d’OSTs de dramas cette année... mais si je compte les chansons que j’ai ajoutées à mes playlists, et réécoutées le plus souvent en dehors du drama et en dehors d’une écoute de tout l’OST du drama, voici celles qui se démarquent (même si j'ai déjà d^u faire du tri :( ) :

 

Yanhwajin – It’s alright (de City Hunter)(bon ça fait des années que je l'écoute, ok, mais... j'ai quand même vu le drama cette année, alors ça compte)

 

J-Symphony – Lonely Day (de City Hunter aussi)

 

The Vane – Open Fire (de Vagabond)



Steelheart – Stay (de My Beautiful Bride)

 

Elsa Kopf – Days and moons (de My Beautiful Bride à nouveau)

 

Hexuan Zhang - Begginer's Heart (de Guardian)(et j'ai cherché pourquoi elle me plaisait autant et je pense que c'est en partie dû à la chanson, en partie à la première scène où on l'entend et en partie au fait que son début de chant me fait penser à Sands of Nevada de Mark Knopfler)



Jessica and Krystal - Butterfly (de To the Beautiful You)

 

Lee Sung Kyung - A Much Better Tomorrow (de About Time)

 

Chai -Oh my angel (de Angel’s Last Mission)



Norazo – Hero (de The Fiery Priest)

 

PeonChi (ft. GREE) – Breeze (encore de the Fiery Priest)

 

Chin Chilla – Paradise (de, vous l’avez peut-être deviné, the Fiery Priest)



Et puis ma gagnante :

 

Jeong Dong Ha (ft. La. Q) – Fighter (de the Fiery Priest , WHAT A SURPRISE OMG)

 

 

-20-

Le personnage que j’aimerais connaître IRL

 

J’ai passé beaucoup trop de temps à réfléchir à cette question.

 

Les années précédentes du calendrier, il y avait souvent cette question « de quel personnage tu pourrais tomber amoureuse IRL » et au début, j’admets que c’est comme ça que j’ai réfléchi à cette question. Pas que pour cette raison, du reste: cette année, 'javai très envie de légèreté donc j'ai regardé beaucoup de comédies romantiques, et l'attrait des comédies romantiques, pour moi, en grande partie, c'est qu'elles offrent des fantasmes de romance. Mon esprit est donc parti par là rapidement. Et des taaaas de personnages me sont venus à l’esprit. Par exemple, le héros de Put your head on my shoulder dont la gentillesse désintéressée et naturelle m’a tout à fait conquise… jusqu’à ce qu’il fasse preuve d’une jalousie excessive et que je réalise que, finalement, on ne s’entendrait pas. Puis celui de Sm:)e, dont je n’ai encore vu que six épisodes et qui est en pause pour le moment (parce que j’ai réalisé que je n’étais pas entièrement d’humeur, apprécierais mieux le drama plus tard, et ne voulais pas gâcher un potentiel excellent moment), mais dont j’ai adoré le personnage masculin central, une vraie poupinette de compétition, adorable à souhait et pas arrogante pour un sou malgré son statut de superstar… mais honnêtement, c’est une superstar, et je pense que ce serait taxant au quotidien. Evidemment, je ne pouvais pas ne pas oublier Ryan Gold de Her Private Life, qui est l’homme parfait, prévenant, gentil, sexy à souhait, qui sait se remettre en question, fait preuve de soutien, et est parfaitement à l'aise avec la fangirl-atitude de l'héroïne… mais il est tellement parfait, que dans la véritable vie, je pense que je ne me sentirais jamais à la hauteur, et donc pas à l’aise du tout. Bref, j’ai pris plein de gens en considération, mais au final, en prenant la question sous cet angle, il n’y avait qu’un seul choix vraiment possible pour moi : Jung Rok de Touch your heart.

 

Pour me citer moi-même, Jung Rok est très bon à son travail, il est moralement droit, prend ses responsabilités, reconnait ses erreurs, a bon cœur, est affectueux, respectueux, fait confiance à sa partenaire, se réjouit de ses victoires, prend son parti, complimente ses qualités et accomplissements, s’intéresse à ce qui l’intéresse, prend à cœur ce qu’elle lui dit et ce qui est important pour elle, fait des efforts… et en plus il sait cuisiner et il a la gueule de Lee Dong Wook. Mais aussi, il est moins entreprenant que Ryan Gold, il met plus de temps à s’approcher de l’autre, il a du mal à communiquer ses sentiments au début, ce qui me convient bien mieux, et il n’est pas aussi parfait. Il l’est un peu, et le personnage continue de relever du domaine du fantasme, mais ses faiblesses et sa lenteur en romance sont des atouts pour moi qui suis du genre farouche, et je pense que je serais plus à l’aise.

 

Mais après j’ai réalisé que IRL, je ne sais pas si j’ai envie d’être en couple, en vrai. Peut-être quelques jours dans la semaine, mais pas tous les jours quoi.

 

Alors je suis partie sur autre chose (mais j’avais quand même envie de répondre à la question dans le sens où je l’ai comprise au début), et le personnage que je voudrais rencontrer c’est la Mago de la fortune, de Hotel Del Luna (ep13). Je veux lui serrer la main et gagner au loto, parce que je suis vénale comme ça !  (et puis si elle joue sur les mots et me fait gagner un Ryan Gold plutôt que de l’or en barre, ok, je sais que j’ai dit qu’il était trop parfait pour moi, mais je suppose que je finirais par m’en accommoder). Bref : Mago de la fortune !

 

 

 

-19-

Le drama que j’ai beaucoup attendu et qui m’a déçue

 

Probablement Dekichatta Kekkon. Ca faisait un moment que je voulais le voir, en grande partie à cause du casting, mais au final, si au début j’ai été conquise, j’ai très, très, très vite déchanté, et j’ai terminé le drama dans l’indifférence totale. Je ne tiens pas particulièrement à vous réécrire l’article que j’ai écrit dessus, parce que j’ai l’impression d’avoir perdu suffisamment de temps comme ça, donc pour me citer, malgré que j’aime beaucoup Takenouchi Yutaka, Buki, Hirosue Ryoko, Abe Hiroshi, etc : ce drama, c’était des personnages principaux que je n’aimais pas se battant pour obtenir, auprès d’un personnage qui m’insupportait, la permission, qui ne me paraissait pas importante, de faire avancer une relation qui ne m’inspirait rien et me semblait vouée à l’échec. Forcément, ça ne m’a pas embarquée.

 

 

 

-18-

Le personnage auquel je me suis le plus identifiée

 

Ha ! Je n’avais pas de réponse à cette question avant Décembre, mais en Décembre a commencé le drama Love with Flaws, et grâce à lui, j’ai ma réponse. C’est pas que je m’identifie entièrement au personnage (j’espère avoir meilleur caractère et être plus sympa avec les gens, quand même o.o et clairement, je n’ai pas sa confiance en lui, niveau physique), mais le plus jeune frère de l’héroïne est un flippé du noir et du silence. Quand il est seul à la maison, il ne peut pas dormir, et il est obligé d’allumer toutes les lumières et d’avoir du bruit de fond, sinon il flippe. En général, j’arrive quand même à dormir quand je suis seule, mais je me retrouve tellement dans le reste, et puis il y a des périodes où, effectivement, je ne dors pas. Mais le moment où j’ai le plus pensé « dude, comme je te comprends T.T » c’est celui où le personnage se lave les cheveux, et commence à repenser à une histoire d’horreur qu’il a vue à la télé, et commence à imaginer un fantôme dans le miroir, si bien qu’il se presse, finit de se le laver les cheveux à la -vite et fuit. Ca m’arrive sans arrêt. Bon, je ne me lave pas les cheveux devant le lavabo, mais quand je me lave les dents devant la glace, je ne la regarde jamais en face, et je vais très vite. Des fois, dans la douche, quand j’ai les cheveux pleins de shampoing, je commence à repenser à des scènes de films d’horreur et avoir les yeux fermés devient insupportable, mais je ne peux pas les ouvrir à cause du shampoing, alors je panique, et dois me rincer très très vite. Il m’est arrivé de me blesser en faisant ça, haha.

 

Bref… petit… je te comprends T.T

 

 

 

 

-17-

Le drama que j’ai adoré et dont personne n’a parlé

 

J’ai pas le sentiment qu’il y en ait tant que ça, honnêtement ? Enfin, bien sûr, il y a des dramas que j’ai vus cette année et dont personne ne parlait, mais en même temps, ils datent un peu, donc c’est pas très étonnant. Des dramas comme Dekichatta Kekkon ou Higashino Keigo Mysteries, c’est sûr que c’était pas la folie sur twitter en ce moment, mais… j’avais entendu parler de Dekichatta Kekkon, quand même ! (pas étonnant, vu le cast). Higashino Keigo Mysteries, moins, pour le coup, donc ce serait peut-être une bonne réponse, au moins à la partie « dont personne n’a parlé » (et encore, c’est pas certain, et c’est seulement en se concentrant sur le public auquel j’ai accès, parce que vu le casting et la notoriété d’Higashino Keigo…) mais, si j’ai aimé, ça n’a pas non plus été un coup de cœur.

 

Pour les dramas qui sont plus récents (pas forcément de cette année, mais récents), ce ne sont que des dramas dont les gens parlaient sur twitter. Parfois, ces gens étaient peu. Parfois j’avais juste une personne sur ma Tlist qui était à fond dedans mais qui en parlait énormément, si bien que j’avais l’impression que le drama était très présent dans la conversation. A l’inverse, il y a des dramas dont tout le monde a parlé, mais dont j’avais bloqué le titre pour éviter l’overdose, si bien que sur mon twitter « personne n’en parlait », mais en fait c’est juste que je le voyais pas. Je me retrouvais à avoir des moments de surprise, d’ailleurs ! Genre, quelqu’un allait twitter « pourquoi personne ne parle de ça ? » et je répondais intérieurement « hein ? mais je le vois partout, ce drama ? » (ça arrive beaucoup entre ma Tlist anglophone et francophone, d’ailleurs, ce décalage ! ), ou l’inverse. Ce que j’essaie de dire c’est que : « personne n’a parlé » c’est compliqué, parce que je n’ai qu’une vision incomplète de « qui parle », à la fois parce que, forcément, je ne suis en contact qu’avec une petite portion du monde, qu’en plus, je modère ce qui m’en parvient, et que ma perception peut être faussée par l’enthousiasme des gens (une minorité hyper active parait plus grande qu’une majorité qui mentionne le drama juste de temps en temps). Comme tout le monde, quoi.

 

Je pourrais me référer aux taux d’audience, mais je ne sais pas si c’est hyper représentatif non plus, vu que tout le monde ne regarde pas ses dramas à la télé (ou légalement), et que pour des sites tels que Netflix ou Viki, je ne sais pas du tout quels sont les chiffes…

 

Pour répondre un petit peu à côté, je vais donc choisir : About Time.

 

C’est pas un drama dont j’ai entendu énormément parler, et généralement, quand les gens en parlaient, c’était pas pour en dire beaucoup de bien. La raison étant probablement que… ce n’est pas un très bon drama. Et pour les gens qui l’ont terminé (et beaucoup ne l’ont pas terminé, apparemment), la fin a été le couteau qui se retourne dans la plaie, parce qu’il faut bien dire ce qui est : la fin est d’un je-m’en-foutisme assez balèze.

 

Néanmoins, j’ai beaucoup aimé ce drama. J’ai un article complet en préparation donc vous en entendrez parler un jour, mais il m’est allé droit dans le cœur, et l’a malmené comme ça ne devrait pas être permis. Ce n’est pas un drama que je pourrais conseiller l’esprit serein, mais je suis très contente d’en avoir fait l’expérience moi-même, parce qu’il m’a beaucoup apporté. Et Kim Hae Sook est un trésor planétaire, aussi.

 

 

 

-16-

L’acteur/trice ayant pris le plus de risques cette année dans un rôle

 

… euh… je ne sais pas ?

 

Honnêtement, je ne sais pas. Si la question portait sur le cinéma, je pense que j’aurais plus de réponses, parce que, par exemple, je pense que Jung Yu Mi a pris des risques avec Kim Ji Yung, born 1982, vu la controverse que causait déjà le livre. A Dramaland, j’oublie peut-être quelque chose dans ce que j’ai vu (car, oui, n’oublions pas que je me base uniquement sur ce que j’ai vu), mais cette année, je ne sais pas s’il y a un rôle ou un projet dont j’ai pensé qu’il posait vraiment un risque ?

 

Mais en vérité, ça dépend de ce qu'on entend par "risque". Si on parle de "risque de se retrouver au cœur d’une controverse, ou de voir la carrière de l’acteur/actrice mise en danger" alors la réponse est facile: personne. Certains acteurs ont eu des rôles intenses mais on savait tous qu’ils étaient assez bons pour les incarner, certains ont tenté des rôles qui peuvent sembler « à controverse » mais en fait… pas vraiment ? (je pense par exemple à Park Sung Hoon en serial killer dans Psychopath Diary : on pourrait se dire « oh ça va le rendre moins attachant pour le public », mais en vrai, il n’y a rien que le public aime autant qu’un joli type dans un rôle qui fait peur, et Kim Jae Wook et Shin Sung Rok se portent très bien, entre autres…) Et certains ont tenté des rôles dans lesquels ils auraient pu être mauvais, soit parce que ce n’est pas leur genre habituel, soit parce qu’ils « affrontaient » des acteurs meilleurs qu’eux, soit parce que le rôle demandait un équilibre particulier, et c’est carrément à leur honneur qu’ils aient eu le courage de se lancer, et s’en soient tous très bien sortis, mais au final, s’ils avaient été mauvais… je ne pense pas que ça aurait plus que ça enrayé leur carrière, honnêtement. La plupart étaient suffisamment établis, avaient déjà survécu à pires projets, voire n’étaient pas appréciés pour leurs talents d’acteurs avant ça de toute façon… Donc, oui, y avait le risque qu’un projet soit pas apprécié, mais honnêtement, ça n’allait pas plus loin. Pour la plupart, ça leur est déjà arrivé, leur carrière se porte bien, et ça leur arrivera encore ¯\_()_/¯

 

Si la possibilité de ne pas livrer la bonne performance est le risque en soi (et ce n'est négligeable du tout, et j'ai du respect pour les acteurs/trices qui décident de tenter quelque chose de nouveau, qui les poussent dans leurs retranchements, sans qu'ils sachent s'ils arriveront à s'en sortir), alors je peux penser à plusieurs personnes. D'un côté on va avoir, par exemple, Shin Hye Sun (Angel's Last Mission) ou Lee Honey (The Fiery Priest), chargées d'incarner des personnages qui auraient eu vite fait d'être repoussants mais qui arrivent à les rendre engageants et attachants malgré tout, d'un autre on a quelqu'un comme Jang Dong Yoon (Tale of Nokdu) qui aurait pu si facilement verser dans la caricature mais évite la chose avec élégance, et on a aussi des gens comme Kang Tae Oh (Tale of Nokdu aussi) ou Yoon Si Yoon (dans The Nokdu Flower) qui endossent des rôles auxquels ils ne sont pas forcément habitués. Mais pour évaluer la hauteur du risque, il y a trop de choses à prendre en compte ! La qualité de l'écriture, qui est aux commandes du drama, la carrière de l'acteur avant ça (honnêtement, il n'y aucun acteur cité dont je me serais dit "mmh, il ne sera pas bon dans ce rôle"... ça ne minimise ni leur prise de risque ni leur réussite, mais simplement ça fait que c'est dur, de mon point de vue à moi, de quantifier le risque pris).  Donc là, je ne saurais pas quoi répondre.

 

J'ai beaucoup retourné cette notion de "risque" dans ma tête, et j'ai tapé et retapé cette réponse, jusqu'à ce que le mot "risque" perde son sens, limite (vous savez, quand vous répétez un mot encore et encore, au bout d'un moment, il ne veut plus rien dire  ? C'est ce qui m'est arrivé, haha) et au final je me suis dit que "fuck it", en gros, et pour pouvoir répondre à la question, je vais décider qu’on parle de « risques physiques ». Honnêtement, même ça, c'est pas évident à évaluer, parce que je vais me tourner aussitôt vers des dramas d'action, alors que je suis sûre qu'il y a des acteurs et actrices qui ont tourné pendant longtemps dans des conditions dures, et que c'est aussi un risque physique, mais y a un moment donné, faut répondre à la question, et je choisis donc Kim Nam Gil dans The Fiery Priest. Et la raison pour laquelle je sais qu’il a pris des risques physiques dans ce drama, c’est qu’en tournant les scènes d’action, il s’est effectivement blessé deux fois : d’abord en se fracturant un doigt et le poignet, et ensuite en se cassant une côte. Ce qui lui a valu deux hospitalisations. DUDE U GOT TO STOP. J’ai de l’appréciation pour les scènes d’action de ce drama, mais faudrait pas casser le Nam Gil au passage !

Mentions spéciales à des actrices comme Jin Se Yeon, Seol Hyun  ou Go Ara. Ce n’est pas lié à un rôle en particulier, c’est juste que chaque fois qu’elles font quoi que ce soit, elles se prennent une telle vague de haine dans la gueule que, indépendamment de ce qu’on peut penser de leurs performances, elles risquent sans arrêt leur santé mentale (force à elles T.T). 

 

 

 

 

-15-

Meilleure amitié masculine de l’année

 

J’ai eu un faible pour plusieurs, comme toujours ! The Fiery Priest, par exemple, créé une relation entre ses deux personnages masculins principaux qui m’a beaucoup plu, passant de deux personnalités opposées clashant sans arrêt à deux alliés s’améliorant et se sauvant l’un l’autre. Et, par ailleurs, la relation entre notre personnage principal et le plus jeune prêtre de l’église m’a également beaucoup attendrie. J’aimerais également citer Mun Su et Lee Geum d’Haechi, Jumong et la moitié de ses compagnons dans Jumong, et la relation entre le jeune prince Lee Rim et son grand-frère dans Rookie Historian Goo Hae Ryung, mais également celle avec son eunuque qui est à la fois attendrissante et drôle. Puis dans la catégorie des amitiés un peu déséquilibrées parce que l’un des deux personnages impliqués l’est visiblement plus que l’autre, on pourra compter Suspicious Partner (les personnages de Ji Chang Wook et Choi Tae Joo) dont je n’ai vu que 9 épisodes, mais qui me parlait bien, et puis, dans Psychopath Diary, l’attachement du voisin gangster au héros, qu’il a choisi comme boss, au grand damn de ce dernier ! (les tentatives d’In Woo, notre véritable serial-killer, pour se rapprocher du héros me plaisent aussi beaucoup, mais on ne peut pas vraiment parler d’amitié, même récalcitrante, donc…)

 

Néanmoins, s’il y en a une qui m’a plus encore plus que les autres, je pense que c’est celle entre Jo Jin Gap, l’ex-professeur, et Duk Gu, son ancien élève, malfrat au cœur d’artichaut, dans Special Labour Inspector Jo (coucou Luthien^^). La loyauté et l’amour à toute épreuve de Duk Gu pour son ancien professeur m’ont rendue toute marshamallow au fond de moi. J’ai accroché dès leurs retrouvailles et mon amour n’a fait que grandir encore et encore au fil des épisodes

 

 

Et puisque, lors de la question sur les amitiés féminines, j’ai amené un autre sujet sur le tapis, il n’y a pas de raison que je ne fasse pas de même ici~ J’ai déjà parlé de mes amitiés mixtes favorites, donc, histoire de rester dans le thème des relations qu’on choisit : ma famille du cœur favorite.

 

J’ai un gros faible pour les histoires de familles « assemblées », choisies, et cette année, il y en a deux en particulier qui m’ont touchée. La première, c’est celle de Tamna the Island. La relation entre le premier rôle masculin et la mère de l’héroïne était ma favorite de tout le drama, et la façon dont il est intégré à la famille, s’y sent mieux que dans la sienne, et est adopté par toute l’île, est ce que j’ai préféré dans cette série. Mais la série gagnante, c’est clairement The Tale of Nokdu Nokdu est un personnage profondément attachant, et autour de lui se rassemblent des tas de gens, qui créent une petite famille que j’ai supplié le drama de protéger tout le long. C’est un vrai patchwork de gens de contextes différents (et espèces ! parce qu’il y a aussi deux poules dans le tas, et, oui, elles comptent), rassemblés parce qu’ils le veulent, et ils m’ont réchauffé le cœur par toute l’affection qu’ils se portent. J’ai eu beaucoup de mal à les quitter, et ils sont ma famille favorite de l’année

 

 

 

 

-14-

Le baiser de l’année

 

… Aucune idée.

 

Cette année, j’ai été tout particulièrement d’humeur à regarder des romances, donc ça veut dire que des baisers, y en a eu des tas.  Il y en a eu des torrides (Her Private Life, My Secret Romance, What’s wrong with secretary Kim, …), il y en a eu des adorables (Touch your heart, Special Labour Inspector Jo, Rookie Historian Goo Hae Ryung…), des pleins de sens et même pas forcément sur les lèvres (The Tale of Nokdu), des que j’attendais avec impatience, des qui m’ont surprise, etc.

 

Le truc c’est que, finalement, si je devais choisir mes favoris… mes favoris sont ceux entre les personnages que j’aime le plus, parce qu’ils sont plus significatifs, parce que les personnages sont ceux qui me tiennent le plus à cœur. Et là on retombe sur la question de mon OTP favori, et vous savez que je n’avais pas réussi à y répondre. Je pourrais rejouer les lâches et re répondre « Do Hwa et son violon » mais Do Hwa n’embrasse jamais son violon, du coup la feinte ne fonctionne pas, pauvre de moi !

 

Alors je vais feinter mais autrement. Je vais choisir un baiser que techniquement je n’ai pas vu dans le contexte de sa série : celui dans la douche de Melting me softly, dans l’épisode 10.

 

Pourquoi celui-là ?

 

1- sans avoir le contexte complet, ayant abandonné le drama à l’épisode 3, j’ai regardé cette vidéo plusieurs fois… et vu que j’avais pas le contexte, l’appréciation se faisait purement sur cette scène. Ou presque. Car :

2- Ji Chang Wook. Et enfin:

3- après avoir regardé cette vidéo plusieurs fois, j’ai failli relancer Melting me softly… et vu ce que le drama m’avait insupportée (et les échos négatifs partout), même si j’ai fini par ne pas le faire, c’était un exploit en soi.

 

Well done, Shower Kiss, well done!

 

 

-13-

Le méchant le plus crédible

 

J’aime bien quand les réponses sont faciles.

 

Bon « crédible », je ne suis pas certaine de savoir ce que ça veut dire exactement, mais j’ai décidé d’interpréter ça dans les eaux de « efficace, redoutable, flippant » et donc, une seule réponse s’est imposée à moi : l’antagoniste principal de The Tale of Nokdu (qui ne mérite ni d'être nommé ni d'être montré)(aussi parce que ça relève du spoil). C’est le seul qui, chaque semaine, me faisait sincèrement flipper, parce qu’il frappe très fort dès le début, faisant de gros dégâts et il est clair qu’on n’a pas intérêt à le prendre à la légère, si bien qu’après ça, j’étais toujours en stress de savoir ce qu’il pourrait infliger aux personnages que j’aimais. Et [spoiler] le fait est qu’à la fin… il obtient ce qu’il veut ! Il monte sur le trône. Ça ne le rendra pas heureux, mais n’empêche que c’est rare qu’un méchant de kdrama, à la fin (la vraie fin, Vagabond) obtienne ce qu’il voulait, et Yul Mu, lui est victorieux. Et on savait qu’il le serait, puisque le drama, lorsqu’il révèle que c’est lui le méchant, nous dit aussi tout de suite qu’il est le futur roi… Ca rend donc, tout le long du drama, sa menace encore plus réelle, puisqu’on sait qu’il va obtenir sa victoire à la fin. La question c’est : à quel coût ? [/spoiler]  Donc yep, la réponse a été simple.

 

 

-12-

Mon OST favori de l’année

 

Mmh, compliqué. Plus tard dans le Calendrier, il y a une question sur ma chanson favorite de l’année, donc pour cette question-là, il s’agit plus de prendre en compte tout l’OST d’un drama, et je trouve ça plus difficile. Sans doute parce que j’écoute plus rarement les OSTs en entier. Ca m’arrive, bien entendu, pour certains dramas, mais j’intègre surtout mes morceaux préférés à mes playlists…

 

Néanmoins, puisqu’il faut choisir… mon choix va se porter, sans trop de surprise, sur un drama historique, à savoir : Jumong (que j'avais déjà choisi en 2017, où j'avais essayé de regarder le drama pour la je-sais-pas-combientième fois, haha). Parce que pour le coup, c’est vrai que j’ai quand même réécouté cet OST plusieurs fois en entier. Et pour vous proposer certaines de mes pistes favorites :

C’est du classique, certes, mais… néanmoins, j'adore cet OST, je l’ai beaucoup écouté, en entier, et c’est donc ma réponse :)

 

 

-11-

Le duo d’acteurs avec la meilleure alchimie de l’année

 

Déjà, j’ai éliminé tout ce qui était « romance » vu qu’il y a déjà eu « couple favori » et que pour moi, l’alchimie entre en compte dans la question… (même si au final, j’ai choisi Do Hwa et son violon, entre lesquels je ne sais pas si on peut parler d’alchimie, haha). Mais malgré tout, j’en viendrais à hésiter entre les mêmes duos, donc j’ai préféré laisser ça de côté, et je vous présente donc : Tako et Ecchan, de Jimi ni Sugoi.

 

Aka une autre de mes amitiés mixtes favorites de l’année (je vous avais dit que j'en avais encore une à caser !).  Je les ai adorés tous les deux Et ça va être compliqué de vous expliquer leur « alchimie » vu que c’est quelque chose qui se sent, mais les acteurs semblaient réellement à l’aise l’un avec l’autre, leurs performances à tous les deux étaient très vivantes et leurs interactions brillaient par leur énergie. Les chamailleries des personnages, qui se transforment petit à petit en véritable amitié, m’ont énormément divertie, puis touchée. C’était une de mes relations favorites du drama, si ce n’est ma favorite, tout court.

 

 

-10-

Mon coup de cœur dramatesque de l’année

 

J’en ai eu plusieurs, dont notamment Extraordinary You,et Hotel Del Luna (et je compterais même presque Light in your eyes bien que je ne l’aie pas terminé parce qu'il me frappait justement trop le coeur), etc. Mais au final, je pense que je vais revenir à mon premier coup de cœur de l’année : The Fiery Priest.

 

Il y avait tout ce que j’aimais dedans. Bon, ok, pas de romance, mais sinon, il y avait tout ce que j’aimais dedans (et j’ai apprécié l’absence de romance, en plus), Kim Nam Gil inclus, et le drama n’a fait que grimper en qualité au fil de ses épisodes, me laissant sur l’envie d’en voir plus, PLUS ! Mais pas parce que la conclusion est mauvaise et frustrante (au contraire). Juste parce que… je veux plus de ces personnages, plus de ces rires, plus de cette action, plus de Kim Nam Gil (aussi), et plus de ces émotions. Je ne vais pas m’étendre trop, car j’ai déjà écrit tout un article sur la question, mais… oui, ma réponse est The Fiery Priest :)

 

 

-9-

Mon amitié féminine favorite de l’année

 

J’ai pas mal hésité sur cette question. Le premier drama qui m’est venu à l’esprit, c’est Tale of Nokdu, forcément, parce qu’il y est beaucoup question de solidarité féminine, surtout au début, mais si le drama propose des tas de relations fortes entre femmes (qu’elles relèvent de la simple solidarité, de relations maternelles, d’amitié ou de camaraderies), il n’a pas vraiment une relation qui soit particulièrement mise en avant, par rapport à d’autres séries. C’est un peu pareil, pour moi, avec Touch Your Heart, où j’ai adoré voir les collègues féminines de l’héroïne créer des liens avec elle, mais où il n’y a pas une relation forte qui se dégage entre deux personnages en particulier. Ce qui n’est pas mal, mais simplement, ça ne répond pas à la question, du coup.

 

Rookie Historian Goo Hae Ryung a les deux: des personnages féminins qui se serrent les coudes parce qu'elles sont dans une position de faiblesse (bossant dans un environnement d'hommes pas ravis de les voir investir leur terrain), et une amitié très forte entre Goo Hae Ryung et sa domestique. Mais  je pense donc que, pour moi, dans ce que j’ai vu, le choix doit se faire entre About Time et Her Private Life (à moins que j’oublie des trucs, ce qui est toujours possible), qui proposent tous deux des amitiés féminines très fortes. Dans About Time, l’héroïne et sa BFF se considèrent clairement comme faisant partie de la même famille, et dans Her Private Life nos deux fangirls sont si proches que notre héros les croit même en couple un moment (et c’est toute la base de l’histoire, puisqu’il veut les aider à pouvoir être ensemble).

 

Mais je vais choisir About Time. Juste… pas pour la relation entre l’héroïne et sa BFF, mais pour celle entre l’héroïne et la patiente dont elle s’occupe de temps en temps, et avec qui elle a développé une relation entre l’amitié et le lien maternel.

 

 

 

Et en bonus, mon amitié mixte (et platonique) favorite de l’année (parce qu’on oublie un peu que ça existe aussi, et même pas assez, donc autant les célébrer) : Hae Il et Kyung Sun dans The Fiery Priest.

 

Bon, en vrai, j’isole leur relation, qui est effectivement une de mes favorites de la série, mais toutes les relations de tout le monde m’ont plu dans ce drama, encore plus particulièrement en groupe… mais néanmoins, j’ai beaucoup d’appréciation pour Hae Il/Kyung Sun, en grande partie, c’est vrai, parce qu’ils sont deux personnages principaux de sexes différents dans un Kdrama et que, si Kyung Sun a bien un petit crush sur Hae Il (les gens, c’est Kim Nam Gil, on peut pas lui en vouloir), ça reste très léger, et le drama ne part pas dans la romance. A la place, à travers leurs interactions, souvent antagonistes au début, les deux personnages apprennent à comprendre l’autre mieux que quiconque, à se reconnaître, même, en l’autre, à reconnaître leur besoin de rédemption, et s’aider l’un l’autre à marcher vers cette rédemption. J’ai adoré les voir devenir amis et alliés petits à petits, et c’est une de mes relations favorites de l’année, dans mon drama favori de l’année.

 

Mentions spéciales aussi à : Nokdu et Ssook dans The Tale of Nokdu (c’est moins développé, mais je ), Sayong et Soseono dans Jumong, et puis une autre dont je reparlerai plus tard.

 

 

 

-8-

Le personnage qui m’a donné des frissons

 

Pour le coup, je ne sais pas trop, parce que je ne suis pas certaine de quels « frissons » on parle… Des frissons parce que le perso me foutait les boules ? Parce qu’il était sexy ? Parce qu’il avait des répliques de ouf ? QU’EST-CE QUE TU ATTENDS DE MOI, QUESTION, QUOI ?! ;A;

 

I do not know ;A; 

 

Je suis à deux doigts de vous ressortir le gif de l'esquive...

 

 

Mais non... je vais répondre.

 

Et, comme pour la plupart des personnages que je pourrais utiliser pour cette question vont revenir dans d’autres réponses plus tard, je vais partir sur Hwang Tae, le grand-frère de Nokdu dans The Tale of Nokdu, les frissons étantdes frissons de rage et de mépris. Urgh. Je le méprisais encore plus que l’antagoniste principal du drama, qui me foutait les boules. Et à la fois, il est complètement nul et pathétique, donc il ne risque pas de se retrouver dans une autre rubrique de ce calendrier de l’avent. Voilà.

 

Hwang Tae.

 

Tu crains ><

 

-on est d'accord que c'est le personnage et pas l'acteur que je cible, hein-

 

 

-7-

La plus belle réalisation

 

Note: pour bien voir les images, cliquez dessus, certaines étant coupées par over-blog.

 

Entre The Nokdu Flower, Light in your eyes, Hotel Del Luna, et même Tale of Nokdu mon cœur balance… mais j’ai vu Hotel Del Luna en entier, contrairement à

 

the Nokdu Flower (pas parce que le drama n’était pas bon, et j’ai adoré tout ce que j’en ai vu, mais c’était une question de timing essentiellement):

The Nokdu FlowerThe Nokdu Flower
The Nokdu FlowerThe Nokdu Flower
The Nokdu FlowerThe Nokdu FlowerThe Nokdu Flower

The Nokdu Flower

The Nokdu FlowerThe Nokdu Flower
The Nokdu FlowerThe Nokdu Flower

The Nokdu Flower

et Light in your Eyes (qui était excellent mais me détruisait beaucoup trop):

The Light in Your EyesThe Light in Your Eyes
The Light in Your EyesThe Light in Your EyesThe Light in Your Eyes
The Light in Your EyesThe Light in Your Eyes
The Light in Your EyesThe Light in Your EyesThe Light in Your Eyes

The Light in Your Eyes

Et j’adore The Tale of Nokdu, vraiment,…

The Tale of NokduThe Tale of Nokdu
The Tale of NokduThe Tale of Nokdu
The Tale of NokduThe Tale of Nokdu

The Tale of Nokdu

The Tale of NokduThe Tale of Nokdu
The Tale of NokduThe Tale of NokduThe Tale of Nokdu
The Tale of NokduThe Tale of Nokdu
The Tale of NokduThe Tale of Nokdu

The Tale of Nokdu

Donc ça me fait mal au coeur, mais je vais dire Hotel Del Luna, qui m’a fait très plaisir aux yeux cette année, et pas seulement parce qu’IU était à l’écran (mais ça compte)

 

Le gagnant est donc Hotel Del Luna

(et je l'écris en gros parce que sinon ça va se perdre parmi toutes les images, haha)

 

Des plans que j’aime particulièrement :

Hotel Del LunaHotel Del Luna
Hotel Del LunaHotel Del Luna
Hotel Del LunaHotel Del LunaHotel Del Luna
Hotel Del LunaHotel Del Luna

Hotel Del Luna

Hotel Del LunaHotel Del Luna
Hotel Del LunaHotel Del Luna
Hotel Del LunaHotel Del Luna
Hotel Del LunaHotel Del Luna

Hotel Del Luna

 

Et parce qu’il ne sera pas dit de moi que je prive vos yeux, j’ai réuni mes 1000 screencaps favorites prises cette année (indépendamment de l’âge du drama, et de si je l’ai terminé ou aimé), et, après avoir enlevé celles qui pouvaient spoiler, ainsi que les screencaps « mains » qui se retrouveront un jour ICI de toute façon, j’ai réussi à les réduire à 135.  Appréciez l’exploit et contemplez :

100 days my prince / About time / About time
100 days my prince / About time / About time100 days my prince / About time / About time

100 days my prince / About time / About time

Angel'st Last MissionAngel'st Last Mission
Angel'st Last MissionAngel'st Last MissionAngel'st Last Mission
Angel'st Last MissionAngel'st Last Mission
Angel'st Last MissionAngel'st Last Mission

Angel'st Last Mission

Bride of the Water GodBride of the Water God
Bride of the Water GodBride of the Water GodBride of the Water God

Bride of the Water God

City HunterCity Hunter
City HunterCity Hunter

City Hunter

Extraordinary YouExtraordinary You
Extraordinary YouExtraordinary You
Extraordinary YouExtraordinary You
Extraordinary YouExtraordinary You

Extraordinary You

Fates and Furies  (en haut) / Haechi (en bas)Fates and Furies  (en haut) / Haechi (en bas)
Fates and Furies  (en haut) / Haechi (en bas)Fates and Furies  (en haut) / Haechi (en bas)Fates and Furies  (en haut) / Haechi (en bas)

Fates and Furies (en haut) / Haechi (en bas)

Her Private Life (x2) / I'm not a robot (x3)Her Private Life (x2) / I'm not a robot (x3)
Her Private Life (x2) / I'm not a robot (x3)
Her Private Life (x2) / I'm not a robot (x3)Her Private Life (x2) / I'm not a robot (x3)

Her Private Life (x2) / I'm not a robot (x3)

Inspector JoInspector Jo
Inspector Jo

Inspector Jo

ITEMITEM
ITEMITEMITEM

ITEM

Jimi ni sugoi (première ligne) / JumongJimi ni sugoi (première ligne) / Jumong
Jimi ni sugoi (première ligne) / JumongJimi ni sugoi (première ligne) / Jumong
Jimi ni sugoi (première ligne) / JumongJimi ni sugoi (première ligne) / Jumong

Jimi ni sugoi (première ligne) / Jumong

Kingdom of the windsKingdom of the winds
Kingdom of the windsKingdom of the winds

Kingdom of the winds

Legend of th Blue SeaLegend of th Blue SeaLegend of th Blue Sea
Legend of th Blue SeaLegend of th Blue SeaLegend of th Blue Sea

Legend of th Blue Sea

Melting me softly (en haut) / My dear citizens (en bas)
Melting me softly (en haut) / My dear citizens (en bas)Melting me softly (en haut) / My dear citizens (en bas)

Melting me softly (en haut) / My dear citizens (en bas)

My Beautiful BrideMy Beautiful BrideMy Beautiful Bride

My Beautiful Bride

My Strange HeroMy Strange HeroMy Strange Hero
My Strange HeroMy Strange Hero
My Strange HeroMy Strange HeroMy Strange Hero
My Strange HeroMy Strange Hero

My Strange Hero

Oh my general !Oh my general !Oh my general !
Oh my general !Oh my general !
Oh my general !Oh my general !Oh my general !

Oh my general !

Psychopath DiaryPsychopath Diary
Psychopath DiaryPsychopath Diary
Psychopath DiaryPsychopath Diary

Psychopath Diary

Put your heard on my shoulder (image 1) / Romance is a bonus book
Put your heard on my shoulder (image 1) / Romance is a bonus bookPut your heard on my shoulder (image 1) / Romance is a bonus book
Put your heard on my shoulder (image 1) / Romance is a bonus bookPut your heard on my shoulder (image 1) / Romance is a bonus book
Put your heard on my shoulder (image 1) / Romance is a bonus bookPut your heard on my shoulder (image 1) / Romance is a bonus book

Put your heard on my shoulder (image 1) / Romance is a bonus book

Rookie Historian Goo Hae Ryung
Rookie Historian Goo Hae RyungRookie Historian Goo Hae RyungRookie Historian Goo Hae Ryung

Rookie Historian Goo Hae Ryung

The Secret Life of my SecretaryThe Secret Life of my Secretary
The Secret Life of my Secretary

The Secret Life of my Secretary

Tamna the islandTamna the islandTamna the island
Tamna the islandTamna the islandTamna the island

Tamna the island

The Fiery PriestThe Fiery Priest
The Fiery PriestThe Fiery Priest
The Fiery PriestThe Fiery PriestThe Fiery Priest
The Fiery PriestThe Fiery Priest

The Fiery Priest

Touch your heartTouch your heart

Touch your heart

VagabondVagabond
VagabondVagabondVagabond
VagabondVagabond

Vagabond

Wu Xin: Monster Killer / What's wrong with secretary KimWu Xin: Monster Killer / What's wrong with secretary Kim

Wu Xin: Monster Killer / What's wrong with secretary Kim

Oui, comme vous pouvez le constater… 1/ j'ai craqué mon slip et 2/ j’ai clairement des préférences pour certains types d’images :P

-6-

Ma révélation acteur/trice de l’année

 

Re : argh.

 

Je ne sais trop quoi répondre parce qu’ayant été absente de Dramaland un moment, j’ai l’impression d’avoir découvert des tas de gens que tout le monde connaissait déjà, haha. Genre, pour moi, Lee Jae Wook et Won Jin Ah, ce sont de nouveaux coups de cœur, mais je sais que je suis un peu en retard à cette fête-là, et j’étais donc préparée à ce qu’ils soient bons, vu la hype qu’ils se trainaient. Et puis il y a des acteurs et actrices que j’ai trouvés particulièrement bons cette année, et qui n’avaient pas eu TANT de rôles avant ça, mais qui ne m’ont finalement pas mises sur le cul (enfin, si, mais pas parce que je pensais qu'ils seraient moins bons), parce que j’en attendais de bonnes choses. A la limite, il y aurait Jang Dong Yoon dans The Tale of Nokdu, mais même lui, j’en attendais du bon. C’est le drama et l’angle qui m’ont surpris, mais finalement, que Jang Dong Yoon soit très bon, ça (et c’est absolument à son honneur), ce n’était pas si surprenant. 

 

Alors je vais répondre quelque chose qui risque d’étonner certaines personnes, et probablement ne pas mettre tout le monde d’accord, mais… pour moi, la révélation de l’année, ça a été Nam Joo Hyuk, dans Light in your eyes.

 

J’ai toujours bien aimé Nam Joo Hyuk. Je l’ai trouvé adorable dans Surplus Princess, j’ai aimé le suivre dans Moon Lovers, je l’ai re-trouvé adorable dans Weightlifting Fairy Kim Bok Joo, et je fais partie de ces gens qui n’ont pas été particulièrement rebutés par sa performance dans Bride of the Water God. Bref, j’avais de l’affection pour lui, de base, et je n’ai pas découvert cette année que je l’aimais bien, mais pour être honnête, je l’ai toujours trouvé choupi et attachant, mais pas franchement renversant. Ce n’était pas un acteur qui m’agrippait au cœur, et je n’étais donc pas du tout préparée à ce qu’il le brise en mille morceaux dans Light in your Eyes.

 

Bien sûr, je concède que c’est un effort de groupe. Que la réalisation a aidé, que l’écriture a aidé, que les excellents acteurs en face ont aidé... Néanmoins, ce drama, je l’ai trouvé vraiment bon, et il est question de révélation (genre Han Ji Min était très bonne, mais je n’en attendais pas moins), or je n’étais pas prête du tout à ce que Nam Joo Hyuk me piétine le palpitant. Donc… voilà, pour moi, la surprise et révélation de l’année a été que, dans le bon projet, Nam Joo Hyuk peut aller chercher au plus profond de moi, et tout foutre sens dessus dessous.

 

 

-5-

Le drama qui a le plus innové

 

Elle est dure cette question.

 

Je ne pense pas qu’il y ait un drama que j’ai regardé dont je me sois dit qu’il était follement innovant. Ca veut pas dire que j’ai trouvé qu’ils donnaient tous dans la redite totale, et certains dramas utilisaient des concepts rarement utilisés, mais pas jamais utilisés, qu'ils aient été déjà utilisés sous la même forme ou dans des variantes. Il y a seulement deux dramas que je pourrais citer, je crois ? Des dramas dont j'ai parlé hier dans la catégorie "romance favorite": le premier c’est Jumong, et son couple homme cis/personne intersexe gender-fluid, dans un drama datant d’il y a 13 ans. Hyeop Bo et Sayong ne sont pas tout à fait traités comme le couple central du drama (qui a droit à quelques « je te prends dans mes bras »… pas de baisers, par contre… ça reste un drama très pudique), mais ils sont écrits avec respect, et leur relation n’est pas ambigüe, venant avec une déclaration de Sayong, une vie commune visiblement heureuse, et l’admission de tous que les deux sont ensemble, et que c’est pour ça que Hyeop Bo ne se mariera jamais.  Néanmoins, ce n’est pas du tout central dans le drama.

 

A côté de ça, il y a Oh my general !, avec son héroïne générale et (probablement ?) bisexuelle qui fait craquer les concubines de son mari plus porté sur la danse et la couture que sur la guerre. Ni l’un ni l’autre n’est amoindri par ses passions et savoir-faire, ils n’y renoncent pas en s’épousant, et c’est écrit comme faisant partie, au fil du temps, de leur charme aux yeux de l’autre. Mais comme je n’ai pas beaucoup d’expérience en dramas chinois, pour ce que j’en sais, c’est peut-être quelque chose de récurrent de s’affranchir autant des rôles genrés habituels. Je sais au moins que les héroïnes générales/guerrières sont courantes. Donc… je ne sais pas si c’est très innovant.

 

EDIT : OK, j’ai commencé récemment Rookie Historian Goo Hae Ryung et ne l’ai pas encore terminé, mais je pense que ça répondrait à la question ? Je n’avais jamais vu de drama se concentrant sur le travail des historiens chargés de reporter la vie du palais, et les thèmes de la censure, et des premières historiennes dans l’optique de policer les femmes du palais, jusque-là pas supervisées, c’est neuf pour moi aussi.

 

Mais en vrai, je ne sais toujours pas quoi répondre, donc regardez ce gif :

(pour reprendre la méthode "esquive" de 2017, parce que moi, je n'innove jamais)

 

-4-

Mon couple favori de l’année

 

… Argh.

 

Cette année, je crois bien que j’étais un peu fatiguée, et j’ai fait beaucoup de visionnages « de réconfort ». En matière de dramas, ça signifie surtout beaucoup de romances, et donc beaucoup trop de choix possibles, dans différentes catégories. Par exemple, d’un point de vue purement de l’alchimie entre deux acteurs qui m’envoie des paillettes dans les yeux, Park Min Young et Kim Jae Wook ont fait très fort dans Her Private Life. D’un point de vue « le couple qui fait plaisir », Oh my General et son dédain pour les stéréotypes de genre me faisait du bien. Ou bien il y a le couple de Jimi ni Sugoi qui ne prend pas beaucoup de place mais a le mérite de proposer une romance simple et saine qui ne réduit pas ses personnages. Et puis il y a Hyeop Bo et Sayong (Sayong ) dans Jumong, que je n’attendais pas du tout (un homme cis et une personne intersexe gender-fluid en couple dans un sageuk, c’est pas courant, quand même) mais que j’ai shippé de toutes mes forces, spammant tout twitter. Mais d’un autre côté, il y a les deux adorables personnages principaux de Touch Your Heart, et ceux de Tale of Nokdu. Et puis…

 

Vous savez quoi, jmen fous, quand c’est trop dur de choisir, je choisis la solution lâche, c’est mon côté franco-français, et mon couple favori de cette année c’était Do Hwa et son violon dans Extraordinary You. VOILA.

 

En plus, c’est une solution de lâche, mais c’est quand même vrai que j’ai adoré Do Hwa et son violon. Chaque fois qu’ils avaient une scène « ensemble », j’étais aux anges, et leur relation évolue, en plus ! Au début, Do Hwa est exaspéré chaque fois qu’on le force à en jouer, puis il y trouve du réconfort, puis on revient à l’exaspération, mais ce violon devient effectivement un pont entre lui et la personne qu’il aime, et à la fin de l’histoire ils sont réconciliés (le violon et Do Hwa), et (sans doute ?) heureux ensemble. Donc yep, Do Hwa et son violon sont mon couple favori de l’année.

 

-3-

Le drama que j’ai adoré suivre cette année

 

Pour le coup, ça réduit pas mal le champ des options, parce que ce « suivre » semble sous-entendre « pendant sa diffusion », et j’ai regardé assez peu de dramas pendant leur diffusion. Même parmi ceux que j’ai commencés pendant leur diffusion, je les ai souvent terminés après (par exemple : j’ai regardé les huit premiers demi-épisodes de The Fiery Priest lors de leur diffusion, puis j’ai attendu, et quand le drama a été terminé, j’ai tout regardé d’une traite). Les dramas que j’ai véritablement suivis, semaine après semaine, commencés et terminés pendant leur diffusion, sont au nombre de six : Touch your heart, Legal High, Haechi, Vagabond, The Tale of Nokdu et Extraordinary You (et maintenant je suis Psychopath Diary, en espérant qu’il ne me perde pas avant sa fin). Comme vous pouvez le constater, ce n’est pas beaucoup. Et pourtant, argh, entre Touch your heart, the Tale of Nokdu et Extraordinary You, mon cœur balance. Parce que c’étaient des plaisirs différents.

 

Touch your Heart était un drama doudou, pour moi. C’était pas mal de fluff, et j’y revenais avec joie chaque semaine, pour m’injecter ma dose de bonheur, et me ravir de ses deux adorables personnages principaux. The Tale of Nokdu est plus varié dans les tons : il m’a brisé le cœur comme il me l’a souvent réchauffé, il m’a fait rire mais aussi angoisser et trembler, et j’ai apprécié chacune de ses étapes. Quant à Extraordinary You, s’il avait ses moments frustrants, il m’a également remué le cœur, et surtout, il m’a remué la tête, m’inspirant énormément chaque semaine, au point de vous en écrire des articles interminables. C'est mon plus gros coup de coeur des trois, et grâce à lui, j’ai retrouvé tout le plaisir d’écrire des Cernes, ce que je n’avais pas fait depuis un moment. Bien sûr, j’écrivais aussi sur Tale of Nokdu, avec beaucoup d'enthousiasme, et ça me plaisait aussi, Extraordinary You était simplement un cas particulier.

 

Au final, néanmoins, en me basant uniquement sur le drama, je pense que ça tombe sur The Tale of Nokdu. Autant dans Touch your heart et Extraordinary You il y a eu des semaines où je me suis dit « mmh, cet épisode est moins bon », autant ça ne m’est jamais arrivé the Tale of Nokdu. Il y a une semaine où le drama m’a frustrée, et ça a littéralement duré dix minutes. Sinon, le drama semblait toujours savoir exactement quoi montrer, à quel rythme, et j’ai été constamment investie tout le long. Tout était au rendez-vous, de l’écriture aux acteurs en passant par la présentation, et c’était une expérience profondément satisfaisante. Donc, Nokdu for the win~

 

 

 

-2-

L’acteur/trice que j’ai pris le plus de plaisir à retrouver cette année

 

Au début, j’ai trouvé cette question compliquée. Parce que, en 2019, je me suis remise à regarder des dramas après un long moment sans. Donc pour moi, tout relevait des retrouvailles, et honnêtement, j’étais ravie de retrouver absolument tout le monde, parce que j’étais juste contente de retrouver Dramaland, et mon enthousiasme, plus fort que jamais. Parmi les gens que j’ai peut-être été la plus heureuse de revoir, cela dit : Kim Nam Gil (toujours un plaisir immense), IU (qui a dû ravir ses fans cette année, dont moi !), Ji Chang Wook (même dans un drama raté, j’étais contente…), Yoo In Na, Lee Dong Wook, Kim Jae Wook, Park Se Young, Ryu Dok Hwan, Ishihara Satomi,… ok, trop de gens. Beaucoup trop de gens.

 

Alors j’ai fait comme en 2017, j’ai décidé d’utiliser une donnée objective pour me décider : choisir la personne que je n’avais pas vue depuis le plus de temps. Et ça tombe donc sur Kim Dong Wook, que je n’avais pas vu dans un drama depuis son tout premier (Coffee Prince), et pas vu tout court depuis Finding Mr Destiny (2010) où il tient un rôle tellement mineur que je ne m’en souviens même pas. A vrai dire, en le voyant dans Special Labour Inspector Jo, au début, je n’ai même pas capté que c’était lui, tellement ça faisait longtemps ! Mais en comprenant qu’il s’agissait de ma poupette de Coffee Prince, j’ai été ravie, et il est excellent dans Inspector Jo, donc oui, j’ai pris énormément de plaisir à retrouver cet acteur que je n’avais quasiment pas vu depuis plus ou moins dix ans.

 

 

 

-1-

Mon poster favori cette année

 

OK, c’est la seule question où, pour le coup, je pense que je pourrais enfreindre mes propres règles de sélection de dramas, parce qu’après tout, il n’y a pas besoin d’avoir vu un drama pour en aimer le poster, et j’ai eu des tas de coups de cœur pour des affiches de dramas que je n’ai pas encore pris le temps de regarder…. Et est-ce que je tape tout ça juste pour le plaisir de vous montrer des posters de dramas historiques chinois ? Oui.

 

Listening snow tower
Listening snow tower
Listening snow tower
Listening snow tower
The Legends
The Legends
Prodigy Healer
Prodigy Healer

 

Argh. Ca me tue parce que quand je commence ces dramas, j’ai tendance à décrocher au bout d’un moment, mais chaque fois que je vois ces affiches, ça donne TELLEMENT envie. Donc je ne pouvais pas résister à l’envie de faire plaisir à vos yeux en même temps qu’aux miens

 

Mais ma véritable réponse doit venir des dramas auxquels j’ai décidé de me limiter, et heureusement, là aussi, il y avait du bon parmi lequel choisir. En gros, ça s’est joué entre deux dramas : Extraordinary You et The Nokdu Flower. En vérité, j’ai aussi un faible pour certains posters d’Angel’s Last Mission, Light in Your Eyes et The Fiery Priest, mais, argh, à un moment donné il fallait choisir… ... et j'ai fini par me décider pour Extraordinary You. Bon, par contre j'ai pas eu en choisir un seul, donc je triche dès le premier jour et déclare un ex-aequo~

 

 

Mes posters favoris de l’année, donc :

 

Extraordinary You
Extraordinary You
Extraordinary You
Extraordinary You
Extraordinary You
Extraordinary You

 

Et parce que, franchement, y a pas de mal à se faire du bien, voilà plein d’autre posters de dramas de 2019 que j’aime beaucoup (tout en précisant que j’en ai zappé plein) :

 

Angel's Last Mission: Love
Angel's Last Mission: Love
Arsenal Military Academy
Arsenal Military Academy
Arthdal Chronicles
Arthdal Chronicles
Failing in love
Failing in love
FM Abnormal
FM Abnormal
Kill It
Kill It
Kingdom
Kingdom
My Country
My Country
My Country
My Country
My Country
My Country
One Spring Night
One Spring Night
Secret Boutique
Secret Boutique
Secret Boutique
Secret Boutique
Secret Boutique
Secret Boutique
Strangers from Hell
Strangers from Hell
Strangers from Hell
Strangers from Hell
The Crowned Clown
The Crowned Clown
The Crowned Clown
The Crowned Clown
The crowned clown
The crowned clown
The light in your eyes
The light in your eyes
The light in your eyes
The light in your eyes
The Fiery Priest
The Fiery Priest
The Fiery Priest
The Fiery Priest
The Nokdu Flower
The Nokdu Flower
The Nokdu Flower
The Nokdu Flower
The Untamed
The Untamed
Trap
Trap
Trap
Trap
Typewriter
Typewriter
VIP
VIP
Watcher
Watcher
Where the Camelia Blooms
Where the Camelia Blooms

 

(lol heureusement que je fais pas de vignettes pour « alléger la page », hein ? :D)

 

 

 Autres participantes:

 

Luthien – TwitterBlog

JustB – TwitterBlog

titesilve – TwitterBlog

Haryn – TwitterBlog

La Sentinelle – TwitterBlog

Busanblue – TwitterBlog

Kalyani – TwitterBlog

Grenat – Twitter

alikdream – Twitter

lemondeseyu – TwitterBlog

Katzina – TwitterBlog

YunHa – Twitter

minsootae – Twitter

m-drama-girl – TwitterBlog

Anais B – Twitter

Rosa – TwitterBlog

Park Léna

ChaHana – TwitterBlog

Idril Palanén – TwitterBlog

Cin~dy – Twitter

Mélissa R – TwitterYoutube

aigoajumma

whitaeh

Rédigé par Milady

Publié dans #Calendrier de l'avent, #Bilans Annuels, #Blablas

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :