[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love 단, 하나의 사랑

Publié le 20 Décembre 2019

 

 

Diffusé en 2019

Sur KBS2

32 demi-épisodes de 30 minutes

16 x 1h

Réalisé par Lee Jung Sub

Ecrit par Choi Yoon Kyo

 

Avec :

Shin Hye Sun : Lee Yeon Seo

Kim Myung Soo : Kim Dan

Lee Dong Gun : Ji Kang Woo

Kim Bo Mi : Geum Ni Na

Kim In Kwon : Hoo

Do Ji Won : Choi Young Ja

Woo Hee Jin : Jung Yoo Mi

Gil Eun Hye : Geum Ru Na

Etc

 

 

Dontesque ?

Kim Dan est un ange à la fâcheuse manie de trop se mêler des affaires humaines au goût de ses supérieurs. Lorsqu’il sauve la vie de Lee Yeon Seo, une ancienne ballerine rendue aveugle par un accident, il doit être puni, et le voilà chargé de trouver l’amour pour Yeon Seo, ce qui n’est pas une mince affaire, la jeune femme ayant été rendue méfiante et renfermée par son accident, le deuil de ses parents, et la perfidie du reste de sa famille.

 

 

Fiche Ecrans d'Asie: ICI

Tous mes dramas de 2019 (PIs, Bilans, etc): ICI

 

 

oOo

 

Angel’s Last Mission est un drama imparfait qui m’a néanmoins fait prendre très à cœur le destin de ses deux personnages principaux, et qui n’aurait pu rêver meilleure actrice principale que Shin Hye Sun.

 

 

 

Introduction

 

… les voies du Seigneur sont impénétrables… et cruelles

… relève-toi et danse

… all hail Shin Hye Sun !

… famille, amour et obsession

 

…en conclusion

 

 

 

L’article sur Legend of the Blue Sea était il y a un petit moment déjà, mais, néanmoins, revenons à ma petite série de romances fantastisques (cf. également About Time et Hotel Del Luna, et on pourrait inclure Extraordinary You, à présent) mettant en scène un Amour avec un grand A, à la fois vital et potentiellement mortel pour un ou deux des personnages concernés. Avec à la clé des thèmes tels que le temps, la destinée, la réincarnation, la mort, et toutes ces bonnes choses. Dans ces dramas, il y en a des que j’ai appréciés mais sans plus, des que j’ai absolument adorés, et puis des qui n’étaient pas parfaits mais que j’ai beaucoup aimés quand même. Angel’s Last Mission est de ces derniers. Comme ça arrive souvent, ce drama fantastique ne semble pas toujours avoir son univers et ses règles complètement en main, et ça donne notamment lieu à un final qui en a laissé plus d’un frustrés [spoiler] (pour ma part, c’est vrai qu’une fin plus douce-amère m’aurait paru plus dans le ton et que voir Dan ressurgir comme une fleur m’a semblé assez chelou, mais honnêtement, après toutes les merdes par lesquelles était passé cet OTP, j’étais trop ravie de les voir enfin heureux pour réellement m’insurger du raccourci pris) [/spoiler], néanmoins Angel’s Last Mission a un avantage (qu’avait aussi un peu Extraordinary You) par rapport à un drama tel que, mettons, About Time, à savoir que la série rend claire qu’il y a un Dieu, une Divinité quelque part qui tire les ficelles, qui fait les règles, etc. Ca fait un parfait bouc émissaire : si un retournement parait arbitraire, la série peut dire « bah, c’est pas moi, c’est Dieu ! », et que, oui, c’est arbitraire, parce que tout est dans les mains de cette Divinité individuelle, et que cette Divinité, après tout, fait ce qu’elle veut (comme c'est pratique !)(j'en profite pour dire que mon existence est sans doute entre les mains d'un auteur ou un dieu quelconque, donc si l'article est pourri, ce sera de sa faute).

 

Et ce qu’elle veut, cette divinité, a priori, c’est torturer tout le monde autant que possible :D

[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑

 

… les voies du Seigneur sont impénétrables… et cruelles

 

Dieu est particulièrement atroce dans cet univers.

 

 

(Oui, note : je vais appeler la divinité « Dieu » à partir de maintenant, par souci de simplicité et parce qu’a priori, le drama emprunte la majeure partie de son imagerie à la religion chrétienne… tout ce que je dirai de « Dieu » dans cet article, néanmoins, se rapportera bien au personnage créé par le drama.)

 

 

Dieu, dans Angel’s Last Mission, donc, est particulièrement cruel, et le système qu’il a mis en place ne fonctionne pas du tout. C’était amusant d’en découvrir des détails (les mouchoirs qui servent en gros de badges aux anges, les missions du Ciel envoyées sous forme de feuilles se détachant d’un arbre…) mais néanmoins, il ne fonctionne pas, et se rapproche d’une forme de torture, basée sur l’idée qu’aider, c’est bien quand c’est ordonné par le Ciel, mais que l’empathie et la compassion sont des défauts, ou, du moins, ne doivent surtout pas mener à la prise d’action (auquel cas, ça vaut quand même pas grand-chose). Par exemple, quand Dan (notre ange principal) voit des chiens en détresse et les aide, c’est mal. Parce que ce n’était pas le PLAN. Or, comme souvent dans les dramas qui parlent de vie, de mort, et de destin, et le font dans le genre du surnaturel où les individus ont potentiellement une emprise concrète sur ces choses-là, l’accent est mis sur l’importance du PLAN (et oui, je vais le mettre en majuscules partout)(parce que le PLAN est grand). Parfois le PLAN n’est pas si rigide (cf. Hotel Del Luna, par exemple, où le départ des âmes se fait selon le timing qui leur convient, que leur départ se fasse dans l’heure ou bien un siècle ou deux plus tard), mais il y a généralement un ordre naturel à ne pas dérégler. Parce que. Parfois on ne nous dit pas vraiment pourquoi, mais souvent, dérégler l’ordre naturel est un problème parce que ça entraine un Effet Papillon qui créé plus de soucis que celui qu’on voulait éviter. Cet Effet Papillon qui suit la disruption de l’ordre naturel, c’est une notion qu’on a pas mal intégrée en tant que public, donc quand une fiction nous dit qu’il ne faut pas foutre le bordayl dans le PLAN, et qu'elle ne nous dit pas explicitement pourquoi, je pense qu’instinctivement, on accepte que ça doit être pour ça (ou bien je fais trop de mon cas une généralité ?).

 

Et je pense que c’est une idée qu’on aime bien en fiction parce que, d’un côté, le fait que tout soit planifié et arrive pour une raison (en opposition à une réalité chaotique et effrayante  où l’univers n’aurait que faire de nos existences) peut être perçu comme joli et rassurant, et d’un autre, un PLAN fixé est un excellent adversaire pour des personnages qui décideraient de se révolter contre. Ici, comme dans Legend of the Blue Sea, et Extraordinary You, nos personnages, en bons emmerdeurs, choisissent justement d’aller à l’encontre du PLAN. Et, comme dans Extraordinary You, c’est très mal vu.

 

Peut-être parce qu’Effet Papillon, mais honnêtement, le drama donne surtout le sentiment que ce n’est pas bon parce que le PLAN est DIVIN, et bordayl, on ne contrarie pas le DIVIN, le sacré. On ne sait pas si changer le PLAN aura des conséquences sur le monde (on ne nous en montre pas, en tous cas), mais en revanche on sait que les individus seront sévèrement punis pour avoir osé défier Dieu. Par ailleurs, le PLAN ne concerne pas que la vie et la mort, mais aussi d’autres choses, comme l’amour, et on a plusieurs exemples d’anges envoyés pour veiller sur des humains, les inspirer, ou leur trouver l’amour en mode Cupidon. Et ces anges sont censés s’occuper de ces humains, les accompagner dans leur vie, mais ne pas s’y attacher et… c’est tellement de la connerie, les gens !

 

Dieu, dans cet univers, envoie des Anges encore quasiment humains s’occuper d’autres humains en s’attendant à ce qu’ils ne s’impliquent pas personnellement, et la preuve que ça ne marche pas c’est que ça ne marche VRAIMENT pas. TOUS les anges qu’on rencontre et qui ont été envoyés s’occuper d’un être humain se sont impliqués émotionnellement, et en sont tombés amoureux quand ils étaient de sexes différents (parce que #AngelsBeHeteroBro)(aussi ils ont un goût prononcé pour le chocolat apparemment… je suppose que ça représente la tentation et l’envie). Clairement, y a quelque chose qui ne va pas dans le système. Les Anges gardiens sont mis dans une position où ils ne peuvent quasiment qu’échouer (Dan peut-être encore plus que les autres [spoiler] à cause de son passé avec Yeon Seo [/spoiler]), et lorsqu’ils échouent, ils sont punis de façon particulièrement radicale et cruelle, alors que… Ecoutez, le roi du Petit Prince avait peut-être ses moments absurdes, mais il avait au moins raison sur un point : s’il ordonnait à un général de se changer en oiseau de mer et que le général n’obéissait pas, ce serait la faute du roi, car « il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner ».

[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑

Certes, on pourrait avancer que techniquement, ce que Dieu demande des Anges est faisable, et qu’un test n’a de valeur que s’il présente une certaine difficulté, mais les critères déterminant si oui ou non les personnes testées ont passé le test sont tellement arbitraires et inconstants que ça ne tient pas ([spoiler] parce que je ne vois pas pourquoi le couple âgé était moins méritant que Yeon Seo et Dan [/spoiler]). D’autant que le test semble aller contre tous les principes qui ont été enseignés aux anges, comme le souligne Dan lui-même dans l’épisode 21. En vérité, il semble simplement que tous les principes enseignés aux anges doivent à tout prix restés subordonnés au plus grand d’entre eux : aimer Dieu. Et que Dieu, ou en tous cas plus que tout. Ce qui est compliqué, vu le Dieu qu’ils se payent… Même le mentor/supérieur de Dan qui est très à cheval sur suivre les ordres divins et n’arrête pas de réprimander Dan, à la fin, en vient à remettre Dieu en question et se demander comment il peut être aussi cruel.

 

Oui car, à cause de la façon dont les choses s’enchainent dans Angel’s Last Mission, on est forcés de conclure que Dieu est bien impliqué, et ne laisse pas simplement les choses se faire selon des règles précédemment établies. Ou si ce n’est pas Dieu, il y a en tous cas quelqu’un qui prend les affaires au cas par cas, vu que les règles ne semblent pas s’appliquer pour tout le monde pareil. Et si Dieu est personnellement impliqué, dans ce cas, ça vient forcément avec la grande question classique : dude, pourquoi tu laisses tomber autant de merdes sur des gens bien, et pourquoi tu t’amuses à en rajouter ? Déjà, en admettant que Dan et Yeon Seo vivent dans le même monde que nous, clairement, c’est un monde qui craint, et ensuite, même en admettant que Dieu ne s’occupe pas vraiment du monde global mais est juste concentré sur quelques individus (tss, cte favoritisme… dont les concernés se passeraient sans doute bien, du reste), ce n’est pas comme s’il s’y montrait plus sympa, vu que les deux individus qui nous intéressent sont a priori des gens décents, mais s’en prennent plein la gueule encore et encore, jusqu’au bout.

 

Les personnages étaient clairement destinés à se rencontrer. Le drama introduit cette idée que chaque personne a une « côte » dans le monde, une moitié qui le complète (cf. l’histoire d’Eve créée à partir de la côte d’Adam). C’est même la mission de Dan à la base : trouver la « côte » de Yeon Seo, qu’il pense être Kang Woo parce qu’il ne réalise pas que la véritable âme-sœur de Yeon Seo, c’est lui-même, les parallèles et connexions entre les deux personnages se multipliant. Et comme ils étaient destinés à se rencontrer, et s’aimer, et se guérir, on pourrait me dire que Dieu, en les faisant se rencontrer, leur a donné une chance.

[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑

Mais c’est une chance infime d’échapper à une situation cruelle dans laquelle il les a lui-même foutus. C’est comme si vous preniez une personne lambda, lui creviez les yeux, la placiez sur un monocycle, puis la foutiez au milieu d’un cercle de lave, créiez une ouverture juste assez large pour le monocycle et lui disiez « allez hop, maintenant, roule vers ta liberté, et n’oublie pas de me remercier et m’aimer de t’avoir créé une ouverture » (ne faites jamais ça, les gens, okay ?)

 

Maintenant vous pourriez me demander : « okay, donc Dieu, dans ce drama, craint… mais est-ce que c’est vraiment un problème ? Une histoire peut mettre en scène une divinité cruelle, surtout quand l’idée est de se rebeller contre, pas vrai ? ».

 

Tout à fait.

 

Le souci, c’est qu’à mes yeux, le fait que Dieu soit si cruel et le message de fin du drama sont en conflit. Parce que, sans spoiler, le message final est que la vie humaine est précieuse et qu’il faut l’apprécier tant qu’on la vit, avec tout ce qu’elle a de bon et de mauvais… moi je dis pas non, mais c’est quand même bien plus chaud à avaler quand « ce qu’elle a de mauvais » a été voulu par une entité supérieure nous ayant torturé pour mieux nous faire apprécier notre chance. Il y avait, à mes yeux, un écart entre ce que la série espérait me faire voir et ce qui s’en dégageait, et c’est là qu’est mon véritable souci. Bon et puis la volonté de Dieu excusait des approximations scénaristiques, sans compter que ça m’attristait, et me pesait (à cause de certaines répétitions) de voir les personnages souffrir… Mais surtout le drama voulait, je pense, nous faire sentir qu’au fond, Dieu est bon et veut notre bien, mais moi, Dieu m’a surtout rappelé Jigsaw, des films Saw, qui chope ses victimes, les fout dans des pièges de torture, et se réjouit de leur avoir appris la beauté de la vie (qu'ils la gardent ou la perdent et n'apprennent leur leçon que dans les quelques moments affreux qu'il leur reste :') ). Ce drama était un film d'horreur tourné comme une histoire romantique inspirante ¯\_(ツ)_/¯

[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑

 

… relève-toi et danse

 

Néanmoins, oui, les deux personnages entament le chemin vers la guérison en s’aidant l’un l’autre à marcher. Il y a même une jolie image de pluie/arc-en-ciel dans le tas, car Dan et Yeon Seo se sauvent l’un l’autre un jour de pluie, et un de leurs meilleurs souvenirs est l’apparition d’un arc-en-ciel (je simplifie un chouïa pour pas spoiler). En clair : ils sont chacun le rayon de soleil dans le jour de pluie de l’autre, et ensemble, ils forment l’arc-en-ciel, dans toutes ses couleurs. Le thème des couleurs et du phénomène fugace revient d’ailleurs dans les paroles de fin où on nous dit que « Si l’éternité est en noir et blanc, les humains brillent de toutes les couleurs, comme s’ils pouvaient se briser à tout moment » (ep32). Je suis tellement faible face à ce genre d’images, moi, si vous saviez…

 

J’ai accroché à fond à la relation qui s’établit entre les deux personnages.

 

Dan et Yeon Seo sont deux personnages qui ont fait l’expérience de la mort. Dan n’en a pas souvenir ([spoiler] mais sa mort a été, évidemment, tragique, parce que tout est tragique dans ce foutu drama, et il est mort en voulant échapper à son père violent, alors qu’il venait de retrouver l’envie de vivre grâce à Yoon Seo l’ayant sauvé alors qu’il s’apprêtait à se suicider à l’âge de 12 ans… Ô JOIE [/spoiler]), mais avant de devenir un Ange, comme tous les Anges (a priori), il était un être humain, mort. Yeon Seo, elle, a perdu la vue dans un accident, ce qui a mis fin à sa carrière de ballerine, et elle décrit la chose comme une mort.

 

 

On dit qu’une ballerine meurt deux fois. La première fois, c’est lorsqu’elle abandonne le ballet. La seconde, c’est lorsqu’elle cesse de respirer. Lorsque j’ai dû cesser de danser, l’ombre m’a engloutie. A quoi bon attendre ma seconde mort ? J’aurais préféré mourir de mes deux morts d’un coup.

Yeon Seo, ep1

 

 

Et effectivement, ça lui a, en surface, pas mal sapé l’envie de vivre, son monde entier semblant couler, ce que le drama exprime généralement via plein, plein, pleeeeein de « dutch angles ».

[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑

Sérieusement, les dutch angles sont un procédé courant, et ce n’est pas rare qu’un drama s’en serve, mais je n’avais jamais vu un drama l’aimer autant, haha. Parfois, je vous avoue, ça me faisait sourire, et j’en venais à me demander si le cameraman n’utilisait pas juste un trépied pété. Néanmoins, oui, ça exprime visuellement l’état du monde dans lequel se trouvent plusieurs personnages du drama qui n’en mènent pas large et avancent sur des sols incertains, en particulier Yeon Seo.

 

Car c’est avant tout sa guérison à elle qu’on suit, puisque Dan n’a aucune idée de qui il est pendant une grande partie du drama, si bien qu’il a peut-être des choses à régler, mais il ne sait pas quoi. Pour remplir sa mission de trouver à Yeon Seo quelqu’un à aimer, il entreprend donc déjà de lui redonner l’envie et la capacité d’aimer, ce qui n’est pas évident. Parce qu’elle n’a pas perdu que ses yeux, et sa passion, elle a également dû enterrer ses parents, se retrouvant aux prises avec une famille particulièrement toxique. On la découvrira aimante, généreuse, et douce plus tard, mais au premier abord, accablée par tout ce qu’elle a perdu, elle est un concentré de souffrance, et ça se traduit par une difficulté à faire confiance aux autres (vu la famille qu’elle se tape, j’ai envie de vous dire que ça se comprend…), et une colère permanente, se déversant sur son entourage, qu’ils le méritent ou (souvent) pas. Elle rejette le monde entier pour s’en protéger. Néanmoins, elle commence à se reposer sur Dan et grâce à lui, même si le monde ne sera plus jamais le même, elle réapprend (littéralement, et métaphoriquement) à marcher, et même à danser, d’abord en prenant physiquement appui sur lui, puis toute seule. Et puisque ne plus pouvoir danser était comparé à une première mort, en être capable à nouveau, c’est vivre à nouveau. Lui ayant également sauvé la vie physiquement lors d’un accident de voiture (c’est ce qui fait qu’il lui est assigné), Dan l’arrache donc à la mort deux fois. [spoiler] Et c’est ce qu’elle fait pour lui également : elle l’empêche de se suicider enfant, et l’aide à repasser d’ange à humain à la fin du drama. [/spoiler]

 

La chanson Oh My Angel, de l’OST, est une jolie expression de ce que Dan représente pour Yeon Seo.

D’ailleurs, elle revenait BEAUCOUP cette chanson… et il y a des dramas où ça m’aurait dérangée, mais honnêtement, je l’aime tellement et elle était tellement parfaite pour cette série qu’au contraire, j’étais ravie, je l’écoute toujours, et chaque fois, j’ai les larmes aux yeux. J’ai une faiblesse particulière pour les chansons qui disent « Je vais bien » quand c’est évident que non. Cf. aussi : Nell (bon sauf que dans la chanson de CHAI, le « ça va » est quand même plus sincère, parce qu’elle a son ange pour affronter le reste, alors que Kim Jong Wan est… tout seul… et triste… comme l’est souvent Kim Jong Wan… signez la pétition, les gens : #getkimjongwanapuppy)

 

Mon seul regret est que la guérison physique de Yeon Seo m’a semblé bien accélérée. Même avec un ange à ses côtés, ça paraissait bien trop rapide. Du reste, elle baisse les armes avec Dan bien vite aussi, mais on peut supposer que c’est parce qu’au fond elle avait envie de retrouver une connexion avec quelqu’un, et que Dan, lui étant après tout destiné, était la bonne personne. Néanmoins, je pense qu’on aurait pu passer plus de temps sur les débuts de reconstruction et rééducation de Yeon Seo. Je pense même que le drama y aurait gagné, parce que c’était la partie la plus intéressante du drama, et que ça lui aurait laissé moins de temps pour certaines répétitions à la fin qui, elles, n’avaient pas besoin d’autant de temps d’écran.

[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑

 

… all hail Shin Hye Sun !

 

Malgré tout, j’ai aimé suivre le chemin de Yeon Seo, et la voir reprendre sa vie en main. Et pourtant il aurait été très facile pour le drama de rendre Yeon Seo antipathique, et de ne pas nous donner envie de la suivre. Parce qu’elle est agressive, dure, soupçonne tout le monde, et blesse même les meilleures personnes et celles qui l’aiment le plus (Ahjussi T.T). Mais je l’ai trouvée engageante dès le début, et si c’est certainement dû en partie à la façon dont elle est écrite, une grande part du mérite revient à Shin Hye Sun, que j’ai trouvée extraordinaire dans ce rôle-là. J’ai été particulièrement touchée par la façon dont elle rend la tristesse, le sentiment de perte, de Yeon Seo. Grâce à elle, les grands moments m’ont percutée de plein fouet, et même si le personnage est agressif, il est engageant parce qu’on sent ce qu’elle doit endurer et la force que ça lui demande de simplement se tenir droite. Elle est impressionnante et remarquable, et y a plusieurs scènes où Shin Hye Sun m’a sincèrement secoué le cœur. L’un d’entre eux, par exemple, est cette scène dans l’épisode 3 où, après une perte terrible, elle se force à sourire à travers ses larmes, faisant complètement fi du regard des autres qui la regardent comme si elle avait perdu l’esprit. C’est un moment marquant en soi, mais Shin Hye Sun fait briller toute la fragilité de Yeon Seo et à la fois la force qu’elle a de surmonter sa douleur, l’espace d’un court instant, pour quelqu’un qu’elle aime.

 

Par ailleurs, les scènes de danse étaient bien sûr aussi de grands moments.

 

Shin Hye Sun n’est pas ballerine, mais en tant qu’amatrice totale, chaque scène était belle à regarder, et avait une portée émotionnelle pour moi, grâce à la signification des chorégraphies, et surtout au jeu de Shin Hye Sun, ses expressions de visage. Notez, ce n’est pas la seule dont j’ai aimé les scènes de danse, et l’interprétation de Giselle de Nina (sa cousine) dans l’épisode 20 m’a beaucoup plu aussi, par exemple. Mais s’il y a un moment que je devais garder, ce serait la rendition de Yeon Seo dans l’épisode 16. Et celle de l’épisode 20. J’aime les deux. Donc je garderais les deux, en fait. Et si je les aime tant, c’est en partie grâce à la réalisation, et en plus partie encore grâce au jeu très expressif de Shin Hye Sun, qui rend tour à tour la terreur, la souffrance, l’amour, l’espoir, la supplication…

[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑

J’aimais déjà beaucoup Shin Hye sun avant de regarder ce drama, l’ayant vue dans plusieurs séries dans des rôles secondaires, et particulièrement appréciée dans Legend of the Blue Sea, mais si ça n’avait pas été le cas, Angel’s Last Mission aurait été un coup de foudre. Dramaland a intérêt à continuer à lui filer des tas de rôles principaux, je veux la voir dans autant de rôles que possible.

[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑

 

… famille, amour et obsession

 

Pour revenir rapidement à Nina, j’ai été un peu déçue, non seulement par elle, mais par plusieurs des personnages secondaires que j’ai trouvés souvent pas assez développés, ou peut-être pas assez bien développés, utilisés, alors même qu’ils avaient un point de départ intéressant. Et Nina est à la fois le personnage secondaire qui m’a le plus parlé, et celui qui m’a le plus déçue, parce que j’y avais instantanément accroché. Du reste, ironiquement, si j’ai trouvé le personnage « pas assez bon », la raison pour laquelle j’y ai accroché à la base est que Nina n’a jamais été « assez bonne ». On va faire l’autruche et ne surtout pas s’attarder sur le pourquoi, mais j’ai un faible pour les personnages qui font toujours de leur mieux, donnent absolument tout ce qu’ils ont, mais pour lesquels il s’avère que « tout ce qu’ils ont » n’est pas assez, et que leur meilleur ne passe pas la barre.

 

Toute insta-appréciation mise de côté, c’est un personnage que je trouvais intéressant, et même, à l’instar de sa cousine, impressionnant. Tout le monde lui répète d’être plus égoïste, et même dans les moments où elle s’en approche le plus, certains lui reprocheraient de ne pas être assez résolue, assez forte, mais moi, je trouve la décence qu’elle arrive à retenir d’autant plus admirable qu’elle ne tient certainement pas ça des gens qui l’ont élevée. Sérieusement, sa famille craint, c’est fou. Même Dan à la fin, atteint le stade « qu’ils aillent se faire voir ». C’est d’ailleurs un des aspects du drama que j’ai aimés.

 

Au début de la série, Dan, déconnecté des affaires humaines et pas pleinement au courant du contexte familial de Yeon Seo, lui sort le discours à la con de « mais c’est la famille, il faut se forcer à se réconcilier et s’entendre » (et à la limite je veux bien, quand le conflit est « ma petite sœur ne veut pas me rendre ma barbie », qu’on se repose sur ce genre de phrase creuse, mais quand on rentre dans les territoires de « ma famille conspire contre moi pour me dépouiller de tout ce qui m’appartient »… voilà voilà). Mais à la fin non seulement il soutient le rejet de Yeon Seo de sa famille, mais en plus, sans spoiler, il doit se réconcilier avec le fait que sa propre famille (pré-mortem) n’était pas une famille modèle. « Être de la même famille » ne signifie pas tout pardonner, ne signifie pas qu’on n’a pas le droit de couper les ponts, ce n’est pas un passe-droit pour tout et n’importe quoi. C’est le cas pour Yeon Seo, pour Dan, et pour Nina aussi. Et si on veut pousser un peu (au risque de surinterpréter), en partant du principe que Dieu est un « père », alors se rebeller contre lui, comme le font les personnages, s’est aussi se rebeller contre une figure paternelle, surtout pour Dan. Mais c’est sans doute aller trop loin. Néanmoins, le drama souligne bien qu’on n’a pas d’obligation envers une famille qui nous malmène, et il lui préfère la famille du cœur, celle qu’on choisit (et dans laquelle on peut inclure des membres de notre famille biologique, bien entendu).

[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑

Si j’ai aimé cet aspect du discours du drama, toutefois, la famille de Yeon Seo ne m’a pas entièrement convaincue. Il y avait quelque chose d’un peu trop… caricatural ? J’essaie de le formuler sans spoiler, mais si la famille de Yeon Seo ajoute quelque chose de presque « thriller » au drama, ils font des méchants trop exagérés pour sonner vrai à mes yeux, et à la fin, certains rebondissements m’ont semblé moins crédibles que le fait qu’un ange avec un mouchoir magique vienne s’occuper de notre héroïne tout en espérant de ne pas se faire choper par la police du Ciel. Malgré tout, si j’aurais aimé qu’elle soit plus et mieux utilisée, Nina finit le drama sur une note très satisfaisante à mes yeux, et elle créé un bon « écho » à Yeon Seo. Par ailleurs, les deux jeunes femmes ont chacune leur propre ange gardien, anges gardiens qui sont à l’opposé l’un de l’autre, l'un étant la version "pervertie" de l'autre.

 

Celui de Yeon Seo, Dan, littéralement un ange, est une présence bienveillante. Au passage, j’ai bien aimé L dans ce rôle. Pour être franche, L n’a jamais été un grand acteur, et même dans ce rôle, je ne pense pas qu’il fasse d’étincelles (par contre, autant dans les rôles précédents où je l’ai vu je lui reprochais d’être trop stoïque, autant dans ce rôle-là il en fait presque trop ? c’est comme s’il cherchait à compenser, c’est étonnant), mais j’ai de l’affection pour lui, et il y avait de la douceur dans sa performance correspondant bien à son personnage. Même Sunbae, qui essaie de corriger Dan tout le long du drama, finit par rendre les armes et lui demander de ne pas changer, parce que Dan, c’est le Bien, et je me suis beaucoup attachée au personnage et émue de ce qui lui arrivait, à lui et Yeon Seo.

 

En revanche, l’ange gardien de Nina, humain (et dont je ne dévoile pas l’identité ouvertement, mais pour ceux ayant vu le drama je parle de [spoiler] sa grande sœur [/spoiler]), est corrompu, et plus obsédé qu’aimant, se servant possiblement de son amour pour Nina comme d’un prétexte pour accomplir des ambitions plus égoïstes. C’est là qu’intervient un autre thème du drama : qu’est-ce que l’amour, et qu’est-ce qui n’en est pas ?

 

L’amour, tel que défini par le drama, c’est prendre soin de soi, et c’est aussi une question de sacrifice, quelque chose que le drama ne manque pas d’exprimer encore et encore. A la fin, les personnages principaux se retrouvent en gros dans une situation où l’un devra se sacrifier pour sauver l’autre, un test de leur amour. Et c’est un motif qui revient : on fait référence à la Petite Sirène, ou bien, dans l’épisode 5, lorsque Dan sauve Yeon Seo, on le voit se couper les pieds sur tous les morceaux de verre au sol. Yeon Seo, dans un épisode propose même d’abandonner le ballet, simplement pour rester avec Dan. Et les « sacrifices » n’ont pas besoin d’être physiques ou énormes, non plus. Par exemple, dans l’épisode 19, Dan hésite à parler à Yeon Seo de quelque chose de grave parce qu’elle a une représentation importante qui approche, et elle lui répond que le plus important, c’est lui, et qu’elle veut l’écouter (au passage l’amour et le soutien que Yeon Seo offre à Dan dans le dernier tiers du dama, ça me rendait le cœur absolument mou). Après, honnêtement, au bout d’un moment, cette histoire de sacrifice a commencé à me saouler. Les personnages, chacun à tour de rôle, balançaient des « Non, JE me sacrifierai pour TOI » et, urgh. En plus, fallait ajouter à ça les interactions avec Kang Woo (le second rôle masculins) qui se répétaient à mort, et ça devait franchement lassant. C’est pour ça, aussi, qu’à mon sens le drama aurait pu prendre plus de temps pour se pencher sur la convalescence et la rééducation de Yeon Seo : parce qu’on n’avait vraiment pas besoin de répéter quatorze fois les mêmes dialogues et les mêmes dynamiques dans les derniers épisodes. Mais bref, d’après le drama, l’amour, c’est être là pour l’autre, et le faire passer en priorité.

[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑

Mais il y a des limites à ne pas franchir, une motivation peut en cacher une autre, et on a tôt fait de confondre "amour" et sentiments plus sombres.

 

L’ange gardien de Nina fait passer Nina en priorité mais il ne fait rien que Nina veuille réellement, et il va trop loin. Et Kang Woo, lui, est complètement obsédé par Yeon Seo mais ne prend quasiment jamais en compte ce qu’elle veut. Parce que ce qu’il aime, ce n’est pas elle, c’est son image, c’est l’idée qu’il s’en fait, et il la conçoit comme un joli objet qui brille et qu’il veut façonner à sa convenance. Or, l’amour, toujours d’après le drama (mais d’après moi aussi, en l’occurrence), c’est aussi respecter l’autre, respecter qui il est et ses choix. C’est la différence entre l’amour et l’obsession ou l’objectification.

 

(Au passage : Kang Woo est un personnage qui m’a été profondément antipathique, et que j’ai trouvé mal utilisé. Il est très répétitif, et bien qu’il apporte sa pierre à l’édifice niveaux thèmes et révélations, je n’ai pas trouvé son personnage bien abouti. Ce qui est d’autant plus triste qu’il y a une tragédie à Kang Woo qui avait du potentiel, mais, je n’ai simplement pas trouvé que le drama arrivait à l’exploiter, et j’aime beaucoup Lee Dong Gun, mais honnêtement, il ne m’a pas impressionnée.)
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑

 

… en conclusion

 

Même si je trouve diminué le message général du drama que la vie humaine est précieuse car fragile, colorée et belle car bordélique, et qu’il faut chérir les gens qu’on aime tant qu’on peut, prendre le risque de se remettre entre les mains des autres, parce qu’on pourrait s’y trouver blessé mais aussi récompensé… arf, je suis si fragile face à ce genre de choses que ça a quand même un peu fonctionné sur moi, malgré le côté « SAW » de l’affaire.  Et, surtout, le fait est que je me suis énormément attachée aux deux personnages principaux. J’ai mes soucis, déjà exprimés, avec la cruauté de Dieu dans l’univers de ce drama, mais je ne peux nier non plus que, plus Il en foutait sur la gueule de ces deux personnages principaux que le drama avait réussi à me faire aimer, plus ça me tenait à cœur que Yeon Seo et Dan s’en sortent, plus leur triomphe m’importait (plus j’avais envie qu’ils défoncent la gueule à Dieu, aussi) ... Et la performance de Shin Hye Sun a achevé de m’impliquer émotionnellement. Elle avait mon cœur entre les mains, et en faisait absolument ce qu’elle en voulait. Rien que pour elle, j’aurais aimé le drama, mais il fallait ajouter le reste, donc même si c’est vrai que la seconde moitié de la série est moins bonne, que le drama a ses faiblesses, et que la conclusion est un peu bâclée… j’ai beaucoup aimé~

[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑

Et, argh, vous savez que j'ai un souci avec les mains, donc je peux pas m'empêcher de partager mes screencaps favorites (pour plus de mains, d'Angel's Last Mission aussi, cf ici):

[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑
[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑[Secondes chances] Angel’s Last Mission : Love  단, 하나의 사랑

Sur ce, plus de dramas avec des romances entre humain et créature fantastique:

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :