[Cernes: récap] The Tale of Nokdu 조선로코 녹두전

Publié le 5 Décembre 2019

 

Diffusé en 2019

Sur KBS2

 32 demi-épisodes de 30 minutes

Donc 16 x 1h

Réalisé par Kim Dong Whee

Ecrit par Im Ye Jin & Baek So Yeon

D’après le webcomic de Hye Jin Yang

 

 

Avec :

Jang Dong Yoon : Jeon Nokdu

Kim So Hyun : Dong Dong Joo

Kang Tae Oh : Cha Yool Moo

Jung Joon Ho : Roi Kwanghae

Kim Tae Woo : Heo Yoon

Go Gun Han : Yeon Geun

Etc

 

 

Dontesque ?

Lorsque sa famille est cible d’assassines redoutables, Nokdu, un jeune homme qui a grandi caché sans savoir pourquoi, décide enfin d’obtenir des réponses. Mais pour ça, il doit infiltrer un village réservé aux femmes, et doit donc lui-même se faire passer pour une femme. Sur place, il se retrouvera à cohabiter avec Dong Joo, une apprentie gisaeng, qui semble passer plus de temps à planifier un attentat contre le roi qu’à apprendre à danser, et même à en faire sa fille adoptive…

 

 

 

Cet article est la compilation des articles que j'ai écrits sur ce drama pendant sa diffusion. Vous pouvez aussi les retrouver sur le hashtag du drama, bien entendu. Mais tant qu'à faire^^

 

SOMMAIRE:

 

Episodes 1-8

Episodes 9-10

Episodes 11-14

Episodes 15-18

Episodes 19-22

Episodes 23-26

Episodes 27-32 (FIN)

 

Si vous voulez laissez un commentaire

en ne voyant aucun des spoilers de l'article: ICI

 

 

 

 

 

 

Ah !

 

Quel bonheur, les gens, après la déception « Melting me Softly » de tomber sur un drama commençant aussi bien (à mes yeux) que Tale of Nokdu. Que j’ai commencé pour trois raisons :

 

1/c’est un fusion sageuk, et tous les sageuks et fusion sageuks m’intéressent par défaut

2/ j’avais bien aimé Jang Dong Yoon dans A poem a day, et Kim So Hyun est toujours un plaisir à retrouver

3/ j’étais curieuse de voir ce que le drama allait faire de son idée de travestir un homme, pour changer.

 

Curieuse, et un peu inquiète aussi.

 

Les « gender-bender », ces dramas où un personnage se travestit, choisissent généralement de faire se travestir leur personnage féminin principal, pour des tas de raisons (ça permet d’entourer l’héroïne de plein de jolis jeunes hommes, ça lui donne une liberté qu’elle n’aurait pas forcément en tant que femme, surtout dans les séries historiques, et dans les romances, genre ciblant avant tout les femmes, ça essaie de faire passer le message que, du coup, le héros tombe amoureux de l’héroïne, à laquelle est censée s’identifier la spectatrice, pour sa personnalité, et au-delà de considérations de genre*) et l’une d’entre elles est qu’une femme adoptant des « attributs » masculins est généralement bien mieux acceptée qu’un homme faisant l’inverse. Parce que ce qui est féminin est souvent dévalué, et ce qui est masculin glorifié, une femme adoptant des intérêts et qualités masculines sera vue comme bad-ass, libérée, « pas comme les autres femmes », alors qu’un homme présentant des traits et intérêts féminins (genre s’il porte une jupe, du maquillage, aime les barbies ou que sais-je) se heurtera a bien plus de moqueries. Bien sûr, là, je résume pas mal, et il y aurait de quoi développer, mais j’essaie juste d’expliquer mes inquiétudes : j’avais peur que la comédie du drama repose sur le « ridicule » de voir un homme être « émasculé » et que le drama essaie de surcompenser à côté de ça, en nous assenant bien « si, si, c’est un homme, un VRAI ». D’ailleurs, lorsque le drama a littéralement commencé par la mise en valeur des abdos du héros, ça a renforcé mes inquiétudes (même si c’étaient de très jolies abdos).

 

Heureusement, la suite m’a beaucoup rassurée, et je suis tombée complètement sous le charme du drama. J’ai trouvé ce début super efficace à nous diluer de l’exposition, poser des questions auxquelles j’ai envie d’avoir une réponse, nous donner des bouts de backstories pour les personnages principaux, et nous y faire nous y attacher. Tout de suite, le drama a réussi à m’impliquer : le héros est sympathique, sa famille est en danger, il ne sait pas pourquoi, il veut découvrir la vérité, et moi aussi. L’héroïne, elle, lors de sa première apparition, essaie d’assassiner le roi, ce qui n’est pas exactement anodin, et j’ai aussitôt eu envie de savoir pourquoi. J’ai rapidement eu soif de réponses, et huit épisodes plus tard, je veux toujours en savoir plus sur tout et tout le monde, et ce drama mêle joliment les tons. Il y a un peu de tout, de la tragédie comme de la comédie, et la tragédie fonctionne, mais à la fois n’écrase pas, parce que la série est franchement… ben… fun.

[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)

L’aspect romcom du drama marche du tonnerre sur moi. Les deux personnages principaux sont adorables, et le drama utilise en plus une trope que j’aime beaucoup, à savoir celle de la cohabitation forcée, qui oblige nos deux personnages à passer énormément de temps ensemble, et à s’apprivoiser au quotidien. Notez bien : ça ne leur pose finalement que peu de problèmes. Nokdu et Dong Joo se chamaillent pas mal, mais non seulement ils ont déjà clairement le béguin l’un pour l’autre (la jalousie ne trompe pas, et Dong Joo trouve déjà sa petite chambre trop grande quand Nokdu n’est pas dedans) mais en plus, ils prennent soin l’un de l’autre depuis le début, même avant de réellement s’entendre. Nokdu aide Dong Joo à manger quand elle a les mains brûlées et fait la lessive pour elle, elle lui donne un coussin pour qu’il n’ait pas mal aux fesses (brûlées elle aussi), par exemple. Nos deux personnages principaux sont aussi adorables et attachants l’un que l’autre. Dong Joo est déterminée, inventive, douée de ses mains, courageuse, a du répondant, Nokdu est déterminé, intelligent, naïf parfois, mais surtout, ils sont tous les deux de nature à prendre soin des autres (Nokdu vient en aide à une jeune veuve en fuite, Dong Joo coupe ses cheveux pour éviter à une enfant d’être vendue), ils ont tous deux bon cœur, et c’est évident dans quasiment toutes leurs interactions.

 

Je savais que Nokdu, sous son identité de femme, finirait par devenir, en surface du moins, la mère adoptive de Dong Joo (parce que c’était dans le synopsis), et je ne savais pas trop ce que ça donnerait, parce que, comme les personnages eux-mêmes, je trouvais que c’était une drôle d’idée, mais finalement, ça fonctionne très bien. Le drama en tire pas mal de comédie (Nokdu m’a fait tellement sourire quand il gémit que, ah là là, élever des enfants est un métier bien ingrat, même s’il n’y est que depuis dix minutes à peu près), et à la fois, ça a étrangement du sens pour ces personnages ?  Au tout début du drama, dans l’épisode 1, dans la cellule de prison où sont enfermés tous ceux présents lors de l’attentat contre le roi, Nokdu rassure Dong Joo quand elle cauchemarde, et lui rajoute une couverture quand elle a froid. Puis, il lui fait remarquer qu’elle ne se laisse pas assez profiter de la vie, la pousse sur une balançoire, comme l’ « autorisant » à redevenir l’enfant qu’elle était. Il y a effectivement quelque chose de maternel dans la façon dont il prend soin d’elle, et à la fois, elle se montre souvent plus adulte que lui, parce qu’elle s’est bien plus frottée à la dureté du monde, si bien qu’elle en comprend mieux les difficultés, alors que lui a un côté super naïf (par exemple, il pense qu’il sera libéré de prison s’il n’a rien fait, et clairement, c’est pas comme ça que ça marche, ce que Dong Joo ne sait que trop bien : c’est pour ça que, elle, elle cherche à s’évader), et parfois des « goûts d’enfants » (il est à fond sur la glace et les bonbons), que Dong Joo s’interdit. Chacun prend soin de l’autre, chacun apprend à l’autre, chacun est un soutien pour l’autre, pratique et/ou émotionnel, et je trouve leur dynamique adorable et attachante, donc je veux en voir plus.

[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)

L’aspect gender-bender marche aussi vraiment bien, à mes yeux.

 

Pour commencer, Jang Dong Yoon est très bon dans le rôle. Il fait un très bel homme, une très jolie femme (et il est sexy en l’un comme en l’autre… et quand ça se « mélange », je veux lécher l’écran, un peu), mais surtout, il ne joue pas sa « couverture féminine » de façon exagérée ou ridicule.  La comédie vient des situations dans lesquelles Nokdu se retrouve, et auxquelles il ne sait pas comment réagir (genre être invité à un bain entre femmes, auquel il essaie désespérément d’échapper), mais Jang Dong Yoon n’en fait pas des tonnes, il n’essaie pas à tout prix de forcer le trait pour séparer l’identité féminine de Nokdu et son soi « véritable ». En clair, il ne fait pas du côté féminin un masque caricatural pour bien nous dire « non, non, mais c’est vraiment juste une farce, je suis bien un homme ». S’il ne sait pas toujours comment se comporter, Nokdu ne semble pas mal à l’aise de faire des « choses de femme », et, du reste, parce que, dans ce drama, les femmes font tout, il n’y a pas vraiment de « choses de femme ». Sans ignorer que les hommes et les femmes ont des statuts sociaux différents dans la société qu’il dépeint, le drama ne trace pas de ligne claire entre ce qui, dans l’absolu, est pour les femmes ou pour les hommes. Les personnages masculins font des desserts, se battent, et font aussi la lessive. Les personnages féminins font également la lessive, mais aussi coupent du bois, protègent leur ville, assassinent, inventent des choses, etc. Et tout ça est apprécié. Nokdu apprécie que Dong Joo soit habile de ses mains et puisse l’aider à construire quelque chose dont il a besoin, et Dong Joo tombe sous le charme de Nokdu lorsqu’il essaie de lui apprendre une danse de courtisane qu’il maitrise visiblement bien mieux qu’elle.**

[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)

Et je suis aussi contente que Dong Joo soit rapidement au courant que Nokdu est un homme. Déjà parce que j’aime l’idée qu’ils partagent ce secret ensemble et doivent encore plus s’entraider, mais aussi parce que, puisque de toute façon on va finir sur un couple hétéro, ça nous évitera tout le « omg, suis-je gay ? » habituel des gender-bender qui se finit presque inévitablement sur « mais nooon, il/elle est bien hétéro, t’inquiète ! il/elle aimait l’autre parce qu’au fond, il percevait que l’autre était du sexe opposé ! haha, imagine s’il/elle avait véritablement découvert son homosexualité/bixesualité ? pff, non »… Bref. (J’aime bien les dramas gender-bender, en vrai, je pense juste qu’il y a de quoi discuter sur les ressorts qu’ils utilisent souvent, et je suis contente d’échapper à l’un d’entre eux ici).

 

Pour revenir à mes histoires de femmes qui font tout : la raison est que le drama se déroule en grande partie dans un village où il n’y a que ça, donc forcément, il n’y a pas le choix. J’aime beaucoup le décor/contexte de Tale of Nokdu, son village de veuves réfugiées.

 

Pour commencer, c’est simplement un bon décor pour un mystère, parce que c’est ce village difficile d’accès et perdu dans la montagne, caché. Bien sûr, les mystères vont au-delà du village : je suis curieuse de savoir qui exactement est Nokdu et pourquoi il a été élevé comme il a été élevé (on commence à en avoir une image assez claire mais il manque quand même des réponses, et on n’est pas à l’abris d’un twist), et puis le roi du pays a l’air de terrifier absolument sa famille, et il n’a clairement pas la conscience tranquille, donc là aussi, je veux en savoir plus.

[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)

Mais c’est vrai que le village des veuves revêt parfois une ambiance très huis-clos qui me parle énormément. Nokdu y marche sur une corde très fine, car non seulement le village recèle les assassines qui ont tenté de le tuer, lui et sa famille, mais en plus, toutes les habitantes se transformeraient en ennemies si son identité venait à être découverte (d'ailleurs, des fois je le trouve drôlement imprudent, parce qu'il laisse parfois tomber le masque quand il est avec Dong Joo... alors qu'il y a quelqu'un un mètre plus loin =_=). Et puis il y a une shaman qui arpente les rues la nuit, une grotte secrète où se regroupe un conseil non moins secret… Ca m’a rappelé des films comme le Village, ce genre de choses, et je trouve que c’est terriblement intriguant, et le drama a une super atmosphère quand il joue sur ces mystères.

 

Par ailleurs, j’aime aussi le décor parce qu’il n’est pas commun. On est plongés dans une communauté villageoise entièrement féminine, et ce n’est pas si courant (même si on a déjà eu des cas un peu similaires, cf par exemple Tamna the Island, où j’avais déjà beaucoup apprécié le dépaysement), et comme je suis toujours friande d’amitiés et solidarité féminines à l’écran, bien sûr, je suis ravie (quand l’amie gisaeng de Dong Joo pleure toutes les larmes de son corps à l’idée que son amie soit « vendue », je vous avoue, j’avais le cœur tout ramolli). Non seulement nous avons un village entier de veuves, mais il est également « affilié » à la maison de gisaengs/courtisanes non loin, un autre établissement de femmes qui bossent pour leur propre survie. Bien sûr, dans le gibang, il y a des hommes qui passent (c’est leur fond de commerce, après tout), mais on a quand même deux organisations de femmes qui collaborent, se gèrent, et s’entretiennent l’une l’autre, et je vous avoue que ça me fait plaisir de voir autant de femmes se serrer les coudes, d’autant qu’elles sont toutes dans des positions peu enviables.

 

Oui, parce que les veuves comme les gisaeng ne sont pas exactement des membres « respectables » de la société. Les gisaeng entrent dans une vie qu’elles n’ont pas souhaitée, pour la plupart, et doivent subir les abus des hommes auxquels elles sont contraintes de se vendre, et nos veuves sont véritablement des rescapées qui étaient censées se tuer après la mort de leur mari pour protéger « l’honneur de la famille », mais ont décidé à la place de vivre leur vie. J’aime beaucoup voir la façon dont elles s’organisent, plaisantent, tiennent tête, et vivent, mais toute la situation, tout ce contexte que j’aime tant et dans lesquels s’épanouissent les femmes du village (mais moins les gisaeng, qui ne sont pas libres des hommes, et donc pas libres de leur oppression) est le résultat d’une société les maltraitant. D’ailleurs, si Nokdu cherche et retrouve l’organisation assassine essayant de le tuer, lui et sa famille, et si, bien entendu, je veux qu’il vive, les assassines de cette organisation (il y a tout un squad de guerrières et assassines :’) ) ne sont pas réellement diabolisées par le drama. Les personnages sont même rendus, pour certains, drôles ou attachants, même dans ce qu’elles peuvent avoir d’impitoyable. Leurs ordres viennent de plus haut, elles vivent leur vie comme elles peuvent, et il y a une partie de moi qui espère un peu que Nokdu finira par devenir copain avec… (franchement, qu'est-ce qu'une petite tentative d'assassinat entre potes, pff ?)

[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)

Bref, le même contexte qui permet tant de comédie est également le fruit d’une situation tragique, et comme je le disais au début : le drama mélange comédie et tragédie, nos personnages principaux n’y étant pas étrangers non plus.

 

Nokdu comme Dong Joo ont vécu des moments sombres. Nokdu ne sait quasi rien de son identité (juste sa date de naissance), et a été plus ou moins prisonnier toute sa vie, dans le sens où même s’il a grandi avec un père aimant et un frère qu’il adore (j’aime bien ce qu’on a vu de leur relation, moi aussi), il lui a été interdit d’apprendre à lire ou de monter sur un bateau (et il vivait sur une île pas mal isolée), bref, interdit de s’exposer au monde. Sa mère est morte dans des circonstances difficiles également, et ses derniers moments ont été un traumatisme. Et maintenant des gens essaient de l’assassiner sans qu’il ait aucune idée de pourquoi. Quant à Dong Joo… c’est pas plus gai, et le flash-back où on finit par voir ce qui est advenu de sa mère est… dur. Mettons le comme ça. Elle a un sacré traumatisme sur les bras. Bref, oui, il y a de la noirceur et de la brutalité dans ce drama, et je trouve que ça fonctionne. Le tragique et le comique ne semblent pas déconnectés, ils ne se gênent pas l’un l’autre, mais s’emboitent joliment pour créer quelque chose de très efficace. Même dans la façon dont les flash-backs sont intégrés, d’ailleurs, c’est bien foutu, et j’ai souvent aimé les transitions entre un moment présent et les vestiges du passé qui soudainement s’invitent dans l’esprit de nos personnages, qu’une porte s’ouvre sur des souvenirs de Nokdu comme dans l’épisode 1, ou qu’un tour de balançoire rappelle à Dong Joo les visages souriants de sa famille comme dans l’épisode 8.

[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)

En général, de toute façon, je trouve que le drama est joliment réalisé, quel que soit le sentiment qu’il cherche à provoquer : la peur, la curiosité, la tristesse, la joie, etc. Enfin, comme le drama m’a rapidement fait m’intéresser et m’attacher aux personnages, m’a convaincue d’y croire et de les aimer, ça fait que je prends à cœur ce qui leur arrive, et ça aussi, ça rend tout l’aspect plus tragique plus efficace. Je suis intriguée par leur passé, émue par leur bon cœur, amusée par leurs chamailleries, et touchée par leurs difficultés. Je veux que Nokdu obtienne ses réponses, je veux que Dong Joo surpasse son passé douloureux.

 

A côté de ça, le drama propose des tas de personnages que j’ai également envie de suivre. J’ai déjà parlé de toutes les femmes du gibang, mais Yool Moo, le noble visiblement épris de Dong Joo, est un personnage que j’ai envie de voir plus également, et puis je veux en savoir plus sur tous les participants à la Grande Conspiration.

 

Bref… comme je disais : je veux en savoir plus sur tout et tout le monde. Je veux en voir plus. Je veux continuer à m’amuser, et je veux continuer à m’émouvoir, et je veux continuer à tomber sous le charme des personnages, et je veux des réponses. Je ne pense pas que j’aurais pu en demander plus à ces premiers épisodes, et j’attends la suite avec impatience :)

 

(=> retour au sommaire)

[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)
[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)[Premières Impressions] The Tale of Nokdu  조선로코 녹두전 (épisodes 1 à 8)

 

* même si, en vrai, bien souvent le lead masculin se met à tomber amoureux et être attiré par ce qu’il perçoit de féminin chez l’héroïne, donc je ne sais pas si ça tient vraiment debout. => reprendre la lecture

 

** et on la comprend ! Cette scène m’a mis des étoiles dans les yeux, à moi aussi. Et elle m’a fait sourire, car je dirais que c’est la première fois que Dong Joo est vraiment physiquement attirée par Nokdu, et ça m’a rappelé la scène de danse de Love in the Moonlight/Moonlight drawn by clouds, écrit par une des deux scénariste de Tale of Nokdu, où le lead masculin découvrait aussi l’héroïne en tant que femme pour la première fois (même s’il ne s’en rendait pas compte, ne sachant pas qu’il s’agissait d’elle). J’avais adoré cette scène de danse dans Love in the Moonlight, d’ailleurs, et je pense que tous les sageuks devraient avoir plus de danse >o< => reprendre la lecture

 

(=> retour au sommaire)

 

 

 

 

 

 

Quelques paragraphes qui ne spoilent rien :

 

Cette semaine, parce qu’il y a des évènements sportifs en ce moment apparemment, on n’a eu droit qu’à deux demi-épisodes, ou un épisode d’une heure, et… je proteste ! C’est pas assez ! Rien à péter du sport, je voulais plus de Nokdu et Dong Joo, moi T.T D’autant que les épisodes de cette semaine ne m’ont pas laissé le temps de souffler, le drama continuant d’évoluer vite. Cela ne parait pas précipité, c’est simplement que le rythme est soutenu, et qu’il se passe plein de choses. La situation de Nokdu est sans arrêt remise en question et l’épisode 10 nous laisse sur un nouveau bouleversement qui m’a vraiment fait rager de ne pas pouvoir découvrir la suite tout de suite.

 

Pour le moment, je maintiens tout ce que je racontais dans mes Premières Impressions : le drama est toujours super divertissant, jonglant entre son duo principal adorable, sa conspiration et ses mystères à résoudre, ses moments de comédie, et les drames. L’équilibre est maintenu,  je continue de m’amuser, m’émouvoir et me laisser intriguer, et je continue surtout d’en vouloir toujours plus, d’où mon indignation : wae u not give me all my episodes, KBS ? T.T (en plus j’ai surtout regardé des dramas terminés ces derniers temps, donc attendre une semaine entière, je sais plus ce que c’est, moi !)(okay, j’exagère un peu, c’était il y a pas si longtemps, mon dernier drama en cours de diffusion).

 

Cela dit, j’ai noté un truc, qui n’a rien à voir avec Tale of Nokdu en soi, mais : au début, je ne savais trop que penser de la façon dont les chaines coupent les épisodes en deux, créant des séries de « 32 épisodes » au lieu de 16. Je suis passée par différentes réactions, pour finalement atterrir sur de l’agacement en général, parce que ce serait différent si les séries étaient réellement pensées en 32 épisodes, mais les 32 demi-épisodes ne sont véritablement que ça, des demi-épisodes, d’une série pensée en 16. Du coup, ça créé juste de la confusion, surtout que selon les plateformes, les drama sont parfois quand même diffusés en 16 épisodes, bref, c’est le bordel. Mais cette semaine, j’ai découvert un truc ! En général, quand un drama décale sa diffusion d’un épisode, on se retrouve avec des semaines se terminant sur un épisode impair. Donc au lieu de diffuser 1-2, puis 3-4, puis 5-6, etc, on va avoir 1-2, 3, puis 4-5, 6-7, etc. Et ça a l’air de rien, mais ça me perturbe, parce que du coup, chaque semaine, je me demande si j’ai oublié un épisode… Mais là, parce que chaque épisode est découpé en deux moitiés, on continue de finir sur un chiffre pair, wouhou ! Pas de perturbation pour Mila ! …

 

… On a les victoires qu’on peut, hein >< Bref : The Tale of Nokdu c’est toujours super cool.

 

(=> retour au sommaire)

(=> sauter la partie qui spoile et passer aux épisodes suivants)

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

 

Plus de paragraphes, mais qui spoilent cette fois :

 

AAAAAAAHHHHHH >________________<

 

Comment peux-tu me laisser là-dessus, drama ? Et sur une si petite dose ! J’en veux plus, bordayl !  Je veux savoir ce que va faire Yul Mu ! Comment va réagir Dong Joo ! Allez, quoi !

 

Il s’est passé beaucoup de choses cette semaine, j’ai l’impression. En particulier, la relation entre nos deux personnages principaux a pas mal évolué. Et ça pourrait sembler rapide, mais au contraire, je trouve ça très naturel et très en accord avec qui ils sont. Et ils continuent de remplir mon petit cœur d’amour et de joie. Ils sont tellement adorables, c’est terrible. Ils se tiennent la main une fois, et ils en sont gênés pendant des heures, haha. Ils m’attendrissent et m’amusent tellement. Toute la dynamique « triangle amoureux » de cette semaine m’a beaucoup fait rire. L’amertume mesquine de Nokdu, en particulier, m’a pas mal divertie. Je sais que dans un autre drama, chez un autre personnage, ça pourrait m’agacer, mais dans ce drama… je sais pas, ça passe, c’est drôle. Voir Nokdu faire exprès de tomber de son cheval pour monter derrière Yul Mu et le séparer de Dong Joo m’a fait éclater de rire. Et je pense que ça passe à cause du ton sur lequel c’est fait, parce que, aussi, Nokdu ne force Dong Joo à rien, parce qu’il a déjà accumulé pas mal de bons points, et puis parce que Dong Joo n’est absolument pas dupe, et le regarde un peu en mode « dude, sérieusement ? =_= ».

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Et Nokdu est tellement transparent avec ses sentiments, je trouve ça désarmant, aussi. Yul Mu lui dit bien que l’amour, c’est comme la toux, ça ne se retient pas, on finit toujours par craquer, et Nokdu, à partir du moment où il est certain de ses sentiments, il a tenu deux secondes. Ou plutôt, il n’a même pas essayé de se retenir, pour mon plus grand bonheur. Bon, par contre, même si j’ai poussé un cri de joie intérieur et ai eu des étoiles plein les yeux en l’entendant faire sa déclaration, il devrait peut-être se calmer un peu sur embrasser les gens qui ne l’y invitent pas du tout, surtout qu’il a bien vu que  ça avait pas mal retourné Yul Mu, pauvre lui. Argh.

 

Les gens, je suis dans une situation délicate.

 

Il y a un instinct en moi qui me dit que Yul Mu fuyant Nokdu ne devrait pas autant me fait rire, parce que le pauvre est traumatisé d’avoir été embrassé par la « mère » de la femme qu’il aime (même si pour Nokdu c’était purement une stratégie d’urgence pour éviter d’être mis à jour), mais… arf, je ne sais pas, les gens, peut-être que c’est juste que je suis irrémédiablement sous le charme du drama, et complètement vendue à ses personnages, mais tout ce qu’ils font me fait rire, ou m’attendrit. Je crois que je suis une cause perdue. Ils ont remplacé mon cerveau par de la barbapapa, je crois bien, et tout ce que j’ai envie de faire, c’est lister tous les moments qui m’ont fait fondre, et tous ceux qui m’ont donné envie de faire des câlins aux personnage à travers mon écran.

 

Promis, la semaine prochaine, j’essaierai de rebrancher mon cerveau, ou au moins de déterminer exactement ce qui fait qu’il est fait de sucre chaque fois que je me pose devant ce drama, mais pour cette semaine, laissez moi  avoir la matière grise complètement rose, s’il vous plait.

 

Néanmoins, j’ai beau être faite de sucre rose, j’ai eu véritablement un peu peur pour Yul Mu. Et ce n’est pas vraiment parce qu’il s’est retrouvé à jouer les entremetteurs pour l’OTP sans le savoir (et j’en suis ravie), ni parce qu’il est destiné à ne jamais voir son amour pour Dong Joo lui être rendu (je pense que c’est clair pour tout le monde). Ca, je pense qu’il s’en remettra, même si c’est vrai qu’il traine ces sentiments depuis un moment. Je pense que toutes les gisaeng du gibang (qui ont une dent contre Nokdu à présent, haha) se porteront volontaire pour le consoler, en plus, donc il ne sera pas en manque de soutien. Et je ne pense pas non plus qu’il soit du genre à se retourner contre Dong Joo par amertume, en mode « nice guy », parce qu’il a vraiment l’air d’être quelqu’un de bien et d’avoir le bien-être de notre héroïne à cœur (et puis dans la preview de la semaine prochaine on voit que Nokdu est toujours dans son rôle de femme, donc je suppose que ça signifie que Yul Mu n’a pas vendu la mèche). Donc il ne devrait pas perdre mon affection non plus. Non, si j’ai eu un peu peur pour lui, c’est parce qu’il s’est retrouvé au milieu de Dong Joo et Nokdu, chacun l’utilisant pour ne pas que leur secret soit découvert : Nokdu s’est servi de lui pour éviter qu’on découvre qu’il est un homme, et Dong Joo s’est servi de lui pour que Nokdu ne découvre pas ses sentiments.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Heureusement, elle est grillée, et ça me soulage pas mal, car ce pauvre Yul Mu ne mérite pas d’être utilisé.

 

Cela dit, c’est très en accord avec le personnage de Dong Joo de nier ses sentiments pour Nokdu, alors même qu’elle en est parfaitement consciente. C’est l’affaire « poussins » à nouveau. Dong Joo est un personnage qui s’interdit beaucoup de choses. Elle s’interdit ce qui lui rappelle son enfance, parce qu’elle a peur que ce soit une faiblesse alors qu’elle a besoin d’être forte, elle s’interdit les distractions parce qu’elle a besoin d’être concentrée sur son but (d’assassiner le roi, donc pas une mince affaire), et elle s’interdit aussi de trop s’attacher, parce que ce serait une distraction, mais aussi, je pense, parce qu’elle sait qu’elle emprunte un chemin dangereux (surtout quand on laisse trainer ses plans d’assassinats en pleine nature sans prendre la peine trouver une vraie planque =_=), et qu’elle a peur d’impliquer d’autres gens, ou que ça émousse sa résolution, ou peut-être qu’elle a peur de finir en prison et exécutée et de laisser des gens derrière elle. Ou, peut-être tout simplement que comme elle a déjà vécu l’horreur de perdre tout ceux qu’elle aime, elle a peur de perdre les gens en général, si bien que ça stratégie est de ne pas trop s’attacher. Je ne sais pas exactement ce qui est vrai là-dedans (peut-être bien tout), mais dans l’épisode 8 quand Nokdu lui demande si elle veut des poussins, elle répond « Non. Je finirai par m’y attacher, et ce sera un problème ». Ce qui est valable pour les poussins est valable aussi pour Nokdu (qui est bien plus choupi que les poussins… pardon poussins BUT VOUS-MEMES VOUS SAVEZ QUE C’EST VRAI), même si elle risque de ne pas résister longtemps, et pas juste parce qu’il est super joli (surtout les cheveux détachés, je trouve), et a des abdos de rêve, mais parce qu’il continue de prendre constamment soin d’elle (il a allumé la lumière pour qu’elle n’ait pas peur du noir, les gens ;A; #barbamila), comme il l’a toujours fait, et elle a le cœur aussi mou que le mien, donc elle est foutue, et c’est très bien, parce que je veux que cet otp soit un otp, et qu’ils soient choupis et heureux ensemble, et élèvent des poussins en se partageant les tâches ménagères et en se chamaillant pour savoir qui est le plus joli en robe. Plize.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

Enfin, d’abord, je suppose qu’il faut qu’ils

 

1/ surmontent leur passé

2/ assassinent le roi (ou que Dong Joo décide d’oublier sa vengeance)

3/ découvrent qui est vraiment Nokdu (prince caché ? ou frère d’un prince caché ? that is la question)

4/ percent à jour une conspiration

5/ fassent en sorte qu’on arrête d’essayer d’assassiner Nokdu (parce que bon, pour vivre une vie heureuse, être la cible d’un squad assassin, c’est pas idéal)

 

Sacré to-do list, donc.

 

Et je suis partante à fond. Comme vous n’en doutiez pas. Surtout pour le point 5. J’aime bien quand les gens n’assassinent pas Nokdu, que voulez-vous.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

 

Quelques trucs :

 

• Nokdu s’est infiltré parmi nos assassines, wouhou ! Je continue de vouloir les voir être toutes amies, et j’ai l’impression que c’est possible, voire même que (on peut toujours espérer) le drama est effectivement en train de prendre cette direction. Si c’est bien le cas, mon cœur n’est que joie et félicité. Again, drama : plize.

 

• Les choses virent au cauchemar à la cour royale, dites donc ! En soi, le personnage du roi ne me passionne pas, ou, du moins, pas au-delà de ce qu’il peut signifier pour Nokdu et Dong Joo, via ses propres actions ou la conspiration dont il est la cible, et je dois bien admettre que la politique me passe un chouïa au-dessus de la tête, mais voir la reine et le prince être arrêtés, ça m’a un peu retourné le cœur néanmoins. La scène était violente, je trouve, et très dans la continuité du drama qui ne plaisante pas avec les moments difficiles (cf. Dong Joo ensevelie sous une pile de cadavres et la mère de Nokdu mourant en blâmant celui-ci de tous les malheurs de la famille). J’ai vraiment envie que les deux s’en sortent, mais je ne sais pas si c’est possible.

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

• Le père et le frère de Nokdu sont en cavale à nouveau, et j’ai des questions sur ce qui s’est exactement passé… pour le moment je ne développe rien, mais j’attends avec impatience de voir ce que nous raconteront les épisodes suivants. J’ai envie de voir cette famille réunie à nouveau.

 

• Ca m’a fait plaisir de voir Nokdu donner suite à sa ruse sur l’homme masqué ! C’était quelque chose que le drama n’était pas obligé de ramener sur le tapis, mais le fait qu’il y revienne, que Nokdu pense à  utiliser l’occasion de rendre son stratagème plus convaincant, ça m’a fait plaisir. Nokdu est intelligent et consciencieux, et ça me plait

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

• Je ne pensais vraiment pas que Hwang Jang Goon (Lee Moon Sik, yay ) et Aeng Du retrouveraient  Nokdu si rapidement (sérieusement, ce drama bouge vite), mais je suis ravie. La petite fille va faire tourner en bourrique notre OTP, y a pas de de doute (et elle a déjà précipité la découverte de Yul Mu que Nokdu n’est pas une femme), mais elle me fait sourire, et j’ai un faible pour les dynamiques de familles en patchwork, alors…

 

• Et donc : Yul Mu ! Il est au courant ! … !!! Je veux voir la suite ! Comment il va réagir ! Le bordel supplémentaire que ça va créer ! More ! Plize ! Now !

 

Bon résumé, d’ailleurs, de ce que je répète depuis le début de ces Cernes sur Nokdu : More ! Plize ! Now ! Ca synthétise parfaitement mes sentiments, et vivement la suite !

 

(=> retour au sommaire)

[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)
[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)[Cernes] Tale of Nokdu (9-10) / Extraordinary You (9-12) / Vagabond (9-10)

 

 

 

 

 

 

 

Causons rapidement sans spoiler :

 

Voui, voui, voui. Le drama a certainement pris un nouvel élan, et ça me plait, je crois, mais je ne suis pas certaine que j’étais bien prête… C’était trop intense pour moi, haha. Mais c’était bien. Et non, je ne sais pas quoi dire de plus, parce que j’ai beaucoup de sentiments sur les épisodes de cette semaine, mais je ne veux spoiler personne, vous comprenez. Ce que je peux dire c’est ceci : cette semaine, le drama m’a encore fait sourire (pas mal), attendrie (un peu), serré le cœur (beaucoup), fait stresser la pompe à sang (un peu trop ?), et je suis plus que jamais en suspense de savoir ce qui va arriver à tous nos personnages principaux. Je suis aussi plus que jamais ravie de la performance de Jang Dong Yoon, et du visuel du drama.

 

Oh, et aussi, regarder Nokdu revêtir ses habits de femme et se coiffer en live, même à la va vite, c’est un grand kiff pour moi, et je vote pour qu’on ait droit à toute une scène de ça. Cette semaine, on l’a découvert en habit de gisaeng (pas assez longtemps, et trop caché derrière son chapeau à mon goût), et je veux une scène de Nokdu s’habillant, se maquillant, se coiffant en gisaeng. Je veux un vlog beauté, en fait. Make it happen, drama.

 

(=> retour au sommaire)

(=> sauter la partie qui spoile et passer aux épisodes suivants)

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Causons plus longuement, avec spoilers :

 

Quand j’ai repris les Cernes, c’était entre autres raisons, parce que ce sont des articles que je prends toujours beaucoup de plaisir à relire plus tard, quand je repense à un drama, ou suis en train de le revoir. J’aime bien me relire, me dire « haha, qu’est-ce que tu racontais comme conneries, dis-donc » (des fois, selon les conneries, ça me fait même un peu grimacer, mais bon, ça fait partie du jeu, je suppose), ou parfois « waouh j’avais tout juste ». J’aime bien voir comment mon opinion a changé, et à quel point mes pressentiments étaient bons ou mauvais.

 

Bref.

 

Vous vous souvenez la semaine dernière quand je vous ai dit que je ne m’en faisais pas trop pour Yul Mu, que ça m’étonnerait qu’il tourne mal, que je pensais pouvoir garder mon affection pour lui tout le long de la série ? LOL. Personne n’a jamais eu aussi tort de toute l’histoire d’avoir tort. Et je dis « lol » parce que je suis une sale milléniale ( ?) et parce que mieux vaut en rire qu’en pleurer, mais la vérité, c’est que pendant les épisodes de cette semaine, je me sentais pas supra lol dans ma tête. A vrai dire, après avoir terminé l’épisode 14, j’ai même méchamment sangloté pendant une bonne demi-heure. Avec le recul (de 48 heures), la réaction était sans doute excessive, mais déjà, j’étais fatiguée, et ensuite, l’épisode était dur, et je n’étais pas préparée du tout. C’est vrai, le drama a toujours eu sa part d’ombre, ne l’a jamais édulcorée, et les épisodes 11 à 13 ont déjà des moments affreusement tristes, mais la destruction du village, c’était la goutte d’eau (salée) qui a niqué les vannes, et libéré un torrent de larmes. Le drama avait passé tellement de temps à me faire aimer ce petit refuge, que dans ma tête, même si je me doutais que les personnages allaient traverser des temps difficiles, à la fin, quand tout se calmerait et qu’ils auraient droit à leur happy-end (parce que clairement, ce drama aura une happy-end, PARCE QUE JE LE VEUX), ils reviendraient à ce village. Certes, ça n’a pas trop de sens, vu que Nokdu ne va pas passer sa vie à se travestir, je suppose, et que le village est réservé aux femmes, mais bon, c’était pas une image rationnelle, c’est juste que je ne pensais pas que le drama toucherait au village. Dans ma tête, il était protégé du monde extérieur, parce que, justement, il semblait tellement protégé du monde extérieur (c’était tout son principe, après tout). Le regarder brûler, voir ses habitantes (qui sont déjà passées par des épreuves affreuses, comme le rappelle Kim Ssook à Nokdu lorsqu’elle lui monte sa brûlure à la jambe) être massacrées, c’était trop pour moi, le drama, fidèle à lui-même, n’hésitant pas à être brutal (sans être sur-démonstratif ou gore non plus, on n’est pas dans Braveheart). Bref, c’était dur, et surtout, inattendu pour moi, même avec des épisodes qui étaient déjà plus sombres que la moyenne cette semaine.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Avant le gros retournement de Yul Mu, ma plus grande préoccupation était de savoir si Dong Joo et Nokdu allaient réussir à communiquer, moi ! Ah, comme le monde était simple. Bon, et ça me préoccupe toujours un peu… même si j’admets que là tout de suite, ce n’est pas exactement le plus urgent à traiter… mais quand même.

 

Avant que les choses ne basculent, on était toujours à choupiland, et je m’amusais beaucoup. La transparence de Nokdu était adorable, et je me suis beaucoup amusée de ses tentatives de suivre les leçons de son mentor en amour. Le conseil était d’être à la fois gentil et indifférent, pour créer le bordel dans le cœur de Dong Joo (qui est déjà bien suffisamment en bordel, cela dit), et Nokdu a fait n’importe quoi avec. Lui, prendre soin de Dong Joo, ça lui vient naturellement depuis le début de drama, donc c’est plutôt le côté « indifférent/froid » qu’il doit bosser, et il est nul, il n’a aucune idée de comment s’y prendre, et elle voit tellement clair dans son jeu que c’est juste drôle. Puis bon, il est transparent mais en vrai, elle aussi, à ne même pas pouvoir dormir quand il ne rentre pas à la maison. Nokdu est un débutant en amour, il ne sait pas comment s’y prendre, mais il a parfaitement compris la façon dont elle le regarde. Il a beau l’avoir entendue dire (en mentant) qu’il n’est rien pour elle, qu’elle n’a fait que l’utiliser, il y a des signes qui ne trompent pas (genre sa panique quand elle pense qu’il est tombé à l’eau et est en train de se noyer) et pour louper le fait qu’elle le kiffe il faudrait être plus aveugle qu’une taupe endormie dans un trou noir. Donc vraiment, ils sont transparents tous les deux, c’est juste qu’ils ont des soucis de communication, ce qu’Aeng Du ne manque pas de leur fait remarquer. D’ailleurs, j’avais aussi tort à propos d’Aeng Du : je pensais qu’elle allait leur mettre des bâtons entre les roues, mais elle a retourné sa veste super vite, et elle est à deux doigts de devenir leur entremetteuse, haha. La pauvre, par contre, je comprends qu’elle soit tombée sous le charme de Yul Mu parce qu’il semblait parfait, et qu’en plus il la nourrit (c’est pour ça qu’il est parfait), mais elle va tomber de très haut quand elle va réaliser que son nouvel « orabeoni » n’est clairement pas meilleur que l’ancien, loin de là. Mais en attendant, la voir « rompre » avec Nokdu puis le manipuler en usant de sa jalousie contre lui, et réprimander notre OTP quand ils se comportaient comme des gamins, c’était juste drôle. J’aimerais bien qu’ils l’écoutent, même si maintenant, ils vont avoir de nouvelles priorités.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Le truc c’est que…

 

OK, ça me rendait triste de voir qu’ils n’arrivaient pas à « se mettre ensemble ». Mon cœur s’est serré à chaque expression triste de Nokdu, ça m’a fait mal de le voir la supplier à moitié de ne pas disparaître, de ne pas partir sans lui dire au revoir, et aussi de voir à quel point elle est déchirée, a envie de rester à ses côtés, mais ne peut pas, à cause de la vengeance qu’elle s’est promis d’assouvir. Vraiment, ça me faisait de la peine… mais à la fois, je comprends. Quand Dong Joo explique (sincèrement, cette fois) à Yul Mu qu’elle refuse de laisser libre court à ses sentiments pour Nokdu, parce qu’elle a trop peur du mal que ça pourrait lui faire si elle venait à mourir, de sa vengeance, ça pourrait ressembler à la fameuse « Noble Idiotie » qu’on déteste tant retrouver dans autant de drama, mais déjà, elle a subi un sacré traumatisme niveau « perte d’êtres chers » donc on peut comprendre qu’elle ait beaucoup de mal à l’idée d’infliger ça à quelqu’un d’autre, et ensuite les deux personnages ont chacun de très bonnes raisons de s’empêcher de pleinement communiquer avec l’autre. Ils essaient de protéger l’autre en ne lui disant pas tout, et en l’occurrence, quand on commence à causer de conspirations contre le roi, ça se comprend, parce que c’est le genre de truc qui peut facilement causer la mort de quiconque est impliqué : la famille de Nokdu a passé sa vie à se cacher et à vivre dans la misère, celle de Dong Joo a été massacrée, pour des raisons similaires. Donc tu m’étonnes qu’ils n’ont pas envie d’impliquer l’autre. Tu m’étonnes qu’ils ont envie de régler ça de leur côté (d’autant que « hey, je compte tuer le roi ! » et « hé, tu vis dans un village rempli d’assassines qui veulent me tuer » ne sont pas des sujets évidents à aborder). Et la différence entre Nokdu et Dong Joo est que lui se voit vivre normalement après ça (il pensait encore pouvoir juste récupérer son père et son frère et aller vivre ailleurs), parce qu’il est plus optimiste, peut-être moins « abîmé » par la vie, et aussi parce qu’il ne réalisait pas encore à quel point il était impliqué dans une conspiration qu’il pensait encore pouvoir laisser derrière lui, alors que Dong Joo est, de base, plus pessimiste, et, de façon compréhensible, ne s’imagine pas revenir vivante d’un attentat contre le roi. Chacun veut protéger l’autre, donc, mais Dong Joo est persuadée aussi que « régler les choses de son côté » finira forcément sur un adieu, alors que Nokdu voit (enfin « voyait ») ça comme quelque chose de plus temporaire, dont il lui parlerait plus tard.

 

Bien sûr, le « plus tard » n’est pas que pour la protéger, ça fait aussi partie de sa façon de lui dire que, justement, il y aura un « plus tard ». Cette semaine, le drama répond d’ailleurs à une question que je me posais depuis quelques semaines : je n’arrivais plus à me souvenir si Nokdu avait déjà donné son véritablement nom à Dong Joo, il me semblait bien que non, et le drama confirme effectivement que Dong Joo ne le connaissait pas.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

C’était intéressant, cette histoire de nom, d’ailleurs. Nokdu lui répond qu’il le lui dira plus tard, quand les poussins seront devenus grands, et c’est encore une autre façon de lui demander de ne pas partir, mais il ajoute aussi qu’après tout, ce sont ses poussins, qu’elle est leur maitresse. Bref, elle a une responsabilité. Ces histoires de nom et de responsabilités, ça m’a fait penser à Extraordinary You, et au Petit Prince.

 

Un nom, c’est quelque chose de puissant. Ca touche à l’identité d’une personne. Avoir du pouvoir sur quelqu’un parce qu’on a trouvé son nom, c’est une idée qui revient dans beaucoup de cultures, qu’il s’agisse d’exorciser un démon, de se débarrasser de Rumpelstiltskin, de voir l’âme d’une personne dans Elfquest, ou de libérer Haku dans le Voyage de Chihiro, où la sorcière prive tout le monde de son nom pour mieux les asservir. Donner un nom à quelqu’un, c’est aussi se l’approprier, une idée qu’on retrouve pareillement un peu partout : dans la floppée d’œuvres où des personnages se voient conseillés de ne pas nommer un animal afin de ne pas s’y attacher, dans Birdbox où l’héroïne ne veut pas nommer ses enfants dans ce contexte post-apocalyptique, dans Kimi wa Petto où Sumire donne un nouveau nom à Momo,  et puis dans Extraordinary You où l’héroïne donne son nom à Haru, lui offrant une identité, et créant un lien puissant entre eux deux (le nom de l’héroïne est aussi le premier mot que prononce Haru, et tout le drama prête une grande importance aux noms des personnages). Connaître le nom de quelqu’un, le vrai nom de quelqu’un, ou le lui donner, ça a du poids, et ça tisse un lien. Et créer des liens, apprivoiser quelqu’un, comme Dong Joo et Nokdu ont commencé à s’apprivoiser, c’est une responsabilité. On est responsable de ce qu’on apprivoise. Quand Nokdu promet de révéler son nom à Dong Joo plus tard, il lui promet de se montrer à nu, et d’entamer quelque chose avec elle. Quand Dong Joo veut au moins connaître son nom avant de le quitter pour toujours, c’est parce qu’elle veut garder une part de lui avant de partir. Et quand elle refuse de confirmer ses sentiments pour/son lien à Nokdu (ou d’adopter les poussins, d’ailleurs nommés par Nokdu et pas par elle), c’est qu’elle a peur de la responsabilité qui va avec.

 

 

Ainsi le petit prince apprivoisa le renard. Et quand l'heure du départ fut proche:

- Ah! dit le renard... Je pleurerai.

- C'est ta faute, dit le petit prince, je ne te souhaitais point de mal, mais tu as voulu que je t'apprivoise...

- Bien sûr, dit le renard.

- Mais tu vas pleurer ! dit le petit prince.

- Bien sûr, dit le renard.

- Alors tu n'y gagnes rien !

Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry, chapitre 21


 

En clair, Dong Joo, elle, elle en est restée là, et elle ne veut pas trop apprivoiser son renard… mais nous, on sait bien que le renard y gagne, et aussi  qu’à la fin, en vrai, le Petit Prince va retrouver le renard et vivre heureux pour toujours dans un village de veuves à élever des poules. Ne brisez pas mes rêves, ok.

 

Bref, voilà quelles étaient mes considérations principales jusqu’à ce que les choses commencent à sérieusement déraper. J’avais le cœur un peu serré, parce qu’en plus je n’aime pas voir Nokdu pleurer (même si, bizarrement, j’aime bien la façon dont il pleure quand Dong Joo le rejette ? je sais pas, je crois que c’est parce qu’il ne pose pas en mode « mâle torturé » mais a juste l’air d’avoir un gros chagrin, haha), mais ça allait quand même plutôt bien.

 

Enfin, le nom de Nokdu, elle a fini par le connaître, grâce à Aeng Du (c’est la première chose à laquelle j’ai pensé quand Nokdu a refusé de le lui donner : « mais elle peut demander à Aeng Du, pas vrai ? » et je suis contente qu’elle ait pensé comme moi), et même le prononcer… mais dans quelles circonstances :(

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

Lorsque le vrai visage de Yul Mu nous a été révélé, j’ai été sur le cul, je vous le cache pas. Je savais qu’il avait plus de pouvoir qu’il ne le laissait paraître, ça, c’était évident (il était trop libre, trop insouciant pour ne pas pouvoir se le permettre, justement, et puis dans un épisode précédent il joue de son influence pour aider les protagonistes, et apparemment, elle était pas petite cette influence) mais je ne m’attendais pas à ce qu’il soit mauvais. Et pas juste un peu. Un vrai monstre, en mode « tuer les gens qui me sont inutiles = une évidence ». J’aurais dû m’en douter, il était trop parfait pour être réel, mais être « trop parfait » pour un second rôle romantique, ce n’est pas si suspect, ça va avec le job, c’est pour qu’on se dise « raaah, mais la pauvre poupette, pourquoi personne ne l’aime » (cf. tous les SLS de ta vie, toi-même tu sais). Et quand on voit s’opérer le changement, j’ai été super enthousiaste ! Je trouve que l’acteur (que j’avais déjà vu dans That Man Oh Soo ! Mais le perso était si peu marquant que je l’avais complètement oublié) joue ça très bien, je suis toujours partante pour un bon méchant, ça rajoutait une sacrée dose de tension (maintenant chaque fois qu’il est jaloux de Nokdu, c’est devenu flippant, en fait), et puis en plus : plus besoin de me sentir triste pour lui, wouhou ! Quand les choses ont basculé, j’ai donc accueilli ça avec plaisir, même si j’étais très triste pour le pauvre petit prince (pas le blond avec l’écharpe, celui qui a été évacué du palais sans pouvoir dire au revoir à sa mère… T__T). Mais, après, les choses ont continué de basculer.

 

Déjà, il s’est avéré que le frère de Nokdu est dans le camp de Yul Mu (que je vais continuer à appeler comme ça, pour le moment), et ça, ça m’a fait mal. Enfin, qu’il soit copain avec Yul Mu, je comprends, parce qu’il lui a sauvé la vie et on aurait pu se dire que Hyung n’est pas au courant de toute la situation, et bla, et bla, et bla bla bla. Mais c’est le voir jeter à Nokdu (comme sa mère avant lui) que tout est de sa faute, que c’est à cause de lui si leur famille a dû vivre comme ça, qui m’a fait du mal… ou, plutôt, qui a fait énormément de mal à Nokdu, et donc à moi. J’attendais mieux de Hyung, à vrai dire. Parce qu’en plus : qu’est-ce que tu voulais qu’il fasse Nokdu ?! C’était un bébé ! Il était au courant de rien ! A la limite, si Hyung veut vraiment blâmer quelqu’un, autant qu’il blâme son père qui a « imposé » Nokdu à sa famille, ou Heo Yoon qui a trahi le roi et les a épargnés. Nokdu, il y est pour rien, c’est une victime dans l’affaire. Et je sais que Hyung n’est pas dans le rationnel, qu’il a accumulé trop de colère, et je suis contente qu’au moins il ne veuille pas tuer Nokdu, qu’il l’aime quand même juste suffisamment pour ne pas souhaiter sa mort (pas tout de suite, en tous cas), mais, urgh, regarder Nokdu le supplier de ne pas l’abandonner, c’était horriblement triste. C’est la première scène de cette semaine où j’ai vraiment eu envie de pleurer, j’en pouvais plus de voir Nokdu voir tous les gens qu’il aime s’éloigner de lui/le rejeter.

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

STOP!BREAKING!THE!PUPPY!DAMN!IT!

 

Et puis il y a eu le village.

 

En voyant les bandits dans les bois, avec Yul Mu, j’ai compris ce qui allait se passer, mais… je n’étais pas encore convaincue que ça allait vraiment se passer. Peut-être que le village serait prévenu à temps ! Peut-être que nos guerrières bad-ass seraient encore là et protègeraient tout le monde ! Peut-être que la cheffe des gisaengs arriverait à faire changer Yul Mu d’avis ! Peut-être… mais rien du tout. Le drama a passé du temps à me faire aimer ce visage, me faire apprécier son fonctionnement, le refuge qu’il est pour ses habitantes, refuge qui, c’est vrai, a toujours été une « anomalie » tenant sur un équilibre fragile… et en une fin terrible d’épisode, le drama a tout rasé. Alors, il va rester des survivantes, et peut-être que le village sera reconstruit, peut-être ailleurs ou peut-être au même endroit, mais ça été le vrai tournant, le basculement du drama dans un équilibre comédie/drame inversé. Et maintenant… j’ai un peu peur, je ne vous le cache pas. Le passage aux choses sérieuses en seconde partie, c’est un classique des kdramas (et ici, c’est bien opéré, pour le moment, et c’est efficace), et au vu de la preview, on entre aussi dans quelque chose de plus classique pour un sageuk, mais… mon cœur… il est pas prêt du tout… argh.

 

Bon, mais, euh… ok, les gens, « I fucked up » comme dirait l’autre : j’ai déjà beaucoup trop écrit. Pardon. Je voulais être raisonnable mais les Cernes ont leur raison que la raison ignore, je suppose. Je vais donc rapidement terminer cette partie sur Nokdu avec :

 

 

Quelques trucs en vrac

 

• J’adore que quand Nokdu apprend qu’il y a un « prince perdu », il pense tout de suite que c’est Hyung, alors que ça parait tellement plus logique que ce soit lui. Mais je crois qu’il n’arrive pas du tout à s’imaginer être quelqu’un d’important, en fait…

 

• Nokdu a recroisé le chemin du roi sans le savoir !!!

 

• Le pauvre gestionnaire du village des veuves m’a fait sourire quand il doit faire face au roi. Lui est affreusement stressé, et j’avais quand même un peu peur pour lui, mais je vous avoue que le personnage m’amuse et que cette scène n’a pas fait exception.

 

• J’avais déjà repéré le garde du corps de Yul Mu lors de la scène où il coupe je ne sais plus quoi pour les gisaengs (en même temps : joli guerrier bad-ass qui ne parle pas = YES !GIMME !) mais il a plus que jamais mon attention, voui, voui. Enfin j’aimerais autant qu’il évite de tuer des gens que j’aime bien, mais néanmoins…

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

• On comprend enfin clairement ce qui s’est passé par le passé et est en train de se passer maintenant, donc yay pour cela. Mais si Yul Mu est en fait le futur roi Injo… eh bien ça veut justement dire qu’il devient roi ! (le roi qui faisait la misère à Park Gyu et William dans Tamna the Island, souvenez vous !) Donc déjà… pas cool. Et ensuite, j’espère que ça implique pas du drame pour nos deux personnages principaux, parce que sinon je vais pleurer (encore) T.T

 

• J’aime beaucoup cette image :

 

 

J’aime le contraste entre le côté cassé, sombre et triste de Nokdu qui vient de se faire piétiner le cœur, dans son habit de veuve/deuil, et celui fleuri, verdoyant, coloré et doux du bonheur/Dong Joo qui lui est refusé. Ainsi que le fait que Nokdu soit en pleine vue, parce qu’il a mis tous ses sentiments sur la table, alors que Dong Joo est cachée par la verdure, parce qu’elle se cache, elle aussi. Bref, c’est une jolie image, « racontée » du point de vue de Nokdu

 

Sur ce, voilà. Une semaine éprouvante mais une bonne semaine néanmoins, qui me fait attendre et redouter la suite à la fois :)

 

(=> retour au sommaire)

[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)
[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)[Cernes] Tale of Nokdu (eps 11-14) / Extraordinary You (eps 13-16) / Vagabond (11-12)

 

 

 

 

 

 

 

Quelques paragraphes qui ne spoilent pas :

 

Cette semaine a été (encore) une très bonne semaine pour The Tale of Nokdu ! J’ai fait une vraie bonne pioche, j’ai l’impression, avec mes dramas en cours ce moment. Parfois, je commence des trucs et tout se casse la gueule. La dernière fois que j’ai fait des Cernes, j’avais fini par laisser tomber trois dramas sur cinq ! (bon, The Great Seducer, c’était pas tant à cause du drama lui-même qu’à cause du public, mais…) alors que là, Tale of Nokdu, Extraordinary You et Vagabond continuent de me plaire autant qu’à mes Premières Impressions. Enfin, je n’ai pas encore vu les épisodes d’Extraordinharu et Vagabond de cette semaine, bien sûr… mais jusque-là, cela s’est bien passé, et pour Tale of Nokdu, ça continue !

 

Après les épisodes charnière de la semaine dernière, le drama semble avoir tourné une page, mais à la fois retient/retrouve ce qui m’avait conquise à la base. Le rythme continue d’être soutenu, il pleut des révélations, et les choses avancent rapidement, mais sans que ça paraisse trop rapide, et mon affection pour les personnages principaux est toujours aussi forte, si bien que les coups durs frappent fort et les moments heureux réchauffent le coeur. Bref, c’est toujours super prenant.

 

Aussi, j’aime beaucoup la musique. Je ne crois pas que j’avais déjà fait la remarque, mais j’aime beaucoup l’OST de ce drama, en particulier les instrumentaux, et ça m’a frappée à nouveau dans la première moitié de l’épisode 15, lors d’une scène héroïque. Du reste, j’en profite pour ajouter que je trouve les scènes de combat de ce drama réussies. On voit toujours bien ce qui s’y passe, les chorégraphies sont convaincantes (à mes yeux, en tous cas), mises en valeur par les choix esthétiques (j’entends les décors, les couleurs, la musique, etc), et parce que personne ne semble invincible, pas même Nokdu (qui ne va pas mourir avant la fin, certes (ou du tout)(don't kill the Nokdu T.T), mais prend cher, et ne ressort pas vainqueur de tous ses affrontements), les combats ont un poids.

[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)

En clair, Tale of Nokdu, c’est cool

 

(=> retour au sommaire)

(=> sauter la partie qui spoile et passer aux épisodes suivants)

[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)

Plus de paragraphes, mais qui spoilent, cette fois :

 

Pour être honnête, cette semaine, j’avais presque peur de lancer les nouveaux épisodes. Si je n’avais pas eu ce programme Cernes que je m’impose, je ne sais pas si je n’aurais pas repoussé mon visionnage de quelques jours. Et j’aurais eu tort, mais la semaine dernière avait été tellement éprouvante que.. je ne savais pas si j’étais prête. Et au début, lors de l’épisode 15, on va pas se mentir, j’ai souffert. Mais au final, je suis contente de ne pas avoir attendu, parce que non seulement c’était une très bonne semaine, mais elle était aussi moins brutale que la dernière.

 

Bon, elle était brutale quand même, hein, et on reprend les choses là où on les avait laissées : en plein massacre du village auquel le drama avait bien pris soin qu’on s’attache. Et c’était à la fois pire et moins pire à regarder ? C’est-à-dire qu’on en voit plus, on voit plus de gens se faire tuer, même le gibang se faire attaquer, mais à la fois, déjà, cette semaine on savait à quoi s’attendre donc il y a moins le choc que ce soit en train de se passer, et puis comme, justement, le choc est « passé », on voit plus de personnages se défendre, et il y a des moments de bravoure et de fierté au milieu de tout ce malheur, ce qui aide un peu à supporter le tout. Par rapport à la semaine dernière, j’avais le cœur brisé, mais plusieurs occasions d’applaudir et m’exclamer « YES ! Tu gères [insérez nom de personnage ici] ! ». Tant de personnages que j’aime ont brillé.

 

Bien sûr, Nokdu nous a fait démonstration de son talent au combat, et j’avais le cœur serré de le voir blessé et tenant à peine sur ses jambes, mais il avait toute mon admiration. Park Bo Hyeo (une des trois veuves chargées de la sécurité du village… et les autres aussi ont brillé, du reste) a également fait preuve de beaucoup de bravoure et a éclaté quelques crânes (et au passage, c’est un personnage secondaire mais voir un personnage féminin gros être bad-ass, et avoir un moment de combat héroïque entièrement sérieux et dramatique, c’était tellement agréable). Nos assassines favorites sont revenues prêter main forte, Jang Goon a pu faire montre de son talent (même bourré)… Un de mes moments favoris, aussi, a été de voir l’amie gisaeng de Dong Joo revenir en arrière alors qu’elle s’enfuyait pour sauver deux de ses amies d’un bandit. Elle n’est pas une guerrière du tout, mais elle ne s’enfuit pas seule, et c’est un petit moment, mais ça s’inscrit dans tout le thème de solidarité entre femmes se protégeant de la violence des hommes, et ça m’a réchauffé le cœur de voir ça. C’est pour ça, après tout, que c’est aussi tragique de voir le village être rasé: parce que ce n’est pas juste un village. C’était un refuge, et un rêve. Comme le dit la cheffe des gisaengs, elle voulait aider toutes ces femmes à vivre dans un monde où elles n’auraient pas à avoir peur juste parce qu’elles sont des femmes. Elle voyait plus loin que le village mais le village était la version miniature d’un tel monde, et c’est affreusement triste de le voir brûler… (heureusement, le rêve n’est pas mort... mais honnêtement, il n’est pas accompli, même à l’heure actuelle)

[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)

Enfin, autre moment notable de bravoure : Yeon Geun (le vice-gestionnaire du village) fonçant vers l’ennemi. Tout comme Mae Hwa (notre gisaeng), Yeon Geun n’est pas un guerrier, et il se rend compte bien vite qu’il ne fait pas du tout le poids face aux bandits, mais bordayl, il y est allé quand même, et lui non plus n’abandonne personne derrière. Cette première moitié d’épisode, bien que toujours dévastatrice, était truffée de moments d’héroïsme d’individuels, et je sais pas, je me sentais fière de tous ces gens.

 

Du reste, Yeon Geun a été un vrai MVP cette semaine. Jusque-là, si j’appréciais le personnage, il avait surtout été utilisé comme comic-relief, et il me faisait sourire, mais je ne m’arrêtais pas non plus dessus, et je vous avoue aussi que je craignais un peu sa réaction quand il apprendrait que Nokdu, sur lequel il a un gros crush, est un homme. Au final… ça le perturbe un chouïa, parce que c’est nouveau pour lui, mais ça n’a pas l’air de l’arrêter pour autant, pour mon plus grand plaisir. J’ai été charmée de voir qu’il était tout aussi épris, et aide à soigner Nokdu, à l’héberger, et même à l’habiller. Je suis contente qu’il fasse partie de notre petite famille principale, et d’ailleurs, je suis même juste contente que cette famille existe toujours et soit encore ensemble, Dong Joo incluse.

[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)

Ma plus grosse peur, en voyant Nokdu remettre Dong Joo à Yul Mu, à contrecoeur, pour qu’il l’emmène loin du danger, était qu’on passe plusieurs épisodes avec des personnages séparés regrettant l’autre chacun de leur côté, et que ça plombe le drama. J’avoue, en grande partie, cette peur me venait du fait que je galère toujours à finir Kingdom of the Wind qui fait exactement ça depuis en gros dix épisodes (et c’est louuuuuuuuuuuuuuurd, j’en peux plus des « je regarde l’horizon d’un air triste sur fond de ballade triste, omg je suis triste, ah là là, quelle tristesse »)… mais heureusement, Tale of Nokdu n’emprunte pas ce chemin. Enfin, oui, après une réunion rapide au village (mais Ô combien satisfaisante, parce que Dong Joo utilise le nom de Nokdu, parce que ce moment vaut bien une déclaration, et parce que comme ça elle a pu être là au moment où son secret est révélé), Dong Joo quitte bien Nokdu (inconscient, parce qu’elle n’aurait pas réussi à partir sinon… aw), et on a droit aux scènes habituelles de soupirs, et regrets, et « je t’hallucine partout » (Nokdu a aussi gardé les poussins, yay parce qu’il attend que Dong Joo revienne), mais ça ne dure heureusement pas longtemps. De façon générale, je trouve que Take of Nokdu a un bon sens du rythme, de toute façon. Il sait comment traiter une révélation ou une « phase » en passant juste le temps qu’il faut dessus sans l’étirer jusqu’à ce que ça devienne longuet voire carrément relou. Là, on a juste ce qu’il faut pour sentir la tristesse de la séparation, puis ils sont ensemble à nouveau, et même si le monde s’écroule, du moment qu’ils sont ensemble, dans ma tête, tout ne va pas si mal.

[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)

Pas juste eux, du reste, et comme je vous le disais, c’est toute la petite famille autour d’eux que j’aime aussi. Aeng Du et Jang Goo m’ont fait beaucoup rire. Aeng Du continue d’être adorablement directe, et d’éventer les secrets de tout le monde (genre que Nokdu pleurait le soir quand Dong Joo n’était pas là, mais c’est aussi encore elle qui a cassé sa « cover » de femme… elle l’avait déjà fait avec Yul Mu, et là rebelote avec les femmes du village qui n’avaient pas fait le lien Nokdu/lady Kim avant son intervention), et j’adore le regard entendu de Jang Goo quand nos deux poupettes essaient de nier leurs sentiments l’un pour l’autre. Clairement, il n’en croit pas un mot. Personne n’en croit un mot. Même Nokdu et Dong Joo n’en croient pas un mot, personne n’est dupe du tout, parce qu’ils sont beaucoup trop transparents pour ça.

[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)

Attendez, quand même, cette semaine, Dong Joo a reconnu Nokdu masqué, dans le noir, de loin, et quasiment de dos !

[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)

A Dramaland, ça :

 

 

C’est considéré comme un déguisement full-proof !

 

Mais Dong Joo ne pouvait que reconnaître Nokdu, bien sûr (et son père l’a reconnu aussi, mais son père l’aime aussi, alors ça compte). Et dès qu’elle l’a reconnu, elle l’a aidé, bien entendu, parce que ce n’est pas comme si elle pouvait s’en empêcher, de toute façon. Je suis toute heureuse de les voir dormir sous le même toit à nouveau (même si plus dans la même chambre, vu qu’elle a « piqué » celle de ce pauvre Yeon Geun), et visiblement ils sont tout heureux aussi. Je n’ai aucun doute que la tragédie frappera à nouveau, mais en attendant, laissez moi savourer de voir leurs sourires, l’inquiétude de Dong Joo quand Nokdu est blessé, le bonheur de Nokdu de voir qu’elle en a quelque chose à faire, et leur surprise quand ils réalisent qu’ils ont tous deux pris le temps de voler de l’or à des arnaqueurs en plein milieu d’un combat de « taverne ». Ils me rendent heureuse. Laissez moi être heureuse. Et fière, aussi, un peu, parce qu’elles sont cools nos poupettes

[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)

Par exemple, Dong Joo réfléchit vite en cas d’urgence. Même si ses plans commencent toujours par « step 1 : déshabiller Nokdu », haha. Mais, eh, ça marche. Et puis, aussi, elle a été capable d’improviser, de comprendre qu’il ne fallait pas donner le vrai nom de Nokdu, et sans elle, il aurait été bien emmerdé. De toute façon, qui va lui en vouloir de vouloir désaper Nokdu, pas vrai ? Et j’aime bien que le drama ramène des éléments comme ça, comme des gags récurrents. Par exemple, cette semaine, on nous a resservi le « gentil mais indifférent » que Nokdu avait appris de Jang Goon et dont il voulait se servir pour séduire Dong Joo. Sur Dong Joo, ça ne fonctionnait pas du tout, déjà parce qu’elle n’était pas dupe, mais aussi parce que Nokdu est naturellement gentil, mais était incapable d’être réellement froid et indifférent à l’égard de Dong Joo (du reste, à la base, Jang Goon enseignait la technique à Yeon Geun pour séduire Nokdu, et là aussi, c’était perdu d’avance parce que Yeon Geun est incapable d’être indifférent à Nokdu). Alors que là, face à la dame du palais, sa gentillesse naturelle est ressortie, mais il était perdu dans ses pensées à propos de Dong Joo, et du coup ça a fonctionné du tonnerre, haha. Et le portrait-robot de Nokdu qui ressort de cette affaire (la demoiselle énamourée voulant retrouver son bel inconnu) m’a aussi bien fait sourire, et est carrément moins réussi que le précédent.

[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)

Mais pour revenir à mon histoire de fierté, Nokdu (qui est arrivé numéro 1 à son examen, wouhou !) aussi n’est pas la moitié d’un idiot, et il est à présent pleinement motivé à comprendre son identité et son passé (j’ai eu un peu de peine pour son père rejeté, du coup), donc là aussi, les choses prennent de la vitesse. Son idée de faire intervenir la police dans la  « taverne » de paris pour mieux piéger Yul Mu a fonctionné et YEEEEES pour avoir donné un bon coup de couteau à Yul Mu ! Wouhou ! Le combat dans la forêt de bambous est très enthousiasmant en général, mais rien ne vaut la satisfaction de voir Yul Mu s’en prendre plein la gueule, parce qu’il ne mérite que ça. Tout l’échange était très satisfaisant de toute façon, parce que Nokdu ne se laisse pas démonter du tout, et il est évident que dans un face à face physique, Yul Mu n’a pas l’avantage. Ca faisait du bien, même temporairement, de voir le pouvoir changer de mains… Et aussi, LE PEUPLE RECLAME VENGEANCE, OKAY (mais j’ai bien envie de regarder Kang Tae Oh dans d’autres rôles parce que je l’aimais bien en 2nd lead parfait, je l’aime bien en antagoniste monstrueux, et je veux donc voir en quoi d’autre je l’aimerais bien).

 

Enfin, maintenant, c’est surtout pour Nokdu que j’ai peur, parce qu’avec Yul Mu et Nokdu tous deux dans le palais, le roi ne se doutant pas de la situation, la suite promet d’être tendue…

[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)

D’ailleurs, cette semaine, on a découvert une toute nouvelle facette au roi, et c’était… étonnant ? J’ai presque du mal à réconcilier l’homme bon, patient, bienveillant, souffrant d’insomnie, qui se prend d’amitié pour Nokdu et Dong Joo, avec le roi qui fait trembler sa famille, et a voulu tuer son propre fils. On en retrouve des traces cette semaine encore, bien sûr, mais c’était malgré tout comme se voir présenté un tout nouveau personnage. Du coup, je suis plus intéressée, maintenant. Mais j’ai un peu peur aussi. C’était amusant et même touchant de voir Dong Ju, Nokdu et le roi se lier d’amitié, mais aussi : ça pue. Parce que leur relation n’est possible que parce qu’ils ignorent qui ils sont, et en dehors de ça on ne peut pas dire qu’ils soient « en bons termes ». Mais surtout, quelque chose m’a enfin frappée cette semaine : sauf fausse piste, le roi est le père de Nokdu. Je sais, je sais, ça fait un moment qu’on nous le dit, mais jusque-là, mon cerveau n’avait enregistré que le côté conspiration de la chose, et maintenant, j’enregistre le côté personnel et émotionnel de la chose. Alors, le roi est peut-être le parent biologique de Nokdu mais il ne sera certainement jamais son père, certes. Des pères, Nokdu en a déjà deux de toute façon : Jung Yoon Jeo et Jang Goon. Malgré tout, et c’est d’autant plus vrai maintenant qu’ils ont créé une relation amicale, il y a un lien entre lui et le roi, même si pas un bon à la base. Et le roi, c’est aussi le responsable du massacre de la famille de Dong Joo, c’est pour ça qu’elle veut l’assassiner. Ca promet un joyeux gros bordel. Sauf que pas « joyeux ». Plus un tragique gros bordel. Ca pue, les gens. Et je sais que c’est pas nouveau que ça pue, mais moi je suis lente, donc je commence tout juste à vraiment bien sentir l’odeur. Arf. Y a plus qu’à espérer que nos poupettes seront plus fortes que tout ce qui va leur tomber dessus.

 

Et certes, cette semaine a retrouvé pas mal de légèreté, mais on a eu droit à des moments bien crève-cœur quand même. Bien sûr, la fin de la destruction du village en a été un, mais la mort de la cheffe gisaeng a aussi été un moment particulièrement difficile, d’autant que le drama a accompagné ça d’un flash-back de son sauvetage de Kim Ssook (sous les yeux de qui elle meurt) pour bien achever de nous péter le cœur. Pas merci, drama, franchement. Et j’ai encore du mal à accepter que Hyung puisse promettre à Yul Mu que, le moment voulu, il l’aidera à tuer Nokdu. Il a au moins la décence de serrer les poings comme si ça lui coûtait, mais… Et c’est pas comme si je ne comprenais pas sa rancœur d’avoir vécu comme il avait vécu, mais c’est injuste de mettre ça sur le dos de Nokdu et en plus, je sais que Hyung n’a pas accès à toutes les infos que nous on a, mais, argh, faire confiance à Yul Mu me parait être une idée bien de merde, quand même. Jusque-là, on ne peut pas dire que ça ait réussi à qui que ce soit, d’ailleurs. Je vous avoue que je n’arrive pas encore bien à croire à la trahison de Hyung. Au fond, j’espère toujours qu’il fait semblant. Et, sinon, qu’il se rendra au moins compte de son erreur et retournera sa veste à temps. Lui et Nokdu avaient l’air si proches :’(

[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)

Et si le garde du corps de Yul Mu pouvait aussi retourner sa veste, ce serait pas mal. Bon, ok, y a aucune chance. Juste l’enlever, alors ? Allez, je me contenterai de ça, je suis pas difficile. Parce qu’il continue de beaucoup parler à mes yeux ! (du reste, lui non plus n’aurait sans doute aucun mal à intégrer un village exclusivement féminin, en enfilant simplement une robe)(du coup s’il veut échanger sa veste contre une robe, va, je prends aussi).

 

Hum.

 

En tous cas, j’aime qu’il se passe autant de choses chaque semaine. Comme je l’ai déjà dit, Tale of Nokdu a un bon sens du rythme, et tout s’enchaine vite mais bien. Je suis contente qu’autant de révélations tombent rapidement pour les personnages. Nokdu sait que Yul Mu a orchestré le massacre du village (ce qu’il a très mal pris, et on le comprend), Yul Mu a compris que Nokdu est (probablement)(le twist est toujours possible)(je ne cesserai jamais d'espérer, non) le prince perdu, le Roi a rencontré Jung Yoon Jeo à nouveau, tout le monde sait que lady Kim était en fait un homme, aka Nokdu… d’ailleurs, je suis heureuse que Kim Ssook ait pris sa défense par deux fois (même si la seconde personne ne l’attaquait), parce que vous savez que j’espérais voir naître une amitié et une loyauté entre notre Muweol corps et Nokdu, donc… yay. Et j’espère sincèrement que les Muweol corps ne se feront pas avoir par les mensonges de Yul Mu, parce que si quelqu’un n’en a rien à péter de créer un monde meilleur protégeant les plus faibles, c’est bien Yul Mu (à moins qu’il ait quelque chose à y gagner personnellement, mais du coup, c’est pas très fiable). Je n’ai pas spécialement envie que Nokdu monte sur le trône (et de toute façon, on sait que ça n’arrivera pas), parce que le trône est une position solitaire et difficile, et parce que comme son père (yay), le bien-être de Nokdu me tient à coeur, mais s’il y a un prince à soutenir qui en a quelque chose à foutre de la vie d’innocents… #VotezNokdu. Je veux mon association Mu Weol corps/Nokdu, ok >< Et j’ai envie de faire confiance à Kim Ssook. Elle se laissera peut-être avoir au début, parce qu’elle est aveuglée par sa soif compréhensible de vengeance (et puis moi aussi, je m'étais faite illusioner par Yul Mu, alors je comprends) mais je pense que si Nokdu lui dit la vérité, elle le croira, parce que malgré les mensonges, il a prouvé qu’il était de leur côté. Croisons les doigts.

[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)

La seule chose qui me rend triste, c’est que les révélations pleuvent pour un peu tout le monde sauf Dong Joo. Elle, elle avait de « l’avance » sur le fait que Nokdu est en fait un homme, mais sinon, là, niveau infos, elle est un peu derrière tout le monde : elle n’est pas au courant du vrai visage de Yul Mu, de l’identité de l’inconnu (le roi) qui la shippe visiblement avec Nokdu (comme nous tous), ou des origines de Nokdu. Tous les gens qui savent veulent la protéger donc ce n’est pas étonnant, mais j’espère que le drama ne la gardera pas dans l’ignorance trop longtemps, parce que c’est souvent une marque de déclin pour les personnages féminins dans les dramas, et que je ne veux pas voir ça pour Dong Joo. Je ne veux pas qu’elle devienne un enjeu plutôt qu’une actrice de son propre destin. On n’y est pas pour le moment, et j’aurais tendance à faire confiance à Tale of Nokdu, mais… yep, donnez lui des infos, plize.

 

Et donnez moi plus d’épisodes. Aussi. Siouplait.

 

(=> retour au sommaire)

[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)
[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)[Cernes] Tale of Nokdu (15-18) / Extraordinary You (17-20) / Vagabond (13)

 

 

 

 

 

 

 

Pour ne rien spoiler:

 

Je ne cesserai jamais de dire à quel point j’apprécie ce drama. On est à l’épisode 22 (ou 11, selon comment vous comptez), et il n’y a pas une semaine où j’aie trouvé le temps plus long. En général, même dans les bons dramas, il y a souvent une semaine où je me sens un peu moins inspirée que les autres, parfois simplement parce que je ne suis pas d’humeur, mais Tale of Nokdu semble fonctionner sur moi quelle que soit mon humeur, et est toujours une joie à regarder. Bon, sauf quand il est triste à regarder, mais c’est parce qu’il a un aspect dramatique et est efficace, pas parce qu’il devient moins bon. Donc c’est une joie triste à regarder ? Mettons-le comme ça. Tale of Nokdu n’a pas faibli depuis le début. Il a réussi à conserver son équilibre, et est constamment divertissant, excitant, et touchant. Je trouve que c’est un divertissement hyper solide, et ce n’est pas quelque chose de facile à créer, donc j’ai beaucoup d’appréciation pour ce drama, et son équipe devant et derrière les caméras qui font tous autant de l’excellent boulot. Je n’ai même plus cette boule au fond du ventre qui, quand je tombe sur un drama que j’aime autant, me murmure « ça pourrait se casser la gueule à tout moment… imagine la déception… ». Je sais bien que ça pourrait arriver, mais j’ai confiance en cette série.

 

Je sais que je me répète un peu, parce que c’est la partie où je ne dévoile rien de l’intrigue, mais, donc, pour les gens qui ne regardent pas le drama et se posent la question : à l’épisode 22, pour le moment, aucune baisse de régime en vue. Et ces épisodes m’ont rendue particulièrement heureuse, pour plusieurs raisons, en plus, donc oui, encore une bonne semaine pour Tale of Nokdu, qui continue d’être un vrai plaisir pour mon cœur, mes oreilles et mes yeux.

 

(=> retourner au sommaire)

(=> sauter ce qui spoile et passer aux épisodes suivants)

[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)

Et en spoilant complètement, à présent:

 

YES ! Enfin ! Enfin, nos deux poupettes sont officiellement un couple de poupettes ! Dong Joo a fini par rendre les armes, ouf, et cesser de lutter contre elle-même. Et il y avait juste besoin qu’elle frôle (encore) la mort pour ça :’) D’ailleurs, la voir au fond du puits, comme ça, cela m’a fait mal. Bien sûr, je savais qu’elle n’allait pas mourir là, dans ce puits, à l’épisode 22, à ce stade de l’histoire. Non, si le drama tue Dong Joo, ce sera plus tard. Mais il ne le fera pas. Parce que personne n’est si cruel, pas vrai ? Donc, non, je ne craignais pas vraiment pour la vie de Dong Joo, mais ça faisait quand même mal de la voir si faible, au fond du puits, et pas parce qu’elle a dû passer deux jours sans manger (ce qui horrifie Aeng Du, fidèle à elle-même), mais parce que c’est sombre un puits, et c’est dans le sol, et on sait à quel point Dong Joo adore être dans le noir et « enterrée ». Mais au moins, du fond du gouffre, elle pouvait quand même voir un peu de lumière, et cette lumière, c’était Nokdu. Quand il vient la sauver, mais aussi avant ça. Il est sa dernière pensée avant de mourir, et une pensée « heureuse ». Ok, pas hypra heureuse parce qu’elle était sur le point de ne plus jamais le voir, mais Nokdu évoque quand même des souvenirs plus heureux que le massacre de sa famille. Et justement, dans cette situation « dans le noir, en profondeur », on se dirait que, même sans parler de « dernière pensée », son traumatisme resurgirait violemment, mais à la place c’est Nokdu qui lui vient, et ça témoigne du bien qu’il lui fait, et de l’importance qu’il a prise.

 

Ce n’est pas nouveau, d’ailleurs, cette dernière pensée pour Nokdu : lorsque Dong Joo a failli mourir pendant le massacre du village, sa dernière pensée a été pour Nokdu aussi, dans une situation qui devait également faire écho au massacre de sa famille. Et, tout comme après le massacre, une fois sortie du puits et éveillée, Dong Joo a essayé une fois de plus de quitter Nokdu, sauf que cette fois-ci, il n’était pas inconscient, et exactement comme elle l’avait craint, prédit, et confié à Hwang Jang Goon : elle n’a pas pu partir. A la place, tous ses sentiments (qui étaient évidents pour tout le monde) sont sortis, et oh là là, ça faisait du bien. Et cette semaine, j’ai eu le cœur tout marshmallow à les voir être simplement heureux ensemble. Ils vont faire du shopping à deux (mais Nokdu refuse de lui acheter des chaussures, ha ! parce que lui a bien compris que c’était une mauvaise idée, cf. la superstition « si on offre des chaussures à quelqu’un, cette personne s’enfuira » dont je parlais la semaine dernière dans la partie « spoil » sur Extraordinary You), ils s’embrassent beaucoup, ils se sourient, ils dorment dans le même lit, il lui donne un œuf (un geste romantique que Dal Gun de Vagabond ne manquera pas d’approuver), et son attitude à elle a beaucoup changé. Jusque-là, chaque fois qu’il fanfaronnait en soulignant son physique exceptionnel, elle se moquait de lui, mais là, pour la première fois, elle lui a répondu que oui, il est très séduisant, et a même continué, notant qu’il était aussi très joli en femme (et elle a pas tort), et le couvrant de compliments, puis s’amusant de voir qu’il ne sait pas du tout comment y réagir.

[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)

C’est quelque chose qu’on voit aussi dans la suite aux baisers qui cimentent leur nouveau statut. Déjà, j’ai aimé toute cette scène. Forcément. Les sentiments de Dong Joo sortent enfin, on a droit à de vrais baisers, à l’initiative de Dong Joo aussi. Un de mes détails favoris, mais probablement pas volontaire de la part du drama, celui-ci :

 

 

Je sais que le chapeau de Nokdu ne le protège pas tout à fait de la pluie, parce qu’il n’est pas imperméable, et Nokdu a le visage mouillé aussi, mais lors de ce plan, on a l’impression que le chapeau les protège tous les deux de la pluie, et je sais pas, je trouvais ça joli, parce comme dirait l’amie Rihanna « maintenant qu’il pleut plus que jamais, sache que nous nous avons encore l’un l’autre, et tu peux t’abriter sous mon parapluie », tout ça, tout ça.

 

Et après ça vient la scène que j’aime encore plus : leurs réactions à tous les deux. Nokdu, telle la poupinette absolument adorable qu’il a toujours été, a les mains tremblantes, le cœur qui menace de lâcher (c’est lui qui le dit), et est tout nerveux, alors que Dong Joo, elle, est parfaitement sereine, et cette fois, ça ne semble pas être un masque. C’est ce passage-là qui fait écho au « elle le couvre de compliments et il ne sait pas du tout comment réagir ». Nokdu n’a aucune expérience en matière de relations. Lui tout ce qu’il savait c’est qu’il l’aime, qu’elle l’aime, et qu’il voulait qu’ils soient ensemble. Il était complètement concentré là-dessus, et maintenant que c’est fait, il y a une part de lui qui doit avoir l’impression de rêver, et il n’a aussi aucune idée de comment gérer la chose. Il est tout chamboulé, attendrissante poupinette. Ce qui ne veut pas dire que, par la suite, il ne continue pas de couvrir Dong Joo d’affection, de prendre les devants, etc, parce que c’est ce qu’il a toujours fait de toute façon, mais il n’a pas l’habitude qu’elle le lui rende… Et petite mention aussi pour l’air mi-moqueur mi-attendri de Dong Joo qui lui donne un dernier petit baiser, à la fois joueur et rassurant. Les précédents, c’était un élan de passion. Ce rapide dernier, c’est une confirmation, que c’est bien en train d’arriver, que les précédents n’étaient pas une erreur, que ce n’est pas grave qu’il soit nerveux, qu’elle aime sa maladresse, et… pardon, je vais devoir éponger mon cœur, parce qu’il a fondu partout par terre, et je voudrais pas que quelqu’un marche dedans.

[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)

Je trouve ça intéressant, aussi, que Nokdu soit nerveux et pas Dong Joo. Parce que lui, jusque-là, il était sûr de lui, et la suite est une inconnue, alors que pour Dong Joo c’était de se lancer qui l’effrayait, donc là, c’est le moment où elle laisse ses peurs derrière elle (l'espace d'un instant, en tous cas), et se lance à l’eau. Et maintenant qu’elle est dedans, et se rend compte que l’eau est bonne, elle n’est plus nerveuse. Bon, bien sûr, ça ne veut pas dire qu’elle n’a plus peur pour l’avenir du tout. Nokdu et elle ont des façons très différentes d’envisage le futur, comme ils se l’expriment dans la très jolie scène où ils traversent un champ de fleurs alors que Nokdu la raccompagne chez elle.

 

 

- De quoi as-tu si peur ?

- Pourquoi, toi, tu n’as pas peur ? Tu ne sais pas ce qui pourrait arriver demain.

- C’est justement pour ça que… je dis ce que j’ai envie de dire, et  te raccompagne parce que j’en ai envie. On devrait aussi… se prendre la main. [lui prend la main]

- Je la lâcherai à la fin du chemin.

- Dans ce cas, je vais marcher lentement.

Nokdu & Dong Joo, ep20

 

 

(au passage, ce « je vais marcher lentement »… je… arf, il y a du cœur partout par terre à nouveau)

[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)

Il n’y a pas que la peur de l’avenir qui retenait Dong Joo, bien sûr : il y avait aussi son inquiétude que Nokdu émousse sa résolution de se venger (et c’est exactement ce qu’on voit dans sa tentative de cette semaine : elle allait passer à l’acte, mais ses souvenirs de Nokdu se sont interposés et elle n’a pas pu)(heureusement, du reste), qu’envisager un avenir heureux avec lui la freine (« Tu me donnes envie de vivre », lui reproche-t-elle). Mais aussi, pour Nokdu, le fait que la tragédie puisse frapper demain le motive à profiter d’aujourd’hui et ne pas perdre de temps, alors que ça pousse Dong Joo à réfléchir longtemps, prendre des précautions, et ne pas avancer, parce que comme je l’ai dit je-ne-sais-plus-quand, pour Nokdu la tragédie est une possibilité, et pour Dong Joo elle est inévitable. Et ça ne change pas miraculeusement parce qu’elle a craqué et vit des jours heureux avec Nokdu pour le moment. Lorsqu’il l’aide à étendre le linge dans le palais, et qu’il énumère tout ce qu’ils vont faire ensemble dans les jours à venir, on peut lire sur le visage de Dong Joo que ces jours dont il parle sont des jours qu’aux yeux de Dong Joo, ils n’auront jamais. Après tout, sa vengeance, elle a toujours l’intention de l’accomplir… et elle ne se termine que d’une seule façon. Mais pour le moment, elle s’est simplement rendue à la façon de Nokdu de voir les choses :

 

 

Je ne sais pas ce que tu essaies d’accomplir et te pousse à t’éloigner de moi. Je ne sais pas de quoi tu as peur. Mais quoi que ce soit, et quoi qu’il advienne, en cet instant, nous sommes en vie et ensemble.

Nokdu à Dong Joo, ep20

 

 

Voilà. Ils sont en vie, ensemble, et pour le moment, ils savourent ce bonheur-là, même s’il est aussi fragile que la bague en fleurs qu’offre Nokdu à Dong Joo (je vous jure, si le fait que la bague soit cassée est un signe que ça va mal tourner pour Dong Joo et Nokdu, je vais pleurer plus qu’un après-midi entier… ne me fais pas ça, drama… Dong Joo ne kiffe peut-être pas que Nokdu lui donne envie de vivre, mais moi si, et je n’ai pas intérêt à être déçue >o<). Ils profitent de chaque seconde, et moi aussi. C’est une petite oasis parmi le désert de merde (quelle douce image) qui se profile à l’horizon, et je suis contente qu’ils aient chacun une épaule sur laquelle poser la tête. Parce que, évidemment, Dong Joo n’est pas la seule à être plus heureuse avec Nokdu, ça va dans les deux sens, et comme il dit, avec elle, même quand tout va mal, il a envie de sourire. Et un Nokdu qui sourit, ça te sauve une planète ! Okay, peut-être pas une planète, mais une Mila, et après l’avoir vu pleurer sur la balançoire qu’il est perdu, que toutes les tragédies sont de sa faute (non), et qu’il ne sait pas vers qui se tourner, qu’il a peur de causer du mal aux gens, j’étais pas bien dans ma pompe à sang. Donc, yep, hourra pour notre/son oasis, qui va lui devenir d’autant plus nécessaire que le roi est au courant que son fils est en vie, et ça pue.

[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)

La reine aussi est au courant, d’ailleurs, et c’est « rigolo », mais j’avais un peu occulté cette dimension-là. Ce n’est pas que j’avais occulté la reine du drama du tout, et je pensais bien à elle en tant que mère, une mère ayant perdu un enfant dans des circonstances terribles (en même temps, y a pas vraiment de bonnes circonstances pour perdre un enfant), un enfant dont elle n’a même plus le droit d’évoquer l’existence. C’est cruel. Et je me suis sentie coupable lorsque je me suis réjouie de voir le roi se tourner vers elle en quête de soutien pour dormir. Sur le moment, j’étais heureuse, parce que j’avais pitié de ce roi, et parce que la reine semblait si incrédule et ravie de retrouver son mari… mais en fait, vu le mal qu’il lui a fait, je sais pas, me réjouir pour ça me semblait... sale. Bref, donc, je disais : je n’avais pas occulté la reine en tant que personnage, ni en tant que mère endeuillée. Mais je n’avais pas particulièrement pensé à son lien avec Nokdu lui-même, je n’avais pas pensé à ce que ça signifierait pour lui d’avoir une mère en vie, une qui l’aime cette fois, même si elle ne l’a pas vu depuis des années. Ca m’a frappée d’un coup, lors de leur première rencontre, où elle lui rend son chapeau, et qu’il est visiblement secoué. Je me demande si lui non plus n’avait pas oublié d’envisager que ce n’est pas juste de son père qu’il s’est rapproché en entrant dans le palais. Lui comme moi nous étions concentrés sur son lien au roi, parce que c’est ce lien qui met en danger sa vie et celle de sa famille. Il aurait pu naître d’une autre femme (une concubine, par exemple), mais c’est sa relation au roi qui a véritablement façonné toute son existence, et le place sur l’échiquier politique. C’est donc de ça que parle tout le monde autour de lui, et puis c’est aussi entre lui et le roi que le drama a déjà créé une connexion émotionnelle et humaine aussi (en les faisant se rapprocher en dehors du palais)… donc j’étais restée concentrée là-dessus, et je crois bien que Nokdu aussi. Mais subitement, je réalise qu’il a enfin une chance d’avoir une mère vraiment aimante, et moi, je dis « oui ». Plize.

 

Le roi, lui, continue de m’inspirer des sentiments complexes. Au début du drama, ce n’était pas un des personnages qui me passionnaient le plus, de même pour les conspirations l’entourant, parce qu’il nous était présenté, via les réactions de son entourage, quasi comme un ogre, sans m'interpeler en lui-même. Mais on en a aperçu des facettes plus humaines à présent, et je ne sais plus que penser de lui. Lorsque, dans un élan de rage, il tue Heo Yoon, un ami particulièrement cher (c’est pour ça que la trahison a fait si mal), puis semble en détresse, réalisant ce qu’il vient de faire, la scène m’a rendue sincèrement triste. C’est quelque chose de récurrent, d’ailleurs, apparemment : lorsqu’il tue la shaman qui prophétise que son fils lui volera son trône, il a la même expression de détresse juste après. Et même pour ce qui est de Nokdu, il semble qu’il regrette l’avoir "tué", même si, s’il revenait en arrière, il a peur de ne pas avoir le courage de faire autrement. C’est pas pour rien qu’il n’arrive pas à dormir, et multiplie les cauchemars. C’est triste mais, comme nous l’apprend un court flash-back, le roi voulait devenir un bon souverain, il était plein de bonnes intentions au tout début, et autant quand il est hors du palais et loin de sa fonction, il semble plus serein, et montre un visage bienveillant, autant dès qu’on en vient à quoi que ce soit se rapportant au trône, il est profondément instable, ne sachant pas à qui faire confiance (ça se comprend), et terrifié à l’idée qu’on lui arrache un trône qui ne lui était pas destiné et dont il ne se sent probablement pas digne, au fond. Je ne sais même pas ce qui l’effraie plus : perdre le pouvoir, ou enfin se regarder bien en face et réaliser que ses détracteurs ont raison de vouloir le lui retirer (ce qui ne serait malgré tout pas une bonne raison de le filer à Yul Mu, au passage). L’entendre dire à Nokdu que c’est avec lui qu’il se sent le mieux, et qu’il espère que Nokdu ne découvrira jamais quel genre de personne il est, c’est juste crève-cœur. Ca va être fun pour tous les deux quand la vérité va éclater, dis donc :D Surtout maintenant que Hyung a bien foutu la merde en mentant que Nokdu en avait après la position du roi (et vu que, lorsqu’il ignorait encore qu’il avait affaire au roi, Nokdu lui avait confié vouloir entrer dans le palais pour se rapprocher du roi… argh, ça ne va faire que convaincre un peu plus le roi du mensonge de Hyung. Foutu Hyung.)

[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)

Au moins, Nokdu a plus de chance du côté de sa famille étendue du cœur.

 

J’étais tellement heureuse qu’on retrouve certaines habitantes du village des veuves ! J’espérais vraiment qu’on les reverrait, je voulais savoir ce qui leur était arrivé, et j’en aurais crié de joie s’il n’avait pas été 2h du matin. Et puis je vais l’annoncer maintenant : Yeon Geun/Bok Nyeo, je suis pour. Ce pauvre Yeon Geun, qui continue d’être aussi adorable que toujours (même lui il trouve que Dong Joo et Nokdu vont bien ensemble, même si ça lui crève le cœur, aw), a bien besoin d’une amie, et Bok Nyeo, se rendant compte de sa tristesse, a déjà eu le petit geste de soutien qu’était de lui donner à manger pour le consoler. Ils étaient camarades de survie pendant l’attaque du gibang, et je veux plus de scènes entre eux deux, plize. Bok Nyeo est une madame bad-ass et héroïque, et lui c’est une poupette au cœur tout fragile et profondément bon, alors moi je dis oui. Mais ces considérations mises de côté, c’était juste agréable de voir tous ces gens que j’aime rire à table, ensemble, et être si heureux de se retrouver. Ca m’a donné à nouveau espoir de voir un nouveau village renaître des centres de l’ancien, un jour. Et nos veuves avaient l’air contentes de retrouver Nokdu, sans se soucier qu’il soit un homme. On ne s’appesantit pas sur la question, et ça me donne donc aussi espoir que Nokdu aura sa place spéciale dans ce nouveau village (et Yeon Geun aussi, siouplait)

[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)

Dans cette petite famille, par ailleurs, Aeng Du continue d’être une boss totale. Bon, à ma grande frustration et celles de Nokdu et Dong Joo, elle a interrompu une jolie séance de bisous sous la couette, mais elle le fait avec une telle attitude que c’est impossible de lui en vouloir, et… c’est moi où elle est le premier personnage du drama à vaincre Dan Ho, aka le joli garde du corps de Yul Mu ? XD Là encore, elle interrompt une scène que j’aurais bien voulue voir (Hwang Jang Goon vs Dan Ho, ça s’annonçait épique !), mais je ne peux juste pas lui en vouloir, parce que le regard de Dan Ho quand il réalise qu’il a été arrêté par (puis doit se plier à la volonté de) une gamine ne tolérant pas qu’on dérange son repas, est impayable. J’adore aussi qu’Aeng Du, qui est tout sauf stupide, doive bien réaliser, à ce stade, que Yul Mu n’est pas quelqu’un d’aussi bien qu’elle le pensait : son père rend visible que Yul Mu est une menace… et d’ailleurs, je l’ai sentie, cette menace, et si Yul Mu détruit le rayon de soleil qu’est cette petite famille, je vais lui en vouloir… encore plus qu’avant, je veux dire. Bref : Aeng Du, qui n’est pas stupide, doit bien réaliser que Yul Mu est une menace, et même comme ça, rien ne se met en travers de son estomac, et elle continue d’avaler la nourriture, imperturbable, haha. Et puis j’ai l’impression que même Yul Mu a un faible pour Aeng Du ? C’est difficile à dire avec Yul Mu, honnêtement, parce que le type excelle à faire semblant, et que je ne le pense clairement pas au-dessus de se servir de la vie d’une petite fille pour faire pression sur les gens. Ce qu’il fait, du reste. J’ai juste l’impression qu’il l’aime bien en plus de ça. Arf, je sais pas, peut-être que je n’imagine juste pas qu’on puisse résister à Aeng Du.

[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)

Mais ce serait bien qu’il l’apprécie, et encore mieux qu’il l’écoute, parce qu’Aeng Du a beau être une enfant, en matière de relations, elle est visiblement plus mature que beaucoup de son entourage, et dans l’épisode 22, elle dit à Nokdu quelque chose que Yul Mu aurait bien besoin d’entendre et enregistrer :

 

 

Tu sais quoi… Plus j’y pense, plus je suis certaine que tu ne ferais pas un bon mari pour moi. Que veux-tu que je fasse d’un homme dont le cœur appartient à une autre ?

Aeng Du à Nokdu, ep22


 

Tant de sagesse en toi, Aeng Du :’)

 

Prends des notes Yul Mu ! Parce que lui, pour le coup, il est parti dans l’autre direction. C’est-à-dire qu’il a bien assimilé que le cœur de Dong Joo ne lui appartiendrait jamais (déjà parce que ça a toujours été non, ensuite parce que Nokdu, et enfin parce qu’il a massacré ses amies et que, les gens, c’est pas une bonne base pour une relation saine, sachez-le), mais lui, au lieu de faire comme Aeng Du, il a plutôt décidé que Dong Joo lui appartiendrait, qu’il la garderait en cage, et aurait son corps à défaut d’avoir son cœur. Je n’en attendais pas moins de toi, Yul Mu. Ou, plutôt, je n’en attendais pas plus.

 

Cela dit, il y a quand même une scène, UNE, où j’ai limite eu envie d’applaudir Yul Mu, et c’est quand il se moque de Hyung. Lorsque le roi tue Heo Yoon dans la prison, une conséquence (entre autres) des mensonges de Hyung, celui-ci a l’air choqué, et tombe littéralement sur le cul. A ce moment-là, j’ai eu envie de lui dire « mais bordayl, tu t’attendais à quoi ? » et… c’est exactement ce que lui sort Yul Mu un épisode plus tard.

 

 

- Pourquoi cet air sombre ?

- Quelqu’un a perdu la vie, parce que j’ai menti.

- Tu t’attendais à ce que le chemin soit simplement pur et beau, peut-être ?

Yul Mu & Hyung, ep21

 

Oui, Hyung, TU T’ATTENDAIS A QUOI ?

[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)

Alors, oui, oui, je comprends bien que Hyung est un peu dans le flou, qu’il y a une différence entre la théorie et la pratique, et que parfois on se prend la réalité dans la gueule et que ça fait mal même quand on l’avait vue venir… mais urgh. Je crois que j’ai même plus de mépris pour Hyung que Yul Mu ? J’ai plus peur de Yul Mu, et je le déteste plus violemment d’avoir niqué ce qui me rendait heureuse, mais pour ce qui est du mépris, Hyung remporte la palme. A moins que Hyung joue un double-jeu, ou que Yul Mu lui fasse du chantage T.T ? Oui, écoutez, je m’accroche à mon espoir. J’y peux rien, j’arrive pas à croire qu’il puisse être si nul, si bête, si… urgh.

 

Donc oui, à ce moment-là, j’ai eu envie d’applaudir Yul Mu. Au moins, lui, il est très conscient de ce qu’il fait.

 

Au passage, je suis triste que Dan Ho ne se soit pas assis à table lorsque Yul Mu le lui a demandé (Dong Joo n’étant pas rentrée). J’aurais bien voulu voir cela, haha. Et Dan Ho n’est pas juste joli, il me fait sourire, aussi. Enfin, pas quand il tue des gens que j’aime bien, évidemment, mais il y a des moments où son expression impassible se casse, qu’il soit étonné ou roule un peu des yeux, et à chaque fois, ça me fait un peu rire.

[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)

Sur ce, des trucs :

 

• Yaaaaay pour les retrouvailles de Nokdu et Kim Ssook ! Je n’attendais que ça, et j’ai super hâte de les voir collaborer. Je suis aussi soulagée qu’elle ait cru Nokdu et que nos guerrières favorites sachent la vérité à propos de Yul Mu, ouf. Oh, et dans la scène des retrouvailles, on a aussi retrouvé, l’espace d’un instant, notre Nokdu en habits de demoiselle, et ça aussi, ça fait plaisir :’)

 

• Ravie également que Dong Joo découvre l’identité de l’inconnu à qui elle donnait des conseils pour mieux dormir ! Comme je le disais la semaine dernière, j’espérais que Dong Joo ne resterait pas dans l’ignorance trop longtemps, car je ne voulais pas qu’elle soit reléguée au second plan par le drama, et je suis ravie de constater que la série prend la bonne direction.

[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)

• Est-ce que j’ai déjà vraiment souligné à quel point le drama est beau à regarder ? Je le pense depuis le début, et je sais que j’ai isolé une scène par ci ou un plan par là, mais, les gens, il est beau ce drama ! Cette semaine encore, il y a tellement de plans qui m’ont mis des étoiles dans les yeux ! Et c’est donc sur certains (supplémentaires)(il y en avait déjà dans l’article) de ceux-là que je m’en vais vous quitter, après une autre excellente semaine de Nokdu

 

(=> retourner au sommaire)

[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)
[Cernes] Tale of Nokdu (19-22) / Extraordinary You (21-24)

 

 

 

 

 

 

Pour commencer par ne rien spoiler :

 

La fin approche, les gens. Et comme vous vous en doutez certainement, même sans suivre le drama, la série est en train de se faire de plus en plus intense en préparation du dénouement, ce qui veut dire que mon cœur prend cher. Il s’attendrit, oui, il s’amuse encore, mais surtout, il s’en prend plein la gueule (je ne sais pas si on peut vraiment dire qu’un cœur a une gueule, mais vous comprenez ce que je veux dire). Ce que je prends comme un bon signe. C’est-à-dire que, oui, c’est sûr, c’est éprouvant, et je commence à serrer méchamment les fesses en priant (je prie avec mes fesses, oui) pour que toute cette histoire se termine bien, mais c’est un bon sentiment, pace que ça signifie que je suis très investie dans le sort des personnages, donc je ne me plains pas.

 

A vrai dire, je ne réalise jamais tant l’ampleur de mon investissement que lorsque le « méchant principal » est à l’écran. Je vous jure, dès qu’il apparait, je me crispe instinctivement, il me terrifie. Et pas parce que c’est un croque-mitaine à la gueule flippante en soi, mais parce que j’ai terriblement peur de ce qu’il pourrait faire à nos personnages principaux, parce que j’ai terriblement peur de ce qui pourrait leur arriver en général, parce que je les aime.

 

Ne sois pas cruel avec moi, drama, d’accord ?

 

(=> revenir au sommaire)

(=> sauter ce qui spoile et passer aux épisodes suivants)

[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)

Et maintenant, plus longuement, en spoilant :

 

Je vous jure, Yul Mu, il me tend, quoi. Ca faisait longtemps qu’un antagoniste ne m’avait pas terrifiée comme ça, et encore une fois, ce n’est pas parce que c’est le genre de monstre dont je cauchemarde la nuit, mais parce que, déjà, sa menace est réelle (rappel : il a fait massacrer un village entier), ensuite parce que l’acteur est très à l’aise dans son rôle, et enfin parce que cette menace très réelle pèse sur des personnages que j’aime, et que je veux protéger.  A tel point que j’ai presque envie qu’ils… fuient. Quitte à laisser Yul Mu faire ce qu’il veut, même si je sais que ça craint.

 

A chacune de ses scènes avec Kim Ssook, je m’en serais rongé les ongles, sérieusement. Et j’avais beau être super contente de voir Dong Joo ne jamais faiblir avec lui, lui exprimer son ras-le bol, lui dire d’arrêter ses caprices, une partie de moi avait aussi envie de lui pleurer « arrête, il va tuer tout le monde si tu le provoques T.T » (il l’a déjà fait, après tout). De même, quand il se prend un verre dans la face dans l’épisode 24, j’étais ravie (pas tout à fait autant que quand il se fait poignarder, mais toute humiliation est bonne à prendre), et je l’étais tout autant de le voir se faire avoir par Nokdu et compagnie, mais je n’arrivais pas à savourer la victoire pour autant, parce qu’elle était teintée de crainte. « Argh. Qu’est-ce qu’il va faire en réponse ? Comment va-t-il contre-attaquer ? Jusqu’où ira-t-il et à quel point ça fera-t-il mal ?», j’avais tout cela dans un coin de ma tête, et ça me rongeait. Soyons clair : pour le bien de tout le monde, Yul Mu ne devrait pas devenir roi. Jamais. J’ai d’ailleurs carrément éclaté de rire lorsqu’il sort à son (joli) garde du corps (oui, je vais le rappeler à chaque fois, ça me tient à cœur) qu’il va (je cite) « détrôner Sa Majesté pour son absence de sens moral ». LOL. La plupart du temps (okay, tout le temps), Yul Mu me fout les boules, mais des fois, il sait comment tourner une bonne blague. Pas que le roi n’ait rien à se reprocher, évidemment… Yul Mu est juste en mauvaise position pour être le donneur de leçons. Et donc, je réitère : clairement, Yul Mu ne doit pas devenir roi. La seule chose que Yul Mu doit devenir, pour le bien de tous, c’est : mort. Devenir mort, c’est parfait pour lui. Mais parce qu’a priori (à moins que le drama n’aille contre l’Histoire) il ne peut pas mourir (vu qu’il est censé devenir le roi Injo… mais je me console avec le savoir qu’il va vivre une vie de merde sur le trône, et restera dans l’histoire comme un roi faible et majoritairement incapable), il y a une part de moi qui espère que les gens se tiendront hors de son chemin, histoire de ne pas se faire tuer. En particulier les poupettes Nokdu et Dong Joo. Les poupettes doivent être protégées. Et à la place, une d’entre elles se retrouve à bosser avec lui, pff =_=

[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)

Enfin, au moins, je suppose que Nokdu a une meilleure justification que Hyung ? … (j’en profite pour rappeler que Hyung craint, qu’il nous le prouve une fois de plus cette semaine, qu’il ne méritait pas la protection de Nokdu, et que je ne ressens que mépris et déception envers lui) Parce que soyons honnête deux secondes : Hyung espère retrouve la vie qui lui était « due » via son association avec Yul Mu, mais il va surtout écoper d’un cas aigu de décès dès qu’il ne sera plus utile à Yul Mu, qui ne se préoccupe pas beaucoup du bien-être de son personnel. Nokdu, lui, a surtout soif de vengeance, ce qu’il peut obtenir via Yul Mu, et je comprends cette soif.

 

En vérité, j’en suis toujours là où en était Nokdu à l’épisode 23 vis-à-vis du roi, lorsqu’il en disait : « Il prend peur. Je veux en savoir plus sur lui, et j’ai pitié de lui, aussi. » Bon, je ne sais pas à quel point j’ai envie d’en savoir plus, à ce stade, car j’ai une assez bonne idée du personnage, je pense, et n’imagine pas qu’il recèle beaucoup de bonnes surprises, mais effectivement, la peur régit sa vie, l’observation est juste, et malgré tout ce qu’on a vu de lui, j’ai pitié de ce type, que je trouve avant toute chose pathétique. Et dangereux, l’un n’empêche pas l’autre. Ce n’est pas un bon roi, et un pire mari et père. Il peut aussi faire des dégâts. Mais je n’ai pas peur de lui de la même façon que j’ai peur de Yul Mu qui est simplement mauvais, et prend visiblement du plaisir à faire du mal. Le roi est instable, c’est ça qui me fait peur

 

 

- Je suis venu avant que tu puisses te tuer. Tu n’as pas l’air d’avoir peur… tu n’as pas changé. Tu te souviens quand nous avons fui la capitale, il y a vingt ans ? Lors de l’invasion…

- Vous étiez vaillant et vif, à l’époque.

- Il fallait bien. Je n’en pouvais plus d’être le mouton noir de ma famille. Après l’invasion, je suis monté sur ce trône que je pouvais perdre à chaque instant. En vérité, j’avais peur… Contrairement à toi, toujours courageux, j’étais terrifié. La peur, c’est ce qui m’a fait tenir sur cet affreux champ de bataille. J’avais peur de ce arriverait, si je ne devenais pas roi.

- Mais vous êtes roi à présent, alors pourquoi continuez-vous de…

- Je suis toujours au milieu de ce même champ de bataille sanglant, tâchant d’éviter les flèches… Le roi précédent a tout fait, jusqu’à son dernier souffle, pour s’assurer que je ne monte pas sur le trône. Les gens de la cour rêvaient de se débarrasser de moi. Le peuple me hurlait que leur vie était trop dure. Et… toi et Yun… vous m’avez abandonné.

- Votre Majesté…

- Yoon Jeon… Est-ce que tu penses que… j’arriverai à mourir encore roi ?

Le Roi & Jung Yoon Jeo, ep24

 

 

Il est seul sur le champ de bataille, à traiter quasiment tout le monde comme un ennemi… et pour être honnête, il est effectivement entourés d’ennemis, mais faut dire qu’il les créé. C’est le même principe qu’une prophétie « auto-réalisée ».  Il a les boules, il se sent piégé, et ça lui provoque des élans de rage qui lui font faire des horreurs, qui font les autres se détourner de lui, ce qui fait qu’il a plus peur encore, si bien qu’il fait encore plus de choses terribles… vous voyez le problème… Cette semaine encore, il a tué quelqu’un, et si on prend le cas de Nokdu, jusque-là, Nokdu s’en faisait sincèrement pour le roi, et la seule raison pour laquelle il veut à présent s’en venger et est devenu son ennemi, est que le roi a essayé de s’en débarrasser. D’ailleurs, joli retour au « Je suis toujours au milieu de ce même champ de bataille sanglant, tâchant d’éviter les flèches…» avec la scène où Nokdu vise le roi de sa flèche sans que celui s’en rende compte, avant de finalement changer d’avis. Et oui, dans cette scène aussi, j’ai eu une pointe de pitié pour le roi qui a perdu (de son fait) les deux personnes en qui il avait le plus confiance et vient de perdre la troisième sans le savoir. Mais aussi, c’est sa faute, et je ne blâme pas Nokdu. Même si j’aimerais autant qu’il ne se lance pas dans la vengeance T.T

[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)

Je comprends, vraiment, mais lorsqu’on se venge de quelqu’un, on dit qu’il faut creuser deux tombes : celle du coupable et la nôtre. C’est encore plus littéral lorsqu’on se venge d’un roi, ce que Dong Joo ne sait que trop bien, et c’est pour ça qu’elle s’est toujours attendue à mourir, s’y préparait, et a le visage qui s’assombrit lorsque Nokdu évoque « demain », « une autre fois », ou « plus tard », comme lorsqu’il parle d’aller à la mer « la prochaine fois ». D’ailleurs, ils ont intérêt à y aller, drama ! Et à emmener toute la famille ! Poules incluses ! (aw, les poussins ont bien grandi ).

 

Mais « creuser deux tombes » peut être moins littéral, plus imaginé. Il ne s’agit pas forcément de mourir, mais de se détruire, et moi, je suis avec le père de Nokdu dans la team « vengeance = pas bon ».

 

 

- Je lui ferai regretter de t’avoir torturé de la sorte. Je… ne lui pardonnerai jamais.

- Qu’est-ce que tu comptes faire ?

- Je vais me venger. Lui faire pleurer des larmes de sang, et l’arracher de ce trône auquel il s’accroche si désespérément.

- Tu veux vraiment devenir comme lui ?

- Pourquoi pas ? Si je peux réparer le mal que j’ai causé, je le ferai.

- C’est ton père, celui qui t’a donné la vie.

- Exactement. C’est pour ça que je ne peux pas lui pardonner. Parce qu’il est mon père.

Jung Yoon Jeo & Nokdu, ep26

 

 

Ca a beau me faire du mal de voir le père de Nokdu être torturé (et ça m’en fait beaucoup, même si certainement moins qu’à lui), Yul Mu a raison (oui, ça arrive) Nokdu est aveuglé par la haine, et vous savez comment ça finit : la haine mène au côté obscur de la Force, tout ça, tout ça. Bon, je n’ai pas peur que Nokdu vire mauvais, je ne pense pas qu’il ait ça en lui honnêtement, il est trop profondément bon pour cela (et puis ce n’est pas ce genre de dramas), mais j’ai plus peur qu’aller trop loin le brise. Déjà qu’elle est bien abîmée, notre pauvre poupinette :( Parce que pour tout ce qu’il en veut au roi, il blâme sa propre existence aussi, et c’est ce qui me rend certainement le plus triste. L’entendre dire à Hyung qu’il sait que tout est de sa faute (non), et à son père qu’il aurait mieux fait de le laisser mourir (encore moins d’accord, et heureusement daddy est dans mon camp, une fois de plus… je l’aime bien Jung Yoon Jeo, nous sommes unis par l’amour de Nokdu) :

 

 

- Pourquoi faut-il que tu m’aies sauvé, et sois enfermé ici à présent ?

- Nokdu…

- Pourquoi avoir laissé ma mère mourir ? Et Hwang Tae… Pourquoi t’être occupé de moi ?

- Ne dis pas ces choses-là.

- Le roi avait raison. J’aurais dû mourir.

- Arrête ! Comment oses-tu dire ça à ton père ? Ne sois pas stupide !

- Tu aurais dû simplement m’abandonner.

- … Au début, tu semblais sans vie. Puis, subitement, tu t’es mis à pleurer. Ce petit corps me hurlait que tu étais vivant. Tu me disais « je ne suis pas mort ». Ce que j’ai fait, ça n’avait rien de courageux ou d’impressionnant. J’ai fait mon devoir d’être humain, c’est tout.

- Mais les conséquences de ce geste… sont tellement cruelles.

- Même si je pouvais revenir en arrière, je te sauverais à nouveau. Alors ne mets pas ta vie en danger.

Nokdu & Jung Yoon Jeo, ep25

 

 

Et honnêtement, je ne peux pas imaginer que tuer son père aurait des conséquences très positives sur Nokdu ou le ferait s’aimer mieux. D’autant qu’il y a aussi sa mère à prendre en compte. Que le roi meure ou soit détrôné, en soi, ça me travaille pas, c’est les conséquences que ça pourrait avoir sur Nokdu selon son implication et la méthode qui m’inquiètent. Déjà, il en est à bosser avec Yul Mu, et si ça ce n’est pas un signe de craquage… C’est un appel au secours, moi je dis.

[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)

Alors, Nokdu est intelligent (après tout, il tenait Yul Mu ! S’il n’avait pas changé d’avis à la dernière minute, il aurait gagné) donc soit il a déjà un plan pour utiliser puis fausser compagnie à Yul Mu, soit il finira par s’arrêter à temps. Du moins c’est que je crois (et espère). D’autant que bosser avec Yul Mu, c’est se mettre à dos tous les gens qui l’entourent et qui ont souffert à cause de lui (les Muweol corps, les veuves, Dong Joo…), et Nokdu ne peut pas se permettre de perdre plus des gens qu’il aime, sinon il va finir par casser, et moi avec lui. Le regarder pleurer, c’est dur, les gens, pour moi.

 

Et dans les premiers épisodes de la semaine, c’était équilibré par les scènes mignonnes avec Dong Joo (celle de la balançoire ), et il pouvait poser la tête sur son épaule quand ça n’allait pas (de même qu’elle pouvait poser la sienne sur celle de Nokdu) parce que même en apprenant qui il est (je sais que j’aurais dû en vouloir à Yul Mu, mais honnêtement, je l’aurais limite remercié), Dong Joo l’a pris dans ses bras, et semblait même prête à renoncer à sa vengeance, jusqu’à ce que son passé s’invite à nouveau dans son présent et ravive sa colère. C’est vous dire si elle l’aime…

[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)

*pardon, j’ai besoin d’un moment*

 

Comme je disais la semaine dernière, Dong Joo et Nokdu sont une oasis dans l’étendue de caca qui est en train de leur déferler dessus (cette phrase n’a pas beaucoup de sens, mais bon, vous voyez l’idée), et j’ai besoin que cette oasis soit préservée, s’il vous plait. Et cette semaine, j’ai eu peur, vraiment peur que mon oasis soit détruite par excès de Noble Idiotie.

[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)

On a déjà parlé, vous et moi (okay, surtout moi) de la Noble Idiotie dans ce drama qui, jusque-là, n’en était pas. La Noble Idiotie c’est cacher des infos et quitter quelqu’un qu’on aime « pour son bien » sans qu’il y ait de justification autre que « il faut faire durer le drama ». Bref, c’est se sacrifier pour rien. Mais les réserves de Nokdu et Dong Joo à se parler n’avaient rien d’idiotes. Ne pas vouloir impliquer quelqu’un qu’on aime dans une conspiration qui pourrait mener à leur mort, c’est valable, d’autant que Nokdu et Dong Joo sont bien placés pour connaître les conséquences dévastatrices d’une telle chose. Mais à ce stade… c’est foutu, non ? Le roi et d’autres personnes du palais SAVENT que Dong Joo et Nokdu sont ensemble, et ils sont entrés en même temps dans le palais. Si Nokdu ou Dong Joo se fait arrêter pour conspiration, il n’y a aucune chance pour que l’autre ne soit pas arrêté et interrogé/torturé aussi. Je ne pense pas qu’ils puissent jouer la carte de « je te quitte pour te protéger » à présent, et donc il serait peut-être temps de répondre à l’autre quand il/elle pose des questions, parce que ça éviterait peut-être le genre de quiproquo auquel on a eu droit dans ces épisodes. Pour être honnête, j’ai réellement été frustrée par le drama, comme il ne m’avait encore jamais frustrée, cette semaine. Bien sûr, du point de vue des personnages, je comprends qu’il soit encore assez difficile d’admettre ce qu’ils ont tous deux l’intention de faire (se venger du roi), mais on approchait de la fin, et… j’ai été frustrée, je rageais devant mon écran, haha. A travers mes larmes en tous cas, parce que Nokdu en était à supplier Dong Joo de ne pas l’abandonner, lui qui a déjà été abandonné par son père et son foutu grand-frère (urgh) et n’en peut plus de perdre des gens. Et elle aussi, elle a perdu trop de monde, donc s’ils pouvaient ne pas se perdre l’un l’autre, ça m’arrangerait, s’il vous plait et merci.

 

Heureusement ma frustration n’a pas duré longtemps. Nokdu a fait honneur à son rythme soutenu habituel et a rapidement fait en sorte que Nokdu soit mis au courant de la situation de Dong Joo, ce qui n’a pas rendu la fin de la semaine moins crève-cœur, mais au moins ils vont pouvoir se parler cartes sur table, et il ne peut en sortir que du bien.

 

Jusque-là, le drama ne m’a après tout jamais déçue. Bon, ok, il a détruit le village (j’en suis toujours pas remise, non), mais… j’espérais que le quiproquo ne durerait pas, et il n’a pas duré. J’espérais que Nokdu deviendrait copain avec les Muweol corps et c’est arrivé. J’espérais que nos poupettes retrouveraient les veuves, et elles les ont retrouvées. J’espérais que Yeon Geun et Bok Nyeo trouveraient l’amour ensemble, et d’après Aeng Du (notre source officielle pour tout dating scandal :p) c’est arrivé (et ça se voyait de toute façon, et YES ! YES ! YES !). Donc je vais continuer d’espérer très fort que mes poupettes, non-brisées de l’intérieur, fondent un nouveau village, avec les veuves rescapées, les Muweol corps, toute la petite famille à Nokdu, et les poulets, et je compte sur le drama pour ne pas me décevoir :D

(=> revenir au sommaire)

 

[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)
[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)[Cernes] Tale of Nokdu (23-26) / Extraordinary You (25-28)

 

 

 

 

 

 

Pour commencer par un court aperçu sans spoilers :

 

Je suis extrêmement satisfaite de la conclusion de Tale of Nokdu. Le drama a bouclé tout ce qui devait l’être à mes yeux, et nous a servi une dernière semaine émotionnelle qui joue toutes les bonnes notes, et a renforcé tout le bien que je pensais déjà de ce drama. Tale of Nokdu, depuis ses premiers épisodes, m’impressionnait à toujours choisir le bon chemin. Ce n’est même pas qu’il fasse quoi que ce soit de profondément révolutionnaire (même s’il fait beaucoup de choses rafraichissantes car pas si courantes), et je comprends qu’il n’ait pas enflammé les passions de tout le monde (de toute façon, rien n’enflamme jamais les passions de tout le monde)(la mienne brûlait grave, par contre), mais l’exécution était impeccable. Je sais que les « sans-faute » ne peuvent pas exister, mais à mes yeux, Tale of Nokdu a été un sans-faute. Je n’ai jamais été déçue par ce drama, et c’est resté vrai jusqu’à la dernière semaine dont j’ai tout aimé.

 

Donc yep. Pleinement satisfaite. Mon seul regret est que le drama est terminé. No more Nokdu :’(

 

(=> revenir au sommaire)

(=> sauter les spoilers et aller à l'espace commentaires)

[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)

Et maintenant, en spoilant, avec des détails :

 

Je m’émerveille de ma propre naïveté, parfois.

 

La semaine dernière, je n’avais pas regardé les épisodes diffusés, histoire de regarder les six (ou trois) derniers d’un coup cette semaine. J’ai donc fait ça, et tandis que je regardais, dans ma tête, je me disais « waouh, c’est ouf, je ne pleure pas ! Est-ce que je vais atteindre la fin du drama sans fondre en larmes ? »… lol. C’est ça, oui, espère toujours, Mila.

 

Certes, le déluge lacrymal n’a pas atteint l’intensité de celui ayant accompagné la fin d’Extraordinary You, mais, oh, il est venu.


En fait, j’avais été spoilée sur le fait que le drama terminait bien. Donc c’est vrai que ça a rendu certains passages plus faciles, genre tout le moment où nos héros sont séparés, ou cette scène affreuse où le drama fait mine que Nokdu est en train de mourir. Bon, c’était pas non plus 100% facile, faut pas déconner, parce que quand les poupettes souffrent, Mila souffre aussi, mais au fond de moi je savais que ça finirait bien.

[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)

Et puis, dans leur malheur, j’étais au moins contente qu’ils ne doutent jamais de l’amour de l’autre, même quand ils pensaient ne pas pouvoir être ensemble. Mais surtout je savais que la happy-end était juste au coin de l’épisode 15, donc ça allait. Et puis la happy-end est arrivée, et j’ai compris mon erreur, haha : ça a été les grandes eaux.

 

Parmi toutes les choses que j’ai aimées voir dans ce dernier épisode :

 

• J’ai adoré revoir Nokdu dans des habits féminins à nouveau. Parce que ce que j’aime, surtout, c’est que ça a l’air de lui plaire. Faire partie des Muweol Corps, se déguiser en femme pour piéger les beaux-pères, ce n’est plus une couverture qu’il est obligé de maintenir, c’est juste quelque chose qui lui plait. Un de mes aspects favoris de ce drama a toujours été que le travestissement de Nokdu n’est jamais présenté comme quelque chose qui le diminue, qui « entache » sa masculinité (en partie parce que le drama est si plein de personnages féminins forts de diverses façons que leur être associé ne peut pas être quelque chose de négatif ou dégradant), et le voir y revenir par choix, ça m’a fait plaisir. Et, j’avoue, j’ai eu un petit couinement ravi lorsque, pendant la bataille du palais, Ssook appelle Nokdu « Dame Kim » (et si le type à côté de Nokdu trouve ça chelou, Nokdu, lui, est juste content de voir Ssook, et je pense même qu’il est content d’entendre ce nom-là, pour ce qu'il représente).

[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)

• J’ai eu les yeux embués de larmes en voyant Nokdu couvrir Dong Joo de la couverture pour qu’elle n’attrape pas froid. Déjà parce que c’est adorable et que ça me réchauffe le cœur de savoir que Nokdu prenait soin de Dong Joo avant de la connaître, a pris soin d’elle après avoir appris à la connaître mais avant d’en être amoureux, a continué après en être tombé amoureux, et continue dans leur vie de couple. Mais aussi, ce qui m’a touchée, c’est de voir qu’à présent, Dong Joo peut dormir dans le noir (arf, elle est plus avancée que moi qui ai régressé ces dernières semaines, haha). La romance entre Dong Joo et Nokdu a plusieurs symboles, dont les poules ou les bagues en fleurs (aw, et ça aussi, quand ils se les passent au doigt à la fin, et qu’elle embrasse la main de Nokdu, je T.T et puis ces vœux, je re T.T… en général, je T.T), et donc, cette histoire de lumière. La peur du noir de Dong Joo est liée à son traumatisme d’avoir vu mourir sa famille et d’avoir été ensevelie sous leurs cadavres, et plusieurs fois le long du drama, elle repense à ce moment où Nokdu a allumé la lumière pour elle, malgré l'interdiction. Quand elle pense à lui, c’est généralement le moment qui lui vient en tête, et ça force donc le spectateur à faire le lien entre Nokdu et la lumière. Pour Dong Joo, Nokdu et la lumière sont synonymes. Dans l’épisode 31, Yul Mu éteint la lumière, mais Nokdu la rallume, et à présent qu’elle et Nokdu sont réellement ensemble, leurs passés derrière eux (faisant partie d’eux, toujours, mais malgré tout dépassés), elle n’a plus besoin de lumière pour dormir, puisqu’elle a Nokdu, et c’est toute la lumière dont elle a besoin. Je T.T

[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)

• Je ne suis pas quelqu’un de branchée mariage en tant que « plan futur » pour moi-même, mais je suis très très faible face aux scènes de mariage dans les séries. Généralement, c’est le moment où je fonds invariablement en larmes (entre les autres moments où je fonds en larmes) et ici, ça n’a pas loupé. C’est juste… la façon dont Nokdu et Dong Joo se regardaient, avec tout le bonheur du monde… Déjà quand ils se retrouvent sur la plage et que Dong Joo se jette dans les bras de Nokdu, j’en menais pas large, mais alors le mariage chaotique avec le vent qui fout tout en l’air, je riais autant que je pleurais. Ce n’était même pas juste de voir Nokdu et Dong Joo réaffirmer leur relation, c’était aussi de les voir entourés de tous ces gens qui les aiment, qu’ils aiment, et que j’aime aussi. Même les POULES participaient au mariage.

 

Et je voyais que le drama continuait, et je me disais « mais ils m’ont déjà donné des tas de parfaites images de fin ? comment vont-ils rendre ça meilleur ? »…

[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)

• .. et la reine est arrivée sur son bateau... Il n’y a pas eu tant de scènes que cela entre la reine et Nokdu, mais c’est tout à l’honneur des acteurs que chaque scène ait été chargée en émotions, que ce soit celle où Nokdu l’appelle « maman » pour la première fois, ou celle où elle le somme de s’enfuir en lui rappelant que quoi qu’en pensent les autres (surtout le roi), il est son fils et qu’elle l’aime plus que tout. Donc lorsqu’on la voit s’approcher de l’île, la mère revenant à son enfant… C’était si joliment filmé, si inattendu aussi (enfin plus à ce moment-là, mais je ne m’attendais pas à ce que le roi supplie Yul Mu de la laisser partir et encore moins à ce que Yul Mu la laisse effectivement partir sans même la prendre en filature pour aller massacrer tout ce petit monde), qu’heureusement que le drama se terminait, parce qu’on m’avait perdue, là. Et puis j’aime tellement que le drama se termine face à la mer, parce que Dong Joo et Nokdu avaient parlé d’y aller ensemble « un jour », mais qu’à l’époque cet « un jour », ce « lendemain » était incertain et était évoqué avec tristesse… mais les voilà, à la fin du drama, face à l’océan immense (là où a commencé le drama également), avec une vie entière, et ensemble, devant eux… Au risque de me répéter : Je T.T

[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)

Ces deux derniers points, du reste, illustrent probablement ce qui m’a le plus plu dans ces épisodes finaux de Nokdu : le sentiment d’amour entourant Nokdu, qui a tellement de gens qui l’aiment et sont prêts à l’aider et le protéger, et le fait que personne ne soit laissé pour compte. Tout le monde le monde est inclus dans notre petit épilogue. Again : même les poules, et ça me comble de joie. Au fil des semaines, j’ai écrit ce genre de choses :

 

 

En clair, Dong Joo, elle, elle en est restée là, et elle ne veut pas trop apprivoiser son renard… mais nous, on sait bien que le renard y gagne, et aussi  qu’à la fin, en vrai, le Petit Prince va retrouver le renard et vivre heureux pour toujours dans un village de veuves à élever des poules. Ne brisez pas mes rêves, ok. (semaine du 21-27 octobre)

 

C’était juste agréable de voir tous ces gens que j’aime rire à table, ensemble, et être si heureux de se retrouver. Ca m’a donné à nouveau espoir de voir un nouveau village renaître des centres de l’ancien, un jour. (semaine du 4-10 novembre)

 

D’ailleurs, ils ont intérêt à y aller, drama (à la mer) ! Et à emmener toute la famille ! Poules incluses ! (aw, les poussins ont bien grandi ). (semaine du 11-17 novembre)

 

 

Donc vous pensez bien que j’étais ravie : le drama a exaucé absolument tous mes souhaits. Et j’étais aussi contente que pendant la grosse bataille, autant de personnages aient eu leur rôle à jouer également.

 

(A propos de cette bataille dans le palais, ça me faisait sourire de voir que le palais est tellement immense que même au milieu de ce gros moment de baston dont dépendait le sort de tout le monde, les personnages pouvaient aller s’isoler dans un coin et discuter tranquillement un moment avant de retourner au carnage, haha)

 

La reine est venue au secours de Nokdu, l’a aidé à s’enfuir, a même mis sa propre vie en danger pour le sauver.

 

Dong Joo, pour mon plus grand plaisir, n’a pas été laissée à l’écart du combat mais a participé, et : heureusement ! Parce que si elle a sauvé Nokdu de façon générale en lui donnant envie de vivre (tout comme il l’a fait pour elle) et le ramenant vers la lumière (tout comme il a été la sienne), elle lui a aussi physiquement sauvé la vie quatre fois en l’espace de 3 demi-épisodes.

 

Les muweol corps étaient bien sûr de la partie, de même que Master Hwang et Jung Yoon Jeo…

[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)

Même Hyung a protégé Nokdu à la fin ! Et… okay, je pense qu’à ce stade, si vous avez lu mes articles précédents, vous savez que je ne suis pas… fan… de Hyung (Hwang Tae) pour lequel j’ai déjà exprimé tout mon mépris. Du coup, quand dans l’épisode 19, il se retrouve du côté de Yul Mu avec son père en face, et qu’il détourne le regard en mode gêné, je jubilais intérieurement « YES ! SENS TOI MAL ! MISERABLE ! ». Honnêtement, entre lui et Dan Ho (le joli garde du corps de Yul Mu, pour rappel), j’aurais préféré que ce soit Hyung qui y passe… Mais bon, au final, je suis contente qu’il ait survécu, je suppose, vu que ça rend Nokdu heureux, et que je voulais que Nokdu soit heureux. Et quitte à ce qu’il ne meure pas, je suis contente qu’il ait retourné sa veste avant la fin, et ait protégé Nokdu non pas juste une fois mais trois (il poignarde Yul Mu, se met devant Nokdu pour le protéger de son corps, et le défend face au roi, ce qui est risqué en soi). Il fallait au moins ça pour que je pardonne son commentaire qu’il est très conscient de servir d’appât à Yul Mu parce qu’ils savent tous deux que Nokdu ne pourra jamais abandonner son frère (donc ils utilisent cette loyauté à toute épreuve que possède Nokdu et que son frère ne lui rend pas du tout). J’ai malgré tout grimacé à l’idée que le drama évoque la possibilité d’un couple Hyung/Ssook, parce qu’il ne la mérite pas une seconde, mais je me sens moins amère que j’aurais pu qu’il ne soit pas mort étouffé par sa propre nullitude.

 

Je suis contente que tout le monde soit en vie, même ceux pour qui ça semblait mal barré, et que tout le monde soit ensemble : Master Hwang, Aeng Du, les veuves, Yeon Geun ()(qui est toujours avec Bok Nyeo, aw), Jung Yoon Jeo, Hyung (je suppose), les Muweol corps, les poules, Dong Joo, Nokdu… il ne manque que les gisaeng, malheureusement, mais je ne me sens pas en position de me plaindre. Même le refuge pour veuves chassées par leur famille renait de ses cendres ! Je ne suis donc qu’amour~

[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)

Et est-ce qu’on est d’accord que Jung Yoon Jeo est le meilleur papa que pouvait avoir Nokdu ? Dans son malheur, il a presque eu de la chance. Et j’ai aimé toutes les scènes de Jung Yoon Jeo dans ces derniers épisodes. En particulier deux. La première, c'est celle où il parle à Dong Joo alors qu’elle était dans son plan « assassiner le roi ». C’est lui qui finit par l’atteindre. Bien sûr, pas seul : elle hésitait déjà. Mais il lui offre une perspective que peu de personnes pouvaient lui offrir, celle d’un (bon) parent, parce qu’il a le cœur si grand que ça lui vient naturellement. Et c’est cette perspective qui la fait à nouveau repenser à sa vengeance, et prendre la meilleure décision qu’elle pouvait prendre : celle de se défaire de tout. L’autre jolie chose dans tout ça étant qu’en sauvant Dong Joo, Jung Yoon Jeo sauve indirectement son fils, ce qui était précisément sa raison d’être présent au moment où il sauve Dong Joo. Mission accomplie, donc :) Et puis, il y a sa scène avec Nokdu dans l’épisode 32, où il lui apprend que Yul Mu a saisi le trône, que le roi est défait, et où Nokdu ne sait pas comment réagir, ne sait pas s’il a envie de pleurer ou pas, sa relation avec le roi/son père biologique étant si complexe. La façon dont Jung Yoon Jeo laisse à Nokdu toute la place d’exprimer les sentiments qu’il a besoin d’exprimer, sans l’y forcer, sans le culpabiliser, ça m’est allé droit au cœur. Que quelqu’un lui remette un prix ! Il y a des tas de moments dans le drama où il aurait pu mourir, et je suis tellement contente que la série l’ait gardé en vie tout ce temps, ne serait-ce que pour ces dernières scènes.  Et je suis aussi heureuse que jusqu’au bout, il n’y ait pas de doute : le père de Nokdu, c’est bien lui. Le roi a passé sa chance, et son lien avec Nokdu a son importance, mais le vrai parent de Nokdu, c’est Jung Yoon Jeo, ce n’est jamais remis en question, jusqu’à la fin.

[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)

Je suis très satisfaite de la façon dont les choses se sont terminées avec le roi. Heureuse que Nokdu ait pu exprimer sa rancœur, heureuse aussi que le roi réalise pleinement son erreur à la fin, en apprenant la véritable date de naissance de Yul Mu. Une partie de moi avait envie de revanche, voyez vous. Même si, c’est vrai, une autre partie de moi, continue aussi d’avoir un peu de pitié pour le roi, parce que sa relation avec son propre père et sa position ont façonné ce qu’il est devenu, et parce que, comme Dong Joo le lui dit sur la falaise : il n’est plus qu’une coquille vide, il est déjà mort de l’intérieur. Il ne mérite même plus qu’on s’en venge (et je suis contente qu’elle ne l’ait pas fait, de même que Nokdu, car ça les aurait « entachés » tous les deux), et de toute façon, je pense que vivre avec le poids des erreurs et trahisons, pour lui, est une torture en soi. Il m’a surprise sur la fin, néanmoins, en suppliant Yul Mu de laisser partir la reine. Et je n’arrive pas à savoir (ça doit être évident, mais) s’il pense Nokdu réellement mort ou pas. Lorsque Yul Mu lui apporte le corps de « Nokdu » il ne vérifie pas son visage, prétextant qu’il fait confiance à Yul Mu, et je n’arrive pas à savoir s’il sait que le corps n’est pas celui de Nokdu, s’il n’en sait rien, ou s’il s’en doute mais n’a pas envie de vérifier. Au vu de sa dernière conversation, je penche pour cette dernière possibilité, mais le roi est resté un personnage ambigu jusqu’au bout à mes yeux.  En tous cas, que Nokdu et Dong Joo se soient vengés ou pas, il a été puni pour tous ses mauvais choix, et c’est ce qui rend la « victoire » de Yul Mu moins amère.

[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)

Avoir Yul Mu sur le trône ne risque d’être un cadeau pour personne. Mais, bien entendu, on savait que ça allait arriver, parce que le drama l’avait annoncé, parce que c’est l’Histoire donc c’est comme ça, et moi je m’inquiétais surtout de savoir ce que ça coûterait à nos protagonistes (heureusement : a priori, rien, vu que le drama nous dit qu’ils « vécurent heureux à jamais »). Par ailleurs, on sait aussi que son règne ne sera pas heureux et qu’il ne restera pas dans l’Histoire comme un souverain très apprécié… du moins on le sait si on connait un peu l’Histoire, parce que sinon, on le quitte sur sa victoire: il est sur le trône, tel qu’il le voulait. Il a gagné. Sauf que, meêm au sein du drama, pas vraiment.

 

Le trône, comme dans tous les sageuks se déroulant dans la sphère royale, est forcément un sujet de discussion important du drama, et ces derniers épisodes, en particulier, son coût est beaucoup ramené sur le tapis. Il faut bien être fou pour supporter d’être sur le trône, nous dit le roi. Cette position lui a coûté sa santé mentale, lui a coûté sa relation avec son père, lui a coûté celle avec son fils (sans le dédouaner de ses responsabilités, bien sûr, parce que le trône ne lui a pas forcé la main). Lorsque Yul Mu finit par lui dérober le trône, le roi ne résiste pas, presque comme s’il était soulagé d’en avoir fini. A la place, il dit à Yul Mu qu’il fait une erreur, qu’il devrait être plus intelligent, et qu’une fois sur le trône, il sera seul, terriblement seul. Et, à vrai dire, c’est déjà le cas, puisque Yul Mu, dans sa course au pouvoir, a déjà perdu les deux seules personnes pour lesquelles il semblait avoir de l’affection sincère.

 

La première, c’est bien entendu Dong Joo. Son amour pour Dong Joo a toujours été possessif, égoïste, toxique, donc parler « d’amour » ce n’est peut-être pas exact, mais au moins, il y avait une forme d’affection, d’attachement. Après tout ce qu’elle lui a (à raison) jeté au visage, toutes les fois où elle s’est mise en travers de son chemin, il n’a jamais pu se résoudre à la mettre en danger. Lorsqu’enfin il obtient de l’avoir pour lui, il avait beau dire qu’il se moquait qu’elle l’aime ou pas, il s’avère rapidement que c’était du vent, et qu’il est prêt à attendre (comme il l’a déjà fait des années) pour qu’elle ait envie d’être avec lui (ce qui n’arrivera bien sûr jamais, heureusement). Et dans son geste le plus surprenant de la série (si on oublie le twist « il était mauvais depuis le début » qui n’est surprenant que parce qu’on ne connaissait pas encore le personnage), lorsqu’il réalise que son cœur ne sera jamais à lui, il la laisse s’enfuir avec l’homme qu’il s’était juré de tuer, précisément par possessivité envers Dong Joo (du reste, je trouve aussi étonnant qu’il laisse la reine partir et -il doit s’en douter- rejoindre Nokdu, vu qu’ils sont des menaces à sa position sur le trône, mais bon). A la fin du drama, il y a une sorte de mouvement collectif des personnages de « lâcher prise » : Dong Joo et Nokdu se défont de leur vengeance, Yul Mu se défait de Dong Joo, et le roi se défait de son trône sans se battre, ainsi que de la reine. Pour certains, c’est la clé d’une fin heureuse, pour d’autres… pas spécialement, mais ça ne fait pas de mal, on va dire.

[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)

L’autre personne que perd Yul Mu, c’est Dan Ho, son garde du corps. Et ça m’a fait un drôle de pincement au cœur. Au-delà du fait qu’il a un très joli visage, j’avais une certaine affection pour Dan Ho. De base, « garde du corps silencieux » c’est un type de personnage qui me parle, et puis, de temps en temps, Dan Ho sortait de ce rôle-là le temps d'une expression faciale, et ça me faisait sourire. Par ailleurs, si je n’irais pas dire que c’était un type recommandable (vu pour qui il bosse), j’ai aussi un faible pour les personnages qui ont de l’amour et du respect pour leur art et leurs adversaires. Par exemple : quand Dan Ho se bat contre Nokdu dans la forêt de bambous, même en voulant sauver Yul Mu, il aurait pu facilement achever Nokdu d’abord, mais il ne le fait pas. Quand il se bat contre Master Hwang dans la grosse bataille du palais, encore une fois, il ne l’achève pas. Et je ne pense pas que ce soit par bêtise, comme certains méchants qui laissent vivre les gentils parce qu’il faut bien que ça puisse leur retomber dessus plus tard (même si techniquement, ça lui retombe effectivement dessus). Je pense qu’il a un respect pour les adversaires qui lui donnent un peu de fil à retordre, et c’est pour ça qu’il est sincèrement excité à l’idée de se battre contre Nokdu à la fin. Et pour tout ce que je n’aime pas Yul Mu, Dan Ho était tellement dévoué à le garder en vie et à le protéger, que tout en voulant qu’il échoue (parce que DIE YUL MU, DIE >< !), il y a une partie de moi qui respectait ses efforts. Quitte à ce que Yul Mu monte sur le trône, j’aurais aimé que Dan Ho puisse voir le fruit de son travail. Mais ce n’était pas écrit dans les étoiles. Et ça a secoué Yul Mu plus que j’aurais cru. Pourtant, je savais que Yul Mu était un minimum attaché à Dan Ho, à qui il se confiait et qu’il invitait même à partager son repas quand Dong Joo lui posait un lapin. Dan Ho était ce que Yul Mu avait le plus proche d’un ami, et pourtant, voir Yul Mu aussi choqué de sa mort, et carrément oublier sa propre sureté pour prendre Dan Ho dans ses bras et le pleurer… ça m’a surprise. Je crois bien que voir Yul Mu exprimer une émotion « humaine » était perturbant pour moi, haha.

[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)

En tous cas, oui, il a perdu les deux personnes pour lesquelles il avait un peu d’affection. C’est ce que lui a déjà coûté son précieux trône, et maintenant qu’il est assis dessus, il peut bien sourire comme il veut, nous on sait ce que ça va lui coûter encore. Et pas parce que « l’Histoire » mais parce que, au sein même du drama, on en a déjà eu des exemples, et même une preview, grâce au personnage du roi. Et c’est pour ça que sa « victoire » ne me rend pas trop amère. Parce que Yul Mu ne sera pas heureux.

 

Et c’est très bien.

 

Fuck you, Yul Mu, tu as cramé mon village.

 

Bref, voilà. J’ai adoré cette fin de the Tale of Nokdu. Je suis satisfaite d’en gros tout, et mon cœur est plein d’amour pour cette série Je suis contente de l’avoir commencée et suivie, et je suis triste de devoir la quitter, mais… toutes les bonnes choses ont une fin, et celle-là était particulièrement bonne~

 

(=> revenir au sommaire)

 

[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)
[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)[Cernes] The tale of Nokdu (27 - FIN)