[Premières Impressions] Tell me what you saw 본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)

Publié le 7 Mars 2020

 

Episodes 1 à 4

 

 

Diffusé en 2020

Sur OCN

Parti pour faire 16 épisodes

Réalisé par Lee Joo Hyeong

Ecrit par Ko Young Jae & Han Ki Hyun

 

Avec :

Jang Hyuk : Oh Hyun Jae

Soo Young : Cha Soo Young

Jin Seo Yeon : Hwang Ja Young

Jang Hyun Sung : Choi Hyung Pil

Ryu Seung Soo : Yang Man Soo

Shin Soo Ho : Jang Tae Sung

Yoo Hee Je : Lee Ji Min

Etc

 

 

Dontesque ?

Depuis toute petite, Soo Young est dotée d’une capacité particulière : dans certaines situations de stress, sa mémoire est décuplée et elle est capable de se souvenir de tout, dans ses moindres détails. Elle a peu l’occasion de s’en servir dans son travail de policière rurale, mais lorsqu’un serial-killer disparu depuis des années (et présumé mort) se remet apparemment à sévir, elle est mise à contribution par l’équipe chargée de l’enquête et se voit mise en relation avec Oh Hyun Jae, un profiler de génie qui a disparu de la circulation depuis qu’un incident provoqué par le serial-killer lui a coûté sa vue, la mobilité de ses jambes, et la femme qu’il aimait.

 

 

Tous mes dramas de 2020 (PIs, Bilans, etc): ICI

 

 

 

oOo

 

(Note : les épisodes 5 et 6 sont sortis à l’heure où je publie cet article, mais je ne les ai pas encore regardés.)

(Note2 du 07/03/2020: j'ai décidé d'arrêter le drama à l'épisode 9, le pourquoi est à la fin de l'article.)

 

Tell me what you saw est le dernier drama que j’ai lancé dans cette vague de nouveaux dramas (et sera le dernier avant un petit temps, a priori, parce que j’ai beaucoup trop de choses en cours, et d’articles à taper), et j’avais essentiellement deux raisons de tenter le coup : j’aime beaucoup Jang Hyuk 50-60% du temps (mettons qu’il n’est pas toujours dans la retenue, et que parfois ça peut ne pas fonctionner pour moi), et ça faisait très longtemps que je n’avais pas regardé un thriller… qui ne soit pas aussi une romance, du moins. Oui, parce que sinon j’ai regardé My Beautiful Bride l’année dernière, je regarde The Game : Towards Zero en ce moment, et les serial killers sont devenus une trope aussi courante que l’était l’amnésie à une époque, au point qu’une certaine lassitude commence même à se faire sentir auprès de certains spectateurs. Mais ça faisait longtemps que je n’avais pas vu un pur thriller, made in OCN, sans romance, et sombre bien comme il faut, donc ça faisait partie de mes motivations. Et autant vous dire que celui-là ne plaisante pas… non seulement il est violent, mais en plus il annonce direct qu’il n’est pas là pour causer bons sentiments, en tuant la mère de l’héroïne de manière brutale et tragique dans, littéralement, les deux premières minutes de l’épisode 1. O-Ok… Néanmoins, je dois bien admettre, que j’ai beaucoup rigolé dans l’épisode 1. Je sens bien que c’était pas l’effet qu’espérait avoir la série, et heureusement ça s’est calmé par la suite (même si je pouffe encore de temps en temps), je suis bien rentrée dans le drama, et j’ai hâte de voir la suite, mais… causons (et après je vous parle des bonnes choses).

 

 

subtilitay et floutage

 

OK, les gens, le fait est que si OCN n’emploie pas toujours les mêmes réalisateurs et scénaristes, la chaîne a quand même son style. On peut généralement différencier un drama OCN d’un drama d’une autre chaine. Et mettons qu’OCN… n’est pas toujours… subtil. Ils en font des caisses sur le « omg trop dark », et c’est pas unique à eux d’en faire des caisses, mais ça faisait longtemps que je m’étais pas frottée à leur style de surenchère, du coup j’ai eu besoin d’un temps de réadaptation, un peu comme avec Bad Guys que j’avais adoré, mais dont l’épisode 1 m’avait fait beaucoup rire également, exactement pour la même raison. Je suppose que pour des gens regardant beaucoup d’OCN, on ne fait même plus gaffe aux exagérations parce que ça fait partie des conventions, mais quand, comme moi, on ne baigne pas constamment dedans… c’est pas pareil (un peu comme quand je suis revenue aux kdramas après des mois de hiatus, et m’étais déshabituée à la façon dont, par exemple, ils utilisent la musique).

 

Tell me what you saw a des moments que je trouve un peu étranges : par exemple, dans l’épisode 4 lorsque l’héroïne est transférée dans le service qu’elle voulait, on a droit à une séquence en slow-mo avec une musique bien trop intense pour les images pas ouf qu’on nous montre. Je comprends que l’héroïne a atteint un but, que c’est un moment important pour elle, mais il y a d’autres moyens de souligner l’importance d’un moment que de balancer une ballade à fond et ralentir l’action. Un petit sourire en regardant son uniforme, suivi de ses présentations sur-enthousiastes à l’équipe auraient suffi, et là, la séquence m'a semblé complètement inappropriée, pas dans le ton du drama, et m’a fait rire au lieu de m’émouvoir. C’est un détail, hein, mais y a des moments comme ça, dans le drama (mais aucun autant marqué que celui-là) où j’ai l’impression que la personne en charge de la musique s’est beaucoup trop lâchée (c’est un classique des kdramas, cela dit, c’est pas spécifique à ce drama ou OCN).

 

Mais plus que ça, ce qui me faisait rire, c’était la théâtralité des personnages. En particulier celui de Jang Hyuk qui avait l’air de poser chaque fois qu’il est à l’écran, surtout dans l’épisode 1, et je trouvais ça tellement gros, que… Déjà, de base, bien sûr, il faut qu’il vive dans une sorte de sous-sol froid et flippant (c’est pas un sous-sol mais c’est l’effet qu’il donne), et tout dans son décor hurle « cliché de personnage torturé et froid ». Je sais que c’est une métaphore, que l’extérieur représente l’intérieur, de même que le fait qu’il ait un caméléon (dont le terrarium semble un peu vide ? mais je suis pas experte en caméléons) représente le fait qu’il est isolé (les caméléons ne sont pas des animaux sociaux du tout), qu’il traque sa proie de loin (en tant que profiler, il bosse avant tout à distance, surtout à présent qu’il ne semble plus sortir de chez lui), qu’il peut regarder dans tous les sens (bon il est aveugle, mais il entend partout) et qu’il a le sang froid. Mais entre tout ça et le fait qu’il ne peut pas s’empêcher d’aller poser devant ses fenêtres pour un maximum de coolitude (puis, okay, le rire également très théâtral de Jang Hyuk, que j’adore, du reste, n’aide pas), tout finit par sembler terriblement artificiel, juste une mise en scène, et j’ai la sensation de regarder un ado qui veut avoir l’air « dark ». Ca pourrait m’agacer, mais je trouve ça attendrissant, en fait. Sauf que je suis quasi sûre que le drama n’essaie pas de m’attendrir, c’est juste que par moments j’ai l’impression de voir des enfants (un chouïa perturbés, et avec plus de sang que dans une cour de récré normale, okay) jouer au policier et aux serial-killers.

 

Parce que, oui, les serial-killers ont le même souci. Quand on écoute/regarde parler de véritables serial-killers (un truc dont j’ai sans doute abusé o.o), on se rend bien compte que Tell me what you saw force le trait, et on les dirait tous droits sortis d’un anime. Ce serait pas nécessairement un souci (en plus j’aime bien les animes, moi), mais parce qu’ils sont à fond dans l’exagération et le cabotinage, je trouve que c’est dur de les prendre tout à fait au sérieux dans un drama qui, justement, se veut sérieux. Leur interprétation ne colle pas au support et au ton, à mes yeux. Ca me fait pas mal penser à la différence entre In Woo et Dong Sik dans Psychopath Diary : In Woo est bien moins « exubérant » que Dong Sik, parce qu’In Woo est effectivement un serial-killer alors que Dong Sik essaie de jouer les serial-killers en se basant sur ce qu’il a vu dans des films. Le contraste entre le jeu des deux acteurs rend bien, parce que Yoon Si Yoon joue un personnage qui joue un serial-killer, ce qui créé l’exagération, parce qu’il est l’imitation d’une imitation. Ben ici, les serial-killers de Tell me what you saw, ils me rappellent Dong Sik : ils me font l’effet de gens qui jouent aux serial-killers et je peux les sentir jouer très très dur, mais du coup, bah, encore une fois, ça me fait plus sourire qu’autre chose.

[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)
[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)
[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)
[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)

Bon, et à tout ça, faut rajouter le floutage habituel des lames et des cadavres/plaies, parce que c’est la loi, et qu’OCN n’y échappe pas. Y a des chaines qui ont réussi à y échapper, notez, mais OCN ont beau bien préciser que leurs dramas ne sont pas à mettre entre les mains des plus jeunes (le drama est interdit au moins de quinze ans, en l’occurrence), il faut quand même qu’ils floutent tout ce qui pourrait heurter. Enfin. Pas tout. Voir quelqu’un se faire étrangler ou regarder des cadavres pendre du plafond, c’est ok, mais une main ensanglantée qui dépasse d’une valise, OMG surtout pas ! Oui, c’est ridicule. Et autant ça me fait rire, autant ça m’agace aussi.

 

Dans un sens, oui, je trouve ça drôle, parce que c’est tellement évident que Tell me what you saw essaie très très dur d’être sombre et dérangeant, que quand on se retrouve face à plein de flou pour pas déranger, j’ai un peu la même réaction que face à Bad Guys, à propos duquel j’écrivais :

 

 

Il tient vraiment à ce qu’on voie à quel point il est dark, et dérangeant, mais il floute les lames de ses couteaux… et du coup dans ma tête ça faisait un peu « aw, qui c’est le mignon drama dark à sa môman ? :’) ».

 

 

Mais d’un autre côté, le drama EST brutal, et c’est là qu’intervient l’agacement, parce que le floutage ne sert à rien. Déjà parce que, je suis désolée, mais, là :

[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)

On sait tous très bien ce qu’on regarde. Franchement, vous trompez personne, les mecs. Et ça ne rend certainement pas le drama moins violent, si bien que je trouve ça hyper hypocrite. Le seul effet que ça a, c’est de casser certaines scènes, parce que, par exemple, quand l’héroïne découvre le premier corps, elle est horrifiée, et je sens bien que la scène est censée être sombre, inquiétante, perturbante, mais en gros, on la voit surtout découvrir un gros tas de pixels flous, ça sort du drama, et immédiatement, ça m’a, encore une fois, fait rire, et j’avais juste envie de blaguer dessus sur twitter.

[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)

Adieu la tension, bonjour la rigolade, alors que oui, ça devrait être une scène horrifique. Et à côté de ça, on a une scène où un type séquestre une jeune femme dans une cage, la tabasse et la frappe au visage, et on voit les coups, mais heureusement la lame de son arme est floutée, donc yay, rien de violent ou choquant! En clair, leur système de floutage est un système à la con qui soit ne change rien à la violence qu’il y a à l’écran, soit m’empêche de prendre les scènes au sérieux.

 

Et là vous me direz peut-être « bah ouais mais c’est la loi, ils y peuvent rien », mais je ne suis pas tout à fait d’accord. Prenez la scène de fin de l’épisode 2 où l’héroïne découvre plein de cadavres : le drama trouve un moyen de contourner la censure via la mise en scène. Il montre un peu, suggère beaucoup, et c’est hyper efficace. Via les flashs qu’on a, la façon dont l’héroïne réagit, et l’introduction à la scène, j’ai trouvé ce moment sérieusement glauque, et il n’y avait rien pour m’en sortir. C’était perturbant sans montrer aucune image qui nécessite de balancer du flou. Ou bien prenez la scène de strangulation de début de l’épisode 3 : la victime se fait étrangler avec un fil, se débat, c’est une vraie scène de lutte, puis le fil pénètre dans la chair donc zop, flou sur trois plans, la victime retombe, et on voit le sang couler mais sans flou cette fois. Si le drama ne voulait pas absolument être gore (tout en ne pouvant pas se permettre de montrer le gore), on pourrait littéralement refaire strictement la même scène sans les trois plans floutés, et tout le monde comprendrait ce qui s’est passé. C’est ça, aussi qui m’agace : que le drama n’essaie même pas de contourner la censure, en jouer, en usant d’intelligence ou d’inventivité. Je trouve ça paresseux, en plus du reste. Alors, ok, peut-être qu’il tient vraiment mettre du gore pour la version dvd qui ne sera plus censurée, mais même ça, y a moyen de faire ça mieux (en l’occurrence, dans la scène que j’ai citée, y avait juste à enlever trois plans pour la télé, et les rajouter pour le DVD).

 

Bref, ça m’agace. Mais j’arrête de m’acharner, et maintenant que tout ça, c’est sorti, je vais causer de tout ce qui me plait dans ce début de drama.

 

 

… the thrills

 

Pour commencer, je sais que j’ai dit que, souvent, je peine à prendre le drama au sérieux, mais heureusement, ce n’est pas tout le temps, et une fois que je me suis à peu près réacclimatée à la touche OCN, ça s’est quand même bien mieux passé, et je me suis prise au jeu.

 

En premier lieu, notre serial-killer n’est clairement pas à prendre à la légère, et il fait des dégâts. Bon, certes, parfois il fait des dégâts parce qu’on le laisse faire (sérieusement, la police ne surveille pas très bien ses cellules, et à la fin de l’épisode 4, là, en plein meurtre, y en a pas un qui bouge quoi o.o), mais néanmoins, il mérite qu’on l’arrête, et j’ai envie de savoir qui il est, je veux qu’on le chope, donc, déjà, je suis investie dans la poursuite de ce tueur. Je me demande aussi si c’est lui, le petit garçon qui était dans la voiture qui a renversé la mère de l’héroïne ? J’ai l’impression que ça fonctionne question chronologie, et la poupée qu’avait le petit garçon est dans le générique, donc je suppose qu’il est important. Et vu que son père n’a pas eu assez de décence pour s’arrêter et aider la femme qu’il venait de renverser, le gamin n’a pas dû grandir avec un super modèle paternel, donc peut-être que ça a joué ? On verra bien. En tous cas, je veux qu’on l’attrape.

 

Ensuite, j’ai aussi envie que notre équipe se débarrasse du chef qui, depuis qu’il a bossé sur l’affaire de la mère de l’héroïne, a pris bien trop de galon à mon goût. Il met des bâtons dans les roues de notre équipe, veut étouffer l’affaire du serial-killer par peur de la mauvaise publicité, fait potentiellement chanter un membre de l’équipe aussi, mais surtout je l’ai détesté à la seconde où on l’a rencontré. Pas juste lui, d’ailleurs, parce que j’ai trouvé les médecins s’étant occupés de l’opération de la mère de l’héroïne tout aussi froids et sans compassion. Mais, eux, ce sont des personnages qu’on ne reverra pas, alors que le policier fait partie des personnages principaux, et je tiens à ce qu’on le vire de son poste. De son côté à lui aussi, d’ailleurs, je trouve que le drama fait preuve de peu de subtilité, parce que dans un flash-back de l’épisode 2, on le voit se rendre aux funérailles de la mère juste pour dire à la famille éplorée « bon, la plaque d’immatriculation ça a rien donné, peut-être que votre fille a mal vu, du coup bisous et bonnes funérailles ! », le tout toujours sans compassion ni pincettes. Dude, déjà, t’as l’air tellement pas intéressé que je sais même pas pourquoi tu t’es fait chier à y aller en urgence, et ensuite, t’étais vraiment obligé d’interrompre la procession funéraire pour ça ? Pour dire « on a rien » ? Tu pouvais pas attendre quelques heures ? Je dois être un bisounours mais dans ma tête, ça n’a même pas de sens, et ça ressemble juste à une tentative du drama de rendre un moment tragique doublement dur parce que pourquoi se contenter d’une couche de quoi que ce soit quand on peut en mettre quinze par-dessus o.o Mais bon, comme je disais pour Forest, pour moi, ça parait trop gros tout ça, mais « bien sûr, je suis certaine que ça arrive, parce que les gens ne cessent de décevoir tous les jours  ».

 

Toujours est-il que je veux que ce type tombe, donc je suis émotionnellement investie dans la chasse au tueur et la chasse à ce type.

 

Par ailleurs, le drama a de jolis moments de tensions. Par exemple, dans l’épisode 2, lorsque Soo Young (l’héroïne) avance dans des couloirs mal éclairés pour retrouver une victime qu’elle espère encore en vie, j’étais en suspense. Ou bien, dans l’épisode 3, lorsqu’elle inspecte une maison, et que Hyun Jae (le personnage de Jang Hyuk), via l’oreillette que Soo Young a dans l’oreille, entend le tueur caché dans la pièce, mais qu’elle n’avait pas remarqué. Il y a des moments où je retiens mon souffle, et ce sont ces moments qui m’ont fait entrer dans le drama.

[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)
[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)
[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)

Et puis c’est vrai que j’aime bien le set-up à la « Remote ». Remote, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un drama japonais sorti en 2002, dans lequel une policière inexpérimentée se met à bosser avec/pour un policier de génie qui ne sort jamais de chez lui. Il lui donne ses instructions via téléphone, et elle devient son avatar dans le monde extérieur pour résoudre des enquêtes. Le drama n’est pas ouf du tout, je ne vous le recommande pas, mais Tell me what you saw m’y fait un peu penser, et c’est un set-up que j’aime bien. Bon, je me demande si le fait qu’elle porte sans arrêt un appareil permettant à Hyun Jae d’entendre tout ce qui se passe/se dit autour d’elle n’est pas un peu limite vis-à-vis de ses collègues, mais l’idée me plait sinon. En fait, j’aime l’idée de quelqu’un tâchant d’aider quelqu’un d’autre à distance dans des situations extrêmes. Même sans parler du fait que Hyun Jae est un génie (non seulement en profiling, mais en plus il a diagnostiqué la scoliose de l’héroïne à l’oreille, il est hyper efficace), ils sont (presque) toujours en contact pendant les scènes de tension, et s’il peut aider et guider Soo Young, au final, il reste impuissant à la secourir physiquement, et doit l’écouter lutter, parfois être blessée ou attaquée (ça m’évoque le film The Call, ou même les premiers épisodes de The Game : Towards Zero, par exemple). Pour moi, ça rajoute un élément de tension, surtout qu’ils vont certainement se lier de plus en plus d’amitié et respect l’un pour l’autre.

 

En plus, Hyun Jae a beau me faire rire à poser devant sa fenêtre, je l’aime bien.

 

 

… l’équipe

(ouais j’étais pas inspirée pour les titres de parties, ça arrive, ok ><)

 

Donc, je l’ai déjà dit : je trouve que Hyun Jae n’est pas mis en scène de façon subtile, et Jang Hyuk pose pas mal, sans compter son rire bizarre qui rappelle un peu celui de Fated to Love You, mais… autant dans certains dramas je trouve qu’il en fait des tonnes (et parfois ça marche, parfois moins) autant dans celui-ci, parce qu’il a un personnage posé dont le rôle consiste essentiellement à donner des directions via un micro, et garder la tête froide pendant les coups de stress, eh bien Jang Hyuk est également plus calme que souvent, et moi, ça me convient très bien. C’est un acteur que je trouve charismatique, et son mélange de dédain, de froideur, de mépris, voire de cruauté, mais également d’inquiétude, d’investissement, et même de douceur, me parle dans ce rôle. En plus, bonus, je trouve la voix de Jang Hyuk terriblement sexy, donc l’idée de l’écouter parler pendant tout un drama me parle carrément. A la limite si le drama veut faire un mini épisode où Hyun Jae filme une vidéo d’ASMR, sa passion secrète, ça me conviendrait. Ca n’aurait aucun sens, on est bien d’accord, mais je ne me plaindrais pas. Je sais que beaucoup de gens espèrent qu’il va finir par sortir de sa « cave » et faire autre chose que donner des instructions à l’héroïne via son micro, mais… OK, d’accord, effectivement, je serais aussi ravie de le voir plus actif à l’extérieur, d’autant que je serais ravie de voir un personnage en situation de handicap moteur participer plus à l’action, et interagir plus avec les autres personnages (par contre si le drama nous tire une guérison miracle ou nous la joue « en fait ses jambes n’ont jamais été paralysées », histoire de profiter du fait que Jang Hyuk est connu pour ses scènes d’action, je vais être déçue, je vous le cache pas). Mais en attendant, l’écouter parler, ça me va.

 

Et puis, je l’aime bien. Il n’est pas d’un abord facile, mais en vérité, on le voit s’inquiéter pour la victime du tueur, s’inquiéter pour Soo Young aussi, et puis reconnaître son potentiel, et il est moins froid que sa première apparition pourrait le laisser penser. Et je suis intéressée de voir s’il va commettre la même erreur que par le passé, où il a couru après un tueur au lieu d’aider une victime, et a fini par perdre les deux. Est-ce que cette fois il fera passer en priorité les victimes (ou sa nouvelle partenaire), ou est-ce qu’il sera trop concentré sur le tueur (duquel il veut se venger, à présent, en plus), et y perdra d’autres « plumes » ? En tous cas, le personnage me plait bien, et j’ai envie de voir se développer sa relation avec l’héroïne. Je suis contente qu’il en voie le potentiel, et j’ai envie de voir Soo Young l’exploiter, ce potentiel. Parce qu’elle aussi, elle me plait.

 

Elle et Hyun Jae ont des choses en commun, bien qu’ils ne se ressemblent pas du tout. Tous les deux ont perdu, dans un « accident » de voiture une personne chère, et tous les deux se trainent de la culpabilité de ne pas avoir pu sauver la personne/empêcher l’accident : Hyun Jae (qui, en plus, avait provoqué le tueur) a perdu de précieuses secondes à chasser le criminel au lieu d’aller aussitôt aider sa petite-amie (je ne dis pas qu’il aurait réussi à la sauver, je me demande simplement si lui le pense), et la mère de Soo Young a essayé de traverser la rue (et n’a pas entendu venir la voiture, étant sourde) parce que sa fille l’avait ignorée. Les deux personnages ressentent donc sans doute une forme de responsabilité, je pense, et il y a aussi de bonnes chances pour qu’ils recherchent la même personne (bon si ça se trouve les épisodes 5 et 6 me prouvent déjà tort, mais je peux pas savoir, hein ! soyez indulgents !).

[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)
[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)
[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)

Tout à l’heure, j’ai évoqué Remote, et c’était pas juste « comme ça », c’est parce que Tell me what you saw m’y fait penser (bien que les dramas soient différents, notamment dans le ton), et que penser à Remote me fait apprécier plusieurs choses à propos de Tell me what you saw.

 

Dans Remote, l’héroïne était une policière peu prise au sérieux parce que c’est une femme (là où dans Tell me what you saw, le frein est plus qu’elle vient du fin fond de la campagne), si bien qu’elle est traitée en idiote. Grâce à sa collaboration avec le héros, elle se trouve une vocation, et se sent plus valorisée d’enfin avoir un boulot plus stimulant. Le souci étant que finalement, elle n’est décidément qu’un avatar pour le héros, et que les gens n’ont pas si tort de la prendre pour une idiote. Elle ne prouve pas qu’elle doit être prise au sérieux.

 

Soo Young n’est pas du tout comme ça, et Hyun Jae ne la « contrôle » pas à distance : c’est bien plus un partenariat.

 

Bien entendu, Soo Young n’est pas rodée pour le moment. C’est logique : l’expérience vient avec…ben… l’expérience, et Soo Young n’en a pas. Elle, elle était une policière de village, qu’on appelait pour attraper des chèvres, pas des serial-killers. Elle est volontaire et courageuse, n’hésitant pas à braver le danger s’il faut sauver quelqu’un, mais elle a besoin d’être guidée. Comme dit Hyun Jae, elle a plus de potentiel qu’elle le croit, mais elle a encore besoin d’apprendre, et c’est donc ce qu’elle va faire, grâce à lui, et grâce à Hwang Hwa Young, l’enquêtrice, cheffe d’équipe, qui a recruté son aide. C’est une évolution que j’ai envie de voir, et j’apprécie que, si Soo Young a besoin d’apprendre, elle prouve déjà qu’elle vaut le coup d’être « polie ».

 

Elle a sa mémoire, mais pas que : elle a aussi sa détermination, et puis elle sait où regarder (elle est la seule à repérer le tueur dans l’épisode 4, par exemple, et là il ne s’agit pas de se souvenir, mais d’être observatrice), et elle est intelligente. Dans l’épisode 4, elle propose une analyse d’une motivation du tueur que Hyun Jae approuve : elle apprend. Souvent, oui, elle a besoin qu’on vienne la secourir, elle a besoin qu’on l’aide, mais c’est normal, elle débute. On ne peut pas s’attendre à ce qu’elle soit une vétérante qui ne fasse aucune erreur. Et encore, je trouve même que le drama a la main un peu lourde (pour changer :P) sur ses contributions.

 

Mettons que pour nous démontrer à quel point elle est précieuse, je trouve que le drama en fait beaucoup. Au-delà du fait qu’elle n’arrête pas de se retrouver seule (avec Hyun Jae) à devoir affronter le danger parce que les communications ont ENCORE été brouillées, c’est surtout que, dans un cas, c’est elle qui identifie la victime, trouve où elle est probablement séquestrée, puis doit entrer dans l’endroit en question parce qu’il n’y a qu’elle qui puisse passer (je suis désolée mais moi j’ai quand même l’impression que les autres passaient aussi…) . Dans un autre, c’est encore elle qui identifie le suspect, puis c’est elle qui repère un tueur dans une station télé, c’est elle qui reconnait un agresseur dans la rue, c’est elle qui trouve le repère d’un autre tueur dans un autre cas… elle fait quand même 90% du boulot, sans elle ils seraient arrivés nulle part, et je trouve ça un peu exagéré. En fait, c’est toujours le souci quand on a un personnage « génial » (et là, en plus, Soo Young a aussi Hyun Jae pour l’aider, c’est comme un super pouvoir secret) : souvent les personnages autour paraissent incompétents parce que la fiction a du mal à doser, et on se demande comment ils ont pu fonctionner avant l’arrivée de notre personnage génial. [spoiler] Sérieusement, les policiers n’arrivent à arrêter qu’un seul type, parce qu’il se rend lui-même, et il se fait tuer parce qu’ils ont pas été foutus de le garder convenablement =_= [/spoiler].

[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)
[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)
[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)

Néanmoins, j’aime bien la nouvelle équipe de l’héroïne. Ce que j’aime bien chez eux c’est que s’ils sont peu accueillants au début, ils l’acceptent très vite dès qu’elle prouve qu’elle est utile et motivée. Ils l’invitent à boire avec eux, ils s’inquiètent pour sa sécurité, ils s’attachent même à elle, et je suis contente de voir que ça n’a pas tardé, qu’ils ne sont pas bêtement butés. Je pense que je vais les apprécier et que je vais aimer les voir bosser ensemble. Et j’aime tout particulièrement Hwang Hwa Young, et la façon dont elle laisse toujours Soo Young s’exprimer, et lui donne sa chance, une chose à laquelle Soo Young n’a pas été habituée. Hwang Hwa Young est la première à avoir repéré le potentiel de Soo Young, et j’ai envie de la voir en faire une enquêtrice rodée. Leur relation de mentor à apprenti me plait.

 

 

… en conclusion

 

Certes, je n’arrive pas à prendre Tell me what you saw au sérieux tout le temps, et il y a des moments où je pouffe gentiment, et certes, il y a des choses qui m’agacent, ou que je trouve grosses, mais malgré tout, j’aime bien les personnages et les relations qui se dessinent entre eux. Une fois l’épisode 1 passé, je me suis également prise au jeu. Certains passages me sortent un peu de l’ambiance, mais en général, je suis quand même dedans, et je trouve le thriller prenant. Je n’ai pas vu le temps passer du tout pendant ces quatre épisodes. Des fois je m’amusais du drama, mais le fait est que je m’amusais, et qu’il y avait aussi de jolis pics de tension. Donc écoutez, c'est pas très fin, mais je suis enthousiaste, et j’ai bien l’intention de regarder la suite :)

[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)
[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)
[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)
[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)

 

 

Mes Premières Impressions des dramas de Février 2020:

 

Tous mes dramas de 2020 (PIs, Bilans, etc): ICI

 

 

 

 

MAJ – abandon à l’épisode 9

 

Après y avoir réfléchi, j’ai décidé d’arrêter de regarder Tell me what you saw à l’épisode 9, et de faire une mise à jour dans cet article pour vous expliquer pourquoi. C’est quelque chose que je vais essayer de faire à partir de maintenant, mettre à jour mes Premières Impressions quand je décide d’abandonner un drama, ou quand j’en finis un mais n’ai pas l’intention d’écrire un bilan entier dessus. Et ce pour deux raisons :

 

• pour moi-même. Parce que quand, plus tard, je repenserai au drama, et me demanderai « pourquoi j’ai arrêté, déjà ? » ou « qu’est-ce que j’en ai pensé au final ? », je serai contente d’avoir une trace écrite.

• parce que des fois, dans mes stats de blog, je vois que des gens ont lu en masse mes Premières Impressions sur un drama, et j’ai envie de pleurer « noooon, je lis pas çaaa, personne inconnue ! je m’étais complètement plantée ! ». Donc je me dis qu’avec une petite MAJ ça devrait au moins résoudre un peu ça, haha.

 

Sur ce, causons de Tell me what you saw, en précisant que ça va être l’histoire de pourquoi, moi, Mila, j’ai décidé d’abandonner le drama et que mon opinion (comme d’hab) n’est que ça, mais qu’en plus, bah, évidemment, elle ne porte que sur les 9 premiers épisodes du drama, donc forcément, elle est incomplète. Let’s go !

 

 

Tell me what you saw : état des lieux, à l’épisode 9

 

Pour commencer, je n’arrive toujours pas à prendre le drama tout à fait au sérieux, mais ça, je classe ça dans les bonnes choses, même si involontaires. Le drama n’a toujours pas appris la subtilité, on va dire. Parmi mes moments favoris, par exemple, on va trouver un moment musical de l’épisode 9 où l’OST en fait des tonnes pour absolument rien (je me le suis même repassé pour vérifier que j’avais rien loupé), ou bien le flash-back de l’épisode 5 où la détective Hwang est habillée tout en blanc (alors que maintenant elle est tout en noir) BECAUSE SYMBOLI-SEUM. Le manteau de pimp de Jang Hyuk et son move classe avec ses lunettes de soleil me font rire aussi. C’était comme revoir Hae Il dans The Fiery Priest, sauf que, bien sûr, dans The Fiery Priest, c’était censé être parodique. Encore une fois, je précise que je sais bien que je regarde des tas de dramas pas subtils (et certains me font rire, du reste), mais comme je suis moins désensibilisée au style OCN, je le note juste plus ici. Mais, ça, pour moi, c’est plus attachant qu’autre chose, finalement.

 

Par contre, la déception : OU EST LE CAMELEON ?! T_____T Je sais qu’à présent, la métaphore avec Hyun Jae ne fonctionne plus, mais… c’est pas une raison pour se débarrasser du caméléon ! C’était son animal de compagnie, quand même ! … (haha, non, je déconne, c’était un accessoire pour faire une métaphore et appuyer la mise en scène déjà pas fine)(MAIS NEANMOINS)(#justiceforthechameleon)

 

Par ailleurs, je ne suis pas fan du rythme auquel le drama gère l’affaire « tueur bonbon » (oui, j’ai décidé de le traduire comme ça, parce que ça me fait rire). Sans spoiler, j’ai trouvé que le drama se précipitait un petit peu (même si je réalise bien entendu que l’affaire n’est pas résolue, et dépasse encore la perception des personnages) dans les étapes. Et je préfèrerais aussi sans doute que cette affaire-là prenne plus de place parce que, pour être honnête, je ne suis pas particulièrement impressionnée par les cas « ponctuels » que rencontrent nos personnages. Oui, okay, ils sont sombres, et puis parfois stressants parce que bah, forcément, s’il y a un gamin en danger, je vais stresser pour lui par réflexe (note : j’adore que le drama floute la corde qui attache le gosse à une chaise… parce que oui, le regarder être pourchassé et touché par un pédophile, c’est une chose, mais UNE CORDE ?! OMG NON PAS LA CORDE !), mais c’est du ressort facile, comme mettre en danger un chaton, et autour de ça, je ne trouve pas que les différents cas soient si passionnants que ça. Et c’est là le vrai problème, du reste, parce que j’ai rien contre les ressorts faciles, on peut utiliser des raccourcis pour se concentrer sur autre chose par exemple, mais là je ne me sens pas intellectuellement stimulée, les affaires ne soulèvent pas de thèmes de façon qui m’intéresse particulièrement, et émotionnellement je ressens quelque chose par réflexe, certes, mais ça ne suffit pas, et ce n’est pas bien profond non plus. Donc voilà, je ne suis pas convaincue par les affaires ponctuelles, et à côté de ça, je dois bien avouer que le mystère de ce qui s’est passé autour de la fiancée de Hyun Jae ne m’interpelle pas non plus plus que ça.

[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)
[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)

[spoiler épisode 6] A côté de cela, j’ai été très déçue par le twist que Hyun Jae n’est finalement ni handicapé moteur ni aveugle. C’était pas surprenant, je l’avais vu venir (même les posters pour le drama le spoilaient, faut dire), et je l’évoquais déjà dans mes Premières Impressions, mais je voulais être optimiste… mais non, bien sûr, le drama ne pouvait quand même pas garder Jang Hyuk dans un fauteuil roulant ! Arf.

 

A une échelle qui dépasse le drama, je trouve ça juste vraiment dommage, parce qu’on avait, pour une fois, un personnage en situation d’handicap moteur dans un rôle principal, et pas d’un « drama maladie », et finalement ce handicap est juste utilisé comme un twist, un élément qui disparait en même temps que le caméléon de Hyun Jae (#neverforget). Bref, déception.

 

Et à l’échelle simple du drama, je trouve le twist terriblement dommage, parce que, déjà, c’était le twist le plus évident et le plus plat qu’on pouvait nous sortir, et surtout parce que ça tue la dynamique qui m’interpelait dans le duo central. Le fait d’avoir un personnage présent sans pouvoir être présent avec un autre dans des situations dangereuses ajoutait beaucoup au sentiment de tension. Dans le passage de l’épisode 2 où notre héroïne découvre tous les cadavres dans le sous-sol, la scène n’aurait jamais été aussi efficace si Hyun Jae avait été là avec Soo Young ou s’il n’avait pas été dans l’oreillette à lui demander de décrire ce qu’elle voyait. Ils étaient complémentaires tous les deux et avaient une dynamique un peu originale, mais à la place, là, on retombe sur juste un partenariat lambda entre un vétéran torturé et vengeur et une rookie avec une capacité particulière… et c’est pas un mal en soi, parce que tout dépend de comment sont les personnages, mais on m’avait fait goûter à quelque chose de plus enthousiasmant, donc, oui : déception. [/spoiler]

 

Histoire de clarifier : [spoiler épisodes 6 et 9] J’en veux au drama pour ce twist, c’est le seul truc qui m’a sérieusement agacée (okay, j’avoue que je me demande aussi comment les personnes souffrant de troubles dissociatifs de la personnalité vivent le fait d’être si souvent présentés comme dangereux, et que leur pathologie soit, elle aussi, si souvent utilisée comme juste un moyen de faire un twist de fin d’histoire), mais [/spoiler] je ne déteste pas Tell me what you saw.

 

J’aime toujours bien le casting, Jin Seo Yeon comme Soo Young (que, du coup, je regarde en ce moment dans Dating Cyrano Agency, parce que j’ai re-lancé le drama), et puis bien sûr Jang Hyuk, dont j’apprécie la retenue par rapport à certains de ses autres rôles (et aussi il est très sexy et j’adore sa voix, OKAY). J’aime aussi que Hyun Jae soit un personnage encore plus ambigu qu’on pensait et qu’il créé la controverse parmi notre équipe d’enquêteurs, que du reste j’aime toujours, en particulier Lee Ji Min (que dans mes notes j’appelle « scar bb » parce que je suis une personne sérieuse) dont j’espère sincèrement qu’il va se défaire de l’emprise du superintendant. L’épisode 5 où le superintendant parle de Soo Yong comme d’une « gendarme de campagne bête » et où Ji Min le corrige en répondant qu’elle est détective = YOU GO, SCAR BB ! Hum. Bref, voilà, il y a des acteurs et des personnages que j’aime bien (surtout l’héroïne et la détective Hwang), et non, je ne déteste pas ce drama, c’est juste que je le trouve plutôt générique, et pas ouf.

[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)

Et là, vous me dites « mais Mila, tu regardes des dramas génériques et médiocres tout le temps » et… vous avez raison.

 

Tenez, rien qu’en ce moment, je continue de regarder Forest toutes les semaines, et c’est bien plus médiocre que Tell me what you saw, mais non seulement je regarde le drama, mais en plus, j’en tire du plaisir et de la satisfaction. Et y aurait des tas d’exemples de dramas médiocres que j’ai non seulement regardés et appréciés. Donc : c’est juste une question de penchant personnel.

 

Vous savez comme vous avez peut-être un acteur favori pour lequel vous êtes prêt.e.s à vous taper entièrement 16 épisodes d’un mauvais drama, et quelqu’un d’autre aura un autre acteur favori ? Eh bien ça marche aussi pour les genres. Moi, j’ai des biais pro-romcoms, pro-horreur, pro-action, pro-crocodiles qui font que même quand, mettons, une romcom propose du réchauffé, elle propose du réchauffé de choses que j’aime, donc je m’enthousiasme quand même (enfin pas toujours, mais plus facilement). Je n’ai pas ce genre de biais vis-à-vis des thrillers du type de Tell me what you saw. Je suis bien plus embarquée par les thrillers dominés par leur fil rouge (genre Mawang, the Game : towards 0, White Christmas, ou My beautiful bride -que je n'ai pas surkiffé mais ai continué parce que le genre, oui, me plait plus) mais les thrillers/policiers où l’accent est beaucoup mis sur les enquêtes plus ponctuelles ne sont pas mon genre de prédilection. Ca ne veut certainement pas dire que je ne peux pas les apprécier (par exemple, en restant sur OCN, j’ai adoré TEN, Vampire Prosecutor et Bad Guys), mais j’ai vraiment besoin que quelque chose retienne particulièrement mon attention, et ici il y a de petites choses mais rien d’assez fort (enfin il y avait le caméléon de Hyun Jae, mais T____T), donc petit à petit j’ai noté que sans vraiment rechigner à regarder les épisodes, j’y devenais de plus en plus indifférente.

[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)[Premières Impressions] Tell me what you saw  본대로 말하라 (eps 1-4 /16) + MAJ abandon (ep9)

Et le truc c’est que, voilà, du temps, j’en manque pour regarder tout ce qui m’enthousiasme le plus, donc… j’ai décidé d’en gagner en cessant de regarder cette série qui, si elle ne me coûtait rien, ne m’apportait pas grand-chose non plus.

 

Voilà, petits castors, c’était l’histoire de pourquoi j’ai décidé d’arrêter de regarder ce drama. La prochaine fois : Bravo Tortue.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :