[Premières Impressions] Memorist 메모리스트 (eps 1-2/16)

Publié le 17 Mars 2020

C’est l’heure de tester de nouveaux dramas ! Et on va commencer, gaiement, par Memorist… et je dois bien dire que ces deux premiers épisodes m’ont plu.

 

Eps 1&2*

 

Diffusé en 2020

Sur tvN

Parti pour faire 16 épisodes (d’environ 1h)

Réalisé par Kim Whee & So Jae Hyun

Ecrit par Ahn Do Ha & Hwang Ha Na

D’après le webcomic de Jae Hoo

 

 

Avec :

Yoo Seung Ho : Dong Baek

Lee Se Young: Han Sun Mi

Cho Seong Ha: Lee Shing Woong

Go Chang Seok: Goo Kyung Tan

Yun Ji On: Oh See Hoon

Son Kwang Eop: Byeon Young Soo

etc

 

 

Dontesque ?

Depuis son adolescence, Dong Baek a le pouvoir de lire dans les souvenirs des gens grâce au contact physique. Après avoir prouvé son don et avoir amassé suffisamment d’argent pour vivre toute une vie, il entre dans la police pour des raisons personnelles qui lui tiennent à cœur, et utilise son pouvoir pour arrêter de violents criminels et résoudre des affaires qui n’avaient pas pu être résolues jusque-là.

 

 

Tous mes dramas de 2020 (PIs, Bilans, etc): ICI

 

oOo

Hey les gens ! C’est l’heure de tester de nouveaux dramas ! Et on va commencer, gaiement, par Memorist… qu’honnêtement, je n’attendais pas avec une impatience particulière. J’étais raisonnablement tentée, parce que j’aime beaucoup Yoo Seung Ho, et suis généralement cliente de ce que fait tvN, mais le synopsis « policier avec capacités spéciales traque tueur tout en devant résoudre affaire traumatisante de son passé » me faisait un peu bailler, surtout que je sors de deux dramas qui avaient ce genre d’éléments (Tell me what you saw, et The Game : towards 0, bien qu’ils soient différents l’un de l’autre et de Memorist) donc ça aidait pas à faire ressortir une quelconque originalité dans le synopsis de Memorist. Mais vous me connaissez : l’originalité n’est pas ma priorité, tout est dans l’exécution, et je sais aussi fort bien qu’un synopsis ne veut pas toujours dire grand-chose. Donc je me suis lancée, et je dois bien dire que ces deux premiers épisodes m’ont plu. Il y a des thèmes potentiels qui m’intéressent, des personnages qui me plaisent, et puis, tout simplement, je n’ai pas vu le temps passer durant ces deux premiers épisodes, que j’ai trouvés divertissants.

 

Le drama est à la fois plus léger et plus brutal que j’avais anticipé. Et ça fonctionne bien, je n’ai pas eu le sentiment que ces deux aspects du drama clashaient l’un avec l’autre, mais simplement, d’un côté, on a de vrais moments d’humour (comme lorsque le héros lit son fanmail en pleurant, par exemple) et un personnage central bien plus enjoué qu’on aurait pu s’y attendre, et de l’autre, côté tueurs et malfaiteurs, ça rigole pas. Le drama tape dans l’actualité large (bien que les pratiques elles-mêmes, comme la prostitution dans le milieu du divertissement par exemple, n’aient rien de nouveau… c’est juste qu’on en a pas mal parlé ces dernières années), et entre corruption, prostitution, viol et torture, c’est assez terrible de regarder ce qui arrive à ces pauvres jeunes femmes que nos héros essaient de sauver. Dans l’épisode 2, il y a notamment une scène de douche forcée qui fait froid dans le dos. Et aussi une scène de course-poursuite dans un conduit pendant laquelle j’ai retenu mon souffle. Le fait est que le drama a réussi à m’impliquer dans le sort des victimes de ces épisodes. Non seulement en me montrant l’entourage qui s’inquiète, pour leur fille ou leur amie, sans oublier que la suffisance des coupables ou complices, la façon dont ils peuvent infliger tant de mal à d’autres et se croire hors de portée, me donne des envies de taper tout le monde (okay, surtout eux) et de les voir mis en prison, mais aussi : le drama montre les victimes elles-mêmes, se parler, et puis passer par différents stades de désespoir, et même essayer de se battre. Ye Rim (interprétée par Kim Ji In, précédemment vue dans Extraordinary You), une des victimes, n’est pas juste la personne qu’il faut sauver, elle est aussi l’héroïne de sa propre tentative d’évasion, et du coup, je suis lui criais des encouragements intérieurs, m’impliquant d’autant plus dans ce qu’il y avait à l’écran.

 

Je ne sais pas comment seront présentées les affaires suivantes (forcément) mais, en tous cas, celle-là (qui n’est pas terminée, et va falloir que je me contrôle pour ne pas regarder tout de suite comment les choses finissent) m’a embarquée, et gardée toujours en suspense tandis que les enquêteurs pensaient avoir trouvé quelque chose, mais en fait non, mais en fait si, mais en fait pas exactement. Le rythme, jusque-là, est très soutenu, et ça a été vrai dès l’ouverture qui ne choisit ni la méthode « flash-forward », ni la méthode « scène tranquille d’introduction aux personnages » mais qui, après un plan de la ville qui bouge à toute allure (parce que les images sont accélérées), nous balance à la place directement dans une affaire en cours, une salle d’interrogation, avec un compte à rebours déjà enclenché, et plus que trois heures pour coffrer un criminel. Les personnages courent pas mal à droite à gauche dans ces épisodes, et il y a aussi plusieurs scènes d’action, bien qu’elles n’aient rien de particulièrement impressionnant. Comme toute cette course et cette action et ces rebondissements avaient une motivation dans laquelle j’étais également impliquée, je ne me suis pas ennuyée une seconde.

[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)
[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)
[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)

J’ai été agréablement surprise, notamment, par le personnage féminin principal, Sun Mi (interprétée par Lee Se Young, que je connais mal mais qui a beaucoup de charisme). Souvent, dans ces histoires de gens avec des super pouvoirs qui aident la police, ils se retrouvent en fait à faire le boulot de la police au point qu’on en finit par se demander ce que les autorités pouvaient bien faire sans eux avant ça. Ici, je n’ai, pour le moment, pas cette impression. Sun Mi et Baek cherchent le même coupable, et si Baek est souvent en avance parce que, oui, il a un avantage en plus d’avoir moins de scrupules à briser les règles, Sun Mi le talonne toujours, et est même parfois à sa hauteur, simplement en utilisant un chemin différent.  De déduction en déduction, elle apparait comme quelqu’un d’intelligent et de motivé, avec un sens très fort des responsabilités et du devoir. Elle est aussi très directe, n’a pas peur du conflit, et même en sachant qui est Baek et ce qu’il peut faire, elle fait partie des rares personnes qui lui tendent la main pour la serrer en le rencontrant, ne se laissant pas impressionner, et peut-être pour signifier qu’elle n’a rien à cacher. Ma crainte est que toutes ces bonnes choses se perdent au cours du drama, parce que ce ne serait pas la première fois qu’on verrait un personnage (généralement féminin) au début compétent le devenir de moins en moins pour arranger le scénario et glorifier un autre personnage (généralement masculin), mais on va pas faire un procès au drama avant qu’il ait commis la faute : pour le moment il propose des policiers pas branques, et une héroïne attrayante. J’aime aussi le contraste qu’il y a entre elle et Baek, qui me donne envie de les voir interagir plus pour voir s’ils arriveront à coopérer ensemble : elle a son caractère, mais elle contient mieux ses émotions et, sans être froide, elle est plus maitresse d’elle-même que Baek qui peine à contenir ses larmes ou sa colère quand elles viennent (et pour la colère, ça lui pose d’ailleurs pas mal de soucis, parce qu’il a tendance à trop taper les criminels au goût de la police).

[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)
[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)
[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)

Maintenant, ça ne signifie pas nécessairement que Baek est un livre tout à fait ouvert. Déjà, en bon héros de kdrama, il a évidemment été traumatisé dans son enfance, en l’occurrence par la mort de sa mère qu’il cherche à élucider (c’est pour ça qu’il doit absolument rester dans la police), et ce n’est pas quelque chose que beaucoup de gens ont l’air de savoir. Ce n’est pas non plus la seule chose qu’il cache (j’y reviens dans quelques secondes), même si ses pouvoirs, eux, ne font pas partie des choses cachées. Eh non. Ce que Memorist fait de plus intéressant, c’est de rendre l’existence et les pouvoirs de Baek complètement publics. Pas cachés, pas juste connus de ses proches, pas juste connus de la police, même pas juste connus de son pays : Baek est mondialement connu pour ses pouvoirs. C’est une véritable célébrité, les gens le reconnaissent dans la rue, les criminels tremblent quand il entre dans une salle d’interrogation, il s’est fait de l’argent grâce à son don, et arbore une belle voiture, un beau manteau, et des chaussures de marque. Et pour certains c’est une idole, la police ayant même dû monter un département entier chargé de gérer la communication et trier ses lettres de fans qui arrivent par centaines… par jour. Ses fans viennent même devant son lieu de travail agiter des pancartes comme ils acclameraient un chanteur ou un acteur. Mais on sait bien que quiconque a plein de fans a aussi… des antifans. En l’occurrence, des activistes qui voient d’un très mauvais œil le pouvoir de Baek et s’inquiètent de voir les autorités s’en servir, parce que ce pouvoir viole l’intimité et le droit des gens et… ils ont pas tort.

 

Bien sûr, quand Baek sonde l’esprit de gens dont on sait que ce sont des criminels, on aurait du mal à le lui reprocher parce qu’il y a des vies en jeu, et que sauver des jeunes femmes séquestrées nous importe plus que de préserver l’intimité d’un type qui dit lui-même ne pas se souvenir du nom de la femme qu’il a frappée hier, tellement c’est banal pour lui. Quand Baek doit sonder les souvenirs d’une victime inconsciente, ça devient déjà un peu plus flou parce qu’elle n’a aucun moyen de consentir, et n’a peut-être pas forcément envie que quelqu’un se balade dans sa tête. On peut raisonnablement penser qu’elle aura envie que le criminel soit arrêté, et encore une fois, il y a des vies en jeu, mais néanmoins… Et puis on va avoir cette scène où Baek touche des tas de gens dans la rue, se servant de leur mémoire comme de caméras de surveillance pour retracer le trajet d’une personne qu’il pourchasse et là, les limites deviennent encore plus floues. Parce que dans un sens, oui, il y a toujours de jeunes femmes à sauver, des jeunes femmes dont, nous, en plus, on voit la détresse et la souffrance de façon bien plus directe que Baek, donc on ne peut que comprendre les motivations de notre héros, son sens de l’urgence, et ses intentions sont indubitablement bonnes. D’un autre côté, il reste qu’il fouille la tête de gens sans leur accord, sans même qu’ils le sachent, et oui, c’est une invasion. On voit en plus que si ça permet d’aller plus vite, la police/Sun Mi serait capable d’arriver au même résultat via d’autres moyens. Et si, sur le moment, Baek ne regarde que ce qu’ils ont fait dans les quelques dernières secondes, s’il est capable de faire ça, il pourrait tout aussi bien aller fouiller leur mémoire à la recherche d’autres choses moins bégnines, et on ne peut que comprendre que certaines personnes s’inquiètent fortement de son pouvoir, de comment il pourrait être utilisé (pas juste par lui, mais par des instances plus hautes), et du fait qu’il soit autant glorifié par le public. Nous, c’est notre personnage central, notre protagoniste, donc on a tendance à lui faire confiance, mais les autres n’ont pas cette « assurance » (qui n’en est même pas réellement une, même pour nous).

[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)
[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)
[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)

Par ailleurs, sans parler des dérives potentielles du pouvoir à proprement parler, il y a aussi les dérives que ce pouvoir pourrait excuser.

 

Baek, dans ce début de drama, se retrouve devant un conseil de discipline pour violence sur un criminel. Et ce n’est pas la première fois qu’il passe devant un conseil de discipline : c’est la huitième. Par la suite, on le voit continuer à commettre des infractions. Et chaque fois, c’est dur de lui en vouloir, parce que moi aussi j’avais envie de taper ces gens, et parce que, encore une fois, quand Baek résiste à l’arrêt, c’est parce qu’il y a des vies en jeu. Mais il reste que beaucoup d’écarts de conduite de Baek lui sont pardonnés à cause de son pouvoir, parce qu’il est irremplaçable. Il semble au-dessus des règles. Pas complètement, et là il est quand même en position de peut-être se faire virer, mais ce serait étonnant que ça arrive réellement. Déjà que la police a tendance à protéger les siens, on a là un personnage qui a une protection en plus, et forcément, on ne peut que comprendre que ça puisse poser problème à des gens, surtout que, okay, jusque-là on n’a vu Baek taper que des gens sur le sort desquels on ne va pas pleurer, mais encore une fois, les gens dans sa réalité n’ont pas l’assurance « c’est le héros » et quand Baek dit avoir vu quelque chose dans la mémoire de quelqu’un, il pourrait très bien parfois mentir.

 

Bref, le pouvoir de Baek est naturellement sujet à controverse, c’est un aspect intéressant du drama, je suis contente qu’il soit dedans, et j’espère que Memorist continuera d’explorer le sujet. Un autre thème qui m’intéresse étant celui des médias et leurs responsabilités. A l’instar de The Game : towards 0 qui vient de se terminer, Memorist met en scène des journalistes tellement à l’affût du scoop qu’ils en ignorent l’embargo imposé par la police pour protéger la vie d’une victime. Baek a également régulièrement affaire aux médias, de même que son service, puisqu’il est une figure très publique, et j’espère voir le drama explorer plus cette relation, et la responsabilité des médias vis-à-vis des informations qu’ils choisissent de reléguer, et la façon dont ils le font.

[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)
[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)
[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)
[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)

Mais pour revenir à Baek et son don, on notera que s’il ne le cache au monde… il n’est pas non plus entièrement transparent, me semble-t-il ? C’est possible que ce soit juste une maladresse du drama, ou peut-être les sous-titres et ma compréhension juste partielle du coréen qui me jouent des tours, mais laissez-moi expliquer.

 

Au début de l’épisode 1, on nous montre comment les médias ont parlé/parlent de Baek, et notamment, une interview où Dong Baek explique qu’il ne lit pas les souvenirs juste en touchant quelqu’un, et qu’il doit se concentrer un minimum pour ça, si bien que juste lui serrer la main ne présente pas de risques. Mais dans l’épisode 1, simplement en se cognant brièvement contre quelqu’un, il obtient des souvenirs incriminants par coïncidence, alors qu’il ne cherchait pas à lire son esprit. De même, dans l’épisode 2, il pousse une secrétaire pour atteindre son patron dont il veut lire la mémoire, et ce faisant il obtient ses souvenirs à elle, et précisément ceux dont il a besoin, alors que je ne pense pas qu’il était concentré sur lire sa mémoire. Alors il y a une partie de facilité d’écriture : il a seulement des flashs et pile ce dont il avait besoin, il se heurte à quelqu’un d’impliqué, ce genre de choses. Mais à côté de ça, la question c’est de savoir : est-ce que le drama n’a pas fait attention, est-ce que j’interprète mal, ou est-ce que Baek a simplement menti à la journalise lorsqu’il a dit qu’il avait besoin de se concentrer ? Peut-être que non, et qu’il a juste eu des flashs, et précisément ce dont il avait besoin, parce qu’il était concentré sur trouver des réponses et a inconsciemment cherché l’info dans ses contacts physiques accidentels. Mais peut-être que oui, et ce ne serait pas si étonnant…

 

Le pouvoir de Baek est très isolant. Certes, il a des tas de fans, mais même parmi les gens qui l’apprécient, certains ont du mal à le toucher, et on ne peut pas tout à fait leur en vouloir. Ça doit être très dur pour lui d’avoir des relations avec d’autres gens, parce que tous ceux qui le rencontrent s’en méfient un minimum. Il y a des gens, heureusement, qui acceptent de le toucher, de lui serrer la main (et j’aime déjà sa petite équipe, aw), mais ça demande un certain niveau de confiance. Et dans ces circonstances, je comprends que Baek puisse vouloir faire croire au monde qu’il contrôle son pouvoir, parce qu’il y a un monde entre « si on se touche, je lirai dans ta tête, il n’y a rien à faire », et « si on se touche, je suis capable de lire dans ta tête ». L’un est inévitable, l’autre une possibilité.

 

Maintenant, si c’est sans doute difficile de créer des liens pour Baek parce qu’il peut y avoir de l’inquiétude en face, je me dis que ça ne doit pas être simple pour lui non plus, à moins d’une relation sans contacts physiques du tout. Parce que, personnellement, je n’aimerais pas avoir des flashs des souvenirs des gens. C’est pas qu’ils aient forcément des choses graves à cacher, mais bah, il y a des choses que je n’ai pas nécessairement envie de savoir/voir malgré tout. Baek a l’air de bien vivre son don dans l’ensemble, et il est clair que ça lui a beaucoup apporté, mais ça ne doit pas être facile à porter malgré tout.

 

En tous cas, voilà, pour le moment, le drama me parle bien. Les personnages me plaisent, les interprètes également, j’apprécie le rythme, l’originalité d’avoir un personnage au super-pouvoir médiatisé et connu de tous, ainsi que les questionnements que ça entraine pour le monde dont il fait partie, et que j’espère voir développés par la suite. Je ne sais pas encore si je vais le continuer pendant la diffusion, parce que je ne déciderai de ce que je continue qu’une fois que j’aurai testé tout ce que je veux tester et qu’il se pourrait que le reste me plaise simplement plus, mais je garde en tous cas le drama dans la liste de mes séries à continuer.

[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)
[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)
[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)
[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)[Premières Impressions] Memorist  메모리스트 (eps 1-2/16)

 

*J’ai décidé, ce mois-ci, de faire mes articles Premières Impressions sur seulement les deux premiers épisodes des dramas, au lieu de quatre comme je fais d’habitude. Bien que ça me donne une idée forcément un peu moins claire et donne des articles moins développés, j’ai fait ce choix parce qu’il y a plein de dramas qui débutent, que je veux essayer de n’en garder que 2, voire 3 grand maximum, mais que quand je regarde quatre épisodes, je me retrouve toujours déjà trop impliquée pour renoncer à regarder la suite tout de suite. Donc à la place, je vais tester 2 épisodes de chaque (les prévus, sauf changement de plan : Memorist, Find me in your memory, Rugal, Welcome, 365 days : repeat the year, et Hospital Playlist (reporté à quand le drama sera terminé)), et une fois que j’aurai regardé les deux premiers épisodes de tout, je déciderai de ce que je continue ou pas/plus tard.  => reprendre la lecture

 

Mes Premières Impressions des dramas de Mars 2020:

 

 

Tous mes dramas de 2020 (PIs, Bilans, etc): ICI

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :