[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다

Publié le 25 Septembre 2020

Sans être un chef d'oeuvre transcendant, Beating Again est une romance attachante qui utilise son drôle de point de départ pour parler de deuil et guérison.

 

Diffusé en 2015

Sur jTBC

16 épisodes de 60 minutes

 

Réalisé par Ji Young Soo

Ecrit par Yoo Hee Kyung

 

Avec:

Jung Kyung Ho: Kang Min Ho (Hook~)

Kim So Yeon: Kim Soon Jung

Yoon Hyun Min: Lee Joon Hee

Lee Si Un: Woo Sik (Tinker Bell~)

Jo Eun Ji: Na Ok Hyun (Wendy~)

Ahn Suk Hwan: Ma Tae Suk

Gong Hyun Joo: Han Ji Hyun

Jin Goo: Ma Dong Wook (Peter Pan~)

Etc

 

 

Dontesque ?

Secrétaire exceptionnelle, Kim Soon Jung venait d’être demandée en mariage par l’amour de sa vie, quand il meurt dans un tragique « accident » de voiture. Son cœur est greffé à Min Ho, un businessman dur et assoiffé de vengeance qui avait déclaré la guerre à son oncle, à savoir le patron de Soo Jung. Min Ho comptait anéantir la compagnie créée par son père, mettant au chômage tous ses travailleurs, mais après son opération, son nouveau cœur semble lui inspirer de drôles de sentiments, notamment pour Soo Jung.

 

 

Fiche Ecrans d’Asie: Ici

 

Superanaisbang

 

 

oOo

 

 

Introduction

 

… l’ensemble

… la romance

… le karma et le deuil

 

Conclusion

 

 

 

J'étais contente que Beating Again (ou Falling in love with Soo Jung/Innocence/Purity) soit sur ma liste de coups de coeur dramavores 2019 à regarder, grâce à superanaisbbang, parce que c'était un drama que je comptais (re ?)voir un jour de toute façon, parce que j'adore Jung Kyung Ho, parce que Luthien a revu le drama cette année (vous pouvez lire son article : ici) et que ça m'a donné envie, et parce que je me souvenais avoir aimé le début mais n'était pas certaine d'avoir regardé toute la série... Verdict: non, je n'avais pas regardé toute la série. Je m'étais même arrêtée assez tôt finalement, et à la revoyure je pense que, la première fois, toute la partie "business" de la série m'avait ennuyée, et fait passer à un autre drama. J'aime beaucoup la romance de Beating Again (même si le personnage de Jung Kyung Ho devrait prendre des cours anti-harcèlement, parce qu'accepter un refus n'est pas son point fort), mais en effet, les histoires d'entreprise, au début, me sont encore une fois passées au-dessus de la tête, ce qui faisait qu'une partie du drama ne me passionnait pas beaucoup et me semblait même longue. Néanmoins, ça s'est arrangé. Précisément, ça s'est arrangé lorsque notre héros ne se bat plus pour acheter et détruire la compagnie créée par son père de son vivant, mais pour la protéger. Et il y a trois raisons pour lesquelles ce revirement a grandement amélioré mon appréciation du drama.

 

 

1/ J’aimais la communauté qui se formait autour de Min Ho

 

Comme énormément de dramas, et encore plus quand il y a une lutte de classe au sein de la série (cf. des dramas tels que Story of a man, Special Labour Inspector Jo, Itaewon Class, Strongest Deliveryman, The Fiery Priest, etc) Beating Again célèbre l’importance de la communauté. Min Ho, le personnage qui a le plus besoin d’évoluer, est motivé à changer par ses relations naissantes avec les autres, ce sont elles qui le transforment et améliorent sa vie. Lorsqu’il décide de se ranger du côté humain et pas de son pur profit financier, il passe d’une existence solitaire (personne ne lui avait même rendu visite à l’hôpital après sa grosse hospitalisation), à une vie bien plus entourée. Ce n’est pas juste Soo Jung qu’il trouve, mais également une figure paternelle, et des amis (qui ont tous des surnoms inspirés de Peter Pan, donc ce sont des gens bien). S’il y a une leçon à retenir de Beating Again, c’est que rien n’est plus précieux que les êtres humains. C’est pour les travailleurs que l’entreprise doit être protégée, sa nouvelle communauté est la récompense de Min Ho pour son évolution, et la solitude est la punition de ceux qui choisissent le mauvais chemin.

 

C’est donc bienvenu que Beating Again fourmille de personnages attachants, que ce soit le secrétaire de Min Ho, ou la flic qui enquête sur la mort du fiancé de Soo Jung, par exemple. Ils ne prennent jamais le pas sur les personnages principaux, mais ils forment un bon fond pour le drama, et j’étais contente de les voir, et de voir leurs relations (entre eux et avec les personnages principaux) progresser.

 

Cela dit, de loin, mon personnage secondaire favori a été le père du fiancé décédé de Soo Jung, et je tenais donc à le citer, parce que son bon cœur était particulièrement touchant. Après avoir perdu son fils, il devient une source de soutien énorme pour Soo Jung, et la façon dont il l’encourage et la traite comme sa propre fille me faisait beaucoup de bien à la pompe à sang. Le voir faire preuve de la même chaleur et gentillesse à l’égard de Min Ho était encore meilleur. Il est le parent qu’on mériterait tous, et il semblait toujours savoir exactement les bonnes choses que les protagonistes avaient besoin d’entendre. Bref, je l’ai aimé de tout mon petit cœur.

[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다

 

 

2/ Les deux personnages principaux ont le même objectif, et deviennent donc une équipe

 

Et il se trouve qu'ils forment une bonne équipe, parce qu'ils se rendent meilleurs l'un l'autre.

 

Comme je le disais dans l'introduction, j'ai beaucoup accroché au couple central. Et oui, c'est vrai, mon faible énorme pour Jung Kyung Ho a joué : moi aussi, je voulais un Jung Kyung Ho ;; La vie est injuste. Mais, tout simplement, ce couple me plaisait. Lorsqu'ils sont effectivement en couple, ils ont toujours l'air heureux de faire les choses les plus simples ensemble, et j'ai aimé voir la confiance se créer petit à petit entre eux. Les deux acteurs sont charmants, ils ont l'air à l'aise l'un avec l'autre, et bref, ils sont mignons. Mais je n'en attendais pas moins. Ce qui m'inquiétait, surtout, c'était cette histoire de coeur, j'avais peur que ça devienne bizarre, voire un peu glauque. Peur que Soo Jung tombe amoureuse du fantôme de son ex, et peur que, du côté du héros, le drama en fasse trop sur le coeur du fiancé et en sape trop le libre arbitre du personnage. Mais j'ai trouvé que ça passait très bien, finalement, et j'ai aimé la façon dont le drama utilisait cette histoire comme une métaphore rendue matérielle, avec une signification différente pour chaque personnage.

 

Du côté de Min Ho, il ne devient jamais complètement l'ex fiancé de Soo Jung. Il en a des tics, il en a des traits, des réflexes, c'est vrai, mais c'est mélangé à la personnalité de Min Ho, il ne devient pas réellement l'ex-fiancé, et son évolution pour devenir quelqu'un de meilleur se fait très progressivement, avec des ratés et tâtonnements parce qu’il ne va pas changer complètement du jour au lendemain. J'ai toujours eu le sentiment qu'il prenait ses propres décisions, mais simplement qu’il avait été transformé par son passage proche de la mort. Le drama, en quelque sorte, appliquait de façon littérale l’expression anglophone « a change of heart » (« un changement de cœur », un changement d’attitude ou d’opinion), et changer après avoir failli mourir (et, dans le cas de Min Ho, avoir soudain plein de temps devant lui qu’il n’avait pas avant) c’est commun. On entend beaucoup d’histoires de gens qui, après avoir frôlé la mort, ont une appréciation renouvelée pour la vie et les autres, et c’est ce qui arrive à Min Ho, et le décide à changer petit à petit.

 

Soo Jung, de son côté, doit faire le deuil douloureux de son fiancé, et c’est d’autant plus douloureux qu’il était aussi son meilleur ami, un ami d’enfance, une personne qui avait quasiment toujours fait partie de sa vie. Mais je ne pense pas qu’elle tombe amoureuse de Min Ho parce qu’il lui rappelle son fiancé. Je pense simplement que c’est naturel, quand quelqu’un nous manque cruellement, de chercher des traces de cette personne partout autour de nous, et à mes yeux, du côté de Soo Jung, c’est ça qui est traduit de façon littérale par le drama : le fait qu’elle ne peut s’empêcher de voir son fiancé partout. Elle est hantée par son souvenir, sauf que là c’est rendu concret par le concept du drama. Du moins c’est comme cela que je le vois, et au final, ce n’est pas du souvenir d’une personne disparue dont elle tombe amoureuse, mais bien de Min Ho lui-même.

[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다

Par ailleurs, comme je disais : ils se font du bien l’un à l’autre.

 

Min Ho, lui, aide Soo Jung à sortir plus de sa coquille et exprimer ses sentiments. Dès le début, elle nous est présentée comme quelqu’un de solide sous la pression, qui ne craint pas le regard des autres et sait contrôler ses expressions et émotions en public, au point que ça met carrément certaines personnes mal à l’aise, parce qu’elle leur parait presque robotique. L’explication que voit Min Ho à cela est que, très jeune, Soo Jung a dû s’occuper de son père pendant des années, et a appris à se montrer « forte »1 pour pouvoir être une épaule sur laquelle les autres se reposent. Mais Min Ho est déterminé à être un soutien pour elle, à réunir toutes les circonstances pour qu’elle puisse craquer (il lui prépare une casquette pour qu’elle se sente libre de pleurer, une bouteille pour qu’elle puisse se réhydrater, et bien sûr, son épaule à lui pour qu’elle s’appuie dessus… aw) de peur qu’elle ne finisse par complètement se briser sinon.

 

 

Tu dis que je suis encore comme un gamin de neuf ans, mais toi tu es une enfant adulte qui essaie d’avoir l’air forte, alors que tu faiblis. […] C’est agaçant de voir un adulte se comporter en gosse comme moi… mais ce n’est pas normal non plus d’être aussi mature ! […] Tu risques de vraiment casser si tu continues comme ça.

Min Ho à Soo Jung, épisode 10

 

 

Et, bien sûr, Soo Jung aide également Min Ho, parce qu’elle devient sa motivation pour devenir quelqu’un de plus décent.

 

Hanté par un passé terriblement triste, Min Ho était embarqué sur un chemin sombre, obnubilé par sa vengeance, seule chose à le garder en vie. Dans la continuité des métaphores rendues littérales, son cœur brisé dans l’enfance est traduit par le drama en cœur malade qui ne lui laisse que peu de temps à vivre, d’autant que Min Ho ne prend pas soin de lui du tout, refusant de se reposer tant qu’il n’a pas atteint son objectif. Son changement de cœur ne le fait pas dévier de son chemin, du reste, et c’est en cela que même post-opération, Min Ho reste Min Ho. Il y a essentiellement trois choses qui le font prendre une direction différente : l’une est le moment où il réalise qu’il est devenu ce qu’il détestait [spoiler] (épisode 6, lorsqu’il découvre que son oncle, dont il cherche à se venger, à le cancer et va bientôt mourir, et qu’il est mis face au jeune fils de sa victime, réalisant alors que son cousin est dans la même position qu’il était lui à 9 ans) [/spoiler], la seconde est [spoiler] lorsque son oncle meurt effectivement, avant que Min Ho ait pu réellement se venger et qu’il ressent soudain la futilité de ce pourquoi il se battait, et se retrouve sans direction dans la vie (et la voix de Jung Kyung Ho quand il découvre son oncle décédé = T.T my bb ;; ) [/spoiler], et la troisième est le regard de Soo Jung.

 

Plus Min Ho tombe amoureux de Soo Jung, plus le regard de la jeune femme a du poids pour lui, plus il veut devenir quelqu’un de meilleur, comme il le dit lui-même dans l’épisode 72. Et plus il devient quelqu’un de meilleur, plus elle lui fait confiance, lui sourit (un des grands objectifs de Min Ho était qu’un jour elle lui sourie comme elle sourit aux autres), le soutient, l’encourage, le réconforte, etc, le poussant à continuer dans cette direction. 

 

Il y a un motif récurrent de fleurs dans le drama. Min Ho utilise des fleurs pour regagner le cœur de Soo Jung, il y a des fleurs peintes sur les marches qui mènent à la maison de Soo Jung, Min Ho compare ses moments avec Soo Jung à une fleur dans l’épisode 15 (parce qu’ils sont éphémères et précieux), leur premier « rendez-vous » se fait parmi les fleurs, etc. Dans l’épisode 6, Soo Jung parle de sa relation avec son fiancé à Min Ho, et son fiancé se comparait apparemment à la Terre tournant autour du soleil (Soo Jung). Pour Min Ho aussi, Soo Jung est le soleil, mais il n’est pas la Terre : il est une fleur. Une fleur tournée vers le soleil, et qui pousse et éclot/s’épanouit grâce aux rayons de ce soleil.

[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다

 

 

3/ Min Ho doit affronter son passé

 

Min Ho n’a pas inventé le capitalisme, ni le fait de racheter des entreprises et/ou les revendre et/ou les fermer, au détriment des travailleurs. Néanmoins,  il a grandement profité de sa position dans ce système, depuis très jeune, et j’ai beau ne pas avoir beaucoup apprécié le personnage de Yoon Hyun Min (même si j’aime beaucoup l’acteur), je ne peux pas lui donner tort lorsque, dans l’épisode 12, il fait remarquer à un Min Ho abattu qu’il ne fait que souffrir du système qu’il a exploité tout ce temps. Toutes les épreuves et les coups durs qu’essuie Min Ho, il les a infligés à d’autres par le passé. Toutes les tactiques qui sont utilisées contre lui, il les a un jour utilisées à son avantage pour écraser les autres.

 

Non parce que notre héros est amusant (Jung Kyung Ho est très bon en comédie), globalement fort choupi (Jung Kyung Ho est très bon en choupitude), et aussi très joli (Jung Kyung Ho est très bon en joliesse3) ce qui ne gâche rien, et en plus il a une attitude positive en toutes circonstances qui donne envie de le soutenir :

 

 

Mais avant son « change of heart »/changement d’attitude, c’était bien loin d’être un ange. Lorsque les personnages le décrivent, les mots « froid », « serial killer », et « ferait n’importe quoi pour le profit » sont utilisés. Il est colérique (on le voit renverser une table dans l’épisode 2), menaçant, et ses employés ont tellement peur de lui que lorsqu’il revient au travail après son opération, c’est la panique totale. Il dit lui-même qu’il n’a que les chiffres en tête, qu’il fait passer la logique avant les émotions, etc, et il est évident qu’il n’hésite pas à user de méthodes illégales et honteuses pour arriver à ses fins. Donc c’est satisfaisant de le voir se heurter à ce qu’il était, et de le voir endosser ses responsabilités. Dans la vraie vie, certes, j’aurais trouvé qu’il s’en tire trop facilement, mais au sein de la fiction, émotionnellement, j’ai trouvé sa rédemption convaincante et satisfaisante.

 

En clair : karma is a bitch, et revient lui mordre le derrière. Et j’étais pour, d’autant que j’aimais malgré tout le personnage et que c’était aussi une seconde chance pour lui.

[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다

De façon intéressante (pour moi), le protagoniste et l’antagoniste du drama se voient offerte une seconde chance par la même personne, et leurs trajectoires sont déterminées par leur refus ou leur acceptation de la saisir, avec ensuite une évolution ayant une motivation partielle commune. [spoiler] La motivation, c'est bien entendu Soo Jung qui n'est pas la seule raison pour laquelle Min Ho s'améiore et Joon Hee s'enfonce, mais fait partie de ce qui les pousse à évoluer comme ils le font. [/spoiler] L'opportunité, pour Min Ho, c’est le cœur qui lui est greffé,  [spoiler] et pour Joon Hee, c'est le moment où son meilleur ami policier (le fiancé de Soo Jung) lui explique qu’il sait ce que Joon Hee a fait, et qu’il va devoir l’arrêter, mais lui laisse un peu de temps pour décider s’il veut se rendre volontairement. Joon Hee se sent cerné et trahi, mais en vérité c’est une chance qui lui est offerte par un ami. Et là où Min Ho passe tout le drama à faire face à ses erreurs et essayer de les réparer, quitte à devoir aller en prison, Joon Hee, lui, décide au contraire d’essayer de couvrir ses erreurs, et s’enfonce de plus en plus, perdant tout ce qu’il avait de plus précieux, à savoir les gens qui l’aimaient (son meilleur ami qu’il a tué, son père qui est mort pour le protéger, et Soo Jung, aka une amie, la femme qu’il aime, et « son innocence/sa pureté », cf la note 2 à nouveau).

 

Joon Hee est un personnage qui, avant qu’on découvre ce qu’il a fait, me faisait énormément de peine. Contrairement à Min Ho, il n’a pas grandi en haut de l’échelle sociale, et a passé la majeure partie de sa vie à être méprisé, à internaliser ce mépris, et à ne pas se sentir « à la hauteur ». Dans l’épisode 7, lors du flash-back où, adolescent, il essaie d’avouer ses sentiments à Soo Jung mais n’arrive pas à s’y résoudre parce qu’il ne se sent pas assez bien pour elle, et au final n’a pas le temps de réunir son courage parce qu’il n’a pas l’argent pour commander plus à manger, mon cœur s’est sérieusement serré pour lui. Ses complexes, néanmoins, le lancent sur la pire des trajectoires, et une fois parti, il devient un vrai monstre que j’ai méprisé comme c’est pas permis. Son égoïsme, sa cruauté, son attitude « paroxysme du nice guy », etc, ont fait que j’avais envie que les autres personnages lui crachent littéralement dessus, et quand le karma (okay, la justice, surtout) s’est abattu sur sa gueule aussi, j’ai jubilé intérieurement. [/spoiler]

 

Mais il n’y a pas que du mauvais qui revient, et si Min Ho doit faire face à son passé peu reluisant, il découvre aussi la personne qu’était réellement son père, et tout le bien qu’il a fait, tout le bon karma qu’il a accumulé, et qui vient parfois sauver Min Ho.

 

Min Ho a très peu d’estime pour son père au début du drama, dont il juge les idées (une entreprise qui appartiendrait à ses travailleurs, un patron qui agirait pour le bien de ses employés, ce genre de choses) bien jolies sur le papier mais idéalistes, et naïves. Il le voit comme un homme faible ayant perdu sa compagnie par sa propre faute. Mais en se retrouvant dans la même position où était son père (à la tête de la compagnie, et à vouloir la défendre et la faire prospérer, ainsi que ses employés, plutôt que la détruire), il apprend à comprendre son père, voir les choses à sa manière, et faire son deuil en se réconciliant avec le souvenir qu’il a de lui. Deuil qu’il fait en grande partie grâce à Soo Jung, qui l’aide à retrouver le chemin vers ses parents, à la fois de façon imagée (elle le pousse à protéger la compagnie, à protéger ce que son père a créé et donc à le comprendre), et de façon plus littérale (elle l’amène à la tombe de ses parents dont il avait oublié l’emplacement), la seconde soulignant la première. Faire son deuil est plus facile avec du soutien, après tout.

[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다

D’ailleurs, dans ce drama qui parle beaucoup de deuil et aime les métaphores, ma métaphore favorite est certainement celle des marches qui mènent à la maison de Soo Jung, et où l’attendait souvent son fiancé. Les marches sont une représentation physique du deuil : elles ne disparaissent jamais, elles deviennent juste plus faciles à monter avec le temps. Parfois, quand on est fatigué, qu’on traverse une mauvaise passe, qu’une date significative approche ou que quelque chose nous a rappelé l’être perdu, les marches redeviennent plus dures à gravir, mais, généralement, plus on les monte, moins on s’y essouffle, et elles sont aussi plus faciles à monter quand quelqu’un nous attend en haut (Min Ho, ici, souvent), ou qu’un ami (Joon Hee, le personnage de Yoon Hyun Min) nous offre des chaussures confortables pour que l’ascension soit moins douloureuse. Je trouve que c’est une jolie image, et si on décide que les marches ne représentent pas que le deuil mais toutes les difficultés qu’on peut rencontrer dans la vie, on retombe sur l’idée (pas originale, mais pas sans valeur pour autant) principale du drama qu’on traverse plus facilement les épreuves avec une bonne équipe à ses côtés.

 

 

… en conclusion

 

J’ai beaucoup apprécié ce drama. Je l’ai trouvé touchant, il m’a réchauffé le cœur, et il y avait plein de moments mignons pour satisfaire l’amatrice de romances mignonnes en moi. La série n’invente rien de particulier, mais ce n’est pas un problème pour moi, et elle fait bien son taf, avec plusieurs jolies images à la clé. Son concept peut sembler étrange mais s’avère être une bonne façon d’aborder le thème du deuil, cher à la série. Et puis j’aurai toujours un faible pour les fictions sur l’importance des autres (heureusement il y en a plein, wouhou). Et pour Jung Kyung Ho. Aussi.

[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다
[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다[Coeur changeant] Beating again / Falling for innocence 순정에 반하다

 

1Entre guillemets parce qu’il y a plusieurs types de force et que ravaler ses sentiments n’est pas forcément une force, de même que les exprimer n’est pas une faiblesse. Parfois, c’est même complètement le contraire. => reprendre la lecture 

 

2Au passage, « Soo Jung », en coréen, ça signifie la pureté, un cœur/amour pur, l’innocence, donc on peut voir cela de deux façons : Min Ho tombe amoureux de Soo Jung, quelqu’un de pur, et est influencé, ou bien il tombe amoureux de la pureté elle-même, en tant que concept, et en fait son objectif. Comme on pourrait tomber amoureux de la peinture, par exemple, et s’y exercer pour y exceller. J’ai du mal à expliquer, pardon. => reprendre la lecture 

 

3Okay, je sais que Jung Kyung Ho n’est pas tout seul dans ce drama, promis, mais j’ai beau apprécier le reste du casting, j’ai un faible particulier pour lui à la base, et à mes yeux (biaisés, certes) il ressort particulièrement dans ce drama. Autant dans One more happy ending ou Ja Myung Go je ne dirais pas qu’il est la « pièce centrale », autant ici, si. Du moins pour moi. Et c’est mon blog alors je fais ce que je veux, okay ;; => reprendre la lecture

 

 

 

 

 

 

 

Tous les coups de coeur des dramavores vus pour ce projet :