[Calendrier de l'avent 2020] Jour 15

Publié le 15 Décembre 2020

La meilleure réalisation

 

Je m’y connais si peu en réalisation que c’est compliqué pour moi de répondre à cette question… Dans cette question-là, je finis généralement par répondre à « quel drama était le plus esthétiquement plaisant pour moi », mais bien sûr, ce n’est pas la même chose. J’allais vous faire, malgré tout, juste un album gigantesque de toutes mes screencaps favorites de l’année, mais je vais pas vous mentir, j’étais en train d’arriver à… beaucoup de screencaps. Ca devenait impossible à gérer, j’arrivais pas à trier et l’article aurait été super lourd, donc à la place j’ai décidé de réduire mon champ de possibilités aux dramas sur lesquels j’ai écrit, en utilisant comme critère si j’avais beaucoup de choses (positives) à dire sur la mise en scène, la construction de plans, le montage, les transitions, tout ça. Tout le visuel, finalement. Je sais que c’est vague, je sais que ça répond pas vraiment à la question, mais je suis une brèle et j’avais besoin de trouver un moyen de répondre quelque chose >< Au moins mesurer la longueur et l'enthousiasme de ce que j'ai écrit, c'est quantifiable ><

 

On se retrouve essentiellement avec cinq prétendants, donc :

 

Goodbye my princess : qui est visuellement très riche et très ambitieux, et arrive à dire beaucoup même sans mots, en utilisant ses décors et les costumes de ses personnages pour nous parler de leur contexte et leurs sentiments.

 

 

365 : repeat the year :  qui créé une ambiance mystérieuse et tendue dès le début, a un bon sens de la symbolique dans ses décors, et surtout d’excellentes idées de transitions entre scènes que j’ai adorées.

 

 

Search WWW : qui a une esthétique hyper marquée et dont chaque choix visuel souligne les thèmes de la série, qu’il s’agisse de flouter une partie de l’écran parce que le drama parle beaucoup de ce qu’on ne voit pas, des faces cachées, qu’il s’agisse de séparer des personnages qui sont pourtant l’un à côté de l’autre pour exprimer la distance qu’il y a entre eux, ou bien qu'il s'agisse de les perdre dans un décor pour exprimer leur écrasement.

 

 

SKY Castle : qui communique beaucoup visuellement : le double visage de ses personnages avec son utilisation des reflets, par exemple, et à la fois la façon dont ces personnages se trahissent, le drama aimant filmer des détails tels que leurs mains ou leurs yeux pour qu’on les perce à jour.

 

 

Kingdom, S01 : qui gère ses scènes d’action à la perfection, propose des plans de toute beauté qui sont parfaitement à leur place et à la fois subtilement nouveaux, et arrive à créer une tension folle en utilisant, notamment, ses décors.

 

Entre ceux-là… mon cœur de fana d’horreur et d’action me dit de m’orienter vers Kingdom, je ne vous le cache pas :’D Donc je vais écouter mon cœur, parce que j’ai été élevée à Disney, et choisir Kingdom (pardon, il revient sans arrêt ;;), parce que je suis sûre que Mickey approuve Kingdom Il n'y a rien de plus "Disney" qu'une mère qui dévore son enfant

 

 

 

Toutes les réponses au calendrier de l'avent 2020:

 

Rédigé par Milady

Publié dans #Calendrier de l'avent, #Blablas, #TV

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :