[Calendrier de l'avent 2020] Jour 19

Publié le 19 Décembre 2020

Mon amitié féminine favorite et mes relations familiales favorites

 

Comme hier, j’ai rajouté une question à la fin, histoire de célébrer d’autres types de relation, mais d’abord, je m’en vais répondre à la vraie question, en faisant comme pour les amitiés masculines : je commence par donner les gagnantes, puis je pars dans les mentions honorables.

 

Et parce que j’ai regardé Search WWW, ça rend le choix presque facile, vu que dans Search WWW il y a Scarlett et Ta Mi. Je dis « presque facile » parce que j’ai un peu hésité avec un autre drama, mais Search WWW a un avantage sur quasi tous les autres dramas de ma liste, à savoir que la relation entre Ta Mi et Scarlett est centrale au drama, qu’on la voit naitre et se développer lentement, et qu’elle utilise en plus un modèle « d’ennemies à amies » (avec crush à la clé pour Scarlett, quand même) que j’aime toujours énormément et qui est très bien appliqué ici. Oh et bien sûr, un autre avantage de cette relation est que Scarlett est dedans et que tout ce que touche Scarlett se transforme automatiquement en or pur Voir ces deux femmes, à la base antagonistes car bossant avec des méthodes et idéaux très différents et pour des compagnies rivales, apprendre à travailler ensemble puis à se respecter, à apprécier l’opinion de l’autre, à s’épauler et pour finir s’aimer sincèrement, même en continuant d’exprimer franchement leurs différents l’une avec l’autre, c’était profondément satisfaisant, et j’ai aimé suivre chaque étape de cette relation qui est honnêtement ma favorite du drama qui propose pourtant des tas de relations que j’ai adoré suivre.

 

Donc yep, Scarlett et Ta Mi sont les gagnantes aujourd’hui !

 

 

 

Et sur ce, pour les mentions honorables, parce que yay, plus d’amitiés entre femmes :

 

• toutes les relations amicales entre femmes dans Search WWW, honnêtement. Donc Ta Mi et Ah Ra, mais j’ai aussi aimé celle entre Ta Mi et sa prof de piano, et puis bien sûr la relation entre Scarlett et Song Ga Kyung. On est d’accord qu’entre Scarlett et Song Ga Kyung les sentiments vont plus loin que la simple amitié, c’était une romance qui n’a pas décollé, mais vu qu’elle n’a pas décollé je la compte dans les amitiés en mode « restons amies faute de plus ».

 

Goodbye my princess : c’est le drama avec lequel j’ai hésité parce que la relation entre l’héroïne et sa meilleure amie est profonde, intense, et probablement ma relation favorite dans ce drama. La loyauté et l’amour qu’elles ont l’une pour l’autre m’allaient droit au cœur, et je vais pas vous mentir, c’était mon vrai ship du drama. Voué à ne jamais exister, mais le seul qui aurait pu rendre ma pauvre poupette Xiao Feng heureuse. Du reste, j’ai aimé les relations de l’héroïne avec les autres personnages féminins aussi (sa suivante en chef, par exemple, ou encore son amie qui tient le bordel dans lequel elle va parfois se réfugier) et avec les personnages masculins secondaires. Mais surtout les personnages féminins. Goodbye my princess était le vrai rival de Search WWW.

 

 

• Les femmes du village nord-coréen dans Crashlanding on you La solidarité entre toutes ces femmes, qui se révèle et brille dans les coups durs, m’a fait supe chaud au cœur

 

• L’équipe de Kangoku no ohimesama, forcément. L’idée de solidarité féminine est au cœur de Kangoku no ohimesama et les personnages sont drôles, attachants, et j’ai hésité à les mettre dans la catégorie « famille », parce que pour moi on s’en rapproche, finalement. Une équipe super soudée dont les membres se sont trouvés en prison et se sont rapprochés, rendant leur enfermement supportable et leur quotidien plus doux

 

• Les trois héroïnes de Watashi ga renai dekinai riyuu : je n’ai pas excessivement accroché à ce drama, certains aspects m’ont retenue, mais clairement ce qu’il avait de meilleur était la relation entre ses héroïnes qui décident d’habiter ensemble et trouvent chaleur et soutien dans la présence des autres dans leur vie.

 

• Nagi et toutes ses nouvelles amies dans Nagi no Oitoma : l’idée de Nagi no Oitoma est que Nagi se forme une petite communauté dans laquelle elle se sent bien, et que ce soit sa relation avec la petite fille qui habite dans l’appartement d’à côté, celle avec sa nouvelle meilleure amie rencontrée alors qu’elles cherchaient du travail, ou celle avec la vieille dame qui rassure Nagi sur son avenir, j’ai ressenti beaucoup d’amours pour toutes

 

• Seo Yeon / Mi Kyung dans Love with flaws: deux meilleures amies à la vie à la mort Et puis Kim Seul Gi

 

 

Voilà.

J’en oublie forcément, on est d’accord, mais voilà, c’est le gros de la chose.

 

Sur ce, je réponds à ma propre question :

 

 

Mes relations familiales favorites de l’année

 

Et dedans je compte les familles « officielles » et les familles trouvées. A vrai dire, à la base, j’allais même ne parler que des familles trouvées, celles qu’on se fait pour soi-même, parce que j’adore ces familles-là, mais il y a aussi des relations familiales de familles pas « trouvées » que j’ai adorées alors je voulais tout célébrer ! Et comme c’est ma question, je ne me force pas à choisir de gagnante, je vous propose juste une liste de relations que j’ai aimées cette année.

 

• Dans He’s Psychometric : pour commencer il y a le trio autour du personnage principal, avec le grand-frère qui l’a élevé et la grande-sœur non-officielle, mais j’ai aussi aimé la relation de l’héroïne à la tante qui s’est occupée d’elle à la place de son père en prison, et surtout j’ai aimé la façon dont les familles du drama(qui a pour thème central les relations humaines, après tout) se rassemblent et récupèrent d’autres membres, pour former une grande famille, finalement. A côté de cela, le drama explore aussi des côtés sombres de relations familiales bien moins saines, et tout m’a intéressée, même si, forcément, les relations toxiques et abusives ne sont pas celles qui m’ont réchauffé le cœur o.o

 

• Dans Great Men Academy: la relation de l’héroïne avec son frère m’a fait beaucoup de bien au palpitant. Je l’ai déjà dit, mais la scène où le frère comprend que c’est sa sœur dans le corps du nouvel ami qu’il s’est fait à l’école = ma scène favorite de la série. C’est un moment de douceur incroyable, et je viens d’aller la revoir, pour le plaisir, et elle m’a re-fait chialer T.T

 

 

• Dans Love with flaws: l’héroïne et ses trois frères Au début du drama, on nous les montre qui se prennent la tête et ils ont l’air de bien la saouler, mais plus le drama avance plus on voit la façon dont ils prennent soin les uns des autres, et j’ai été très touchée par ces personnages et les sacrifices qu’ils font

 

• Dans When we were young: il y a plein de relations familiales que j’ai aimées dans ce drama, donc c’est dur d’en choisir, mais je dirais que celle entre Hua Biao et sa grand-mère et celle entre l’héroïne et sa mère sont mes favorites. D’un côté on a un personnage qui voit vieillir trop vite celle qui l’a élevé et qui doit endosser trop de responsabilités pour son âge mais le fait parce que l’amour qu’il ressent pour elle est à la hauteur de celui qu’il a reçu ; et de l’autre on a une fille qui se prend le bec avec sa mère sans arrêt mais réalise petit à petit que le monde des adultes n’est pas aussi simple qu’elle pensait et que sa mère fait beaucoup d’efforts et de sacrifices. Deux relations hyper touchantes qui n’ont pas laissé mes yeux très secs.

 

• Dans SKY Castle: je voulais juste une occasion de redire à quel point voir Seung Hye se rebeller contre son mari abusif pour son propre bien mais surtout celui de ses enfants avait été satisfaisant. La regarder prendre les choses en main et voir l’admiration, l’amour et la complicité dans les yeux de ses fils et sa fille = everything

 

• Dans Ja Myung Go: boooooon donc là c’est pas une relation positive, mais j’y peux rien, la relation entre Ho Dong (le personnage masculin principal) et sa « mère » est une de mes favorites du drama. « Mère » entre guillemets parce qu’elle l’a élevé quasi toute sa vie, donc à mes yeux et à ceux d’Ho Dong c’est sa mère, mais elle a aussi essayé de le tuer très jeune parce qu’il n’est pas réellement son fils donc… c’est compliqué, en gros. Et justement : c’est compliqué. Elle sera toujours sa mère, mais il y aura toujours ces guillemets à cause de leur histoire, de la haine qu’il y a entre eux, mais de l’amour qu’il y a eu aussi, et bref c’est le bordel et j’ai adoré cette relation très complexe.  

 

+ des mentions honorables à Beach Boys, Beat Again, Nagi no Oitoma (pour la relation entre l’héroïne et sa communauté adorable, mais j’ai aussi aimé la façon dont le drama traitait sa relation avec sa mère… ce n’est pas une relation heureuse, mais j’ai aimé ce que la série en faisait), Like in the movies (la sœur d’un des héros avait commencé par me saouler, mais a commencé à se rattraper sur la fin et certaines scènes m’ont tiré des larmes), et Boys Lockdown.

 

 

 

Toutes les réponses au calendrier de l'avent 2020:

 

Rédigé par Milady

Publié dans #Blablas, #Calendrier de l'avent, #TV

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :