[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*

Publié le 10 Mai 2021

Ryomaden

 

 

Saison 1 et introduction // Saison 2 // Episode 29 // Episode 30 // Episode 31 // Episode 32 (à venir) // Espace commentaires // Sommaire général

 

/!\ Cet article s’adresse à des gens qui suivent le drama en même temps que moi.

Il va donc sans dire qu’il contient des spoilers pour chaque épisode /!\

 

Je sais que je me répète mais, pardon, j’ai juste du mal à réaliser pleinement qu’on entame la troisième saison de ce drama…Surtout que les deux dernières sont plus courtes : les deux premières font 28 épisodes, il n’en reste à présent plus que 20. On est sur ce drama depuis sept mois, et au-delà de mon sentiment d’accomplissement, c’est surtout que : où est passé le temps !??? Je sais pas si ça vous fait pareil, parce que notre expérience n’est peut-être pas la même, mais en gros je regarde généralement mon épisode de Ryomaden le jeudi (mais des fois non : là je l’ai regardé vendredi). Puis je planifie le poste le vendredi, l’écrit le samedi, le met en page le dimanche, le poste le lundi et discute avec vous. Ce qui signifie que quatre jours de ma semaine sont en partie passés sur Ryomaden, et je crois que c’est ce qui donne un peu un sentiment de continu ? Je sais pas, c’est sur à expliquer, mais en tous cas j’ai l’impression d’avoir cligné des yeux et que sept mois sont passés comme ça, haha (après le covid joue aussi o_o).

 

Anyway, je vous tiens pas plus longtemps dans l’intro, causons de l’épisode 29 ! (et je tiens une petite forme oculaire donc je vais tâcher de pas trop m’étendre, mais bon, on sait que j’ai du mal à me tenir à ce genre de résolutions donc… ne retenez pas votre souffle pendant la lecture, quoi)(sinon qui va regarder Ryomaden avec moi après ? :O !).

 

 

 

 

Nous entamons notre saison , et je sais pas vous, mais j’ai ressenti comme un « bond » ? On n’a pas changé d’année, on est toujours en 1865, la même année que les exécutions d’Hanpeita et Izo ( ;;), mais on avait laissé Ryoma sur « bon, allez, on va tous aller à Satsuma et bosser pour Saigo Kichinosuke et lui montrer au passage de quel bois on se chauffe » à cette situation où, apparemment, ils ont effectivement bossé pour lui et maintenant ils veulent passer à autre chose… Je crois que j’aurais bien aimé juste voir, quand même, comment leur collaboration s’était passée, vu qu’on n’avait pas laissé Ryoma et Saigo Kichinosuke sur l’interaction la plus plaisante au monde.

 

Cela dit, par rapport à d’autres fois où le drama a sauté rapidement par-dessus des évènements et développements, ça me dérange moins quand ça se fait entre deux saisons. Psychologiquement, c’est pas pareil, parce que le drama marque de toute façon une rupture entre ces deux épisodes, montrant que le récit s’est interrompu un moment puis reprend, Yataro et le journaliste, en 1882, ayant même changé d’emplacement.

 

J’étais contente de voir Sana, au fait ! Ce n’est pas un secret : Sana n’est pas un personnage qui m’a particulièrement intéressée dans ce drama, et je n’étais pas hyper impliquée dans sa relation avec Ryoma, mais j’étais quand même contente d’avoir un aperçu de son avenir. Même si le dojo a fermé et que c’est triste vu les efforts qui avaient été consacrés à s’en occuper, ça fait plaisir de voir que Sana continue de faire sa vie, et est même indépendante vu qu’elle est célibataire et gagne son propre pain. Après, bon, le drama avait déjà bien, semble-t-il, arrangé l’histoire pour ne pas trop entacher notre vision de Ryoma, et entendre Sana dire que, ah, Ryoma était quand même un homme remarquable, et qu’il n’a rien fait de mal, c’était elle qui s’était faite des idées toute seule, ça pique un peu quand on repense à la vraie version des faits. Mais bon.

 

A côté de cela, on a déjà discuté, vous et moi, du fait que Yataro est notre narrateur et des étrangetés de la décision et de l’exécution, donc je reviens pas là-dessus, mais forcément à chaque intro de saison, j’y repense vu qu’on me remontre Yataro raconter l’histoire. Cela dit, cette fois, on nous montre qu’il connait Sana et va la voir, a priori, régulièrement, donc je suppose que ça explique d’où il a tiré certains détails :D

 

Okay, faisons une liste de choses.

 

 

• L’opening a changé à nouveau

 

Bien sûr ! Et j’avais hâte de voir ce que cela donnerait. Voilà une récap des plans qui ont changé, entre la saison 1 et la saison 2 :

 

Saison 1 Saison 2

 

Et entre la saison 2 et cette saison 3 :

 

Saison 2 Saison 3

 

Cette fois on est vraiment dans un motif « flammes » (après l'intro de Yataro qui crie que "ah, ça brûle ! ça brûle !" même si dans un autre contexte^^), et ce que je trouve le plus intéressant est que jusque-là le titre apparaissait à côté de la tête du dragon, qui représentait clairement Ryoma, et à présent le titre apparait à côté du visage de Ryoma (avec le dragon derrière), comme pour symboliser que c’est bon, Ryoma est devenu le dragon à présent, le dragon est en lui. On notera aussi sa taille: à présent Ryoma surplombe les montagnes, le pays (et par rapport aux autres génériques, il est filmé en contre-plongée pour bien en ajouter sur l'aspect imposant).

 

Et effectivement, Ryoma nous revient plus ambitieux que jamais, avec un but précis, et une attitude encore plus osée qu'avant, quel que soit son interlocuteur. Il fait attention à éviter les conflits inutiles, il sait quand il faut calmer une situation (cf. le moment où il empêche un affrontement chez Thomas Blake Glover mais aussi quand il discute avec les hommes de Chôshu) mais il n’a clairement pas froid aux yeux. Bien sûr, on reconnait « notre » Ryoma quand même : il est toujours aussi nerd, au fond, haha. Sa réaction au serrage de main m’a fait rire, et il est toujours aussi curieux de tous les objets qu’il voit pour la première fois. Mais quand même, il y a quelque chose chez le personnage qui semble plus… concentré. Un truc récurrent avant cette saison était que Ryoma n’avait pas de plan précis. Il apprenait tout ce qu’il pouvait et avait une cause, une idée générale de ce qu’il voulait faire pour son pays, mais à présent il semble avoir un véritable plan, donc une direction dans laquelle avancer, et ça se sent dans son attitude. Bon, faut voir comment le drama va gérer cela par la suite, parce que je me souviens de plusieurs fois dans le drama où nous avions noté un changement d’attitude sans qu’il soit suffisamment maintenu par la suite finalement… mais pour le moment, j’apprécie ce nouveau Ryoma. Et sa nouvelle coiffure !


Des frisettes du début, on est passé progressivement à des cheveux plus attachés, mais ils étaient toujours en partie libres, et là c’est bon, le chignon est total, tous les cheveux de Ryoma sont attachés pour aller avec son attitude plus décidée et concentrée. Quand Ryoma attache ses cheveux, c’est qu’on passe aux choses sérieuses, les gens ! Et je dois dire que, de façon plus superficielle, je trouve que ça lui va bien. Encore qu’en vérité je suis peut-être juste attirée par l’intensité de sa nouvelle résolution. Ha.

[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*

 

Faune

 

On avait déjà vu des poules, des lucanes, des chiens, des chats, des poissons, des tortues, etc dans ce drama, et à présent on peut rajouter deux nouveaux animaux à notre ménagerie : un perroquet et un caméléon ! Wouhou !

[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*

Et à la base j’avais juste noté ça comme ça parce que j’aime bien les animaux, mais en faisant la liste de ceux qu’on a déjà rencontrés dans la série, je me dis que finalement, ces animaux sont plus significatifs que ça. Parce que jusque-là, si ma mémoire est bonne (ce qu’elle est rarement), on n’a vu que des animaux qui existaient au Japon de base. Alors que dans cet épisode, non. Le perroquet, sauf erreur de ma part, est un Ara donc un oiseau originaire d’Amérique tropicale tandis que les caméléons viennent essentiellement d’Afrique. Bref ce sont des animaux importés, symbole de la présence étrangère dans le pays, qu’on ressent plus que jamais dans cet épisode où nos personnages visitent Nagasaki, ville où le commerce bat son plein.

 

La vibe y est très différente des villes que nous avons déjà vues. Nagasaki a un aspect multiculturel (appuyé par la présence des animaux) que n’avaient ni Tosa, ni Edo, ni Kyoto, etc. C’était la première fois (encore une fois, si on peut compter sur ma mémoire) qu’on voyait des non-japonais dans les rues japonaises. Jusque-là on n’avait vu des occidentaux que dans des contextes de négociations officielles, mais là ils déambulent tranquillement dans la rue. Bref, c’était la première fois depuis le début de la série, en fait, que je ressentais la présence des étrangers dans la vie de tous les jours des gens.

[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*

 

• La situation du Bakufu ne s’arrange pas

 

Enfin techniquement on nous dit que grâce au soutien de la France, le bakufu est plus fort, et puisqu’ils ont réussi à obtenir que la France soit privilégiée dans les échanges commerciaux et que tous ces échanges commerciaux doivent passer par eux (donc empêchant des seigneurs des fiefs de commercer librement sans leur approbation) ils reprennent un peu de contrôle, certes. Mais en vérité, ça ne fait qu’intensifier le mécontentement général.

 

Les fiefs ne pouvant commercer librement vont ressentir une frustration grandissante. Chôshu, qui s’était déjà soulevé contre le bakufu, commence apparemment à rêver d’indépendance. Ryoma a planté dans la tête de Saigo Kichinosuke l’idée de se libérer du joug du bakufu. Or la semaine dernière, on nous avait déjà expliqué que niveau militaire, Satsuma était à la pointe de la technologie et tenait un peu le bakufu par les valseuses et cette semaine, on a rencontré Takasugi Shinsaku (un élève de Yoshida Shoin, le monsieur qui voulait monter sur le bateau noir clandestinement dans l’épisode 6), le créateur du Kiheitai, (fondé en 1863, donc ça existe depuis deux ans) qui, issu d’une classe modeste lui aussi, avait en gros pris le contrôle de son fief grâce à ce fameux Kiheitai. J’en parlais dans mon résumé d’histoire dans l’intro au drama, mon livre décrivant le kiheitai comme une armée irrégulière dont la particularité était qu’elle n’incluait pas que des soldats issus de la classe guerrière, recrutant de façon bien plus large et promouvant les gens au talent. Elle utilisait des armes occidentales, avait une discipline rigide, et c’était une force de frappe super efficace.

 

Et dans cet épisode, ce Takasugi Shinsaku, qui contrôle le kiheitai, est entré pour la première fois en contact avec Saigo Kichinosuke, qui contrôle la force militaire de Satsuma.

[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*

Certes, ça n’a pas été une rencontre exactement amicale ou prolongée, mais néanmoins ils se sont croisés et ils ont Ryoma entre eux pour faire office de négociateur, donc autant vous dire que si Ryoma mène bien sa barque, le bakufu a de quoi trembler. Parce que certes le bakufu a la France de leur côté, mais leur décision de privilégier les échanges avec la France tout en limitant les possibilités d’échange entre les fiefs et les autres pays ne frustre pas que les fiefs : c’est aussi une frustration pour les autres pays, qui ont donc tout intérêt à faire péter le contrôle du bakufu.

 

Ryoma n’a pas rencontré que Takasugi Shinsaku cette semaine : il a aussi rencontré Thomas Blake Glover, un marchant venu de Grande Bretagne, et dont les affaires au Japon sont particulièrement florissantes. Certes, encore une fois, la rencontre ne s’est pas terminée sur la meilleure note, mais néanmoins, on est introduit au personnage, et Ryoma le connait à présent. Le type est condescendant à mort avec les Japonais, et dit à son collègue de quitter le pays parce qu’une guerre est inévitable, et que la Grande Bretagne prévoit déjà d’envahir le pays, et de rendre l’Empereur captif, ce qui forcerait la reddition du Japon. Certes. Mais le fait est qu’une guerre profite à un marchand qui sait comment bien jouer ses cartes, et Ryoma a désormais dans son « carnet d’adresses » un type qui a des armes à vendre et tout intérêt à ce que le bakufu se casse la gueule.

 

 

• Yay de nouveaux personnages !

 

Enfin, Thomas Blake Glover ne m’est pas très sympathique (mais au moins il parle anglais… contrairement aux français qui visiblement ne parlent pas un mot de français :’D), mais je suis ravie de découvrir Takasugi Shinsaku et Omoto !

[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*

Même si j’admets que c’est surtout pour une question de casting, haha. Je ne savais même pas qu’Omoto existait, pour tout vous dire, mais je suis toujours ravie de voir Aoi Yuu, et le travelogue nous dit qu’elle va devenir la geisha favorite de Ryoma et sera présente pour plusieurs négociations, donc j’espère que ça veut dire que le personnage va être actif et qu’on va la voir souvent.

 

Takasugi Shinsaku, en revanche, je m’attendais bien entendu à le trouver dans ce drama (enfin, déjà, on nous l’avait teasé la semaine dernière, mais aussi je savais qui c’était et qu’il allait être crucial) et quelle joie qu’il soit joué par Iseya Yusuke. Cet acteur est tellement charismatique ! Ses cheveux courts le démarquent immédiatement, et son sourire rusé et son regard intense lui donnent beaucoup de présence. C’est un type que j’ai immédiatement envie de voir plus.

 

Bref, je ne suis qu’enthousiasme :D

 

 

 

C’était un très bon épisode, les gens. Malgré le petit bond un chouïa déstabilisant au début, j’aime déjà les nouveaux personnages qu’on nous a introduits, j’aime le chemin que prend Ryoma, et j’ai l’impression qu’on avance vers quelque chose, tandis que la tension grimpe. Donc yay. J’ai hâte de voir la suite !

 

Et sur ce, si jamais vous aviez retenu votre souffle malgré mon avertissement, vous pouvez respirer à nouveau, et je vous souhaite une bonne semaine

 

 

Saison 1 et introduction // Saison 2 // Episode 29 // Episode 30 // Episode 31 // Episode 32 (à venir) // Espace commentaires // Sommaire général


 

 

 

Coucou les gens !

 

J’espère que vous vous portez bien et que vous avez passé un bon week-end, ainsi qu’une bonne semaine avant cela Et un bon épisode de Ryomaden, aussi ! Pour moi, il a été un peu compliqué, haha, même si c’était plus ma faute que la sienne. Parce que sinon, on continue sur la lancée du précédent, et donc je continue d’apprécier !

 

En fait, si j’ai un chouïa galéré, c’est parce que cette semaine j’ai pas mal été occupée à travailler et monter des vidéos, donc j’avais le regard vraiment braqué sur l’écran. En particulier, quand je monte une vidéo, j’ai beau ne pas être une « monteuse » de très haut niveau, j’ai tendance à ne pas décrocher avant d’avoir terminé, donc j’y ai passé les derniers jours, quasiment sans pause. Bref tout ça pour dire que ça a repoussé le visionnage de Ryomaden et que lorsque je m’y suis enfin mise, j’avais la tête bien, bien farcie, grosse migraine, et du coup Ryomaden a été compliqué, parce que les gens ne parlent pas doucement dans cette série. Lorsque Ryoma évoque Hanpeita, il y a un moment presque silencieux, et c’est devenu ma scène favorite de l’épisode. Enfin, presque. Parce qu’il y a la scène avec Shinsaku, quand même Mais je vais pas vous mentir, le silence faisait du bien (et on va pas se leurrer, le fait que Shinsaku ne crie pas trop joue aussi en sa faveur). C’est fou, Ryoma parait presque calme ces derniers temps, comparé à ses copains :’D

 

Bref, cette semaine, on continue d’explorer nos nouveaux personnages.

 

 

On en apprend un peu plus sur Shinsaku, le drama nous expliquant que c’est lui qui mène Chôshû suite à une guerre civile, et Shinsaku évoque le temps qu’il a passé à Shanghai, et ce qu’il y a vu. Mes livres d’histoire avaient plusieurs fois expliqué à quel point les évènements en Chine avaient joué sur le moral et les décisions du Japon, parce que la Chine était vue comme une puissance énorme alors la regarder être malmenée par les occidentaux avait fait forte impression, et Shinsaku a été fortement marqué par son observation de Shanghai. J’ai apprécié que le drama nous en dise plus à son sujet. La semaine dernière, le travelogue était sur Omoto, cette semaine il est sur Glover (et nous apprend qu’il a procuré des armes à la fois au Bakufu et aux mouvement anti-Bakufu, mais aussi qu’il va être une figure importante dans l’économie japonaise post-bakumatsu, et qu’il va notamment être très mêlé au business de Yataro, qui commence du reste à suffisamment décoller pour que Yataro ait pu déménager, wouhou  !), donc j’ai apprécié que l’épisode prenne quelques minutes au début pour nous parler également de mon nouveau personnage favori :D … okay, okay, mon appréciation est due en majeure partie à l’interprétation d’Iseya Yusuke. Je continue de le trouver super charismatique, j’espère qu’on va l’avoir plus à l’écran (non parce que c’est pas assuré non plus, vu qu’a priori il n’avait pas de relation personnelle avec Ryoma). Je garde les doigts croisés ! [spoiler historique] Mais je sais qu’il ne lui reste pas énormément de temps à vivre, donc bon… c’est triste, quand Iseya Yusuke sort qu’il n’a pas l’intention de mourir si facilement, le type est bad-ass donc je le crois, mais je sais aussi qu’on est en 1865 et qu’il meurt en 1867… arf, la tristesse [/spoiler historique] Au moins quelques scènes, plize ? ;;

 

On en apprend également plus sur Omoto qui est dans une position assez inconfortable : elle commence visiblement à se prendre un peu d’affection pour Ryoma (notre licorne étant magique), mais à la fois elle est chargée d’espionner les gens anti-bakufu, et puis à côté de ça elle doit également cacher sa foi chrétienne, interdite au Japon à l’époque. Bref, c’est délicat comme situation, mais c’est intéressant, et je sais qu’Aoi Yuu est une très bonne actrice, donc j’ai envie de voir ce que le personnage va donner.

 

 

Oh et dans la catégorie des acteurs que j’aime bien, cette semaine Kiritani Kenta a rejoint le casting, wouhou ! Il joue Kurata Ike, un ami d’enfance de Ryoma (ils ne sont pas tous morts, yay !) et… j’arrive pas à me souvenir si on l’a déjà vu avant ? Ce drama a un casting beaucoup trop large ! En voyant tout le monde l’accueillir avec joie, je me suis dit qu’on devait savoir qui c’était, mais moi j’étais comme le samurai qui demande « mais c’est qui ce mec ? ». Cela dit, toujours ravie de voir Kiritani Kenta, hein !

 

J’avais un peu peur de ressentir un vide dans le drama après les morts d’Hanpeita et Izo, mais finalement (et j’en suis la première surprise), pas du tout. Peut-être que j’avais déjà fait mon deuil. Peut-être que c’est parce que l’épisode de leurs morts laissait à désirer. Mais, aussi, c’est simplement que la situation évolue de façon intéressante et le drama nous introduit un nouvel endroit, de nouveaux personnages, donc je le vis bien. Même si, oui, ça m’a fait un petit pincement au cœur d’entendre Ryoma évoquer Hanpeita, aw.

 

J’aime décidément vraiment bien le nouveau Ryoma. On l’a dit la semaine dernière : il a un but précis à présent, et ça change tout. Mais à la fois, il retient les qualités qu’on lui connaissait, et l’une d’entre elles (et celle qui faisait la majeure différence entre lui et Hanpeita à mes yeux) est l’aisance avec laquelle il s’adapte aux situations et est toujours disposé à apprendre. Ici, c’est en voyant la relation entre les grands marchants de Nagasaki qu’il semble avoir appris quelque chose, et lorsqu’il va voir Saigo Kichinosuke (qui est déjà de plus en plus réticent à collaborer avec le bakufu), il n’a pas juste des idéaux en tête, mais une véritable proposition à lui faire, et même les contacts pour la mettre en place. On voit Ryoma réellement donner dans le pratique. Pareil quand il va emprunter de l’argent pour leur business de vente de castella (haha, ça m’a fait rire de les voir essayer si fort et rater leur castella, parce qu’en tant que bille en pâtisserie, je me suis identifiée à leur échec :’D), qui n’est qu’une étape pour financer la suite de leur plan.

 

Bref.

 

Je n’ai pas grand-chose à dire sur cet épisode que je n’avais pas déjà dit sur l’épisode précédent, alors je ne vais pas m’étendre. Ce n’est pas un commentaire négatif sur cet épisode, c’est juste qu’on continue dans la même direction (et une direction qui me plait), et je n’ai rien de très nouveau à ajouter. Bon, c’est vrai aussi que mon mal de tête quand j’ai regardé l’épisode a pu me rendre moins attentive… Mais néanmoins, j’ai beaucoup aimé cette semaine à nouveau ! J’ai hâte de voir la suite des opérations **

 

Passez une excellente semaine, les gens

 

 

Saison 1 et introduction // Saison 2 // Episode 29 // Episode 30 // Episode 31 // Episode 32 (à venir) // Espace commentaires // Sommaire général


 

 

 

 

Hey les gens !

 

Comment allez-vous cette semaine ? De mon côté, pas de mal de tête cette fois, donc j’ai pu apprécier pleinement mon épisode de Ryomaden ! Mais du coup, je me sens un peu coupable, parce que je crois bien que, cette semaine encore, je n’ai pas grand-chose à rajouter. Alors que, pourtant, j’ai beaucoup aimé l’épisode ! Il se passe plein de choses, on avance ! Même si les plans de Ryoma sont tombés à l’eau cette fois, on peut vraiment voir les rouages de l’Histoire tourner, le bakufu être dans une position de plus en plus fragile, avec, en plus, un shogun qui n’a pas l’air motivé à se battre… J’ai un peu de compassion, limite, pour Tokugawa Iemochi (mais pas autant que pour son successeur) parce qu’il a pris la suite de Tokugawa Iesada en 1858 et a vraiment hérité du pays dans une situation de merde.

 

Mais bref, pour revenir à ce que je disais, j’ai été intéressée et divertie par l’épisode de cette semaine ! Donc je me sens un peu coupable de n’avoir pas une flopée de choses nouvelles à dire, mais hé, on va pas se forcer. Au final, l’essentiel c’est qu’on passe un bon moment devant les épisodes et ça a été mon cas avec l’épisode 31, donc j’espère que vous aussi :D Sur ce, ma petite liste de choses~

 

• Pas de Takasugi Shinsaku/Iseya Yusuke cette semaine, aw. Ryoma et Mutsu le cherchent pendant une partie de l’épisode, donc j’avais bon espoir qu’on le revoie, mais finalement non. Cela dit, à la place on a eu Kogoro, donc c’est déjà cela, mais je voulais plus de Shinsaku, moi !

 

• En revanche, on nous ramène encore un personnage, Nakaoka Shintaro, que tout le monde a l’air de connaître, et comme pour Kurata dans l’épisode 30, j’étais juste en mode « mais qui es-tu, personne ?! ». Au moins je me souviens de Sanjo Sanetomi, le noble qui avait collaboré avec Hanpeita. C’était chez lui que Kao avait été envoyée par Hanpeita, et elle était devenue suivante de sa petite sœur, Sanjo Hisahime. Donc Sanjo Sanetomi, je le replace, c’est bon, mais par contre je dois bien admettre que je ne replace pas Nakaoka Shintaro… Il fait partie de ces membres du mouvement d’Hanpeita qui ont fui à Choshu mais je ne me souviens pas de si on l’a déjà vu. Arf, ma mémoire n’est plus ce qu’elle était. Certes, elle a toujours été mauvaise, mais elle est pire maintenant.

[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*

Un truc quand même que je me dis, ces deux derniers épisodes, c’est : ET IZO DANS TOUT CA ? T___T (les « vieilles » obsessions qui remontent, haha). En vrai, comme je disais la semaine dernière, je ne ressens pas trop le vide laissé par Izo et Hanpeita, parce qu’il se passe plein de choses, mais là ça fait deux semaines que Ryoma discute d’Hanpeita avec différents personnages, et je comprends bien qu’évoquer Hanpeita a plus de sens que de parler d’Izo, car Ryoma veut surtout parler des valeurs d’un mouvement dont Hanpeita a été fondateur, et d’enseignements dont Hanpeita était professeur, mais il n’arrête pas de retrouver de vieux amis de Tosa, alors est-ce qu’au nom du bon vieux temps il ne pourrait pas aussi parler d’Izo ? ;A; Je ne m’y attendrais pas dans la bouche d’autres gens, mais… Arf, pauvre poupette, déjà que dans son épisode final elle n’avait eu droit ni à un adieu ni à la parole, son nom n’est plus évoqué non plus. A part par nous, bien sûr. Nous sommes les Gardiennes de la Poupette. (je manque de sommeil, est-ce que ça se sent ?)

 

• En parlant de Kurata, ça me fait sourire : il a retrouvé Ryoma et par la magie de la licorne magique il a donc aussitôt décidé de rejoindre son organisation. Pas que ce soit chelou, il croit simplement en la cause et les méthodes de Ryoma et ses compagnons, mais dans le contexte de la façon dont Ryoma est présenté dans cette série, ça m’amuse.

 

• Yataro ;; Je sais que son business va continuer de fleurir, mais c’est triste de constater que même alors que sa situation s’améliore, sa position sociale fait que Goto Chojiro (le type qui a torturé Izo, donc déjà on l’aime pas) peut encore faire si aisément pression sur lui de la sorte pour le forcer à lui obéir :(

 

• Bon, mais : le Kaientai !!! Cette semaine, nos samurais ont emménagé dans une nouvelle maison (grâce à l’intervention du second marchand à leur apporter un soutien à présent), et la maison, du reste, a l’air ravie de les voir :

[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*[WaW] Ryomaden - Ryoma the Navigator *MAJ épisode 31*

Même l’architecture ne résiste pas au charme de la licorne ryomadesque !

 

Ils ont donc un vrai QG à présent, et, surtout, un nom. Bon, j’admets, moi la proposition de Sonojo « Les samurais marins ») me plaisait bien, mais finalement ils se sont arrêtés sur « Kameyama shochu » (« La troupe de Kameyama / La compagnie de Kameyama ») et c’est bien aussi, et surtout j’avais hâte d’arriver à ça, parce que c’est ce qui va donner le Kaientai, qui est une des énormes contributions de Ryoma à l’économie du pays, d’après mes livres. Comme dit le travelogue, la Kameyama shochu a été la première compagnie japonaise privée d’échanges commerciaux, et a été cruciale pour l’établissement de l’alliance entre Satsuma et Choshu, et pour l’armement de Choshu. Je sais pas, c’est excitant de voir quelque chose d’aussi important commencer à exister. Je suis enthousiaste, telle la maison moyenne. Ou le Mutsu moyen.

 

• Haha, pauvre Mutsu, ça m’a fait rire lorsqu’il demande à Ryoma ce que lui apporte au groupe, et que Ryoma lui répond « ta confiance en toi », dans le sens « tu sais pas faire grand-chose, mais tu es très sûr de toi, donc c’est déjà ça ». Mais, ha, finalement Ryoma (qui dit quand même aussi plus tard que Mutsu est un bon parleur) avait raison, et les talents en vantardise de Mutsu ont été utiles ! Bon certes, ce n’est pas tant en vantant ses propres louanges qu’en vantant celles de la Licorne que Mutsu a convaincu Sanjo Sanetomi de leur faire confiance, mais n’empêche que sans Mutsu, Ryoma ne serait pas allé bien loin ! … Bon, okay, il aurait sans doute fini par réussir becoz la magie de la licorne, mais Mutsu a contribué et ça me fait plaisir pour lui. Même si, au final, c’est tombé à l’eau, pour le moment (a priori à cause de l’intervention d’Omoto, car tel que je l’ai compris les espions étaient à bord du navire parce qu’Omoto a sonné l’alarme en reportant ce qu’elle avait entendu).

 

 

Heureusement, on sait (le travelogue nous le confirme cette semaine) que l’alliance entre Choshu et Satsuma va bien se former, donc que ce n’est que partie remise, mais la frustration de nos samurais entremetteurs est palpable, et ça risque d’être chaud de retenter de convaincre Kogoro la prochaine fois. Déjà qu’il a été bien grand de faire confiance à Ryoma cette fois-là. Kogoro est un personnage qui n’arrête pas de revenir ponctuellement dans cette série, et on a vu dans l’épisode 21 qu’il a eu à se battre contre Satsuma, lorsque les extrémistes joui ont été chassé de Kyoto, donc c’est pas étonnant qu’il ait une dent particulière contre Tosa, et même Saigo Kichinosuke en particulier. On l’a aussi retrouvé dans l’épisode 25, dans les décombres d’un Kyoto à moitié parti en fumée, et il avait plus que jamais la haine contre Satsuma. Bref, le fait qu’il ait attendu si patiemment et ait fait confiance à Ryoma sans autre assurance que la parole de celui-ci, était tout à son honneur mais vu la déception sur laquelle ça a déboucher… Ah well, on verra bien.

 

En tous cas, c’était à nouveau une bonne semaine les gens :D

 

J’espère que vous avez aimé cet épisode aussi !

 

Happy Ryomaday à tous

 

 

Saison 1 et introduction // Saison 2 // Episode 29 // Episode 30 // Episode 31 // Episode 32 (à venir) // Espace commentaires // Sommaire général


 

 

32

-à venir le 17/05/2021

entre 19h et 21h-

Rédigé par Milady

Publié dans #Week after week, #Ryomaden

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :