[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ

Publié le 9 Juin 2021

 

Episode 1-2

 

Diffusé en 2021

Sur OCN et tvN

Parti pour faire 12 épisodes d’environ 1h

Réalisé par Kim Bong Joo

Réalisé par Jung Yi Do

 

Avec :

Kim Ok Bin: Lee Hwa Sun

Lee Joon Hyuk: Yoo Tae Han

Lee Ye Bit: Jung Do Yoon

Park Geun Rok: Choi Sung Tae

Kim Han Jong: Nam Young Shik

Kim Doo Hoon: Lee Jin Seok

Im Won Hee: Park Soon Il

Kim Byung Gi: Choi Kyung Soo

Song Saung Eun: Kim Seon Nyeo

Etc

 

 

Dontesque ?

 

Dans la ville de Muji, un trou énorme et profond dont personne ne peut voir le fond apparait du jour au lendemain, et de ce trou semble se déverser l’enfer, provoquant une apocalypse à laquelle nos personnages vont devoir survivre comme ils peuvent. Parmi eux, une policière courant après la personne ayant assassiné son mari, et un habitant local courageux.

 

 

oOo

Note: pour une version courte de l'article, vous pouvez lire les passages en gras, bleus et écrits plus gros. Ca vous donne un aperçu.

Note2: j'ai fini le drama et écrit une petite mise à jour à la fin de l'article, si cela intéresse quelqu'un :)

 

Des Premières Impressions, ça faisait longtemps ! A la base, j’avais prévu de me remettre aux kdramas en cours de diffusion avec Joseon Exorcist, mais puisque le drama a été annulé après seulement deux épisodes diffusés, j’ai ravalé ma déception et j'ai attendu le prochain drama d’horreur que voudrait bien m’offrir la télé sud-coréenne. D’où : Dark Hole (diffusé à la fois par tvN et OCN apparemment) qui, en plus, a l’avantage d’avoir un titre qui fait rire la gamine immature en moi, sans compter que j’en avais vu deux posters très cool, à savoir ces deux-là :

 

 

Ajoutez à cela que j’aime Lee Joon Hyuk et Kim Ok Bin et j’étais déjà vendue à la série, mais l’élément le plus décisif a été que le drama est écrit par Jung Yi Do, c’est-à-dire la scénariste de Strangers from Hell, un autre drama d’horreur que j’ai regardé très récemment et absolument adoré. Donc j’étais gaiment hypée, et maintenant que j’ai vu les deux premiers épisodes de Dark Hole, non seulement j’ai envie de regarder la suite de Dark Hole, mais j’ai aussi envie de voir Save Me, son premier drama (que j’avais déjà envie de voir, certes) et même de retenter ITEM que j’avais abandonné en cours de route.  Et vous pourriez vous dire que c’est parce que Dark Hole m’a absolument époustouflée dans ses deux premiers épisodes, mais même pas (même si j’ai bien aimé), et c’est en fait à cause d’un caméo qui relie Dark Hole à Strangers from Hell.

 

En effet, dans ces deux premiers épisodes de Dark Hole, notre héroïne obtient l’aide d’une collègue policière, et cette collègue n’est autre que Jung Hwa (interprétée par Ahn Eun Jin), la policière qui venait en aide à Jong Woo, le personnage principal de Strangers from Hell. Ca m’a fait sourire de la voir (et ça m’a fait me dire que la pauvre n’a pas une vie bien reposante, décidément), et, du coup, m’a fait me demander, aussi, si le type qu’on voit distribuer des tracts pour faire la promotion de sa secte n’était pas une référence à Save Me (j’ai ensuite confirmé que oui) puisque je sais que Save Me parle de secte. Et maintenant je me demande si le drama va aussi avoir des références à ITEM (que je vais sans doute louper), et bref j’ai à présent envie de regarder tous les dramas de cette scénariste parce que visiblement, il y a des liens entre, et j’aimerais bien en profiter. En tous cas, je note que la religion et les croyances sont un thème récurrent chez elle, parce que Save me était une histoire de secte, ITEM était plein de symboles religieux (et si je me souviens bien, un des personnages centraux était prêtre), Strangers from Hell avait son Studio Eden (et la façon dont Moon Jo cherchait « recruter » Jong Woo n’était pas sans évoquer une forme de conversion et lavage de cerveau), et  Dark Hole a son personnage de shaman mais aussi une secte qui va visiblement prendre de l’importance si j’en crois la preview pour les épisodes 3-4. Une autre raison de se plonger dans l’univers entier de la scénariste, donc, pour voir comment elle développe un même thème dans ses différentes œuvres. Par ailleurs, si tous ses précédents dramas étaient adaptés de webtoons d’auteurs différents, Dark Hole est le premier drama qu’elle écrit sans se baser sur une histoire pré-existante (sa série va être convertie en webtoon, en revanche, donc le processus est inversé !), et je trouverais ça intéressant de regarder comment elle a d’abord développé certains thèmes dans les histoires des autres et comment elle va le faire à présent, dans sa propre histoire, en comparaison. Donc note à moi-même : reprendre les projets de cette scénariste depuis le début. Mais pour le moment : Dark Hole.

 

Voir Jung Hwa m’a fait plaisir, donc, et il y a plusieurs petits moments qui m’ont fait sourire dans ce début de drama. Des détails amusants (par exemple le panneau « la sécurité avant tout » alors que le héros fuit une horde de « zombis », ou bien la porte qui se referme en frappant le flic lâche et corrompu qui vient de la fermer), ou bien juste des moments de foreshadowing. Par exemple, dans l’épisode 1, alors que notre personnage masculin principal (Tae Han, interprété par Lee Joon Hyuk) discute avec son collègue, on voit, dans le fond, une lycéenne au bord de la route et je m’étais demandé ce qu’elle faisait là, parce qu’il n’y avait pas l’air d’avoir d’arrêt de bus, donc je ne savais pas ce qu’elle attendait exactement. Pendant toute la discussion, je gardais un œil sur elle, pas parce qu’elle m’inquiétait mais simplement parce qu’elle était là et qu’il ne semblait pas y avoir de raison. Et dans l’épisode 2, on nous introduit le personnage. J’ai trouvé que c’était juste une façon cool de nous préparer à son entrée officielle dans le drama et de nous montrer qu’elle est seule et n’a peut-être nulle part où aller. De façon moins subtile, un autre moment de foreshadowing est la scène où on voit un concierge de l’école réparer une porte qui, apparemment, ne se verrouille plus. Vu que le public en panique, à la fin de l’épisode 2, court se réfugier dans l’école, autant vous dire que cette histoire de porte qui ne ferme pas vraiment risque de revenir.

[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ
[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ
[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ

Et ça nous introduit également au thème (classique) de comment l’avarice des gens en haut de l’échelle sociale et leur mépris des gens en bas de l’échelle va foutre tout le monde dans la merde.

 

En effet, dans une scène précédente, on voit un jeune professeur plaider pour l’amélioration des conditions de travail des concierges. C’est un peu vague, parce qu’il est coupé immédiatement, donc on ne sait pas exactement s’il espère leur obtenir une hausse de salaire, plus d’effectifs, ou de meilleurs locaux et outils, mais visiblement la situation des concierges laisse à désirer et le type au sommet n’en a rien à péter, de même qu’il n’en a rien à péter que travailler la nuit soit dangereux : il y a un gros trou dans son terrain et sans même vérifier la nature ni la taille du trou, il compte bien à ce que ce trou soit comblé pendant la nuit, parce qu’il fait baisser la valeur de son terrain. Ce faisant, il force des travailleurs à sortir la nuit, ça tourne en accident, et pouf, toute la ville se retrouve dans le noir au pire des timings. Et pour forcer les travailleurs, il passe par le flic corrompu, parce que le drama montre aussi que l’abus ne se fait pas que directement, mais empoisonne toute l’échelle en dessous : le lycéen leader de son groupe de persécuteurs se moque d’une fille de son groupe qui se sent humiliée et se retourne donc vers leur victime pour se défouler. C’est tout un engrenage.

 

Bien sûr, tout cela n’a rien de nouveau. L’abus des puissants et classes sociales supérieures ainsi que ses effets est un thème récurrent dans… bah beaucoup de trucs, mais aussi particulièrement à l’écran sud-coréen, et là, en plus, on est dans un scénario apocalyptique, et les apocalypses sont toujours un excellent moyen d’examiner les systèmes. De voir ce qui est le plus fragile et se casse la gueule en premier, de voir ce qui résiste plus longtemps, qui sont les premières victimes et pourquoi, d’examiner ce qui va revenir mordre le fion, et le fion de qui. Ici on a une porte qui ne sera probablement pas réparée, et des tas de gens qui vont souffrir de la décision d’un type qui n’a pas voulu traiter mieux ses employés. Et lui sera sans doute en sécurité plus longtemps, mais on se console en se disant qu’à un moment donné, l’apocalypse ne l’épargnera pas plus. Pour le moment il profite du système, mais ça ne peut pas durer éternellement, de même façon que les gros industriels sont en train de niquer la planète et, pour le moment, les patrons sont en sécurité et auront les moyens de le rester plus longtemps, mais quand tout se cassera la gueule et qu’on ne pourra plus respirer nulle part, bah ils crèveront aussi.

 

Le drama semble aussi partir dans l’idée qu’ignorer ou provoquer la souffrance des individus et ne pas les secourir finit par se retourner contre la société entière. On a deux exemples, en l’occurrence de « zombis » qui ont été maltraités (un par son père, l’autre par… tout le monde) et qui à présent rendent les coups à l’aveugle, à tous ceux qui croisent leur chemin. Je ne sais pas si c’est quelque chose que le drama va poursuivre ou que j’invente, mais quand on voit à quel point notre premier « zombi » a été moqué, isolé et abandonné par tout le monde (camarades, parents d’élève, école) on se dit qu’il avait bien des comptes à rendre et que, peut-être, si quelqu’un était intervenu pour l’aider, on n’en serait pas là. Bref.

 

Il n’y a rien de spécialement nouveau à ce qui est développé par Dark Hole, et il évoque pas mal d’autres œuvres (j’ai vu Bird Box être cité, et pas mal d’histoires de Stephen King aussi, que ce soit The Mist, Dome ou The Tommyknockers), mais je n’entends pas cela comme une critique de la série, parce que, déjà, c’est dur d’être complètement novateur de nos jours, parce que, en plus, il m’évoque des histoires que je kiffe donc yay, et parce que, enfin, les éléments sont peut-être évocateurs d’autres choses, mais ça ne veut pas dire que la série fait du copier-coller, c'est juste évocateur, et puis j’aime bien le fait que Dark Hole combine tout. Il y a plein de trucs dans Dark Hole. Dont un serial-killer ! Parce que BIEN SUR on a un serial-killer. C’est un drama sud-coréen, quand même ! Vous pensiez que « SK » étaient les initiales de « South Korea » ? Mwhahah, naïfs que vous êtes ! En plus, là, on est dans un drama d’OCN donc c’est une double raison d’avoir un serial-killer (et sa voix sonne familière ? mais je ne la replace pas et me trompe probablement de toute façon).

[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ
[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ

Bon, bon. En vrai, je comprends pourquoi il fallait ajouter quelque chose de violent et tragique à la backstory de l’héroïne (Hwa Sun, interprétée par Kim Ok Bin), parce qu’il fallait que la « fumée noire » (qui corrompt les gens en utilisant leurs douleurs, frustrations, colères et haines) ait quelque chose sur quoi jouer, une noirceur chez le personnage. Et le fait que cet évènement implique aussi quelqu’un qu’elle aime (son mari, la personne qui a été tuée par le serial-killer… pour une fois, c’est un personnage masculin qui a été « mis dans le frigo » pour donner de l’épaisseur à un personnage féminin) lui donne aussi un interlocuteur lorsqu’elle se bat contre l’influence de la fumée noire. En clair, le souvenir de son mari décédé joue l’ange sur son épaule qui dispute son âme à l’influence de la fumée noire, le démon sur l’autre épaule. Hwa Sun va devoir continuer de faire le deuil de son mari tout en faisant son deuil du monde tel qu’elle le connaissait, affronter ses démons intérieurs tout en affrontant les démons extérieurs, survivre, et trouver de quoi remplir sa nouvelle vie tandis qu’elle et Tae Han vont, semble-t-il former une sorte de famille articulée autour de la petite fille orpheline qu’on voit dès le flash-forward de l’épisode 1. Tout ça m’intéresse.

 

Le « trou noir » du titre ne se trouve pas juste dans le sol mais également dans le cœur des gens, et la chose au fond du trou qui tire sur la corde n’est pas juste un monstre venu de l’espace ( ?)(peut-être) mais les choses que les gens ont enfouies au fond de leurs propres trous (*c’est le moment où je rigole comme une gamine de cinq ans*), que ce soit une mère absente, un père violent, ou autres persécuteurs, par exemple à l’école. Tout cela a du potentiel à mes yeux. Cette idée que les gens sont d’abord corrompus puis, après leur mort, réduits à leur rage, leur blessure, transformés en monstres dont la conduite est dictée par quelque chose qui les consumaient déjà vivants (une idée qu’on retrouve sous une autre forme dans Dawn of the dead, ou de façon plus similaire dans Sweet Home -du moins le webtoon, vu que je n’ai pas vu la série live-). Le drama, à travers l’héroïne, nous montre aussi qu’il est possible de résister à la corruption, et ça ne créé pas de hiérarchie entre les victimes de la fumée noire (du moins pas pour moi : je ne me suis pas dit que la douleur de telle personne devait être plus forte ou que les gens qui sont corrompus étaient plus faibles) mais en revanche ça peut créer des conflits intéressants à la fois pour les gens qui sont « happés » par la fumée (comme j’en parlais pour l’héroïne) et pour les gens autour, parce que ça signifie qu’il y a une chance que les gens possédés soient soustraits à l’influence de la fumée noire, ils peuvent s’en sortir, et ça donne une saveur différente au fait de les tuer, même pour se défendre. Le mari décédé de l’héroïne était également persuadé que les gens pouvaient changer (les enfants, en tous cas), pourvu qu’on ne les abandonne pas à eux-mêmes, une idée que la serial-killer détestait tellement qu’elle l’en a tué, et donc tout ça, forcément, joue aussi dans le thème d’à quel moment on décide de baisser les bras, et quelles conséquences ça peut avoir d’abandonner ou pas.

[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ

J’admets, néanmoins (pour y revenir) que le choix du serial-killer m’a fait rire parce qu’à ce stade, dans mon groupe de connaissances dramavores (anglophones, surtout) c’est devenu un peu une blague récurrente qu’il faille des serial-killers dans le plus de dramas possible. Une romcom, c’est okay, mais mieux avec un serial-killer. Un drama doux-amer sur la maternité, la famille et la communauté, c’est bien, mais foutez moi un serial-killer là-dedans. Et certes, dans Dark Hole il y a des gens possédés, puis zombis, des monstres avec des tentacules et potentiellement d’autres monstres aussi (mais ce sont probablement les mêmes que ceux avec les tentacules), mais avec un serial-killer, tout de suite, le drama sera plus complet, haha. Pardon, ça me fait rigoler. On a déjà déterminé que j’avais un sens de l’humour pourri.

 

En plus, à vrai dire, le fait qu’il y ait autant de trucs dans ce drama est peut-être ce qui m’interpelle le plus ? Le sentiment de chaos me parle, et je ne sais même pas si la qualité est au top partout, mais niveau quantité on est servis et bordayl, j’ai envie de plein de réponses ! Je veux voir les monstres aux tentacules, je veux savoir si ce sont les mêmes que ceux dont on a vu les pattes, et je veux savoir ce qu’ils sont exactement, d’où ils viennent, et est-ce qu’ils sont séparés des « zombis » ou est-ce qu’ils en sont juste la prochaine étape d’évolution ? Est-ce qu’on est d’abord possédé, puis zombi puis gros monstre avec des tentacules ? (auquel cas, sign me up, je veux des tentacules !) ou bien est-ce que les monstres aux tentacules sont nos nouveaux overlords ? (hail Cthulhu !) Est-ce qu’ils viennent de l’espace (probablement vu la télé qui nous répète que quelque chose de chelou est en train de se passer avec le soleil) ou est-ce qu’ils ont toujours été sur Terre et viennent de creuser un trou depuis les profondeurs ? Combien d’endroits sont concernés ? (puisque je doute qu’il n’y ait qu’un seul trou sur Terre) Et à quel point ces monstres comprennent-ils les humains ? (vu que la fumée noire s’adresse à ses victimes et semble savoir sur quoi jouer… mais peut-être aussi qu’elle ne fait que les mettre dans un état où ils s’adressent à eux-mêmes) Et quel est leur objectif ? J’ai des questions, je suis curieuse, et je veux voir la suite.

 

Par ailleurs, je suis également raisonnablement intéressée par nos personnages.

 

Dans ses deux premiers épisodes, le drama en introduit plusieurs. Après tout, on est dans ce type d’histoire où quelque chose d’inconnu vient foutre le bordel dans une communauté, donc il faut une communauté (I am queen of la logique). Rapidement, le drama nous pose plein de personnages. Certains sont sacrifiés immédiatement pour nous montrer la menace, et certains sont posés pour resservir plus tard, avec chacun leur « trait ». C’est-à-dire qu’ils ne sont pas encore super développés, mais pour chacun le drama nous donne un élément nous poussant à ressentir quelque chose à leur sujet. Du côté moins appréciable de la force, il y a les personnages qui en persécutent d’autres et ne pensent qu’à leur pomme, et du côté de ceux plus attachants, le drama donne à chacun une personne à protéger (généralement des enfants/jeunes -parce que c’est un raccourci facile mais aussi parce que les relations enfants/adultes ont l’air importantes dans cette série- : une mère et sa petite fille, un policier et sa femme enceinte, le professeur qui s’en fait pour ses élèves… mais pas toujours : cf. le héros qui veut aider son meilleur ami, et la lycéenne qui doit se protéger elle-même pas par égoïsme mais parce que personne d’autre ne le fait), ou une personne qu’elle aurait voulu protéger dans le cas de l’héroïne.

[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ
[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ
[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ
[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ

Les deux personnages principaux, bien entendu, sont un peu plus développés que les autres, et pour le moment j’ai envie de les voir plus. J’aime les acteurs, ce qui aide, mais j’ai surtout hâte de voir la façon dont ils vont devoir collaborer, comme montré dans le flash-forward de début. Ils nous sont tous les deux présentés comme des gens courageux et qui veulent aider, et avec la petite fille orpheline entre eux, ils forment presque une image de famille traditionnelle en surface, mais ils ne se connaissaient pas avant l’apocalypse, et je suis intéressée de découvrir leur dynamique, en espérant que le drama ne développe pas de romance parce qu’a priori ça me parlerait plus dans ces circonstances (soyons lucides : je vais probablement shipper, parce que je suis programmée pour, je n’y peux rien, et parce que Lee Joon Hyuk est joli, mais il y a parfois une grande différence entre les fanfictions que je me fais dans ma tête et  ce que j’espère voir à l’écran/ce qui fait sens pour une série). Surtout, cette histoire de famille m’intéresse à cause du passé de l’héroïne, qui visiblement, avec son mari, avait envisagé d’adopter pour donner une seconde chance à un enfant, et j’ai donc envie de voir comment sa (potentielle) maternité forcée par les circonstances va se développer par rapport à ça.

[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ
[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ
[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ

A côté de cela, visuellement, le drama me plait pour le moment. J’aime beaucoup le générique de début, et les premières images du drama, avec le brouillard partout, étaient mystérieuses et inquiétantes à souhait. J’ai aussi aimé la scène dans l’usine avec la petite fille traquée par le monstre. L’endroit encombré est bien utilisé pour ne pas trop nous en montrer, le décor étant à la fois suffisamment chargé pour offrir plein de cachettes à l’ennemi et suffisamment grand et ouvert pour que cet ennemi puisse venir de n’importe où. Je me suis demandé un moment si cette première semaine de drama aurait été encore meilleure sans cette entrée en matière (donc sans le teasing de ses monstres), si le trou était juste apparu sans qu’on ait réellement aucune idée de ce qui allait venir, mais, finalement, elle a pas mal attisé ma curiosité, donc pour moi, ça fonctionne. Sinon, certes, il y aurait eu un plus gros mystère, mais le drama aurait commencé par des sortes de zombis, quelque chose de plus commun (mais appréciable et je serais restée), alors que là on me promet des monstres et ça fait que j’attends d’autant plus de voir la suite.

 

Je n’ai pas été entièrement convaincue par les effets spéciaux, par contre. Plus exactement : pour le moment on n’a pas vu grand-chose des monstres et il n’y a rien qui me dérange dans la façon dont ils sont faits, c’est plus que quand les personnages regardent les monstres, j’ai parfois eu l’impression que les acteurs ne regardaient pas au bon endroit ? Ca m’a fait pareil avec la fumée noire, et ça fait que chaque fois je n’avais pas l’impression que ces choses étaient réellement là. Mais honnêtement, je chipote, et c’est même possible que ça vienne de moi, donc on verra bien quand on en verra plus...

 

Pour le moment, j’apprécie l’ambiance visuelle de la série. Le seul passage à s’être vraiment planté pour moi, c’est la fin de l’épisode 2, parce qu’on sortait d’une scène émouvante mais là, au beau milieu d’une panique générale dans les rues de la ville, le drama nous a sorti le cliché du « gosse qui chiale au milieu du chaos » en serrant dans ses mains sa peluche (des fois il n’y a pas de peluche, certes) et je vous avoue que j’ai éclaté de rire. C’est tellement cliché, et ça ressort quelque part d’autant plus qu’on a déjà un personnage enfant au milieu du chaos sur lequel on vient de passer du temps. Peut-être que l’idée est de montrer que la petite fille sur la banquette arrière de notre héroïne a eu de la chance et que l’alternative est cette gamine qui chiale dans la rue et que personne ne se précipite pour aider, mais si on voit l’héroïne regarder la petite fille en passant devant elle, le drama ne créé pas de lien entre les deux gamines dans le montage (genre en faisant se superposer leurs voix, ou en montrant le visage de l’une puis l’autre, ce genre de trucs…). En prenant en compte le passé de l’héroïne, c’est peut-être aussi un moment de réalisation pour elle qu’elle ne peut pas aider tous les enfants, mais honnêtement, la présentation fait que ça ressemblait à tous les plans de « gosse qui pleure au milieu le chaos », comme si le drama s’était dit « merde, on a une scène de panique et destruction, faut mettre un gosse qui chiale au milieu pour que ce soit officiel et approuvé par les grandes instances de la fiction » et ça m’a sortie du truc.

 

Mais c’est, encore une fois, du pinaillement.

 

Le fait est que, pour le moment, Dark Hole me plait bien. Je suis curieuse de voir comment les choses et les gens vont tourner, j’ai envie d’avoir des réponses à mes questions, la série tape dans un genre qui me parle, et visuellement elle me plait bien. Comme, en plus, elle est partie pour ne faire que 12 épisodes, je m’attends à un rythme assez soutenu, et bref, je continue avec enthousiasme :)

[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ
[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ
[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ
[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ

 

Premières impressions dramatesques avril-mai 2021:

 

 

 


 

Mise à jour après avoir terminé le drama :

Bien, bien, bien. Vu que j’ai terminé le drama, il est temps de mettre à jour cet article, avec l’avertissement habituel que ça va être une mise à jour rapide et résumée, pour garder une trace de mon parcours pour plus tard. Ce n’est pas un avis pleinement développé, je n’ai pas pris de notes pendant mon visionnage, donc ce sont plutôt des impressions générales. Et ma conclusion globale est que, malheureusement, ce drama a été une déception.

 

Tout de suite après les épisodes 1 et 2, j’ai senti que les épisodes suivants étaient plus longs, et après cela, le drama m’a toujours semblé trainer un peu. Il se passait des choses, mais je ne ressentais pas vraiment d’excitation et je trouvais que ce qui se passait à l’écran ne faisait pas beaucoup avancer le schmilblick (avec le recul, je pense que l’histoire aurait pu tenir dans un film et qu’on aurait peut-être gagné au change ?). J’ai pensé que ça allait s’arranger, mais, s’il y a de bons moments, dans l’ensemble le drama m’a déçue, et ce d’autant plus que j’étais enthousiaste à l’idée de voir plus de cette scénariste.

 

Il y a des choses qui m’ont plu, bien sûr :

 

• j’ai aimé le casting. Kim Ok Vin fait une héroïne d’action très cool et j’adorerais la voir dans un autre drama où elle puisse botter des fesses. Mon amour pour Lee Joon Hyuk n’a également fait qu’augmenter. Il a, je trouve, quelque chose de très chaleureux et rassurant, même dans une apocalypse, et si je devais faire face à une épidémie zombie, c’est le type que je voudrais avoir avec moi. Tous les deux fonctionnent très bien, et en général je n’ai pas eu à me plaindre du casting.

[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ

• il y a certains personnages pour lesquels j’étais inquiète. Sans doute pas assez, mais il y en a quand même quelques-uns pour lesquels je stressais un peu. Cela dit, les personnages de Lee Joon Hyuk et Kim Ok Vin n’en faisaient pas partie : je ne ressentais pas d’inquiétude à leur sujet du tout. C’est un peu con, mais le drama avait commencé par un flash-forward où on voit trois des personnages principaux, du coup, au moins jusque-là (et c’est un « jusque-là » qui met bien bien son temps à arriver) je ne m’en faisais pas pour eux. Et après cela, ils étaient tellement bad-ass que j’avais simplement confiance en leur capacité à s’en sortir. A aucun moment je n’ai craint pour la sécurité de nos leads. Et parce qu’aucun des liens qu’ils créent ne m’a beaucoup remuée, je ne craignais pas non plus qu’ils perdent grand-chose de trop important… ça cassait un peu la tension potentielle, c’est dommage (haha, du coup ce point positif s’est transformé en point négatif)

 

• visuellement j’ai continué d’apprécier le drama.

 

• l’OST tient la route.

 

Et… euh, c’est à peu près tout, en fait ? Cela ne veut pas dire que j’ai détesté tout le reste, c’est juste que rien n’a beaucoup retenu mon attention à côté de cela ? Donc pour passer à ce qui m’a moins plu.

 

• J’ai trouvé la plupart les personnages peu intéressants et peu creusés. C’est sans doute parce qu’il y en a trop et qu’ils doivent constamment courir ou gérer une nouvelle crise, mais ils m’ont laissé une impression de surface. Ca n’aurait pas forcément été un problème, parce qu’on est dans un type de fiction où c’est la communauté, le groupe, qui importe, donc on peut se contenter d’en définir quelques-uns selon leur position dans ce groupe, en ne leur donnant qu’une particularité ou deux pour les différencier, ou en faisant d’eux des symboles, avec l’un qui représenterait la loi, l’autre la religion, ce genre de choses. Mais ici cela n’a pas pris avec moi, parce qu’il faut quand même (je pense) avoir un ou deux personnages plus creusés que les autres, et si ici ce rôle aurait dû être tenu par Lee Joon Hyuk et Kim Ok Vin, j’ai eu la même impression de surface avec eux deux (surtout pour celui de Lee Joon Hyuk, quand même, parce que le personnage de Kim Ok Vin varie plus les interlocuteurs et a des discussions importantes avec, alors que Lee Joon Hyuk beaucoup moins).

[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ

J’ai aussi été déçue de constater que finalement ils interagissent très peu, passant la majorité du drama à lutter chacun de leur côté. J’aimais bien leur relation via talkie-walkie, donc j’étais un minimum attachée à eux quand même, mais j’ai malgré tout ressenti un manque, pas juste entre eux mais en général. C’est étrange parce que pourtant le drama essaie de donner aux personnages leur petite histoire, mais je n’arrivais juste pas à m’intéresser profondément à tous ces gens, il me manquait quelque chose.

 

• J’avais dit que ça ne me dérangeait pas que le drama fasse un peu patchwork d’idées vues ailleurs, parce que je maintiens que l’important c’est l’exécution, mais parce qu’en l’occurrence l’exécution ne m’a pas beaucoup impressionnée, j’ai fini par souhaiter que le drama me propose des choses plus originales.

 

• Le flash-forward du début, qui m’avait enthousiasmée, s’est un peu retourné contre le drama, finalement. De plusieurs façons.

 

=> Déjà, comme je disais, ça sapait un peu de tension aux scènes de nos héros parce qu’on savait qu’ils allaient au moins s’en sortir jusque-là.

 

=> Ensuite, et là c’est moi qui suis en cause, ça a créé des attentes et donc des déceptions. J’avais mal anticipé plein de choses dans ces Premières Impressions (c’est le jeu après tout^^) ! Par exemple, j’avais tort sur l’histoire de la porte (qui joue bien un rôle, mais pas celui que j’avais anticipé). Et à cause ce flash-forward, je m’attendais à ce que nos deux héros et la gamine forment véritablement un groupe et j’étais impatiente de découvrir leur dynamique, mais il n’y a quasiment pas de cela du tout dans le drama. En fait, à voir le flash-forward je crois que je m'étais imaginé que "l'apocalypse" avait eu lieu il y a un petit temps déjà et que les personnages seraient en mode survie plus "s'adapter au nouveau monde".

 

=> le flash-forward nous tease le monstre à tentacules, et c’était cool, ça m’avait rendue curieuse, mais le drama met beaucoup de temps à revenir à cela, et en attendant est rempli de choses sans grande originalité, et notamment de pas mal d’action contre des zombies… et j’ai rien contre les zombies, et ils ne sont pas mal foutus, mais simplement je m’étais lassée vu que ça se répétait un peu et que je ne ressentais pas grand-chose pour les personnages. Et en plus de cela s’ajoutait, du coup, un sentiment d’impatience agacée, parce que plutôt que de passer des plombes sur les zombies, moi, j’avais envie de voir ce foutu monstre qu’on m’avait promis. Finalement ça arrive tard, je n’ai pas été impressionnée, et la résolution m’a laissée sur la faim. Welp.

 

• En général, un truc que j’avais aimé dans ce début de drama est qu’il y avait plein de choses dedans, mais au final le monstre intervient très tard, et la serial-killer est presque zappée un long moment, jusqu'à une résolution assez expéditive là aussi.

 

Je ne veux pas donner l’impression que le drama n’a fait aucun effort, parce que, par exemple, en utilisant la relation entre l’héroïne et la lycéenne harcelée, il essaie de développer ces deux personnages et de résoudre le passé de l’héroïne,  mais ça n’a juste pas fonctionné pour moi.

 

 

Peut-être que si j’étais partie moins hypée j’aurais trouvé le drama sympa quand même, mais là, il m’a laissé un goût amer dans la bouche, et je l’ai terminé surtout par amour du casting, parce qu’il est court, et parce que bon, j’avais quand même envie de voir ce foutu monstre.

 

Bref. Une déception, malheureusement.

[Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ [Premières Impressions] Dark Hole 다크홀 (eps 1-2/12) + MAJ

Still love them, though ♥

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :