[Le phoenix, la fleur et le dragon] Ashes of Love 香蜜沉沉烬如霜 [et le serpent ♥] (vidéo)

Publié le 30 Janvier 2022

 

 

Diffusé en 2018

Sur JSTV, Tencent Video, iQiyi, Youku

63 épisodes

Réalisé par Chu Yui Bun, Cheng Feng

Ecrit par Zhang Yuan Ang, Bai Yi Cong, Ma Jia

D’après le roman de Dian Xian

 

Avec :

Yang Zi : Jin Mi

Deng Lun : Xu Feng

Luo Yun Xi : Run Yu

He Zhong Hua : l’Empereur Tai Wei

Kathy Chow: l’Impératrice Tu Yao

Wang Yi Fei : Sui He

Chen Yu Qi : Liu Yin

Zhou Ting Wei : Mu Ci

Liao Jin Feng : Yan You -bb -

Xia Zhi Yuan: Dan Zhu

Wang Ren Jun : Luo Lin

Du Yu Chen : Kuang Lu

Zhang Jun Ran: Qin Tong

etc

 

 

Dontesque ?

 

Fille de déesse, Jin Mi a été élevée dans l’ignorance de ses origines, enfermée dans un tout petit monde pour sa protection, et sous l’emprise d’un sort censé lui épargner toutes peines de cœur. Désireuse de voir le monde, lorsque le fils de l’Empereur tombe dans la cage dorée de Jin Mi et qu’elle lui sauve la vie, la jeune femme saute sur l’occasion de lui demander de l’emmener avec lui. Les complications ne tardent pas à arriver.

 

 

 

Dans la description youtube de la vidéo:

 

Salut les gens !

 

Après (presque) un mois de pause, aujourd’hui (comme prévu), je vous parle d’Ashes of Love, un drama chinois que j’ai vu l’année dernière et ai adoré.

 

 

Notes

 

La vidéo est *un chouïa* longue (si peu), les suivantes auront un format plus raisonnable, je vous rassure. Sur celle-là, j’ai essayé de diversifier un peu le visuel pour que ça passe mieux :) Mais j’ai pas pu mettre autant d’images du drama que je voulais, parce que ma vidéo n’arrêtait pas d’être bloquée, j’ai dû couper des tas de bouts, j’ai bien galéré pour l’uploader. (et au niveau des dessins, je continue sur ma philosophie de me laisser dessiner ce que je veux et de m’autoriser à échouer : en l’occurrence aucun des dessins ne ressemble à son modèle, mais c’est pas grave, j’ai aimé faire les dessins !)

 

Aussi : il y a des passages que j’aurais voulu re-tourner dans celle-là, pardon pour les couacs (surtout sur l’audio, je suis vraiment désolée… j’ai beaucoup de mal à trouver la bonne configuration), mais ma santé ne m’a pas permis de le faire.

 

Merci d’avoir cliqué sur cette vidéo ^_^

 

 

Vous pouvez regarder le drama

 

˃ Sur Viki : https://www.viki.com/tv/35817c-ashes-of-love

˃ Ou sur youtube ici :  https://www.youtube.com/playlist?list=PLEXBGg5OB0B-pkcW1VlU1OxkO3-YXhg4n

˃ Ici : https://www.youtube.com/playlist?list=PLpghCOjR4Qqq1GShJjQmpkhZeWyzqZKZA

˃ Ou là : https://www.youtube.com/playlist?list=PLtFDvh1SGFq9hzKr7pxGS_TEJkAtBHWTz

(Y a l’embarras du choix, donc)

 

 

Repères temporels

 

0:00 Introduction

1:50 Une question d’échelle

6:30 Esthétique et rythme

10:44 Une dernière partie trop accélérée

16:36 Jin Mi – Outils manquants et émotions étouffées

23:57 Souffrir

32:58 Une romance épique

36:14 Jin Mi pt2 – Un personnage limité

41:15 Loyautés et obsessions

49:45 Xu Feng – prise de conscience

55 :44 Run Yu – erreurs répétées

61:00 Conclusion

62:00 Yanyou -bb-

 

 

Musiques utilisées (dans l’ordre d’apparition)

 

˃ Hampus Naeselius – The final cut

˃ Difluent - Collapsing

˃ Christoffer Moe Ditlevsen – As history unfolds

˃ Christoffer Moe Ditlevsen - Progression

˃ Jo Wandrini – Dragon King

˃ Erasmus Talbot – The sanctuary within

˃ Christoffer Moe Ditlevsen – A pure force

˃ Edgar Hopp – Faith Arise

˃ Arylide Fields – A venomous wish

˃ Hampus Naeselius – The story begins

˃ Eden Maze – Tought act to follow

 

Grâce à https://www.epidemicsound.com/

 

 

Autres ressources particulières

 

˃ L’effet fond vert « Heart Flies » téléchargé à cette adresse : https://anfx.co/motion-graphics/overlays/hearts-fly/ sous cette licence : https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

˃ Un extrait vidéo de « Holy Grail »

˃ Un extrait audio de « The Lion King »

 

 

Liens additionnels

˃ Mon twitter : https://twitter.com/Mila_no_tweet

 

 

Repères « Echelle des spoilers »

˃ Niveau -1 : Je parle de l’œuvre de façon très superficielle, d’une façon qui retranscrit mes sentiments à son égard mais qui pourrait presque s’appliquer à une autre œuvre pour laquelle j’ai ressenti la même chose, tant je ne donne aucun détail.

˃ Niveau 0 : Je parle de l’œuvre de façon plus spécifique, j’évoque quelques scènes, mais ne décris aucun retournement important et ne révèle rien sur les personnages qu’on ne sache pas très rapidement.

˃ Niveau 1 : Je ne dévoile pas les révélations les plus importantes et ne spoile ni le devenir ultime des personnages, ni la conclusion, mais donne une idée plus précise de l’œuvre et de sa direction.

˃ Niveau 2 : Je ne cache absolument rien et parle même de la conclusion.

˃ Niveau 3 : Je vous lis le script de l’œuvre.