Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

100ost

 

Okay les gens, nous continuons sur la piste des 100 musiques dramatesques qui m'ont marquée au fil des années \O/ Comme vous l'avez peut-être déjà remarqué, j'ai changé une des règles : les articles auront finalement un rythme régulier, ils seront publiés à raison d'un par semaine. Et chacun sera publié le jeudi à 18h. Sauf si j'ai un empêchement bien entendu ^-^ mais à priori c'est le plant ! Et sans plus attendre les gens, let's go !

 

 

 

97. GTO

 

 

Dans la catégorie One hit wonder avec beaucoup de Nostalgie.

Et la sous-catégorie o^▽^o

 

Souvenez-vous de GTO les gens ! Et on est bien d'accord que je ne parle pas de la version 2012 mais bien de la version dramatesque datant de 1998 avec Sorimachi Takashi dans le rôle principal. C'est un des premiers dramas que j'ai vus... et je me souviens de l'opening comme si c'était hier. Mais avant cela, pour parler un petit peu du drama... déjà il faut que vous sachiez que je n'ai lu qe les premiers tomes du manga Great Teacher Onizuka. On m'en avait dit beaucoup de bien et j'avais d'ailleurs bien apprécié ce que j'avais lu mais, simplement, la personne qui me prêtait le manga n'avait pas tout et, autant que possible, je n'aime pas lire sur un écran d'ordinateur. Bref tout cela pour dire que je ne pouvais pas vraiment comparer le drama et le manga... mais même comme cela, j'ai l'impression quand même que le drama s'éloigne un peu de sa source.

 

GTO est un school-drama assez ordinaire en fait, dans la lignée des Gokusen -même si, en vérité, c'est Gokusen qui s'est probablement inspiré de GTO et pas l'inverse, le manga de GTO étant sorti trois ans avant celui de Gokusen.- On a un prof un peu spécial qui décide qu'il est l'allié de ses élèves et qui, à chaque épisode, résoud un problème et gagne l'affection et la confiance des élèves qu'il a aidés. Peu à peu il se met toute la classe dans la poche et bien sûr à la fin quelque chose menacera le prof -directement ou indirectement- et toute la classe s'alliera pour lui venir en aide. La formule est assez usée et ne dépaysera pas les habitués. Néanmoins cela fonctionne parce que le drama est très divertissant et que les personnages sont pour la plupart, attachants. Par ailleurs pour les gens que, comme moi, cela intéresse, vous aurez le plaisir de retrouver dans ce drama non seulement Sorimachi Takashi -Beach Boys, Cheap Love, Dream Again, ...- et Matsushima Nanako -Kaisefu Mita, Hana Yori Dango, ...- mais également de jeunes Kubozuka Yosuke -IWGP, Long Love Letter, Laundry, Go !, ...- et Oguri Shun – Hana Yori Dango, Rich Man Poor Woman, Tokyo Dogs, Arakawa Under the Bridge, Bimbo Danshi, Crows Zero, Neighbour 13, … et un bon milliard de trucs encore- . Somme toute j'avais pris beaucoup de plaisir à regarder ce jdrama et c'est avec plaisir que je le reverrais un de ces jours.

 

De ce drama, j'ai retenu essentiellement deux morceaux en fait. L'un d'entre eux est un instrumental qui intervient dans l'épisode 2. Je m'en souviens parce que l'épisode 2 était centré autour de Yosuke et que le morceau intervient à un moment particulièrement joli où Onizuka arrive enfin à toucher Kikuchi. Sans vous spoiler, vous pouvez retrouver le morceau à 36:46 de cette vidéo :

 

 

 

Mais je vous avoue que j'ai retenu la scène plus que la musique et que je ne la réécoute pas tant que cela. Non, alors que le générique, c'est tout autre chose !!!

 

La chanson s'appelle Poison et elle est interprétée par Sorimachi Takashi lui-même et.......... elle est glorieuse dans son ridicule, disons-le comme cela. Et je l'aime. Parce qu'en vérité, dans la façon dont Sorimachi Takashi chante, j'ai limite l'impression d'entendre une parodie made in Les Inconnus mais, d'un autre côté j'aime sincèrement ces refrains... il y a quelque chose d'entraînant et de naïf dans ce morceau et dans ce sens, c'est parfait pour ce drama. Bref c'est loin d'être une grande chanson mais je ne peux pas m'empêcher de sourire en l'écoutant et donc je l'aime.

 

 

 

 

 

 

96. Pride


img242/8300/pride6pi8.jpg

 

 

Dans la catégorie Redécouverte

Et la sous-catégorie (★°O°★

 

Ha ha, vous n'alliez pas y couper, forcément. Non, Pride se DEVAIT d'être sur cette liste et j'ai décidé de le mettre au début parce que … bah, vous saviez bien que cela arriverait de toute façon ^-^

 

Dois-je réellement vous reparler de Pride ? Je pense qu'à ce stade de notre relation, vous avez probablement déjà bien imprimé à quel point j'aime ce drama et à quel point je vous le conseille. Mais, bon, des fois que vous soyez arrivés il y a vraiment peu de temps, laissez-moi quand même vous faire un peu de publicité. Pride est donc un Jdrama catégorie « sport et romance ». Mais surtout romance. Mais un peu sport quand même. Le personnage masculin principal est Halu -Kimura Takuya- , un hockeyeur très doué qui a du charisme à en revendre et est populaire auprès de son équipe et des femmes. Il est très responsable dans sa carrière mais nettement moins près à s'engager émotionnellement côté romance. De l'autre côté, Aki -Takeuchi Yuko- est une jeune femme un peu conservatrice qui attend son petit ami, parti il y a des années mais lui ayant promis de revenir. Au fond elle pense qu'il ne reviendra peut-être pas mais attendre est devenu une habitude confortable. Lorsque ces deux-là se rencontrent, quelque chose fait « clic », surtout du côté de Halu qui voit tout de suite en Aki quelque chose qui lui plait. Ainsi il lui propose le jeu suivant : ils sortiront ensemble jusqu'à ce que son petit ami revienne, pour s'amuser. Et si l'un d'entre eux tombe réellement amoureux ou si le petit ami revient, ce sera « game over ». Ainsi commence l'histoire d'Halu et Aki, aka l'histoire de mon OTP favori. Halu et Aki sont un de ces OTPs mémorables qui, à mes yeux, étaient juste parfaits dans le sens où Halu et Aki me semblaient faits l'un pour l'autre. Takeuchi Yuko et Kimura Takuya ont une alchimie qui déchire tout, ce qui aide pas mal. Et Halu est resté mon personnage principal de jdramas favori, ne serait-ce que parce que KimuTaku était FAIT pour interpréter son rôle. Il a tellement de charme, tellement de charisme, qu'il est impossible de ne pas tomber sous le charme. Pride n'est pas un drama parfait et, oui, il accumule plusieurs clichés mais ces clichés sont populaires pour une raison et ce drama m'a rappelé ce qu'il y avait de bon parfois dedans. Bien sûr il y a des moments où le drama est maladroit voire, je m'en rends compte maintenant, un peu absurde, mais au final l'OTP est tellement magique, Kimura Takuya tellement charismatique et ce drama tellement agréable à regarder que tous les défauts me passent complètement au dessus de la tête. J'ai vu ce drama une dizaine de fois, je le connais quasiment par cœur, scène par scène, mais c'est avec toujours le même plaisir que je le revois.

 

Maintenant du côté de la musique, on a d'un côté les musiques originales et, en gros, Queen de l'autre côté. Alors du côté des musiques originales, il y a plein de morceaux que j'apprécie, déjà. Par exemple j'aime beaucoup Goodbye Bridge et So-So même si je les trouve très tristes. J'aime également vraiment bien Puck et Scorpion's Blue avec leur parfum épique. Mais je ne vais pas vous mentir les gens, pour moi Pride, cela reste surtout cela :

 

 

Ah l'accélération après le premier « Every single day » me met les larmes aux yeux dis-donc. Et pour le coup on peut parler de redécouverte, vraiment. Parce qu'à la base, même si j'aime bien certaines chansons de Queen, on ne peut pas réellement dire que je sois fan du groupe en général. Et je n'aimais pas spécialement cette chanson non plus. Mais depuis Pride et les heures passées à marathoner ce drama tout en chantant le générique de plus en plus fort, jusqu'à m'en casser la voix, cette chanson je l'aime d'amour. Et elle est PARFAITE pour ce drama. Parce qu'Halu et Aki étaient faits l'un pour l'autre, parce qu'elle a la passion d'Halu, parce qu'elle a l'énergie du sport... Maintenant quand je l'entends, c'est automatique, je me mets à chanter dessus « EVEEEERRYYY SINGLEEE DAAAY.... ALRIGHT ! III WAAASSS BORN.. » etc.

 

 

 

 

95. The Princess Man

(dont était tiré la screencap de l'article dernier, bravo à ceux qui ont trouvé ^^)

 

The-Princess-Man-Poster-korean-drama.jpg

 

Dans la catégorie A écouter en entier encore et encore, et encore.

Et la sous-catégorie ♥ \\( ● ⌒ ∇ ⌒ ● )//

 

En vérité c'est en écoutant l'OST de ce drama que je me suis dit « allez Mila, lance-toi ». On m'avait dit que c'était génial mais le synopsis me faisait craindre un mélodrame pas forcément fin et j'aimais bien Park Shi Hoo mais à l'époque les historiques ne m'attiraient pas. Au final, en écoutant l'OST à la bibliothèque universaire, je me suis dit « Non Mila, tu dois regarder ce drama ». Parce que l'OST est magnifique, vous l'avez compris. Et le drama aussi ! Regardez-le !

 

De quoi parle ce drama ? Alors dedans nous avons un jeune homme -Park Shi Hoo- qui est choisi pour donner des leçons à la Princesse. Et ce faisant il en tombe amoureux. Sauf qu'en vérité la Princesse qu'il a rencontré n'est qu'une amie de celle-ci qui s'était faite passer pour elle suite à un jeu entre les deux jeunes filles. Et il se trouve que les pères de nos deux tourtereaux sont ennemis. Après cela il y a des morts, de la vengeance, de l'amour, et de la passion, beaucoup beaucoup beaucoup de passion. Et ce n'est jamais lourd et c'est magnifique.

 

Déjà le drama a le bon goût de nous proposer une héroïne qui a du cran et ne se transforme pas en poupée fragile dès qu'elle trouve le grand amour. Au contraire elle puise de la force dans cet amour et s'affirme de plus en plus. Au début elle est une enfant qui a soif de liberté, de rire et de nouvelles expériences mais à travers son histoire d'amour et les difficultés que celle-ci engendre, notre héroïne -brillament interprétée par Moon Chae Won- devient une adulte qui se bat pour ses convictions, les personnes qu'elle aime. Elle a des valeurs très prononcées et la ferme intention de se tenir ferme. C'était un personnage vraiment engageant qui avait beaucoup de cœur et beaucoup de courage. Notre héros, quant à lui, est un jeune homme qui a vécu protégé toute sa vie et commence le drama également assez immature et irresponsable. Mais lorsque la tragédie frappe, peu et à peu et malgré des détours, il s'endurcit et devient également un adulte plus conscient des réalités du monde. Leur relation est passionnée et magnifique, Park Shi Hoo et Moon Chae Won sont tous les deux excellents. Mais la beauté du drama ne s'arrête pas là car les personnages secondaires sont également vraiment intéressants. Un de mes personnages favoris, notamment, et la véritable Princesse. Au début elle n'est pas forcément attachante mais plus le drama avance plus il nous peint le portrait d'une jeune femme avec beaucoup de fierté et de force, de courage elle aussi. Elle dévoile ses faiblesses petit à petit mais cela ne fait que la rendre plus humaine et plus impressionante. En général les personnages de ce drama se révèlent dans l'adversité et deviennent inoubliables. Et puis à côté de cela, la réalisation est magnifique, ce qui ne gâche rien. Les images sont très belles dès la toute première scène du drama. Dès l'opening en fait même. Tenez l'opening :

 

 

 

Et au passage, du coup, vous pouvez entendre un de mes morceaux favoris de l'OST à savoir Vola. Qui vous donne tout de suite le ton : épique, passionné, dramatique. Après cela tout l'OST est un véritable plaisir. Je ne vais pas vous parler de toutes les pistes mais je vous en ai choisi 5 que j'aime particulièrement, go !

 

(1) Destino : Un peu dans le même genre que Vola pour le coup. Un morceau dramatique où on a l'impression que le personnage doit courir parce que le malheur est sur le point de s'abattre sur la personne qu'il aime.

 

 

 

(2) One day of love (Park Wan Kyu) : Si vous vous souvenez de l'article de la semaine dernière, Park Wan Kyu chantait également Fate dans Hong Gil Dong. Apparemment il aime bien chanter des ballades que j'adore pour des historiques... c'est cool, continue petit ! Et cette ballade est absolument magnifique. Déjà il a une voix que j'adore et, ensuite, il y a quelque chose dans la mélodie de très fort. De désespéré, qui se jette à corps perdu « Puisque nous ne pouvons nous aimer qu'aujourd'hui, aimons-nous de tout notre cœur » en gros. Le refrain, en particulier, me serre un peu la gorge.

 

 

 

(3) Chasing You : Parce que je trouve que cet instrumental est magnifique dans sa mélancolie. On a vraiment l'impression d'être transporté dans une autre époque et on verrait presque les cerisiers en fleurs perdre leurs pétales au gré du vent. Du moins je trouve~

 

 

 

(4) I want to love again : Cette chanson toute douce renferme une tristesse infinie et, je trouve, rejoint pas mal Chasing You dans son ambiance. Faint Hope que j'adore également est dans le même genre d'ailleurs~

 

 

 

(5) Getting Longing : Comme vous pouvez le constater, j'ai en fait -à l'exception de One Day of Love- surtout retenu les morceaux les plus instrumentaux plutôt que les diverses -jolies- ballades figurant sur l'OST et interprétées par des gens tels que Baek Ji Young ou encore Park Jung Min. La raison est qu'en général les instrumentaux me rappellent juste plus le drama, ils en construisent plus l'ambiance que les ballades chantées qui sont belles mais pourraient se trouver dans n'importe quel OST. Ces instrumentaux, eux, sont à Princess Man pour moi et tout de suite ils me replongent dans le drama, ce que je voulais vous faire partager.

 

 

 

Au final, néanmoins, toutes les pistes sont à écouter et vous pouvez toutes les trouver dans cette playlist. C'est un OST et un drama que je vous recommande fortement !

 

Sur ce les gens, c'est tout !!! Donc pour en venir à notre jeu, voici une screencap de l'un des trois dramas qui sera dans l'article de la semaine prochaine :

 

http://imagizer.imageshack.us/v2/800x600q90/707/kpqo.png

 

Et pour le moment un seul point a été gagné par Gégé. Bravo Gégé ~

 

A la semaine prochaine les gens \O/


 

024.gif

Tag(s) : #Musiques (artistes - albums - concerts -...)

Partager cet article

Repost 0