[Two ears to rule them all and in the fangirlism bind them] Matsuda Shota 松田翔太

Publié le 4 Septembre 2013

Shota1.png

 

Les gens, il est temps pour moi de revenir un petit peu sur l'ami Shota~ parce que depuis que j'ai écrit mon premier article à son sujet, Matsuda Shota a fait du chemin et j'ai également appris à le connaître mieux et à l'apprécier encore plus. Déjà que je l'aimais beaucoup... et histoire de vous endormir un peu les gens, reprenons au début de mon histoire avec Matsuda Shota.

 

Mes premiers contacts avec lui furent en fait plutôt difficiles…. En effet, dans mon optique de voir le plus de dramas possible avec Matsumoto Jun, je m'étais lancée dans Hana Yori Dango. J'avais lu le manga, je connaissais bien les personnages, et parmi eux nous avions Nishikado Soujirou, dragueur invétéré, chouchou de ses dames. Bref, le playboy par excellence, super bien foutu et super salaud… (Mais pas trop) Le drama commence, Makino s'étonne de voir que ses camarades de classe sont toutes richement vêtues, un cri retentit: quelqu'un a reçu le carton rouge. Une nouvelle ne sait pas de quoi il s'agit, Makino lui explique, … et on nous présente le F4. Et là Matsuda Shota apparaît avec ce chapeau étrange, cet air niais et ses oreilles décollées….tout de suite, j'explose de rire: mais qui est ce mec affreux qu'ils ont choisi pour interpréter le rôle? Bon, là-dedans, il n'est pas mauvais acteur, mais on ne peut pas dire non plus que sa prestation soit brillante. Dans Hana Yori Dango 2 il montera d'un niveau, passant de "affreux" à "potable". La magie 'Matsuda Shota" ne m'avait pas encore atteinte.

 

Et puis un jour je suis tombée sur un magazine qui parlait de dramas et parmi ces dramas, un nouveau : Liar Game . Je regarde vaguement….l'actrice est jolie, l'acteur tout à fait laid avec ses cheveux gris. L'article est écrit n'importe comment, l'histoire ne me tente absolument pas…il n'est pas question que je regarde ce truc! Mais quelques jours après, je lis un autre article sur le même sujet…Et ,oh mon Dieu!, le rédacteur sait parler français!!! Du coup, je me dis "pourquoi pas après tout?", je télécharge le premier épisode…je me demande si je dois le regarder parce que je suis dans une situation telle que je ne peux télécharger qu'un seul épisode par jour, et finalement je craque et je regarde. Et là, c'est le coup de foudre! Passée l'intro au jeu et tout, Shota apparaît, et je suis conquise! Déjà, il n'a absolument rien à voir avec l'image que j'avais vu de lui... -sérieusement à quel moment de Liar Game Matsuda Shota a t-il les cheveux gris ? OO- et ensuite, Matsuda Shota est parfait! Tellement parfait que je craque, tant pis, et regarde tous les épisodes en streaming, cela me prend deux jours. Je les téléchargerai plus tard! L'histoire est bourrée de suspens, les images sont jolies, la musique est géniale mais surtout, Shota… bah, Shota est parfait, encore une fois. Il incarne son personnage avec talent, il a du charisme, il est beau! Mais qui est cet acteur que je me jette sur sa filmographie? Je vous dis pas le choc quand j'ai appris que c'était le même que dans Hana Yori Dango.

 

Après cela, je n'ai plus jamais lâché Matsuda Shota. Ce mec est juste excellent. Et en même temps je me demande si ce n'est pas dans ses gênes parce que toute sa famille joue la comédie … Enfin peu importe, le fait est que Matsuda Shota est un excellent acteur et tout de suite je m'en vais vous conseiller certains de ses dramas et films (en me basant évidemment sur ce que j'ai vu) ~

 

 

5 dramas à voir en priorité avec Matsuda Shota

 

1.PNG

 

Liar Game : Dans ce drama, Toda Erika joue le rôle de Kanzaki Nao, une jeune fille particulièrement gentille et naïve qui, en rentrant chez elle, découvre sur le pas de sa porte une valsie contenant 10 millions de yens et une carte l'invitant à participer au « Liar Game », un jeu basé sur la capacité des participants à tromper leurs adversaires. Mais l'honnête Nao se fait bien rapidement avoir et fait donc appel à Akiyama Shinichi, un brillant escroc, libéré de prison depuis peu. Akiyama est bien entendu interprété par Matsuda Shota qui esta bsolument génial dans ce rôle. Mais vous l'avez compris dans mon introduction je pense. Ce drama est un drama que je vous recommande chaudement parce qu'au delà de la performance géniale de Matsuda Shota, il possède également un scénario très prenant et une réalisation très classe. Son seul véritable défaut, à mes yeux, est le dernier épisode qui est inutilement long. Oh et je vous conseille de vous tenir loin de la saison 2. Je comprends la popularité du drama et je comprends qu'en conséquence il existe une saison 2 mais cette saison 2 est réalisée de façon agaçante et, si Matsuda Shota est toujours très bon avec une Erika Toda égale à elle-même, le scénario ne suit absolument pas. Mais vraiment, la saison 1 je vous la conseille.

 

Bara no nai hanaya : Drama calme et très joli, écrit par le scénariste de Pride, Love Shuffle et Ningen Shikkaku, Bara no nai hanaya raconte l'histoire d'Eiji -Katori Shingo- qui élève tout seul sa petite fille de huit ans depuis la mort de sa femme. Il est très aimé des autres qu'il a tendance à faire passer avant son propre bonheur. Un jour il rencontre Mio -l'excellente Takeuchi Yuko-, une jeune femme aveugle, tandis qu'elle tâchait de s'abriter de la pluie devant sa fleuristerie. Dans cette histoire Matsuda Shota joue un jeune homme paumé qui trouve refue chez le héros. Enfin c'est un petit peu plus compliqué que cela mais je ne rentre pas dans les détails... Ce drama est surtout très beau et très touchant. Calme et nuancé, il fait vivre des personnages qui semblent très humains avec leurs imperfections, leurs faiblesses. Le casting est bien entendu impeccable et la réalisation est très belle. C'est un très joli drama que je vous recommande.

 

Love Shuffle : Puisque j'en parlais justement... Comédie romantique au postulat assez original, Love Shuffle est l'histoire de six personnages qui ont du mal dans leur vie amoureuse et décident de jouer entre eux à une sorte de « tournante amoureuse ». Ils tentent donc différentes combinaisons afin de trouver celle qui leur convient ou afin, tout simplement, d'apprendre à mieux se comprendre. Tamaki Hiroshi tient le véritable premier rôle mais tous les personnages ont leur importance et Matsuda Shota est celui que j'avais trouvé le plus charismatique. Enfin ils étaient quand même tous vraiment sympathiques... j'avais adoré Daigo dans le rôle de l'adorable boulet, Yoshitaka Yuriko dans le rôle de la jeune femme suicidaire... il n'y a qu'un seul personnage avec lequel j'avais réellement du mal et ce n'était pas grand-chose. Le drama n'ennuie vraiment pas, restant toujours en mouvement et il est à la fois drôle et vraiment touchant. Ce n'est pas le meilleur drama de ce scénariste -becoz Pride- mais c'est un très bon drama et c'est parfait pour passer un bon moment~

 

Meitantei no Okite : Ce drama parodique met en scène un grand détective -Matsuda Shota-, un capitaine de la police et une nouvelle recrue qui savent qu'ils sont dans un drama policier et s'acharnent à respecter les règles du genre pour garder les spectateurs -nous- intéressés. Ce n'est pas un grand drama qui va réveiller chez vous des émotions que vous pensiez enfouies mais il est vraiment drôle. Les premiers épisodes ne m'avaient pas convaincue mais plus on avance, plus le drama joue avec les codes qu'il illustre et plus cela devient drôle. On s'attache aux personnages, on s'amuse, bref c'est un très bon divertissement. Et Matsuda Shota dans le rôle principal est véritablement excellent, il a un excellent sens de la comédie.

 

Hana Yori Dango : Je le cite parce que c'est Hana Yori Dango mais ce n'est pas le drama qui met le plus en valeur Matsuda Shota, clairement. C'est juste que... c'est Hana Yori Dango. Et cette romance peut se montrer mièvre, le drama est maladroit, mais les gens continuent d'y accrocher et je continue d'aimer ce drama -malgré le personnage principal de Makino qui me tape de plus en plus sur le système- parce que malgré tous ses défauts, il y a quelque chose de naïf et attachant dans cette série. Certes le rival amoureux est carrément mou, l'héroïne est vaguement bourrine et les clichés s'accumulent mais … je ne sais pas, cela continue de fonctionner. Et le nombre d'adaptations de cette histoire, s'il n'en guarantit pas la qualité, est au moins la preuve de l'affection du public à son égard. Donc oui, si vous ne l'avez pas vu, n'hésitez pas à jeter un œil à Hana Yori Dango.

 

2.PNG

 

Note : je n'ai pas -encore- vu Nagareboshi mais beaucoup de gens en qui j'ai confiance m'en ont dit énormément de bien donc n'hésitez pas à vous renseigner sur la question^^ RE-note: Je l'ai vu, je le rajouterai à la liste, regardez-le^^ cf. l'article!

 

Les autres dramas de Matsuda Shota que j'ai vus en quelques mots : (1) Don Quixote – Fun, divertissant, un excellent moment à passer ; (2) Liar Game 2 – à éviter donc (3) Atsu-hime – pas vu en entier...le drama est très beau mais très lent (4) Jotei – Inégal. L'idée est bonne mais le drama ne va pas au bout. (5) Regatta – Pas tout à fait désagréable mais très plat (6) Yankee Bokou ni Kaeru – Shota n'est que dans le SP. Le drama lui même est un school-drama pas forcément excitant mais intéressant et réaliste.

 

 

 

3 films à voir avec Matsuda Shota

 

3.PNG

 

Nagai Sanpo : Après avoir vu "Liar Game" j'ai commencé à vouloir voir tout ce qu'avait fait Matsuda Shota et je suis tombée sur Nagai Sanpo. Dans un sens, j'ai été un peu déçue, car il n'apparaissait vraimentpas longtemps mais c'était une toute petite déception, tant j'ai adoré ce film. Pas pour Shota, ou en tous cas pas uniquement, mais pour le film en lui-même, empli de poésie, tout en simplicité. Des sentiments magnifiques, une histoire toute simple, celle d'un vieil homme qui rencontre une petite fille négligée et battue et qui la prend avec lui pour partir à la recherche d'un ciel plus bleu. Rassemblant pratiquement tous les clichés du road-movie, mais le faisant si bien qu'au final, cela devient original, Nagai Sanpo est un de mes films préférés…et il m'a fait verser quelques (beaucoup de) larmes. Et Shota dans tout cela? Shota est Shota, c'est-à-dire qu'il est très bon. Aucune surprise! Il n'a pas un personnage facile car celui-ci "tombe" dans le film un peu n'importe comment et en sort de manière encore plus inexpliquée. On pourrait bien se dire "Mais qu'est-ce qu'il foutait là? Il sert à rien!". Seulement, Nagai Sanpo sans Matsuda Shota n'aurait pas été pareil! A arriver au milieu, il relance l'attention, donne un nouveau souffle, avec un personnage sympathique, interprété avec brio, auquel on s'attache rapidement. Il n'est certainement pas assez développé mais il n'en reste pas moins une étape obligatoire de l'évolution des deux personnages principaux.

 

A cheerful gang turns the Earth : Bon…Ce n'est pas le film qui restera dans les mémoires! A bien des égards, Nagai Sanpo est bien meilleur…mais je suis tombée amoureuse de A cheerful gang . J'ai su dès les premières secondes que j'allais adorer, question d'ambiance. Les musiques, les images, les couleurs, les personnages, la dynamique, tout y participe! Ce film? Une grande bouffée d'air frais, de la bonne humeur en concentré! Mélange d' Ocean's Eleven , Usual Suspect et The Blues Brothers … ça m'a vraiment fait penser à un immense patchwork…mais au lieu d'être simplement du rabâché, cela a donné un film original et divertissant que j'ai adoré regardé! Shota y interprète un personnage marginal. Pickpocket doué, obsédé par la préservation d'une espère rare de souris dont il possède un représentant, il écoute les taupes s'embrasser sous terre pour passer le temps. Mais tout cela très bien joué, pour nous donner un personnage pour lequel on se prend immédiatement d'affection…

 

Ikigami : Personnage central sans réellement faire partie de l'histoire, Matsuda Shota, dans ce film, joue un fonctionnaire dont le travail consiste à remettre une « ikigami » aux gens qui ont été choisis pour la recevoir. Une « ikigami » est une annonce de mort donnée 24h à l'avance dans un Japon du futur où les enfants, lors de leur première journée d'école, se voient injecté un virus qui provoquera la mort de certains d'entre eux entre 18 et 24 ans. Dans le film y a trois petites histoires et Matsuda Shota fait le lien entre ces histoires. Vous retrouverez également Tsukamoto Takashi et Yamada Takayuki au casting. Le film n'est pas parfait car il a tendance à ne pas assez exploiter le contexte social de son histoire pour trop appuyer sur son côté « mélo » … mais le côté « mélo » fonctionne donc bon. En particulier j'avais adoré la première histoire, celles des deux amis musiciens qui se termine sur une très belle performance musicale qui me fait pleurer toutes les larmes de mon corps à chaque fois.

 

 

Et sur ce les ami(e)s je vous laisse sur sa dramagraphie et sa filmographie \^O^/

 

 

Dramas.png

 

Sennyu Tantei Tokage (TBS, 2013)

Taira no Kiyomori (NHK, 2012)

Don Quixote (NTV, 2011)

Nagareboshi (Fuji TV, 2010)

Tsuki no Koibito (Fuji TV, 2010)

LIAR GAME 2 (Fuji TV, 2009)

Meitantei no Okite (TV Asahi, 2009)

Love Shuffle (TBS, 2009)

Bara no nai Hanaya  (Fuji TV, 2008)

Rokumeikan (TV Asahi, 2008)

Atsu-hime (NHK, 2008)

Jotei (TV Asahi, 2007)

LIAR GAME (Fuji TV, 2007)

Hana Yori Dango 2 (TBS, 2007)

Regatta (TV Asahi, 2006)

Top Caster (Fuji TV, 2006)

Aru Ai no Uta (TBS, 2006)

Hana Yori Dango (TBS, 2005)

Yankee Bokou ni Kaeru (TBS, 2003, SP)

 

 

 

Films.png

 

Liar Game: Reborn (2012)

Afro Tanaka (2012)

Hard Romantic-er (2011)

Kenta to Jun to Kayo-chan no Kuni (2010)

Liar Game: The Final Stage (2010)

Ikigami (2008)

Hana Yori Dango -Final- (2008)

Waruboro (2007)

Nagai Sanpo (2006)

Youki na Gang ga Chikyuu wo Mawasu (2006)

 

 

Shota.png

Rédigé par Milady

Publié dans #Acteur-trice, #Cinéma, #Cinéma Asiatique, #TV, #Matsuda Shota, #Japon

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :