Meitantei Conan: Kudo Shinichi he no Chosenjo 名探偵コナン- 工藤新一への挑戦状

Publié le 3 Octobre 2008

 

 

1 épisode (d’à peu près 1h30)

2006

 

Avec:

Oguri Shun >>> Kudo Shinichi

Kurokawa Tomoka >>> Mori Ran

Jinnai Takanori >>> Mori Kogoro

Iwasa Mayuko >>> Suzuki Sonoko

 

 

Dontesque ?

Adapté du manga d »Aoyama Gosho, ce tanpatsu nous fait suivre une enquête de l'étudiant détective Kudo Shinichi. Dans cette histoire, un malfaiteur lui lance un défi: il enlèvera un de ses camarades lors du voyage scolaire, à Shinichi de l'en empêcher si'l en est capable

 

Note: c'est un vieil article, qui ne reflète pas nécessairement mes pensées, mon état d'esprit ou même mon style actuel.

 

Mon avis:

Il existe en vérité deux tanpatsu adaptant des enquêtes du détective Conan. Au début j’avais pensé traiter les deux dans un même article mais en vue du format de chacun, je me suis dit que j’allais plutôt les prendre comme des films séparés, et donc les commenter chacun leur tour.

 

Tout d’abord, la raison pour laquelle j’ai regardé ce drama, je pense que vous l’avez toutes deviné: Oguri Shun. En tous cas c’était ma raison principale, car il y en a en fait une autre : j’étais tout simplement très curieuse de voir ce que pouvait donner « Détective Conan » en drama live. Je n’ai jamais suivi du tout l’anime, j’ai dû simplement voir un ou deux épisodes, mais j’avais à peu près aimé si je me souviens bien, et je voulais voir le résultat.

 

En particulier j’étais impatiente de voir comment ils allaient gérer les transformations de Conan. Eh oui car dans l’anime en vérité Conan est un gosse que le spectateur voit de temps en temps sous sa forme d’ado, avant qu’il ne subisse la « transformation ». Eh bien, finalement, ils ont décidé de ne pas gérer du tout ces transitions car l’histoire se déroule avant la transformation de Shinichi/Conan. J’avoue avoir été un peu déçue et en même temps cela m’a permis de voir Oguri Shun plus souvent donc je ne me plains pas trop.

 

Cela mis à part, qu’en est-il du tanpatsu?

 

Il dure 1h30 donc en fait, c’est bien un « film » policier en quelque sorte, un peu à la manière de « Kindaichi Shounen no Jikenbo 2005 » qui faisait à peu près la même longueur et était également basé sur un manga policier (en fait je vous en parle surtout parce qu’il y a Kame dedans mais bon…). Quand on regarde un drama, évidemment, il y a d’abord la base, à savoir le scénario. Et là c’est d’autant plus important qu’il s’agit après tout d’un policier, donc sans bon scénario, forcément cela ne fonctionne pas.

 

Je vous avoue qu’à ce niveau-là, je suis plutôt mitigée. Beaucoup de coïncidences et de clichés font que c’est légèrement lourd, pas assez fin pour qu’on puisse en dire que l’intrigue est vraiment réussie. La première partie du tanpatsu réussit à installer une forme de suspens, mais dans la seconde, tout se met en place de façon évidente et certains évènements inexpliqués semblent un peu parachutés sans raison, juste histoire de brouiller les pistes sans qu’ils soient justifiés. Il y a en fait pas mal de « facilités scénaristiques » et même moi qui ne suis pas très douée pour démêler les intrigues policières, j’ai vu venir les choses à partir de la seconde moitié. Cependant, cela reste agréable. Mais si vous êtes du genre « à cheval » sur ce genre de choses, vous serez très certainement déçus.

 

 

Pour ce qui est des acteurs je dois dire que j’ai été surprise par Kurokawa Tomoki. Elle joue typiquement le genre de filles qui devrait m’énerver, et pourtant non, pas du tout, j’ai trouvé le personnage au contraire très sympathique, et l’actrice très mignonne. Elle forme une très bonne paire avec Oguri Shun qui est bon, comme d’habitude, cela ne surprend plus personne. Il ne nous livre pas ici sa meilleur prestation, pour la simple raison que le rôle ne lui permet pas non plus de faire des merveilles, mais il reste crédible en toutes circonstances, tout en conservant la classe naturelle qui le caractérise et que je reconnaissais avant même de l’apprécier. Je dois dire que l’histoire du « fidèle ballon » m’a beaucoup faite rire car elle m’a semblée légèrement grosse, mais on est après tout dans une adaptation de manga et donc cela se remarque, on retrouve de nombreux traits du manga.

 

Enfin pour compléter le trio d’acteurs principaux on retrouve Jinnai Takanori qui est loin d’être un inconnu puisqu’on l’a déjà vu dans « Tantei Gakuen Q » ou encore  « Un litre de larmes ». Ici, cela se rapproche plus de « Tantei… » que « Un litre... » niveau rôle car son but est principalement d’exagérer ses expressions faciales afin de créer un effet comique. Et la plupart du temps cela fonctionne, même si j’ai fini par le trouver légèrement énervant sur la fin, et trop en exagération sur certains passages où il aurait du être « normal ».

 

Finalement le défaut de ce drama, c’est qu’il est souvent « gros », on le voit venir. Cela reste du sympa, mais sans plus. Ou plutôt du sympa avec un plus, Oguri Shun. Car bon, il est superbe évidemment…Je n’arrive même plus à me souvenir pourquoi je ne l’aimais pas (bon si…je m’en souviens…mais c’est du passé, il m’a pardonné, pas vrai Shun?) Je vous le conseille si vous adorez Shun ou si vous ne savez pas trop quoi regardez et voulez vous faire un truc sympa avec un Bisho histoire de passer le temps, mais je ne vais pas vous dire que c’est indispensable.

 

- Trop choupi >< -

 

De bons Jdramas policiers:

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :