Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Note: je remets la drama/filmographie, les liens et la fiche à jour lors de certaines occasions, mais ça n'arrive pas tous les mois/ans. N'hésitez donc pas à cliquer sur le tag de Matsuda Ryuhei pour avoir les développements récents^^

MatsudaRyuhei1.png

 

En ce moment je me fais un peu une orgie de films et dramas d'Eita, Matsuda Ryuhei et Hiroki Narimiya. Du coup je suis allée relire ce que j'avais écrit sur ces trois personnes et, si pour Eita et Hiroki ça va -même si j'avais mis à jour l'article d'Eita avant de regarder The foreign Duck, the native duck and God in a coin-locker, Saikou no Rikon et Mahoro Ekimae Bangaichi, ce qui veut dire qu'il va falloir que je fasse des rectifications-, l'article sur Matsuda Ryuhei était absolument honteux donc il 'était temps de remettre tout cela à jour. Alors ne vous y trompez pas, je suis LOIN d'avoir vu tout ce qu'il a fait. Très très loin même. Donc cela veut dire que dans un mois, il faudra probablement que je refasse encore une MAJ mais ce n'est pas grave, tant pis. Parce que je ne peux vraiment pas laisser mon ancien article, cela me fait trop mal au cœur.

 

Donc parlons de Matsuda Ryuhei. Que j'ai découvert très tôt ! Avant même son frère en fait. Car oui, des fois que vous vous poseriez la question, Matsuda Ryuhei et Matsuda Shota sont de la même famille, ils sont frères. Et je suis tombée sur Matsuda Shota dans Hana Yori Dango dans mes débuts dramatesques mais je suis tombée sur Matsuda Ryuhei encore avant cela en regardant le film live de Nana. J'avais d'ailleurs été très déçue. J'avais trouvé Ryuhei dépourvu de charisme et tout à fait à côté de la plaque. Peut-être qu'en le revoyant je n'aurais plus cette impression mais toujours est-il que je suis partie avec une impression assez négative de Ryuhei. Mais heureusement j'ai fini par regarder le film Aoi Haru et cela a tout changé ! Donc pour vous les gens, je vais faire un top5 de ce qui est à voir à mes yeux dans la drama/filmographie de cet acteur. Maintenant ce qu'il faut que vous sachiez c'est que (1) c'est un top5 par rapport à ce que j'ai vu. Donc s'il y a un film absolument génial -il a fait beaucoup de films- qui, selon vous, devrait être dans ce classement mais n'y est pas, il y a de grandes chances pour que je ne l'aie tout simplement pas vu ^^' Car Ryuhei semble avoir fait tellement de bons films qu'un top5 est assez ridicule. Lorsque j'en aurai vu suffisamment, je ferai probablement un top 10 ! (2) En grande partie l'ordre de mon top est beaucoup influencé par « à quel point les films/dramas sont frais dans ma tête ^^' ». Car j'ai adoré en gros tout ce qu'il y a sur la liste, c'est juste qu'il y en a certains que j'ai vus/revus plus récemment donc mon affection est plus vive. Sur ce, lançons-nous dans ce top5~

 

MatsudaRyuhei6.png

 

(Bonus) Synesthesia (film) : Je le mets à la fin parce qu'il faut dire aussi que Matsuda Ryuhei a un tout petit rôle dans ce film dont les acteurs principaux sont en fait Eguchi Yosuke, Masanobu Ando -yay- et aussi Miyazaki Aoi un peu. Mais surtout Masanobu Ando. Bon bon, commençons par expliquer de quoi parle le film. On a en gros deux personnages principaux : Shin et Takeshi. Shin est « atteint » de synesthésie, ce qui signifie en gros que les sens chez lui sont mélangés. Donc il peut entendre les odeurs comme des sons ou voir les chiffres comme des couleurs par exemple. Et son meilleur ami, Takeshi, lui est « normal » mais très marginal si bien que ces deux-là se sont construits une amitiée basée en partie sur le fait qu'ils ont probablement du mal à se sentir proche d'autres êtres humains. Rajoutez un tueur qui manipule les gens via pc pour les pousser au suicide dans l'équation, Mari, une jeune fille également « synesthète » (?) et prochaine cible désignée du tueur, Matsuda Ryuhei dans un rôle très bref mais essentiel, et vous obtenez un film très imparfait -honnêtement le côté enquête est prévisible et pas bien passionant- mais joli et bien interprété si bien qu'il m'a touchée. Par ailleurs en relisant mon article, je vois que je désespérais de trouver l'OST du film et du coup, effectivement, j'ai fini par acheter l'album ! Tout cela pour dire : la musique est jolie.

 

5 - Big Bang Love Juvenile (film) : Dans ce film de Takashi Miike dont Ryuhei Matsuda interprète le personnage principal -aux côtés d'Ando Masanobu et Kubozuka Shunsuke notamment-, un jeune homme qui était serveur dans un bar gay est envoyé en prison après avoir violemment assassiné un client l'ayant violé. Il rentre en prison le même jour que Kazuki -Ando Masanobu donc- qui avait déjà fait de la prison pour viol mais qui, ce coup-ci, est enfermé pour avoir battu un homme à mort. Au début du film on apprend que Kazuki est mort et on entend Jun nous dire que c'est lui qui l'a tué. Mais est-ce réellement le cas ? Ce film jouit d'un excellent casting qui nous peint le portrait de personnages torturés et captivants. La relation entre Jun et Kazuki était incertaine et étrange mais hypnotisante. Mais plus que tout cela, en fait, j'ai surtout retenu la réalisation de ce film. Elle est très étrange. Parfois il y a des décors « normaux », parfois les décors ne sont plus que des lignes sur le sol, parfois on ne voit pas tous les personnages, parfois les personnages disparaissent dans les airs... Takashi Miike utilise sa mise en scène pour que nous voyions exactement ce qu'il veut nous montrer. Cela créé une ambiance assez déstabilisante, d'autant que l'histoire n'est pas racontée de façon linéaire, mais je n'en ai jamais décroché et c'est un film que je recommanderais sans mal, même si j'admets qu'il n'est clairement pas fait pour tout le monde et qu'il est possible que vous le détestiez. Tout de même : à tenter.

 

4- Ashita No Kita Yoshio (drama) : En général il me semble que Matsuda Ryuhei aime bien s'investir dans des projets un peu étranges … et ce autant au petit qu'au grand écran. Ashita no Kita Yoshio est l'histoire de Kita Yoshio -interprété par Kohinata Fumiyo- qui n'a plus trop de raisons de vivre. Du coup il décide de se suicider le jour de l'anniversaire de la mort de son meilleur ami. Il lui reste onze jours à vivre et le premier de ces onze jours, il rencontre Yashiro Heita -Matsuda Ryuhei- qui, s'attachant à Yoshio très rapidement, décide de l'aider à se suicider -normal-. Par ailleurs il y a plein de mystères à résoudre et le Yoshio-gentil à une sorte de seconde personnalité maléfique qui fait super froid dans le dos. J'ai avalé ce drama d'une traite, impossible de m'arrêter. Le rythme semble assez lent mais en vérité les choses bougent bien et il y a toujours plein de questions auxquelles il faut répondre si bien que j'étais toujours en suspens. Par ailleurs le casting est excellent -Kohinata Fumiyo en tête- et les personnages très attachants, notamment Heita -Matsuda Ryuhei donc- qui forme avec Yoshio une relation très touchante. Mystérieux, touchant, sombre parfois mais drôle par moments aussi, Ashita no Kita Yoshio m'a charmée et c'est un drama que je recommande !

 

MatsudaRyuhei7.png

 

3- Aoi Haru (film) : Ah le film qui a tout changé ! C'est après ce film que j'ai commencé à vouloir regarder les films et dramas de Matsuda Ryuhei. Et donc, dedans, il interprète Kujo, un jeune lycéen assez introverti qui se retrouve à la tête de son école après avoir gagné à un jeu, une épreuve de courage qui consiste à monter sur le toit, à s'agripper à la barrière en étant du côté du vide. Après cela, on lâche la barrière, on se laisse tomber en arrière en claquant le plus de fois possible et on rattrape la barrère à la dernière minute. Celui qui frappe dans ses mains le plus de fois sans se débiner ou mourir, a gagné. Cela vous donne en fait une assez bonne idée du thème d' Aoi Haru. Les lycéens de ce film vivent das un lycée où la violence est banale, quotidienne, et ils n'ont pas de porte de sortie. Leurs rêves se brisent quand ils en ont mais la plupart n'en ont pas et ces personnages qui ont la vie devant eux, semblent déjà être dans une impasse. Ils sont livrés à eux-mêmes et ils étouffent peu à peu. La réalité dans Aoi Haru est cruelle et sombre, elle écrase les personnages et certains, blasés, se sont détachés de tout. Du coup cela donne un film assez pessisimiste, décalé, parfois drôle à cause du décalage de ses personnages mais généralement sombre et désespéré. Matsuda Ryuhei est parfait dans le rôle principal et, en général, tout le casting -dans lequel on retrouve notamment Arai Hirofumi, Oshinari Shugo, Tsukamoto Takashi et Eita dans un petit rôle- est très bon. Par ailleurs la réalisation est assez géniale également avec une bande-son qui m'a marquée et dont j'écoute encore les morceaux des années après. Un très bon film.

 

2- The foreign duck, the native duck and God in a coin locker (film) : Encore un film avec Eita~ Il semble qu'ils aiment bien travailler ensemble ces deux-là en fait... Dans ce film Hamada Gaku tient le rôle principal d'un jeune homme un peu timide qui emménage dans un nouveau bâtiment. Il rencontre alors son voisin Kawasaki qui, après qu''ils aient socialisé un petit peu autour de la chanson Blowing in the wind de Bob Dylan, commence à lui parler d'un étranger venu du Bhutan, d'un dictionnaire, de canards … Voilà voilà. Je vous en dirais plus mais il y a tellement de risques que je vous spoile le film que … je préfère ne pas en dire trop. Mais sachez que le casting est impeccable. Hamada Gaku est très attachant, Eita est mystérieux mais charismatique à souhait et, bien entendu, Matsuda Ryuhei -qui apparaît assez tard dans le film- est excellent également. Le film est parfois un peu étrange mais il tient intéressé et il touche. Je l'ai revu il y a peu de temps et, à la revoyure, je l'ai encore plus apprécié que la première fois. Donc si vous ne l'avez pas vu, je vous invite vivement à le découvrir et si vous l'avez déjà vu... revoyez-le \O/

 

1- Mahoro Ekimae Tada Benriken (film) & Mahoro Ekimae Bangaichi (drama) : Eita zi come back~ Alors, pour le coup il y a un film puis il y a eu un drama -deux ans plus tard- et cette année il devrait y avoir un second film -et encore un drama ? Je veux un autre drama ! Gimme another drama >.<- . Pour raconter rapidement, on a deux personnages : Tada Keisuke -Eita- et Gyouten Haruhiko -Matsuda Ryuhei-. Ils habitent tous deux Mahoro, un quartier fictif de Tokyo dans lequel, en gros, les rêves viennent plus ou moins mourir et les gens zônent sans trop d'espoir de se sortir du quartier un jour. Une fois qu'on y est, on y reste. Tada est un homme à tout faire. Il a un van et quand on l'appelle, il va faire ce qu'on lui demande pourvu qu'il soit . Il l'héberge un soir et après cela Gyouten ne part plus. Dans le drama Tada et Gyouten travaillent et habitent ensemble du coup et vont d'affaire en affaire. Le film et le drama ont beaucoup de choses en commun mais sont également assez différent. Ce qu'ils ont en commun, outre les personnages et le casting, bien entendu, est l'idée d'errance. Les personnages ne semblent aller nulle part et c'est l'idée. La grosse différence est que le film est plutôt mélancolique tandis que le drama est drôle. Pas à s'en rouler par terre mais j'ai quand même réellement ri de bon cœur plus d'une fois et j'ai beaucoup souri. Le film, au début, semble presque... vide. On se demande où il veut aller, pourquoi il nous montre ce qu'il nous montre. Néanmoins plus on avance, plus on se rend compte qu'il y a bien un thème général -l'amour, la famille, l'abandon, les liens entre les gens en général- et que le film va effectivement quelque part : il cherche à ouvrir les yeux de Gyouten et Tada sur ce qui les relient l'un à l'autre. C'était un film très touchant à mes yeux. Alors il ne faut rien avoir contre les films lents mais je trouve que le bilan final en vaut vraiment le coup.

 

MatsudaRyuhei5.png

 

Le drama parle toujours d'amour, de famille, d'abandon et de liens mais cette fois-ci se concentre réellement sur les affaires de Tada et Gyouten. Je vous en ferai un article un jour pour vous dire tout le bien que je pense de ce drama. Je vous en ferai même plusieurs probablement. A la base je ne pensais pas que le drama pouvait tout à fait fonctionner car il me semblait diffiicle de faire pluieurs épisodes en conservant l'ambiance du film mais comme le drama prend une approche un peu différente, cela fonctionne. Et au final on obtient un vrai bon drama -avec un casting très solide- qui m'a enchanté toute la nuit où je l'ai regardé d'une seule traite. Après, je pense que le drama ne s'adresse pas à tout le monde. Parce que le drama est assez décalé dans ambiance, il y a des gens qui passent complètement à côté, ce qui est normal. Donc je ne peux pas guarantir qu'il vous plaira mais pour ma part j'ai adoré le film comme le drama, tout en les appréciant de façon différente.

 

 

Voilà, pour le moment j'en suis là de mes aventures Ryuhesques. Comme je vous le disais, j'ai encore de gros gros gros trous dans ma connaissance de cet acteur mais, peu à peu, j'ai bien l'intention de combler mes lacunes. Plus je le vois, plus je l'apprécie et je n'ai aucun doute que cela continuera dans ce sens~

 

 

MatsudaRyuhei3.png

 

Amachan (NHK, 2013)

Mahoro Ekimae Bangaichi (TV Tokyo, 2013)

Douki (WOWOW, 2011)

Daremo Mamorenai (Fuji TV, 2009)

Tenchijin (NHK, 2009)

Ashita no Kita Yoshio (Fuji TV, 2008)

Hagetaka (NHK, 2007)

 

MatsudaRyuhei2.png

 

Mahoro Ekimae Kyousoukyoku (2014)

The Raid 2: Berandal (2014)

Mugiko-san to (2013)

Detective in the Bar (2013)

The Great Passage (2013)

A Chorus of Angels (2012)

I'm Flash! (2012)

Phone Call to the Bar (2011)

Tada's Do-It-All House (2011)

Boys on the Run (2010)

Kanikosen (2009)

Hagetaka (2009)

Tsurugidake (2009)

Daremo Mamotte Kurenai (2009)

Akumu Tantei 2 (2008)

Densen Uta (2007)

Koisuru Madori (2007)

Ahiru to Kamo no Coin Locker (2007)

Purukogi (2007)

Sekai wa Tokidoki Utsukushii (2007)

Chosyu Five (2006)

Akumu Tantei (2006)

46-okunen no Koi (2006)

Gimmy Heaven (2006)

Ranpo Jigoku (2005)

NANA (2004)

Yasha no Ike (2004)

Koi no Mon / Otakus in Love (2004)

IZO (2004)

Cutie Honey (2004)

Showa Kayo Daizenshu (2003)

Hachigatsu no Kariyushi (2003)

9 Souls (2003)

Renai Shashin (2003)

17-sai (2003)

Aoi Haru / Blue Spring (2002)

Hashire! Ichiro (2001)

Shibito no Koiwazurai(2001)

Gohatto / Taboo (1999)

 

MatsudaRyuhei4

Tag(s) : #Cinéma, #TV, #Cinéma Asiatique, #Japon, #Drama, #Acteur, #Matsuda Ryuhei

Partager cet article

Repost 0