4bia สี่แพร่ง

Publié le 6 Mars 2011

 

4bia.jpg

 

2008

 

Recueil de quatre courts-métrages

 

Avec :

 

Maneerat Kham-uan >>> Pin –première histoire-

Apinya Sakuljaroensu >>> Pink –seconde histoire-

Witawat Singlampong >>> Diaw –seconde histoire-

Chon Wachananon >>> Yo –seconde histoire-

Pongsatorn Jongwilak >>> Phueak –troisième histoire-

Kantapat Permpoonpatcharasuk >>> Aey –troisième histoire-

Laila Boonyasak >>> Pim –quatrième histoire-

 

Réalisateurs et synopsis précisés dans le commentaire en raison du format

 

 

3

 

Comme vous le savez toutes, j’adore me traumatiser à coup de films d’horreur. Bon ces derniers temps j’ai vraiment du mal à me sentir traumatisée vu que je connais trop le genre et que je suis rarement surprise mais ce film avait deux bons arguments. Et non il n’y a pas de faute, c’est bien « deux » et pas « de ». Et ces deux arguments sont les réalisateurs des deux derniers courts-métrages car ce sont eux qui ont réalisé Shutter et Alone. Alone m’avait légèrement déçue –un bon début mais une chute un peu faiblarde-mais Shutter reste un de mes trois films d’horreur favoris donc j’avais vraiment envie de voir. Et j’ai bien fait parce que j’ai vraiment aimé. C’était légèrement inégal, il y avait des histoires moins bonnes que d’autres mais somme toute le bilan est plutôt positif.

 

4bia-1.jpg

 

Le premier court-métrage a été réalisé par Youngyooth Thongkonthun. Il se passe entièrement –ou presque- dans l’appartement du personnage principal. Suite à un accident alors qu’elle était à l’arrière d’un taxi elle a une jambe dans le plâtre et est en gros cloitrée dans son appartement depuis trois mois. Un soir elle reçoit un message d’un inconnu : « Je veux être ton ami ». La morale ? Ne répondez pas aux messages d’inconnus. En soi l’histoire n’est pas bien innovante et je n’ai pas été surprise outre mesure mais la réalisation fait que c’est le court-métrage qui m’a le plus foutu les boules. Il n’y a aucun dialogue oral, on ne sort jamais de l’appartement, l’ambiance est vraiment oppressante et c’est très bien rendu par la réalisation. Les messages sont par ailleurs bien utilisés et je me suis réellement sentie de plus en plus tendue. La fin m’a laissée avec un sentiment assez mitigée par contre….je l’ai trouvée jolie et à la fois elle n’est pas aussi effrayante que le reste du film. Mais il n’en reste pas moins que ce petit film est bien foutu et fonctionne.

 

4BIA-2.jpg

 

Le second est de Paween Purikitpanya et c’était le court-métrage que je craignais le plus car le réalisateur est également responsable de Body 19  que j’avais trouvé très stylé mais pas franchement réussi scénaristiquement. Ici j’ai un peu retrouvé les mêmes défauts. L’histoire est assez simple : un élève persécuté par ses camarades de classe invoque un esprit maléfique pour obtenir vengeance. Bon, c’est pas révolutionnaire mais ça peut fonctionner après tout. D’ailleurs les morts sont assez « divertissantes »… le souci c’est que l’histoire encore une fois semble être au service de la réalisation. Le court-métrage est entièrement tourné comme une sorte de bande-annonce avec des plans qui ne se suivent pas, des « flashs », des changements de couleurs, etc…et c’est super fatiguant. Sérieusement j’ai eu beaucoup de mal à suivre. Et puis la fin…rah mon Dieu ces effets >.< c’était foireux comme jamais, il devrait laisser tomber le CGI ! déjà dans Body 19 c’était ridicule et là cela gâche tout alors qu’en soit la fin n’était pas mauvaise…bref c’est le cout-métrage qui m’a le moins plu au final.

 

Phobia2_1.jpg

 

Par contre le troisième est excellent, vraiment drôle. Je sais que quand je dis d’un film d’horreur qu’il est drôle c’est rarement bon mais en l’occurrence c’est positif. En plus ça me fait plaisir parce que le réalisateur, Banjong Pisanthanakun, est l’un de ceux pour lesquels je regardais le film à la base. Cette histoire-là tourne autour de quatre amis qui sont partis camper et faire du kayak. Ils se font peur en racontant une histoire de fantôme et l’un d’entre eux plaisante en disant que s’il meurt, il reviendra les hanter. Le jour suivant ils ont un accident de kayak et le jeune homme disparait. Qu’est-ce que j’ai adoré ! Sérieusement je me suis bien amusée. Le réalisateur/scénariste s’amuse à glisser dans son film des tas de références à d’autres films d’horreur, s’en moquant gentiment –de Shutter y compris d’ailleurs. Et j’ai adoré la fin ! Sans oublier que le film a quand même ses quelques instants un peu tendus. Je n’ai pas été terrifiée mais bon je n’étais pas non plus super rassurée. Le film est bien réalisé, il est légèrement inquiétant et il est drôle, bref, rien que pour ce court-métrage, regarder le film valait le coup.

 

4bia-large-msg-120907100904.jpg

 

Quant au dernier, réalisé par Parkpoom Wongpoon co-réalisateur de Shutter et Alone, il a ses bons moments. Il ne m’a pas franchement fait peur mais il y a quand même des images peu rassurantes … dans celui-là une hôtesse de l’air se retrouve seule à bord avec le pilote, le co-pilote et une princesse qui est en route pour rejoindre son mari dont on dit qu’il a pris une maîtresse. Je ne vous en dis pas plus, j’aurais peur de spoiler. Honnêtement ce court-métrage n’est pas mon favori mais il n’est pas non plus terriblement mauvais et peut faire son petit effet.

 

Somme toute en fait j'ai bien aimé ce petit recueil et j'ai hâte d'en regarder la suite. Par ailleurs j'ai décidé de terminer de regarder les films des réalisateurs de Shutter. De toute façon il ne m'en reste que deux à voir: la suite de 4bia et Hello Stranger (une comédie romantique pour le coup). Enfin en attendant je pense que les amateurs d'horreur apprécieront cette anthologie. Par contre si vous ne voulez être spoilés ni sur Le Sixième Sens ni sur Shutter , regardez-les d'abord ! Les fins des deux sont spoilés dans ce film et si vous ne les avez pas vus, ce serait dommage! il y a également un petit spoil sur Titanic mais ça va je pense qu'on sait tous que dans Titanic le bateau se prend effectivement l'iceberg-...

 

 

Et zi machin qui n'a pas de rapport:

-oui c'est en train de devenir une tradition-

 

10-copie-1.png

Rédigé par Milady

Publié dans #Cinéma Asiatique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :