[A l'échelle du dessous] Arietty et le petit monde des chapardeurs 借りぐらしのアリエッティ

Publié le 24 Septembre 2012

arrietty-le-petit-monde-des-chapardeurs.jpg

 

Sorti en 2011

Réalisé par Yonebayashi Hiromasa

 

Dontesque ?

Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d’une vieille maison perdue au cœur d’un immense jardin, la minuscule Arrietty vit en secret avec sa famille. Ce sont des Chapardeurs.

Arrietty connaît les règles : on n’emprunte que ce dont on a besoin, en tellement petite quantité que les habitants de la maison ne s’en aperçoivent pas. Plus important encore, on se méfie du chat, des rats, et interdiction absolue d’être vus par les humains sous peine d’être obligés de déménager et de perdre cet univers miniature fascinant fait d’objets détournés.

Arrietty sait tout cela. Pourtant, lorsqu’un jeune garçon, Sho, arrive à la maison pour se reposer avant une grave opération, elle sent que tout sera différent. Entre la jeune fille et celui qu’elle voit comme un géant, commence une aventure et une amitié que personne ne pourra oublier…

(Allocine)

 

 

oOo

En fait j'ai mis absolument des plombes à le voir ce film ! Déjà je l'ai loupé au cinéma je sais plus trop pourquoi puis j'ai acheté le dvd, je l'ai laissée chez moi à Poitiers, du coup je l'ai téléchargé pour pouvoir le regarder dans mon appart à Paris mais j'oubliais, j'oubliais, et puis je n'avais pas le temps, puis je n'avais pas envie de regarder des films, etc, etc. Je savais pourtant bien que j'allais aimer mais je ne sais pas, je repoussais. Et puis ENFIN je me suis posée devant le film. Et bien sûr, j'ai aimé -waow quelle surprise, incroyable!-. Bon après ce n'est clairement pas mon film de Ghibli favori mais j'ai aimé malgré tout.

 

Je pense que mon principal souci avec ce film c'est qu'il manque un peu de développement sur certains personnages. Principalement on a ce petit chapardeur « sauvage » qui a un look à la Mononoke, j'aurais aimé en savoir un peu plus sur lui mais on ne nous dit jamais grand-chose. Et puis on a la vieille qui veut absolument choper les chapardeurs mais on ne sait jamais trop-trop pourquoi. Et la fin m'a semblée légèrement floue pour être honnête, je n'ai pas super saisi pourquoi il fallait absolument que cela se termine comme cela. De même je regrette qu'Arietty et Sho ne passent finalement pas TANT de temps ensemble. J'aime beaucoup les débuts de leur relation avec Sho qui essaie d'apprivoiser Arietty -en quelque sorte- mais ils ne passent pas beaucoup de temps à copine j'ai l'impression et j'aurais aimé plus de cela à l'écran. Après, je chipote juste parce qu'en fait j'ai vraiment bien aimé. Le film n'a pas la portée d'autres films du studio mais il n'en reste pas moins une histoire très jolie servie, évidemment, pas de très beaux visuels.

 

Je crois que les images sont vraiment la raison pour laquelle j'ai adoré ce film. Les films Ghibli sont tous très beaux évidemment donc ce n'est pas une surprise mais, une fois de plus, j'ai adoré voir ce nouvel univers se former devant mes yeux. Le monde est familier puisque c'est le nôtre mais il est envisagé sous un point de vue différent et un des aspects que j'ai préféré dans ce film, c'est son aspect technique. Voir notre monde du point de vue d'un être tout petit, ça a déjà été fait dans Le secret de Nimh, dans 1001 pattes, dans Les Minimoys, etc, donc, même si c'est très bien fait et toujours intéressant à regarder, on connait le principe. Par contre voir comment s'organise la vie d'Arietty et de sa famille, ça c'était nouveau. Voir comment ils allaient chaparder, leurs règles de sécurité, leur matériel, … bref voir tout ce qui était propre à leur monde et à leur mode de vie, c'est vraiment ce que j'ai aimé et le film va dans les détails, ce que j'ai beaucoup apprécié. Plutôt que l'histoire elle-même, c'est l'univers qui m'a plu et évidemment cet univers passe beaucoup par les images.

 

19598655.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20101124_113937.jpg arrietty_le_petit_monde_des_chapardeurs_02.jpg
photo-Arrietty-Le-petit-monde-des-chapardeurs-Kari-gurashi-.jpg arrietty-petit-monde-chapardeurs-L-E_l3xa.jpeg

 

Heureusement, aussi superbes soient-elles, les images ne sont pas TOUT ce qu'il y a de réussi. Déjà, j'ai beaucoup apprécié la bande-son. J'avais déjà entendu la musique en fait après avoir vu dans Plus ou moins geek -émission internet que vous pouvez retrouver sur le blog du Joueur du Grenier par exemple- une interview de Cécile Corbel, la compositrice... c'est con à dire mais je crois que le fait d'avoir vu cette interview avant m'a fait apprécier encore plus la musique. Je sais que je devrais aimer la musique pour elle-même mais l'idée qu'elle ait été composée par une fan française de Ghibli ayant été embaûchée plus ou moins sur un coup de pot, ça m'a fait plaisir. Et puis elle a composé une très bonne bande originale de toute façon.

 

D'un point de vue technique, ce film est assez parfait en fait~ et même si j'ai mes regrets au niveau de l'histoire, ils ne pèsent pas très lourd dans la balance. Les personnages sont attachants, l'humour et l'aventure sont au rendez-vous, les thèmes sont jolis, et comme dans tous les films de Ghibli, j'ai versé ma petite larme -sérieux je sais pas ce qu'il se passe avec les films de ce studio mais il y a TOUJOURS un moment où je me mets à pleurer... c'est qu'ils sont trop beaux en fait~ -.

 

En fait ce que j'essaie de dire tout simplement c'est que ce film, il est bien. En fait. Evolué, je sais. Regardez-le ? Mais bon j'étais probablement la dernière à me poser devant donc … BREF pour résumer : ce film il est bien, regardez le.

 

 


 

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :