Aladin (parce que les taupes sont aussi une espèce menacée)

Publié le 5 Mai 2011

haut

Aladin

bas 415px-AladinPoster2009.jpg

 

Infos

Sorti en 2009

 

Réalisé par Sujoy Ghosh

 

 

Avec :

 

Amitabh Bachchan >>> Genius

Sanjay Dutt >>> Ringmaster

Riteish Deshmukh >>> Aladin Chatterjee

Jacqueline Fernandez >>> Jasmine

 

 

Dntesque

 

Orphelin depuis la mort mystérieuse de ses parents bientôt suivie de celle de son grand-père, Aladin n’est ni vraiment beau ni vraiment intelligent et se fait toujours martyriser par certains de ses camarades de classe à cause de son nom. C’est pourquoi lorsqu’il croise le chemin de la belle Jasmine il pense tout de suite n’avoir aucune chance. Mais une lampe magique est sur le point de changer tout cela…

 

 

 

Affichs

 

aladin_l2009090407086.jpg 6658_0.jpg

 

Bon je n’ai pas grand-chose à dire sur  la première affiche en fait mais je l’aime beaucoup, elle a un côté « magique » qui colle très bien au titre… cela dit je trouve qu’elle gagne à être vue de loin. Parce que j’adore absolument les couleurs mais par contre si on s’approche trop le génie a une expression bizarre et Aladin n’est pas beau –mais ça c’est normal- Donc j’aime beaucoup les couleurs et mieux vaut en profiter de loin :p

A ce niveau-là du coup la seconde affiche est nettement moins intéressante –mêmes défauts, les jolies couleurs en moins-

Quant à la troisième la seule raison pour laquelle je lui pardonne d'exister c'est qu'elle me rappelle le début de Retour vers le Futur -oui cheveux explosés + guitare = Retour vers le futur pour moi-

 

 

3 Je ne suis pas forcément une grande fan de Bollywoords mais c'est vrai qu'une fois de temps en temps je ne dis pas non. J'aime leurs côtés festifs, les danses, la musique.... et puis c'est vrai que maintenant que j'ai compris qu'il faut toujours les regarder au 36ème degré cela passe beaucoup mieux. Bref j'avais envie d'un Bollywood histoire de me vider l'esprit et je suis tombée sur celui-là dont le titre m'a tout de suite attirée puisque pour moi Aladin = Aladin de Disney = chef d'oeuvre. Alors... ce film-là n'est pas un chef d'œuvre -bah non, c'est un bollywood, les deux notions ne vont pas ensemble...rah que je suis mauvaise- mais n'empêche que j'ai beaucoup aimé et que je pense qu'il peut être regardé même par des gens n'étant pas trop fan de Bollywoods à la base même si, je précise, cela reste un Bollywood donc faut pas y être complètement allergique ...mais par exemple mon père a bien aimé alors que tout ce qui est musical n'est franchement pas son truc et les Bollywod encore moins.

 

Personnellement ce que j'ai surtout adoré dans ce film c'est son kitsh incroyable. Alors, c'est vrai, les Bollywood sont toujours un peu kitsh mais lui j'ai l'impression qu'il était mieux fait dans un kitsh plus voulu...en quelque sorte. En fait le passage qui m'a carrément accrochée c'est celui du début où on voit subitement apparaître les bottes du méchant. Avec le petit effet de musique c'était purement sublime et j'ai décidé à ce moment-là d'aimer le film. Et après donc j'ai continué d'aimer sans problème et je dois dire que certaines scènes étaient absolument énormes. Moi en particulier il y a trois passages musicaux que j'ai adorés. Le premier c'est celui du « rap » du génie. Bon c'est pas franchement du rap mais c'est construit un peu comme un clip de rap ou de R'nB. Je sais pas, jsuis nulle à identifier les genres....mais en tous cas c'était énorme! Si jamais vous regardez le film c'est le moment du « Aladin give me a five » où le génie « has got the groove» et quand il bouge « the whole worl dmoves » parce que « the man got it going ». Ah les paroles sont un véritable chef d'œuvre, c'est pas croyable;...et évidemment le « clip » aussi.... il y a un petit côté High High (GD&TOP)/One in a million (Yamapi)... mais en moins bien fait évidemment. Enfin c'est pas tellement ce que soit mal fait mais disons que c'est tout à fait parodique -du moins je crois...et j'espère-. Par ailleurs j'ai également adoré la fabuleuse chanson d'amour en milieu de film qui était un paroxysme de niaiserie ridicule assumée. Les expressions du héros étaient absolument superbes! Cela dit faut lui reconnaître au moins qu'il sait chanter, c'est déjà cela. Enfin, troisième passage musical à guetter: celui pendant le générique de fin avec toutes les nanas en tenues sexy ….

 

[Pour celles qui veulent le voir, le passage rap du génie:]

 

Mais pour en revenir à notre héros, je l'ai bien aimé. Bon pour être honnête la première chose qui m'est venue à l'esprit lorsqu'il est apparu à l'écran -tout grandi je veux dire- a été « zut, il est pas beau » suivie de « et en plus il sait pas se fringuer ».... et mes impressions n'ont pas changées d'ailleurs! A la fin du film je ne le trouvais toujours ni beau ni bien habillé. Ni trop intelligent d'ailleurs. De temps en temps ses neurones se heurtent accidentellement les uns aux autres et il a des éclairs d'intelligence mais généralement il est quand même assez euh... « basique » on va dire. Mais il est gentil et il a les idées bien en place, c'est un mec droit, du coup il est quand même attachant et on lui souhaite de finir avec la fille. Faut dire aussi que le rival est franchement grave....Kasim est le stéréotype même du mec lourd, goujat, violent, et con comme ses pieds. Mais c'est ce qui le rend drôle! Honnêtement je n'ai même pas pu le détester. Il était bête et méchant mais plus bête encore qu'il n'était méchant si bien qu'il en ressortait plus ridiculement pathétique que menaçant. Quant à la fille je n'ai rien à dire à son sujet, elle était jolie et sympathique, bref aussi ennuyeusement parfaite que n'importe quelle héroïne de Bollywood. A la différence tout de même que celle-ci fait du karate...Honnêtement ce ne sont pas ces personnages qui m'ont le plus intéressée. La romance était sympa et drôle, clairement le pan de l'histoire que j'ai préféré, l'autre côté étant légèrement passé sous silence -les deux étaient parfaitement prévisibles par contre- mais les protagonistes de cette romance m'intéressaient par contre moins que les protagonistes du côté plus « fin du monde ».

al.jpg

Eh oui car Aladin n'est pas une simple romance, il y a aussi un super méchant à détruire pour sauver le monde et pour cela c'est notre personnage principal qui a été choisi. Alors au début ça fait un peu peur parce qu'on se dit « merde mais le personnage principal c'est un loser, le monde est foutu » mais heureusement c'est le génie qui fait le plus gros du boulot quand même. Et justement ce sont le génie et le méchant que j'ai préférés parce qu'ils étaient aussi grave l'un que l'autre. Entre le génie qui voulait se donner un style djeuns américain avec ses « yo Brother » et autres « dude » et le méchant qui se parodiait pratiquement tout seul il y avait de quoi bien rire et je ne me suis pas retenue -c'est pas mon genre-. Les situations étaient clichés, les personnages étaient ridicules et les dialogues volaient parfois plus bas que terre...oui bon voler plus bas que terre ça paraît dur, j'ai du mal à imaginer une taupe volante -où foutrait-elle les ailes hein? Vous avez pensé à toutes les blessures qu'elle s'infligerait en se cognant dans les tunnels? Pauvre petite bête! Et s'il y a un tremblement de terre hein?- mais c'est une expression alors me gonflez pas. Les dialogues volaient donc plus bas que terre -quoique techniquement si on parle de la planète Terre c'est possible! Plus bas que la Terre ne veut pas dire sous terre...auquel cas comme il n'y a vraiment ni haut ni bas dans l'univers, le bas serait partout...les oiseaux voleraient donc plus bas que terre ce qui prouve bien que les oiseaux sont en vérité des taupes mutantes irradiées par les rayons du soleil à cause du trou dans la couche d'ozone! Cessez la pollution, sauvez les taupes!- bref certains dialogues ..euh...ne volaient pas haut et ce n'était que du bonheur.

 

Ce film, pas si mal fait qu'on pourrait le croire, se veut -probablement-  oomédie avant tout et fait rire tout le long tout en proposant des mélodies très sympas -bien qu'elles ne volent pas haut non plus, or c'est bien connu, les taupes ne sont pas de très bonnes compositrices: elles n'arrivent pas à lire les partitions...- et un univers visuel agréable. Personnellement j'ai beaucoup apprécié. Ah et puis avantage: le film ne dure que deux heures, c'est-à-dire dix fois moins que la durée réglementaire du Bollywood normal -voire vingt fois moins selon les films et selon si on parle en heures objectives ou subjectives. Par exemple si vous prenez Devdas, sur la jaquette du DVD il y a écrit « trois heures » mais en vérité le film en dure quinze.. « Tout est subjectif » comme disait l'ami Einstein -car je sens qu'il est tout à fait approprié de mêler Einstein à toute cette affaire.

 

Pour résumer: La taupe est un animal sympathique et sans défense, ne la laissez pas disparaître! N'encouragez pas leur transformation en volatiles diverses, sauvez les taupes: elles au moins ne vous ch*eront pas sur la tête.

 

Sur ce, la bande-annonce:

 

 

Et un truc qui n'a absolument aucun rapport et que j'ai dessiné dans ma période "rond et orange":

30.JPG


Rédigé par Milady

Publié dans #Cinéma Asiatique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :