[Album] 2AM - Sain't O'Clock (partie 2/3)

Publié le 22 Février 2012

[Lire la partie 1]

 

 

Bon étant donné qu’il n’y a pas de clips pour les chansons dont je vais parler et que du coup cela ferait un article sans aucune image, j’ai décidé de vous mettre des images des 2AM de temps en temps. Les images ont été choisies de façon parfaitement objective avec à cœur de conserver une certaine équité.

 

 

Mirage

 

Alors alors, le retour des 2AM ~ avec une chanson encore une fois ni rapide ni lente. Je suis sûre qu’il y a un terme pour cela mais vous savez que moi les termes techniques… Enfin bref en tous cas voilà, c’est une chanson entre deux rythmes et surtout c’est une rescapée. La première fois je n’ai pas franchement aimé et puis après des mois à la sauter sur l’album, je l’ai réécoutée et j’ai eu un grand moment de « euh… pourquoi j’aimais pas cette chanson déjà ? ». Bon sauf qu’en fait je sais pourquoi : je la trouvais trop doucereuse et cela avait tendance à m’agacer. Ces voix un peu soufflées, ce rythme entre deux, c’est cela qui ne me plaisait pas. Mais j’ai changé d’avis et maintenant au contraire j’aime beaucoup ce morceau. En fait ce qui me plait surtout ce sont les accélérations dans la mélodie parfois ainsi que les répétitions.  Donc par exemple le « Ajikdo niga nae kyeoteso niga » ou les « chakku chakku »… je ne sais pas si vous allez les repérer mais c’est simple ce sont les moments où la mélodie se fait un peu plus rapide pendant les refrains. Je trouve qu’en fait cela donne un bon rythme au morceau en général –j’aurais vraiment fait une critique musicale pourrie décidément-

 

Et pour le coup, comme mon cerveau n’a pas été formaté par un clip quelconque, j’ai pu me former ma propre image. Et je sens que vous trépignez d’impatience à l’idée de savoir ce que c’est, pas vrai ? Mais si, mais si –de toute façon honnêtement même si vous disez non, cela ne changera pas grand-chose-.

 

Eh bien écoutez bizarrement je situe cette chanson comme une berceuse. Cela doit être à côté du rythme assez relaxant, je sais pas. Mais pas une berceuse à minuit lorsqu’il faut dormir, plutôt une chanson pour pousser quelqu’un à faire une sieste en extérieur par une journée ensoleillée d’été… je sais pas, je trouve que la chanson a un côté calme mais pas confidentiel comme peut-être la nuit, elle est plutôt chaleureuse comme une belle journée. Chaleureuse, apaisante, comme une torpeur qui vous prend subitement tandis que vous êtes allongée sur la plage –sauf que là il n’y a pas de plage j’ai décidé- …c’est à cela que me fait penser cette chanson. Et écoutez il y a plus désagréable comme sensation hein !

 

Par contre, clairement, les paroles n’ont rien à voir avec mon image mentale ! En fait elles peuvent être prises de plusieurs façons on va dire…Tout de suite, les voici :

 

Mes amis parlent de toi comme si tu n’existais pas

Je peux te voir mais pourquoi eux ne te voient-ils pas ? ils disent que je suis fou

 

Tous les jours, toute la journée du matin au soir

Tu es toujours avec moi

Oh baby, je te vois ! Baby, je te touche !

N’était-ce qu’un mirage ~ yeah ?

 

Pourquoi est-ce que persone ne peut te voir? Pourquoi tout le monde est-il aveugle ?

Pourquoi ne peuvent-ils te voir ?

Souriante à mes côtés

Pourquoi ne cessent-ils de dire que je suis fou, pourquoi me disent-ils d’oublier ?

Les choses que voient mes yeux, les choses que je ressens

Comment puis je continuer à les oublier ?

 

Même s’ils me disent qu’il est temps d’arrêter et de me réveiller

Même s’ils me disent de t’oublier et me poussent à mettre fin à tout cela

Cela ne sert à rien, je ne peux pas l’accepter

Tu es à mes côtés

 

Tous les jours, toute la journée du matin au soir

Tu es toujours avec moi

Oh baby, je te vois ! Baby, je te touche !

N’était-ce qu’un mirage ~ yeah ?

 

Pourquoi est-ce que persone ne peut te voir? Pourquoi tout le monde est-il aveugle ?

Pourquoi ne peuvent-ils te voir ?

Souriante à mes côtés

Pourquoi ne cessent-ils de dire que je suis fou, pourquoi me disent-ils d’oublier ?

Les choses que voient mes yeux, les choses que je ressens

Comment puis-je continuer à les oublier ?

 

Regarde ce que tu m’as fait ! Nous qui étions si heureux, pourquoi sommes-nous devenus ainsi ?

Comment, comment vivre sans toi ? Sans toi je deviens fou, arrange cela maintenant !

Je t’en prie, reviens-moi.

 

Pourquoi est-ce que persone ne peut te voir? Pourquoi tout le monde est-il aveugle ?

Pourquoi ne peuvent-ils te voir ?

Souriante à mes côtés

Pourquoi ne cessent-ils de dire que je suis fou, pourquoi me disent-ils d’oublier ?

Les choses que voient mes yeux, les choses que je ressens

Comment puis je continuer à les oublier ?

 

Alors comme je vous le disais, plusieurs façons de prendre la chanson. Soit de façon imagée auquel cas le chanteur a vraiment du mal à se remettre de sa rupture, soit de façon nettement moins imagée auquel cas le personnage est gravement atteint du cerveau, a des imitations et fait probablement flipper tous ses amis. Sérieusement j’imagine qu’on est censé prendre cela comme une chanson de rupture mais imaginez deux secondes que la fille est morte, mettez ces mots dans la bouche de Haley Joel Osment et vous avez Le sixième sens le retour… « Je vois des morts » et tout le bordel. Non, ça vous fait pas froid dans le dos ? C’est juste moi qui ai complètement abusé des films d’horreur ? Bon :’(

 

 

 

The day I confessed

Le jour de ma déclaration

 

 

Cette chanson n’apparait en fait pas sur ma version de l’album mais elle est sur la version limitée et je me suis dit que j’allais en parler parce que je l’apprécie beaucoup! En plus elle me forme des images dans la tête que j’apprécie drôlement, toutes aussi niaiseuses soient-elles. Enfin plutôt que niaiseuses, je pense que j’ai formé un véritable clip happy-con dans ma tête.

 

Donc déjà ce serait Jo Kwon le héros parce que je le sens bien en tant que héros happy-con et on le verrait se réveiller puis sortir dans la rue tout heureux parce que ce jour-là –ensoleillé- il a l’intention de faire sa déclaration à la fille qu’il aime. Mais en fait il habite dans une ville de playmobils. Les couleurs sont vives mais les gens sont en plastique et il leur chante qu’il aime la fille mais les playmobils ne réagissent pas :’( Dans le bus et chez la marchande de fleur, il chante et tout qu’il est heureux mais pas de réactions… du coup ça le rend un peu tristounet. Faut imaginer Jo Kwon surjouer là ! Donc genre quand il est dans le bus il essaie de parler à son voisin qui n’a aucune réaction et alors il se tourne vers la caméra et fait « ouin ouin » avec ses mains –ce clip est hautement intellectuel je sais-. Il arrive enfin chez la fille qu’il aime, il sonne à la porte, et la fille en fait elle est en plastique aussi … il lui tend les fleurs, il l’embrasse sur la joue et elle se transforme en vraie jeune fille –youhou \O/- et alors ils marchent main dans la main et ils offrent des fleurs du bouquet à tout le monde et chaque fois qu’ils offrent une fleur à quelqu’un, ce quelqu’un devient une vraie personne … parce que l’amour ça transforme les gens *O* …… \OOOOO/ j’aurais du être scénariste pour des clips de Johnny’s tiens !

 

Non mais sérieusement j’aime bien cette chanson, elle met de bonne humeur et puis elle nous change des ballades déprimantes de l’album sans pour autant tomber dans l’écœurant. Oh je n’ai rien contre les ballades déprimantes de l’album, bien au contraire, mais une petite pause de temps en temps c’est toujours cool. Ah et j’aime particulièrement les petits passages parlés au milieu de la chanson… c’est justement ce qui m’a inspiré mon scénario d’un épisode de bisounours en fait !

 

EDIT : … eh les gens apparemment c’est un solo de Jo Kwon cette chanson \O/ Je savais bien que c’était un morceau qui lui ressemblait ! Par contre j’admets que je n’en suis pas encore au stade où je reconnais réellement toutes leurs voix donc c’est à ma grande honte que j’avoue que je n’avais pas capté que c’était son solo :’( Je vais aller me flageller et tandis que je me flagelle , je vous laisse lire les paroles –traduction anglaise [ici]- :

 

Occupé à réfléchir à la façon dont j’allais le dire

Je n’ai pas pu dormir, mon visage est tout défait

Et je n’aime pas mes cheveux aujourd’hui

Si bien que j’ai été agité toute la journée

 

Il ne reste qu’une heure avant que je te voie

Alors je suis passé chez le fleuriste pour t’acheter des fleurs

Devrais-je prendre des roses ? ou autre chose ?

Je ne sais pas… « S’il vous plait madame, que ce soit joli ! »

 

Quand je te verrais je voulais te dire que tu es jolie

Mais dès que je t’ai vue… « Je t’ai acheté des fleurs alors tu payes le repas »

Pourquoi ces mots sont-ils sortis tous seuls ?

 

Suis-je bête ou naïf?

Ces mots pathétiques sortent d’eux-mêmes

Honnêtement j’essayais de te dire

Que je t’aime

 

J’ai oublié tout ce que j’ai répété toute la nuit

Je t’ai donné les fleurs sans le faire bien

A celle qui m’a donné ce grand sourire, celle qui m’a aimé, tu es un ange

Tu es mon ange

 

Tandis que nous mangeons et parlons de tout et de rien

Je ne sais quand te le dire, je cherche une occasion

Devrais-je te le dire maintenant ? Oui c’est maintenant et à présent, honnêtement je n’entends plus rien.

 

Mon cerveau me dit te dire « il faut que ce soit toi »

« Vu que nous sommes tous les deux célibataires, cela te dirait de sortir ensemble ? »

Ces mots ne cessent de sortir tous seuls.

 

Suis-je bête ou naïf?

Ces mots pathétiques sortent d’eux-mêmes

Honnêtement j’essayais de te dire

Que je t’aime

 

J’ai oublié tout ce que j’ai répété toute la nuit

Je t’ai donné les fleurs sans le faire bien

A celle qui m’a donné ce grand sourire, celle qui m’a aimé, tu es un ange

Tu es mon ange

 

Ces mots que j’ai répétés toute la nuit « Je t’aime, je t’aime »

Je n’ai pas pu te les dire

Je t’aime, je t’aime, je voulais vraiment te le dire.

 

Oh~ Suis-je bête ou naïf?

Ces mots pathétiques sortent d’eux-mêmes

Honnêtement j’essayais de te dire

Que je t’aime

 

J’ai oublié tout ce que j’ai répété toute la nuit

Je t’ai donné les fleurs sans le faire bien

A celle qui m’a donné ce grand sourire, celle qui m’a aimé, tu es un ange

Tu es mon ange

 

Tu es mon ange

Tu es mon ange

Je ferai mieux la prochaine fois !

 

Drôle et adorables… bref… Jo Kwon quoi ! J’adore ces paroles sérieusement. Ce n’est pas tant qu’elles soient révolutionnaires, particulièrement originales ou poétiques mais elles sont touchantes, elles racontent une histoire, elles sont mignonnes et elles sont funs, que demander de plus ? A part Jo Kwon en train de les chanter entouré de backdancers en plastique c’est-à-dire…

 

201202080904777657_1.jpg

 

 

 

To love you again

Pour t’aimer à nouveau

 

 

A ranger dans la catégorie « chers 2AM voice mon coeur, n’hésitez pas à tirer dessus, il est là pour cela ». Bon ok non j’exagère un peu. Cette chanson est triste en fait mais elle me fait un peu moins d’effet que les autres bizarrement. En fait le truc c’est que je suis très très fan du début qui est très simple mais très efficace et beaucoup moins des refrains. Pas que les refrains soient désagréables du tout, non, non, je crois simplement que j’attendais quelque chose d’un peu plus puissant que cela. C’est une chanson en fait que je trouve jolie mais qui ne m’inspire rien. Et c’est triste. Si les refrains s’étranglaient plus, s’ils étaient plus à fond, si j’entendais les 2AM y mettre toute leur âme, j’accrocherais mais là ce n’est pas le cas.

 

Et puis honnêtement je trouve que les paroles sont un peu agaçantes. Disons que j’y lis ce foutu « Je te quitte pour ton bien, je te fais du mal parce que je t’aime, je nous brise le cœur parce que c’est mieux et puis je t’explique rien parce que merde on risquerait de résoudre nos problèmes et ce serait nettement moins tragique, j’en tirerais pas une chanson ! » . C’est peut-être moi qui lis mal mais sérieusement c’est ce que je comprends dans cette chanson ! Enfin bon je vais pas vous demander de me croire sur du vide et ainsi donc, voici les paroles [traduction anglaise ICI] :

 

Tu me demandes de revenir mais tu sais que je ne peux pas faire cela

Tu t’accroches à moi et me supplie de prendre un nouveau départ mais je pense que cela ne te ferais juste pleurer à nouveau

 

La chanson de rupture habituelle semble raconter ton histoire

Et je sais que tu souffres toujours de penser à moi

Je sais tout cela mais …

 

Parce que je ne suis pas un homme suffisamment bon

Pour t’aimer à nouveau

Bien que tu n’arrives toujours à m’oublier

Je ne peux pas te revenir

 

Je t’ai dit de devenir plus heureuse en rencontrant quelqu’un de mieux que toi

Alors pourquoi continues-tu de m’attendre comme une imbécile, cesse de me rendre les choses difficiles

 

Même si je continue de rire quand je regarde des films drôles

Je sais qu’à la fin j’aurai des larmes dans les yeux

Je le sais très bien mais…

 

Parce que je ne suis pas un homme suffisamment bon

Pour t’aimer à nouveau

Bien que tu n’arrives toujours à m’oublier

Je ne peux pas te revenir

 

Même si nous nous revoyons et retombons amoureux, je ne suis pas certain de pouvoir rester avec toi pour toujours

C’est moi qui suis froidement parti alors je n’ai pas le courage de me tenir en face de toi

Je ne peux pas faire cela

 

Parce que je ne suis pas un homme suffisamment bon

Pour t’aimer à nouveau

Bien que tu n’arrives toujours à m’oublier

Je ne peux pas te revenir

 

Non ? Vous n’y voyez pas la même chose que moi ? Sérieusement je ne vois pas trop comment interpréter cela autrement et ça m’énerve ce genre d’histoire ! C’est ce foutu malentendu qui arrive toujours entre les épisodes 12 et 14 des Kdramas lorsque les scénaristes n’ont plus rien à dire… enfin si en fait il y a une autre façon de l’interpréter à savoir que la chanson entière est un tissu de mensonges à la « ce n’est pas toi, c’est moi » pour larguer quelqu’un qu’on a vraiment plus envie de continuer à fréquenter. Honnêtement je ne sais pas trop ce que je préfère… un personnage menteur ou un personnage imbécile ? Le dilemme est douloureux. Non en fait la réponse est simple : fourbe ou complètement con, je veux Jin Woon \O/

 

 

 

There is nothing more

Rien de plus

 

… >_< je reprends les titres en fait qui sont écrits sur l’album. Parce que oui les titres sont traduits en anglais sur l’album. Mais clairement le mec qui a écrit cela ne parlait pas super bien anglais… et à mon avis ce qu’il voulait écrire n’est pas « There is nothing more » mais plutôt « (There is) nothing anymore (now) »… Plutôt que « Rien de plus » en fait, ce serait plutôt « Plus rien ». Pour le coup j’ai même demandé à une prof de Coréen … et puis de toute façon c’est le titre qui marche le mieux avec les paroles ! Bon je vous rassure je passe pas ma vie à chercher les erreurs de trad, non c’est juste que là c’est dans le titre donc cela me saute aux yeux.

 

Bref, détail de trad à la con mis à part, c’est une chanson que j’aime vraiment beaucoup. Disons qu’on retombe dans une ballade et c’est vrai que moi les ballades des 2AM je les aime un peu inconditionnellement en fait. Même si en l’occurrence elle me brise un peu le cœur. Je sais pas exactement à quoi cela tient d’ailleurs, elle me rend juste triste. Et le fait d’être triste me rend triste… non parce que comme je suis triste je ne peux pas être drôle donc je ne vous fais pas rire –sauf si vous avez un humour pourri ou si vous me détestez au point de vous moquer de ma souffrance- et ça me rend triste. Donc en clair je suis supra triste. Mais eh les 2AM aussi donc dans un sens je suis dans le bon état d’esprit.

 

Non en fait cette chanson c’est juste que sérieusement on a l’impression que le chanteur est dans cette pièce noire où il y a juste une minuscule fenêtre. Et il voudrait bien sortir mais la fenêtre elle est super haute, elle est toute petite et bon il s’appelle pas Jungshin quoi ! Donc en clair il regarde la lune par sa petite fenêtre et il est triste. Un peu comme moi en fait. Non je sais pas je trouve que c’est une situation qui se prête à la mélodie parce que quand je l’écoute j’ai un sentiment à la fois de désespoir, d’attente et d’emprisonnement. Voire un peu d’agonie si bien qu’on peut s’imaginer que le chanteur n’a plus longtemps à vivre. Vous savez… histoire de ne rien alourdir quoi. Si cela se trouve dans son cachot il est tombé amoureux d’un rat mais en fait le rat c’est sa sœur mais en fait pas vraiment sauf que peut-être si quand même mais de toute façon la pierre dans le coin gauche de la cellule n’approuve pas leur union ce qui les rend tous les deux très très tristes… enfin bon de toute façon cela ne durera pas, le rat/la sœur –ou peut-être pas ?- a chopé une maladie incurable lorsqu’elle a été échangée à la naissance. Quoi ? Ca rend dingue d’être enfermé longtemps hein ! Comment cela moi ? Oh moi je n’ai pas d’excuse…

 

BREF en clair j’aime beaucoup cette chanson mais elle est triste.

 

Et maintenant les paroles (version anglaise ICI) :

 

Cela ne sert plus à rien, nous en sommes déjà à notre fin

Ces mots frappent mon cœur

Ta voix tremblantes, tes regards égarés

Frappent mon cœur à nouveau

 

Oh pourquoi suis-je incapable de dire quoi que ce soit ?

Oh pourquoi est-ce que je reste debout là comme un idiot ?

 

A te regarder rire, pleurer et t’en aller

A m’accrocher à une personne que je ne pourrai plus revoir

 

Tandis que tes larmes se tarissent

Il n’y a plus rien que je puisse faire pour toi

 

Je ne peux pas t’empêcher de t’en aller maintenant

Je ne peux que rester planté là

Cette dernière attention me rend incapable d’essayer de te persuader de rester

Jusqu’au bout, je ne peux que rester planté au même endroit

 

Oh pourquoi suis-je incapable de dire quoi que ce soit ?

Oh pourquoi est-ce que je reste debout là comme un idiot ?

 

A te regarder rire, pleurer et t’en aller

A m’accrocher à une personne que je ne pourrai plus revoir

 

Tandis que tes larmes se tarissent

Il n’y a plus rien que je puisse faire pour toi

 

Cette image de toi en train de pleurer…

Je regarde dans tes yeux mais ne peux pas te prendre dans mes bras

Je ne pourrai plus jamais le faire, c’est déjà quelque chose qui m’est interdit

 

A te regarder rire, pleurer et t’en aller

A m’accrocher à une personne que je ne pourrai plus revoir

 

Tandis que tes larmes se tarissent

Il n’y a plus rien que je puisse faire pour toi

 

A te regarder rire, pleurer et t’en aller

A m’accrocher à une personne que je ne pourrai plus revoir

 

Tandis que tes larmes se tarissent

Il n’y a plus rien que je puisse faire pour toi

 

Bref, voilà, c’est triste quoi…

… non… non je n’ai strictement rien de plus intelligent à dire. Les 2AM m’ayant sapé le moral, je fais la grève des commentaires.

 

d03a648f0069b2cc2d9c9c843a010a36.jpg 7de5036db154fc03c0437df898c6925e

 

 

 

 

Nervous

Nerveux 

 

Oh mais par où commencer? Je suis amoureuse de cette chanson… pour toutes les mauvaises raisons mais quand même. Enfin il y en a probablement de bonnes dans le tas je vous rassure ! Bon après je ne sais pas si on peut dire qu’il existe réellement de mauvaises raisons d’aimer une chanson. Je fais partie de ces bisounours –oui les bisounours reviennent beaucoup aujourd’hui- qui pensent qu’aimer c’est cool –non rien de plus, juste cela, j’ai une idéologie très simple-. Parfois j’aime les gens pour un truc absolument à la con mais eh, mieux vaut cela que le contraire hein ! … hum bref mettons fin à ce moment guimauve : pourquoi j’aime cette chanson.

 

Bon principalement, je n’en sais rien. Il y a quelque chose ne serait-ce que dans l’intro musicale qui me parle. En fait cette chanson, je sais pas pourquoi, elle me rappelle Liberation des Pet Shop Boys. Pas forcément au niveau de la mélodie, plus niveau feeling. En fait voyez-vous –tention je vous raconte ma vie- ma famille habite près du Futuroscope du coup quand j’étais jeune nos parents nous y emmenaient pas mal quand il y avait des amis à la maison. D’ailleurs avec le temps je m’en suis honnêtement écœurée mais bon…bref une après-midi avec mon cousin et ma sœur nous nous sommes retrouvés lâchés dans le parc et nous sommes allées voir l’attraction Cyberworld. C’était un film en 3D avec de la musique et un mini-scénar où en gros on découvrait plusieurs mondes. Et je me souviens que mon Dieu j’en avais pleuré. Nous étions allés le voir en boucle et chaque fois je pleurais. J’ai encore plus pleuré quand ils ont enlevé ce film d’ailleurs… c’était magnifique, un moment de magie pure. La musique, les images, les mondes, c’était immense, c’était plein d’imagination, de poésie et vraiment c’était juste absolument superbe. Et donc il y avait un monde qui correspondait au clip des Pet Shop Boys.

 

Vous pouvez facilement le regarder sur youtube –je n’intègre pas de vidéos dans mes articles parce qu’elles finissent par mourir et que c’est agaçant pour vous quand elles meurent et pour moi quand je dois les remplacer- et c’est vrai que sur pc et en qualité moyenne cela ne paye pas forcément de mine mais sur grand écran, en HD et en 3D, c’était sublime. Et c’est un truc qui vraiment m’a marquée. Je donnerais cher pour revoir cela comme je l’avais vu à l’époque. Je pourrais probablement rester un journée entière à revoir le film entier en boucle. Bref c’était un moment magique et pour moi cette chanson est restée une porte sur cet autre monde, elle est vraiment associée à ce sentiment.

 

Et Nervous des 2AM me procure un sentiment un peu similaire. Evidemment il n’y a pas les images mais elle me donne ce sentiment que je suis en train de plonger dans un autre monde, un univers comme un rêve quelque part au fin fond de mon imagination. Evidemment cela n’a probablement aucun rapport avec l’intention de la chanson mais je n’y peux rien, c’est comme cela. Et du coup j’aime. Et la moitié du temps elle me donne limite envie de pleurer. Bon mais même sans cela honnêtement, elle est bien cette chanson, la mélodie est belle, j’aime le ton un peu grave, les refrains, tout quoi. Enfin bon de toute façon elle est jolie cette chanson donc aimez la et ne discutez pas è.é

 

Sur ce, les paroles !  [traduction anglaise ICI]

 

Ta voix qui me dit « je t’aime », la façon dont tu me regardes

Ta chaleur qui me prend la main, tout

Est comme avant, il n’y a rien de suspect

Je ne sais pas pourquoi mon esprit s’égare comme cela, je ne sais pas mais

 

Je suis nerveux tandis que tu me dis que tu m’aimes

De plus en plus nerveux tandis que ta main serre un peu plus la mienne

Nerveux encore parce que tu n’as jamais été aussi gentille avec moi

Tu es bien plus douce que tu ne l’étais avant

Tu ne cesses de me rendre de plus en plus nerveux

 

Quand parfois tu vas rencontrer tes amis alors que tu es malade, je devrais te dire de te reposer

Et je devrais rester classe et te dire que cela ne fait rien si

Tu ne m’appelles pas beaucoup, c’est le moi nerveux qui ne tourne pas rond

Je ne sais pas pourquoi mon esprit s’égare comme cela, je ne sais pas mais

 

Je suis nerveux tandis que tu me dis que tu m’aimes

De plus en plus nerveux tandis que ta main serre un peu plus la mienne

Nerveux encore parce que tu n’as jamais été aussi gentille avec moi

Tu es bien plus douce que tu ne l’étais avant

Tu ne cesses de me rendre de plus en plus nerveux

 

Même si tu es encore à moi, je veux pleurer

Si je t’appelais maintenant je pourrais te voir tout de suite mais

Sans que je m’en rende compte, des larmes me montent aux yeux

Même si je me rassure en me disant que nous n’allons pas rompre, que tu es juste fatiguée ces derniers temps

Je sais que c’est faux et les larmes me montent aux yeux

 

Vous savez quoi ? Quelque part en fait c’est presque frustrant la façon dont toutes les chansons des 2AM semblent avoir un sens. Avec Big Bang c’était tellement absurde qu’on pouvait ironiser sur tout mais là c’est presque comme si les chanteurs avaient quelque chose à dire et c’est cool, je suis la première à m’en réjouir, mais parfois un peu de Yamapi-tude ne fait pas de mal ! Mais bon apparemment demander quelque chose de mauvais aux 2AM c’est trop leur demander… -c’est ma manière détournée de dire que les 2AM c’est trop bien *O* <= et ça c’est ma manière pas supra détournée de prendre les deux personnes qui ont lu jusqu’ici pour des handicapés du cerveau qui n’auraient pas compris la première phrase…mais eh, j’y peux rien, je me prête le lectorat qui me ressemble !-

 

                                                                             

 

Love U, Hate U

Je t'aime, je te hais

 

De cet album, cette chanson est probablement celle que je trouve la plus ridicule… ce n’est même pas exactement une critique en fait, c’est juste que le début me fait mourir de rire parce que… ah je sais le « L to the O to the V to the E » puis le « H to the A to the T to the E »… c’est … bref… il n’y a pas de mots. Non sérieusement, pas de mots parce que je serais absolument infoutue de vous expliquer pourquoi cela me fait rire, cela me fait rire c’est tout.

 

Oh et pour l’image mentale, celle-là je vous le dis tout de suite, elle se passe sur une plage et les 2AM portent les maillots de bains les plus ridicules – et moulants- trouvables. Et puis il y a du soleil. Et ils jouent au beach volley… et dans un coin Tackey et Tsubasa sont occupés à danser avec les SS501 en costumes hawaiens. Non je n’ai absolument rien fumé mais sérieusement c’est le genre de scène que j’imagine sur cette chanson. Chanson qui d’ailleurs, je trouve n’a pas beaucoup de mélodie… c’est surtout du rap et de la chanson saccadée. Mais bon même si ce n’est pas très mélodie, c’est con, c’est gai et je L to the O to the V to the E to the I to the T…

 

Pour être parfaitement honnête ce n’est pas une chanson que j’écoute à chaque fois parce qu’elle ne s’accorde pas forcément à mon humeur et n’a pas comme les autres une mélodie dans laquelle je peux me « perdre » mais en tant que remonteur de moral, le morceau se débrouille pas mal et quand il fait beau et que je suis d’humeur à écouter un truc fun et vaguement décousu, c’est la chanson de l’album vers laquelle je me tourne. Après je vais pas vous mentir, quand je veux de l’happy-con, les 2AM ne sont pas non plus mon premier réflexe. Mais disons que dans l’album, cela fonctionne plutôt bien et qu’en plus cela dénote une volonté des 2AM de tenter des trucs différents, ce qui est toujours louable.

 

Sur ce les P to the A to the R to the O to the L to the E to the S … bref… les paroles quoi. [traduction anglaise ICI]

 

D au E au T au E au S au T au E au R

Hier tu as encore plongé sans me le dire

Je ne veux pas te détester (ne veux pas te détester)

 

A au I au M au E au R

En face de moi sans pitié tu prends encore des airs mignons

Je ne veux pas t’aimer (ne veux pas t’aimer)

 

Je ne pe-pe-peux plus le supporter

Je ne pe-pe-peux pas te quitter

Je peux aussi partir

 

Je t’aime t’aime t’aime mais je te hais

Je te hais hais hais mais je t’aime

Pourquoi suis-je ainsi ?

 

Je t’aime t’aime t’aime mais je te hais

Je te hais hais hais mais je t’aime

Tu sais ce que je ressens, sais ce que je ressens

Alors pourquoi te comportes-tu ainsi ?

 

Je t’en prie, arrête toi avant que je commence à te détester

Comment une personne peut-elle changer en seulement quelques jours ?

L’amour a-t-il changé ? Non, je suis comme avant

Ne te pose pas en victime, notre problème est ton attitude

Le jour où nous avions prévu de voir un film, ton téléphone est éteint

Ta main reste loin de la mienne sous prétexte qu’il fait chaud

Je ne peux plus le supporter, s’il te plait accorde moi plus de confiance

Ne prends pas ses airs mignons, je suis vraiment en colère

 

Je ne pe-pe-peux plus le supporter

Pourquoi ne pui-pui-puis je pas te quitter

Je peux aussi partir

 

Je t’aime t’aime t’aime mais je te hais

Je te hais hais hais mais je t’aime

Pourquoi suis-je ainsi ?

 

Je t’aime t’aime t’aime mais je te hais

Je te hais hais hais mais je t’aime

Tu sais ce que je ressens, sais ce que je ressens

Alors pourquoi te comportes-tu ainsi ?

 

Que vaut l’amour ? Pourquoi ne puis-je te quitter alors que je te hais

Je veux te détester, je veux te détester.

 

J’avais décidé que c’était fini mais je suis heureux de te voir sourire à nouveau

Je t’aime, t’aime, t’aime

 

Je suis inquiet parce que je ne t’ai pas vu pendant une heure aujourd’hui

Je ne te vois pas, tu as dit que tu arrivais tout de suite

Toi tu es toujours en retard et moi je t’attends toujours

Le temps se fait plus douloureux à cause de ce cercle vicieux

Nous sommes attirés l’un par l’autre car nous sommes comme deux aimants opposés

Mais nous sommes encore trop maladroits pour bien nous comprendre

Chérie lorsque tu souris comme si tu étais désolée

Encore une fois je décide de te faire confiance, « Ce sera différent cette fois »

 

Je t’aime t’aime t’aime mais je te hais

Je te hais hais hais mais je t’aime

Pourquoi suis-je ainsi ?

 

Je t’aime t’aime t’aime mais je te hais

Je te hais hais hais mais je t’aime

Tu sais ce que je ressens, sais ce que je ressens

Alors pourquoi te comportes-tu ainsi ?

 

Voilà voilà…disons qu’on a fait plus intellectuel… mais c’est mignon et ça colle avec l’air. Même si honnêtement je suis tellement bloquée sur l’image des 2AM en maillots de bain que je ne fais pas trop attention. Bon non en fait ces paroles me font mourir de rire. Je suis simple à l’intérieur de ma tête ^^’ Enfin ne vous inquiétez pas, avec la chanson suivante je vais mettre fin à vos supplices !

 

db001202a268cdf3affdf69026191723_large.jpg

 

 

 

With or without you

 

 

Décidément ils sont pas décidés dans la vie les petits 2AM ! Non sérieux il y a deux chansons ils « aiment à nouveau », dans une chanson ils ne peuvent plus dire qu’ils aiment, ils ne savent pas s’ils aiment ou détestent, ils vivent avec ou sans la fille qu’ils aiment. Faut se décider les gens ! Parce qu’en attendant c’est à cause de titres de ce genre que je me retrouve à faire des blagues à la con de ce genre ! Bon et puis sinon cette chanson –que j’adore- est toujours une grande déception. Non parce qu’à chaque fois que je lis le titre, j’anticipe la chanson de U2 en fait –je n’apprends jamais non- et honnêtement voilà quoi le premier « with or without you » il part un peu –j’ai dit un peu- pareil que le refrain du coup à chaque fois que non Bono ne se met pas à chanter, j’ai un petit moment de « Arf :’( » … mais bon après je capte que j’écoute les 2AM alors je fais « Aw :’) » et j’imagine Jin Woon alors je fais « Gniiii >_< » et finalement je me rappelle que je suis fan de cette chanson alors je fais « \O/ »… voilà voilà. Eh mais en fait écrire comme cela c’est carrément plus simple ! A partir de maintenant je vais donc écrire mon commentaire de cette façon ! Donc en fait pour résumer : Arf :’( Aw :’) Gniiii >_< *O*.

 

On peut résumer toutes les chansons comme cela je pense…Non en fait on peut même résumer tout l’album comme cela : Aw <3 Gniiiiiiii >___< *O* T___T … Gniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii >_______<

 

Mais bon … ce serait quand même chiant à lire et puis c’est vrai que pour les nuances c’est pas simple. Sauf pour le « Gniii >__< » là ça va. C’est simple : chaque fois que Jin Woon devient plus sex, on rajoute un « i ». Donc par exemple :

 

Jin Woon = Gniiiii >_<

Jin Woon – chemise = Gniiiiii >_<

Jin Won – chemise + guitare = Gniiiiiii >_<

Jin Woon – chemise + guitare + eau = Gniiiiiiii >_<

(Jin Woon – chemise + guitare + eau – pantalon + menottes)/mon lit = … *mila dead*

 

Cela dit à un moment donné j’étais censée vous parler de la chanson … mais en fait elle fait partie de la partie suivante mwhahahahahahaha… comment que je vous ai trop feintées ! et c’est donc sur ces mots très très inspirés que je vous laisse jusqu’à la partie 3 :p

 

cb63ccf5f88d6485b44463c415bccb7a.jpg

  Gniiiiii >_______________<

 

 

 

[Lire la partie 3]

Rédigé par Milady

Publié dans #Musique, #2AM, #Corée du Sud

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :