Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le Hobbit

La désolation de Smaug

 

hobbit_la_desolation_de_smaug_poster_affiche.jpg


Réalisé par Peter Jackson

 

Sorti en 2013

 

 

Avec :

 

Martin Freeman >>> Bilbo Baggins

Ian McKelln >>> Gandalf

Richard Armitage >>> Thorin

Benedict Cumberbatch >>> Smaugh & Le Nécromancien

Orlando Bloom >>> Legolas

Evangeline Lilly >> Tauriel

Adian Turner >>> Kili

Lee Pace >>> Thranduil

Luke Evans >>> Bard

etc

 

 

Dontesque ?

 

Bilbo et les nains continuent leur quête et marchent vers la montagne solitaire où Thorin veut reprendre son trône en faisant voler l'Arkenstone, une pierre précieuse symbole de son pouvoir, par Bilbo sous le nez de Smaug, dangereux dragon.

 

 

8-copie-1

Okay les bilans de fin d'année sont terminés, on peut reprendre le business sérieux ! Encore que techniquement je n'ai jamais arrêté. Arf, moi qui pensais que j'allais pouvoir me reposer, en fait il semble que vraiment cela n'arrivera jamais. Bien entendu je pourrais tout simplement ne pas écrire sur ce second volet de la trilogie du Hobbit mais j'ai écrit sur le premier et j'ai beaucoup aimé le second donc je serais triste de ne pas en parler. Car oui j'ai trouvé le second volet bien meilleur que le premier. Il y a toujours de gros défauts, clairement, mais il y a aussi plusieurs améliorations qui font que les maladresses m'ont nettement moins dérangée vu que j'étais occupée à m'en prendre plein les yeux. Bon il y avait quand même certains défauts trop gros pour être ignorés *hum*Tauriel*hum* mais dans l'ensemble, c'était quand même un film que j'ai pris énormément de plaisir à regarder. Après faut voir aussi que personnellement j'ai fait le deuil du livre de Tolkien. Le Hobbit est un livre que j'ai lu plusieurs fois quand j'étais jeune, c'est un livre que j'aime vraiment bien, mais ce n'est pas non plus le livre de ma vie et il m'a semblé très clair dès le premier volet de la trilogie cinématographique que pour apprécier les films, il me faudrait accepter le fait qu'ils ne seraient absolument pas fidèles au livre. Donc je ne compare plus réellement les deux et le seul moment qui m'a fait tiquer est la fin. Pour l'explication : on m'avait dit « tu verrraaaaas, à la fin tu n'en pourras PLUS il FAUDRA que tu vois la suite MAINTENANT »... sauf que trop pas. Parce qu'en vérité la suite, elle est dans le bouquin donc je sais ce qu'il va se passer et j'avoue que la façon dont Peter Jackson a vraiment rallongé sa chase-scene nains/dragon pour en arriver à son cliffhanger m'a semblée vraiment moyenne. Mais bon. C'est le seul véritable moment où j'ai été agacée, au delà de cela j'avais pris bien soin de chasser le livre de mon esprit. Et j'ai donc apprécié le film.

 

Pour commencer, j'ai aimé que le ton soit un petit peu moins schyzophrène que dans le premier volet. Dans Unexpected Journey on passait de moments épiques à des moments de rigolade immature en passant par des répliques étranges sorties droits de films d'action à la Schwarzi. C'était bizarre, on avait l'impression que le film voulait être dix milles choses à la fois et le tout manquait énormément de cohésion si bien que je n'arrivais plus à prendre grand-chose au sérieux parfois. Dans Desolation of Smaug il semble que PJ ait choisi un ton et s'y tienne, ce qui rend le film nettement plus agréable à regarder. Par ailleurs la gestion du rythme s'est également amélioré. Je ne nie pas qu'il subsiste pas mal de moments ne servant pas à grand-chose -ou, plus exactement, il y a une intrigue qui ne sert à rien au milieu- mais les scènes m'ont semblé moins inutilement longues comme avait pu l'être, par exemple, l'introduction du 1. Par ailleurs si l'intrigue « Tauriel » était carrément inutile et grotesque -sérieusement PJ : pourquoi?- elle était au moins réellement incorporée au récit, ce n'était pas juste un « bonjour/ au revoir » -j'ai presque envie de dire « malheureusement » mais bon...- comme certaines scènes du premier volet. Donc au final Desolation of Smaug m'a paru nettement moins long que Unexpected Journey. Son rythme était plus soutenu, j'ai trouvé qu'il avait moins de scènes anecdotiques et que son ton était plus uniforme.

 

le-hobbit-la-desolation-de-smaug-critique-avis-film le-hobbit-la-desolation-de-smaug-15-nouvelles-images-legola.jpg
the-hobbit-smaug-01.jpg the-hobbit-smaug-05.jpg

 

Après, bien entendu, il avait aussi ses défauts. Des incohérences, des raccourcis, des facilités, une gestion étrange de l'espace et du temps -sérieusement les orcs maîtrisent la téléportation?-, quelques gags un peu étranges et puis, surtout, cette foutue romance. Je n'ai vraiment pas compris ce qu'elle foutait là. Enfin si, j'ai compris pourquoi Peter Jackson la mettait là : c'était pour avoir de la demoiselle, offrir un personnage auquel les jeunes filles puissent s'identifier et rajouter des sentiments j'imagine... Et à la limite... bon, je ne trouve honnêtement pas que c'était quelque chose de nécessaire mais mettons, c'était faisable, simplement il aurait fallu le faire mieux. Déjà il aurait fallu que les deux personnages impliqués échangent plus de trois phrases afin que cela fasse moins « moi beau, toi belle, nous love, of course ! ». Ensuite il aurait fallu que les personnages individuellement soient intéressants. Kili est très agréable à regarder mais je ne vois rien chez lui d'accrocheur à part cela, il a à peine une personnalité, il est juste « le beau » de la troupe de nain. Rien de bien profond donc. Quant à Tauriel.... PJ semble penser que lui mettre une épée dans les mains -à une femelle, ohmondieu !- suffira à la rendre intéressante, particulière et solide. Sauf qu'une épée ne remplace pas une personnalité, je suis désolée. Tauriel aurait pu avoir un intérêt car elle fait des choix difficiles et dit même quelques trucs intéressants mais la façon dont elle tombe amoureuse en deux secondes telle une midinette superficielle détruit tout le potentiel qu'elle aurait presque pu avoir. Donc non, désolée.

 

En revanche, je suis moins sévère avec Legolas que d'autres. De toute façon la bande-annonce que j'avais vue de Desolation of Smaug était quasiment « Legolas : la bande-annonce » alors.... et oui, il revient. Et il est toujours aussi parfait, toujours aussi agile, fort, vif, … question intelligence ce n'est pas encore cela et il se retrouve au cœur de pas mal d'absurdités dans le scénario mais autrement ce mec est pratiquement une machine -une machine qui saigne mais Kimu a prouvé que c'était possible-. Legolas, à ce stade, est quasiment un running gag. Mais vous savez quoi, il me fait rire ce running gag. J'étais absolument ravie de voir Legolas à l'écran, j'ai adoré ses instants bad-ass -d'autant que la plupart étaient des scènes d'action vraiment fun- et son brushing parfait. S'il est encore là dans le trois -et il est clair qu'il le sera-, je serai aux premières places à agiter la bannière « Legolas forever » que je n'aurais JAMAIS sortie du temps où « un soleil rouge se levait cette nuit » -enfin du temps du Seigneur des anneaux quoi-.

 

the-hobbit-the-desolation-of-smaug-peter-jackson-bande-anno.jpg desolation-de-smaug-hobbits-tonneaux-nains-670x446.jpg

 

Bon bon bon mais au delà de Legolas le running-gag, tout de même, j'ai apprécié plein de choses. Déjà, le casting est toujours au top. Martin Freeman est de plus en plus assuré dans le rôle de Bilbo et c'est un personnage très agréable à suivre. Par ailleurs je trouve que Thorin a toujours autant de charisme et bien entendu, Ian McKellen ne peut pas se planter donc il est toujours un très bon Gandalf -même si je trouve que dans ce film on le voit nettement moins.... c'est peut-être juste une impression?-. Mais surtout BORDAYL CE DRAGON ! Je sais que je me plaignais de la course nains/dragon qui s'éternise mais en vérité elle m'agace à cause de ce qu'elle signifie pour la fin du film parce qu'autrement plus on me montre ce dragon et plus je suis ravie. RA-VIE. Ce dragon est absolument magnifique et les mecs des effets spéciaux ont vraiment géré les mouvements, leur naturel, leur fluidité, son inscription dans l'espace. Bon, c'est vrai que je n'y connais rien mais en clair, pendant la scène des tonneaux je me rendais bien compte que certaines scènes étaient fausses à mourir alors que le dragon, pour moi, il était là avec les autres personnages et c'était assez grandiose. Et la voix de Benedict Cumberbatch -un peu travaillée, bien entendu- était exactement ce qu'il fallait. Au début j'ai retrouvé Cumberbatch mais honnêtement une fois que j'ai cessé d'y penser, je l'ai complètement oublié, c'était juste Smaug. Ce dragon fait à présent partie de mes deux dragons favoris de cinéma -le second, si vous voulez le savoir, étant celui de la Belle aux bois dormants de Disney... okay c'était pas 100% un dragon mais il était génial-. Il est orgueilleux, menaçant, assoiffé d'or et de pouvoir, dangereux, c'est un ennemi redoutable et tandis que Bilbo marchait dans la salle du trésor, je retenais mon souffle avec lui. Au delà du casting et de Smaug, j'ai aussi apprécié de découvrir un peu plus de la Terre du Milieu -onn découvre de nouveaux endroits, de nouveaux personnages, c'est enthousiasmant !- et l'action. Elle n'était peut-être pas toujours absolument parfaite mais qu'est-ce qu'elle était divertissante ! On ne s'approche jamais de la grandeur des scènes d'action du Seigneur des Anneaux -et oui oui je sais que je devrais autant me détacher du SDA que possible mais quand PJ reprend les répliques, les plans et nous ramène carrément Arwen 2.0 dans l'équation, forcément, c'est dur- mais le film a quand même de la gueule et j'ai pas mal pris mon pied. J'ai vraiment hâte de voir le troisième volet et la façon dont Peter Jackson va arriver à faire le lien entre ses deux trilogies !

 

En conclusion, je trouve toujours que cette série du Hobbit a beaucoup de défauts et n'est pas à la hauteur de la trilogie dont elle est la préquelle mais son second volet était meilleur que le premier et nous offre une belle Terre du Milieu, un excellent casting, un PUTAIN DE DRAGON et de l'action très divertissante sans oublier quelques très jolis moments et, bien entendu, Saint Legolas. Au final j'ai donc beaucoup aimé ce film et n'hésiterai pas à le revoir quand il sortira en DVD~

 

 


Tag(s) : #Cinéma Occidental

Partager cet article

Repost 0