Ame to yume no ato ni 雨と夢のあとに

Publié le 24 Février 2011

Ame to yume no ato ni

雨と夢のあと 

 

ame to yume no ato ni 377

 

2005

 

10 épisodes 

 

 

Avec:

 

Kurokawa Tomoka >>> Sakurai Ame

Sawamura Ikki >>> Sakurai Tomoharu

Kimura Tae >>> Koyanagi Akiko

Brother Tom >>> Hayakawa Takeo

Miho Jun >>> Hayakawa Kiriko

Hayami Mokomichi >>> Hayakawa Hokuto

Asami Reina >>> Shirasaka Mahiru

Kyoko >>> Nonaka Maria

 

 

D’après le livre de Yu Miri

 

 

Dontesque?

 

Depuis la mort de sa femme, Tomoharu élève seule leur petite fille: Ame. Ayant toujours vécu ensemble ils sont très proches l’un de l’autre. Lorsqu’il part à Taiwan à la recherche d’un papillon rare, Ame s’inquiète de ne pas recevoir de nouvelles pendant un long moment. En vérité après avoir trouvé son papillon Tomoharu a fait une violente chute et a perdu connaissance. Lorsqui’il se réveille il est dans son appartement et ne se souvient pas de ce qu’il s’est passé entre…ou de s’il s’est passé quelque chose entre. Grâce à sa voisine Akiko, il ne tarde cependant pas à comprendre que la chute lui a été fatale.

 

 

35-copie-1

J’avais cette série en projet depuis longtemps et j’avais essayé de la regarder plusieurs fois déjà mais allez savoir pourquoi mes sous-titres ne voulaient tout simplement pas fonctionner. Je ne sais pas comment vous réagissez vous mais lorsque j’ai de gros soucis techniques avec un drama ou un film je peux réagir de deux façons différentes : 1- ça m’énerve tellement que je m’acharne jusqu’à ce que cela fonctionne 2- ça me saoule tellement que cela me passe tout envie de regarder le film/drama. Pour Ame to yume no ato ni je me suis trouvée dans le second cas. Après cinq tentatives infructueuses j’ai donc pris la décision de laisser tomber. Mais tout de même il me plaisait bien ce synopsis et puis je regardais trop de kdramas alors un jdrama me tentait bien alors des mois après j’ai retenté et après avoir pas mal fouillé sur le net j’ai compris ce qui n’allait pas avec mes sous-titres et j’ai réglé le problème avant de me poser devant le premier épisode. J’étais en mode « put*in ça a intérêt à être bien vu tout le mal que je me suis donné ! ». Coup de pot : c’était bien. C’était même très bien. Quoique parfois un peu inégal mais je m’y attendais.

 

Bon pour ce qui est de la réalisation je n’ai pas grand-chose à dire. Si tout de même il y a un truc qui m’a choquée : parfois on voyait à travers les personnages. Et je ne vous parle pas que des fantômes, on voyait vraiment à travers les gens quoi. J’ai trouvé cela drôlement bizarre et assez perturbant…Ah et au niveau de la musique j’ai adoré l’opening que je trouve très beau mais leur bar jazz il passe pas franchement de la super musique sinon je trouve. Pour un drama qui  met en scène en personnage principal un musicien et qui se déroule 75% du temps dans un bar jazz, ils auraient quand même pu s’éclater plus sur la bande-son. Mais bon je râle, je râle, ça m’a pas non plus gâché le drama qui, bien que se déroulant dans un contexte très musical, n’a pas la musique pour sujet principal. Disons que c’eut été un plus, voilà tout.

 

262302678 58892749 p


Le drama en fait se concentre plutôt sur  les relations humaines et le fait de façon plutôt réussie. Alors le principe se ramène en gros à un épisode = une histoire avec dans chacun un nouveau fantôme qui va interagir avec les personnages principaux. Evidemment il y a aussi un fil continu mais on va en parler plus tard. C’est dans les histoires séparées que j’ai trouvé mon côté inégal en fait…Certaines histoires m’ont touchées et d’autres absolument pas. Je suppose que cela variera énormément en fonction des gens évidemment, selon votre histoire personnelle. J’ai remarqué en lisant les commentaires des autres que nous ne nous étions absolument pas rattachés aux mêmes épisodes. Par contre un sentiment que m’ont laissé tous les épisodes : une impression de rapidité. A mon avis il eut été plus judicieux d’étendre les histoires « annexes » sur deux épisodes à chaque fois car parfois leurs résolutions étaient vraiment trop accélérées. Mais d’un autre côté chaque rencontre apportait une pierre à l’édifice de la trame principale donc bon… -Ah et cela n’a rien à voir mais je vais le dire maintenant : guettez dans le drama l’apparition de Mizushima Hiro ! il n’apparait pas longtemps mais il a le temps de se prendre vite fait la tête avec Hayami Mokomichi … en prévision de Zettai Kareshi ?-.

 

La trame principale m’a déjà beaucoup plus plu donc... j’ai été rarement surprise, ayant anticipé la plupart des retournements, mais cela ne m’a en rien empêché d’adorer la façon dont était traité le sujet principal et certains moments étaient absolument poignants. Au cœur du drama nous trouvons donc la relation père/fille de Tomoharu et Ame et je l’ai vraiment vécue pleinement. J’ai ressenti toute la détresse de Tomoharu qui ne voulait pas quitter sa fille, ses regrets et sa peine, son déni de l’inévitable. Je connaissais vaguement Sawamura Ikki mais il ne m’avait pas marquée alors que là je l’ai trouvé vraiment bon et le personnage était facilement attachant. De même que Ame très bien interprétée par Kurokawa Tomoka… je pense qu’une des scènes les plus fortes du drama est celle des retrouvailles sous la pluie. Eh ouais comme quoi les retrouvailles/séparations sous la pluie ne sont pas réservés aux couples romantiques ! En tous cas à aucun moment le drama n’a essayé de me tirer des larmes ou du moins je n’ai pas eu cette impression. Ce n’était pas sur dramatisé, il planait plutôt une sorte d’ambiance un peu nostalgique à la fois agréable et mélancolique. Les séparations sont inévitables mais bien qu’elles paraissent déchirantes le drama s’efforce de faire grandir ses personnages et ils ne se dirigent pas vers la fin mais vers la paix. Et je ne parle pas uniquement de Tomoharu qui doit trouver le repos mais bien de tous les personnages qui grandissent avec lui. La relation entre lui et sa fille est clairement celle qui m’a parue la plus belle mais tous les autres personnages m’ont vraiment intéressé.

 

image.out 951917402

 

Déjà j’ai beaucoup aimé Akiko qui m’a énormément rappelé…ben…Aki. De Pride je veux dire. Et non cela ne vient pas seulement du nom mais je trouve qu’elles ont un peu le même côté doux et apaisant –notez bien l’actrice a déjà joué plusieurs fois avec Kimutaku…coïncidence ?-. Tout de suite Akiko met à l’aise et c’est un personnage auquel je me suis très rapidement attachée. J’aime la façon dont elle s’inclue dans la vie de Tomoharu et Ame, la façon dont ils finissent presque par former une famille. Elle et Tomoharu vivent une sorte de romance et bien qu’elle ne soit jamais explicite vu qu’après tout Tomoharu est mort et qu’Akiko est en vie, elle existe bel et bien seulement elle est traitée de façon paisible comme tout le reste –bien qu’il y ait un ou deux passages drôles-. J’ai beaucoup aimé leur conclusion à tous les deux.

 

Je vais un peu passer sur Hayami Mokomichi qui pour moi ne joue pas le rôle le plus inoubliable. Je l’ai trouvé sympathique et très mignon mais ce n’est pas celui qui m’a le plus marquée même si j’ai énormément apprécié la droiture du personnage qui ne sombre jamais dans le trop moralisateur. Cela dit j’ai adoré toutes ses scènes chez les parents de Tomoharu. De toute façon tout l’épisode se déroulant chez les parents de Tomoharu est magnifique car c’est pour moi celui dans lequel on ressent le plus toute l’émotion contenue dans le drama –avec l’épisode des retrouvailles sous la pluie.-

 

[D-J-F] Ame to Yume no Ato ni 04 vostf-02 58892767 p

 

Par contre j’ai absolument adoré les parents de son personnage. Déjà j’étais heureuse de retrouver Tom que je connais surtout en tant qu’invité récurrent des Domoto Kyoudai –youhou les Kinki Kids !- Son rôle est foncièrement sympathique et un de ceux que j’ai préféré car il allie un côté très comique à une amitié sans faille qui touche. Mais bizarrement à la fin du drama ce n’est pas lui qui m’a le plus émue. En fait la palme revient à deux personnages : sa femme et l’élève de Tomoharu. Pour ce qui est de sa femme en fait déjà –sans trop spoiler- elle fait partie des gens qui ne peuvent pas voir Tomoharu et du coup un de ceux qui a le plus de mal à gérer la nouvelle de son décès. Mais j’ai adoré la façon dont elle disait tout ce qu’elle pensait tout en ravalant sa peine pour tâcher de faire marcher les choses. La scène de la « petite fête » chez Tomoharu m’a particulièrement émue. Lorsqu’elle lui sert son verre j’en avais les larmes aux yeux et c’est la première fois que j’ai compris la force du personnage. Par ailleurs comme je vous le disais tout le drama consiste à ce que chaque personnage trouve sa « paix » et j’aime la façon dont à la fin elle parvient à accepter la mort de Tomoharu et surtout la façon dont elle finit par approuver la façon dont il a vécu –ce que je vous dis est un peu flou mais j’y peux rien, je veux pas tout spoiler quoi-. Quant à l’élève de Tomoharu c’est simplement sa scène finale que j’ai trouvée très belle mais je ne vous en dis pas plus.

 

Ce drama ne m’a pas fait verser de larmes bizarrement…enfin pas trop. Un peu quand même quoi. Mais j’ai suivi le même cheminement que les personnages et si à la fin je me sentais un peu triste je crois bien que j’avais accepté le dénouement malgré tout. Parce que c’est ainsi que vont les choses après tout. J’ai trouvé que vraiment cette série avait un sujet original et le traitait bien avec beaucoup d’émotion et de justesses. Les acteurs étaient bons et les personnages attachants, bref je ne regrette pas de m’être acharnée sur le tard et je vous le recommande –mais ne vous attendez pas à de l’action hein !. Bon et puis écoutons l’opening…

 

 


 

Rédigé par Milady

Publié dans #Dramas - séries et animes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :