[Après que la mort nous sépare] Warm Bodies

Publié le 2 Avril 2013

m-copie-1

 

Sorti en 2013

Réalisé par Jonathan Levine

 

Avec :

Nicholas Hoult >>> R

Teresa Palmer >>> Julie

Rob Corddry >>> M

John Malkovich >>> le général Grigrio

Dave Franco >>> Perry

 

Dontesque ?

Après que la population mondiale ait été en grande partie transformée en zombis, R, un de ces zombis, tombe sur Julie, une humaine. Après avoir dévoré le cerveau de son petit ami, il en absorbe les souvenirs et commence à ressentir pour la jeune fille des sentiments étranges.

 

 

oOo

Donc aujourd'hui je suis allée voir Warm Bodies, le film « comme Twilight mais en fait non » dans lequel une jolie mademoiselle et un joli zombi tombent amoureux l'un de l'autre. Mais rassurez-vous dans ce film personne ne brille à la lueur du jour et tout le monde garde sa chemise. Par ailleurs le film ne se prend pas au sérieux. Enfin. Pas trop. Parce qu'en vérité, le film se prend juste suffisamment au sérieux pour être parfois assez niaiseux. Mais d'une bonne niaiserie....la plupart du temps. Bon ok, démêlons tout cela.

 

Déjà moi à la base quand j'ai entendu parler de cette comédie romantique zombi-esque, j'ai tout de suite pensé, non pas à Twilightmais à Shaun of the Dead. Et après cela j'ai pensé à Twilight. Mais le film n'est ni l'un ni l'autre. En fait je ne sais pas exactement ce qu'est le film parce qu'il n'est jamais à fond dans la comédie ou dans la romance. On pourrait se dire « cool, il fait un bon mix des deux alors ? » mais en fait non, on a plutôt l'impression que le film ne sait pas prendre parti et ne sait pas lui-même s'il veut être une comédie, une romance pour ado ou un film de zombis. Du coup on rit parfois, on est touché parfois mais on a jamais le cœur débordant d'émotion ou les côtés douloureuses d'avoir trop ri. Et on a certainement jamais peur parce que bon les zombis de Warm Bodies ils sont choupis tout plein mais si on les mettait face aux zombis de The Walking Dead, ils prendraient probablement les jambes à leur cou. Dans l'introduction du fillm, R -le personnage principal- nous expose plus ou moins la situation et donc, en gros, personne ne sait comment s'est déclenchée l'infection.... mais quand même, après cela, elle s'est propagée par morsures non ? Du coup je trouve quand même cela un peu étrange que tous ces petits zombis soient en aussi bon état. Alors oui, c'est vrai que si R avait ressemblé à cela :

 

the-walking-dead---season-2---mud-zombie.jpg

 

tout de suite ça aurait été moins glamour... mais disons qu'il m'était difficile de prendre leur apocalypse zombi-esque au sérieux. De même que j'ai trouvé étrange que, début du film mis à part, R puisse jeûner aussi longtemps. Ne devrait-il pas au moins être un peu tenté de manger sa dulcinée ? Bon, peut-être pas. Mais pour être honnête je n'ai jamais vraiment eu peur pour aucun des personnages. Même quand les « Osseux » -la version 'encore moins cool' des zombis de base qui, eux, sont appelés « Cadavres »- intervenaient parce que, soyons réalistes, ces « osseux » n'étaient là que pour fournir un ennemi commun aux humains et aux « cadavres », sinon ils n'étaient pas super utiles finalement. Leur existence avait un certain potentiel pourtant ! Mais le film passe sur beaucoup de choses, il paraît souvent très rapide. La relation entre nos deux héros, notamment, avance très très vite je trouve....au point qu'elle manque de crédibilité parfois -même si, on est d'accord, à la base ce n'est pas une histoire sur-crédible-.

 

images2.jpg Warm-Bodies-Poster-4.jpg images.jpg

 

Bon et puis parfois le film sombre un peu dans une certaine niaiserie....mais.... ce n'est pas grave. En fait j'ai bien aimé ce film. Je ne vous cache pas que j'aurais aimé lui trouver parfois plus de mordant mais au final, j'ai trouvé que le film avait du charme. Certes il pouvait parfois se montrer niais -l'idée de base de soigner le zombisme avec l'amour était assez limite de toute façon- mais ça réchauffe le cœur tout cet amour et puis les dialogues étant limités, la niaiserie ne dégouline pas trop. Les efforts de R pour paraître humains sont plutôt touchants et, couplés avec ses monologues intérieurs, prêtent vraiment à sourire. Le personnage lui-même est attachant de toute façon. Avec son teint pâle, ses cicatrices et ses mouvements maladroits, parfois il m'a un peu rappelé Edward aux mains d'argent mais, cela mis à part, il était juste plein de charme. J'aime beaucoup l'acteur -que j'ai pourtant très peu vu jouer- et je trouve qu'il s'est bien débrouillé dans ce rôle-là. La fille était un petit peu plus passe-partout mais elle était sympathique. Et au moins ces deux rôles-là n'étaient pas trop résumé parce que du côté de l'ex -à la place de qui j'aurais un peu les boules-, de la meilleur copine -que je trouve très compréhensive-, du meilleur ami zombi -qui sort quelques blagues un peu trop faciles- et du père, moui. Enfin le couple principal était sympathique et c'était bien l'essentiel.

 

Par ailleurs j'ai beaucoup aimé la réalisation. Les plans de la ville étaient superbes, l'ambiance était en général réussie et la bande-son, encore que parfois un chouïa trop présente, était franchement sympa. Je ne me suis jamais ennuyée, j'ai pas mal souri, j'ai trouvé beaucoup de moments adorables et donc, en gros, c'est un film que j'ai trouvé réussi malgré son manque général de subtilité.

 

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :