Ashita no Kita Yoshio (あしたの、喜多善男 )

Publié le 3 Avril 2010

 

 2008

 11 episodes

 

Avec:

 Kohinata Fumiyo >>> Kita Yoshio

Matsuda Ryuhei >>> Yashiro Heita

Konishi Manami >>> Washizu Mizuho

Kuriyama Chiaki >>> Hasegawa Rika

Yoshitaka Yuriko >>> Yoimachi Shinobu

 

Dontesque?

Kita Yoshio, un homme qui a tout perdu, a décidé de se suicider le jour de l'anniversaire de la mort de son meilleur ami ce qui lui laisse onze jours à vivre. Le premier jour du reste de sa vie, il fait la rencontre de  Yashiro Heita, un jeune homme étrange qui semble tout de suite s'attacher à lui et lui propose son aide de façon très naturelle.

 

oOo

Après avoir vu Matsuda Ryuhei dans plusieurs films où il avait toujours un peu le même rôle de renfermé je me suis dit que ce serait sympa de le voir dans quelques choses de différents c'est pourquoi je me suis penchée sur Ashita no kita yoshio dont le scénario me parlait bien. Ça avait l'air un peu bizarre et les noms au casting me plaisaient, pas des bishos à la mode mais plutôt des acteurs confirmé que j'aime retrouver. Bref cela sentait le drama décalé que je pouvais apprécier. Et bah... euh... pour résumer: j'ai apprécié. Par contre j'ai carrément moins apprécié la journée de travail qui a suivi ma nuit blanche. Seulement voilà impossible de lâcher le drama ne serait-ce qu'une seconde.

 

Je ne sais pas trop comment décrire l'ambiance de ce drama, elle est assez particulière. Le rythme n'est pas saccadé, cela va assez lentement, mais à la fois cela avance vite et les situations changent, on apprend de nouvelles choses. Il y a de tout. Pas trop de romance (je m'expliquerai là-dessus un peu plus tard...) mais sinon, j'ai fondu en larmes sur plusieurs scènes, éclaté de rire lors d'autres scènes et le bon côté de la nuit blanche a été que de toute façon je ne sais pas si j'aurais réussi à dormir si j'avais essayé parce que certaines de ce drama m'ont franchement foutu les boules aussi. A mon sens, c'est très très réussi parce qu'il y a un mélange des genres et que chaque genre est traité de façon efficace. Par ailleurs il y a vraiment du suspens … l'histoire entre Mizuho et Kita-san au début c'est simple je n'y comprenais rien, puis cela s'est démêlé, remêlé et redémêler tandis qu'on apprenait de nouvelles choses. A chaque épisode j'avais envie de savoir la suite (ce qui explique la grosse nuit blanche) et j'ai eu beaucoup de surprises ce qui empêchait mon intérêt de faiblir. 

 

Au niveau du scénario je n'ai eu réellement qu'une seule déception et elle concerne le personnage de Minami...mais je ne peux pas vous en faire partie, ce serait un gros spoiler. Donc je n'en dis pas plus. Ah si, quand même aussi, le drama est bien mystérieux et y a plein de questions à se poser mais moi je suis désolée la plus grande question c'est: comment fait Mizuho pour ne pas se jeter sur Kaname Jun alors qu'elle l'a sous le nez toute la journée et qu'il s'offre pratiquement lui-même sur un plateau? … Serait-elle aveugle? Ca expliquerait pas mal de choses. Enfin bref. Pour moi niveau histoire y a pas de souci, j'ai accroché comme je ne devrais jamais accrocher à un drama vu qu'après j'écope toujours d'un sacré mal de tête. Et faut dire que les personnages y sont pour beaucoup.

 

Alors déjà, dans le rôle de Kita Yoshio une tête connue j'ai nommé Kohinata Fumiyo, qui jouait également le père d'Okada Junichi dans Kisarazu Cat's Eye par exemple. Eh bien écoutez...chapeau bas, très très très bas. J'ai été impressionnée tout le long. Dans ce drama il joue deux rôles (ce qu'on découvre assez vite donc c'est pas vraiment un spoiler) à savoir celui de Kita Yoshio et celui de « Negative Yoshio » comme ils disent dans le drama. Yoshio est un homme naïf et profondément bon, généreux, honnête, qui peut être ému aux larmes par une assiette de curry... j'ai eu de la peine pour ce pauvre type qui n'a vraiment pas de chance dans la vie. A certains moments c'était vraiment dur. Je précise aussi qu'il ne m'a jamais tapé sur les nerfs malgré une passivité certaine. Il était attendrissant. Tous les personnages qu'il croise finissent par s'attacher à lui et je pense que c'est parce que finalement ils ont pas le choix, c'est quelqu'un de profondément bon alors forcément.... Et alors le negative Yoshio... quelle transformation ! Il m'a fait peur T.T Pauvre Milady traumatisée. Il avait une façon de le jouer particulièrement effrayante, cela passait par son expression corporelle, faciale, je sais pas, mais en tous cas il m'a faite peur... non vraiment, je suis très impressionnée... cela dit le drama ne serait rien sans ses personnages secondaires et alors là je ne sais pas par où commencer.

 

Prenons d'abord Matsuda Ryuhei soit Haita-san vu qu'après tout c'était ma raison de regarder le drama. Je me suis très très rapidement attachée à lui. Déjà y a la dégaine. Avec sa veste noire et sa chemise blanche plus longue dans le dos, il avait la classe quoi. Et puis tout simplement j'aimais sa façon de jouer. Très relax. Son plan de départ est pas franchement honnête et y a des moments où voilà quoi, on devrait limite le détester, mais c'est juste pas possible. C'est un personnage vraiment sympathique. Et drôle en fait. J'ai redécouvert Matsuda Ryuhei avec ce rôle, il est carrément plus extraverti que dans ces autres rôles. Par ailleurs son amitié avec Kita-san fait plaisir à voir. Pour moi finalement Kita-san et Heita-san sont vraiment les deux personnages principaux. C'est une relation qu'on pourra voir comme père-fils mais j'aime mieux parler d'amitié finalement. Bref, tout cela pour dire que j'ai beaucoup aimé Matsuda Ryuhei que j'ai trouvé très classe, très touchant et très attachant. Par ailleurs sa copine, interprétée par Chiaki Kuriyama, une autre actrice que j'aime beaucoup, est également touchante je trouve. On la voit moins et elle agit pas toujours de façon très nette mais elle est tellement dans la m*rde que c'est difficile de lui en vouloir... et puis on sent bien qu'elle n'agit pas mal de bon cœur, elle a des remords quand même.  Donc bref, je les ai aimé tous les deux.

 

Maintenant … Mizuho. Et donc je vais m'expliquer sur le « pas de romance »... c'est pas tout à fait vrai parce qu'en fait toute l'histoire est bâtie autour d'une histoire d'amour mais ce que j'entendais par « pas de romance » c'est qu'on ne voit pas vraiment d'histoire d'amour se développer, c'est plutôt que les personnages essaient de retracer une histoire d'amour qui date d'il y a 11 ans. Je sais pas si vous comprenez ce que je veux dire. C'est l'histoire de l'amour d'un homme qui a traversé les années mais si vous êtes du genre romantique niaise, vous n'y trouverez pas votre compte. Bon et Mizuho donc... j'ai trouvé l'actrice à la hauteur du rôle. Le personnage n'est pas franchement sympathique (et encore une fois...Kaname T___T), je l'ai trouvé plutôt froid et parfois je lui en ai voulu d'autant que je ne comprenais pas parfaitement ses motivations, mais d'un autre côté c'est une femme volontaire et forte qui a elle-même été victime donc je ne l'ai pas complètement détestée.

 

Je tiens également à citer les deux détectives qui m'ont bien faite rire. Sont carrément décalés tous les deux, ce sont sans doute les deux personnages les plus décalés de toute l'affaire. Les pauvres au bout d'un moment ils ne comprenaient plus rien... heureusement y en a un des deux qui a l'air d'être super intelligent... d'ailleurs on connait toutes l'acteur puisqu'il s'agit du principal de la série Gokusen. Ici encore une fois c'est un rôle tout en démesure et il s'en sort plus que bien. De même que son coéquipier.

 

Pour finir, j'ai apprécié tous les autres personnages secondaires avec un gros faible pour Shinobu que j'ai trouvé toute mignonne en tant qu'idole un peu oubliée, qui semble gamine très égoïste à première vue mais pleure en fait simplement sa liberté perdue et pense plus aux autres qu'elle ne le laisse paraître. C'était un personnage parfois un peu ...triste on va dire, mais en gros quand même elle était drôle et j'ai beaucoup aimé ses « tu es heureux Yoshio-chan? » …

 

Comme vous pouvez le constater, j'ai vraiment beaucoup apprécié et les personnages et le casting. Beaucoup de bons acteurs et puis même deux bishos donc : Kaname Jun et puis surtout Matsuda Ryuhei qui marche plutôt au charme en fait (et je comprends toujours pas ce qu'il est allé foutre à jouer dans Nana... il devait avoir besoin de payer des factures). No souci! ….

 

Avant de conclure, je tiens à dire que la réalisation était très sympa et vivante, j'ai aimé les « transitions » entre les scènes. Et aussi j'ai beaucoup apprécié l'OST dont je retiendrai surtout la mélodie au piano qui revenait dans les moments tristes et qui me mettait la larme à l'oeil à elle toute seule. Par ailleurs à un moment donné du drama on entend la chanson « Alone again naturally » qui était l'opening de Home Drama. Or dans Home Drama il y a Tsuyo et Tsuyo c'est le bien. Bref que du bon en fait je crois bien.... ah et le drama est une adaptation de livre... je me demande s'il y a une traduction parce que pour le coup c'est vraiment un livre sur lequel j'ai envie de me pencher. Bon évidemment maintenant je sais comment cela fini mais l'histoire sera sans doute intéressante tout de même. En tous cas, sans parler de livre, c'est un drama que je vous conseille! Je ne peux pas garantir qu'il vous plaira mais je pense qu'en tous cas c'est un drama un peu à part donc cela vaut la peine de tenter le coup au moins.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :