[Au coeur de l'Enfer] 71 : Into the fire 포화 속으로

Publié le 24 Octobre 2013

 

aED8FACED9994EC868DEC9CBCEBA19C EBB3B8ED8FACEC8AA4ED84B0 sm

 

Réalisé par John H. Lee

Sorti en 2010

 

Avec :

T.O.P. >>> Oh Jung Bum

Kwon Sang Woo >>> Ku Kap Jo

Cha Seung Won >>> Park Mu Rang

Kim Seung Woo >>> Kang Suk Dae

 

 

Dontesque ?

Basé sur une histoire vraie, ce film suit le destin de 71 jeunes hommes inexpérimentés laissés seuls dans un bastion de la Corée du Sud alors que les forces du Nord marchent vers eux.

 

 

oOo

Mais pourquoi, POURQUOI j'ai regardé ce film ? C'est vrai cela : pourquoi ? Je ne retiens donc jamais la leçon ? Les films de guerre ne finissent JAMAIS bien. Peu importe que le héros survive ou pas, les films de guerres ne finissent jamais bien parce qu'ils ne peuvent pas finir bien. Il y aura forcément des morts, la plupart injustes, des blessés, de la souffrance et donc je sortirai forcément déprimée du film. Du coup pourquoi ? Pourquoi avoir regardé ce film ? … enfin je sais pourquoi : T.O.P.... mais j'aurais pu regarder des clips de Big Bang au lieu de regarder des gosses se faire tuer. Enfin bref j'ai regardé le film, il m'a déprimée, on va en parler. D'autant que malgré le fait que j'ai été touchée par le film et ai fondu en larmes quelque part vers la fin, le film n'était absolument pas parfait et souffrait de quelques défauts assez évidents. Je me suis impliquée parce que je suis du genre à m'impliquer facilement mais cela m'a tout de même pris un certain temps. Sur ce parlons du film en plus de détails~

 

Déjà : la cinématographie. Les images sont magnifiques. A tel point d'ailleurs que c'est parfois un tout petit peu … distrayant ? J'étais tellement occupée à m'émerveiller de l'utilisation de la lumière que parfois j'en zappais vaguement ce qui était en train de se passer. Et d'ailleurs, T.O.P. a en gros eu le même effet sur moi, à tel point que je me demande à quel point le choisir pour jouer le rôle principal était une bonne idée. Enfin, clairement, d'un point de vue marketing j'imagine qu'il a bien fait augmenter la vente des tickets de cinéma mais j'ai passé les ¾ du films à me dire « Eh TOP dans un film de guerre ! ». J'étais toujours très consciente que c'était TOP à l'écran si bien que j'étais parfois nettement plus occupée à regarder ses yeux et à le trouver superbe qu'à m'intéresser à l'histoire. Et je ne pense pas que je suis la seule à avoir eu ce sentiment, c'est juste ce qui arrive parfois quand on caste une idole. Si l'idole est très populaire et qu'elle n'arrive pas à vraiment changer complètement d'image, le public continue de voir l'idole. Oh et par « idole » j'entends quelqu'un de très connu, pas forcément une idole à la Coréenne avec ce que cela implique de boys-band. Donc c'est pareil pour tous les gens très connus. Avec un acteur moins connu ce n'est pas la même chose parce qu'on est pas parasité par une impression ultérieure. Bref tout cela pour dire que j'ai été un peu distraite par la présence de TOP. OK pas « un peu » : beaucoup. Et notez bien, il n'était pas mauvais du tout dans ce rôle ! Non ! Honnêtement je craignais le pire vu ce que ses expériences avaient donné par le passé mais j'ai été agréablement surprise. TOP n'était pas extroardinaire à en couper le souffle mais il était bon et si je n'ai pas réussi à effacer son image d'idole ce n'est pas parce qu'il se jouait lui-même, c'est en partie parce que le rôle ne lui laissait pas exactement l'occasion de disparaître complètement.

 

Into the Fire.avi 000667875 Into the Fire.avi 000804637
Into the Fire.avi 006208577 Into the Fire.avi 003506794

 

Et là j'en viens à un autre souci du film : les personnages. Oh ils sont sympathiques et je me suis attachée à eux mais je me suis plus attachée à « leur idée » qu'à eux véritablement. L'histoire est terriblement triste. On a 71 adolescents laissés pour compte, ils n'ont aucune expérience du combat et voilà qu'ils doivent se défendre contre les forces armées de la Corée du Nord. Cela ne peut être qu'un massacre. Peut-être qu'ils ne mourront pas tous mais en tous cas ils n'en réchapperont pas tous non plus -évidemment pour les gens qui connaissent l'histoire de base, il n'y a pas de suspens … mais vu que moi je ne savais même pas que ce film était tiré de faits réels, j'étais en plein suspens : je savais que cela finirait mal mais ne savais pas comment ni à quel point-. Ces adolescents sont des gosses devant des soldats entraînés. Alors forcément ils paniquent, ils ont peur. Ils tirent leur courage du fait d'être ensemble mais ils sont terrifiés et c'est absolument tragique. Donc oui, j'ai été touchée par l'idée de ces gosses qui allaient droit au massacre. Mais en vérité le film ne s'attarde pas tant que cela sur les protagonistes et à l'occasion de deux-trois qu'on apprend à repérer, on ne les connait pas bien. Et même ceux que l'on repère, on les connait mal. J'ai trouvé cela dommage, j'aurais aimé que le film prenne un petit peu plus le temps de nous présenter les personnages. Juste par quelques dialogues supplémentaires, j'aurais aimé que ces personnages aient des identités, des personnalités plus définies. D'un autre côté je me dis que j'ai probablement échappé au pire parce que si j'avais réellement appris à connaître et aimer tous les personnages, j'aurais encore plus mal vécu leur souffrance.

 

Into the Fire.avi 002255378 Into the Fire.avi 000780696

 

Mais tout de même, le film s'attarde trop peu sur ses personnages à mes yeux. Le seul qui bénificie d'un développement plus poussé est Jung Beum, le personnage de TOP donc. Et oui, à la fin, je me suis retrouvée vraiment attachée à lui. J'ai fini par me détacher un peu de TOP et il ne restait plus qu'un gosse à qui on avait confié 71 vies alors qu'il luttait déjà à contrôler sa propre peur. Mais même lui était un tout petit peu résumé. Cela dit même en étant résumé, les personnages restaient humains. Je pense surtout à Cha Seung Won quand j'écris cela. Cha Seung Won joue le chef ennemi et j'étais toute prête à le détester parce que tout le monde m'avait dit que c'était le méchant du film et qu'il était ignole mais, en vérité, il est le méchant parce que le film se place du point de vue des soldats du Sud. Et je ne dis pas que je le personnage était bien sympathique mais il ne m'a pas spécialement paru plus mauvais que le général du Nord qui a abandonné 71 jeunes sans se retourner. Et je pense que le personnage aurait vraiment préféré épargné 71 vies. Le film n'oublie pas de nous rappeler également que les soldats du Sud sont comme les soldats du Nord, des jeunes gens qui se battent pour une cause qui les dépasse et qui ont peur de mourir. C'est d'ailleurs ce qui rend la tâche de Jung Beum encore plus difficile parce qu'il doit tuer des personnes qui ont aussi peur que lui.

 

Au final, 71 into the fire est-il un bon film ? Oui, du moins je pense. Il est bien réalisé, il a un bon casting et il finit par toucher. Je pense qu'il aurait beaucoup gagné à s'attarder plus sur ses personnages et, bien que TOP ait été ma motivation principale à regarder ce film, je ne suis pas certaine qu'il était l'acteur idéal pour ce personnage mais, au final, j'étais ravie de le voir à l'écran -je suis une fangirl, je serais ravie de le voir n'importe où... et plus il est près, mieux c'est- et pour sa carrière d'acteur c'était un gros pas en avant.

 

Into the Fire.avi 000204871 Into the Fire.avi 000751750
Into the Fire.avi 002609314 Into the Fire.avi 005445981

Into the Fire.avi 006929922

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :