BANDAGE

Publié le 27 Août 2010

 

Bandage

 

cinema12

 

2010

 

Réalisé par  Kobayashi Takeshi

 

 

Avec:

 

Akanishi Jin >>> Natsu

Kie Kitano >>> Asako

Kengo Kora >>>  Yukiya

Yuki Shibamoto >>>  Asumi

Hideyuki Kasahara >>>  Kenji

Nobuaki Kanego >>>  Ryuji

Anne >>>  Miharu

Ayumi Ito >>> Yukari

 

 

Dontesque?

 

Lycéenne plutôt banale, Asako ne sait pas que sa vie est sur le point de changer le jour où pour la première fois elle écoute la musique de LANDS, un groupe de rock au succès grandissant dont elle fera plus tard la rencontre en allant à un de leurs concerts avec une amie.

 

 

 

 

Mon avis:

 

Eh bah, il m’a fallu du temps pour le voir celui-là ! Cela faisait un moment que je l’attendais et quand il est sorti en DVD je l’ai tout de suite commandé histoire de soutenir Jin dans sa conquête du grand écran mais évidemment je l’ai également téléchargé histoire de pouvoir le voir plus vite. Sauf que voilà : impossible de me résoudre à le regarder. Enfin j’en avais regardé quelques extraits vite fait mais cela me plongeait dans un tel état de dépression que j’ai commencé à anticipé…tout de même j’avais prévu de vous écrire un bel article sur le sujet donc j’ai fini par me décider et me lancer. Je ne suis pas déçue du voyage, j’ai adoré ce film. De là à dire qu’il est parfait euh…non, pas franchement. Mais c’est agréable à regarder (oui car un film mettant en scène Jin pendant deux heures c’est rarement désagréable) et, surtout, à écouter donc j’ai aimé.

 

Le gros souci du film tout de même, histoire de commencer par les défauts, c’est que rien n’est réellement développé. L’histoire est gardée à un niveau très simple qui s’avère bien souvent trop simple. Les personnages manquent de profondeur pour certains et je dois dire qu’il m’a été très difficile de les trouver sympathiques. Le film s’avère riche en émotions mais il me semble que c’est du bien plus à la réalisation qu’à l’histoire en elle-même. Au niveau de la narration il y a un problème récurrent de développement assez gênant qui revient jusqu’à la fin un peu trop « floue » à mon goût. Enfin, non, pas « floue » mais « accélérée ». On a trois à deux « avances rapides » sans explication qui font un peu « bâclé ». Mais bon elles nous amènent jusqu’à une dernière scène absolument magnifique alors tout va bien…oh mon Dieu cette dernière scène…ce serait ma favorite s’il n’y avait pas celle de Genki. Quoique la scène de la plage…bon en fait il y a plein de jolies scènes.

 

vlcsnap-2010-08-23-11h13m13s172 

En général donc un souci de narration qui se trouve rattrapé par la réalisation que j’ai beaucoup aimée. Parfois l’image tremblait légèrement mais rien de vraiment gênant et les prises de vues étaient généralement très belles, notamment pendant les concerts où le réalisateur a très bien su faire ressortir la sexy-tude de Jin (en même temps c’est vrai que pour qu’elle ne ressorte pas il aurait fallu le filmer dans le noir avec un micro qui ne fonctionne pas…mais bon). Ma scène favorite à ce niveau-là reste cela dit celle de Genki. Sur l’album Olympos que je connaissais par cœur avant de voir le film, il y a la troisième version de Genki dont je me demandais où elle pouvait bien intervenir. Et ça y est j’ai ma réponse. Cette scène est clairement la plus importante du film car c’est à ce moment-là que Natsu et Asako mettent leur relation au clair mais bien plus que cette scène déjà poignante, c’est vraiment le moment après le départ d’Asako où Natsu se met à chanter que je préfère. J’aime la façon dont la caméra, tout en filmant Jin de temps en temps, fait le tour de son appartement. Je trouve que cela exprime la solitude et l’abandon du personnage. Il chante à moitié saoul dans son appartement vide et mon cœur se brise.  Cette scène-là et la dernière (magnifiquement filmée également) sont clairement mes favorites….avec celle de la plage tout de même qui est juste superbe. Sa conclusion m’a légèrement perturbée mais sinon toute la  scène est magnifique…

 

vlcsnap-2010-08-23-11h14m53s154

 

Toujours du côté de la réalisation j’ai beaucoup aimé l’utilisation que le film fait de la musique. A la base j’adorais la B.O. donc mais le film l’insère particulièrement bien. Et pas toujours de la façon dont on s’y attendrait ! Par exemple lors de cette fameuse dernière scène, on entend la musique mais elle n’est pas là. En fait la scène est silencieuse mais on lit la musique sur les lèvres des personnages. De même on découvre la musique de LANDS assez tard finalement ! Avant cela on voit Asako la découvrir, on l’entend la chantonner et on la voit pleurer d’émotion mais nous on entend rien. J’ai trouvé que c’était vraiment bien joué, cela permet de faire de la musique pas seulement une bande-son mais pratiquement un personnage en soi. Et puis bon, encore une fois, j’adore cette B.O., Jin a une voix magnifique.

 

jin bandage

 

Justement venons-en à Jin. Bon c’est son nom qui est en tête d’affiche parce qu’il fait vendre mais ce n’est pas le véritable personnage principal non plus, c’est plutôt l’évolution d’Asako que l’on suit. Mais Natsu est mon personnage principal quand même. J’ai un sentiment mitigé à son égard mais on va commencer par la question qui nous préoccupe toute : Jin a t-il enfin appris à jouer la comédie ? … eh bien : oui et non. Jin fait un Natsu plutôt convaincant en général. Il y a quelques mini-couac, des moments où je me suis dit « oula, c’est mal passé cette ligne/cette expression » mais tout de même la plupart du temps il était juste et nous faisait croire au personnage de Natsu. Le truc c’est qu’en fait j’ai l’impression que Jin se jouait surtout un peu lui-même. En exagéré évidemment…Enfin j’espère. Mais disons que ce n’était pas non plus le challenge du siècle  Tout de même ce rôle permet à Jin de se sortir un peu de son image de « tellement je joue mal il y a des arbres dans le fond qui ont plus de charisme que moi » et du coup j’aimerais bien le voir dans autre chose histoire de voir s’il peut progresser encore plus. A côté de cela un truc tout con mais qu’il faut absolument dire quand même : Jin il est trop beau *o* Encore plus quand il chante mais même au repos, Jin il est trop magnifiquement sexy *o*

 

vlcsnap-2010-08-23-11h13m22s8

vlcsnap-2010-08-23-11h13m36s149vlcsnap-2010-08-23-11h14m36s234

 

Après c’est au niveau de Natsu que j’ai plus de réserves. J’ai aimé le personnage et j’ai trouvé poignante toute la solitude qu’il traîne derrière lui, incapable d’aimer réellement qui que ce soit car incapable de s’aimer lui-même. C’est un personnage intéressant et naturellement attirant, il a un charisme qui fait qu’on ne peut que se sentir fascinée…je crois que c’est ce qui arrive à Asako d’ailleurs. Elle ne veut pas se rapprocher de lui mais c’est incontrôlable. Par ailleurs Natsu est probablement le plus développé de tous les personnages dans le sens où toute la musique du film est une extension de lui. Mais malgré cela il y a des « bouts » manquants et parfois on aimerait bien qu’on nous en dis e plus. D’autant qu’il est fascinant et on a de la peine pour lui, ok, mais il est impossible à véritablement aimer. Je trouve. Juste, le violer un petit peu, je veux bien *o* Hum, désolée, contrôlons-nous. Et arrêtons-nous là parce que sinon je vais vous écrire toute une page sur Jin alors que j’ai commencé en disant que ce n’était pas le personnage principal.

 

vlcsnap-2010-08-23-11h13m19s230

 Venons-en donc à Asako…l’actrice, y a aucun souci. Le personnage par contre je n’ai pas réussi à m’y attacher franchement, elle est trop naïve pour cela. Elle a l’air de s’étonner de la noirceur du monde dans lequel elle s’enfonce mais pourtant cette noirceur me semblait évidente depuis le départ. Trop innocente, le personnage m’a parfois vraiment exaspéré. Et d’un autre côté, comme je le disais, elle n’a pas réellement eu le choix, Natsu l’a complètement « happée ». C’est un peu la vieille image du papillon de nuit : ce n’est pas qu’elle veuille s’en approcher mais elle n’a pas réellement le choix et du coup elle se crame les ailes. Heureusement le personnage grandit au fur et à mesure du film. Cela se traduit dans sa façon de parler, de gérer les situations, elle devient peu à peu adulte, on sent vraiment l’impact que LANDS a eu sur sa vie. Mais même souci que pour les autres, il y a des raccourcis faciles et du coup on ne voit pas toutes les facettes du personnage.

 

vlcsnap-2010-08-23-11h13m31s99 vlcsnap-2010-08-23-11h13m55s87


Après cela comme personnages on a surtout les membres de LANDS. Et une amie d’Asako mais elle apparait deux fois dans le film pour faire avancer l’histoire et n’a sinon aucune existence en soi. Donc, les membres de LANDS. Déjà il y a un personnage qui m’a fait plaisir et c’est Kenji. En fait dans ce film c’est difficile de trouver un personnage vraiment complètement sympathique mais Kenji lui, il est sympa. C’est un type normal en fait … d’ailleurs c’est lui qui le dis, je n’invente rien ! C’est le plus normal du tas et il est ..ben…choupi quoi. Mais pas dans le genre choupi-con hein ! De temps en temps il se la joue un peu « attardé du neurone » mais faut pas résumer le personnage à cela. Il n’a pas une incidence énorme sur l’histoire mais il fait plaisir. De même j’ai bien aimé Ryuji (qu’on connait surtout pour ses secondes rôles dans Buzzer Beat et Crows Zero 2). Je trouve qu’il a le physique et l’attitude qui vont avec le groupe. C’est probablement le plus « rock » du tas. Encore une fois le personnage n’est pas développé à outrance mais bon, c’est sympa de le voir.

 

vlcsnap-2010-08-23-11h14m02s155vlcsnap-2010-08-23-11h13m41s203

Les membres de LANDS les plus mis en avant sont en fait Yukiya et Asumi. Le premier est sensé être un génie de la musique et le leader dans l’ombre. A un moment donné ils parlent même de plus ou moins virer Natsu pour le remplacer p         ar Yukiya qui, lui, aurait le talent de débuter en solo. En plus de cela il est également celui qui attire les filles avec sa belle gueule…(notez que j’ai pas bien compris en fait parce qu’ok il est très beau mais …Jin quoi :s… idem on nous vante les talents de sa voix mais qu’est-ce qui ne va pas avec la voix de Jin ? elle est sublime !). Je n’ai vraiment pas aimé le personnage. Il se la  joue « mec mystérieux et sombre qui se la pète un max sans se la péter » et cela m’a saoulée. Encore une fois il manquait cruellement de profondeur, il aurait fallu développer le personnage pour nous le rendre, sinon sympathique, au moins un peu plus compréhensible. Là ce mec pour moi il était juste là pour se taper la pose et foutre la merde. Pareil un peu pour Asumi d’ailleurs dont la mauvaise humeur constante a fini par m’agacer profondément. Je comprends bien que ces deux personnages apportaient quelque chose à l’histoire mais j’aurais vraiment aimé qu’on nous les résume moins, cela aurait apporté beaucoup au film.

 

vlcsnap-2010-08-23-11h15m25s213

 

Enfin il reste la manager que j’ai beaucoup appréciée. C’est un personnage qui m’a fait un peu de peine car elle est un peu « blasée de la vie ». Elle n’a pas réussi à percer dans la musique et est devenu manager et on voit bien toute sa fatigue . Mais c’est une battante quand même et j’ai trouvé l’actrice très en place. Bref un personnage que j’ai aimé.

 

Histoire de trancher je dirais que Bandage est un film assez simple qui pêche parfois niveau scénario mais se rattrape au niveau de la réalisation. Pour un premier film le réalisateur s’en sort plutôt bien et je suis curieuse de voir s’il nous sortira autre chose. J’ai vraiment apprécié de regarder ce film et je suis contente que Jin y ait eu le premier rôle car il nous prouve qu’il est capable de s’améliorer quand on lui donne un vrai rôle. Ce n’est toujours pas parfait mais, eh, il est toujours jeune, il a le temps ! Et puis, je ne le répèterai jamais assez, la musique est vraiment extra ! (et Jin il est trop beau *o* …comment cela je l’ai déjà dit ? mais non, mais non)

 

vlcsnap-2010-08-23-11h14m24s115vlcsnap-2010-08-23-11h14m39s8vlcsnap-2010-08-23-11h15m38s93

 


Rédigé par Milady

Publié dans #Cinéma Asiatique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :