[Bedtime stories] Un mouton, deux moutons, trois moutons

Publié le 10 Juillet 2011

Un mouton, deux moutons, trois moutons

 

 

Aujourd’hui les gens j’ai envie de vous parler de quelque chose un peu différent de d’habitude et je vais m’adresser aux personnes qui ont dans leur entourage des enfants ou tout simplement à celles qui aiment les beaux livres, comme c’est mon cas. J’ai un faible pour les livres illustrés, j’adore cela. J’ai un grand nombre d’éditions de  Peter Pan et Alice aux pays des merveilles avec toutes les illustrations possibles et j’ai également beaucoup de livres de contes illustrés. Vraiment, j’adore les livres illustrés….et mes amies le savent bien. Elles savent d’ailleurs également que j’ai une sorte de passion étrange pour les moutons –mais en même temps c’est tout chou un mouton non ?-  et c’est pourquoi je me retrouve avec des peluches-mouton, des bouillotes-mouton, des porte-clés-moutons… et des livres pour enfants avec des moutons dedans dont deux en particulier dont j’aimerais vous parler : Le 108ème mouton et Russell le mouton.

 

418mgrVaDbL._SL500_AA300_.jpg

Le 108ème mouton est un livre Japonais ayant pour auteur Ayano Imai et raconte l’histoire d’une petite fille (Yoko) qui n’arrive pas à dormir. Elle commence donc à compter les moutons et à les faire sauter par-dessus son lit mais le 108ème mouton est malheureusement trop petit et n’arrive pas à sauter par-dessus le lit. L’histoire est simple –et en même temps c’est une histoire à raconter pour faire dormir un gosse, on va non plus lui écrire du Victor Hugo !...quoique Victor Hugo ait toujours eu sur moi un effet somnifère, mais bon- et toute mignonne. Vraiment c’est tout choupi et on a de la peine pour ce pauvre petit mouton qui n’arrive pas à sauter assez haut. Les dessins sont très épurés et crayonnés en noir et blanc à l’exception des joues de la petite Yoko qui ont une teinte un peu rose. Sur chaque page le texte et les dessins sont contenus dans un cadre rouge foncé mais ce cadre n’existe que pour mieux être dépassé et souvent les moutons ou même Yoko en sortent. Néanmoins si je devais utiliser un mot pour décrire l’ambiance esthétique du livre ce serait « épuré ». 90% de chaque pages sont remplis de blanc, bref le dessin est vraiment reposant, très beaux  et par ailleurs le toucher des pages est également très agréable avec un effet un peu « toile ». Malheureusement si j’aime les livres pour enfants on ne peut pas dire que je m’y connaisse et je ne peux donc pas réellement vous décortiquer le livre pour en faire une critique mais en tous cas je vous le conseille et vous laisse avec deux jolies images qui en sont tirés (btw je m’excuse si les images ne sont pas forcément de la meilleure qualité mais comme il n’était pas question que j’abîme mes livres en les passant au scanner, j’ai pris des photos).

 

jun4.jpg jun3.jpg

 

A noter qu’en général de toute façon je vous conseille les ouvrages d’Ayano Imai …. –même si en matière d’illustrations je suis une « Rebecca Dautremer forever *O* »...d’ailleurs j’ai une collection à compléter de ce côté-là mais ses livres coûtent plus cher-

 

51AYS1ZYVYL._SL500_AA300_.jpg

 

Russell le mouton est un livre anglais que m’a offert ma sœur –en dédicacé youhou- et qui a été écrit/dessiné par Rob Scotton. L’histoire est celle de Russel, un mouton qui n’arrive pas à dormir. Tous les autres moutons s’endorment mais le pauvre Russell est en pleine insomnie et commence donc à chercher le sommeil de toutes les façons possibles. C’est un livre que j’adore encore plus que le précédent et ce pour plusieurs raisons mais la principale c’est que les illustrations sont quand même super bleues. L’ambiance du livre est vraiment très très bleue et j’adore cela. Oh et je suis fana du bonnet de Russell qui fait trente kilomètres de long ! Par ailleurs les dessins sont vraiment très beaux avec beaucoup d’éléments comiques dans les détails notamment dans l’omniprésence d’une certaine grenouille ou dans les expressions de visage. Personnellement ma page favorite de tout le livre est celle où Russell est allongé sur une branche avec les oiseaux. Je suis absolument fan de son regard blasé et de ceux méfiants voire mécontents des oiseaux qui se demandent ce qu’un mouton peut bien foutre sur leur branche. Le texte est et l’image  ne sont pas forcément encadrés mais au contraire sont plutôt libres ce qui renforce le côté très ludique de l’ouvrage. Par ailleurs l’auteur joue beaucoup sur la différence de taille de police ce qui ne rend son texte que plus vivant encore. Bref je suis vraiment amoureuse de ce livre et je vous le conseille si vous devez faire un cadeau à un enfant ou si vous aimez simplement les jolies illustrations comme moi. Je vais vous laisser avec deux images et ne vous inquiétez pas : j’ai la version anglaise mais le livre existe également en français. A noter aussi que Rob Scotton a écrit d’autres livres ayant pour personnage principal Russel, n’hésitez pas à vous renseigner^^

 

jun1.jpg jun2.jpg

 

Bref j’ai conscience que ce n’est pas le genre d’articles que vous venez forcément chercher sur mon blog mais j’avais vraiment envie de parler de ces livres, voilà :-)

 

dunl-big-copie-1.jpg

Rédigé par Milady

Publié dans #Littérature

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :