Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013

 

Une année à Dramaland

 

-Dramas de A à K-

 

 

Joyeux Noël les gens !!!!! J'espère bien que tout le monde se porte à merveille et que chez vous il y a de la jolie neige partout ! -parce que chez moi y en a pas et que je trouve cela vraiment très triste :(-. Evidemment j'espère aussi que le Papa Noël a été généreux avec vous et, en tant que Guru Noël -si, ça EXISTE ;A;- je suis venue vous apporter la partie de mon gargantuesque bilan de fin d'année. En premier lieu, c'est simple, je fais simplement la liste -commentée bien entendu- des dramas que j'ai regardés cette année. TOUS. Donc je comprends :

 

- les dramas que j'ai regardés en entier -évidemment-

- les dramas que j'ai regardés et abandonnés.

- les dramas que j'ai regardés et mis en pause

- les dramas que je suis en train de regarder

- tous les dramas ayant terminé leur diffusion ou commencé leur diffusion en 2013

 

La raison étant que comme cela, vous avez une idée assez complète de ce à quoi a ressemblé 2013 pour moi ! Bonne lecture et bonne chance à vos yeux ^-^

 

NOTE1: en rouge les dramas ayant une note /10 inférieure à 5; en vert les dramas ayant une note supérieure ou égale à 8 ; je ne note pas les dramas que je n'ai pas vus en entier.

NOTE2: les affiches dans l'article sont des parodies des affiches de base, pas les vraies^^

 

 

 

-A-

 

Adolescence Medley (K – 4 épisodes)

Qualité 3,5 + Appréciation 3,5 = 7

Et on commence avec un petit drama que j'ai commencé.... pour une raison, probablement. Je pense que le synopsis devait me plaire : un jeune collégien qui a l'habitude de beaucoup déménager à cause de ses parents, comme il pense qu'il va déménager bientôt, tient tête à la « brute » du collège et demande abruptement à la déléguée de classe de sortir avec lui devant tous les autres élèves. Sauf que le déménagement est annulé. J'aimais bien l'idée, le drama ne faisait que quatre épisodes, bref, j'ai regardé le drama... et je n'ai pas été déçue. Ce n'était pas grand drama mais c'était assez adorable. Il y avait une certaine mélancolie dans la réalisation, un peu de moments tristes, pas mal d'humour, des personnages sympathiques... le temps de quatre épisodes je me suis vraiment attachée à tout le monde et j'ai pris plaisir à regarder ce petit slice of life. C'était une expérience plaisante et, si le synopsis vous tente aussi, « lancez-vous » ai-je envie de dire !

(+) La réalisation était très jolie, j'ai trouvé les acteurs convaincants et, en particulier, l'acteur principal assez adorable. Le drama trouvait un bon équilibre entre humour et mélancolie, il ne cherchait jamais à en faire trop. Les personnages étaient intéressants et, en général, j'ai juste vraiment passé un bon moment.

(-) Rien de précis. Il y a des manques mais je ne saurais réellement les pointer du doigt pour être honnête.

La fin ? J'en ai été satisfaite

Premières Impressions / Article bilan sur le drama / Week after Week

 

All about my romance (K – 16 épisodes)

Qualité 3,5 + Appréciation 3,5 = 7

Cette année a été l'année du Kaa. Le Kaa étant Kaa du blog de Minalapinou et Kaa. Et cette année, elle m'a poussée à regarder plein de -bonnes choses-. Par exemple Incarnation of Money, That Fool, Smile You mais également Running Man et All about my romance. Et autant vous dire que sans Kaa, je ne me serais pas approchée de ce drama du tout. Le seul souvenir que j'avais de l'actrice principale venait de Big, le contexte de la politique ne m'enchantait pas et ce n'était pas comme si le drama me promettait un bisho de la mort pour satisfaire mes instincts superficiels. Au final cependant, je ne regrette vraiment pas de m'être lancée parce que c'était une expérience très plaisante. Il y avait peu de suspens, de surprises ou de tension mais les deux personnages principaux étaient attachants, leur relation semblait naturelle, sonnait juste, et j'ai pris beaucoup de plaisir à les voir apprendre à se connaître et entamer une relation heureuse sans les conneries qu'on trouve habituellement dans les Kdramas. Shin Ha Kyung, en particulier, était plein de charme et à présent, clairement, lorsque je verrai son nom au casting d'un film ou d'un drama, je considèrerai cela comme un plus.

(+) Shin Ha Kyung, le fait que le couple semble aussi heureux et naturel, la satisfaction de n'avoir aucun personnage à détester et quelques personnages secondaires particulièrement sympathiques.

(-) Le côté reposant du drama fait qu'il ne sera probablement pas du genre à vous rendre addict.

La fin ? Satisfaisante ^^

Premières Impressions / Article bilan sur le drama / Week after Week

 

Andou Lloyd - A.I. knows love? (J – 11 épisodes )

Qualité 3,5 + Appréciation 4 = 7,5

Andou Lloyd avait ses problèmes mais, à la base, je m'estimais prévenue. Pas parce que je n'avais pas confiance en l'équipe -au contraire- ou parce que l'épisode 1 était mauvais mais lorsqu'un drama part d'une base aussi étrange et décide de me parler d'un robot venu du futur qui va découvrir les sentiments auprès de la femme qu'il protège d'une méchante organisation tandis qu'elle se retrouve perdue parce que le robot ressemble trait pour trait à son fiancé mort mais peut-être vivant mais peut-être pas.... disons que le drama a de quoi se perdre un petit peu. Et c'est ce qu'il s'est passé. C'est-à-dire que parfois le drama prend des raccourcis, choisis des solutions de facilité... et c'est dommage dans un sens mais, d'un autre côté, je n'en veux pas au drama car j'ai été divertie tout le long.. Il se passait toujours quelque chose, j'appréciais les personnages et j'avais vraiment envie d'avoir le fin mot de l'histoire. Sans compter que Kimu était, bien entendu, superbe. Donc au final, j'ai réellement beaucoup apprécié ce drama, je n'en ai jamais décroché.

(+) Of course, déjà : Kimu. Qui est non seulement très bon mais également très sexy, parce que c'est Kimu. Ensuite, j'ai apprécié le reste du casting aussi et, comme je le disais, l'histoire ne s'arrête jamais si bien qu'on a pas le temps de s'ennuyer, j'avais toujours envie de voir la suite. Et dans les personnages secondaires, certains étaient attachants.

(-) Un petit regret que j'ai est que l'héroïne n'ait pas pu faire grand-chose... elle n'était pas faible du tout mais, simplement, avait des hordes de Terminators à ses trousses et la mission de protéger un futur dont elle ignorait tout. Forcément, elle se retrouve un peu perdue et ne peut pas toujours se défendre ou suive Lloyd dans ses entreprises -vu que lui se téléporte et qu'elle ne peut pas...-. Le personnage était sympa, je n'ai pas eu de mal à m'identifier à elle mais au final, elle était plus un « pion » qu'autre chose. Dommage. Par ailleurs, comme je le disais, il y a des faiblesses dans l'écriture. Je les ai pardonnées mais elles existent quand même...

La fin ?M'a plutôt déçue honnêtement.

Premières Impressions / Article bilan sur le drama / Week after Week

 

551335 605002676224135 1215626814 n

 

 

-B-

 

Bad Boys J (J – 12 épisodes)

Qualité 2,5 + Appréciation 3 = 5,5

Bien sûr, si vous cherchez un grand drama, ce n'est pas Bad Boys J que j'irais vous conseiller... mais il me semble que dès son affiche -ridicule- Bad Boys J est très clair sur son identité : il s'agit d'un drama ayant pour but de vous faire la publciité des nouveaux petit Johnny's tout en les faisant se bastonner de façon pas crédible du tout. Bien sûr les poupettes ne feront pas des rebels convaincants et bien sûr il y aura des discours niaiseux devant des couchers de soleil avec des thèmes comme la loyauté, l'honneur et l'amitié envers et contre tout. Mais si vous regardez le drama et vous en plaignez, à mon avis, vous ne pouvez vous en prendre qu'à vous-mêmes car le drama me semble très clair sur ses intentions. Et pour ce qu'il veut être, il y arrive plutôt bien. Les bishos sont mignons, l'histoire absurde, les combats pas crédibles, l'amitié loyale et les épisodes pleins de bons sentiments et de métaphoriques couchers de soleil. Ce drama est réservé aux amateurs/trices mais pour ces personnes, il n'y a pas vraiment de raison que cela ne fonctionne pas je pense.

(+) Il y a de l'humour dans l'absurdité, les acteurs sont choupis surtout l'acteur principal, les bons sentiments n'en sont pas à un stade dégoülinant de niaiserie.

(-) Si vous aimez les combats crédibles et ne supportez pas l'idée qu'un drama ne soit qu'une vitrine à jolis -très- jeunes hommes, laissez tomber.

La fin ?Ni meilleure ni moins bonne que le reste.

Premières Impressions / Article bilan sur le drama / Week after Week

 

1441405_605002756224127_1025514500_n.jpg

 

Basketball(K – 18 épisodes )

Qualité 1 + Appréciation 2,5= 3,5

Je trouve vraiment étonnant le fait que j'aie réussi à terminer ce drama. Je sais que j'ai tendance à me forcer à finir les dramas mais pour le coup, je me serais vue laisser tomber celui-là bien plus tôt. Sauf que Chi Ho m'a retenue. Basketballétait une déception. Le synopsis -l'histoire d'un jeune homme pauvre qui, sous l'occupation Japonaise, s'élève socialement grâce au basketball et finira même par jouer aux Jeux Olympiques- me parlait beaucoup, la réalisation avait l'air jolie -rien d'étonnant quand le réalisateur de Chunoest aux commandes-, j'avais envie de découvrir les acteurs que je ne connaissais pas, bref, j'étais enthousiaste. Sauf que ce drama qui devait nous parler de résistance et de basket, à la place, nous a parlé de gens qui SOUFFRENT BORDAYL et de romance. Foutue romance. Foutu triangle amoureux. Ce triangle amoureux était comme une tumeur et retirer cette tumeur aurait rendu toute l'expérience nettement plus supportable mais, au lieu de cela, elle ne faisait que s'étendre. Le personnage féminin était tellement mal écrit que je me suis sérieusement demander à plusieurs reprises comment les scénaristes pouvaient laisser passer cela sans se rendre compte d'à quel point Princesse était un personnage fade/ennuyeux/agaçant/à baffer. Et à son contact, le héros devenait également antipathique ! Il aurait fallu qu'elle meure. A l'épisode 1 par exemple. Du coup on a très peu entendu parler de basket et de résistance, le drama a même été ramené de 24 épisodes à 18 si bien que les Jeux Olympiques sont passés à la trappe... mais à la place on a eu droit à la romance mièvre et assomante de Kang San et Princesse \O/ Joie ! … Je suis restée pour le 2ndlead masculin qui était charismatique, attachant et intéressant -nettement plus que le héros- mais ce drama était une terrible déception.

(+) La réalisation est en effet très jolie et il y a plusieurs personnages secondaires que j'ai aimés -Chi Ho le rival du héros, Kang San le héros par moment, la suivante de l'héroïne et son résistant, le narcissique Hong Ki, le manipulateur manager Gong...-. C'est tout.

(-) La romance était douloureuse, le personnage féminnin principal est un des pires personnages féminins dramatesques que j'ai vus cette année et en général, Kang San s'est perdu vers la seconde moitié du drama, le drama n'exploite pas les thèmes/personnages intéressants et BORDAYL CETTE ROMANCE DE M***E ;A;

La fin ? Etait la bienvenue. Mais aussi une terrible déception. Même dans ce drama pourri, c'était décevant.

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

BASKRTBALL.png

 

Biblia Koshodo no Jiken Techou (J – abandonné à l'épisode 3/11 )

Je n'ai pas de gros reproche à faire à ce drama en vérité. Je ne l'ai pas lâché parce qu'il était particulièrement mauvais mais simplement parce qu'il ne m'accrochait pas des masses et que sur le moment, j'avais mieux à regarder. Les deux premiers épisodes m'avaient fait dire « c'est pas mal mais je ne suivrai probablement pas assidûment », le troisième épisode était raisonnablement bon mais après cela, j'ai tout simplement oublié de regarder la suite. En fait, mon principal souci au delà de la réalisation étrange et des personnages pas vraiment passionants, était la place de la littérature dans le scénario. Au centre du drama on a une jeune fille passionnée de littérature qui tient seule sa petite boutique et je pensais que l'amour de la littérature serait véritablement au centre du drama, que les livres deviendraient pratiquement un personnage en eux-mêmes. Au final cependant, pour ce que j'ai vu, les livrs ne sont qu'un prétexte pour un drama-enquête assez banal et je trouve cela dommage. Cela satisfaira peut-être les amateurs mais je n'en fais pas réellement parti.

(+)Je trouve l'actrice sympathique et les scénarios des épisodes sont décents.

(-)La réalisation fait un usage vraiment bizarre de son OST, la littérature n'est pas assez mise en avant, le personnage masculin est un peu ahuri, je ne trouve pas le drama très excitant ou original.

La fin ?Bien sûr, aucune idée.

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

 

-C-

 

Can We Get Married(K – 20 épisodes)

Qualité 3 + Appréciation 3= 6

Okay, honnêtement mes souvenirs de ce drama commencent déjà à s'effacer... je me souviens bien du début parce que c'est ce que j'avais préféré mais, après cela, on rentre dans une phase où la plupart des personnages m'ont donné envie de me taper la tête contre les murs si bien que j'ai plus ou moins refoulé mes souvenirs. Au début, tout allait bien et j'aimais assez le regard franc que portait le drama sur ses différents couples. Voir Kim Young Kwang en plein préliminaires n'était pas désagréable non plus -mon Dieu qu'est-ce qu'il est sexy cet acteur o.o-. Seulement il arrive un stade du drama où la passivité du héros a fini par me taper sur les nerfs, où je n'ai plus pu supporter l'égoïsme monstrueux de l'héroïne et où même Kim Young Kwang et sa Choupette ont fini par m'agacer -mais KYK était quand même superbe-. CWGMpartait bien mais j'ai eu trop de mal avec les personnages et maintenant il m'en reste à peine quelques souvenirs. Je ne fais donc pas de (+)(-) car je n'aurais pas grand-chose à y mettre.

Premières Impressions / Article bilan sur le drama / Week after Week

 

 

-D-

 

Dating Cyrano Agency(K – 16 épisodes)

Qualité 3,5 + Appréciation 3,5 = 7

Adaptation d'un film avec Umh Tae Woong, Eugene et David Choi, Dating Cyrano Agency est également le quatrième volet de la série des « flower boys » après Flower Boys Ramyun Shop, Shut Up Flower Boys Bandet Flower Boys Next Door. Et bon, il n'est pas aussi bon que FBRSou, surtout, SUFBBmais il n'est tout de même pas aussi décevant que FBNDet reste agréable à regarder. En fait, honnêtement, son principal défaut, je pense, est de s'être annoncé comme le quatrième volet de la série dont je parlais... parce que le drama a ses faiblesses en soi mais qu'il pâlit aussi beaucoup de la comparaison avec ses camarades qui avaient plus de cœur que lui et étaient mieux écrits -bon, ok, sauf FBND-. Dating Cyrano Agencya un casting sympathique, des personnages attachants, des flower boys tout à fait à la hauteur de leur « titre », une héroïne que j'ai trouvée adorable, un très bel OST, une jolie réalisation et des histoires secondaires inégales mais parfois très réussies. Oh et un caméo de Taemin aussi. Et on ne dit pas non à Taemin. Non mais, plus sérieusement, le drama met du temps à démarrer et à ses points faibles -des personnages mal développés, un héros que j'ai trouvé moyennement attachant et plutôt éclipsé par les personnages secondaires, des histoires d'un épisode parfois moins bonnes que d'autres, etc- mais au fil du drama, tandis qu'on apprendre à connaître les personnages et qu'il se créé une cohésion entre eux, DCAfinit par prendre.

(+) L'héroïne et Sooyoung qui lui donne beaucoup de châleur, les deux flowers boys de l'agence qui sont tous deux adorables et en particulier Moo Jin -parce qu'il a plus de temps d'écran-, la jolie réalisation, l'OST, de l'humour et un drama chaleureux.

(-)Des mini-arcs parfois faible, le démarrage lent, le héros un peu trop froid, un manque de développement là où il en aurait fallu et, en général, le drama est bon mais ne va pas plus loin.

La fin ?Inégale dans l'exécution mais généralement satisfaisante.

Premières Impressions / Article bilan sur le drama / Week after Week

 

Demon Ward /Akuryou byoutou (J – abandonné à l'épisode 4/10 )

J'ai du mal à le croire mais j'ai abandonné ce drama... Oui, vraiment, cela m'étonne. Oh, pas parce qu'il méritait que je lui donne une autre chance, non, clairement pas mais parce que, même si cette année j'ai laissé tomber plusieurs dramas, en général je suis du genre à aller jusqu'au bout de ce que je commence -pour une raison à la con mais bon o.o-. Et quand je n'arrive pas à terminer, je fais l'hypocrite et je mets « en pause ».. Or ce drama fait 10 épisodes de moins de 30 minutes et, en plus de cela, c'est un drama d'horreur, un genre que j'affectionne pariticulièrement. Imaginez à quel point il a du tester ma patience pour que je l'abandonne de façon définitive ! Mais écoutez quand le scénario est écrit n'importe comment, que la réalisation ne fait rien de vraiment bon et que l'héroïne se conduit de façon absurde tout en étant interprétée par une actrice clairement pas en forme, forcément, …. ce drama était une perte de temps et je suis ravie d'avoir économisé le mien.

(+)Le drama est court j'imagine... mais déjà trop long pour ce qu'il a à dire.

(-) L'actrice principale, la faible réalisation mais, surtout, le scénario. L'écriture est inconsistante et absolument pas crédible -pas le côté fantôme, bien entendu, je parle des réactions humaines-.

La fin ?Aucune idée, forcément.

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

Dokushin Kizoku(J- abandonné à l'épisode 2/10 )

J'ai abandonné celui-là si tôt que je ne sais pas s'il faut vraiment que j'en parle mais … comme j'ai dit que je causerais de tout ce que j'ai tenté, je le fais ! Donc Dokushin no Kizoku, à la base, je voulais le voir pour Kusanagi Tsuyoshi car je trouve qu'il est très bon acteur. L'affiche m'attirait pas mal, j'aime bien Ito Hideaki, bref j'étais enthousiaste. Malheureusement, le drama accumule les problèmes. La forme est jolie et les trois acteurs principaux très bons mais les acteurs secondaires sont vraiment mauvais et le drama donne dans un racisme et un sexisme qui m'ont agacée. En général, je ne cherche pas vraiment ces problèmes mais là ils m'ont sauté aux yeux, c'était impossible de les louper. Entre l'héro¨ne qui remercie son boss de lui avoir volé son travail et les étrangers qui ne sont bons qu'à être de -mauvais- livreurs ou vulgaires, ...urgh. Et surtout, le drama est terriblement prétentieux. Dans la forme et l'écriture, il semble nous hurler « je dis des trucs importants ! » mais au final son discours n'est ni plus pertinent ni plus original ni spécialement écrits que celui de d'autres dramas... beaucoup de doré sur pas grand-chose et la prétention a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

(+) Les trois acteurs principaux et principalement Kusanagi Tsuyoshi. La réalisation est également plutôt jolie, j'aime particulièrement l'opening.

(-) Le scénario avance trop vite, les réactions des personnages n'ont aucun sens, le drama fait preuve d'un racisme et sexisme dérangeants, la prétention de l'ensemble agace et les acteurs secondaires sont mauvais.

La fin ?No idea~

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

 

-E-

 

Empress Ki(K – en cours – 50 épisodes de prévus)

Qualité pour le moment 3,5 + Appréciation pour le moment 4= 7,5

Ce drama est encore en cours à l'heure où je vous parle donc je ne peux évidemment pas donner d'avis définitif sur la question. D'autant qu'on en a même pas atteint la moitié ! Cela dit, histoire de vous dire où je me situe, pour le moment c'est un drama que j'aime énormément. Ou plus exactement : c'est un drama qui me divertit beaucoup. Honnêtement je trouve que les personnages manquent légèrement de consistance. Notre héroïne -Sungnyang/Ha Ji Won- est un personnage que je trouve intéressant à la base mais qui fait un peu du surplace là où j'en suis au moment où je vous écrit -épisodes 15- et qui a perdu de sa cohérence dès qu'elle a enfilé une jupe. Le personnage du roi Wang Yu -Joo Jin Mo- a du potentiel mais je trouve sa romance avec l'héroïne absolument insupportable si bien que j'ai du mal à l'apprécier tout à fait. Mon personnage favori est l'empereur Poupoune -Ji Chang Wook- que je trouve attachant malgré ses -nombreux- défauts et qui est en gros le seul dont je trouve l'évolution plutôt logique même si j'aimerais le secouer pour qu'il grandisse un peu. Le drama est passé un peu vite sur la présentation de ses personnages et, en général, nous dit les sentiments plus qu'il ne nous les montre/fait ressentir et je trouve cela dommage. Pourr le moment, nous en sommes à :

(+) La réalisation est superbe, les décors, costumes, coiffures aussi. Les acteurs sont généralement bons -Joo Jin Moo surjoue par moments mais ce n'est pas trop gênant-, le drama avance plutôt bien -bon ces quelques derniers épisodes il semble un peu plus lent mais, quand même, rien de critique-, plusieurs personnages secondaires m'intéressent, j'ai envie de voir Sungyang devenir l'impératrice Ki et j'aime beaucoup l'empereur Poupoune -et Ji Chang Wook-.

(-) Arf la romance Wang Yu/Sungnyang. Le drama aurait vraiment du passer plus de temps sur la naissance des sentiments au lieu de nous tirer une romance épique du chapeau. Là les personnages sont passés de « Hey salut, content de te rencontrer ! » à « OMG je mourrais pour toi, tu es l'amour DE MA VIE ! ». Et : non. Et en général, l'écriture n'est pas très solide et gâche le potentiel de pas mal de personnages, dommage.

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

 

-F-

 

Flower Boy Next Door(K – 16 épisodes)

Qualité 3 + Appréciation 3= 6

Une de mes (malheureusement) nombreuses déceptions de l'année. Ce n'était clairement pas la pire chose à avoir vu le jour à Dramaland mais j'attendais beaucoup de ce drama et il m'a déçue. Déçue, déjà, parce que dans les personnages principaux, je n'en ai réellement apprécié qu'un seul : Enrique -Yoon Si Yoon-. Et pour une raison super simple : il avait beau parfois faire des conneries, au moins, il les faisait. Les autres se contentaient de faire du surplace, tourner en rond, se morfondre, etc, et c'était supra frustrant. J'aurais aimé adorer Jin Rak, d'autant que Kim Ji Hoon était une de mes motivations à regarder ce drama vu que j'adore cet acteur, mais la mollesse du personnage a fini par me lasser. Il était gentil et je compatissais à ses peines mais j'aurais aimé le voir plus actif. Quant à l'héroïne, sur le papier elle me plaisait bien mais elle s'est également enlisée dans un surplace des plus énervants et la prestation de Park Shin Hye -dont ce n'était vraiment pas l'année pour le coup- était terriblement fade, ce qui n'a clairement pas aidé. Les personnages secondaires manquaient terriblement de développement, n'ayant que le colloc de Jin Rak à offrir de réellement sympathique et attachant. Il y avait de jolies scènes dans la romance mais pas grand-chose autour et c'est dommage. Certaines lignes de dialogue faisaient mouche et la ralisation était plutôt jolie mais bon... au final ce drama reste une déception.

(+) Yoon Si Yoon dans le rôle d'Enrique, Kim Ji Hoon est bon malgré son personnage frustrant, la réalisation, il y a quelques lignes de dialogues particulièrement bien trouvées, le thème de départ est intéressant et certaines scènes sont vraiment jolies.

(-)Le drama et les personnages se met rapidement à tourner en long si bien que les épisodes de 45 minutes semblent durer une éternité, les personnages secondaires ne pas assez intéressants et Park Shin Hye est médiocre.

La fin ? Franchement... ça valait pas le coup de se taper 16 épisodes.

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

 

-G-

 

Goddess of Fire Jung Yi (K – abandonné e à l'épisode 12/32 )

Kim Bum T.T Je suis désolée T.T Je voulais vraiment terminer ce drama pour toi car tu sais que je t'aime, mais le drama ne m'aide vraiment vraiment pas ! Jung Yiest un drama dont, à la base, le thème -la poterie- ne m'intéressait honnêtement pas des masses mais dans lequel je suis rentrée pour le casting, me disant qu'après tout un bon scénario et de bons acteurs peuvent me faire m'intéresser à n'importe quoi -cf. Karei Naru Ichizokupar exemple-. Bon honnêtement je n'attendais pas la performance du siècle de la part de Kim Bum -je l'aime mais ce n'est pas un grand acteur- mais j'attendais beaucoup de Moon Geun Young qui est une excellent actrice, je savais que j'aimerais Kim Bum et j'espérais que le reste du casting serait bon. Malheureusement, cela ne s'est pas passé comme je l'avais espéré. Le drama bouge en fait assez vite et il y a de bons éléments dedans, dont une héroïne plutôt décidée, mais l'acteur principal -qui joue le roi- souffre d'un manque de charisme affolant et Moon Geun Young, que j'apprécie généralement beaucoup, m'a pas mal agacée dans ce rôle. Elle y allait avec beaucoup trop de mignonnerie pour le rôle qu'elle était censée incarner et du coup j'ai eu beaucoup de mal. Au bout d'un moment, je ne suivais plus que pour Kim Bum. Le personnage était mon favori car adorable -et en manque d'affection, le pauvre :(- et Kim Bum a toujours un potentiel sympathie énorme, sans parler du fait que, forcément, il est superbe. Mais bon, un 2ndlead syndrome comme seul argument pour un drama de 32 épisodes... non. Désolée Kim Bum.

(+) J'imagine que la réalisation est jolie ? Non et puis honnêtement il y a de bonnes choses dans l'histoire et, sur le papier, Jung Yi est une héro¨ne plutôt engageante. Et évidemment Kim Bum. Le personnage est très attachant, il a la classe et un cœur d'or, ainsi que le visage de Kim Bum donc... yay.

(-)Moon Geun Young, cette fois-ci, n'est à la hauteur et l'acteur principal est dénué de tout charisme si bien que toutes leurs scènes -et, forcément, elles constituent la majeure partie du drama- tombent à plat. J'ai donc fini par m'ennuyer.

La fin ?Aucune idée, forcément^^

Premières Impressions /Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

Good Doctor(K – en pause à l'épisode 8/20)

A la base, j'ai du mal avec les dramas médicaux … mais la promesse de Joo Sang Wook, Mon Chae Won, Kim Young Kwang et Joo Won dans un même drama avait eu raison de moi. Et au début, j'étais vraiment enthousiaste ! Le drama avait su me toucher, les personnages me plaisaient tous, les acteurs étaient tous bons, bref tout allait bien. Après, l'héroïne a commencé à me déplaire vaguement mais je ne dirais pas non plus que c'était critique. Et en vérité je n'ai pas mis ce drama en pause parce que j'étais écoeurée. Simplement, une semaine, j'ai été en retard. Et puis une autre. Et je ne ressentais pas le besoin de me relancer dans le drama. Il a terminé d'être diffusé et je ne l'ai toujours pas repris. Je ne sais pas ce qui me retient... peut-être le trop plein de bons sentiments, peut-être l'héroïne frustrante, je ne sais pas. J'aimais beaucoup ce drama mais il faut croire qu'il ne me tenait pas suffisamment à cœur pour survivre à une pause. Je ne l'ai pas rayé de ma liste mais je ne sais pas quand je le reprendrai et si je le reprendrai.

(+) Clairement la prestation de Joo Won... et puis le drama ne manque pas d'émotion et de personnages intéressants avec notamment Joo Sang Wook dans le rôle d'un personnage qui devrait être l'antagoniste mais avec lequel je me suis retrouvée à sympathiser plus d'une fois... d'autant que, clairement, j'étais de son avis quant à la position de Si Won dans l'hôpital.

(-) Le drama n'est pas TROP moralisateur mais il peut se montrer simpliste et parfois les bons sentiments écoeurent un petit peu. Et puis j'ai vraiment eu un souci avec l'héroïne et son manque total de tact et de respect de la vie privée.

La fin ? … no sé.

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

Gu Family Book(K – 24 épisodes)

Qualité 3 + Appréciation 4= 7

Ce drama a été une bonne et une mauvaise surprise pour moi car il y avait dedans autant de bons éléments que de mauvais.... honnêtement, les mauvais éléments étaient plus mauvais que les bons n'étaient bons -moi aussi j'aime ma phrase- mais ce drama m'a beaucoup divertie et j'en garde un bon souvenir. Certes les deux premiers épisodes sont de la nausée scénaristique avec leur personnage féminin atroce et leur histoire d'amour résumée et complètement absurde, et j'ai failli abandonner le drama à l'épisode 1 tant tout était mal écrit... mais cela s'arrange nettement après cela. Le drama ne devient jamais extraordinaire mais il a l'avantage d'avoir des personnages attachants. Alors, c'est dommage, certains personnages secondaires sont zappés alors qu'ils auraient pu être intéressants mais les personnages principaux m'ont plu. Le héros, Kang Chi, était vif, gentil et évolue tout le long du drama et l'héroïne était forte, décidée et loyale. A eux deux ils forment un couple attachant qui, souvent et c'est tant mieux, évitent les pièges habituels des couples tragiques de sageuk. Par exemple ils sont suffisamment intelligents pour se rendre compte des erreurs de leurs parents mais ne pas les traiter comme leur propre fardeau. J'ai également beaucoup aimé la façon naturelle dont leur romance se développait tandis qu'ils passaient d'inconnus à camarades à meilleurs amis à amants. Pour moi leur relation était ce que le drama avait de plus engageant avec, peut-être, le personnage de Choe Jin Hyuk dans sa version 2.0. Alors, clairement, le drama souffre de nombreux défauts tels qu'un manque de développement de certains axes et un manque de maitrise de l'épique -dès que le drama veut passer dans le « grand », il a tendance à se casser la gueule, il est nettement meilleur dans les petites choses qui construisent, notamment, son OTP- mais... j'ai aimé~

(+) L'OTP et Lee Seung Gi dans le rôle de Kang Chi, Choe Jin Hyuk, la réalisation -en général, mais elle était parfois bancale-, Sung Joon m'a beaucoup fait rire et le drama m'a toujours gardée divertie.

(-) Les deux premiers épisodes et les deux derniers épisodes, le personnage de la mère de Kang Chi, les soucis de développement -des axes résolus n'importe comment, d'autres pas résolus du tout...- et, pour tout ce que j'ai aimé le personnage et toute la sympathique que j'ai pour cette actrice : Suzy dans le rôle de l'héroïne, beaucoup trop stoïque.

La fin ?Décevante.

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

1381594_605002706224132_1263085517_n.jpg

 

 

 

-H-

 

Hard Nuts (J – 8 épisodes )

Qualité 3 + Appréciation 3,5= 6,5

C'est lorsque Rangadev a twitté sur ce drama que je me suis dit « Eh, Kengo Kora ! .. go \O/ ». Car, en effet, j'aime beaucoup Kengo Kora. Et, écoutez, je ne vais pas prétendre que Hard Nuts était parfait -très très loin de là- mais j'ai passé un bon moment devant, en grande partie grâce aux deux personnages principaux. Le fait est que, passé le premier cas, les enquêtes se font moins complexes, moins intéressantes. De temps en temps l'une d'entre elles relève un petit peu le niveau mais rien de transcendant non plus. Je suis donc véritablement restée pour le duo au centre du drama. J'ai aimé l'enthousiasme et le décalage de la Choupette, j'ai aimé la classe de Kengo Kora -qui était également adorable, attentionné, vaguement mystérieux et bon cuisinier \O/- et j'ai aimé leur association. Cela ne va pas beaucoup plus loin. Passons tout de suite à la récap.

(+) Les deux personnages principaux sont, comme je l'ai dit, très attachants. Et ils ont l'avantage d'être joués par de bons acteurs. Dont Kengo Kora. Ce qui est tout à fait essentiel. Leurs interactions étaient assez adorables et je les ai toutes appréciées. Par ailleurs j'avais envie d'en savoir plus sur les personnages -la vengeance de Kurumi la Choupette, le passé de l'inspecteur- ce qui est plutôt positif. Quant aux enquêtes, la première était vraiment prenante.

(-) Le souci c'est que les autres l'étaient nettement moins, certaines étaient carrément bâteau. Et les interactions entre le duo principal étaient parfois trop rares, j'étais frustrée.

La fin ?

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

Heartless City(K – 20 épisodes)

Qualité 3 + Appréciation d'abord 4 puis 2 donc mettons 3= 6

Déception numéro « je sais pas combien » , Heartless City a fait d'autant plus mal que le drama partait très très fort. Seulement voilà, les Coréens aiment leurs romances. Ils les aiment trop, en foutent n'importe où, ça donne n'importe quoi et, à l'instar de Basketball, Heartless City a été gâché par sa romance, en grande partie parce que le personnage féminin principal -enfin... question romance- aurait difficilement pu être plus mal écrit. Créer une oie blanche pour contraster avec l'ombre du héros, pourquoi pas. Mais pourquoi la créer aussi bête, aussi égoïste, aussi … urgh. Notez bien, le drama pré-FAIL -le surnom du personnage- avait aussi ses maladresses et accumulait pas mal de retournements stupides et personnages amputés du cerveau mais il valait pour son ambiance. Sauf que FAIL, non contente d'être mal interprétée, dénuée de toute intérêt et d'être une pintade, en plus, cassait l'ambiance et entraîainait le scénario dans les fins fonds de la débilité totale. Sans ce personnage et sans cette romance, le drama n'aurait pas été parfait mais il aurait été deux fois plus supportable, même avec ses retournements à la con et ses répétitions. Parce qu'à côté de cela on avait aussi des performances d'acteurs très solides, une très jolie réalisation, quelques personnages -Baksa, Jin Sook, Safari et Soo, aussi un peu- particulièrement intéressants et une ambiance que j'ai jusqu'ici peu -pas- trouvée sur le petit écran Coréen. Enfin au moins ce drama m'aura permis de re-découvrir Jung Kyung Ho~

(+) Jung Kyung Ho, Kim Yu Mi et Choi Moo Sung dans leurs rôles respectifs et passionants de Baksa, Jin Sook et Safari. Hyun Soo était adorable et sa bromance avec Baksa attachante. Et en général les relations entre ces quatre-là sont ce que j'ai retenu avec une préférence pour la relation ambiguë entre Baksa et Jin Sook. L'ambiance noire du drama était très appréciable avec quelques moments de réalisation purement superbes -la fin de l'épisode 8 va rester dans mes moments dramatesques favoris je pense...- et un OST superbe. Jusqu'à l'épisode 9, en fait, ce drama était parti pour être mon coup de cœur de l'année.

(-) Nam Gyu Ri mauvaise dans le rôle de FAIL qui porte très bien son surnom. Les répétitions, les twists débiles, la romance, FAIL, la police qui clairement est en manque d'intellect, FAIL, toutes les romances forcées qui foisonnent dans le drama... et FAIL aussi.

La fin ?Pas mal de déceptions, quelques moments scénaristiquement ridicules mais je retiens une scène absolument magnifique du dernier épisode ce drama et cette scène, je me la refais parfois.

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

brainless.png

 

Her Legend(K – abandonné à l'épisode 2/20)

Je n'ai pas abandonné ce drama parce que je le détestais, j'ai abandonné ce drama parce qu'il était … fade. A la base, de toute façon, je l'avais commencé sans trop y croire. Deux femmes qui se battent pour un homme et designent des sacs à main, moui. Le casting n'était pas bien excitant -même si j'ame bien Kim Jung Hoon- et le drama était à son image ; plat, prévisible, banal. Les clichés s'accumulent, la réalisation n'est pas inspirée, l'héroïne était agaçante façon « Candy », les personnages secondaires, pour la plupart, insupportable. En clair il n'y avait rien à voir. Peut-être qu'après cela, ça s'est arrangé, peut-être que j'ai abandonné trop tôt...mais rien ne me poussait à regarder la suite et je ne l'ai donc pas regardée.

(+)… Kim Jung Hoon ?

(-)Le drama ne fait rien de terriblement mauvais mais tout est d'une banalité à pleurer et en général, il se dégage une impression de médiocrité absolue.

La fin ? Il faudra la découvrir vous-mêmes ~

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

Hopes for dating(K – 2 épisodes)

Qualité 2 + Appréciation 1= 3

Ou l'histoire de trois personnages détestables qui se font tous du mal et de la poupinette au milieu qui n'est pas exemplaire mais a bon cœur et se fait taper dessus. Ce drama de seulement deux épisodes était vraiment difficile pour les nerfs. Il raconte l'histoire de quatre personnes qui ont du mal en amour et nos deux personnages principaux sont exécrables. Lui est lâche et superficiel et elle est égoïste et manque de toute once de considération pour autrui, trop occupée qu'elle est à s'apitoyer sur son sort. Ces deux personnages se trouvent, testent ma patience et font au passage du mal à Jing Guk, soit le personnage décent de toute l'affaire. Quant au quatrième personnage, notre « rivale », elle est antipathique mais censée l'être donc cela passe : les personnages principaux, eux, sont exécrables mais on est censé les apprécier, c'est tout le problème. Les acteurs sont tous bons et la réalisation est sympa mais les personnages sont insupportables et le scénario maladroit. Bref, non quoi.

(+) Le casting et quelques idées dans la réalisation.

(-) Les deux personnages principaux m'ont donné envie de me taper la tête contre les murs.

La fin ? Je crois bien que c'était ce qu'il y avait de pire.

Premières Impressions/Article bilan sur le drama / Week after Week

 

1383327_605002716224131_1100239223_n.jpg

 

 

-I-

 

I hear your voice(K – 18 épisodes)

Qualité 4 + Appréciation 5= 9

T.T Je ne suis toujours pas remise de ce drama, non. Il me manque. Je l'ai déjà revu deux fois en entier mais … il continue de me manquer. Oh Park Soo Ha T.T Et le drama en entier me manque. C'est un de mes plus gros coups de cœur 2013, si ce n'est mon plus gros coup de cœur tout court. On a une héroïne bourrue et solitaire qui apprend à s'ouvrir tout en gardant tout son punch et son caractère, un héros absolument adorable qui grandit au fil du drama, des personnages secondaires intéressants et sympathiques, un méchant qui fait froid dans le dos, un drama qui ne relâche jamais son rythme et sa tension, … même dans mes Kdramas favoris -c'est moins vrai pour les Jdramas qui sont moins longs-, il y a toujours un épisode ou deux où je vais sentir un creux mais dans IHYVj'ai été impliquée tout le long. Je suis tombée sous le charme de tous les personnages et oui, le drama a ses défauts, mais... je m'en fous en fait o.o Il a trop de cœur, trop de bons personnages, trop de Park Soo Ha pour que les défauts atteignent l'amour que je lui porte. Je veux en dire plus... mais après je réécrirai un article entier donc je me contiens.

(+) Les personnages principaux -avec une Lee Bo young très en forme et un Lee Jong Suk qui se fait meilleur d'épisode en épisode et m'a impressionnée lors de certaines scènes … Poupinette Jong Suk ♥-, les personnages secondaires -les « rivaux », les collègues, le méchant, la mère de l'héroïne, les amis de lycée de Soo Ha, ...-, le rythme du drama, le fait que le drama touche un peu à tous les tons, …

(-)… M'en fous, je vous dirai pas.

La fin ? ...pourquoi la fin ? ;A; Où est mon extension de « pour toujours » ? ;A;

Premières Impressions/ Article bilan sur le drama le faux & le vrai / Week after Week

 

I Miss You(K – abandonné à l'épisode 13/21)

Celui-là, j'aurais voulu le continuer. Pour la prestation des acteurs et parce qu'il y avait des scènes qui me plaisaient beaucoup -notamment entre le héros et la mère de l'héroïne-, j'aurais voulu pouvoir aller au bout. Mais l'écriture a eu raison de moi. Les premiers épisodes avec le casting enfant étaient extraordinaires et posaient les bases d'un excellent drame mais, après cela, la scénariste a perdu son histoire. Elle s'est concentrée sur les mauvais personnages, a essayé de passer l'éponge sur certaines choses pas si facilement oubliables, a fait faire n'importe quoi à ses protagonistes et son scénario est devenu un gros bordel gâchant le talent de Yoo Seung Ho -parfait dans ce drama-, Yoon Eun Hye -qui est de toute façon excellente lorsqu'il s'agit de délivrer des émotions fortes- et Yoochun -qui s'est révélé dans ce drama à mes yeux-. I Miss You aura eu le mérite de mettre en évidence le potentiel de Yoo Seung Ho et Yoochun -personne ne doutant plus de celui de YEH- ainsi que de Yeo Jin Goo et Kim Seo Hyun -les deux acteurs enfants-, il avait aussi des débuts très intéressants et une jolie réalisation mais il a été coulé par son scénario à mes yeux et je ne me sens plus de le reprendre.

(+) Le casting principal, les débuts du drama, la réalisation, la relation entre le héros/la mère de l'héroïne, son coéquipier interprété par Oh Jung Se.

(-) Le scénario qui vire au cauchemar et, en particulier, écrit ses personnages n'importe comment.

La fin ?J'espère que c'était une happy-end. Les personnages étaient mal écrits mais j'avais de la sympathie pour eux -je remercie les acteurs et la partie enfance pour cela- donc quelque part, j'espère quand même que cela s'est bien terminé pour eux...

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

IMU-copie-1

 

In a good way(Tw - en cours - 35 épisodes de prévus )

Encore un drama qui est toujours en cours ^^ Mais laissez moi récapituler où nous en sommes : pour le moment j'aime beaucoup ce drama, de plus en plus même. Il n'est pas tout à fait parfait et je ne suis pas entièrement vendue aux personnages secondaires mais j'aime beaucoup l'ambiance très calme, très douce -mais pas contemplative au point d'être ennuyeuse- et, surtout, j'adore absolument les deux personnages principaux ensemble et chacun de leur côté . L'héroïne commence un peu naïve mais entreprend alors de changer pour le mieux et son évolution est très satisfaisante. Peu à peu elle devient plus indépendante mais, pour autant, ne refuse pas l'aide qu'on lui propose et n'est jamais renfermée ou désagréable -non car je ne sais pas si vous l'avez remarqué mais dans les dramas les personnages féminins inndépendants sont souvent froids-. Le personnage est adorable. Et le personnage masculin principal, Liu Chuan, est tout bonnement parfait. Gentil, attentionné, intelligent, pas prétentieux pour un sou et adorable en amour. Le regard qu'il porte sur l'héroïne me fait fondre par sa douceur et son affection, je ne résiste pas et n'essaie pas, je suis ravie d'avoir Liu Chuan dans ma vie.

(+) l'OTP l'OTP l'OTP l'OTP !!!!!! Mais aussi l'ambiance générale qui sonne très juste, sincère et naturelle, les personnages qui sont bien écrits et sortent des clichés mais semblent être de vraies personnes plutôt.

(-) … bon ok certaines ficelles me semblent parfois un peu exagérées mais cela compte à peine.

 Premières Impressions /Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

Incarnation of Money (K – 24 épisodes )

Qualité 3,75 + Appréciation 4,25 = 8

Ce drama ne m'a pas conquise tout de suite. Les premiers épisodes m'avaient même carrément rebutée. Enfin pas les premiers épisodes : les épisodes 1 et 2 sont en fait assez prenants et ce sont les épisodes 3 et 4 qui introduisent un gros virement dans le ton qui ne m'a pas plus. Tout en faisait trop, les acteurs en particulier. Heureusement le drama finit par trouver son équilibre après l'épisode 6 et après cela, ça n'a plus été que du bonheur. Le rythme est soutenu, le suspens de mise, les personnages intéressants et je me suis complètement impliquée dans l'histoire, avalant le drama sans pouvoir m'arrêter -vu que je n'ai pas regardé tout à fait pendant la diffusion-. Au centre du drama, Kang Ji Hwan campe un personnage principal charismatique et attachant malgré ses défauts qui donne à l'acteur l'occasion de démontrer qu'il peut assurer aussi bien dans le registre comique que tragique. En face de lui, sa nemesis est un personnage qui s'enfonce de plus en plus dans la monstruosité et, pour tout ce que j'ai voulu le tuer de la façon la plus douloureuse possible, Se Kwang était un méchant passionant et, surtout, très bien interprété. Par ailleurs on a beaucoup de personnages secondaires intéressants -par exemple Bi Ryeong, notre méchante pour qui je n'ai pas pu m'empêcher de ressentir de la compassion- et attachants -notre héroïne hilarante et très décidée, la mère de notre héros, celle de notre héroïne, Hyuk bien sûr, etc-. Après des débuts un peu incertains, Incarnation of Money est devenu un drama que j'ai adoré et ne manquerait pas de vous recommander.

(+) Les acteurs en général mais Kang Ji Hwan et Park Sang Min en particulier et l'affrontement entre leurs personnages, le côté « haut en couleurs » du drama, son rythme, sa gallerie de personnages, son mélange des tons, …

(-) La réalisation a parfois des ratés, le scénario aussi un peu -mais rien de trop grave- et au final mes deux principaux problèmes sont les débuts du drama ainsi que la façon dont les personnages féminins, intéressants au début, sont trop peu développés et, à l'exception d'Eun Bi Ryeong, manquent de complexité.

La fin ?Pour ma part, j'en suis contente.

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

Itazura na Kiss, love in Tokyo(J – 16 épisodes)

Qualité 4 + Appréciation 4= 8

Wouhou, j'ai enfin trouvé d'une version d' ItaNaKissqui me plait \OOO/ Et ce n'était pas gagné, n'ayant jusqu'ici craqué ni pour l'histoire de base ni pour toutes ses adaptations. Mais ce drama-là, je l'ai adoré. L'héroïne était adorable et plus maladroite que platement stupide, le héros plus ennuyé que méchant, le 2ndlead absolument adorable et tous les trois formaient un trio que j'ai pris énormément de plaisir à suivre semaine après semaine. Ce qui m'agaçait dans les autres versions -la stupidité crasse et la servilité de Kotoko, la méchanceté d'Irie- avait ici été baissé de bien plus d'un ton et j'ai donc apprécié cette romance toute mignonne à la romance soignée et aux personnages attachants. Irie-kun m'a fait fangirliser comme il se doit, j'ai aimé Kotoko mais, en fait, je crois qu'avec le recul, ce sont les scènes de Kotoko et Shin-chan qui m'ont le plus marquée. Ces scènes étaient calmes, paisibles et touchantes, de très jolis moments.

(+) Le trio principal, l'humour du drama, sa très jolie réalisation qui laisse au spectateur le temps de respirer, la romance bien entendu.

(-) Parfois le drama en fait un petit peu trop, il y a quelques longueurs de temps en temps et clairement, on est toujours pas dans un drama féministe.

La fin ? Un peu trop accélérée à mon goût mais cela ne remet pas en cause le plaisir que j'ai eu à suivre ce drama.

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

Itsuka Hi No Ataru Basho De (J – 10 épisodes)

Qualité 3,5 + Appréciation 3= 6,5

OK, je me souviens déjà très mal de ce drama. Ce qui vous donne une idée d'à quel point il m'a marquée. Pourtant sur le moment, j'avais bien aimé ! Bon il y avait quelques longueurs et lourdeurs mais le thème me plaisait, le casting était con, Saito Takumi était -comme toujours- un bonus esthétique... mais ce drama m'est passé par un œil, ressortir par l'autre et je ne me sens honnêtement pas de vous en parler, j'aurais trop peur de raconter n'importe quoi. Donc retenez cela : je l'ai vu, à priori c'était bien, j'ai tout oublié. Oui bah écoutez j'ai regardé beaucoup de choses aussi hein ;A;

Premières Impressions /Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

 

-J-

 

Jang Ok Jung(K – en pause à l'épisode 11/24)

J'ai entendu dire que ce drama avait connu une déchéance totale dans sa seconde partie mais, n'ayant pas -encore- dépassé l'épisode 11, là où j'en suis, c'était encore très bon. Du coup, vous vous en doutez : je n'ai pas mis le drama en pause parce que je le trouvais mauvais. Ni parce que j'étais frustrée de ne toujours pas voir Jae Hee à l'épisode 11 alors qu'il était censé faire partie du casting principal. Non, non. Non en vérité, cela s'est passé un peu comme pour Good Doctor : j'ai été en retard, je n'ai pas rattrapé tout de suite et du coup le drama s'est passé sans moi parce que les pauses font du mal à mes aventure dramatesques. Cela dit, celui-là, si je laisse couler le temps maintenant c'est stratégique : j'ai la ferme intention de le finir et, pour cela, de le reprendre au début donc je laisse mes souvenirs mourir. Mes souvenirs du sex-appeal de Yooh Ah In, de toutes les très bonnes performances d'acteurs, de la jolie réalisation, des personnages qui m'intéressaient tous, des beaux costumes, … J'en suis vraiment restée à un stade où le drama me plaisait, du coup j'espère que j'échapperai à la déception que la plupart des gens semblent avoir ressentie.

(+) Tout le casting, la plupart des personnages et en particulier le roi (Yooh Ah In) et Ok Jung (Kim Tae Hee) … et probablement Jae Hee quand il sera là ? … surtout : la passion. Les personnages en semblent tous animés et c'est ce qui, pour moi, rendait le drama intense.

(-) La réalisation était jolie mais parfois un peu étrange, Jae Hee se faisait désirer... mais j'en suis vraiment restée à un bon stade donc...

La fin ?Je vous dirai quand je saurai~

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

Jeon Woo Chi(K – 24 épisodes)

Qualité 3 + Appréciation 3,5= 6,5

Clairement ce drama aurait pu être bien plus que son résultat final mais, pour ce qu'il était, je l'ai beaucoup apprécié. Ce n'était pas un drama épique ou parfait mais c'était un drama plaisant. Bon il est certain que mon amour infini pour Cha Tae Hyun a pas mal pesé dans la balance mais, en même temps, comment ne pas aimer Cha Tae Hyun ? Pour en revenir au drama cela dit, il était plaisant car la plupart des personnages étaient sympathiques si bien que lorsqu'ils bossaient tous ensemble, c'était vraiment agréable à regarder. Le souci étant que le drama n'allait jamais plus loin que cela. Les personnages manquaient de complexité, le drama manquait d'épique, de tension, il était juste … plaisant. Et c'est ce que j'ai apprécié car cela me plaisait de voir ces personnages que j'aimais interagir mais c'était aussi la plus grosse faiblesse du drama qui était trop long pour être juste « plaisant ».

(+) Cha Tae Hyun, la gallerie de personnages agréables, l'OST très joli, Hong Jong Hyun dans un rôle guindé que j'ai trouvé drôle, …

(-) Le manque de « plus », le méchant pas assez complexe, la réalisation plus que maladroite.

La fin ?Elle m'a convenu~

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

Just You (Tw – abandonné à l'épisode 11/21)

Parce qu'à un moment donné le « cute » c'est bien sympa mais cela ne suffit juste plus. Le drama était mimi avec des personnages que j'aimais bien mais... bon déjà j'aimais surtout les personnages masculins. L'héroïne a commencé à m'agacer après qu'on ait passé deux épisodes entiers sur la mort de son foutu poisson rouge. Oui le poisson rouge était mort et je comprends qu'on puisse s'attacher à son animal de compagnie mais la façon dont elle s'en prenait au héros était injuste -ce qu'elle a fini par reconnaître heureusement- et ne la montrait vraiment pas sous son meilleur jour. Par ailleurs, scénaristiiquement parlant, la mort d'un poisson rouge n'est pas exactement suffisamment intéressante ou dramatique pour justifier qu'on passe deux épisodes sur la question. Et en général le souci du drama était bien le suivant : il ne s'y passait pas grand-chose. Du moins pas grand-chose de conséquent. Essentiellement ce drama était juste mignon avec un héros mignon et un « rival » mignon. Et du coup je restais souvent sur ma faim, le drama ne me donnait pas grand-chose à me mettre sous la dent, si bien que j'ai fini par jeter l'éponge.

(+) Les deux personnages masculins principaux sont tous deux plutôt sympathiques. Le « rival » est particulièrement charmant. Et puis, encore une fois, le drama est souvent adorable.

(-)Le drama n'est pas grand-chose de plus qu'adorable. Les enjeux ne sont pas très élevés et l'héroöne peut-être agaçante, d'autant que l'actrice n'est pas excellente.

La fin ? Forcément, aucune idée ^^

Premières Impressions / Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

 

-K-

 

Karamasov Brothers(J – 11 épisodes)

Qualité 3,5 + Appréciation 3,5 = 7

Pour tout ce que ce drama a d'imparfait, je suis vraiment ravie de l'avoir regardé. Les maladresses viennent en fait essentiellement du casting qui place les bons acteurs dans les rôles les plus mineurs et les moins bons dans les rôles principaux. Ichihara Hayato, que j'aime généralement beaucoup, est ici médiocre, voire souvent risible, dans le rôle principal et la figure patriarchale n'est mieux interprété, laissant Saito Takumi et Hayashi Kento rehausser le niveau comme ils peuvent. C'est dommage mais l'histoire -librement adaptée du roman de Fiodor Dostoïevski- est intéressante, explorant la part sombre de l'humanité et les dessous de cette famille à la racine pourrie. La réalisation sombre est très esthétique avec, notamment, une bande-son très agréable qui donne du rythme au drama. Le drama est une expérience que je ne regrette vraiment pas. Certes il y a quelques faiblesses scénaristiques mais les thèmes sont intéressants et les problèmes de casting ne m'ont pas gâché la série.

(+) Le thème, la réalisation, l'OST, Hayashi Kento et Saito Takumi.

(-)Ichihara Hayato dans le rôle principal et Yoshida Kotaro dans le rôle du père, quelques faiblesses scénaristiques, notamment sur la fin.

La fin ?Personnellement je l'ai appréciée.

Premières Impressions /Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

Kasuka Na Kanojo (J – 11 épisodes)

Qualité 3 + Appréciation 3,5= 6,5

Drama tournant autour d'un professeur qui re-découvre sa profession, j'avais un peu peur que ce drama ne tombe dans un schéma très « Gokusen » mais, en fin de compte, cela n'a pas été le cas et j'en suis ravie. Dans ce drama, un professeur interprété par Katori Shingo emménage dans un nouvel appartemment... et se rend rapidement compte qu'il n'y est pas seul puisque le fantôme d'une enseignante décdée y vit également. S'il n'est pas ravi au début, bien entendu, tous deux commencent à s'apprivoiser et, grâce à elle et grâce à ses nouveaux élèves, notre héros ré-apprend à apprécier son métier. C'était un petit drama qui m'a fait passer un bon moment. Il ne m'a honnêtement pas beaucoup marquée, il ne restera pas parmi mes favoris, mais les personnages avaient une bonne dynamique et je les ai trouvés sympathiques et attachants pour la plupart -côté profs comme côté élèves- si bien que j'avais envie de voir ce qui allait leur arriver. Au final, j'ai oublié la plupart des détails de l'histoire mais j'ai malgré tout passé un bon moment et j'ai été touchée plus d'une fois par la relation centrale entre nos deux collocataires.

(+) Les personnages sont agréables, tous les acteurs sont bons -en particulier les deux principaux mais j'ai également un faible pour Hiromitsu Kitayama et Honoka Miki-, le développement de leurs relations est intéressant,

(-) Il n'y a pas de GROS défaut qui puisse être pointé du doigt facilement mais, en général, le drama n'a pas un impact de ouf. Ah et la relation entre les deux personnages principaux est censée être une romance mais, honnêtement, je ne l'ai jamais ressentie en tant que telle.

La fin ? Sympathique ^^

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

Kazoku Game (J – 11 épisodes)

Qualité 4,5 + Appréciation 4,5 = 9

Vu un peu à la dernière minute, j'ai avalé Kazoku Gamepratiquement d'une seule traite et je ne regrette absolument pas toutes les heures de sommeil que j'ai perdues à cause de lui. Bon peut-être que mon corps regrettait mais mon esprit était satisfait car j'ai adoré Kazoku Game. Bambi -Sakurai Sho- était génial dans le rôle de l'inquiétant et à la fois charmeur professeur particulier qui faisait voler en éclat une famille d'individus ayant déjà perdu tout ce qui les reliait les uns aux autres. Le drama, aidé par une réalisation maîtrisée et inquiétante, est sombre et met mal à l'aise, on ne sait jamais à quoi s'en tenir mais, justement, on a toujours envie de voir la suite, de voir à quel point Bambi peut devenir effrayant, à quel point il manipule, à quel point il peut briser la famille dans la vie de laquelle il s'est immiscé. Quelles sont ses intentions ? Où commence la vérité et finit le mensonge ? Ces questions m'ont tenue complètement en apnée. Cependant n'allez pas croire que le film est déprimant dans sa noirceur. Bien entendu, il y a de cela, mais le ton vire parfois à la comédie -et elle m'a fait rire- et parce que le personnage principal aborde son « travail » avec enthousiasme -un enthousiame flippant, certes-, confiance en soi et entrain, le drama est en fait divertissant. Mettons que la noirceur et la violence du scénario sont plus dans le fond que dans la forme parfois.

(+) Un très bon basting, une excellente réalisation, un scénario intéressant qui gère bien son thème et son suspens, une volonté de ne pas forcément rabâcher les mêmes morales que les autres dramas.

(-) Honnêtement rien qui m'ait sauté aux yeux.

La fin ? Je l'ai trouvé excellente.

Premières Impressions /Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

King of Dramas(K – 18 épisodes)

Qualité 3,5 + Appréciation 7= 7

Il semble que cette année -enfin KoDa commencé sa diffusion en 2012 … mais ignorons cela- le mot d'ordre « commençons très fort et finissons très faible ». Et King of Dramas a suivi cette formule à la lettre. Au début, malgré quelques petites imperfections, KoDétait tout ce que je pouvais espérer. Et puis le drama a commencé à perdre son élan. Son mordant s'est noyé dans une romance qui devenait choupi mais pas assez prenante, tout cela pour finalement disparaître tout à fait dans un final très décevant qui m'a laissée avec le sentiment de m'être faite arnaquée. Le drama est loin d'être mauvais : l'intrigue est intéressante, le premier tier -en gros- est excellent, le casting est très bon et Hyun Min -Si Won dans le rôle de l'acteur narcissique et immature- reste hilarant de façon constante tout le long du drama. Mais pour autant, KoD ne tient pas ses promesses et c'est ce que je lui reproche. S'il n'était pas parti aussi fort, je ne lui en aurais pas voulu d'être finalement une romance mignonne et pas très élevée ! Mais il était parti pour être mieux que cela donc je lui en veux.

(+) Le casting, l'héroïne que j'ai trouvée très sympathique, Hyun Min ainsi que le personnage secondaire féminin lorsqu'elle est avec Hyun Min, les débuts du drama et leur bon rythme, …

(-) La deuxième moitié du drama qui se perd en une romance plus clichée qu'elle ne devrait l'être et pas franchement passionante, beaucoup d'axes scénaristiques qui ne vont nulle part, …

La fin ?Ne m'a vraiment pas plu.

Premières Impressions/Article bilan sur le drama/ Week after Week

 

 

Et sur ce, à demain pour la seconde partie \O/

 

 

kINGOFdR

Tag(s) : #Dramas - séries et animes, #Bilans Annuels

Partager cet article

Repost 0