[Bilan de Mi-Parcours (sans spoilers)] Incarnation of Money 돈의 화신 -épisodes 1 à 12-

Publié le 12 Avril 2013

 

[Bilan de Mi-Parcours]


Incarnation of Money

돈의 화신

20130131 1359590603

 

Diffusé en 2013

 

Parti pour faire 24 épisodes

 

 

Avec :

 

Kang Ji Han >>> Lee Cha Don/Lang Seok

Hwang Jung Eum >>> Bok Jae In

Park Sang Min >>> Ji Se Kwang

Choi Yeo Jin >>> Jeon Ji Hoo

Oh Yoon Ah >>> Eun Bi Ryeong

Kim Soo Mi >>> Bok Hwa Sol

Park Soon Chun >>> Park Ki Soon

 

 

Dontesque ?

 

Ayant grandi avec des parents aimants, Lee Kang Seok voit un jour sa vie complètement détruite lorsque son père, trahi par sa maîtresse et l'homme en qui il avait le plus confiance, est assassiné. Accusée du meurtre, la mère de Kang Seok est arrêté et le meurtrier du père tente de tuer Kang Seok également pour le faire taire. Mais les choses ne se passent pas comme prévue et au lieu de cela Kang Seok est victime d'un accident de voiture dans lequel il perd la mémoire. Des années plus tard, il est devenu Lee Cha Don, un prosécuteur. Le drama a pour thème l'argent et l'effet qu'il a sur les gens... -mais n'oublie pas d'avoir beaucoup d'humour et de la romance, je vous rassure-.

 

 

♥♥♥♥

 

N'ayant pas pensé à prendre des screencaps pendant le drama, elles viennent toutes de @Dramabeans ^^

Maximum de ♥ = 5 ♥. Un ♥ entre () est un demi ♥.


 

Le plan, à la base, était d'écrire un article « Premières Impressions ». Mais je voulais l'écrire sur les épisodes 1 à 8. Parce qu'honnêtement j'ai eu des débuts mitigés avec Incarnation of Money. Mais il n'était pas question que j'arrête de regarder ! Kaa -du blog de Kaa et Minalapinou que je vous invite à découvrir en cliquant |ICI|- ayant écrit que pour elle le déclic s'était fait dans le passage de l'épisode 6 à l'épisode 7, il me semblait qu'aller jusqu'à l'épisode 8 était un bon compromis. Et si possible, je préfère donner un avis positif qu'un avis négatif ! D'autant que je tenais vraiment à aimer ce drama. Parce que bon, Kang Ji Hwan/Gourou + Hwang Jeung Eum + l'équipe de GIANT/History of a salaryman = dans mes bras petit drama, faisons des bébés ensemble. Bref le plan était de regarder les huits premiers épisodes puis d'écrire un article premières impressions... mais je me suis laissée un petit peu emportée, du coup j'en suis à l'épisode 12 soit exactement à la moitié du drama. Et si je continue comme j'ai commencé, je finirai probablement le drama en même temps que ses derniers épisodes seront diffusés...du coup je pense que vous l'avez compris : je suis conquise. Et ce n'est pas surprenant mais cela fait plaisir.

 

Bon mais du coup je vais réellement parler de ce drama comme si je faisais un article « Premières Impressions »... et donc je vais éviter de vous spoiler. Tous les spoilers seront entre balises, ne les lisez que si vous avez déjà vu les douze premiers épisodes de ce drama~ je compte sur vous. Non parce que bon, ce serait dommage de vous gâcher l'histoire tout de même ! Mais avant de rentrer dans les détails, laissez-moi vous parler un peu des quatre premiers épisodes, soit les quatre épisodes avec lesquels j'ai eu le plus de mal. Je pourrais ne vous parler que de tout ce qui m'enthousiasme dans le drama pour vous donner super envie de le regarder mais j'aurais peur qu'après cela vous rentriez dans le drama -oui je me donne beaucoup d'importance là- mais vous heurtiez à ses débuts. Et si cela se trouve vous êtes déjà bloqués dans ces débuts donc laissez-moi parler un peu de ces premiers épisodes, de ce que je n'ai pas aimé dedans et de pourquoi maintenant le soleil brille à nouveau.

 

Les deux premiers épisodes du drama ont un ton nettement sombre. Il y a des moments qui prêtent à sourire, heureusement, et le personnage principal est vif et intelligent -interprété avec brio par Park Ji Bi- si bien qu'il est agréable à regarder mais malgré tout, ce sont des épisodes assez triste où le héros est dépouillé de tout ce qu'il possède -famille, argent, un toît, etc- parce que merde, il ne faudrait pas qu'un héros de Kdrama ait une enfance tout à fait heureuse tout de même è.é. Cela dit ces deux premiers épisodes m'ont plutôt bien plu parce que je trouve qu'ils vont suffisamment rapidement pour ne pas trop lasser et qu'ils font du bon boulot au niveau de la présentation des personnages. Cha Don est instantanément attachant et ces deux épisodes établissent la relation entre lui et sa mère, relation qui sera essentielle par la suite. Enfin les autres le seront également mais le lien affectif entre la mère et son fils est ce qui m'a le plus marquée et ce que les deux premiers épisodes construisent le mieux je trouve. Ce sont vraiment les épisodes 3 et 4 qui m'ont posé problème.

 

Incarnation01-00051 Incarnation01-00232
Incarnation01-00338 Incarnation03-00536

 

Déjà il y a un gros changement de ton. On passe d'un ton plutôt tragique à un drama subitement comique tendant sur le carrément burlesque. Ce qui demande déjà un petit temps d'adaptation.... mais je ne pense pas que le choc soit réellement ce qui m'a repoussée. Le souci était l'humour lui-même parce que si certaine scènes passaient très bien -comme celle où Cha Don se regarde dans la glace et s'émerveille de sa propre beauté-, d'autres étaient douloureuses à regarder -telle que celle où Cha Don s'essaie aux arts martiaux- car beaucoup trop exagérée. Gourou est un acteur excellent dans la comédie mais là il en faisait des tonnes et cela me repoussait pas mal. Et puis il y avait le souci de l'héroïne, Jae In.... OK.... je n'ai rien contre les « fat-suit » -ces costumes qui consistent à faire croire qu'une actrice pèse beaucoup plus qu'elle ne pèse en réalité-. Bien entendu je les trouve ridicules et généralement pas crédibles mais bon, ils ne m'insupportent pas plus que cela. Mais voir cette fille en surpoids être forcément décrite comme gloutonne et godzillesque … mouais. Cela dit, à la limite ça je l'acceptais parce que cela fait partie de sa personnalité et que cela ne change pas après qu'elle se soit trouvé le corps de Hwang Jung Eum. Ce qui me dérange par contre, c'est de la voir s'empiffrer sans arrêt de la façon la plus crade possible. Et pour le coup cela n'a rien à voir avec son poids parce qu'elle continue de le faire et que cela continue de me déranger. A la base c'est quelque chose que je n'aime pas en fait...montrez-moi un mec se faire éventrer par des zombis, tout va bien, mais si un héros de Kdrama chiale la bouge ouverte en mangeant, mon estomac se retourne. Et vous vous dites peut-être que cela m'est spécifique -c'est pas faux- mais le fait est que pour moi c'est de l'humour sale, facile et grossier -donc pas très drôle- et que malheureusement c'était assez représentatif de l'humour des épisodes 3 et 4 -qui n'était pas forcément sale mais que je trouvais grossier et facile, un peu comme si le scénariste avait pioché des idées auprès de son gosse de cinq ans-.

 

Heureusement après cela les acteurs gèrent mieux leurs performances et, tout en partant dans l'exagération, ont du matériel plus intéressant avec lequel travailler -Gourou en mère de la nation était excellent-. Bref, maintenant vous savez pourquoi j'ai eu du mal avec les premiers épisodes et nous allons pouvoir passer au positif, en découpant en catégories~

 

Incarnation05-00436 Incarnation03-00427


La réalisation ♥♥♥♥:Très bonne, évidemment. Je n'en attendais pas moins~ Mon seul petit regret est au niveau de l'OST parce que j'aimerais une musique aussi fun que l'était « Bravo my life » de Key et Leeteuk pour History of the Salaryman. J'adorais ce morceau et j'aimerais quelque chose d'aussi entraînant parce que ce drama le mérite bien. Mais l'OST qu'on a est quand même bien sympa et la réalisation me plait également. Je n'ai pas grand-chose à en dire mais en gros... voilà -je sais-.

 

Le scénario ♥♥♥♥: La route fut chaotique mais c'est bon, j'accroche et maintenant je ne pense plus tomber du wagon. Après deux premiers épisodes plus que corrects suivi d'épisodes carrément mitigiés, le scénario a fini par devenir haletant et passionant mais même à ce moment-là je vous avoue avoir d'abord eu un petit souci parce que je n'arrivais pas vraiment à me sentir proche des personnages. Je les trouvais intéressants pour certains, funs pour d'autres, etc, mais je n'étais pas vraiment attachée à qui que ce soit et du coup le drama ne m'impliquait pas émotionnellement, ce que je trouvais dommage. Mais maintenant que c'est fait -et pour le coup ce sont les scènes entre Cha Don et sa mère qui m'ont eue... même s'il ne sait pas qui elle est, elle fait ressortir quelque chose de très humain chez lui et elle est interprétée de façon brillante- je suis vraiment à fond dans le drama. J'ai quelques petits regrets -par exemple l'évolution subite de Cha Don sur laquelle j'aurais voulu plus de détails- mais rien de vraiment grave et il y a trop d'éléments que j'aime pour que j'en veuille au drama. L'intrigue avance vite, on ne s'attarde pas trop sur des faux-suspens, l'humour fait enfin mouche et mon cœur a de quoi se serrer de temps en temps -[spoil]le passage dans « l'asile » était raide notamment[/spoil]-. Et surtout le drama est peuplé de personnages qui me plaisent.

 

Incarnation03-00021 Incarnation05-00118


Les personnages ♥♥♥♥ : Pour commencer, j'aime beaucoup notre héros, Cha Don. Et pourtant, on va pas se leurrer, ce n'est vraiment pas un saint. Déjà sa morale est plus ou moins en place selon les situations et ensuite il peut se montrer drôlement salaud avec Jae In. La façon dont il la rejette plusieurs fois en utilisant d'abord son poids puis son passage sur le billard comme prétexte,... c'était quand même assz raide. Bref il y a souvent des moments où on a envie de le baffer... mais le personnage reste engageant malgré tout et je pense que c'est en grande partie dû à la prestatiion de Gourou. Mais encore une fois, c'est sa relation avec sa mère qui fait beaucoup à mes yeux parce que même s'il ne sait pas que c'est sa mère, elle fait ressortir ce qu'il y a de meilleur et de plus humain en lui. Bon et puis s'il peut se montrer abrupt parfois, il est tellement drôle que... sans oublier que c'est le personnage principal du drama ce qui veut dire « évolution personnelle ». Ce n'est pas non plus comme s'il attachait Jae In a une table de torture et on en a connu qui pouvaient revenir même de cela alors...Quant à Jae In, elle est géniale. J'adore son côté rentre-dedans, j'aime qu'elle exprime toujours le fond de sa pensée, qu'elle soit intelligente, tout cela. Et j'aime même le fait qu'elle soit toujours accroc à Cha Don. En règle générale, je lui dirais de se réveiller et de passer à autre chose mais ils forment un tel duo de choc que je ne peux pas m'empêcher d'aimer ce pairing. Par ailleurs la famille de Jae In est géniale avec une femme de tête en la personne de sa mère et un oncle drôle et attachant -mon Dieu on a deux personnages principaux de Kdrama dont j'aime les familles... ça fait bizarre-. Oh et j'adore Jeon Ji Hoo, la prosécutrice -...?- qui a fait la formation de notre héros. J'aime sa personnalité droite et le fait qu'elle ne se laisse jamais marcher sur les pieds. Avec elle, pas question de déconner mais elle a également un côté plus doux, elle n'est pas résumée à une « workaholic » et bref, elle me plait énormément.

 

Par ailleurs du côté des méchants, j'aime assez l'alliance qui s'est formée. Eun Bi Ryeong est agaçante et complètement irréaliste mais c'est probablement celle que je déteste le moins parce que bizarrement j'ai l'impression qu c'est celle qui se lave le moins les mains de ce qu'elle a fait alors que l'attitude de Ji Se Kwang me le rend absolument détestable. L'idée qu'il puisse se poser en justicier et se sente le droit de juger les gens après ce qu'il a fait me donne envie de lui tirer dessus encore et encore jusqu'à ce qu'il soit mort puis encore juste pour le plaisir. Je ne sais vraiment pas comment il arrive à trouver le sommeil celui-là... Oui, oui, le personnage est intéressant et l'acteur est bon mais je le déteste VOILA ! -par contre j'avoue que ses scènes avec Jae In me font mourir de rire parce que, déjà, elles sont drôles et parce qu'en plus ls étaient frère et sœur dans GIANT du coup j'ai l'impression d'avoir été balancée dans une réalité alternative-.

 

Je ne peux pas passer tout le monde en revue parce que finalement la gallerie de personnages est assez grande mais les personnages principaux me plaisent tous et les méchants me hérissent les cheveux donc c'est plutôt positif tout cela~

 

Incarnation05-00209 Incarnation03-00385


Le casting ♥♥♥♥♥: Je ne vais pas trop en rajouter sur Gourou, il est génial, je l'ai déjà dit. Il a un timing comique génial quand le matériel de base est bon, il n'hésite pas à aller au bout de l'idée et pendant les scènes plus sérieuses, il excelle également -[spoil]au moment où il reconnaît sa mère, il m'a tiré des larmes dis donc [/spoil]-. Même lorsque le personnage ne se conduit pas de façon très louable, Gourou retient quelque chose d'attachant et cela permet d'apprécier le personnage. Hwang Jeung Eum est, comme toujours, adorable -j'aime beaucoup cette actrice- et donne à Jae In toute sa vitalité. Park Sang Min, dans le rôle de Ji Se Kwang, est parfait -même si je hais le personnage- et j'aime toute particulièrement Kim Soo Mi dans le rôle de la mère de Jae In, je la trouve extra. Par ailleurs pour tout ce qu'Eun Bi Ryeong a d'agaçant, je trouve l'actrice bonne et lorsqu'elle a des scènes comiques -généralement lorsqu'elle se fait remettre à sa place par un autre personnage- elle me fait beaucoup rire. Je suis également ravie de retrouver Choi Yeo Jin dans le rôle de Jeon Ji Hoo parce que j'aime beaucoup cette actrice. Je l'ai toujours trouvée très bonne dans tous ses rôles -même si j'admets ne pas l'avoir vu jouer tant que cela- et, de façon tout à fait superficielle, il se trouve que j'adore son visage. Elle ne ressemble à personne d'autre et je la trouve très belle. Mais je dois dire que finalement la prestation qui retient le plus mon attention est Park Soon Chun dans le rôle de Park Ki Soon, la mère de Cha Dong/Kang Seok. Elle donne au personnage une force incroyable, ses scènes sont absolument poignantes, on sent tout l'amour pour son fils de cette femme qui a tout perdu. En général le casting est excellent mais elle, elle m'impressionne vraiment.

 

Le petit truc en plus moins : Oui d'habitude c'est « plus » mais ce coup-ci j'ai décidé de mettre « moins » parce que...où est Min Woo ? GIANT avait un Min Woo -forcément puisque le personnage vient de là- et History of the Salaryman avait aussi un Min Woo -en la personne de Jung Ghyu Woon/Cho Hwang Woo- alors petit drama, je te le demande : où est mon Min Woo ? Tu m'avais promis un Min Woo -ok pas vraiment … mais quand même- JE VEUX MON MIN WOO !!! T.T *se roule par terre en hurlant* Si je n'ai pas mon Min Woo, je vais retenir ma respiration jusqu'à ce que je devienne toute rouge, NA è.é

 

En conclusion, vais-je continuer à regarder ?Non. Maintenant que j'accroche vraiment je pense que je vais arrêter de regarder le drama.... =_= Question à la con, bien sûr que je vais continuer !

 

Incarnation07-00025 Incarnation09-00032

fullsizephoto158678.jpg

-Je m'en fous, si le drama veut pas me donner ma dose de Min Woo, j'irai le chercher moi-même, VOILA >< MIN WOO ♥♥♥-

Rédigé par Milady

Publié dans #Dramas - séries et animes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :