Cyborg She 僕の彼女はサイボーグ

Publié le 12 Avril 2011

haut

Cyborg She

僕の彼女はサイボー

bas


080904094035.jpg

Infos.jpg

Sorti en 2008

 

Réalisé par Kwak Jae-yong

 

 

Avec :

 

Ayase Haruka >>> le cyborg –pas de nom donné-

Koide Keisuke >>> Jirou

 

 

Dontesque.jpg

 Le jour de son vingtième anniversaire, Jirou fait la rencontre d’une fille étrange qui passe la soirée avec lui. Il en tombe instantanément amourex mais elle le quitte sur des mots mystérieux. Un an plus tard, jour pour jour, elle refait surface et lui annonce qu’elle est un robot venu du futur pour lui sauver la vie.

 

 

 Affiches.jpg

 Cyborg-Girl-2008---Hollywood-Movie-Watch-Online.jpg 080904094035


Comme tout le monde le sait j’ai une passion pour la couleur bleu donc je suppose que personne ne sera surpris si je vous dit que je préfère la seconde affiche. Mais l’ambiance bleue n’est pas la seule raison pour laquelle je préfère la seconde affiche. Non la principale raison c’est que je trouve la première affreuse. Les têtes des personnages forment un cœur sur ce fond rouge et sérieusement c’est à mourir de mièvrerie. Par ailleurs le fait qu’Ayase sourit tendrement, le visage de Jirou dans ses mains, introduit l’idée de « protection ». Quant à lui il semble la voir comme un « ange »…protecteur encore une fois. Cette idée de protection existe bien dans le film mais là on a plutôt l’impression de se trouver face à un mélo à la con genre « maladie incurable ». La seconde affiche n’est pas très claire mais au moins elle est jolie et pas purement mièvre même si Jirou a vaguement l’air de s’ennuyer. De toute façon hein l’essentiel c’est qu’Ayase Haruka soit super jolie et à ce niveau-là il n’y a aucun souci.

 

 

3.jpgJ’aurais du regarder les affiches avant de me lancer dans le film. Je me suis lancée dedans en grande partie pour Ayase Haruka et vu le titre et le résumé j’étais persuadée de me lancer dans une comédie qui irait de choupette à Zettai Kareshi à étrange et poétique à la I’m a cyborg but that’s okay. Au final j’ai eu droit à un mix de Terminator et d’un joli mélo. Si j’avais regardé les affiches au moins je ne me serais pas attendue à une comédie parce que là j’avoue que j’ai été prise de court, le film n’était absolument pas ce que je pensais qu’il serait.  Mais j’ai bien aimé quand même, mon seul véritable souci étant la fin.

 

En fait pour moi le film a fait un peu « yo-yo »…. Le début était intriguant et Ayase Haruka était drôlement jolie si bien qu’elle avait toute mon attention mais le film se fait ensuite bien plus lent et j’avoue avoir failli décrocher. Mais là ils m’ont sorti une scène absolument superbe : celle de la marche dans le village. Ma scène favorite de tout le film je pense. La nostalgie de la scène et sa musique particulièrement bien choisie font de ce moment le seul passage où j’aurais vraiment pu pleurer. On avait l’impression de se ballade dans une vieille carte postale et c’était superbe. Puis le film redevient lent, puis on a droit à une autre scène magnifique, etc. En fait pendant les passages un peu plus longs j’étais en suspens de la scène magnifique à venir. Je ne peux pas vraiment dire que le rythme en lui-même change car le film reste relativement lent tout le long –à l’exception près du moment où on nous illustre rapidement la vie commune de Jirou et Ayase… d’ailleurs, bien que le film ne soit pas une comédie romantique, on a droit à une séquence Pretty Woman parce qu’après tout : comment résister à l’envie de jouer à la poupée avec Ayase Haruka ?- mais certaines scènes sont plus réussies que d’autres et transmettent mieux l’émotion. Somme toute, tout de même, je ne me suis pas ennuyée. Au début j’ai hésité à arrêter le film mais ce n’était pas parce qu’il était mauvais, c’était simplement que j’étais d’humeur à regarder une comédie et que ce film s’en éloignait de plus en plus. Mais quand est arrivée la marche dans le village, je n’ai pas pu me résoudre à faire stop.

 

vlcsnap-2011-04-05-23h37m39s219.png vlcsnap-2011-04-05-23h37m40s231.png 

J’ai beaucoup aimé la façon dont le film était réalisé en fait… les effets n’étaient pas exactement au top mais honnêtement ce n’est pas l’intérêt du film de toute façon et on en fait rapidement abstraction d’autant qu’ils ne sont pas non plus affreux du tout. En fait j’ai surtout eu un gros coup de cœur pour certaines images, certaines scènes… comme lorsqu’Ayase revient d’avoir sauvé les élèves du lycée pour fille par exemple. Et puis évidemment il y a la bande-son que j’ai trouvée particulièrement jolie. Je ne réécouterai probablement pas les morceaux tous seuls mais dans le film ils rendaient vraiment les scènes plus belles. Encore une fois la marche dans le village était superbe. C’est véritablement la scène qui m’a le plus marquée je crois, beaucoup plus que la fin que je n’ai pas trop apprécié. Déjà il y a ce long moment où on reprend au début et bon, ok des explications s’imposaient mais de là à nous rejouer toute la première scène… je sais bien, il y a un changement de point de vue, mais n’empêche que la scène m’a parue longue tout de même. Et puis surtout je suis vraiment restée sur une impression de « tout cela pour ça ? ». J’ai l’impression que film contient une incohérence majeure en fait…alors après c’est peut-être moi qui suis passée à côté de quelque chose. J’aimerais développer mais ça vous spoilerait pas mal donc on en discutera si vous l’avez vu. Notez tout de même que cette impression un peu d’arnaque ne m’a pas gâché le film qui était très joli jusque là.

 

vlcsnap-2011-04-05-23h39m08s86.png vlcsnap-2011-04-06-00h04m32s221.png


Quant aux acteurs, il n’y a pas grand-chose à redire. J’ai eu du mal à reconnaître Koide Keisuke bizarrement, peut-être parce que je ne l’avais pas vu depuis longtemps. Son personnage est loser sur les bords mais pas lourd et plutôt sympa donc même si à un moment donné j’ai vraiment eu envie de le baffer, en général je l’aimais bien. Mais bon la star du film reste Ayase Haruka qui illumine vraiment chaque scène de sa présence. Déjà elle est super jolie et c’est toujours agréable. Sur un plan tout à fait superficiel : ils ont super bien choisi ses robes et sa coupe, bravo, ça la met vraiment en valeur. Bon mais évidemment il ne suffit pas d’être jolie et j’ai trouvé Ayase très à l’aise dans son rôle. Cela ne m’étonne pas franchement vu que, même lorsque ses personnages ne me plaisaient pas trop, je ne l’ai jamais vu mauvaise, mais cela fait plaisir quand même.

 

Ce film ne m’a pas profondément marquée et je suppose que je finirai par l’oublier mais c’était agréable à regarder/écouter, il y a de jolis moments –le village, le village ! mais non je ne me répète pas-, et puis Ayase Haruka est magnifique. Bref même si le film n’était pas ce à quoi je m’attendais, je ne regrette pas de l’avoir regardé.

 

  

 

             

                                                                                                                                                      

Rédigé par Milady

Publié dans #Cinéma Asiatique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :