Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Pluto

명왕성

 

Pluto-p2

 

Sorti en 2013

 

Réalisé par Shin Su Won

 

 

Avec :

 

Sung Joon >>> Yoo-Jin

Lee David >>> Kim Joon

Kim Kkobbi >>> Jung Soo-Jin

Kim Kwon >>> Han Myung-Ho

Sun Joo-A >>> Kng Mi-Ra

Nam Tae-Boo >>> Choi Bo-Ram

 

 

 

Dontesque ?

 

Lorsque Yoojin, un lycéen, est retrouvé mort, le premier suspsct est Kim Joon, son portable ayant été retrouvé sur la scène du crime et les deux ayant une mauvaise relation. Mais Joon est finalement relâché à cause du manque de preuve et le jeune homme alors décide de réunir la clique de Yoojin pour laisser la vérité éclater enfin au grand jour.

 

 

8-copie-1

Ces derniers temps, je suis d'humeur à regarder des films. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu cette envie. Enfin il y a toujours des films que j'ai envie de regarder mais parfois j'ai des périodes où je veux ne regarder que cela, encore et encore. Je suis dans cette période-là donc j'en profite~ et aujourd'hui on va parler de Pluto, un film dnt je ne savais pas grand-chose quand je l'ai lancé. Je savais que Sung Joon était dedans, j'avais étrangement retenu que la réalisatrice était une femme -c'est assez rare j'ai l'impression en Corée du Sud?- et j'étais persuadée que le film était un film d'horreur -trop pas en fait-. Bref je suis rentrée un petit peu à l'aveuglette dans Pluto et la question c'est : comment en suis-je sortie ? Eh bien, j'en suis sortie la tête pleine de questions mais surtout ravie d'y être rentrée. Je pense que certains aspects auraient peut-être pu être améliorés mais dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé ce film et je ne manquerai pas de vous le conseiller.

 

En premier lieu, j'ai beaucoup aimé la mise en scène du film. La réalisation est assez froide, au point d'en « prendre vie de façon morte ». C'est-à-dire que le cadre de l'histoire, l'école, prenait vie, devenait un personnage mais semblait toujours froide, morte, monstrueuse aussi. Il planait sur le film un sentiment d'angoisse et j'ai apprécié le travail sur cette ambiance. Par ailleurs si la réalisation renvoyait généralement une impression de froideur qui soulignait le sentiment de déshumanisation général, parfois, elle sortait un peu de cela. Par exemple autour du personnage de Sung Joon, on trouvait souvent beaucoup de rouge, beaucoup de noir, pour exprimer, je pense, la violence du personnage et le gouffre dans lequel il tombait de façon assez inexorable. Du coup lorsqu'il meurt à la fin -le film s'ouvrant sur sa mort, ce n'est pas un spoiler- et tourne la tête vers le soleil, lorsqu'on a ce premier rayon de chaleur, je pense qu'il y a deux façons d'interpréter cela. Soit on estime que tout le film tendait vers sa rédemption et qu'à la fin le rayon de soleil symbolise un nouvel espoir pour une humanité retrouvée mais aussitôt interrompue par sa mort. Soit on estime que jusqu'au bout l'envie d'auto-destruction de Yoojin n'a fait que croître et que le rayon de soleil n'était que l'acceptation, voire l'appréciation, de sa mort imminente. En tous les cas ce n'est pas gai. Mais j'aime le fait qu'après avoir terminé le film, j'en sois encore à me poser des questions sur la signification de la symbolique à la fois dans la réalisation et dans le scénario.

 

vlcsnap-2014-01-13-14h45m56s114 vlcsnap-2014-01-13-14h51m19s16
vlcsnap-2014-01-13-14h12m31s25 vlcsnap-2014-01-13-14h14m22s113

 

Car dans le scénario aussi, il y a des métaphores sur lesquelles je continue de me questionner. En particulier, bien sûr, celle du titre : Pluton. Au début du film il semble que le soleil soit Yoojin, entouré de ses planètes -sa clique-. Et notre héros, Joon, veut faire partie de ce système solaire lui aussi, il croit l'intégrer, tout cela pour se rendre compte que, tout ce temps, comme Pluton, il n'en a jamais réellement fait partie. Par ailleurs dans le film, il y a cette idée que le soleil finira par mourir et qu'un jour Pluton pourrait supplaner le soleil. Ce qui se vérifie en quelque sorte avec Yoojin et Joon dans le sens où Yoojin/le soleil meurt tandis que Joon/Pluton devient la force dominante au centre de l'action du film.... mais j'ai l'impression que mon interprétation est encore très floue, du coup il faudrait que je revois le film pour réellement pouvoir dire quelque chose d'intelligent. Et même comme cela.... je ne sais pas ce qu'on peut espérer tirer de moi. Mais eh, j'ai vu ce film il y a deux jours, il m'a fait me poser des questions et j'ai envie de le revoir donc j'estime que c'est plutôt positif~

 

Bon et puis si j'ai encore des questions, il y a quand même des tas de choses très claires dans le film et, bien sûr, en particulier la critique d'une société qui pousse les étudiants à une compétition extrême, jusqu'à les rendre fou et qui favorise les inégalités sociales en proposant tous les avantages éducatifs aux gens riches -quelque chose d'assez universel, clairement, mais encore plus évident et prononcé ici-. Pour les étudiants moins aisés, il ne semble pas y avoir de façon de s'en sortir et pour tout le monde, la compétition est une pression atroce si bien que les personnages en arrivent à des extrémités qui font peur. D'ailleurs, j'aime énormément la dernière image du film. Lorsque le film se termine, après que l'action soit passée -et je ne vous révèlerai pas comment cela finit, bien entendu ^.^- on nous montre plusieurs images de l'école vide, froide, lavée de tout ce qui a pu s'y passer pendant le film. Et cette image est celle d'une école qui a finalement « englouti » les protagonistes, les a dévorés jusqu'à n'en laisser aucune trace.

 

vlcsnap-2014-01-13-13h57m55s231 vlcsnap-2014-01-13-13h56m13s236

 

Au cœur du film, nous avons essentiellement deux personnages : Yoojin et Joon. Joon est notre personnage principal et il est brillamment interprété par David Lee. Le personnage n'est pas excessivement sympathique mais j'ai quand même compatis avec lui et, bien que je ne pouvais clairement pas cautionner toutes ses actions, j'ai toujours conservé cette compassion à son égard et je voulais le voir s'en sortir. Mais pour le coup, Yoojin a été le personnage le plus intéressant à mes yeux. Déjà, Sung Joon était excellent dans ce rôle. Il donne beaucoup d'intensité à son personnage et dès qu'il est a l'écran, il éclipse tout le reste. Mais surtout c'est le personnage qui se révèle le plus au fil de l'histoire. Le film est assez prévisible : on sait où il veut en venir, on sait rapidement d'où il est parti, on a pas de mal à cerner ses thèmes et on a pas trop de mal non plus à imaginer les étapes par lesquelles Joon est passé -ce qui ne rend absolument pas son évolution inintéressante pour autant- mais Yoojin est une énigme. Tout ce qu'on sait de lui c'est qu'il est mort et qu'à la base il était plutôt antipathique. Peu à peu on découvre sa part d'ombre, on découvre ses pulsions auto-destructrices et, de plus en plus, on commence à voir derrière le masque. C'est la partie de l'histoire que j'ai trouvée la plus intéressante et Sung Joon s'en est vraiment bien tiré, livrant ici probabelemtn une de ses meilleures performances pour le coup. Il m'a fait drôlement froid dans le dos et, à la fois, il était charismatique si bien que je ne pouvais pas en détacher les yeux et petit à petit, mes sentiments à son sujet ont commencé à évoluer.

 

Au final, c'est un film que j'ai vraiment beaucoup aimé. Il est clairement très sombre et il n'est pas pour tout le monde car il est assez violent -on ne voit pas la violence de façon toujours explicite mais elle est là quand même et elle dérange- donc il ne faut pas rentrer dedans en s'attendant à une expérience légère mais c'est un bon film, bien réalisé, bien interprété et bien écrit. Mon seul petit regret a été une scène du quart final que j'ai trouvé un peu « déplacée » -dans le sens où elle ne cadrait pas avec le ton du film à mes yeux- mais, cela mis à part, j'ai vraiment aimé Pluto et vous recommande ce film. Ah et j'ai oublié de le dire mais j'ai beaucoup aimé la musique également ~

 

vlcsnap-2014-01-13-13h50m07s152 vlcsnap-2014-01-13-14h14m29s186
vlcsnap-2014-01-13-13h53m56s143 vlcsnap-2014-01-13-13h54m35s15

vlcsnap-2014-01-13-13h43m09s76

Tag(s) : #Cinéma Asiatique

Partager cet article

Repost 0